AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

L'enterrement [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: L'enterrement [terminé] Sam 7 Jan - 13:00
Le jour J avait finalement pointé le bout de son nez. Cela faisait maintenant plusieurs jours que les deux chattes avaient une nouvelle habitante dans leur petite maison. Un femme de très haute taille et stature avec une tendance à la dépression très poussée. Elle allait de mieux en mieux pourtant, doucement elle reprenait goût à la vie grâce aux soins attentionnés des deux Morany. Elle n'était pas encore au mieux de sa forme mais les cauchemars semblaient tendre à diminuer, l'appétit revenait un petit peu. Shallia se prépara donc, enfilant une longue robe noire surmontée d'un petit voile pour cacher son deuil. Elle n'en revenait toujours pas d'aller à l'enterrement de celle qui lui avait sauvé les oreilles ainsi que celles de sa femme. Le plus dur avait été de garder cacher la serpentine jusqu'à ce jours. Un sacré subterfuge avait été nécessaire... enfin quoi que pas si terrible que cela, vu les capacités de la serpentine à se transformer totalement en humaine. Lui cacher le visage et le corps, parfaitement inutile, elle était méconnaissable. Un seul point commun entre les deux êtres, leurs chevelures mais pas de quoi réellement s'inquiéter en somme. Un indice bien trop mince en soit.

Chérie, Lineth, vous êtes prêtes ?

Lineth semblait stressée et un peu effrayée, les deux jeunes femmes lui avaient promis la protection dans le cas ou les Alpha désireraient lui faire du mal... Mais était-elles honnêtes ?

Les deux femmes finirent pas acquiescer. Le trajet ne serait guère long pour atteindre leur destination. Qu'allait-il donc advenir de Lineth? Shallia était au minimum sûre d'une chose, elle tiendrait sa promesse quoi qu'elle pusse lui couter. On ne revenait pas sur ses paroles. Ses choix, ils fallait les assumer... c'était ça être un individu responsable de ses actes. Cette qualité avait tendance à se perdre mais resplendissait en la personne de Ombre de son vivant. Shallia espérait pouvoir parler à son enfant de manière plus posée qu'elle ne l'avait fait sur le champ de bataille.

10 minutes passèrent et elles arrivèrent à destination, elles étaient en avance mais déjà la foule avait commencé à s'attrouper. Les gens semblaient méfiant, comme s'ils suspectaient leur voisin de l'on ne peut savoir quelle tare. Elles s'approchèrent le plus qu'elle purent même si la tension était palpable...


~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Dim 8 Jan - 12:36
    Il y avait toutes les personnes tombées lors du combat… et même les quelques uns qu’une force supérieure avait rappelés à elle. Les corps avaient été reconstruits avec soin et les vêtements couvraient les plus douloureuses des blessures. Ils avaient été répartis sur les différentes zones déboisées et la cérémonie ainsi que le cortège allaient des unes aux autres.

    Mais celle que tous attendaient était à l’endroit où les différents Védins avaient été tué. La place était claire mais dépourvue de l’enchantement sylvestre. Plus de feuilles, plus de fleurs, que de la roche et du bois éventré. Et tous ces cadavres allongés n’embellissaient pas les lieux. À côté d’eux, leurs proches pour un dernier hommage avant que le glas ne sonne. Des mères, des pères, la fratrie plus ou moins nombreuses, des grands-parents percés par la douleur, les compagnons, les amis… les enfants des victimes…

    Aïka était là, assise… Sous sa forme humanoïde, la petite de sept ans était tout de noir vêtue. Elle regardait le corps de sa mère drapé (car pour elle, les habits ne peuvent cacher l’horreur du feu). Ses yeux étaient mornes, faibles, privé de la lueur qu’on pouvait espérer pour cet âge, cerclés de cernes. Elle était proche mais aussi éloignée, elle n’osait, comme les autres, toucher cet être qui avait guidé sa vie… qui la lui avait offerte dans le bonheur et la joie. Une énième larme coula sur sa joue blafarde… La blessure du manque était là, sournoise et qui ne cessait de grossir.

    Ses ‘oncles’ avaient beau la chapeauter, l’aider du mieux qu’ils pouvaient, ils ne combleraient cet abîme qui la rongeait. Elle n’avait jamais connu son père… Et elle n’a jamais vu sa mère autrement que sous sa forme animale… La petite est à présent… orpheline.

    Une autre larme cisailla sa joue. Elles étaient toutes plus douloureuses les unes que les autres. Corne était d’une gentillesse et d’une philosophie toujours calme et clairvoyante. Épopée était beaucoup moins présent et est de plus en plus rongé par son côté animalier… Mais elle adorait Cantator. Il lui permettait de penser à d’autres choses, s’échapper du temps oppressant du deuil. À eux deux, ils étaient chaleurs et tendresses.
      « Mais ça ne te remplacera jamais… »

    Maman…

    Son masque de force se fêla et un torrent de douleur et de solitude écroua la douce enfant qui prit ce drap opaque dans ses bras en pleurant toutes les larmes de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Dim 15 Jan - 15:49
Les trois jeunes femmes arrivèrent rapidement jusqu'au niveau de celle qui mena leurs armées contre la traîtrise des hommes pierres. Son corps reposait pour le moment à même le sol, recouvert d'un drap, auprès de celui-ci, une fillette pleurait sur le corps. Malgré sa forme humanoïde, elle n'eu aucun doute sur la nature de la prépubère. La fille d'Ombre à n'en pas douter et les paroles de celle-ci ne pu que confirmer ses allégations. Elle fit signe aux deux autres femmes de ne pas s'approcher pour le moment. Elle vint se mettre à genoux à côté de la descendance d'ombre et posa une main sur son épaule qui avec lenteur monta sur ses joues pour sécher un petit peu ses larmes. Elle avait le coeur déchiré, imaginant ce que pourrait ressentir sa fille dans un tel événement. Doucement et sans un mot pour commencer, elle la prit entre ses bras, la serrant avec tendresse contre elle.

