AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Mar 8 Nov - 17:33
Ne pas se précipiter… Vivre, attendre, tisser sa toile, apprendre à devenir lui… Patiemment, Sherlock s’estompait pour se fondre en Esteban, oubliant ses manies, son caractère et son histoire. Tout semblait se réécrire au fur et à mesure qu’il passait du temps dans ce nouveau corps. L’Espagnol phagocytait l’Anglais, l’enferment au plus profond de son conscient, presque à la limite du subconscient. Il n’avait plus aucun contact avec son ancienne vie : ses affaires étaient dans les mains de la Police qui recherchaient vivement Sherlock Rechel disparu depuis 10 mois, son appartement devait être bardé de sceaux et de bandes jaunes et noires, Lulaby se fait un sang d’encre, sa montre/écharpe/violon/autres étaient à présent gelés dans les méandres de la justice. Il avait fait ses adieux à Gwihir. Bref : rien ne l’attachait plus à ce personnage qu’il n’avait tenu que 6 mois. N’oublions pas qu’il est plus Mathieu Richert que Sherlock Rechel mais passons.

Esteban s’était trouvé un studio dans le quartier Asura, proche du port avec vue sur la mer et couché de soleil. Le rouquin avait trouvé un boulot dans un bar du Luxire en tant que guitariste dans une petite bande de potes. C’était agréable, vraiment. Tous les jours, il y allait, le sourire aux lèvres et le sifflement léger. Il y avait ses habitudes et ses habitués. Dès qu’il entrait, une poignée de main bien spécifique était réalisée pour saluer ses amis, une pinte de bière descendue pour ‘s’éclaircir la voix’ et seulement vers 10h, ils animaient et faisaient l’ambiance. Et ce, jusqu’à minuit… Voire plus selon les jours. Auteur/compositeur, guitariste, voix off, chanteur, arrangeur, parfois à la percussion, yeux-ambre était partout. Une fois en confiance, il s’était ouvert à son groupe sinon il était timide… terriblement timide. Impossible pour lui d’aborder une fille sans qu’il pique un fard, impossible de tenir tête à un client agressif, toujours dans la clémence : malléable en soit. Avec une certaine naïveté candide aussi. Car oui, dès qu’on lui propose un truc, il refuse systématiquement de peur de la nouveauté mais au bout de deux phrases et d’un peu d’entrain, il ne pouvait plus revenir en arrière. C’est ainsi qu’il a fini bourré plusieurs fois, qu’il avait régulièrement des femmes différentes dans son lit, prenait des produits rock’n’roll, faisait des défis d’adolescents pré-puberts, était constamment dans le rouge au niveau bancaire…

Voilà un certain temps qu’il évoluait ainsi et sous peu, son bail sera signé et sa résidence légitime. C’était aussi le délai nécessaire pour refaire des papiers en passant par le Fraudeur et de trouver un ticket pour l’île avec son nom et une date qui collait. Sa fuite de l’Exilé datait à présent, certainement tout était réparé et le choc, encaissé. Avait-il assez attendu ? Se sentait-prêt ?

Oui.


Certaines de ses connaissances lui avaient murmuré qu’ils cherchaient du monde depuis l’incident. Ils avaient tout de même perdu un bon nombre d’employé dans l’histoire de la clinique et de l’évasion. Pour son plan, son esprit flegmatique attendit que l’information remonta trois fois à son oreille de personnes différentes pour se jeter à l’eau.

Après avoir posé une journée de congés (il se devait de garder cette couverture, surtout s’il arrivait à être un agent double), le jeune homme se rendit à l’Exilé. Tombant à l’accueil, il questionna la secrétaire qui le regardait avec dédain et mépris… Qui fut tellement plus accentué quand il formula sa demande. Beaucoup de gens voient un Humain en lui. Normal que cette Asura ne soit pas convaincue de sa requête. Sachant pertinemment qu’il allait passer tous les tests préliminaires, elle lui indiqua une date, une heure, un bureau et un nom… Après l’avoir fait patienter pendant sept heures dans ce hall glacial et impersonnel, fait remplir toutes les feuilles possibles et imaginables et le rabaisser à la moindre occasion.

Jouant son rôle de timide naïf malléable, il encaissa sans rien dire.

