AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Sam 8 Oct - 18:30

Je lisais un livre, le visage sans aucune émotion, une fois encore. Un livre très intéressant sur la mort, comment elle était perçue et illustrée au fil des siècles. Un squelette tendant la main à un riche noble dans son fauteuil, faux à la main. C’était peut-être en noir et blanc mais comme c’était bien dessiné je trouve, sincèrement. Aujourd’hui, les jeunes n’apprécient plus beaucoup les œuvres passées mais bon, c’est leur problème après tout. Vent Funeste me surveillait depuis une branche un peu plus loin, je lui souris, cruellement. Je n’y peux rien, je suis comme ça, toujours avec cet air menaçant. Mais souhaiterais-je vraiment qu’il en soit autrement ? Je ne pense pas car c’est en partie ce qui me définit en fait. Je baillai et me dit que je ne perdrais rien à faire une petite sieste, je dors si peu après tout… J’avança un peu ma casquette sur mes yeux, laissant tomber inconsciemment ma mèche de cheveux où ma plume était accrochée. Pantalon, haut à manches longues et noires, des sortes de petites bottes très esthétiques et sombres, allant bien avec mon style.


Je m’enlisai dans un sommeille peu profond…
Je suis en train de couper des pommes de terre à l’orphelinat, mes mains d’enfant s’abandonnant à cette tâche avec désinvolture. On n’avait pas pu s’échapper aujourd’hui et cette tâche me lassais déjà. Je me tendis, la pièce était vraiment vieille comme ce bâtiment. Le tic tac de la pendule, je m’ennuyais. Je regarde à l’embouchure de la porte ouverte, donnant dans le couloir ;
« -Hé, Tu viens jouer ? »
L’Albinos me regarde. Je lui souris, bien entendue, même si cette fois ci je ne la laisserais pas gagner, ma chère Cassandra. Je m’éclipse de la pièce à sa poursuite et elle disparait. Je m’arrête, où sont-ils tous ? Tout est devenue silencieux, les couloirs s’obscurcissent, se multiplie.

Je vois mon frère passer, sa plume blanche comme repère, je le suis. Il s’arrête, je le vois de dos.
« -Ho
-Heu… Ça va, frérot ? »
Il se retourna, son sourire aurait était parfais s’il n’avait pas été en sang, un vers dans un œil, le sang coulant du milieu de son front. Je recule, son sourire devient carnassier.
« -Bien sûr, mon frère… »
Je recule encore, son visage se transforme en celui qui l’a tué. Fusil en main, il s’avance vers moi, toujours aussi souriant dans ce noir. Je tombe par terre, je ferme un instant les yeux, paralysé par la peur. Quand je les rouvre, je vois mon amie d’enfance, un couteau en main.
« -Tu as tué mon père ! »
Lorsque la lame plonge en moi, j’ai le temps d’apercevoir le rouge sang, la couleur que prend ces cheveux, avant de me réveiller.

Je crois que j’ai hurler dans mon sommeille, qui a du être bien cours, surement moins d’une vingtaine de minute. Je suis transpirant, je me calme, ramasse ma casquette que j’ai fait tomber en me redressant aussi vite. Je regarde mon ami, devant moi qui me demande en pensée ;
« ***Ça va ?***
-Oui oui, bien sûr. »
Les tremblements de mes mains se calmèrent au contact des plumes du corbeau. Je regarde un instant le lac devant moi, le miroitant de l’eau se reflétant dans mes yeux clairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Lun 10 Oct - 11:25
Il fait bien frisquet en ce début d’après-midi, le soleil est bien présent, mais on est tout de même en hiver !
Kuro sort alors du lit, et va grignoter un petit déjeuné rapide, du thé, et des biscuits au chocolat ! C’est très important le chocolat ! Si si ! Elle en profite bien sûr pour embrasser Shallia en chemin, qui elle est en pleine confection de grenade.

Une fois le petit déjeuner avalé, elle enfile une tenue de jogging assez sobre, du noir et du blanc, avec quelques petites bandes rouges. Elle s’élance dans le froid hivernal, trottinant simplement, aujourd’hui, elle visite encore un autre endroit : le lac. C’est plutôt sympa le décor d’un lac pour un footing.

Elle arrive au bout de quelques minutes au lac, toujours en footing, et commence à en faire le tour.
C’est beau, l’eau presque gelée, le soleil qui se reflète sur ces petites particules de glace, et les arbres presque tous dénudés, ou vêtus de feuilles orangeâtres.

Il n’y avait que très peu de gens autour de ce lac, peu étonnant vu la température, mais il y avait tout de même quelques personnes, les moins frileux.

La féline continue son tour du lac, jusqu’à entendre un cri, pas loin d’elle, un homme assez légèrement vêtu pour la saison, il se redresse en sursaut, et ramasse sa casquette, puis caresse un corbeau, étonnant.. Kuro s’approche alors, curieuse, elle aurait plutôt été du genre à bouffer le volatile que le caresser, mais pourquoi pas.

« Hmm, un problème ? Vous n’avez pas froid dans cette tenue ? »


Ce n’est pourtant pas trop dans ses habitudes d’adresser la parole à un inconnu, mais sa curiosité et sa soif d’information (Comment ça c’est la même chose ? Pas exactement !) font qu’aujourd’hui, elle le fait.
Elle observe un peu le jeune homme, voyant la plume dans ses cheveux, ce qui pour elle n’a pas vraiment de signification, ça doit faire parti d’un style !

« Hmm, jolie plume ! C’est celle du corbeau ? »

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Lun 10 Oct - 18:45

Bien que je sache que mon ami était un bipède avant, ça ne m’a jamais dérangé de le caresser et lui-même en demande parfois. C’est ainsi que je me rassure après tout, quand la colère ou la tristesse m’assaille bien que je ne le montre pas ouvertement sur mon visage. Chacun a ses propres fantômes, ses propres démons j’imagine. Une fille s’adresse à moi ; elle a les yeux verts, des cheveux noirs grisâtres et son visage déborde d’innocence. Un simple humain ignorant aurait probablement pensé que les oreilles sur sa tête étaient des faux, mais moi, je savais que devant moi se trouvait un être de vérité.
«-Hmm, un problème ? Vous n’avez pas froid dans cette tenue ? »
Je la fixai une longue seconde, mon ami aussi de son œil bleu alors que l’autre était inexistant. Le corbeau pencha la tête.
«***Je n’aime pas trop les félins, surtout depuis que je suis sous cette forme.***
-J’imagine bien. »
Bien que je regardais la fille, j’avais juste répondue à Vent Funeste en fait.

Elle continua ;
«-Hmm, jolie plume ! C’est celle du corbeau ? »
Hein, je pris la mèche entre les mains. Oups, j’ai oublié de la cacher on dirait, je la mets dans ma casquette. Mon ami sembla s’adresser à elle en même temps qu’à moi ;
« ***Vous êtes bien curieuse, jeune fille…*** »
Je soupirai, je ne trouve pas qu’il fait si frais que ça, maintenant que la première question est arrivée jusqu’au cerveau. J’entrepris de lui répondre ;
« -Et non, je n’ai pas froid, merci de votre sollicitude. »
C’est chiant d’être polis pour pas attirer l’attention !
« -Et non, il n’y a pas de problèmes, je… J’ai juste repensé à certaines choses que j’avais oublié. »
Je ne vais pas dire que j’ai fait un cauchemar à une parfaite inconnue. Même si je ne suis pas sûr de la valeur de mon mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Lun 10 Oct - 22:18
Une réponse bien étrange pour elle à ses questions. La perdant un peu dans ses pensées.

~Hmm ? Comment ça "J’imagine bien" ? Il imagine bien qu’il y a un problème ou qu’il a pas froid ?Hmm.. Il est bizarre .. ~

Elle entend pour sa troisième question une voix dans sa tête, c’est la première fois qu’on lui parle de cette façon. Elle regarde un peu autour d’elle, cherchant d’où ça pouvait bien venir, puis, voyant le regard du corbeau sur elle, elle pense comprendre d’où ça vient, cherchant à le vérifier par une question, avant de répondre à la sienne.

« Hein ? C’est vous qui parlez dans ma tête ? Hmm … Bizarre ..
Hmm ? Moi curieuse ? Hmm, peut-être .. J’aime savoir les choses je dirais ..  »


Les vraies réponses à ses premières questions viennent ensuite, la rassurant légèrement sur la santé mentale du zéphyr. Auquel elle répond après un petit instant de réflexion.

