AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

le masque [quête] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: le masque [quête] [terminé] Ven 7 Oct - 7:16

Les rues n’étaient pas désertes, à mon plus grand bonheur. En effet, je passais beaucoup plus inaperçu parmi la foule que dans un autre moment de la journée. Cela fait bien peu de temps que je suis arrivé sur cette île et la première chose qui m’a frappé est le fait qu’il me serait compliqué de faire mes méfaits à visage découvert. En plus, j’aime jouer sur l’intimidation pour enlever toutes traces d’espoirs chez mes victimes ! Mais si jamais, quelqu’un me voyait, voyait mon visage, ça serait finit pour moi car ma photo sera affichée aux quatre coins de l’île. Je regarde le ciel, me demandant ce qu’en pensais mon ami tournoyant dans les cieux en me surveillant de loin. Enfin, je le sais déjà son avis, très favorable voir même excellent mais je doute parfois, je suis comme ça.

Encore une fois, je n’ai pas bien dormi cette nuit. Cat, tu me manque, tu le sais ? Au lieu de me léguer ton cœur à ta mort, n’aurait-tu pas pu faire quelque chose pour rester en vie ? Le temps des larmes est loin, la source s’étant tarie depuis longtemps. En même temps que celle du bonheur, de la pitié, de l’espoir en ce monde. Un Gemma a tué mon frère, mon amie d’enfance est humaine et veut ma mort et mon compagnon Morany c’est fait rejeter par les siens depuis longtemps. J’imagine que les autres espèces ne valent pas mieux… Je n’ai pas grandi avec d’autres Zéphyrs que mon frère adoré mais dans un orphelinat. Quand j’en aperçois certain, ceux que j’envie par leur bonheur évident, je n’ai qu’une seule envie, le leur enlever avant de les tuer. J’en ai besoin mais je ne dois pas m’abandonner à mon vice sans préparation.

Un masque ou plusieurs qui deviendront mon identité…
.
…Le corbeau vole dans le ciel ensoleillé…

…Un masque qui me permettrait de tuer autant que mon envie le veuille. Mais je dois apprendre à en faire des convainquant et aussi à en réparer et pour cela, je dois taire mon côté meurtrier. Je vais devoir trouver un maitre pour m’enseigner, quitte à forcement mentir sur mes véritables objectifs. Je vois un magasin assez coloré et entre, il y a de magnifique masque parmi d’autre œuvre. Je vais voir le vendeur, lui montrant les objets en question ;
« -Bonjour. Excusez-moi, connaissez-vous les fabriquant de ces masques que vous vendez et où il habiterait, éventuellement ? »
Je me demande si ma question n’est pas un peu trop directe… J’espère que mon ton assez plat néanmoins, le convaincra.

J’ai un haut noir à manches longues, un pantalon et des baskets ainsi que ma vieille casquette couleur cendre. Mon collier à pierre noire est aussi là ainsi que mes piercings et ma boucle d’oreille à mon oreille. J’ai aussi une petite sacoche, bien que pas toute jeune elle non plus, où j’en sors un carnet et un crayon pour marquer une éventuelle adresse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 9 Oct - 17:52
Le vendeur en question était un Asura d’un certain âge et qui se maquillait en vieux pour être plus raccord avec son magasin d’antiquités et d’objets rares. Il portait des vêtements qu’on aurait dit tout droit sortir du siècle passé. Il se tourna lentement vers le nouvel arrivant et lui décrocha un sourire tout ce qu’il y a de plus commerciale.

«Oh vous vous intéresser à ces masques africains ? C’est vrai qu’ils sont particulièrement intéressants. Il faut dire qu’il y a tout un art et une culture qui sont nécessaire à leurs fabrications ? A moins que vous ne parliez de ces masques chinois…»

Dit le « vieil » homme en désignant une autre série de masque juste à côté.

«De très belles factures eux, aussi et malheureusement, je ne vais pas vous mentir plutôt onéreux.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 9 Oct - 20:02

Le vendeur semblait assez vieux, il s’était tourné en souriant. Hé bin, il n’y a pas que les objets qui sont vieux ici, les vêtements de l’homme sont aussi une vraie antiquité. Mais je crois que je suis mal placé pour critiquer donc je ne critique pas, ne dit rien, de toute façon, je ne suis pas là pour ça. Il me demande si je suis intéressé par les masques africains, je levai un sourcil. Il parle de culture et d’art, je ne veux pas spécialement un cours d’histoire. Il me demande ensuite si je ne suis pas plutôt intéressé par les masques chinois dont je dois avouer qu’il en découle un certain charme maintenant que j’y fait plus attention. Il me dit qu’ils sont chers je crois.

Je touche ma poche, je ne suis pas très riche non plus, bien que je pense pouvoir m’en payer un ou deux mais je ne suis pas là pour ça. Je rajustai ma casquette. Je regardai par la fenêtre une seconde, un bruit de corbeau, Vent Funeste, a-t-il des ennuis vus que je le laisse seul dehors. Après tout, les corbeaux ne sont pas très appréciés. Mais quand on y réfléchie, ce n’est pas le seul oiseau non plus, je me détendis. J’ai déjà perdu un frère il y a longtemps, je ne veux pas perdre cet ami-là. Je soupire, reprenant la conversation avec le vieux.

Je le fixai un instant avant de répondre.
« -Au-delà du genre, je parle surtout de la qualité de ces ouvrages. Voyez-vous, dans le cadre de mes… »
Je réfléchis un instant, si je dis métier, il risque de me demander ce que je fais dans la vie.
« -… Passions et d’un certain intérêt pour ce genre d’objet, je cherche un maitre qui pourrai m’apprendre à en faire et à en réparer quel que soit leur type. »
Je regardai ensuite les deux séries de masque qu’il me présentait. Même si mon choix était vite porté.
« -Même si j’avoue avoir une préférence pour les masques chinois. »
Bon, je pris sur moi pour demander le plus poliment possible.
« -Donc si vous en connaissez un… »
Mais je réfléchis aussi à un détail, je ne pense pas que s’il en connaissait vraiment hein, il me donnerait l’info gratos. Je repérais un masque chinois qui inspirait un corbeau avec sa couleur noire.
« -Et puis, je pourrai vous en acheter un, en plus et vous faire un peu de pub en échange. »
Nan car je ne vois pas ce qu’un commerce pourrait vouloir de plus. Et puis comme ça, avec un peu de chance, il ne me posera pas trop de questions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mar 11 Oct - 20:51
Tout d’abord très peu intéressé par le discours du jeune homme, le marchand tendit une oreille bien plus attentive lors que le Zéphyr évoqua l’idée d’acheter un masque.
    «Bon, c’est d’accord, prenez celui qui vous intéresse et passons à la caisse, je vous prie. Je vous donnerais des indications afin de trouver l’homme qui vous intéresse. Cependant, je ne puis vous garantir qu’il soit d’accord de vous former.»
Le marchand se déplaça vers sa caisse enregistreuse en sifflotant, réajustant de temps en temps un objet dans ses armoires. L’homme ne lui donnera l’adresse que lorsque la transaction sera effective. Il s’agit plus d’indications du zone du quartier des Capiens car le « vieil » homme ne connait pas le nom exact de la rue. Cependant, les indications sont détaillées et Blood ne devrait n’avoir pas beaucoup de peine à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mer 12 Oct - 16:23
Comme je le pensais, le vendeur fut assez intéressé quand j’eut évoqué la possibilité d’acheter un masque. Pour la pub, il n’en dit pas plus. J’allais voir les masques chinois, j’en vit un d’opéra, bien qu’il semblait plutôt destiné aux femmes. Mais il me plaisait et j’aimais beaucoup le genre, si affiné dans le travail mais aussi si simple.