Esteban vécut le reste des jours dans l’attente, pas stressé (personne ne devait être au courant autour de lui), et finalement l’heure H arriva. Habillé d’un pull simpliste, d’un jean trop grand, d’une veste banale et de converses, le Sexire toqua à la porte en attendant une réponse.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Oracle
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Juge
Pouvoir :: ??
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Ven 11 Nov - 13:10

    Dix mois. Dix-huit pertes, des agents de l’Exilé. Mais trois disparus également, des prisonniers. En ôtant les couches de laves solidifiées, ils étudièrent différents dépôts qu’ils comparèrent à leurs fiches et établirent qu’il manquait des restes de prisonniers. Ils ignoraient leurs identités, mais il y avait trois criminels qui avaient recouvert la nature.

    Comment avaient-ils pu s’échapper de cette tour inviolable ? Evidemment, les Asuras gardèrent cette information pour eux. Mais tout était parti d’une panne de courant, d’un défaut technique. Leurs propres agents étaient-ils dans le coup ? Ils avaient passé un interrogatoire sévère à chacun de leur employé afin de tester leur loyauté. Hélas, deux personnes disparurent avant d’être convoqués. Comme c’était étrange…

    Le ménage étant fait à l’intérieur, il ne fallait pas ramener des tâches une nouvelle fois. Ainsi, le recrutement avait été revu, plus dur à passer. Quelques Asuras compatriotes s’étaient proposés afin de remplacer leurs frères tombés. Par contre, les autres races étaient naturellement sujettes à davantage de contrôles. Notamment avec la situation actuelle sur l’île : les Morany et les Gemma à couteau-tirés, les Esertaris qui les ont repoussés, d’étranges rumeurs autour de la Mac des Sexires, la Princesse et l’Oracle qui ne s’apprécient guère, …

    Et là, il s’agissait d’un Sexire. Il venait frapper à la porte d’une petite cabane de pêcheur, près du bord de la falaise. Ils n’allaient tout de même pas s’occuper de lui au sein même de l’Exilé, dans les étages. Quand la porte s’ouvrira, il verra un jeune homme, comme tout Asura, avec un tatouage sur le front, un grimoire sous le bras et portant une toge noir. La maisonnette était rustique, et l’Asura était le seul présent. Bien qu’évidemment, la zone était bien gardée…

    Il l’invitera à s’assoir autour d’une table tout aussi rudimentaire, qui respire encore le poisson, et il lui demandera la raison qui l’a poussé à rejoindre leurs rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Dim 20 Nov - 16:12
La cabane au fond du jardin… Ça ne vous rappelle aucune musique ? Bande d’inculte !

*L’auteure retire un renard de son clavier : couchée sale bête*

Après avoir toqué, Esteban se retrouva devant un Asura qu’il ne connaissait pas. Noir de cheveux, les yeux oppressant, le visage de glaise (qu’il déformait selon ses envies et non ses ressentis) et le tatouage sur le front. Sans se laisser distraire ou encore désarçonner par celui-ci, le rouquin proposa une main en guise de salutation. Après un regard dédaigneux, les poignes serrées autour de son bouquin, le Mythe de la peur se retourna, manquant à tous sens civique. Sherlock n’était pas surpris, Esteban si. Ses joues rosirent un peu et son cœur trahissait un stress. Sans ajouter un mot, intimement intimidé, il s’assit à la table. Il veillait à ne rien faire qui pourrait déranger son juge. D’une voix inconstante, il répondit. Vers la fin de la tirade, elle avait déjà plus de force.
    « Les miens sont bien trop nombrilistes, égoïstes pour que je puisse leur proposer mes services. Je n’aime pas la mentalité qui régit ces gens… Si je veux faire le bien autour de moi, être aux ordres de quelqu’un, je ne peux me contenter d’un quartier alors que je pourrais servir à tous. La justice a toujours été ce pour quoi je me bats en silence. J’ai souffert de trop de trahisons ou de moqueries de mes pairs pour leur offrir main forte. Or vous, sans distinction, vous sauvez, vous punissez, vous agissez comme un cœur, un poing, une âme. Je voudrais rejoindre vos rangs pour faire taire les imprudents, qu’importent leurs races, ou réajuster les tirs. Les Sexires sont trop brouillons et égocentrés pour que je puisse leur faire confiance.»

Bah, il n’avait pas demandé son nom et il avait peur d’être réprimandé sur ses initiatives. Alors il suivait les ordres à la lettre, répondant simplement à la question, mettant du cœur à l’ouvrage. Un peu poète sur les bords ? C’est un artiste de métier, n’oubliez pas.