~Hmm, donc il me répondait pas avant ? Hmm, peut-être au piaf qui a du parler dans sa tête ..~

« Hmm, pas de problème, je vais reprendre mon footing alors .. Au revoir. »

La nekotte s’étire un coup, et s’apprête à repartir, direction la maison, pourquoi resterait-elle après tout ? Il n’y a pas de problème, et le jeunot était en pleine sieste avant cela, autant le laisser se rendormir, plutôt que de lui demander de raconter un truc dont il n’a pas forcément l’envie de parler ..

Et puis bon, rentrer, c’est retrouver Shallia, ré-apprendre à vivre avec elle, ça ne fait pas bien longtemps qu’elles se sont retrouvées, et même si ces retrouvailles sont loin d’être bien simple, c’est tout de même un soulagement, vivre sans nouvelles l’une de l’autre, pendant 3 ans, c’était une vraie torture mentale, aucun signe, aucun mot entres elles, juste des pensées, de dures pensées .. Est-elle morte ? Peut-être … Ou peut-être pas …
La fin de cette torture en a pourtant laissée une nouvelle naître, qu’elle est sa relation avec la princesse ? Son calice ? Jusqu’à quel point elle lui obéit ? .. Tout un tas de questions qui tournent sans arrêt dans son esprit, et qu’elle oublie le temps de ses footings.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mar 11 Oct - 15:30

Quand Vent Funeste lui avait parler, elle n’avait pas l’air trop de savoir d’où ça venait. Surtout au vue de comment elle regarde autour d’elle, je fronce les sourcils.
«-Hein ? C’est vous qui parlez dans ma tête ? Hmm … Bizarre …
Hmm ? Moi curieuse ? Hmm, peut-être .. J’aime savoir les choses je dirais …

***Non, c’est le pape.***
-Pas besoin d’être aussi sarcastique Vent Funeste. »
Il me regarde et je lui souris, chacun sa personnalité après tout.
«-Hmm, pas de problème, je vais reprendre mon footing alors .. Au revoir. »
Ouai, c’est ça. Mais je vis que le corbeau me regardait avec insistance. Quoi encore ?
« ***Si innocente…Et imprudente*** »
J’avoue qu’à regarder le visage de la jeune fille, ça me tente mais je n’ai pas de masque avec moi là. Pourtant, je suis sûre qu’en baignant dans son propre sang, toute sa beauté serait révélée. Ce genre de chose, c’est comme une impulsion bestiale surtout après mon rêve, j’ai besoin de me calmer. Mais je ne peux me permettre de jouer à l’imprudent de cette manière aussi… Je me lève finalement, mon ami venant se poser sur mon épaule. Je lui chuchote a l’oreille ;
« -Il y a bien des manières de s’amusé aussi. »
Je crus voir son regard pétillé, d’envie et de curiosité à ce que je vais faire.

Je m’approche de la jeune fille avant qu’elle reparte ; je me fixai mon sourire le plus charmeur que j’avais, sur le visage. Un sourire faux, une expression du visage juste appris mais pas ressentis ; Beaucoup de mes émotions sont à jamais disparus et camouflées celles qu’il me reste est aisé. Je me tends et me place devant elle, Vent Funeste me fixa de nouveau, se demandant surement ce que j’ai derrière la tête. Je remets bien ma casquette couleur cendre en place même si elle a surement deviné ce que j’étais ; après tout, on ne lui a pas répondu si c’était une plume de corbeau ou non.
« -En fait, je m’appelle Blood Angel et mon ami ici présent, Vent Funeste.
***Qu’a tu derrière la tête ?*** »
C’est vrai que nous présenter comme ça… Mais bon, si je ne sors pas le grand jeu, je risque de moins m’amuser après.
« -Cela vous dérange si on vous accompagne dans votre sport, jeune demoiselle ? Pour ainsi me défouler un peu en une merveilleuse compagnie, je l’avoue. »
Je ne suis pas un charmeur à proprement dit mais la tentation est trop forte. Noué une relation, créer des espérance… Pour la briser aussi sec après et semer le désespoir. Il y a bien des manières de s’amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mar 11 Oct - 17:43
Un sarcasme pour une question innocente, quel sale type .. Au moins le Zéphyr reconnaît que ce n’est pas très correct.
Kuro les regarde rapidement avant de partir, les deux ont l’air de se parler, discrètement, rien de bien rassurant, mieux vaut ne pas traîner ..
Elle tapote un coup ses nouvelles baskets de sport flambant neuves par terre, comme pour avertir de son départ, mais se fait interrompre.

Blood se met devant elle, comme pour l’empêcher de passer. Se présentant, et lui demandant pour courir avec elle, ce qu’elle ne préférerait pas.

« Hmm, moi, c’est Kuro, et je cours pour être seule, donc je ne préfère pas, vous avez qu’à vous défouler avec le corbeau, avant que quelqu’un n’en fasse un repas .. »

Elle fixe le corbeau, se léchant les babines, sa gourmandise lui faisant penser au bon repas qu’elle pourrait faire avec.

~Hmm … Il me donne faim en plus, au four, enrobé de caramel, hmm, c’est que je pourrais bien me régaler .. Presque aussi bien que du chocolat ..~

Elle reprend, de façon à les dissuader de la suivre. Elle aurait mieux fait de simplement continuer son footing si elle voulait être tranquille .. Mais bon, elle ne se laissera pas déranger bien longtemps.

« De toute façon, je rentre chez moi maintenant, et vous ne feriez mieux de ne pas me suivre, si vous ne voulez pas finir de la même couleur que votre casquette ..
Hmm , et ce n’est pas demoiselle, c’est dame. »


Et oui, si Shallia voit un homme suivre Kuro, le pauvre risque d’avoir chaud, trèès chaud, mais pas longtemps au moins, juste le temps qu’il en meurt en fait. Donc seulement quelques secondes. Qu’il serait dommage de mourir simplement pour s’amuser à faire du mal.

La nekotte passe à côté des deux compères sans les regarder, et reprend son footing.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mer 12 Oct - 7:07

J’avais demandé, en parfaite ou presque innocente si je pouvais allez courir avec elle mais elle me répondit ;
«-Hmm, moi, c’est Kuro, et je cours pour être seule, donc je ne préfère pas, vous avez qu’à vous défouler avec le corbeau, avant que quelqu’un n’en fasse un repas .. »
Elle se léchais les babines, je répondis au tac, bien malgré moi.
« -Voulez-vous mourir pour oser lancer pareille paroles ? »
Je reculai d’un pas, je crois que j’ai fait une bourde. Vent Funeste n’avais pas bouger, il me toucha le visage avec son bec.
« ***Calme toi, laisse couler, ça vaut mieux. Tu sais bien, la première règle, c’est la maitrise de soi. *** »
C’est vrai, je lui donnai une caresse. Il fixa ensuite la jeune fille ;
« ***Vous ne devriez pas dire ce genre de chose quand vous êtes seule et que vous avez deux personnes en face de vous. De plus, êtes-vous cannibale ? Car si vous dite ça de manière si innocente, j’imagine que ça ne vous dérangera pas de vous faire bouffer par un Morany chien lorsque vous vous serez transformé définitivement à vos 40 ans environ. *** »
Je dois avouer que le discours de mon ami avait plus de justesse que mes paroles ; réfléchis, sans fléchir. A croire que j’ai encore beaucoup à apprendre de mon maitre.

Enfin, elle avait dit aimez être seule…
«-De toute façon, je rentre chez moi maintenant, et vous ne feriez mieux de ne pas me suivre, si vous ne voulez pas finir de la même couleur que votre casquette ..
Hmm, et ce n’est pas demoiselle, c’est dame. »

J’attendis qu’elle s’éloigne un peu dans sa course. Je pris ma casquette dans les mains et commençais à la suivre au couvert des arbres, au pas de course en essayant de faire le moins de bruit possible. Et ne dite pas que je suis l’emmerdeur de service ; je suis juste un assassin en manque. Je vais juste la suivre pour l’instant, ne sachant pas trop faire quoi d’autre sans la tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Jeu 13 Oct - 14:36
Menaces contres menaces, quelle belle discussion pour une première rencontre ..
La réponse à la question de Blood est simple en soit, et faite pour être dissuasive.

