AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 13 Nov - 13:25

Et on continuait à me lancer des pierres, je soupirais bien que toujours souriant. Je vous jure, je sais pas trop ce qu’elle cherche à faire mais ça ne sert à rien. La chatte aux cailloux me dit que parler davantage de l’albinos ne prouvais pas son existence. Eh bien, elles seraient bien surprises si elles savaient à qu’elle point cette personne est réel…. Et peut-être presque aussi psychopathe que moi. Et encore une fois, elle n’a rien compris.
« -Proposer une amie et mettre sa vie en jeu ? C’est toujours comme cela que sa marche dans notre monde. Quand quelqu’un prend en otage quelqu’un d’autre, ce n’est pas la personne attirée qui as sa vie en jeu mais bien l’otage. Tous comme l’essentiel des histoires de chantage ; ce n’est jamais la personne visée qui risque sa peau. Et quand on sait cela, on sait très bien qu’il ne sert à rien de proposer sa propre vie. Car elle ne sert à rien aux tortionnaires car ce n’est pas un moyen de pression suffisant. »
Vraiment, obliger d’expliquer ce simple fait. Toutes les filles en ont si peu dans le crane ou bien ? Avoir des informations qui les intéresserait ? Mon sourire s’élargie légèrement ; je suis capable d’en avoir, des infos tout dépend ce qu’elles demandent.
«-te balancer des pierre à bien une utilité, m’empêcher de venir te planter mes griffes pour t’achever. Si tu tiens à ce que j’arrête, enlève ce sourire de ton visage, créature écœurante ... »
Créature écœurante, je fronçais les sourcils légèrement. C’est moi ou… Maintenant que j’y pense, elles sont ensemble. Elle ne m’insulte pas en tant qu’individu mais plutôt en tant que représentant du genre masculin en fait. Ce qui veut dire que leur faiblesse serait le sexe féminin. Intéressant, très intéressant même.
« -tu parles d’insulte à propos du cancrelat j’imagine, mais tu n’en es pas bien loin, tu suis les gens pour profiter d’eux, au lieu de rester dans ton coin, et tu prends le risque de continuer quand ils te disent d’arrêter, tout ce que tu subis là, tu le mérites ... »
Il faut bien prendre des risques dans la vie. Surtout pour quelqu’un désespérant toujours envers l’avenir, ce n’est pas les belles phrases qui m’offre mon pain ou soulage mon esprit fous.

La fille du feu reprit la parole, s’éclaircissent préalablement la voix ;
« -Je sais comment tu peux me prouver que tu ne désobéiras pas à mes ordres. La toute première chose, commence par appeler ton ami le corbeau, tu sembles tenir énormément à lui. Je vais te proposer ceci, s'il est d'accord bien évidemment car lui seul saura s’il peut mettre son avenir entre tes mains. »
Je souris toujours, elle ne doit pas voir à qu’elle point ça me fait frémir. Elles ne doivent pas voir à qu’elle point je suis perdue sans lui. Si elles ont connaissance de son véritable statut pour moi, cela serait encore pire. Mais je crois que c’est mon arrêt de mort de toute manière, il est parti.
« -Le deal commence ainsi, le corbeau restera en ma possession pendant un mois, à la moindre rebuffade, au moindre coup tordu, tu ne le reverras plus. Je n'aurai aucune pitié pour lui. Tu vas avoir une mission, si tu l'acceptes, ta vie sera sauve. Elle sera périlleuse à n'en pas douter mais tu sembles assez résistant, je ne me fais pas trop de soucis pour toi. »
Je la fixais, si elle fait cela, si elle m’entourloupe… Elle aussi perdra un être chère à ses yeux. Et je sais déjà qui, sans avoir besoin de regarder la fille aux pierres. Ma vie sera sauve ? Et celle de mon ami alors ? Me prennes t’elles pour un débile ? Je suis peut-être fou mais pas idiot ma chère, sache-le.