Spoiler:
 

Après, il me dit aussi qu’il ne sait pas si l’individu que je cherche voudrait bien me former mais qu’importe… Tout comme le marchand, je trouverai bien un moyen de le faire chanter dans le pire des cas. Enfin, j’espère qu’il ne me demandera pas de lui acheter un masque lui aussi car sinon, cette semaine je devrais manger de l’eau… Le marchand me donnait des infos assez détaillées. Bien que l’adresse exacte n’était pas indiquée, je connaissais au moins le quartier Capien où je devrai chercher mon maitre. Je le remerciai poliment après avoir noté ses indications. Je rangeais soigneusement le masque dans ma sacoche, pour ne pas l’abimer. En effet, au moins, j’aurais un exemple et puis, pour ma première fois, j’aurais un modèle de base. Je sortis du magasin, mon ami me suivait depuis le ciel. En effet, il serait malvenu d’attirer l’intention tant que je serais dans le quartier humain. Que je quittais assez rapidement d’ailleurs.

Je me dirigeais vers le quartier où règne le sang et la noblesse, que j’appréciais énormément. Au moins, après, je n’aurais pas à marcher beaucoup pour rentrer chez moi, dans ma bâtisse miteuse. Oh, je ne me plains pas, ça me vas très bien comme ça, je ne peux pas trop en demander non plus. Mon travail « légal » ne me rapporte pas des masses non plus. Après, j’ai toujours été doué avec les animaux dont les oiseaux, il faut bien ça. Et avec un piaf comme professeur, comment voulez-vous que j’ai des difficultés ? Je vagabonde ainsi encore un peu, je vis que Vent Funeste s’était posé sur un toit, me surveillant du coin de l’œil ; je souris de manière diabolique. Les Capiens ne m’impressionne pas mais je n’ose pas aller demander des informations aux gens ; je préfère tuer ou torturer que communiquer. Mais on dirait que je n’ai pas le choix, je prends donc sur moi en allant voir une femme, plutôt bien habillée. Aristocratie dans toute sa splendeur.
« -Bonjour Madame, veuillez m’excusez, connaissez-vous un individu fabriquant ce genre de masque dans les parages s’il vous plaît ? »
Je sors mon masque pour lui montrer.
« -Je sais qu’il est dans ce quartier, quelque part mais je ne connais pas son adresse exacte. Je vous en serai gréer de me l’indiquer. »
Je la fixai, un sourire charmeur et faux sur le visage.

Surtout que qui sait ? Peut-être que celui que je cherche à aussi son magasin et si ce n’est pas le cas, je devrais allez chez lui. Mais qu’importe où le trouver du moment que je connais le lieu où je suis destiné à aller. Et puis, cette femme, j’aimerai tant capter les expressions de son visage dans la souffrance mais je ne dois pas céder à mon envie. Une fois que j’aurais le masque, j’aurais bien d’autres occasions de m’offrir ce genre de plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Sam 15 Oct - 14:51
La dame que rencontra Blood Angel n’était pas si noble que cela, mais en fait elle était servante pour une riche famille des Capiens, les Mac Aedan. Ces aristocrates avaient pour coutume de doter de leurs personnelles de riches habits.

«Bonjour monsieur, je suis malheureusement trop pressée pour vous y amener en personne mais je pense savoir où habite la personne que vous cherchez. Vous voyez la maison aux volets rouges au loin ? Vous tournez à gauche à sa hauteur, vous faites 50m avant de tourner à droite puis vous continuer sur environ 100m et il y aura une sorte de petite maison coincée entre deux immeubles. Eh ben c’est là. Maintenant, veuillez m’excusez mais je dois aller faire des courses pour mes maîtres.»

La jeune femme continua donc son chemin dans la direction opposée sans se douter du monstre qu’elle avait croisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Sam 15 Oct - 22:31

Je m’attendais à un certain langage propre à la noblesse, peut-être même du dédain du fait qu’un inconnu comme moi l’accoste mais il n’en fut rien. Elle me dit simplement qu’elle était trop pressée pour me n’y emmenée en personne… Quel dommage, une si jolie fille… Mais au moins, malgré mon besoin non rempli de sang, celle de ma quête d’informations précises fut comblé. Je pris mon carnet dès que je sus qu’elle allait me donner des informations sur celui que je cherchais.

Elle me demandait si je voyais la maison aux volets rouges un peu plus loin. Je tournais la tête, la guettant et une fois qu’elle se présentait à ma vue, j’hochais la tête. J’aime beaucoup ce rouge, foncé, presque un air démoniaque en somme ; l’enfer. Je ne devrai donc pas la dépasser mais tourner à sa gauche puis continuer avant de tourner à droite. Je devrais ensuite continuer jusqu’à une petite maison cachée entre deux immeubles. Cela serait donc là ? Je la remerciais, faisant une légère révérence malgré mon sourire carnassier. Je compris ensuite pourquoi elle n’avait pas le langage dont je m’attendais quand elle parlait de ses maitres. Je pensais vraiment avoir affaire à une aristocrate de riche famille et non à une simple servante. Elle s’éloignait dans le sens opposé. Hummm, quelqu’un s’inquiéterait si elle disparaissait ? Je sentis mon ami se poser sur ma tête ;
« ***Maintenant que l’on sait où se rendre, ne tardons pas. Et ne fait pas ce sourire, si tu te jettes sur la première proie venue, tu ne feras pas l’enfeu, crois-moi. ***
-Si tentant…
***La patiente est mère de toute les vertus, l’aurait tu oublié ?***
-Comment l’oublier ? J’ai eu un si bon professeur… »
Je lui fis une caresse et il gagnait de nouveau les cieux, visiblement rassuré.

