AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Discours populaire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Discours populaire [Terminé] Dim 4 Déc - 12:06
      « - Les conflits ne sont pas au centre de nos inquiétudes…
      - La discrétion sera de mise, cher Asura. Va quérir l’Oracle de ma promesse et si je ne l’honore point, elle saura me remettre dans le droit chemin.
      - Entendu. Sachez que le Titan a eu les mêmes recommandations. Cornes de Brume. » Salua-t-il avant de disparaître dans la pénombre.

    Le grand cerf blanc renâcla : il savait que les temps étaient difficiles mais jamais il n’avait vécu un tel engouement. Par ce corps sans émotion, il pouvait induire l’indifférence mais son cœur, lui, saignait abondamment. Épopée de Plume vint auprès de lui, mettant autour de son cou une écharpe noire, signe de deuil. Un long silence s’étira entre les deux animaux mais tout était dit par le langage du corps.
      « Courage mon ami. » Fit-il en posant sa frêle tête contre le grand crâne du cerf.

    Puis il s’envola vers l’embrasure qui faisait face à l’Alpha. Là, une foule l’attendait. Au moins autant de journalistes que de curieux ou simplement d’anxieux… Y-avait-il encore des gens qui venaient par passion ? Par envie de servir ? Ou… seraient-ils tous morts.. ?


    Préférant étirer les minutes au lieu de se précipiter, le roi de la forêt avait le regard vide, posé sur cette porte ouverte qui lui promettait rancœurs et regrets. Une fois passée, toutes ses actions seront jugées et ses mots, pesés. Il n’avait pas le droit à l’erreur… … … Une fois le souffle calme et les idées claires, il fit un pas vers la lumière.

    Là, il y avait une scène avec des milliers de paires d’yeux qui le fixaient. Espoirs, tristesse, colère, interrogation… il prenait le temps de croiser quelques regards pour prendre la température de son auditoire. Les scribes étaient là, ne pouvant simplement enregistrer son discours. Le cervidé savait parfaitement qu’il sera publié demain en gros titre et qu’avant la fin de la semaine, toute l’île serait au courant… sans compter les Humains et les Védins, bien évidemment.

    Ainsi, il étira son esprit à tous ceux qui avaient du sang mythique et commença :
      « Mes sœurs, mes frères… Mes amis.

      Je ne suis malheureusement pas annonciateur de bonnes nouvelles. Les temps sont graves. Je ne vous apprendrez rien en vous disant que notre peuple essuie de lourdes pertes, autant sur le plan territorial que matériel… Et que dire de nos camarades qui enflent nos auspices… ? Avant toute chose, je voulais me joindre personnellement, mais aussi de la part du Conseil des … 4, à toutes les familles frappées par ces atrocités. Vos compagnons, compagnes, enfants, parents ou amis ont été d’une loyauté à tout égare et leurs sacrifices ne seront jamais vains. Ils ont été d’une efficacité à toute épreuve et nous ferons tout notre possible pour ralentir le chiffre morbide qui agrandit nos cimetières. J’appelle à la mobilisation de toutes personnes ayant des capacités dans le soin ou dans la médecine, qu’importe son niveau ou ses compétences. La détermination et l’empathie seront aussi prises à leurs justes valeurs.


      [Silence]

      Je n’ai pas de chiffres précis à vous communiquer sur le nombre de blessés ou de morts… Cela ne nous soulagera pas de nos souffrances internes. Nous avons tous perdus quelqu’un que nous connaissions et… [Il fit un long silence] J’ai moi-même perdu une femme que j’appréciais énormément. Elle était intelligente, dévouée, toujours prête à se mettre en quatre pour la protection de son peuple. Autant sur le plan militaire que familiale, elle n’avait d’égale. Elle repose à présent dans un royaume plus clément que le nôtre mais nous estropie d’une âme passionnante et passionnée. Elle nous laisse sa fille que nous prendrons en charge avec ardeur, déterminés à lui donner ce qu’on n’a pas pu lui offrir à cause de ce départ prématuré. À présent, nous ne sommes plus le Conseil des 4 mais… le Conseil des 3 : Ombre mouchetée est décédée il y a deux jours suite à de multiples brûlures.