Attend, elle veut que je surveille des Gemmas ? Cela n’aurais pas été plus simple de commencer par-là ? De toutes les races, c’est celle responsable de la folie qui me ronge, responsable de l’étincelle qui a provoqué l’incendie dans ma vie… J’apprends aussi que sa chère et tendre est en fait une espionne. Eh bien, on va de surprise en surprise. Finalement, malgré ma situation…. J’apprends pas mal d’informations qui pourraient se retourner contre elles. J’haussais les épaules, souriant.
« -Je sens que ça va etre compliquer pour mon corbeau ; il c’est surement déjà barré.
*** ou pas !*** »
Je regardais le ciel d’un coup. Il est difficile de sourire dans ces situation-là, ma folie m’aide un peu. Quelque chose me dit qu’il ne s’adresse pas qu’a moi. Je le vois descendre, mon chère borgne, mon cher ami… Il va sur le perchoir au plus près de la Neko. Il me regarde.
« ***Je te fais confiance…*** »
Puis qu’à moi.
« ***Mon cher disciple. Je t’ai suffisamment appris pour pouvoir mettre ma vie entre tes mains. *** »
Mais, mais ! Je souris mais me tut, ça se voyait qu’il m’intimait l’ordre de lui laisser régler les choses. Il parlait de nouveau aux chats.
« ***Il y aurait eu plus simple pour le convaincre… On est plutôt du genre à travailler pour le plus offrant mais soit. Même si de toute les missions vous n’auriez pas pu plus mal choisir. *** »
Je tiens certains traits de mon maitre comme mon calme. Mais je n’ai pas toujours appris la sagesse dont il fait preuve comme en ce moment.
« *** J’ai plus peur qu’il en fasse trop que pas assez sans moi. Bien que je sois sûre qu’il n’ait pas d’accord avec moi. Mais au moins, êtes-vous prévenue. On accepte votre deal, que chacun respecte la parole de l’autre à présent. »
Je croisais les bras, si mon corbeau le souhaite.

Les Gemmas, mon sourire s’élargit encore plus. De toute manière, Vent Funeste a dit que c’était une mauvaise idée mais pas pourquoi et tant mieux. Ce qu’il voulait dire j’imagine, c’est que je risque tout simplement de me faire trop plaisir.
« -S’il accepte les conditions, je les accepte aussi, bien entendus. Et effectivement mon cher, je trouve moi que c’est la meilleure mission que l’on puisse me donner. »
J’avais du mal à cacher la folie se reflétant dans mes yeux. Peut-être ne l’avaient-elles pas deviné… Mais elles venaient de donner une proie à un chien de chasse qu’elles venaient de lâcher…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mar 22 Nov - 10:33
Mettre la vie de quelqu’un d’autre en jeu lorsque c’est la notre que l’on risque ? Même lors d’une prise d’otage, c’est l’attiré qui risque sa vie pour sauver l’otage, et pas lui qui donne en otage son ami(e) à ses ennemis .. Un peu bizarre sa façon de penser à l’emplumé, c’est pas ça qui va le faire remonter dans l’estime de Kuro.. De plus, il n’y à là toujours aucune preuve de cette véritable amitié.
Kuro ne répond pas à ça, il à l’air trop buté dans ses idées pour que cela serve à quelque chose ..

Mal visé, volatile, la noiraude n’a rien de spécial contre les hommes, ou plutôt les mâles, tu es juste un sale type, il faut te faire à cette idée !

Shallia propose alors un marché plus honnête, ce qui est normal, vu que c’est elle qui domine actuellement la situation, c’est à elle de décider comment cela se terminera.
Un contrat où il travail en échange de la vie de son ami maître corbeau, bien ! Au moins, pour celui là, on a une véritable preuve de son existence et de leur relation.

Une fois le contrat accepté par l’encagé, Kuro arrête ses lancers de cailloux, un peu déçue de la survie du Zéphyr. Sa mort aurait probablement éviter de futurs soucis, mais il peut être utile.
Elle commence donc un test, pour une chose à laquelle elle aurait du se consacrer un peu, mais dont elle a toujours eu peur.

« Hmm, tu vas commencer par trouver des informations pour moi, enfin, après t’être occupé de tes blessures bien sûr.
Je te donne quelques indices : En France Alucard, l’auberge Sang-égal, il y a 7 ans de cela, je veux savoir si les propriétaires sont encore en vie. Et si ils le sont, je veux savoir où ils sont.
Si ma femme te donne une autre mission, elle sera prioritaire sur celle-là. »


Elle garde pour secret le fait que ce soit de ses parents adoptifs dont elle parle là, il l’apprendra peut-être en route, si il cherche bien, même si son existence à elle n’a jamais été officialisée.

Il lui faudra cependant un bon moment pour trouver ces informations, c’est que ça date un peu..
Elle regarde Shallia, et lui fait un sourire pour lui faire comprendre qu’elle approuve son choix, bien qu’elle l’aurait aussi fait si le choix aurait été la mort de l’assassin.

Quête:
 

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mar 22 Nov - 21:01
Le sourire carnassier de Shallia s'agrandit lorsque le corbeau revint auprès d'elles. Visiblement, elles avaient gagné la servitude de la chose coincée dans la cage. Un bon point, était-il digne de confiance que le corbeau s'en remettait à lui ? Ou alors prêtait-il plus foi aux promesses des jeunes femmes ? Il avait donc une certaine rancoeur vis à vis des Gemmas ? Cela ne pourrait qu'aider... Elle devait juste encore préciser quelques choses avant de le relâcher.