« Hmm, si je veux mourir ? C'est une menace ? Beaucoup ont essayé.. Et je suis encore là ..»

C'est maintenant le corbeau qui lui parle, plus sage dans ses paroles, mais pas moins menaçant, c'est qu'ils en veulent les deux compères ..

« Hmm, je dis ce que je pense, peu m'importe le nombre de personnes en face .. Et je ne suis pas cannibale, vous êtes un corbeau, pas moi, nous ne sommes donc pas de la même race. Et des chiens, tout ceux qui ont essayé de me manger jusqu'à aujourd'hui ont finit dans mon estomac, ils sont trop idiots pour m'attraper..
Hmm.. Et je ne suis certainement pas la seule dans cette forêt qui voudrait se faire un festin de votre corps, surtout avec votre attitude .. »


Du peu qu'il dit sur la transformation, il est tout de même dans le faux, à moins que 54 ans soient dans les environs des 40ans.
Kuro n'est pas morany de naissance, et la capienne en elle est encore bien présente, rares sont les choses qui lui font peur, et elle affectionne encore beaucoup le goût du sang.

S'éloignant, mais n'étant pas non plus idiote, elle jette tout de même quelques regards en arrière, voyant bien facilement les stalkers. Elle leur adresse la parole d'une voix assez forte.

« Hmm, vous vous croyiez malins à me suivre après me menacer ? Suivez-moi encore, et je vous fait disparaitre, votre sang chaud ne doit pas être mauvais au goût .. C'est mon dernier avertissement. »

L'issu de ses paroles sera au choix du Zéphyr, un combat à mort, ou une simple séparation dans le calme.

Kuro reprend son footing, jetant quelques regards en arrière pour voir si elle est encore suivie.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Jeu 13 Oct - 21:39

J’avais un peu déraper dans mes paroles, ce à quoi avait répondu la fille ;
«-Hmm, si je veux mourir ? C'est une menace ? Beaucoup ont essayé… Et je suis encore là ...»
On avait donc appris, bien qu’involontairement, que ce n’était pas la première fois que quelqu’un lui faisait ce genre de remarque. Bien que ça ne m’impressionnais guère personnellement. Mon ami lui, avait été plus sage dans ses paroles, appelant surtout la raison. Elle avait retourné ;
«-Hmm, je dis ce que je pense, peu m'importe le nombre de personnes en face .. Et je ne suis pas cannibale, vous êtes un corbeau, pas moi, nous ne sommes donc pas de la même race. Et des chiens, tout ceux qui ont essayé de me manger jusqu'à aujourd'hui ont fini dans mon estomac, ils sont trop idiots pour m’attraper...
Hmm.. Et je ne suis certainement pas la seule dans cette forêt qui voudrait se faire un festin de votre corps, surtout avec votre attitude ... »

Je pouvais au moins admirer son courage, ce qui la rend encore plus appétissante. J’aurais presque envie de me lécher les lèvres. Elle avait dit qu’il était un corbeau et pas elle et qu’elle n’était donc pas cannibale. Elle ne touchera pas à une plume de mon ami, je peux être plus cruelle que d’habitude si elle fait cela après tout. Surtout qu’elle parle de type mais sinon, elle a tort sur un point, ce sont tous deux des Moranys après tout… Trop idiot pour l’attraper, ça n’en rendra le jeu que plus amusant. Vent Funeste est presque toujours avec moi, si bien que celui qui voudrait le blesser succomberait surement à ma cruauté évidente.

On avait ensuite tenté de la suivre discrètement, au couvert de la verdure mais il faut croire qu’elle a les sens en alerte la jeune demoiselle ;
«-Hmm, vous vous croyiez malins à me suivre après me menacer ? Suivez-moi encore, et je vous fais disparaitre, votre sang chaud ne doit pas être mauvais au goût ... C'est mon dernier avertissement. »
Je ne pus m’empêcher de rire. Je sortie des broussailles.
« -Vous êtes prudente, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais vous savez, tout comme vous avez osez menacer mon ami, je suis du genre à oser me laisser attirer par les jolies filles. Enfin, Dame dans votre cas. Vue votre aristocratie, j’imagine que vous n’êtes pas Morany de naissance. »
D’abord le fait qu’elle ait parlé et insister sur le dame et aussi le fait qu’elle parle de sang. Je tournai un peu autour d’elle, rapidement. Osant jouer avec mon nouveau joujou malgré le risque.
« -Et je ne suis pas sûre que mon sang vous plairait. Vous savez… Tous les anges n’ont pas les plumes blanches. »
Mon ami lui, dit des choses, en pensé, plus technique.
« ***Pour moi, tu parles du genre mais nous sommes tous deux des Moranys donc si, ça serait du cannibalisme, désolé de t’apprendre cela, jeune fille. *** »
Il avait bien insisté sur le dernier mot, je crois que malgré ses paroles, il n’a pas aimé qu’on veuille le bouffer… Moi non plus remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Prez morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mar 18 Oct - 22:25
Tout commença en ce jour funeste... ou pas, nous verrons. L'heure est à l'hommage de ce grand homme, court sur patte. Je lance la tradition du RP BOOMMMBBBBB Yeah... Leylans, nous ne t'oublierons jamais... Surtout ton odeur d'ailleurs. Sur ce petit intermède, il est l'heure de passer au choses sérieuses. Leylans Vaincra... ta gueule...

Shallia était en train de préparer des grenades à la maison pendant que sa chérie fraîchement retrouvée faisait un footing. Le temps lui semblait un peu long. Elle fixa l'horloge, l'heure tournait et pas de nouvelles de Kuro. L'inquiétude commençait à monter, la demoiselle avait été éloignée de sa femme bien trop longtemps, 3 ans tout de même. Elle abandonna donc son bricolage, enfilant sa tunique qu'elle avait l'habitude de porter sur elle. La Nekotte claqua la porte derrière elle puis la verrouilla et pris la direction du lac, elle devait s'y trouver. Enfin, c'est ce qu'elle lui avait glissé à l'oreille avant de partir. La Morany partit donc au pas de course, appelant de temps à autre sa chérie, légèrement inquiète.

Comme d'habitude le plan d'eau était ravissant, une partie de celui-ci ayant gelé. elle tendait les oreilles puis entendit une voix, celle de sa chérie et d'un... un inconnu. Elle se rapprocha et remarqua que sa femme se faisait stalker par un type louche. Sur l'épaule de celui-ci, un corbeau était posé. Un Morany à coup sûr celui-la. A force de les côtoyer, on pouvait remarquer que les transformés ne se comportaient pas totalement comme leur animal, gardant quelques tics ou tocs, au choix de leur ancienne vie. La féline regardait l'homme avec dégoût, il avait des yeux de tueur. Shallia n'allait pas le laisser importuner plus sa femme. Une boule de feu vint s'écraser juste entre la femme chat et le noiraud.

Approches toi encore de ma femme et je te transforme en poulet rôti.

Le plus drôle dans cette tirade, c'est qu'elle ignorait totalement que c'était un Zéphyr.


~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Jeu 20 Oct - 12:23
C'est qu'il se rapproche vite le stalker, même sans que Kuro ne s'arrête, alors qu'il est assez loin derrière, il se retrouve direct à côté, talentueux d'un côté..

Mais continuer sur cette voie, c'est pas une bonne idée, bien sûr qu'elle a l'air innocente cette petite Kuro, mais si elle te dit qu'il faut arrêter, il faut arrêter, c'est tout !

Elle s'apprête alors à foncer quand Blood se place devant elle, mais il continue avec ses paroles.
Aristocratie ? Ahah, tu parles à une fille qui a passée une grosse partie de sa vie à vivre dans la forêt, et qui ne connaît même pas ses vrais parents..