      [À nouveau, un long silence]

      Elle n’est qu’un exemple dans les centaines de noms que je ne veux oublier. Je pourrais faire un éloge funèbre pour chacun, il ou elle le mériterait amplement. Mais ce n’est ni le moment, ni la place. C’est pourquoi il sera organisé dans une petite semaine, des funérailles collectives pour nos proches trépassés lors de cette… affaire. Elle se passera aux différents endroits déforestés. Encore une fois, j’en appelle à votre foi et votre attachement. N’oublions pas ceux qui nous ont protégés, qui nous ont aimés… et que nous aimerons encore.

      Je profite de cette large assemblée et de ces nouvelles pour en ajouter d’autres. J’annonce haut et fort que les Gemmas ne seront plus les bienvenus sur nos terres et qu’il serait très mal venu qu’un Mythe des montagnes ose se montrer à l’un de nos rassemblements, même pour de louables raisons. Des protections à la lisière de la forêt seront bâties et des surveillances effectuées. Vous serez les yeux et les oreilles du Conseil mais en aucun cas ses mains ou ses armes. Nous sommes un réseau dense et intense, nos forces de frappes ont été ébranlées mais pas effondrées : laissez-nous le soin de punir ceux qui nous ont marqué au fer blanc notre cœur et notre âme par ces pertes inutiles et innocentes. J’en appelle encore une fois à votre dévotion et votre patriotisme : toute personne voulant s’engager dans notre meute de chasse sera la bienvenue. N’oubliez pas que la Justice n’est distribuée que par l’Exilé et que si nous manquons à nos devoirs de discrétion, nous n’aurons plus aucune défense.

      Je profite aussi pour m’adresser à mes confrères Héritiers. Le rapatriement de vos agents est tout à fait envisageable… et cela même pour le Titan. Nous avons récupéré quelques Gemmas en vie et nous serons prêts à les rendre sans embuche. Voyez cette offre comme… un signal positif de notre part. Je n’ai jamais été belliqueux, mais je me défends quand j’en juge nécessaire. Cependant, je ne martyrise pas les innocents ni fait du mal à ceux qui n’ont aucun lien dans l’affaire. Si je porte encore les stigmates de notre dernière rencontre, je sais que je dois en assumer les conséquences. Mais mon peuple n’a rien à voir dans cette rancœur alors qu’il est à présent meurtri par vos actions.


      [Silence]

      Mais malgré toutes ces nouvelles sombres, j’ai au moins une lueur d’espoir à vous insuffler : les deux Védins vétérans ont été supprimés. Ifaël : l’if qui a menacé l’Exilé et Vine, qui avait choisi de suivre son compagnon. Mis à part quelques incidents bien encadrés, aucun Humain ou Védin n’ont su pour cette traque et ce, grâce aux protecteurs de la forêt. Mes amis, vous avez fait un travail formidable. Jamais nous ne pourrons vous remercier assez pour votre investissement.

      Cependant, j’ai encore besoin de vous. Deux de nos compatriotes ont disparu suite aux différents évènements : Lineth Synë et Shena Etoile. Grâce à votre aide et par vos informations, nous pourrons les retrouver et les aider. Nous avons quelques questions à leurs poser et leurs état de santé nous préoccupent. N’hésitez pas à nous remonter des informations voire à nous les rapporter. Nous comptons sur vous.

      Je vous prie de garder votre calme, de tempérer vos actions et vos passions. Nous nous chargeons de faire comprendre notre peine aux Gemmas, et si vous voulez avoir votre mot à dire, rejoignez-nous mais ne faites pas de plans seuls ou dans notre dos. Les risques sont trop importants pour qu’on vous laisse le champ libre. Ne faites pas les choses inconsidérément et j’en appelle au recueil et à la clémence. On ne peut faire de bons choix en ayant mal ou en étant en échec.