~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Oracle
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Juge
Pouvoir :: ??
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Mar 22 Nov - 21:23

    L’Asura observa longuement son hôte même après qu’il eut fini de répondre. Pour analyser sa réponse ou pour augmenter la tension, comme s’il avait dit quelque chose qui le dérangeait ? Le visage du recruteur était indéchiffrable et son regard ne lâchait pas Esteban une seule seconde. Finalement, il prit la parole.

    « Vous semblez avoir un sens aigu de la justice, mais également une haine envahissante envers les votre. Est-ce vraiment pour faire le bien que vous vous trouvez là, ou pour obtenir le pouvoir de vous venger ? Ce sont deux notions similaires à la frontière infime.
    Vous mettez les vôtres dans un même bateau. Pourquoi vogueriez-vous sur un autre radeau et devrais-je vous traiter différemment de ceux de votre espèce ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Jeu 24 Nov - 11:52
Un long silence s'étira, usant les nerfs fictifs d'Esteban. Si son regard était emprunt de certitudes, les secondes qui s'égrainaient érodaient sa fougue. Inquiet, il cherchait contenance un peu autour de lui : jouant avec ses mains, regardant autour de lui… un coup d’œil... puis un second plus surpris puis un troisième plus appuyé... Ce tatouage... Il l’intriguait. Cette fois-ci c'était au tour de Sherlock d'être surpris : jamais il n'aurait imaginé que cet évènement le marquerait à ce point. Esteban ne laissa rien transparaître alors que yeux-gris eut un moment de gêne.

Habitué à être avec des Asuras, être confronté à sa pire peur était chose courante pour lui, mais pas cette image... C'était un homme de dos, ne lui ressemblant pas, face à un miroir qu'il touche tristement du bout du doigt. Dans son reflet, un Sherlock heureux, souriant avec une femme sur ses épaules partageant ce bonheur....et ils se dématérialisaient doucement. Mr Rechel eut ce pic droit au cœur, ne pouvant retenir ses mâchoires de se serrer de contrôle.

Heureusement pour lui, le silence se brisa ainsi que la spirale qu’il avait crée :

    « Je n'ai aucune haine envers les miens. Je ne fais qu'énoncer des faits. Je ne les déteste pas, je ne fais que les éviter car nos façons d'appréhender le monde sont trop différentes. Je n'ai aucune vengeance à étancher. Mais je me sentirais gâché dans leurs mains. C'est tout. Mais si j'ai à travailler avec eux, je ne rechignerai pas à la tâche, soyez en sûr.
    J'ai toujours plus vécu avec des Asuras, ma mère en étant une. Mon grand-père, Asura lui aussi, nous maintenait avec une poigne sévère. Je ne suis pas habitué à l'extravagance de ma race mais plutôt à la rigidité que la peur impose.
    »

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Oracle
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Juge
Pouvoir :: ??
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Lun 28 Nov - 21:04

    Aucune haïne. Ben voyons. Tout le monde garde de la rancœur, ou de la jalousie, qu’importe sa forme, quelque part au fond de lui. Evidemment, Esteban tentait de trouver ce que le Conseiller souhaitait entendre, afin de décrocher le poste. Comme à chaque recrutement…

    « Comment s’appelait-elle ? Votre mère ? Comme vous parlez de peur, dites-moi ce que vous voyez sur mon front. Et, comme vous semblez avoir tellement de valeur qu’il faille éviter de vous gâcher, qu’est-ce que vous pourriez nous apporter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Mar 20 Déc - 17:31
Spontanément, le rouquin répondit :
    « Elle disait s’appeler Irène. Je ne sais à quel nom elle répond aujourd’hui ni celui de son baptême. Peut-être celui que je viens d’énoncer. J’ai perdu tout contact avec elle depuis des années. »

Et c’est bien vrai…
    « Ce que je vois sur votre front : un homme qui regarde un couple heureux dans un miroir qui se brise. J-j’ai peur de l’oubli. J’ai peur de perdre ce que j’ai, de ne plus avoir de soutiens ou d’évènements heureux à conter. J’ai peur de perdre ce qui m’est cher sans jamais pouvoir les récupérer à l’identique… d’où le miroir qui se brise : à jamais je verrai ces fêlures dans un reflet. J’ai toujours été très soucieux de m’entourer de gens fidèles et loyaux pour m’éviter ces peines et d’entrer dans le cercle vicieux de ma peur. Mon grand-père m’a bien fait comprendre son mécanisme… »

Esteban perdit son regard dans les lattes du fond de la maisonnette, les mains liées, sa bouche reposant contre elle. De lourds souvenirs percutèrent Sherlock de plein fouet, rouvrant ses cicatrices. Était-il sujet à des reviviscences post-traumatiques ? Totalement. Il sentait encore la cinglante sensation de la ceinture de son grand-père dans son dos, de ses tortures physiques qui lui infligeait pour ‘renforcer son esprit’, des massacres qu’il avait engagé pour le mettre dans ‘le droit chemin’. Si son cœur trahissait son stress par une tachycardie, il ne cacha pas un soupire et ferma les yeux.