~Dame car je ne suis pas ta dame oui, mais ça n'a pas d'importance, tu vas bientôt mourir..~


« La couleur ne fait pas le goût, et en quoi manger un corbeau ferait de moi une cannibale ? Et en quoi ça me dérangerait d’ailleurs ? .. »

Prête à attaquée, elle observe rapidement les alentours, l’eau assez proche, elle n’aurait pas de problème à l’y projeter et sa température doit pas être bien haute, ça lui ferait probablement du bien à ce sale type !
Elle s’arrête de courir, s’étire un coup pour faire comprendre qu’elle ne comptait pas se laisser faire plus longtemps, et BAM ! Une boule de feu atterrit entre les deux !
À peine les paroles de sa femme énoncées, elle fonce ! Le top départ à été lancé ! Elle prend sa forme de chat-garou en un flash, ses vêtement disparaisse, au milieu de son saut, et lance un puissant coup de pied dans son fémur gauche (celui du côté du lac) pour essayer de le briser.
Elle enchaîne d’un coup de poing dans son estomac, un bon moyen de lui couper la respiration, elle se décale ensuite entre lui et l’eau, lui attrapant le bras au passage, et essaie de le projeter dans le lac.
Il n’en mourrait probablement pas, mais au moins il ne devrait plus la suivre après ça.

Techs utilisés:
 

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Jeu 20 Oct - 20:19

Mon sourire renforçait tous juste mon air démoniaque que mes yeux montraient si bien.
«-La couleur ne fait pas le goût, et en quoi manger un corbeau ferait de moi une cannibale ? Et en quoi ça me dérangerait d’ailleurs ?
***J’imagine que l’incompréhension et la débilité sont deux choses impossible à soigner. *** »
Il est vrai que ses premiers arguments auraient dû déjà faire mouche. Et à présent, quels raisonnements sortir face à ce genre de bêtises ? Je vous jure, la mort ne me fait ni chaud ni froid mais manger un être intelligent comme mon ami, ça c’est hors de question. Je traite la mort comme un art, le cannibalisme comme un fléau. Une nouvelle venue se montre alors que cette dernière jette une boule de feu entre moi et la fille. Dès que j’avais perçus la lumière et la chaleur de la chose, j’avais fait un bond en arrière, par reflexe. Vraiment, le feu, comment faire de belle chose avec ?

Je tournai la tête, regardant la femme ;
« -Approches toi encore de ma femme et je te transforme en poulet rôti. »
Ils ont quoi avec la bouffe tous en ce moment ? Entre l’autre idiote qui veut manger mon corbeau et elle qui parle de poulet rôtie, elles ont mangé ce matin ? Remarque, si j’en arrive imprudemment à l’extrémité de devoir les tuer, leurs tripes sur le sol me donnerais satisfaction. Mon intention reporter sur la Morany de feu, je ne vis pas l’autre passer lâchement à l’action. C’est seulement du coin de l’œil que je vis une sorte de chat garous me donner un coup dans la cuisse. Le roseau plie mais ne se brise pas, ou pas complètement en tout cas. Ça fait mal ! Mon ami s’envolait dans un croassement. Entre deux coups, vite, dans un murmure, je lui dis ;
« -Va te mettre à l’abri.
***Ne révèle pas qui tu es, essaie plutôt d’encaisser, tu pourras toujours te venger la prochaine fois*** »
Alors que déjà, il disparaissait or de vue.

Réfléchir au parole que m’a insufflé mon ami est dur lorsque vous vous recevez un coup de poing dans l’estomac, ce qui me coupe un instant la respiration. Elle passe derrière moi et en m’attrapant le bras, me fait littéralement voler. Comme j’aimerais dominer les cieux… Là-haut, mon dos me gratta légèrement mais c’est tout. Je me demande pourquoi. Sans que je le sache, l’obscurité se voyait pousser des débuts d’ailes. J’atterrie dans le lac, comme on dit ;
« Aglouglou. »

Je restais un instant dans l’eau, je crus voir mon frère, me regarder.
« -Bah alors, tu te reposes déjà ? Tu renonce déjà aux cieux ? »
Lorsque je souris, je crus que lui aussi me répondait par un doux rire résonnant dans ma tête. Je touchai un instant à un endroit de mon corps, là où l’organe qu’il m’avais légué demeurait. Comme si j’avais déjà été comme ça, à renoncer. J’immerge finalement, recrachant un peu d’eau. Il n’était pas là bien sûr, il était juste un fantôme dans ma tête à présent, depuis bien longtemps. Je me souviens encore du jour où il m’a quitté. Je regagne le rivage, reniflant légèrement mais sans me plaindre plus. Je revins, en boitant, aussi têtus que ça. Mon dos ne me gratte plus.

Je souris, les sourcils froncés, j’ai déjà vue pire, vraiment pire et terrifiant ;
« -J’avoue que je ne m’y attendais pas. Si je n’ai pas l’os fissuré, j’aurais de la chance. »
J’hausse les épaules en m’asseyant simplement. Je ne dois pas riposter m’a dit mon maitre.
« -Un jour, quelqu’un m’a dit que les femmes étaient de vrai tigresse, cela doit donc être vrai. »
Je souris de nouveau avant de me relever et de m’éloigner en boitant, m’arrêtant un instant ;
« -Qui sait mesdames, peut-être se reverrons nous un jour… »
En amis ? Plutôt en ennemis après leurs paroles et leurs agissements. Qu’allaient-elles faire à présent ? Continuer à m’agresser, partir elle-même ? Peut-être parler encore ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Prez morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 23 Oct - 19:28
Sa femme était toujours aussi efficace lorsqu'il s'agissait de punir les petites frappes dans le genre. L'homme avait vite fait de se retrouver la tête à l'eau. Shallia était heureuse, elle allait pouvoir se défouler sur cette engeance du diable. Ce sexe qu'elle exécrait avec tant d'hardeur (tout rapprochement avec une personne existante serait totalement fortuite. Il émergea assez rapidement de l'eau, il n'avait pas son compte et ne daignait guère se noyer. Il sortit de l'eau mais le jeune homme était dans un état guère reluisant. Il avait choisit la fuite mais dans son état, il était clairement ralenti. il avait possiblement des os brisés et ses vêtements avait pompé l'eau ce qui devait le ralentir. Il savait maintenant qu'il ne pouvait pas vaincre mais Shallia était bien décidée à ne pas le laisser se sauver. Il allait souffrir pour ce qu'il avait tenté de faire.

La chatte invoqua un élémentaire de feu pour couper la route de retraite du Zéphyr. Il faisait allégrement 10 mètres de haut au bas mot. Une vraie machine à tuer. La dame lui ordonna de frapper son adversaires au ventre d'un coup de poing enflammé. La taille du poing de celui-ci était de taille à couvrir l'abdomen en entier du pauvre homme (sauf du point de vue de Shallia et de toutes les personnes assassinées au préalable par Blood). Elle ne lui avait guère laissé de chance d'esquiver le coup. Rien que l'apparition en elle même avait du le surprendre au plus au point. Ca n'allait pas tarder à sentir le roussi.

T'as osé essayer de toucher ma femme sale raclure de stalker, tu vas mourir calciné pour cet acte...

Elle ne le laisserait clairement pas fuir.





~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Lun 24 Oct - 15:27
Oh, il stalk, et ensuite il fuit ? Malheureusement mon pauvre, je crois que les deux minettes ne sont pas d’avis à te laisser t’en tirer comme ça.

« Hmm, nous revoir ? Non .. Je t’avais prévenue, tu as continuer à me suivre, je vais te faire disparaître.
Hmm .. Et nous ne sommes pas des tigresses, juste deux moranies chat, qui s’aiment, et que ton existence dérange ... »


Suite à ces quelques mots faisant bien comprendre ce qui allait s’en suivre, elle sort ses griffes, et s’approche doucement.
C’est qu’il est impressionnant l’élémentaire, et les flammes, ça l’a jamais vraiment rassurée la pauvre nekotte, c’est qu’elle a perdu deux maisons de ça.. Puis bon, faut dire que le machin mesure environ 5 Atérys.. (Ouais c’est une unité de mesure aussi maintenant)

Elle reste un peu en retrait, ses longues griffes prêtes à réceptionner le corps du sale type, en cas d’une passe de la part de géant rouge. Ou a aller se planter d’elles-même dedans, ou encore simplement le lacérer, il y a tellement de choix ! Si il meurt pas avant par les flammes bien sûr.

Il est peut-être plus sensible à la chaleur de l’élémentaire que la température glaciale de l’eau qui aurait facilement pu provoquer une hydrocution.