Je me demandais pourquoi il n’était pas resté plus longtemps mais il est vrai que l’on est chez les Capiens, peut-être que mon maitre de masque en sera aussi un. Il est donc vrai qu’il était plus prudent pour mon ami de se tenir à l’écart pour l’instant. En marchant, je regardais un peu les bâtisses. Si jolie, si noble, si… Démoniaque.
Entre les veilles maisons et églises parfois un peu délabrées, je me sentais bien dans cette atmosphère si particulière. J’irais bien me poser un peu à la fontaine de sang, mais ce n’était guère le moment. Finalement, j’arriva au lieu-dit. Je toquais une première fois puis, impatient comme je suis, je toquais une deuxième fois. Quand enfin on m’ouvrit, je dis à l’individu en sortant mon masque pour le montrer.
« -Bien le bonjour, désolé de vous déranger alors que vous êtes peut-être occupé… »
Alors que je parlais, je formais déjà les mots de mon autre phrase se former dans ma tête, exprimé de la plus jolie manière que ce soit ;
« -Mais, est ce vous l’auteur de ce chef d’œuvre ? Si c’est le cas, accepteriez-vous de prendre un apprenti inexpérimenté et ayant soif d’art et de connaissance sous votre aile ? »
Est-ce bien tourner ?

Après, ce n’est pas entièrement vrai ; je suis expérimentée mais dans bien d’autres domaines où se mêle violence et sang. Je fis le plus beau sourire que j’avais en magasin ; artiste dans l’art d’exprimer des sentiments faux, des expressions du visage pour plaire sans ressentir quoi que ce fut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 23 Oct - 19:55
«C’est pour quoi ? Je suis extrêmement occupé …»

On pouvait entendre dans la voix du vieil homme qui avait ouvert qu’il n’avait certainement pas assez dormit ces derniers jours. Si on faisait attention, on pouvait noter que la presque fermeture de ses yeux n’était pas uniquement due à la fatigue mais également au fait qu’ils soient bridés.

«Oui c’est moi … un apprenti vous dites … quelles sont vos expériences en matières de travail du bois ? De la peinture ? On ne s’apprivoise pas fabricant de masques rituels en 5 jours, c’est un art complet qui nécessite beaucoup de patiences et presque toute une vie de pratiques. Mais soit si cela ne vous fait pas peur, entrez donc.»

Fu Kim Ju, car c’est ainsi qu’il se nommait, rentra dans son atelier laissant la porte ouverte.

«Et fermez la porte en entrant, je déteste les courants d’air.»

Dans la pièce, on pouvait voir deux établis parfaitement équipés et plusieurs pièces en court de fabrication, ainsi que plusieurs autres prêtes à être emballées à côtés de caisses remplis de pailles. Sans attendre de savoir si Blood l’avait suivi, il montra les caisses et les œuvres finalisées.

«Vous pouvez commencer par préparer cet envoi, les étiquettes sont justes à côté.»
Il parle en [color=#008080]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Lun 24 Oct - 15:03

Sur le visage de l’homme, on pouvait voir, au-delà de la fatigue, quelque origine asiatique. Même si c’était quelque part assez logique en fait ; ce sont des masques chinois après tout. Après, j’avoue que le comment je fus accueilli ne me plus pas forcement mais je devais faire abstraction de ce genre de chose.
«-Oui c’est moi … un apprenti vous dites … quelles sont vos expériences en matières de travail du bois ? De la peinture ? On ne s’apprivoise pas fabricant de masques rituels en 5 jours, c’est un art complet qui nécessite beaucoup de patiences et presque toute une vie de pratiques. Mais soit si cela ne vous fait pas peur, entrez donc.
-Si cela m’avais fait peur, je ne serais pas là voyons.»
Ça se tient, c’était quelque chose de vrai même si la peur est moi avions seulement rendez-vous dans les rêves. En effet, je ne suis pas du genre à avoir peur mais plutôt à inspirer la peur chez les autres et je m’en délecte. Il entra dans son atelier, je le suivis bien sûr. Il me semblait un peu grincheux, un peu le type de vieux que les enfants aiment à fuir. Je fermais la porte comme il le demandait avec un effort surhumain pour me contrôlé. Je n’aimais pas vraiment comment il me parlait mais si je commençais déjà à m’embraser de colère, ça en serais finit pour moi.

Je vis sur les deux ateliers, de bien jolies pièces bien qu’en court de fabrication. Au moins, je pense savoir d’où vient le manque de sommeil de cet homme. Par respect, enfin, c’est comme ça que ça se nomme je crois, j’enlevais ma casquette couleur cendre et j’essayais de cacher ma mèche contenant ma plume noire parmi le reste de ma chevelure.
«-Vous pouvez commencer par préparer cet envoi, les étiquettes sont justes à côté.»
Je regardais ce qu’il me montrait. Je ne suis pas un esclave, je suis venue pour apprendre ! J’eut presque envie de le lui dire mais comme le reste, je me retins de peu. Contentant de répondre ;
« -Très bien. »
Je m’attelais donc à la tache après m’être présenté ;
« -En fait, je m’appelle Blood Angel. »

Le plus dur dans l’opération, était d’emballer les œuvres sans les casser. J’avais certes de fines mains, mais habituées à s’occuper d’autre chose que cela. La délicatesse, ce n’était pas forcement mon truc et la première heure, je galérais comme pas possible. Sinon, je ne me fatiguais pas vraiment à faire ce genre de chose, le plus éprouvant comme je l’ai déjà dit, étant de tout emballer sans rien casser. Je faisais tout cela dans un silence plat, de toute façon, qu’est-ce que j’aurais dit ? D’un autre côté, je l’observais du coin de l’œil comme j’étais habitué à le faire. Vent Funeste quand il n’était pas encore transformé, m’a beaucoup appris en se basant sur ce qu’on appelle l’observation. On apprend beaucoup en regardant les autres quand on est attentif et c’est aussi utile pour après ; quand on est en terrain dangereux. Dans ce genre de situation où votre vie peut finir à la moindre respiration trop bruyante. Vraiment, je sais m’y prendre du coup. Je me demande s’il me remarque l’observer discrètement… Un instant, je me plantais une écharde dans le doigt mais n’y fit guère attention, ça ne me dérangeais pas plus que ça.