Puis soudainement, un sourire fendit ses traits bien maussades..
    « Car justement, je suis un Sexire. »

Et c’est là qu’il vrilla son regard dans celui de l’Asura.
    « Je n’ai rien à cacher : pas d’appendices, hydrophiles ou non, pas de tatouages magiques, pas de larmes… juste cette beauté qui est acceptée depuis bien longtemps des Humains. Je n’inspire ni la crainte et ne fais pression comme un Asura la soumettrait à son interlocuteur de manière inconsciente. On aurait tendance à vous mentir pour ne pas s’enfoncer, pour ne pas à avoir à craindre vos foudres. Moi, je ne suis qu’un gamin. Je serai l’agent qu’on ne suspecterait pas.

    Mais cela ne s’arrête pas là : je suis tout disposé à travailler avec les Humains ou les Védins, n’étant pas attirés par eux ou n’ayant peur d’être découvert. Je ne rechignerai pas à la tâche, je suivrais les ordres que vous me donnerez et je ferai tout mon possible pour vous donner ce que vous espérez de moi.

    Et tant qu’on y est, puisque je n’ai pas à vous mentir, je vais être franc avec vous : ne m’envoyez pas auprès du peuple du sang. Je risque de faire plus de dégâts… Mais je suis sûr que vous avez bien d’autres agents qui se feront le plaisir d’aller chez eux.
    »

Il s’arrêta, laissant le temps à son juge d’incorporer tous ces mots et de faire une synthèse dans son esprit. Bonne ou mauvaise. Puis il se relança dans son argumentaire :
    « Je suis un Mythe des drogues… Je peux impacter un adversaire comme je peux aider un allié. Malheureusement, ces drogues vivent en moi et ne peuvent avoir des effets sur mon corps, mis à part si on diminue mes capacités. Je crée des potions où il suffit d’un contact pour qu’elles soient effectives. Je peux paralyser comme tuer à petit feu… ou délier une langue. C’est selon. »

Devra-t-il encore montrer patte blanche ?

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Oracle
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Juge
Pouvoir :: ??
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Mer 28 Déc - 17:42

    Irène donc ? Une petite enquête sera menée prochainement afin de vérifier les dires du Sexire, si possible. Quant à sa peur.

    « Vous avez mentionné un couple heureux. Ces protagonistes ont-ils un nom ? Quant à ce qui vous est cher, soyez plus précis.
    Comme vous venez de le répéter, vous êtes un Sexire. Quel est donc votre déclencheur ? Et que voulez-vous dire concernant ce peuple du sang ?
    Cependant, vous vous dites un atout, l’agent qu’on ne suspecterait pas, alors que vous vous décrivez comme un gamin. N’est-ce pas là l’apparence des Asura également ? Quel avantage avez-vous par rapport à un Asura possédant son tatouage sous la plante du pied ? Nous n’avons pas tous un attribut aussi voyant que le mien…
    Quel âge avez-vous, vous qui n’êtes qu’un gamin ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Ven 30 Déc - 14:59
Esteban répondit simplement aux questions :
    « Le petit couple s’appelle Mathieu et Anah, deux amis très proches de moi. Mes meilleurs amis en somme. Depuis un certain temps, nous sommes séparés par la force des choses et je n’ai plus aucune nouvelle d’eux. Je cherche souvent à les joindre mais ils sortent de mon champ de capacité. J’ai peur qu’il leur arrive quelque chose… Ils sont le symbole de l’amitié et de l’amour à la fois. Jamais je ne pourrais les oublier… Ou laisser quelqu’un leur faire délibérément du mal. Y’avait-il une menace sourde dans ces mots ?

    Mais je dois être un bien piètre ami vu que je ne sais pas où ils vivent ou même s’ils sont encore en vie… Soupira-t-il, résigné.