Il y a certaines conditions à remplir évidemment avant que je ne te laisse sortir. La toute première est la suivante : tu ne nous as jamais vu, tu ignores notre existence. Tu ne parleras de nous à personne même sous la torture, c'est entendu ? Jamais on ne doit pouvoir remonter à nous. Tes informations, tu dois les obtenir de façon discrète, tu ne dois éveiller le moindre soupçon. J'espère que tu seras plus doué que pour la filature de ma femme. Sinon, je ne donne pas cher de ta peau. Les gemmas ne sont pas des tendres mais tu dois déjà le savoir je pense.

Ta seconde mission sera pour ma femme, pour cela, c'est avec elle que tu dois t'arranger. Pour ma part, tu reviendras à cet endroit dans un mois pour me fournir les informations dont j'ai besoin. Pas d'entourloupe ou adieu le piou piou.

Petit ton méchant et mesquin cumulé avant d'enchainer.

Chérie, tu me trouves de quoi ligoter notre nouvel oiseau de compagnie ? Va falloir qu'on s'achète une cage pour qu'il soit à sa place et ai tout de même un peu de confort. On est pas des barbares... Tu voudrais ajouter quelque chose mon amour ?

Shallia attendait que les dernières choses se mettent en place avant de relâcher le Zéphyr.


~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Dim 27 Nov - 14:07

Le lancer de caillou cessait enfin. Je n’ai rien perdue de mon sourire. La première mission n’est pas donnée par ma tortionnaire dans un sens mais par sa femme ;
«-Hmm, tu vas commencer par trouver des informations pour moi, enfin, après t’être occupé de tes blessures bien sûr.
Je te donne quelques indices : En France Alucard, l’auberge Sang-égal, il y a 7 ans de cela, je veux savoir si les propriétaires sont encore en vie. Et s’ils le sont, je veux savoir où ils sont.
Si ma femme te donne une autre mission, elle sera prioritaire sur celle-là. »

Blessure qu’elle-même et sa chère et tendre m’avait infligé au passage… Les indices qu’elle a sont bien maigre mais je saurais m’en contenter, surtout que je n’ai pas trop le choix. Mais bon, j’aurais peut-être dû leur préciser que je savais recueillir des informations, non que j’étais devin ! Mais bon, d’un autre côté, j’en apprend aussi un peu plus ; Si elle demande sans avoir chercher elle-même c’est qu’elle craint quelque chose. Et si elle s’enquiert de leur santé, c’est qu’il a dû arriver quelque chose quelques années plus tôt. Rien ne se perdais de mon sourire pendant que je réfléchissais.

Je n’aimais pas trop que mon ami soit au main de cette folle mais je respectais son choix.
« -Il y a certaines conditions à remplir évidemment avant que je ne te laisse sortir. La toute première est la suivante : tu ne nous as jamais vu, tu ignores notre existence. »
C’était belle et bien évident. Mais si elle veut maintenir cette arrangement secret c’est qu’elle doit ne pas être aussi blanche que ce qu’elle pétant avec sa soi-disant « innocence », de ne pas tuer des possibles innocents et tout le blabla.
« -Tu ne parleras de nous à personne même sous la torture, c'est entendu ? Jamais on ne doit pouvoir remonter à nous. »
Je ne parle jamais sous la torture, mon ami le sait, lui. Car il me connait, il sait que c’est jamais dans la douleur que je livre des informations. Remonter à vous, ça dépend de qui… Mais si ça arrive, ce ne sera pas quelqu’un à qui vous vous attendriez mes chères.
« -Tes informations, tu dois les obtenir de façon discrète, tu ne dois éveiller le moindre soupçon. J'espère que tu seras plus doué que pour la filature de ma femme. Sinon, je ne donne pas cher de ta peau. Les gemmas ne sont pas des tendres mais tu dois déjà le savoir je pense. »
Aussi évident que le reste. Les gemmas, pas des tendres ? Elle ne sait pas de quoi elle parle, son peuple est surement en guerre avec eux mais en a-t-elle déjà fait l’expérience personnellement ?
« -Ta seconde mission sera pour ma femme, pour cela, c'est avec elle que tu dois t'arranger. Pour ma part, tu reviendras à cet endroit dans un mois pour me fournir les informations dont j'ai besoin. Pas d'entourloupe ou adieu le piou piou. »
Pas d’entourloupe non plus sinon ça sera aussi adieu ta chachatte. Je souriais toujours et elle-même prenais une certaine intonation. Mais rien qui ne m’impressionnais, la preuve était mon expression.
« -Chérie, tu me trouves de quoi ligoter notre nouvel oiseau de compagnie ? Va falloir qu'on s'achète une cage pour qu'il soit à sa place et ai tout de même un peu de confort. On n’est pas des barbares... Tu voudrais ajouter quelque chose mon amour ? »
Mon ami soupirait, vraiment…
« ***Cela n’aurait pas été la peine mais si sa peut vous tranquilliser. *** »
Il est vrai que…