Au bout d’un moment quand j’eut finit, je me levais, me tendis et me tourna vers le vieil homme avec le plus magnifique et le plus faux sourire que j’avais en poche.
« -C’est fait, cher maitre. »
C’était à la fois une question d’habitude et de faire bonne effet cet appellation. Mon corbeau aimait que je l’appelle ainsi quand il m’enseignait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 30 Oct - 20:12
Le vieux chinois retourna à la fabrication de ses masques tout en gardant un œil attentif sur les travaux de Blood. Fu ne lui avait pas donné cette tâche par hasard, il voulait ainsi tester la patience et la rigueur du jeune homme. Il fallait vraiment manipuler ses masques consciencieusement si on ne voulait pas les abimer.

«L’ange de sang vous dites ? Intéressant comme nom, très intéressant. Je pense que vous désirez connaitre le mien ? il s’agit du Fu Kim Ju.»

Le vieil fut agréablement surpris par le fait que le Zéphyr n’envoie pas tout balader comme certains l’avaient déjà fait avant lui, il faut dire qu’il n’avait jamais été tendre avec ses apprentis, beaucoup ne supportait pas sa manière de concevoir l’enseignement. Il fut d’autant plus satisfait que le jeune homme travaillait bien et en silence. L’artisan n’aimait pas les meublages inutiles et préférait ne rien dire plutôt que de parler de la pluie et du beau temps.

Lorsque Blood lui annonça qu’il avait fini, plusieurs heures après avoir commencé, le vieillard se leva pour vérifier de manières efficaces mais zélées.

«Bien, très bien. Dommage qu’il y a une trace de sang sur celui-ci. C’est lorsque que vous vous êtes planté une écharde dans le doigt. Cependant, je pense que je peux vous enseigner quelque chose. Malheureusement ce ne sera pas aujourd’hui car j’ai un rendez-vous très important auquel je ne peux déroger. Mais vous pouvez revenir demain matin, de plus comme je commencerai un nouveau lot, ce sera mieux pour vous de commencer votre formation par le début.»

Le vieil homme se dirigea alors vers la sortie comme pour inviter Blood à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Lun 31 Oct - 8:03

Je lui avais dit mon nom un peu plus tôt ;
«-L’ange de sang vous dites ? Intéressant comme nom, très intéressant. Je pense que vous désirez connaitre le mien ? il s’agit du Fu Kim Ju.»
L’ange de sang ? C’est vrai, il signifie cela au final… Même si, ce n’est pas vraiment fait exprès ; mon nom et mon prénom ont été choisi de manière dissocier. Je me demande si Cassandra s’en était rendu compte à l’époque… L’ange de sang ; Un ange noir faisant couler le sang autour de lui… Le vieux m’avait ensuite donné quelque chose à faire ; une tâche dont je m’y mis rapidement. Lorsque cela fut fait, je l’annonçais au maitre. Il vint alors, m’annonçant ;
«-Bien, très bien. Dommage qu’il y a une trace de sang sur celui-ci. C’est lorsque que vous vous êtes planté une écharde dans le doigt. Cependant, je pense que je peux vous enseigner quelque chose. »
Sur le coup, j’avais été étonné ; ainsi, il m’avait observé pour même savoir la raison des traces de sang ? Après, c’est si dérangeant les traces de sang ? Car je trouve personnellement que c’est le plus beau des rouges qu’il puisse exister. Un liquide à la couleur si belle et fatale à la fois.
« -Malheureusement ce ne sera pas aujourd’hui car j’ai un rendez-vous très important auquel je ne peux déroger. Mais vous pouvez revenir demain matin, de plus comme je commencerai un nouveau lot, ce sera mieux pour vous de commencer votre formation par le début.»
J’imagine qu’un jour de plus ou de moins... Je suis néanmoins intrigué par ce fameux rendez-vous. Je me demande qu’elle en serait le sujet centrale… Je peux toujours revenir en cachette au pire ?
Fu Kim Ju allait ensuite vers la porte, me faisant ainsi comprendre qu’il était temps de partir. Je n’ai pas trop le choix… Je remis ma casquette couleur cendre sur ma tête.
« -Très bien, dans ce cas, a demain. »
Et je rajoutais, pour la forme et par politesse j’imagine.
« -Et désolé pour la trace de sang. »
Et je sortie, gagnant plutôt rapidement mon chez moi, mon ami m’attendant sur mon lit.

Il me fixait, surement étonné de déjà me voir réapparaitre.
« ***Tu t’est fait virer ?***
-Hein ? Ho, non, non. Il avait un rendez-vous apriori mais tu me connais, j’ai très envie d’y insister. Qui sait, j’aurais ptêtre quelques infos croustillantes à me mettre sous la dent. »
Je commençais déjà à me préparer, prenant d’autres vêtements dans mon armoire poussiéreuse et défoncé de toute part. De quoi se composait mon chez moi ? D’une seule pièce, d’un lit, d’une table avec une chaise, d’une armoire, d’une table de nuit avec une lampe ainsi qu’une grande bibliothèque où il n’y avait pas que des livres. Le plancher usé aurait pu déranger n’importe qui ne sachant pas que, je planquais aussi tout ce qui n’était pas très « légal » en dessous dont ma faux.
« *** Non. ***
-De quoi ?
*** Tu n’y va pas. *** »
Torse nue, je me retournais d’un coup, levant un sourcil, attendant les explications de mon ami.

Qui ne tardèrent pas à arriver.
« *** Réfléchie, si tu te fais prendre, il va se douter de quelque chose. Et puis, j’imagine que tu vas devoir y aller demain de bonne heure si tu n’as pas été viré ? ***
-Bien imaginé.
*** Alors, j’irais, il ne se doutera pas d’un corbeau je pense. Essaye de te reposer en attendant, histoire d’être en forme. *** »
D’un corbeau, d’un corbeau borgne plutôt. Je soupirais, il n’a pas tort hélas, même si je suis pas vraiment fatigué. Il s’envola alors par la fenêtre ouverte. Je me tendis, décidant d’aller me chercher un ptit quelque chose à grignoter dehors. Je pus marchander une barquette de frite de fast food heureusement. Je mangeais seulement ça aujourd’hui, j’en économisais la moitié pour demain. C’est ça de n’avoir pas beaucoup d’argent. Le temps qu’il me restait ? J’allais un peu sur des endroits où j’avais des contacts avec le marché noire, histoire d’avoir quelques infos même si j’eut pas grand-chose. Mais sa me servira peut-être un jour qui sait !

