AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La Traque : mot de la fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Partout et nul part
Métier :: ////
Pouvoir :: Dieu
MessageSujet: La Traque : mot de la fin. Mer 30 Nov - 22:22
~ La fin de la Traque ~


Depuis début Septembre, nous avançons sur ce deuxième évènement et a présent, nous en signons sont glas. Pour votre plus grand plaisir, nous avons résumé les faits pour que vous soyez à jour sans à avoir à lire tous les groupes.

Permettez qu'on rappelle les grosses lignes d'abord :
Ils étaient nombreux à s'allier dans un même but : les Asuras, les Moranies, les Capiens et les Gemmas. Tout ça pour éliminer une poignée de Védins : Ifaël et Vine, deux vétérans de la grande guerre qui se sont réfugiés dans la forêt.



    Shena et Lineth ont été mandatées pour traquer les Védins qui représentent une menace pour les Moranies et tous les Mythes. Mais elles ne sont pas les seules : une bonne partie de la Meute moranie est à leurs trousses. La serpent se voit imposer par le Conseil des 4 de tuer le Védin si elle tient à la vie : or ce n'est pas réellement dans ses plans. La panthère, elle, veut carrément court-circuiter la mise à mort en clamant le secret et en protégeant l'if. Et puis, il y a Cerel qui s'y retrouve bien malgré elle. Ainsi, par les idées assez vindicatives du félin, Ifaël sortit de sa cachette et manipula les animalières devant lui : en plus de n'avoir rien à craindre, il jouait avec elles. Elles sont là pour le tuer mais toutes sont pacifistes... Tableau assez étrange dont le borgne tira les principaux traits : un qui transperça le pied de l'Atlantine, l'empoisonnant, d'autres qui épinglaient la féline tel un papillon, et les derniers qui terrassaient le reptile trop couard pour lutter contre sa puissance.

    Ne voyant plus d'adversaires dignes de ce nom, il continua sa route vers son ami vétéran : Vine.



    La Maire, prévenue quelques jours auparavant par Myria en personne, se mit en quête de retrouver son amant pour le prévenir d’une éventuelle mise à mort prévue par les Mythes… Or Atérys ne savait pas que tout avait été calculé par l’Asura pour qu’elle se retrouve au milieu des feux. Ainsi, elle retrouva bien rapidement son compatriote et, après quelques mots, Vine la demanda en mariage. Le souffle coupé, elle ne put refuser : il n’en fallut pas plus au Conseiller de l’Oracle pour la déclarer ennemie. Car oui, elle n’était pas seule : Gabriel et deux sbires étaient en planque ainsi que Gwihir et Lauraline. La Princesse, pour une raison encore inconnue, décida finalement de se détourner de cette traque et s’en alla sans plus d’explication.

    C’est alors que le combat débuta. La Sexire, envoyée par le Conseil de Transition des Sexire, fit interruption pour protéger son amie et fit une erreur : elle toucha le Conseiller et vit quelques évènements sur lui. Suite à cela, son sort était aussi scellé. S’en suivit une guerre entre Vine, le pôle Asura et Lauraline. La Védine ne savait où donner de la tête, n’étant pas claire sur ses intentions. Ce qui lui fallut d’être vite évincée. Certain de s’être débarrassé d’un nuisible, le Conseiller se focalisa sur l’autre lierre. C’est alors qu’Ifaël apparut, protégeant son compatriote. Après de multiples attaques et au moins autant de parades, la Sexire blessée s’exila dans une de ses bulles temporelles après avoir participé au trépas de Vine. Le dernier Védin se lança à corps perdu contre le géant de terre et le protecteur : les deux sbires… Malheureusement, personne n’y survécut... sauf le Conseiller qui a brillé par son absentéisme.

    Contre toute attente, Atérys n’était pas morte malgré son état et utilisa les eaux pour rejoindre les Atlantins en espérant recevoir des soins. Elle le fit avec assez de patience et de discrétion pour que personne ne s’en rende compte… mais un corps avait tout de même disparu. Les Asuras, connaissant les petits tours de la Sexire, l’attendirent pour l’enfermer et la questionner de manière… autoritaire.