    Ce qui m’est cher est pouvoir poser mes faiblesses en quelqu’un et au lieu de l’utiliser contre moi, m’aider à me renforcer par elles. J’ai vécu énormément de douleurs mentales et physiques, assez pour me méfier du tout venant. Mais si quelqu’un en qui j’ai confiance me trahit, je serai blessé par le coup et par la tromperie. Je préfère me cacher derrière des fortifications et me perdre dans la morosité d’une vie sans loisir que de revivre ces blessures qui ne guérissent jamais. »

Voilà pour les premières questions, passons à la suite :
    « Mon élément déclencheur est les Capiennes. Voilà ce que j’entendais par ‘ne m’y envoyez pas sous peine que je fasse plus de dégâts’. Après, si c’est pour un coup bien calculé… Je ne ferai que suivre vos ordres, bien évidement. Je préfère vous tenir informé.»

Esteban avait rangé ses mains dans ses poches et s’était installé un peu plus confortablement sur sa chaise. Cependant, son stress était encore visible. Par tic, il jouait avec le tissu à l’intérieur de sa veste.
    « Les gens de notre monde peuvent savoir qui est qui en quelques regards. Si pour vous, cela est aussi évident que le nez au plein milieu de la face, pour moi cela l’est également. Je suis Sexire, ça se voit assez pour que les Mythes sachent et pas assez pour que les Védins et les Humains s’en méfient. Les Asuras sont un peu plus ambivalents mais ne peuvent se faire passer pour des Sexires. C’est un atout au niveau de la discrétion mais aussi au niveau du détournement d’attention. J’entraînerai de la confusion chez les Mythes mais pas chez les Humains.

    J’ai 120 ans… Un gamin à l’échelle de bien des Mythes, non ?
    » Fit-il dans une tentative de détendre l’atmosphère.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Oracle
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Juge
Pouvoir :: ??
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Ven 30 Déc - 17:20

    « Un piètre ami, ou un piètre menteur… Il est étrange comme votre famille et vos proches les plus importants sont tous injoignables, ne trouvez-vous pas ? Mais commençons par vérifier l’une de vos compétences. Vous aviez mentionné le fait de délier les langues.
    Que savez-vous de Sherlock Rechel ?
    Il est un Humain : Reynauld Mobu, qui semble s’intéresser à lui. Tâchez de savoir pourquoi et tout ce qu’il a découvert à son sujet. Aussi, je l’ai déjà dit, mais il s’agit d’un Humain. S’il n’a ne serait-ce qu’un soupçon nous concernant après vos manœuvres, vous serez qualifié d’outil défectueux et traité comme tel. Me suis-je bien fait entendre, gamin Sexire ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé] Sam 31 Déc - 17:51
    « Tout à fait. » Fit Esteban en se relevant.

Il sortit une main de sa poche pour tenter de saluer son interlocuteur par pure politesse mais il se heurta à un visage fermé. Au moins, il avait essayé et on ne pourra lui reprocher sa bienséance. Le rouquin se prépara rapidement pour sortir, réajustant son écharpe et en fermant sa veste. C’est alors qu’il tourna le dos à son recruteur.

La porte claqua.

Que devait-il penser ? Avait-il réussi là où il avait si longtemps hésité ? Non.. Certainement pas. Cet homme n’a pas voulu se présenter à lui ni même le saluer. Preuve de rudesse ou justement, de crainte ? Il ne savait trop… Mais là où il était impressionné c’était… Il n’avait jamais vu ça.

Quand Sherlock observe une personne, il est capable de dire énormément de chose sur elle : son grand-père y avait bien veillé. Mais là : rien. Cet homme était blanc de toutes déductions, de toutes lectures… Cela l’avait terriblement déstabilisé. Mais rien ! Pas même ses yeux rouges ! Pourquoi des lentilles ?! Comment faisait-il ça ?! Si la maisonnette était pleine de détails croustillants, il était incapable de trouver quelque chose sur l’Asura… Et c’est là qu’il comprit qu’il était en face d’un adversaire redoutable et qui connaissait les trucs du métier. C’était lui le bleu de l’affaire et devait renforcer ses acquis pour ne pas se faire griller.

Et quelle ironie quand il entendit son premier ordre ! Le serpent qui se mort la queue… mais il devait faire attention à ne pas se faire avoir…

Se méfier de tout… de tous… Mais surtout, de lui-même. Car son nouvel ennemi se prénomme : Sherlock Rechel.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Quête : un entretien d'embauche pas comme les autres [conteur/Sherlock][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres [Livre II - Terminé]
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Asura :: Exilé-