Mon ami est borgne et la fille maitrise le feu donc il ne pourrait pas vraiment s’échapper même s’il le voulait. Mais j’imagine que ça n’est pas passé dans l’esprit des deux jeunes filles, je vous jure. Je rebondis sur certaine de leur parole ;
« -Je suis très honoré que vous vous enquériez de mon état avant de m’envoyer faire vos bricoles mais à part le fait que je suis toujours enfermé comme un con, je pense pouvoir faire les deux quêtes en même temps. Une auberge hein ? Avec si peu d’information et peu d’argent, je ne peux utiliser mes moyens habituels du marché noir mais je me débrouillerais autrement.
Et aussi, mon amie est du genre a respecté sa parole d’où le fait que je me plierais à vos paroles mais je vais quand même vous donner un conseil ; ne fait jamais de mal à l’ami d’un type fou. »

Je souriais toujours, qu’elle le prenne comme elle le veulent. Ce que ça voulait dire ? Tant que vous respectez votre parole, tout ira bien mais si ce n’est pas le cas… Gare a vous. Le chien que mon âme est n’attend plus que ce qu’on relâche la bête sur les gemmas.
« -Donc la première étape est les Gemmas, sa serais vous mentir de ne pas dire que j’ai hâte d’y être. Je serais discret bien entendu mais j’ai néanmoins une question avant d’y allé ; Avez-vous un domaine particulier où que vous voudriez que je creuse ? Plus c’est ciblé, plus y a de risque que je vous ramène des infos croustillantes après tout. »
Ça montrait que je ne revenais pas sur notre accord, que je le respectais pleinement ; sinon, je ne poserais pas cette question…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mer 30 Nov - 14:07
Toujours ce sourire écœurant, il faudra lui enlever un jour ! Mais pas pour le moment, il à un travail de pion à remplir avant ça.

Elle répond alors à la question de Shallia, brièvement.

« Hmm, non, rien à ajouter. »

Elle détache alors le ruban rouge qu’elle à autour du cou, et fait un nœud serré autour de son doigt, et un autre bien serré autour d’une des pattes du volatil.

« Hmm, je n’ai rien d’autre sous la main, mais ça devrait faire l’affaire.. »

~T’as pas intérêt d’abîmer mon ruban le piaf, sinon, je te farcie de chocolat, et te fait cuire vivant avant de te bouffer~
Pense-t-elle, le regardant d’un air menaçant.

Maître corbeau, sur une main perché, tenait dans son bec rien du tout, on est pas chez la fontaine, donc c’est pas pour aujourd’hui le clacos.
‘Fin bref, ça ajoute rien à l’histoire ça !
Donc, le corbeau sur la main, Kuro répond à l’autre un peu moins volatil.

« Hmm, je ne peux pas te donner trop d’informations, c’est un test, en quelques sortes, et je n’ai de toute façon pas grand-chose de plus à te dire. À part que l’auberge n’est sûrement plus qu’un tas de cendre aujourd’hui ..

Hmm, tant que tu n’agis pas contre nous, on s’occupera bien de ton ami. La balle est dans ton camp, maintenant, mais prends garde à ce qu’elle ne n’explose pas dans les mains. »


Une petite remise en confiance ? Ça y ressemble, mieux vaut être en bons termes pour le moment, même si ça risque de n’être qu’une illusion.

« Hmm, d’ailleurs, tu ne veux pas qu’on fasse de mal à ton ami, mais tu nous proposais de tuer ta meilleure amie si tu faisais une faute, tu ne serais pas un peu contradictoire? »



~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Mar 13 Déc - 20:22
Les ordres avaient été donnés, ils avaient le mérite d'être clair et le piaf était maîtrisé... Ligoté comme il l'était, plus moyen de fuir pour lui. Il était pressé d'aller en mission et bien tant mieux. Le lieu et la date de rencontre était fixé, elle n'avait guère plus rien à rajouter. Oh si, une petite phrase qui sortant de sa bouche aurait pu en surprendre plus d'un.