~Tu vas voir ce que ça fait de continuer à me suivre quand je te dis d’arrêter .. Et quand on en aura finit avec toi, on ira traquer le corbeau .. Dommage qu’il ait l’air un peu vieux, les oisillons ont quand même meilleur goût, et cru c'est encore meilleur, tu le sens battre des ailes avant de crever ! Hmm ! ~
(cadeau Até, cette référence était pour toi!)

Et une fois de plus, elle fera couler le sang pour se défendre, à croire que l’île et comme partout ailleurs ..

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Lun 24 Oct - 17:08


«-Hmm, nous revoir ? Non … Je t’avais prévenue, tu as continué à me suivre, je vais te faire disparaître.
Hmm ... Et nous ne sommes pas des tigresses, juste deux moranies chat, qui s’aiment, et que ton existence dérange ... »

Mon instinct de tueur me dit de regarder derrière moi. Heureusement que mon maitre est partie, là où il est, elles ne risquent pas de le trouver. S’il avait été encore sous une forme humanoïde, il n’y a aucun doute qu’il serait resté se battre et son expérience m’aurait été bien utile. Mais à présent, je suis seul sur ce coup-là. Enfin, j’espère qu’il ne fera pas de bêtise dans notre maison miteuse dans le quartier capien. Il ne faut jamais me prévenir quand on attaque, c’est un geste stupide. « Te faire disparaitre » hein ? Elle croit que je serais partie comme ça alors qu’elle a dit ça ? Mais Vent Funeste a été clair, je devais surtout encaisser, j’aurais bien d’autre moment pour me venger.

Par contre, je fus assez surpris de voir un golem de feu me barrer la route ainsi. Qu’est ce qui me sauva du coup de poing du monstre ? Mes seuls reflexes. Je sautais en arrière de ma jambe valide, ne pouvant compter sur l’autre pour ce genre d’opération. Je mis mes bras en croix devant moi ; ça ne me permit pas de l’esquiver complètement mais ça m’évita de mourir calciné. Je serais les dents ; heureusement que mon cœur n’est plus défaillant vue que c’est celui de mon frère. Car sinon, avec la différence de température, j’aurais eu certainement un arrêt cardiaque. J’étais bruler et mes vêtements en cendre mélanger à la peau calcinée de mes bras n’était pas beau à voir. Je me mordis la lèvre, je ne suis pas du genre à pleurer ni à crier. Je suis du genre à avoir mal en silence. Je remercie le ciel de m’avoir inculqué ce genre de reflexe ; je n’ai pas perdue mes bras mais je suis bon pour me reposer durant les prochains jours à venir.
« -T'as osé essayer de toucher ma femme sale raclure de stalker, tu vas mourir calciné pour cet acte... »
De vrais furies.
« -Et merde… »
Je n’ai vraiment pas de chance moi.

Je fais quoi ? Je me laisse faire mon vol plané en sachant qu’il y a une neko derrière moi ? Si j’atterrie sur elle de dos, je suis mal barré. Remarque, à la vitesse avec lequel j’ai été projeté… Je me mets en boule. Essaye donc de me rattraper, histoire que la force mise en œuvre t’assomme assez pour que je m’esquive de ta présence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Prez morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mer 26 Oct - 20:31
L'homme avait esquivé le coup de l'élémental d'extrême justesse mais ses bras devaient être dans un très sale état. L'odeur de grillé témoignait de l'intensité des flammes qui avait parcouru ses membres. Sa femme aurait pu la planter et l'histoire se terminer là mais Shallia avait une autre idée en tête. Elle allait le forcer à lui obéir. Certes, c'était un homme, une engeance qui pullulait bien trop sur cette terre. Elle avait pourtant besoin de main d'œuvre, de pions qu'elle pourrait utiliser à sa guise et sacrifier au besoin. Cela était malheureusement nécessaire pour que ses plans puissent aboutir. Il ferait parfaitement l'affaire dans le rôle de chair à canon. Enfin, dans le cas bien évidement que ce sale type puisse avoir une utilité bien évidemment.

"Ma chérie, stop..."

La féline changea de forme, s'arrêtant net. L'élémentaire fit de même, une cage enflammée se dessinant autour de Zéphyr. Il était maintenant définitivement piégé et à la merci de la Missandre. Elle avait volontairement créé une cage petite ce qui forçait le malotru à se tenir le dos courbé pour lui montrer qu'elle lui était supérieur.

Maintenant, tu vas rester là et te tenir tranquille. Tu vas également m'écouter, suivant ce que tu répondras à mes questions, tu auras la vie sauve. Si tes réponses ne me conviennent pas, tu seras calcinés. Ah oui, si tu tentes de fuir, tu finiras en côtelette rôtie.

Elle se doutait qu'elle avait dû surprendre sa femme avec cet acte qui ne collait pas à ses réactions habituelles. Elle enchaîna avec les toutes premières questions.

Question 1 : A quelle espèce appartiens-tu ?
Question 2 : Quels sont tes aptitudes ?
Question 3 Que gagnerais-je à te laisser la vie sauve ? Si je consens à le faire bien sûr.
Question 4 : Pourquoi courrais-tu après ma femme ?


Shallia arbhorait un plaisir un sourire sadique. Elle n'aurait aucune pitié pour lui. S'il n'avait aucune utilité à mettre en avant, il crèverait, foi de Shallia.

Ah, j'ai oublié de te préciser, si jamais je me rends compte que tu ment ou que tu essayes de me duper ou au moindre doute de ma part, je n'aurai aucune pitié.


~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mer 26 Oct - 22:44


La fille avait pris sa forme de chat pour partir, donc je me retrouvais à terre comme une grosse bouse. Je me relevais avec difficulté. Je m’attendais à une autre attaque, prés à esquiver mais ce ne fut pas le cas ; pour le bonheur de ma jambe et de mes bras. On dirait que je suis à la merci de ces folles, une cage de feu se dessinant autour de moi. Je devais être arcbouté néanmoins, ce qui n’était guère une position confortable. Je serais les dents.
« -Maintenant, tu vas rester là et te tenir tranquille. Tu vas également m'écouter, suivant ce que tu répondras à mes questions, tu auras la vie sauve. Si tes réponses ne me conviennent pas, tu seras calciné. Ah oui, si tu tentes de fuir, tu finiras en côtelette rôtie. »
Tenter de fuir ? Je n’étais pas assez fou pour me jeter au travers de barreaux de flamme et je n’étais plus d’humeur à me battre contre un élémentaire. J’acquiesça de la tête, je ne pensais pas que suivre une jolie minette m’amènerais à ce genre de chose. Je regardais le lac du coin de l’œil, trop loin, même s’il n’y avait pas eu de barreaux de feu. Sous cette situation, je souris, telle le fou que je suis.

Je l’écoutais.
« -Question 1 : A quelle espèce appartiens-tu ?
Question 2 : Quels sont tes aptitudes ?
Question 3 Que gagnerais-je à te laisser la vie sauve ? Si je consens à le faire bien sûr.
Question 4 : Pourquoi courrais-tu après ma femme ? »

Son sourire sadique, je le reflétais avec mon sourire plein de folie, j’étais habitué à mentir. Je crue voir mon frère à mes coté, reflet de mon état psychique. Je sais qu’il est mort et que sa présence n’est que vent mais ça ne m’empêche pas de l’apprécier. Je regardais une fois de plus mes bras, si je me sors de là, je serais obligé de passé à l’hôpital. Je n’aimais pas me faire remarquer et j’ai peu d’argent… Mais je devais me faire greffé de la peau. J’ai bien une idée, filer avant qu’on me demande de l’argent même si j’aurais forcement de jolie cicatrice de part et d’autre de la greffe.

Elle continuait.
« -Ah, j'ai oublié de te préciser, si jamais je me rends compte que tu mens ou que tu essayes de me duper ou au moindre doute de ma part, je n'aurai aucune pitié. »
Rien ne changea dans mon sourire, je mens comme je respire et personne n’a vue quand j’étais sincère. Que trois personnes peuvent savoir quand je mens ; mon frère défunt, mon ami et professeur ainsi que mon ennemie Cassandra. Rien que tout à l’heure où j’usais de jolies mots. Pour que le mensonge soit pertinent néanmoins, il faut quelques vérités. Je souriais ;
« -Force est de constater que je n’ai pas le choix. Pour la première question… »
Je sortie ma mèche de sous ma casquette, une plume aussi noire que la nuit.
« -J’appartiens à cette espèce que je déteste. Pour la quatrième question, j’ai toujours été attiré par les jolies filles. Même si c’est souvent juste pour les observer. »
Je plongeai mes yeux dorés dans ceux des demoiselles, disant d’un air sérieux ;
« -Car non, je ne cours pas après ce genre de chose. Même si mon ami me dit souvent que je finirais vieux garçon. »
Je repris mon sourire. A moitié vrai, je ne cours pas après la séduction ayant ce but mais mon professeur ne m’en reproche rien.