Le soir, je me promenai un peu au clair de lune puis j’allais me coucher. J’eus bien des rendez-vous aussi… Avec mes cauchemars et mon frère défunt dans mon esprit gangréné par la folie depuis presque toujours. Le matin, je me réveillais avec mon ami endormi à côté de moi. Il faisait encore un peu nuit mais le sommeille m’avait déjà quitté. A peine eu-je franchie la porte que mon volatile me rejoignit sur mon épaule. J’avais repris ma sacoche avec le masque dedans, on ne sait jamais si j’en ai besoin. Je réajustais ma légendaire casquette noire et j’y allais. On arrivait bien vite, je m’adossais contre le mur en m’asseyant sur le sol. Il ne sert à rien de toquer ; je suis bien tôt et je ne pense pas qu’il soit levé. Vent Funeste vint dans mes bras, allongeant sa tête sur mon épaule.
« -Alors hier ?
***Je te raconterais plus tard…***
-Ok. »
J’étais curieux, mais néanmoins je me reposais ainsi, mon ami blottit contre moi. Il devrait y aller quand il sera l’heure mais pour l’instant, on peut bien en profiter. Bien que j’avais les yeux fermés, je gardais mes autres sens en alerte afin d’être prévenue du moins bruit de porte grinçante…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Jeu 10 Nov - 19:56
Fu Kim Ju se demandait vers quelle heure son nouvel apprenti allait arriver le lendemain. Après tout il avait fait exprès de ne pas lui donner d’heure, encore un test pour le Zéphyr. Mais il revient rapidement à l’évènement important de la journée, son rendez-vous avec l’acheteur des masques que l’ange de sang avait emballé, un riche homme d’affaire chinois.

Ce dernier arriva à l’heure suivit d’un groupe de garde du corps. Ils conversèrent un long moment en chinois et ouvrirent certaines caisses, notamment celle dans lequel était posé le masque que Blood avait légèrement sali avec son sang. Fu lui tend et son interlocuteur le prit délicatement.

«Je crois que celui-là va t’intéresser particulièrement. Mon nouvel apprenti s’est blessé dessus et il reste un peu de son sang.» (Toujours en chinois)

L’homme d’affaire lécha l’hémoglobine séché et ne put s’empêcher un rictus.

«Très intéressant, très, très intéressant même.» (Toujours en chinois)

L’acheteur et le vendeur discutèrent encore un moment avant de se serrer la main, affaire conclue. Les hommes de mains prirent alors les caisses et quittèrent la petite baraque. Fu Kim Ju, plutôt content de l’opération s’offrit un verre de liqueur puis sortit de chez lui pour aller se faire masser. Lorsqu’il revient ce ne fut que pour engloutir un bol de riz avec des légumes et s’endormir que d’un seul œil.

Le vieil homme était déjà en train d’organiser sa journée de travail lorsque son apprenti arriva devant sa porte. Dès qu’il le remarqua, il entrouvrit la porte pour l’inviter à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Ven 11 Nov - 14:16

Finalement, on n’attendit pas très longtemps, la porte s’entrouvrit. Bon, je crois que c’est une invitation à entrer, bien curieuse d’ailleurs. Je donnais un coup d’œil à mon ami, j’avoue avoir un peu hâte qu’il me raconte mais dans son unique œil, je sentais plutôt un appel à la prudence. Je levais un sourcil, je ne vois pas trop ce que je craindrais d’un vieux avec ses masques. Mon oiseau vint sur le toit, se posant délicatement qu’il en était capable, d’un vol gracieux. J’allais pousser la porte pour entrer.
« ***Attend. *** »
Je ne lui répondis pas, le regardant juste du coin de l’œil. Si on m’invite à entrer, c’est que le maitre est réveillé, il ne serait pas bon qu’il m’entende m’adresser à mon ami. En effet, j’aimerais qu’il ne se pose pas trop de questions. Dans les plumes noires de mon corbeau, se reflétais un avertissement clair. Il devrait me faire plus confiance, je pense.
« ***Sois prudent. Je n’ai pas compris grand-chose à cette nuit à part que tu devrais te méfier. On ne sait jamais. Je te donnerais les détails plus tard. *** »
Et c’est ainsi que j’étais encore plus curieux sur ce qu’avait aperçu Vent Funeste.

Je poussais la porte, la tête pleine d’interrogation, néanmoins. Je regardais à droite, à gauche, discrètement, je prenais toujours au sérieux à ce que disait mon ami, ce qui se rapprochait le plus d’un père pour moi. Il était cela, il était et serai mon compagnon de toujours, pour le meilleur et le pire j’imagine. J’avançais prudemment mais en essayant de ne pas trop montrer ma méfiance. Puis je me dis que ça servait à rien, s’il y avait vraiment eu quelque chose, il m’aurait surement déjà sauté dessus. Je gardais quand même mes sens en alerte, on ne sait jamais. Je commençai par saluer mon maitre comme le voulait la société.
« -Bonjour maitre. Cela s’est bien passé votre rendez-vous ? »
Je n’aurais surement pas eu besoin de lui demander mais la politesse le voulait. Juste cela, car mon ami me raconterait tout plus tard après tout. Donc en soit ; qu’importe la réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mar 22 Nov - 20:59
«Bonjour, oui j’ai fait de bonnes affaires. Mon client m’a acheté tout le stock que tu as emballé. Je te dois donc une partie de mon bénéfice.»

Le vieil lui lança alors une petite bourse assez bien remplie puis se dirigea vers la sortie.

«Il est temps pour toi de commencer réellement ta formation et m’accompagner chercher la matière essentielle pour ce genre de masque, un bois très rare.»

Le vieil homme sortit de chez lui et attendit que Blood le suivi pour fermer la porte. Le chinois marchait alors d’un bon pas et savait exactement où il voulait aller. Après une vingtaine de minutes, ils arrivèrent à destination. Fu sonna à la porte selon une sorte de code et on lui ouvrit directement.

«Aujourd’hui je suis accompagné, j’espère que cela ne pose pas de souci. Il s’agit de mon nouvel apprenti.»

L’homme à la porte fit signe que non et les invita à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Sam 26 Nov - 19:48

Quand j’étais rentré et que j’avais demandé à mon maitre de masque si son rendez-vous c’était bien passé, par simple politesse bien sûr. Celui-ci me répondit alors ;
«-Bonjour, oui j’ai fait de bonnes affaires. Mon client m’a acheté tout le stock que tu as emballé. Je te dois donc une partie de mon bénéfice.»
Il me lançait alors une petite bourse que je réceptionnais d’une main, toujours souriant bien entendu. Mais le renard n’est jamais avare de ses mots et je lui répondis avec classe. En effet, il est toujours bon de flatter une personne avec des arguments plus ou moins censé. Même si ça vient de moi, être aussi fou qu’habile de ses phrases. En temps normal, je n’aurais pas craché sur de l’argent mais je m’en ferais surement bien plus lorsque je pourrais tuer sans craindre la police à cause de mon visage.
« -Merci mais ce serais injuste. En effet, je n’ai fait que les emballer, je suis pas l’auteur de ces œuvres. Et votre enseignement en lui-même est déjà un bénéfice. »
Je lui rendu son argent en la lançant comme il l’avait fait. Toujours caresser les gens dans le sens du poil. Il se dirigea vers la sortie en disant enfin ;
«-Il est temps pour toi de commencer réellement ta formation et m’accompagner chercher la matière essentielle pour ce genre de masque, un bois très rare.
-J’en serais honoré. »
Mon langage ? C’est mon autre professeur qui me l’a enseigné. Ho, il est encore avec moi aujourd’hui mais sous une forme différente. Et ses plumes noirs m’attendent à l’extérieur.