Essayes de revenir vivant... Si c'est dans tes cordes bien sûr.

Il ne parlerait pas sous la torture, une chose évidente vu tout ce que la nekotte venait de lui faire subir... Puis elles avaient un otage de choix... et un repas pour sa femme au pire.

Blood a écrit:
« -Je suis très honoré que vous vous enquériez de mon état avant de m’envoyer faire vos bricoles mais à part le fait que je suis toujours enfermé comme un con, je pense pouvoir faire les deux quêtes en même temps. Une auberge hein ? Avec si peu d’information et peu d’argent, je ne peux utiliser mes moyens habituels du marché noir mais je me débrouillerais autrement.
Et aussi, mon amie est du genre a respecté sa parole d’où le fait que je me plierais à vos paroles mais je vais quand même vous donner un conseil ; ne fait jamais de mal à l’ami d’un type fou. »


Encore une rebuffade, il était pénible ce type. A croire qu'il ne connaissait pas sa place... Elle claqua dans les doigts, pour le style et la cage enflammée disparu.

Je te laisse donc aller te faire soigner, tu connais ta mission, tu connais les risques, à toi de jouer.

Sur ses paroles, elle lui tourna le dos et pris le chemin du retour. Elle ne savait pas pourquoi mais elle était sûr et certaine qu'on ne tenterai pas de lui faire du mal...

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé] Jeu 15 Déc - 19:01

Je les avais prévenus au moins de ce que je réservais à ceux qui ferais du mal à mon ami. L’autre n’avait trouver que son ruban, c’était charmant à la patte de mon compagnon, je dois bien avouer. Ce dernier ne s’en peignit pas d’ailleurs même si c’est aussi car il avait déjà accepté tout traitement imaginable.
«- Je n’ai rien d’autre sous la main, mais ça devrait faire l’affaire…
***Je ne risque pas à chercher à m’enfuir de toute manière. *** »
Il la dit, il ne le ferait pas. J’avais demandé des précisions par contre aussi.
«-Hmm, je ne peux pas te donner trop d’informations, c’est un test, en quelques sortes, et je n’ai de toute façon pas grand-chose de plus à te dire. À part que l’auberge n’est sûrement plus qu’un tas de cendre aujourd’hui ...
Hmm, tant que tu n’agis pas contre nous, on s’occupera bien de ton ami. La balle est dans ton camp, maintenant, mais prends garde à ce qu’elle ne n’explose pas dans les mains.

-Merci du conseil mais là tout de suite, je ne pense pas que sa changerais grand-chose à mon état. »
Dis-je en fixant mes bras. Souriant toujours, il était difficile de dire si j’étais sérieux ou si c’était de l’ironie ; je suis presque indéchiffrable. Seul ceux qui me connaissent vraiment savent. Elle relevait un point important ;
«-Hmm, d’ailleurs, tu ne veux pas qu’on fasse de mal à ton ami, mais tu nous proposais de tuer ta meilleure amie si tu faisais une faute, tu ne serais pas un peu contradictoire?
-Vous avez l’esprit vif, je dois bien le reconnaitre. Mais ça dépend du point de vue de chacun ; que vous choisissiez l’un ou l’autre, j’aurais eu le même discourt. Mon corbeau a choisi à ma place, je dois donc respecter sa décision. Et même si je propose ma meilleure amie, elle n’en reste pas moins un marché tout comme mon compagnon, une chose que je suis à la fois prés à proposer mais aussi à défendre. »
Cassandra, elle m’affronte plus que je l’affronte vraiment, je dois être trop tendre avec elle et parfois trop dure ; je n’ai jamais su trouver le juste milieu.

Mon discourt pris en sandwich, la fille du feu parlait de nouveau ;
« -Essayes de revenir vivant... Si c'est dans tes cordes bien sûr.
Je te laisse donc aller te faire soigner, tu connais ta mission, tu connais les risques, à toi de jouer. »

Dit-elle après avoir fait évaporer ma geôle provisoire en un mouvement théâtral. Alors qu’elle partait, je lâchais ;
« -Malgré les risques, je mène mes missions jusqu’au bout. A dans un mois alors et que chacun respecte sa parole. »
Je les regardais s’éloignées encore un instant avant de me diriger clopinant vers l’hôpital avec à l’esprit, une revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé]
Revenir en haut Aller en bas

mensonge est le maitre mot [PV Kuroineko M. Silvermoon & Shallia Silvermoon][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Magister, maitre des sangraves [Pris]
» maitre chem
» l'amour d'un chat pour son maitre
» Azadeh Shah [Maitre Coq]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Lac-