      Ma chère meute, mon peuple… Jamais nous ne pourrons être plus proche les uns des autres, comprenant nos souffrances et nos soifs respectifs. Soyez en sûr… Vos amis ne seront pas oubiés.
      »

    Encore un long regard sur la foule… Et c’est la tête haute que le roi de la forêt se retira.


Hors Rp :
Vous pouvez tous poster à la suite les impressions de votre personnage InRp sans pour autant faire des actions : ce n'est pas un rp où les autres sont supposés vous répondre. C'est juste pour vous laisser la possibilité de faire digérer ces nouvelles par votre personnage. Évidement, les Védins et les Humains ne sont pas au courant et donc ne peuvent intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Discours populaire [Terminé] Ven 16 Déc - 22:00
Le conseil allait parler aujourd'hui. En bonne citoyenne, elle se rendit sur le lieu du discours, écoutant les paroles avec attention. La guerre, elle l'avait déjà prédit depuis longtemps mais ses paroles n'avaient été qu'une onde incapable de se propager... Il était trop tard maintenant et elle n'avait guère la foi de faire remarquer qu'elle en avait déjà parlé. Le jour était au deuil, beaucoup d'entre eux étaient tombés sous les coups de leurs assaillants. Des infâmes traitres, des vermines des montagnes... Elle inspira profondément, tenant la main de sa femme dans la sienne. La vie tranquille et paisible touchait à sa fin. La guerre était à leur porte même si le cervidé ne l'avait pas annoncé de cette manière.

La nouvelle du décès d'ombre mouchetée la désolait, le combat qu'elles avaient enduré les avaient rapprochées. Elle n'avait qu'assez peu de respect pour les 4 avant qu'elle ne voie avec quelle détermination Ombre avait défendu son peuple, défendu sa femme. Elle laissait derrière elle un enfant en bas âge... Quoi de plus ignoble. Une petite goutte perla de ses yeux, tombant sur la main de Kuro, elle était triste et ne le cachait pas. Elle voulait se battre pour que la forêt redevienne paisible, elle aurait à le faire. Le plus simple évidemment serait de se présenter aux 3 chefs rescapés et de lui proposer son aide. Elle n'avait aucune connaissance en médecine mais de bonnes facultés pour la gestion de troupes et le combat à proprement parlé. Elle serait utile à n'en pas douter. Elle tenait à s'en convaincre tout au moins.

Un enterrement dans une semaine ? Elle serait là. Elle s'était promis de retrouver Shena qu'elle connaissait déjà et la fameuse Lineth. Doucement, elle sera sa femme contre elle.

Je ne sais pas ce que tu comptes faire mais... Je pense que je vais me battre ma chérie, je ne peux pas laisser la forêt et ses habitants disparaitre. Pendant la semaine, j'ai bon espoir de retrouver les deux personnes recherchées... Je ne pense pas qu'ils les recherchent pour leur faire du mal mais le cas échéant, je ne le laisserai pas faire. Shena est une personne de confiance... M'aideras-tu dans mes recherches ?

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Discours populaire [Terminé] Sam 17 Déc - 23:27

Des journaux étaient parues ce matin, j’avais dormie en forêt, le ventre creux, la crasse collant à ma peau. Un gros titre était paru, j’avais remis mes lentilles rouges ainsi que mes lunettes de soleil. Je vis quelqu’un jeter son papier et je le repris dans la poubelle, lisant ceux qu’il y avait écrit. Le violon que j’avais acheté protéger dans une vieille housse usée trouvée d’une manière tout aussi hasardeuse. Je m’assis sur un banc en regardant la paperasse. Ainsi, le félin du conseil était mort suite à des brulures ? Je plissais les yeux ; tant d’événement et effectivement, ma recherche était affirmée. Je me demande quand l’annonce de ma mort sera connue. J’ai lancer cette information ; il vaut mieux que l’on me croit morte. On recherche aussi Lineth ? Cela ne va pas être facile. J’allais au bord de la rue, prie une vieille gamelle percée, la posant sur le sol. Je sortie mon instrument et commençais à jouer. La mélodie portait loin mais pas trop non plus, je ne voulais pas alerter toute la ville. Les pièces commençaient à venir, doucement, pendant longtemps.