J’haussais les épaules.
« -Pour les questions qu’il reste. Je suis du genre à obtenir des informations un peu partout, à m’adapter à beaucoup de situation. J’ai aussi des contacts dans le marché noir, surtout ce qui concerne les armes. Ce que vous gagneriez à me laisser la vie sauve ? Je ne sais pas vue que je ne sais rien de vous ni ce que vous attendez de moi. Tout ce que je sais, c’est que je serais obligé de… »
En tournant la tête vers ma gauche, je venais de constater que la partie de mon vêtement en cendre allait plus loin que mon épaule même si ce n’était pas le cas de ma brulure. Je perdais mon sourire un instant, le temps d’essayer de camoufler le bout de ma longue et épaisse cicatrice partant de mon épaule gauche. Je soupirais, essayant de reprendre mon sourire malgré l’imprévus, façon, qu’est-ce que sa pouvais bien faire à une femme qui a voulu me cramer ? Je continuais ma phrase comme si de rien n’était ;
« -…obligé de vous obéir. Mon ami est plus expérimenter que moi dans le côté sombre de la société mais vue que vous voulez absolument le bouffer, il ne va surement pas revenir. »
Quand j’y réfléchissait, il y avait peu de chose fausse. En effet, j’ai des liens avec le marché noir des armes, je suis effectivement du genre à m’adapter et j’obtiens bien des informations bien que dans le sang de mes victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 30 Oct - 12:59
Une simple transformation en chat, et le boulet (dans les deux sens ♥) lui passe au-dessus (pas dans les deux sens là par contre)

Une fois le poulet en cage, (on s’ferait bien une p’tite grillade quand même !), elle reprend sa forme humanoïde, ses vêtements revenants eux-aussi à la normale, elle se retourne pour voir le résultat, un peu déçue de ne pas mettre fin à la vie d’un type pareil, mais bon, si même Shallia décide de le laisser en vie, c’est qu’il doit y avoir une trèèèès bonne raison.

Elle écoute les questions, sans rien faire de plus que s’approcher de sa douce pyromane, dans l’espérance que les réponses du prisonnier ne lui conviennent pas, bien qu’elle n’ait pas autant de haine envers les hommes que Shallia, celui-là n’est pu du genre en qui elle aurait confiance.

Elle ramasse quelques cailloux du chemin, et en écoutant les réponses, s’occupe à les lancer autour de la cage, l’envie de les lancer directement sur le zéphyr n’était pas absente, mais lui faire penser qu’elle le ferait l’amuse déjà bien assez.

Les réponses sont en somme assez vagues, elle aimerait bien savoir le nom de la race en question, c’est qu’elle manque encore de connaissances à ce niveau pour bien comprendre, mais elle demandera à Shallia plus tard, elle pourra certainement lui en dire plus.
Pour la réponse suivante, elle se sent obligée de répondre.

« Hmm, si c’est juste pour les observer, pourquoi tu ne t’es pas contenté de resté éloigné ? Ça t’aurait évité de finir comme ça, et ce n’est pas comme si je ne te l’avais pas conseillé .. »

Elle écoute ensuite les dernières réponses sans dire mot, continuant de lancer des petits cailloux proche du vilain, impatiente de la sentence de Shallia.

Techs:
 

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Prez morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 30 Oct - 19:03
Elle écouta donc les réponses du jeune homme mais elle n'était guère convaincue par celle-ci. Par contre, le fait qu'il ai des contacts avec le marché noir pouvait-être intéressant. Juste une chose, elle allait devoir se méfier encore plus de lui que prévu initialement. Elle devait juste déterminer si le risque en vaudrait la chandelle ou non. Dans le cas contraire, pas de pitié. Shallia allait resserrer les mailles du filet, elle voulait en savoir plus. La meilleure façon étant de tenter de l'intimider. Sur cette pensée, la cage réduisit de taille, le forçant à se blottir sur lui même s'il ne voulait pas goûter aux flammes qui l'entouraient.

Il était temps de reprendre les questions.

Question 5 : Comment obtiens-tu tes informations ? Comment procèdes-tu ?
Question 6 : Quel type d'arme serais-tu capable de fournir ?
Question 7 : Qu'est ce qui me prouverait que je peux te faire confiance en te laissant te balader dans la nature. Qu'elle garantie ai-je de ton obéissance ?


Elle lui laissa le temps de réfléchir, il était inutile de multiplier les questions à outrance pour le moment.
la réaction de Kuro était mignonne de lui lancer ainsi des pierres, elle devait renforcer en lui un sentiment de peur. Voila qui était parfait. La neko vint déposer son postérieur sur une pierre ronde pour être bien installée, la conversation risquait d'être assez longue. Sans certitude, pas de libération possible de toute manière.

Il a effectivement très mal fait de te suivre ma chérie. Il devait te prendre pour une femme sans défense je suppose. la pire erreur de sa vie je pense... Il en paiera le prix fort.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 30 Oct - 22:48


En tout cas, je trouve la chatte bien ridicule à lancer des pierres autour de la cage de feu. Je la regardais du coin de l’œil seulement, je n’ai pas besoin de lui porter plus d’attention. Je regardais la cage aussi, les flammes se reflétant dans ces yeux qui en ont déjà tant vue. Je remarquais bien vite que la cage se réduisait, m’obligeant à centré un peu plus ma position. Je souriais toujours, quelle raison aurai-je eu de cesser ?
« Question 5 : Comment obtiens-tu tes informations ? Comment procèdes-tu ?
Question 6 : Quel type d'arme serais-tu capable de fournir ?
Question 7 : Qu'est ce qui me prouverait que je peux te faire confiance en te laissant te balader dans la nature. Qu'elle garantit ai-je de ton obéissance ? »

Ça se corsait, j’étais obligé de réfléchir davantage pour donner des réponses là. Au moins, le fait que je ne me sois pas défendue pourrais me servir, pour appuyer certaine de mes réponses. Mais ça fait toujours du chalenge à relever j’imagine. Même si comme je dois travailler pour gagner mon pain, je vais devoir répondre juste pour avoir la vie sauve.

Mais elle est ainsi, ma vie.
« -La question n’est pas quels types d’armes je pourrais fournir mais plutôt lesquelles je ne pourrais pas fournir. Les seules choses que je ne pourrais pas fournir sont des armes trop imposantes pour réussir à passer la douane discrètement. Mais sinon, les armes à feu sont démontables, les arme de corps à corps sont cachables et les explosifs faciles à fabriquer. Le marché noir est dangereux mais tellement pratique. »
Pour les deux autres questions, il me fallait encore réfléchir. Et voilà que le chatounet intervient ;
«-Hmm, si c’est juste pour les observer, pourquoi tu ne t’es pas contenté de resté éloigné ? Ça t’aurait évité de finir comme ça, et ce n’est pas comme si je ne te l’avais pas conseillé …
-Il a effectivement très mal fait de te suivre ma chérie. Il devait te prendre pour une femme sans défense je suppose. La pire erreur de sa vie je pense... Il en paiera le prix fort. »
Elle croit me faire peur ? Rien ne changea dans mon expression. De toute façon, personne de sain ne pourrait devinez le nombre de fois où j’ai côtoyer la mort, combien de fois j’ai travaillé avec et combien de fois j’y est échappé.

Je soupirais, j’ai encore des questions à laquelle répondre je crois.
« -Le monde est fait d’observateur, j’ai juste été imprudent de vous suivre d’aussi prêt contrairement à mes habitudes. A votre avis, combien de personne peuvent se douter qu’un corbeau parmi d’autres oiseaux est en fait un espion ? Et pour les informations plus difficile à obtenir… Il y a bien des moyens de faire chanter un homme. Dans le marché noir, il n’y a pas que l’argent comme monnaie d’échange mais aussi les infos. »
Je fixais la Neko au pierres.
« -Et c’est seulement aux prix de beaucoup d’observation que l’on peut obtenir, seulement parfois, des informations intéressantes. »
L’argent des veines noires du monde en somme.