    Différentes escouades étaient lancées à la recherche des Védins. Dans celui de Shallia et de Kuroineko se trouvait Ombre Mouchetée, la guépard du Conseil des 4. Très rapidement, leur groupe subit une traitrise de haut niveau : les Gemmas lancèrent l’assaut sur le peuple de la forêt. Non pas les Védins comme attendu mais les Moranies. Profitant des lieux bien connus par leurs pairs, les animaliers inversèrent la vapeur en transformant ou tuant les félons… Mais ils étaient bien coriaces : notamment la Montagne : une armure de trois mètres de haut. Les trois félins firent volte face avec plus ou moins d’élégance. La chatte noire se prit des dégâts bien précocement tandis que son amour se rendait compte avec stupeur que leur adversaire était ignifuge. Grâce à l’inébranlable foi de l’Alpha, elles ne perdirent confiance et tinrent bon face aux coups et aux échecs. Par l’effet de nombre, les femmes réussirent à dépecer la bête, pièce par pièce… Mais le coup de grâce fut asséné par la Moranie savane qui entra dans l’armure de flamme pour tuer l’être en son sein.

    Bilan : énormément de morts dans les deux camps, encore plus de blessés et une Alpha entre la vie et la mort.



    Vayentha décida que c’était un beau jour pour se balader dans la forêt pour traquer l’inspiration nécessaire à chasser sa nostalgie… Mais les Asuras et les Moranies en avaient décidé différemment. En effet, pour persuader les non-Mythes à ne pas s’y aventurer, un énorme incendie fut déclenché : barrière immatériel protégeant cette traque de la naïveté des insouciants. S’il était assez évident que des Humains traînaient de l’autre côté du feu, les employés étaient loin d’imaginer qu’ils pouvaient tomber dans l’horreur de la guerre qui se passait au-delà du mur. Ainsi, un petit groupe se détacha pour rapatrier les gêneurs : Renard Blanc, d’autres Moranies et un nouvel arrivant : Esteban. Il scandait qu’il avait des informations à passer de l’autre côté et que des vies étaient en jeu : personne ne le croyait. Mais par quelques tours de passe-passe, il se retrouva avec le détachement et ils se mirent en route pour sauver la rouquine… qui venait de trouver un homme dans un état abominable. Si un hurlement ne les avait pas guidés, il n’y aurait plus eu d’Humaine à sauver… Le Sexire s’occupa de la jeune femme tandis que les autres achevèrent le Gemma en proie au virus Morany. Par diverses péripéties, Sophia, la gardienne du feu, trouva un moyen presque sûr pour traverser l’incendie et finalement un bon nombre de personnes se retrouvèrent dans les mains bienveillantes des Moranies…

    Sauf Renard Blanc qui resta de l’autre côté et Esteban qui emmena Vayentha dans une clinique loin de cette cohue mythique.

Si une page se tourne, vous avez déjà le plaisir de constater que la suite ne cesse de s'écrire. Si pour certains, l'attente du point final était nécessaire, d'autres ont déjà planifié le reprise en main. Voilà un léger aperçu des conséquences et de l'avenir de chacun :
    ◘ Un bon nombre se trouve à la clinique des Moranies en attente de soins : Cerel, Kuroineko (sans doute Shallia avec elle), Ombre mouchetée et Sophia qui pourrait donner un coup de main.

    ◘ Vayentha et Esteban seront dans une clinique humaine : le Sexire va tenter de convaincre la jeune fille que tout était dû à son esprit trop imaginatif.

    ◘ Lineth et Shena vont être l’objet d’une recherche active : le Conseil des 4 appelle à l’aide pour les retrouver et les ramener en vie auprès d’eux. [Solo de Shena après sa fuite ici]

    ◘ Suite à sa capture, les Asuras s'assureront que Lauraline n'ait pas connaissance d'informations confidentielles... [Début écrit ici]

    ◘ Atérys, par sa fuite discrète, est allée sur le lac des Atlantins en y espérant voir Cerel ou au moins ses camarades [Début écrit ici].

    ◘ Vine et Ifaël sont morts ainsi qu’une très grande flopée de Moranies, une armada de Gemmas et deux Asuras… Mais les pertes peuvent être encore plus lourdes… Tous les blessés ne peuvent y réchapper.


Ainsi s'achève le second évènement d'une longue série. Nous tenions à vous remercier pour votre participation et votre dévouement. Nous espérons que vous avez pris autant de plaisir que nous. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires (aussi bien positifs que négatifs) sur l'affaire : qui sait, le prochain serait peut-être encore mieux ?

N'oubliez pas, c'est vous qui écrivez l'Histoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yasashi-koji.forumgratuit.org

La Traque : mot de la fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Espace membres :: Nouveautés-