À la fin de la journée, j’eut assez pour me prendre un pain au chocolat à manger mais aussi pour acheter de quoi écrire une lettre anonyme, à l’adresse du conseil. Je réfléchis longtemps au mot que je pouvais employer.

« Bonjour,
Toute mes condoléances pour Ombre mouchetée. Je suis une ancienne amie de la dénommée Shena. J’ai les regrets de vous dires qu’elle est morte. Elle souhaitait être prés de sa mère et non dans un cimetière, je garderais donc secret l’emplacement de son corps. »


Mon stylo resta un moment en l’air.

« Elle est morte après s’être enfuie de chez son frère je pense, n’étant pas complètement rétablis, la première nuit a semblé lui être fatale. Elle est décédée près de moi, étant parvenue à ma personne bien trop tard, cela n’a pris que quelques heures. Ainsi, Shena est mort. »

J’écrivais tel un honnête citoyen, bien que cela me répugnais, je devais aller jusqu’au bout si je voulais faire croire à la validité de cette lettre et que mon plan marche. Je finie le courrier part ;

« En espérant que vous retrouverez la seconde fille avant qu’il lui arrive la même chose…

-Anonyme- »


Je fis attention lorsque je glissais le courrier dans l’enveloppe, mettant que l’adresse d’arrivé. Je fis aussi gaffe au collage du timbre et allais mettre ma lettre dans la boite aux lettres quand la poste fus déserte, la capuche bien basse, on ne sait jamais.

Il me restait quelques pièces, j’allais dans un café… Demandant un verre de lait et un croissant, je repartirai dès la fin de ma consommation. Je touchais les tatouages sur mon visage et mon cou… Le serveur revint. Son lien avec le furet était évident.
« -Voilà pour madame…
-Laureline Maeglin, merci. »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Discours populaire [Terminé] Lun 19 Déc - 14:17
Comme à son habitude, il était là, assis dans cette chambre d'hôpital lors de ses moments de répits. Il avait joué toute la nuit et à présent, il avait une journée de repos avant de remettre le couvert. Habitué depuis très longtemps à ne dormir que le strict minimum, il faisait parfois des siestes auprès de la jeune fille qu'il veillait.

Ce matin là, les articles avaient noyé ses mails de différents titres mais tous se rejoignaient : un Alpha (le cerf blanc apparemment) et son discours. Tous enjolivaient ou utilisaient des mots à double sens et rien ne pouvait satisfaire l'objectivité de Sherlock. C'est après quelques recherches internet qu'il put trouver le discours dans son intégralité.

En quelques secondes, il fut lu, dévoré, jugé, soumis à son cerveau cartésien.

...
...

Pendant un long instant, il était figé, pensif, le regard perdu par la fenêtre... Finalement sa main qui tenait le smartphone à distance respectable pour y lire, chut et une expression de lassitude barra ses traits. Le jeune homme passa une main fatiguée sur ses yeux. Puis dans un second temps, il se mit plus à l’aise, posa ses coudes sur les accoudoirs et fit embrasser les pulpes de ses doigts : rituel de Sherlock lorsqu'il est perdu dans ses réflexions. Il ne cherchait pas à être Esteban à cet instant précis sachant que personne ne le voyait. Et puis la nouvelle était bien trop importante.

Voilà qui compliquait et simplifiait ses plans.

La guerre entre les Moranies et les Gemmas est officiellement déclarée... Elle sera source de conflit, de terreur, de sang, de coup-bas...