Encore une question. Je regardais mes bras, encore une fois. Une idée me vint ;
« -Mon obéissance ? Même si on me greffe de la peau, j’aurais forcement des cicatrices et donc je serais marqué à vie… Il vous sera alors simple de savoir si je vous obéis de par les rumeurs qui courront. Et puis, vue votre niveau, il y a bien un autre moyen. J’ai une amie albinos sur l’ile, facilement reconnaissable que je ne peux pas approcher. Si je vous désobéis, vous pourrez toujours la tuer pour me punir. Ça vous fait déjà deux éléments. Je peux peut-être même vous en fournir un troisième ; je n’ai personne d’autre à qui obéir de toute manière ni d’autres amis chez qui me réfugier. D’une certaine manière, je ne perds rien à faire ça pour vous du coup. »
Est-ce que ça lui suffirait ? Pour Cassandra, je mentais qu’à moitié ; c’est vraiment une amie mais une amie d’enfance et je ne peux pas l’approcher car elle veut me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mer 2 Nov - 11:44
Des questions, toujours plus de questions, mais que le temps est long ! Et la patience de Kuro commence à se limiter, le sale type serait certainement déjà mort si Shallia n’était pas intervenue, heureusement pour lui d’un côté..

Et en plus, il parle comme si il était au dessus de tout, de quoi en exaspérer plus d’un(e).
Voyant toujours ce sourire de psychopathe, Kuro se décide à lancer un caillou directement sur lui, en pleine tête, c’est pas comme si il pouvait éviter grand-chose de toute façon. Elle continuera jusqu’à ce qu’il arrête de sourire, ou que Shallia lui demande bien sûr.

L’information comme monnaie, quelque chose dont Kuro n’est pas inconsciente, c’est une partie de son enfance qui est résumée là, servir les gens, leur parler, les écouter et observer de loin, apprendre leurs habitudes, connaître leur vie, et se servir de ça pour faire tourner l’auberge familiale.

~Hmm, pourquoi il me fixe ? Il sait quelque chose ?~

« Hmm, que sais-tu de moi ? Il doit bien y avoir une raison pour que tu me fixe comme ça... »

Vu son apparence, il ne doit pas être assez vieux pour savoir grand-chose sur Kuro, peut-être a-t-il des informations sur ses parents adoptifs, si ils sont encore en vie ou non ? Ou peut-être est-ce simplement un regard comme un autre de la part d’un type louche ?

Et voilà qu’il propose à Shallia de tuer sa « meilleure amie » si lui n’obéit pas, il ne tient pas à la vie lui .. C’est dangereux ce genre de proposition, surtout à quelqu’un qui déjà a du mal avec les hommes.
Aucune certitude que ce soit vraiment son amie, il peut simplement vouloir s’en débarrasser, et pourrait de cette façon faire d’une pierre deux coups.

Un sourire sadique se dessine au coin des lèvres de Kuro en pensant à la plus probable réponse de Shallia.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Prez morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Sam 5 Nov - 16:54
Malgré la taille de la cage enflammée qui ne cessait de réduire, il gardait toujours son sourire de pervers sur les lèvres. Cela énervait au plus au point Shallia comme s'il ne prenait pas au sérieux le fait qu'elle pouvait le tuer à tout moment. Sa femme semblait du même avis et avait commencé à le caillasser ce qui la fit sourire. Bien fait pour sa tronche à celui la pensa-t-elle. Elle ne fit pas de remarquer sur l'intervention de Kuro, lui faisant par contre un sourire complice.

Il pouvait fournir différents types d'arme mais quel réel intérêt. Elle avait déjà son propre réseau à l'extérieur de l'ile. Elle avait des connaissances, il suffisait uniquement de les renouer, voila tout. Au pire, cela ferait peut-être un peu penché la balance dans son sens mais... Attendons la suite.

La suite n'était que mauvaise foi, il suivait soi disant ma femme pour obtenir des infos ? Mais des infos sur quoi bon sang, il n'y avait pas de raison de faire une telle chose. Surtout qu'il était tout sauf discret. Pas doué en fait le gars... Ca joue pas en sa faveur.

Donc, vous suiviez ma femme pour obtenir des informations sur elle ? Pour qu'elle raison feriez-vous une chose pareil ? Quelqu'un vous envoie ? Pffff franchement, qui pourrait s'amuser à la suivre ainsi ? Cessez de vous enfoncer et de me mentir.

Il proposait de mettre sa vie sur le compte d'une autre personne. Voila qui était maintenant inadmissible aux yeux de la Morany. Sur le dos d'une femme en prime mais il méritait de crever ce connard... Pas une once d'amour propre, pas une once de compassion pour celle qui serait son amie ? Elle était hors d'elle, réduisant encore la taille de la cage. Sa proposition n'était pas vérifiable de surcroit. La haine l'avait gagné et cette fois elle éleva la voix :

" Tu es une forme de cancrelat en fait. Cette "pseudo" amie serait surement heureuse d'apprendre que tu mets sa vie en jeu. Qu'est ce qui me prouve qu'elle existe en prime cette personne ? Je n'ai pas de nom, pas d'adresse, je ne sais strictement rien sur elle. Je ne prendrai jamais la vie d'une innocente pour pardonner ta trahison potentielle. Tu ne mérites pas de vivre en fait pour proférer de telles paroles. Plus je t'écoute et moins j'ai l'impression que je peux placer en toi une once de confiance. Je te laisse une ultime chance de me convaincre mais si tu n'y arrive pas, cette fois, je te calcine et pour de bon. "

Blood l'ignorait peut-être mais il venait de toucher un point sensible chez la neko. La cage était maintenant tellement réduite que le moindre mouvement de sa part risquait de le précipiter dans les flammes. Les yeux de la brunette étaient enflammés de rage.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 6 Nov - 14:06

La fille que je suivais à l’origine me lança une pierre en pleine tête. Le roseau fléchit mais jamais ne se brise. J’ai appris à encaisser plus, beaucoup plus. Qu’importe ce que les autres vous font, on ne doit jamais montrer nos faiblesses ; le prédateur peu très bien devenir la proie. Malgré le sang et le fait que j’étais un peu sonné (je ne pouvais pas trop l’éviter), je continuais de sourire stupidement. Une habitude chez moi en somme.
«-Hmm, que sais-tu de moi ? Il doit bien y avoir une raison pour que tu me fixe comme ça... »
La fille au feu s’y mit aussi.
« -Donc, vous suiviez ma femme pour obtenir des informations sur elle ? Pour qu'elle raison feriez-vous une chose pareille ? Quelqu'un vous envoie ? Pffff franchement, qui pourrait s'amuser à la suivre ainsi ? Cessez de vous enfoncer et de me mentir. »
Je la fixais aussi, attentif. Est-ce que toutes les femmes sont pareil ?

La cage se réduisit d’avantage, je devais faire attention mais c’était dur là. Mon sourire n’est que façade pour qui me connait… Mais peu de personne me connaisse, n’est-ce pas mon frère ? Où est tu aujourd’hui ? Est tu heureux à présent, plus que de ton vivant ? Tu me manque…
« -Tu es une forme de cancrelat en fait. Cette "pseudo" amie serait surement heureuse d'apprendre que tu mets sa vie en jeu. Qu'est ce qui me prouve qu'elle existe en prime cette personne ? Je n'ai pas de nom, pas d'adresse, je ne sais strictement rien sur elle. Je ne prendrai jamais la vie d'une innocente pour pardonner ta trahison potentielle. Tu ne mérites pas de vivre en fait pour proférer de telles paroles. Plus je t'écoute et moins j'ai l'impression que je peux placer en toi une once de confiance. Je te laisse une ultime chance de me convaincre mais si tu n'y arrive pas, cette fois, je te calcine et pour de bon. »
Ho, une bonne âme en somme, je ne savais pas que ça existais encore en ce monde. Nan, ça ne peut pas exister, la preuve où j’en suis maintenant.