Il sortit et j’en fit de même alors qu’il fermait la porte derrière moi. On ne peut pas dire qu’il marchait lentement par contre. Mon ami ne volait pas très loin mais de manière discrète, je le regardais. Je lui un signe discret ; c’était le moment. Il hochait la tête. Je surveillais aussi mon instructeur devant moi ; histoire qu’il ne se rende compte de rien. M’enfin, je n’avais pas besoin de voir mon ami pour l’entendre.
« ***Pour cette nuit, je n’ai pas pu comprendre grand-chose, ils parlaient en leur langue. *** »
Je lui lançai un regard furtif en levant un sourcil. Et la suite ? Il semblait soupirer et je regardais de nouveau devant moi.
« ***En tout cas, le rendez-vous de cette individu était entouré de garde du corps, ça n’avait pas l’air d’un type drôle. Le masque que tu avais malencontreusement sali comme un idiot, il a léché ton sang et cela avait l’air de lui faire plaisir. *** »
Tiens tiens… Je regardais plus intensément le dos de mon maitre devant moi ; c’était louche, que me cachait-il ?
« ***Ils ont parlé longuement après cela avant de conclure leur affaire. Donc soit vraiment prudent. *** »
Puis il s’éloignait, me laissant avec mes pensées. On arriva finalement et ce qu’a quoi j’assistais me laissais un peu perplexe bien que mon sourire habituelle ne disparut pas. On aurait dit un code quand il frappait à la porte.

Finalement, cela s’ouvrit.
«-Aujourd’hui je suis accompagné, j’espère que cela ne pose pas de souci. Il s’agit de mon nouvel apprenti.»
Il fit un signe négatif et on entrait donc. Je regardais autour de moi et avec un sourire, ne pus m’empêcher de demander ;
« -J’imagine que ce bois n’est pas très légal ? »
J’imagine que mon ami n’aurait pas aimez que je parle ainsi mais quand il y a un code ; c’est qu’en général, tout le monde ne peut pas entrer. Mais ça ne me dérangeais pas plus que ça, je nageais dans l’illégalité après tout.
« -Je m’excuse, j’en oublie la politesse. Bien le bonjour. »
Et cela marquais aussi que quel que soit leurs réponses sur la légalité de ce bois, je m’en fichais un peu. Mais, paré à tout attaque, je restais néanmoins sur mes gardes, comme me l’avait conseillé Vent Funeste. On n’est jamais trop prudent après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 4 Déc - 19:04
L’homme qui les avait accueillis sembla très contrarié lorsque Blood évoqua l’éventuelle illégalité du bois qu’ils allaient acheter. Il l’ignora pour s’adresser directement au maître du Zéphyr.

«Maitre Ju J’aimerai bien connaître les raisons qui font penser une bêtise pareil à votre assistant … vous lui avez raconté des histoires ? Notre bois est parfaitement en règle avec les lois et sa question est plus que vexante pour mon honorable commerce.»
«Bien sûr que non Maitre Xu, je ne lui ai rien dis de la sorte et je m’excuse pour le comportement déplacé de mon jeune assistant et l’invite expressément à se justifier et s’excuser auprès de vous.»

Les deux hommes se tournèrent alors vers Blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 11 Déc - 18:47

La folie n’est que l’expression de l’âme dans un monde torturé. En me voyant, on peut parfois se poser la question ; qui est le plus fous entre le monde et lui ? Il n’y a généralement aucunes réponses car ce genre de réflexion n’est pas contradictoire mais complémentaire. J’avais dit imprudemment ce que je pensais, était-ce de la folie, de l’audace ? Dans tous les cas, ça ne plus pas aux deux individus. Pourtant, si je me trompais, que pouvais bien signifier ce code ? Mais mon insolence n’était rien au fait de m’ignorer. Mon véritable maitre me dirait probablement de me calmer et pour une fois, je réfléchis. En effet, m’énerver en ce lieu présentement n’étais pas sage et mon objectif final risquerais de s’envoler.
«-Maitre Ju J’aimerai bien connaître les raisons qui font penser une bêtise pareil à votre assistant … vous lui avez raconté des histoires ? Notre bois est parfaitement en règle avec les lois et sa question est plus que vexante pour mon honorable commerce.
-Bien sûr que non Maitre Xu, je ne lui ai rien dis de la sorte et je m’excuse pour le comportement déplacé de mon jeune assistant et l’invite expressément à se justifier et s’excuser auprès de vous.»
Les raisons ? Devais-je vraiment exposer les détails qui m’étais apparu ? Non, bien sûr que non, cela attirerais bien trop l’attention sur moi. Je fis donc une révérence, il y a des choses qu’on ne peut qu’applaudir, comme le maniement des mots. Parfois même plus affuté qu’une lame.

Ce que j’utilisais en cette instant ; des paroles calmes malgré ce petit sourire que je ne parvenais à effacer. De la sagesse ? Non, jamais, juste du mensonge en poudre.
« -Je vous prie de m’excuser pour ses paroles irréfléchies. J’ai tendance à voir le mal partout même où il n’y en a pas. La faute de mes paroles incombe à moi seul. Je ne peux que promettre de ne plus prononcer de tel accusation grossière. »
Cela aurait pu paraitre trop ou pas assez mais en m’inclinant bien bas, j’espérais que l’attention porté sur moi s’estomperais. En effet, j’avais été fort imprudent de parler ainsi. A peine je commence ma formation que je fous déjà tout en l’air ? Il en était hors de question, il faudrait prendre sur moi, voilà tout. Pour le meilleur et pour le pire j’imagine mais c’est par choix au moins ; en effet, j’ai de la chance. Car la liberté du choix n’appartient qu’au fous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Ven 30 Déc - 17:52
«Soit mais écoutez bien ceci, d'autres ne seront pas aussi indulgent que moi. Je ne peux que vous conseiller de tenir votre langue dans le futur.»