Mais aussi de travail.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Discours populaire [Terminé] Jeu 2 Fév - 1:18
Pour Max, le fait d'avoir sans crié gare une voie parlant dans sa tête n'avais jamais réussi a devenir une chose banale. Il avait grandit dans un lieux où les moranys n'était pas nombreux.
Il resta donc surpris un instant, mais repris ces esprits aux mots "lourdes pertes"

... des morts? beaucoup?

Et les gemmas... qu'est ce qu'ils viennent faire la dedans? Responsable? ... Max était capable de s'imaginé quelques myth en conflit . Mais il semble bien que ce dont on parle ici va bien au delà de ce dont il est capable de ce représenté...

Non pas qu'il soit incapable de ce représenté les morts, la violence, le sang, le feu et la cendre. ça il y arrive parfaitement. Il tremble , ce fige quelques instant... Puis secoue la tête, repoussant des images.

Max rejoins sa petite salle de bain et passe de l'eau en abondance sur sa figure.

La guerre.

des prisonniers renvoyé. Max soupire, c'est déjà un élément positif...
Mais voila que l'on parle d'une traque. des vedins... connaissant les myths.
Max était capable de comprendre pourquoi.

Décidément, la situation ne semblait guère réjouissante, a l'extérieurs de sa vie qui elle n'avait jamais été aussi calme. Mais pour combien de temps? L'inquiétude le gagne. cette nuit, il ne dormis pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Discours populaire [Terminé] Mer 15 Fév - 19:14
La bibliothèque... Un endroit qu'a squatté Aimée pendant un moment, lors de ses temps libres. Comme il y en a plusieurs en ville, on a de quoi faire à ce niveau-là. L'Esertarie ne recherche rien de spécial, en fait, si ce n'est s'informer sur cette île où elle commence à s'habituer. Et aussi pour essayer de comprendre l'origine de noms des quartiers. Les gens ne vont quand même pas dire que ça s'est décidé au hasard alors qu'ils portent des noms de mythes ? Enfin, certains des quartiers, vu qu'elle ne connait pas toutes les races encore présentes. Sauf qu'elle est tombée sur un journal qui était apparemment amené dans cette bibliothèque. Il annonce un discours, de la part des Moranies. Quelqu'un aurait-il oublié ce papier ici ? En tous cas, la jeune femme s'est dirigée vers le lieu de rendez-vous, emportant le papier avec elle. Il ne faudrait pas que quelqu'un tombe malencontreusement dessus. Mais celui-ci a éveillé sa curiosité. Si un Morany annonce un discours dans un journal alors qu'il doit bien y avoir des humains... Sont-ils si nombreux ? Le seul moyen de le vérifier, c'est de s'y rendre.

Une fois chose faite, l'heure est arrivée. Et de nombreux êtres sont présents. La plupart semblent être Moranys mais elle peut y décerner d'autres êtres. Un peu de tout, sauf humains et Védins. Probablement des Esertaris quelque part aussi...

Et que de nouvelles. Pas bonnes, comme annoncées. Il y aurait donc une guerre sur cette île sensée être un havre de paix ? Une île mêlant mythes et humains, est-ce possible ? Pour combien de temps ? Probablement plus longtemps si ça continue ainsi. Une solution existe-t-elle ?

Pas le temps. Pas maintenant. Encore des informations. Et un appel aux soins. Médecine... Peut-être pourrait-elle aider ? Comment les contacter ? Ont-ils tant de blessés ? La question ne se pose pas vraiment, en soit... Aller là où sont gardés les blessés devrait suffire. Doit-elle amener son matériel ou pas ?

La jeune femme n'écoute plus le discours. Elle réfléchit. Ses pensées se chevauchent. C'est le moment d'agir et de se montrer utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Discours populaire [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Discours populaire [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le discours du président Préval à l'ONU
» Le discours de Préval à L'ONU
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Un discours controversé
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Sypholios-