Je soupirais, pendant un instant, je ne souris plus mais je me repris bien vite.
« -Vous mentir ? Et qu’elle serait mon intérêt ? J’ai beaucoup de contacte justement car je suivais des gens et que je les coinçais dans leur magouille. Je l’ai dit, on découvre parfois des choses intéressantes. Et pour vous répondre, j’aurais pu savoir des choses de vous si je vous avais suivis davantage. C’est-à-dire, probablement pas grand-chose qui m’aurais intéressé et je me serais juste dit que j’ai perdue quelques heures pour rien. Mais disons que je n’en ai pas eu le temps. »
A travers les barreaux de feu, je regardais un instant le ciel si bleu…
« -Et si, vous avez des preuves qu’elle existe, je l’ai dit, elle est albinos, ça ne court pas les rue. Mettre sa vie en jeu ? Elle ne doit surement pas se gêner pour faire de même avec la mienne donc bon ! Ce qui est bien avec ce genre de situation ; c’est que je sais que vous ne me connaissez pas comme elle me connait donc je mets peut-être en jeu ma vie en cette instant mais j’en prend pas trop pour mon grade. Surtout si vous me tuez puisque vous ne me connaitrez jamais assez pour me faire chanter. »
Je n’avais pas tort en soit. Elle parle de confiance mais ce n’est pas en me tuant qu’elle aurait une vraie réponse à sa question. Et surtout, elle ne saurait jamais la moindre de mes facettes pour me démasquer en plein jour.

Je fixais à présent l’autre neko aimant la caillasse, visiblement.
« -Et ça sert à rien de me balancer des pierres aussi. Je ne vaudrais pas grand-chose si je commençais à vous supplier de quoi que ce soit. Ha, et quelle belle idée d’insulter quelqu’un qui faisait juste suivre quelqu’un d’autre après l’avoir emprisonné dans une prison de feu, de l’avoir estropié même temporairement, de l’avoir suffisamment brulé pour que ce dernier aille à un endroit qu’il répugne à aller… Et de penser que ce dernier aimerait recommencer cette expérience à l’avenir. »
Je soupirais, regardant mes avant-bras brulés.

Vraiment, les filles !
« -Tu me demande une preuve de confiance mais crois-tu vraiment que je suis fan de me faire bruler et enfermer ? Si je t’obéis, ça m’évitera de renouveler cette expérience et je m’en porterais que mieux. Mais c’est vrai que ça serais plus de la soumission que de la confiance. Mais je vois mal qu’elle confiance il peut se crée entre un mec enfermé et prêt à mourir dans une prison de feu et son tortionnaire. Si tu veux vraiment de la confiance, limite, je peux me présenter tout du moins. Je m’appelle Blood Angel, actuelle Zéphir enfermé comme un con dans une cage de feu. Enchanté. »
Et à moitié cramer mais ça, pas besoin de le préciser. Elle veut quoi d’autre pour sa confiance ? Que je lui fasse un numéro de claquette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Sam 12 Nov - 23:45
La cage se resserre sur ce sourire qui ne s’efface pas malgré les lancers de cailloux, elle continue donc.
De toute façon, elle n’a pas grand-chose d’autre à faire, et Shallia n’avait vraiment pas l’air mécontente de ces actions.

En fin de compte, il ne la suivait pas parce qu’il savait, simplement parce qu’il cherchait à apprendre des trucs, aucun intérêt donc pour la noiraude.

Un certain manque de logique dans ses réponses aussi, que Kuro lui fait remarquer entre deux lancers de cailloux.

« Hmm, à me suivre d’avantage, tout ce que tu aurais trouvé de plus, c’est la mort..
Et en quoi le fait que tu nous dise qu’elle soit albinos, fait une preuve de son existence ?

Hmm, et comment considérer quelqu’un en ami si c’est pour proposer sa mise à mort ?
Avec une trahison, c’est ta vie à toi qui sera en jeu.
Et en quoi te faire chanter nous avantagerait ? Sur quel sujet ? Tu n’es qu’un intrus qui s’immisce sur notre chemin, à moins que tu me prouves que tu peux avoir des informations qui m’intéressent, ta mort ne me ferait que plaisir.

Hmm, te balancer des pierre à bien une utilité, m’empêcher de venir te planter mes griffes pour t’achever. Si tu tiens à ce que j’arrête, enlève ce sourire de ton visage, créature écœurante ..

Hmm, tu parles d’insulte à propos du cancrelat j’imagine, mais tu n’en es pas bien loin, tu suis les gens pour profiter d’eux, au lieu de rester dans ton coin, et tu prends le risque de continuer quand ils te disent d’arrêter, tout ce que tu subit là, tu le mérites ..

Hmm, et je crois que tu n’as pas comprit ta place, ce n’est pas à toi d’avoir confiance en nous, mais tu dois cependant gagner notre confiance, ce n’est pas de la collaboration qu’y t’es là proposée ..»


Elle arrête alors de lancer ses pierres, au sens propre comme au figuré, et croise les bras, en attente elle aussi de réponses plus convaincantes.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000Je pense en #32CD32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Prez morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 13 Nov - 0:40
L'homme s'enfonçait encore un peu plus en parlant de l'albinos, il n'allait pas la convaincre ainsi loin de là. Elle aurait pu le tuer directement mais bizarrement, elle ne le fit pas. Elle pensait qu'il pouvait réellement être utile. Les informations ne se refusaient pas, loin de là même surtout en des temps troublés comme actuellement. Oh, elle possédait son propre réseau à l'extérieur de l'ile mais trop peu sur l'ile elle-même. Elle réfléchissait, comment pourrait-elle être sûr qu'il ne tente pas de la trahir ? De la dénoncer ? A quoi pouvait-il bien tenir bien plus qu'à sa propre vie ? Son amie ? Peut-être totalement imaginaire, elle n'y voyait aucune garantie. La pièce tomba, elle savait maintenant quoi faire pour lui faire jurer fidélité. Restait maintenant une mission à lui trouver... Mais bien sûr, elle savait quoi lui demander, bien que cela soit très risqué. Elle ne perdrai rien d'important, lui sa vie peut-être mais elle en avait cure. Elle s'éclaircit la voix et reprit la parole.

"Je sais comment tu peux me prouver que tu ne désobéiras pas à mes ordres. La toute première chose, commence par appeler ton ami le corbeau, tu sembles tenir énormément à lui. Je vais te proposer ceci, s'il est d'accord bien évidemment car lui seul saura si il peut mettre son avenir entre tes mains."

S'il refusait de venir, elle le cramerait, c'est que dans ce cas que ses paroles n'avaient aucune honnêtetés. Le corbeau ne serait surement pas assez fou pour risquer sa vie s'il savait que son ami ne reviendrai jamais ou mettrait sa vie inutilement en jeu.

"Le deal commence ainsi, le corbeau restera en ma possession pendant un mois, à la moindre rebuffade, au moindre coup tordu, tu ne le reverras plus. Je n'aurai aucune pitié pour lui. Tu vas avoir une mission, si tu l'acceptes, ta vie sera sauve. Elle sera périlleuse à n'en pas douter mais tu semble assez résistant, je ne me fais pas trop de soucis pour toi."

Pourquoi s'en ferait-elle pour un inconnu et du sexe masculin en prime ?.

"Pendant ce mois, tu vas devoir surveiller les Gemmas et me rendre compte de leurs faits et gestes. Si les informations que tu me fournis sont intéressantes et véridictes, je laisserai le corbeau te rejoindre, il sera totalement libre. Dans le cas inverse, tu devines aisément ce qui se passera ? A la fin de ce laps de temps, deux possibilités se poseront à toi. La première, tu décides de disparaître avec ton ami et jamais plus tu ne croiseras notre route. La seconde, celle qui pourrait t'apprendre le plus, continuer à travailler à mon service mais sans moyen de chantage cette fois. Nous en reparlerons à ce moment là de toute manière. Pour commencer, que penses-tu de mon deal ? Ah oui, je tenais à rajouter que si tu souhaitais améliorer tes compétences dans le domaine de la surveillance, ma femme est une as dans ce domaine. Elle pourra t'apprendre certaines choses car visiblement, tu n'es pas encore totalement au point. Elle a décelé assez aisément ta présence."

La morany attendit donc de voir la suite des événements, un petit sourire carnassier au coin des lèvres.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé]
Revenir en haut Aller en bas

mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Magister, maitre des sangraves [Pris]
» maitre chem
» l'amour d'un chat pour son maitre
» Azadeh Shah [Maitre Coq]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Lac-