Malgré les paroles apaisantes du maître des lieux, l'atmosphère restait tendu et un homme expérimenté pourrait deviner que plusieurs paires d'yeux observaient maintenant discrètement Blood en permanence. Le trio arriva finalement devant plusieurs caisses prêtes à être livrées.

«Voici les bois africains et chinois que vous m'avez demandé. Comme vous le savez ils ont été compliqué à obtenir. Je tiens à vous rappeler d'être discret quand à leur provenance ... pas qu'il y ai le moindre problème par rapport à leur légalité mais j'en ai marre de me faire déranger par des riches snobinards. Je les livre à l'adresse habituelle? Au tarif habituel ?»

Les deux hommes validèrent la transaction d'une poignée de main puis Blood et le chinois furent raccompagné à la sortie. Alors qu'ils marchaient vers leur prochaine destination, le maître sorti de son mutisme.

«Mon cher apprenti, je peux te garantir que ce bois, bien qu’exceptionnel par sa qualité est tout à fait banal et légal. Il faut l'améliorer mais si tu veux en savoir plus, il va falloir rester silencieux et ne plus faire de vague. Nos vies en dépendent.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Sam 31 Déc - 13:01

J’avais été bien imprudent, il faut l’admettre, mais les mots peuvent parfois rattraper une situation bien délicate ;
«-Soit, mais écoutez bien ceci, d'autres ne seront pas aussi indulgent que moi. Je ne peux que vous conseiller de tenir votre langue dans le futur.
-Je le ferais.»
J’aurais pu ajouter « je n’aime pas les ennuis », mais à part d’être faux, c’était un peu trop gros. Surtout après ce petit événement très déplaisant. Je me sens observé, mais je pense rêver ; je ne vois personne d’autre. De plus, je ne vois pas la raison qui pousserait un « honnête commerçant » à prendre des précautions. Mais cela restait très désagréable quand même. Dans le pire des cas, je pourrais toujours revenir incognito ce soir. Surtout que quoi qu’il dise, leur manigance reste tout de même très étrange. Ainsi, on prenait du bois provenant d’Afrique et de Chine. Il craignait ainsi les riches snobinards ; il y avait donc là des affaires à faire. Car qui dit marchandise de valeur dite souvent des gens employant des voleurs expérimenter et meurtre à commettre si éventuel héritier. Je regarde mon maitre ; ainsi, il se les fait livrer ? Encore un chemin à risque en plus, il peut en arriver des choses sur la route. Mais je dois me calmer, il doit d’abord m’apprendre avant d’être le centre de ma folie passagère. On ne jette pas un outil avant qu’il soit usé ou ne serve plus après tout.
Les deux personnages validèrent leur arrangement puis on se fit raccompagner à la sortie. Je suivis mon maitre sans rien dire, qu’aurais-je pu dire de toute manière ?
«-Mon cher apprenti, je peux te garantir que ce bois, bien qu’exceptionnel par sa qualité est tout à fait banal et légal. Il faut l'améliorer, mais si tu veux en savoir plus, il va falloir rester silencieux et ne plus faire de vague. Nos vies en dépendent.»
Vraiment ? Il avait de la chance en un sens, il me servait à quelque chose pour l’instant donc sa vie serait protégée tant qu’il me sera utile. Je me contente donc de répondre ;
« -Bien, maitre. J’étais juste curieux bien que même s’il ne l’avait pas été… »
Je soupire bien qu’en souriant.
« -…Cela m’aurait laissé indifférent. »
Pour une fois, c’était un peu près la vérité ; sa légalité en soi m’importe peu. J’aime juste être informée. Un corbeau borgne se pose sur la branche d’un arbre à proximité.
« ***Crétin va ! soit plus prudent !*** »
Je ne pouvais pas trop lui répondre sans attirer l’attention. Il s’envole, mais je sais qu’il n’est pas loin. Bah, je ne parlais plus ; si je voulais en savoir plus, je devrais attendre apriori.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mar 10 Jan - 17:18
Maître Ju n’était pas très content donc la manière se comportait son nouvel apprenti. «Ah ces jeunes, ils ne respectent vraiment rien.» Il décida cependant de continuer à le former. Après tout, il pourrait éventuellement choisir de grandir et de s’assagir.

«Nous allons bientôt arriver chez un ami à moi, c’est un grand sorcier alors je te le dirai qu’une seule fois, ne parle que si on t’adresse la parole et modère ton langage.»

Le vieux Chinois s’engagea alors dans une ruelle très sombre et toqua à une porte qui semblait déboucher dans une cave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mer 11 Jan - 22:25

De l’arrogance ? Non, je ne pense pas, car il faudrait que je me surestime… Or, ce n’est pas vraiment le cas, je sais me défendre. Cela n’empêchait pas l’artisan, mon maitre provisoire, ayant besoin de son apprentissage pour mes propres intérêts, de commenter…. Visiblement lasse de mon altitude.
«-Ah ces jeunes, ils ne respectent vraiment rien.»
Derrière lui, sans rien dire, je ne pus m’empêcher de sourire ; ce n’est pas les jeunes, seul le passé définit le présent et le mien… Ne comporte pas de mère ou de père juste d’un frère défunt mort lors d’une misérable journée. Oui, c’est à cela que se résume mon existence ; la déchéance des vivants et mon âme aussi noire que la nuit dont les larmes sont rouges d’une ancienne douleur me tenaillant, discrètement… Déchirant mon esprit et le conduisant sur les sentiers de la folie.
«-Nous allons bientôt arriver chez un ami à moi, c’est un grand sorcier alors je te le dirai qu’une seule fois, ne parle que si on t’adresse la parole et modère ton langage.»
J’acquiesçais de la tête, derrière lui. Mon corbeau aurait raison sinon ; j’aurais vraiment l’air d’un crétin ; je devais tout de même être prudent. Surtout que l’on s’engagea dans une ruelle sombre. Un grand sorcier ? Ça me fait légèrement rire de l’intérieur et je ne pus m’empêcher de sourire encore plus, de manière carnassière lorsque l’on arriva à une porte. He Ben, l’image des magiciens venait d’en prendre un coup. Surtout quand on avait celui du grand Merlin et du roi Arthur en tête. Une parmi d’autres lectures extrêmement rare que l’on avait eues droit à l’orphelinat…. Vraiment, ils ne savaient pas tenir des mômes je pense, surtout ceux comme moi et mon frère. Cat, tu me manque tellement…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mar 17 Jan - 22:32
La porte s’ouvrit toute seule sans que personne ne sembla y toucher. Maître Ju pénétra alors sans aucune surprise dans la cave et fit signe à son apprenti de le suivre. Ils traversèrent un long couloir assez sombre avant d’arriver devant une porte en bois sculpté. Cette dernière portait presque tous les signes qu’on pouvait attendre dans un film sur les groupes sataniques. Elle en portait tellement que s'en était presque ridicule. Comme la précédente, cette dernière s’ouvrit toute seule lorsque les deux compères arrivèrent juste à côté.

«Je vous souhaite la bien venu dans mon humble demeure maître Ju, je pense que vous désirez les mêmes services que d’habitude ? Vous en connaissez le prix.»
«Evidement.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Mer 18 Jan - 20:42

Vraiment, l’image des magiciens que je me faisais en prenais un sacré coup. Mais j’imagine que ça doit aussi dépendre des époques ; selon les siècles, les histoires et légendes ne sont pas les mêmes ! Mais malgré cela, la porte s’ouvre toute seule, en apparence. Je laissais mon maitre entré, restant un peu en retrait bien que nullement effrayé par ce genre d’événement. Il m’en faut plus, beaucoup plus, énormément plus même pour m’atteindre… Je ne connais que la peur que m’inspire mes rêves mais dans la réalité, j’inspire le désespoir. Le désespoir qui aurait peur ; et puis quoi encore ? Sincèrement ! Du coup, je jette un coup d’œil de loin sur l’entrée, essayant de repéré un quelconque mécanisme qui pourrait l’expliqué de manière rationnelle… Rationalité et folie, un savant mélange à mon avis qu’il faut savoir exploiter. Mon maitre me fit signe de le suivre, ce que je fis quelques secondes après, souriant innocemment. En passant la poterne, je réfléchis aux possibilités de ce genre d’événement. C’était surement un mythe, ce fameux magicien je pense, c’était une bonne piste. En effet, le genre de personne qui doit posséder la télékinésie comme pouvoir surement… Mais ça m’incite à être encore plus prudent… Car du coup, ce qui m’attend est incertain. Le couloir que l’on traversa était plutôt sombre, comme s’enfonçant dans les entrailles pour me conduire dans les enfers plus tôt que prévus. Je me demande si je retrouverais mon frère de sang là-bas d’ailleurs ; est ce pour ça que j’aime la mort des autres et que la mienne me rend indifférent ?
Une porte en bois sculpté… Etrangement, les signes qu’elle portait, en même temps que préparer mes muscles à un quelconque reflexe à avoir, me faisait sourire au nom de ma folie. Comme si j’étais un loup dont la proie était derrière la porte. Pour continuer dans le bon vieux cliché, elle s’ouvre elle aussi toute seule. On entra et je jetai un coup d’œil dans la salle, examinant les quelconques détails qui s’offrait à ma vue, les éventuelles pièges qu’il pouvait s’y cacher…
«-Je vous souhaite la bien venu dans mon humble demeure maître Ju, je pense que vous désirez les mêmes services que d’habitude ? Vous en connaissez le prix.»
-Evidement.»
Je me demande jusqu’où on peut aller dans le cliché là…. Et surtout la nature du tribut à payer… Même si je ne vois pas quelle surprise je pourrais avoir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Sam 21 Jan - 15:33
Maître Ju prit un bol ainsi qu’un couteau courbe pour récolter le prix en sang. Il s’entailla légèrement le poignet et plusieurs goutes de sangs tombèrent dans le bol. Le sorcier, quant à lui lança une série d’incantation et le liquide se mit à briller d’une lueur verdâtre.

«Il n’y en a pas assez Maître Ju et je pense que le sang de votre apprenti donnerait des résultats des plus intéressants.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé] Dim 22 Jan - 12:12

Alors, je résume, on est entré dans un endroit des plus sinistre (ce qui n’était pas vraiment pour me déplaire) digne des plus grands clichés des films d’horreur les plus ridicules qu’il m’ait été donné de connaitre. Tout cela pour rencontrer un fameux magicien lui aussi, allant très loin dans les clichés et dont je me demande si le rôle principal n’est pas « bonjour, je suis Satan ! ». Vraiment, c’était quoi le but, me faire peur ? Tous ces vieux ne me connaissent vraiment pas on dirait, enfin, heureusement d’ailleurs, car sinon, cela aurait voulu dire que j’aurais été directement grillé. Enfin, je rencontre l’individu surtout avec de la méfiance, de la prudence même. Il demande un fameux tribut à mon maitre de masque, la logique commune aurait voulu que cela soit de l’argent, mais ce ne fut pas le cas du tout au final. Ju machin chose pris un couteau courbé ainsi qu’un bol. Il s’entailla légèrement le poignet, laissant couler quelques gouttes du liquide rouge qui après une incantation du fameux magicien d’Oz, prit une couleur verdâtre. Bien que souriant, je fronçais les sourcils quelques instants, me demandant quel genre de pouvoir ce mec pouvait avoir. Ou alors, c’est une simple réaction chimique tout à fait banale ; en tout cas, ça mérite approfondissement…
«-Il n’y en a pas assez Maître Ju et je pense que le sang de votre apprenti donnerait des résultats des plus intéressants.»
Je pris un moment à capter. Je fixais d’un coup le gars d’un air désagréable en mode ; « c’est bizarre, je n’ai pas confiance du tout en vos manigances ». Réaction exagérer ? Je ne pense pas après ce qu’avait observé mon protecteur. Je jetais quelques coups d’œil un peu partout ; c’est même très étrange, que cache-t-il donc ? Je n’aimais pas ça… Et je pense que mon ami désapprouverait ce que je vais faire. Toujours ronchonnant, je soupirais et pris un bol et un couteau. J’ouvris la main gauche, tien, qu’est-ce ? Je vis une lueur noire au creux de ma main que du coup, je la fermai et la rouvraie ; cela avait disparu. Bref, ce n’est pas important, j’en parlerais à mon guide. Je mis la lame contre la paume de ma main que je serrais autour et enlevais l’arme ensuite, vers le bas, m’infligeant une profonde entaille. Qui n’est tout de même pas assez profonde pour laisser une cicatrice durable. Mais au moins, on peut dire que ça coulait bien, mon expression, à part l’air désagréable enlevé, n’avait rien perdu comme mon fameux sourire. Tien, mon cher magicien de pacotille, impressionne-moi, même si je n’en t’en pense incapable ! Je lui tendis le fameux bol. Certains auraient certainement chialé d’une telle entaille, mais je suis habitué à la douleur… Elle me colle à la peau depuis la mort de mon frère.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: le masque [quête] [terminé]
Revenir en haut Aller en bas

le masque [quête] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Masque Hivernal, louve, présentation [terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Masque Nain !
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Humain & Védin :: Yasashi Koji-