C'était maintenant à son tour de laisser couler les larmes, elle n'avait rien pu faire, strictement rien pour la sauver... Un malheur était arrivé et elle ne laisserait pas un second arriver.

Je ne penses pas que tu me reconnais, tu devais-être sous le choc ce jours là... Ta mère était une femme digne, même si je ne l'ai connu que peux de temps, j'ai pu voir qu'elle était une femme bien, j'aurais aimé la connaître plus tôt, je suis sûre que nous aurions pu nous entendre. Mais tu n'es pas là pour écouter mes jérémiades et mes propos qui venant d'une inconnue n'ont que très peu de poids. Si tu veux me parler, éponger un peu tes sentiments, je peux t'écouter. Parler est le meilleur des médicaments à la tristesse et beaucoup l'oublient.

Ce détour ne faisait pas du tout partie de ce qu'elle avait planifié mais elle ne pouvait pas laisser une enfant dans le chagrin. Elle ne se faisait guère d'illusion, elle risquait d'être repoussée, qu'on remette peut-être la faute sur elle mais elle était prête à l'assumer si cela pouvait soulager le petit être qui était pour le moment niché contre elle.

De leurs côtés, Kuroineko et Lineth discutaient à voix basse. On lisait l'envie des deux jeunes femmes de se joindre à Shallia mais il était bien trop dangereux de le faire pour le moment. sa femme devait garder un oeil sur Lineth, elle était docile pour le moment mais rien ne prouvait qu'elle n'allait pas s'enfuir à la première occasion.

Comme tu le dis si bien, personne ne la remplacera jamais...

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Mar 17 Jan - 19:53
    Beaucoup de gens la regardait de loin sans oser s’approcher. Elle les entendait murmurer ‘pauvre petite’ ou encore ‘elle est si jeune’ voire ‘quelle perte tragique…’. D’un côté, elle était heureuse de se trouver seule face à son deuil pour pas qu’on enfonce le clou. Il n’y a rien de pire et d’impersonnel qu’un ‘toutes mes condoléances’ d’un parfait inconnu. Mais elle ne cracherait pas sur de la chaleur. Ses ‘oncles’ étaient en chemin, accomplissant leur devoir sur les autres portions dévastées. Sous peu, ils seront là, auprès d’elle… et elle attendait ce moment avec impatience. Briser cette spirale de solitude.

    C’est alors qu’une femme vint auprès d’elle, s’agenouilla et écrasa quelques larmes sur sa joue. La méfiance et la surprise déformèrent ses traits mais bien vite, ils se détendirent quand la quidam la prit au creux de son cœur. Sans savoir pourquoi, cela provoqua une nouvelle vague de larmes.

    Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’adulte pleurait elle aussi. Sans se présenter, elle parlait à la petite qui était trop confuse pour tout saisir. Surtout la fin.
      « On-on m’a toujours dit de ne pas parler aux inconnus… Le meilleur médicament serait qu’elle ne soit pas morte… Je… »

    Aïka regardait ce fantôme matériel avec tant de souffrance qu’il lui était impossible de créer plus de phrases. Sans attendre, elle se transforma en guépard et, grelottant, elle se blottit contre le cadavre glacial de sa mère, cherchant une dernière attention de ce corps inanimé. Un geste désespéré.

    Seuls restaient dans les bras de la femme, la lourde veste noire de la petite qui, trop focalisée sur la douleur mentale, oubliait les températures peu clémentes et son pelage fait pour les zone arides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Mar 24 Jan - 13:38
La fillette était perdue devant les propos de Shallia même si elle semblait apprécier cette chaleur qui émanait du corps de la femme chat. Elle quitta promptement ses bras pourtant, elle ne la retint pas lorsqu'elle pris sa forme animale. Il lui restait juste les vêtements entre les mains. La gamine se frottait contre le cadavre froid et sans vie de sa mère. La nekotte en frémissait, la chair de poule venait de s'inviter à la partie. La tristesse qui avait germé en elle ne faisait que croître avec le temps. Que pouvait-elle faire ? Rien, rien du tout pourtant, elle aurait souhaité en être capable. Rendre la vie à un mort n'était pas dans ses cordes. Son souhait se ne réaliserait pas, ce corps ne bougerait plus.

Elle s'approcha du félidé, lui tendant ses vêtements.

Tu devrais te couvrir, tu vas attraper froid. Ta maman ne serait certainement pas contente de te voir au lit avec un mauvais rhume parce que tu as trainé dans le froid sans vêtement.

Elle les déposa à côté d'elle espérant que ses paroles auraient un impact. Des bruits de pattes dans son dos, rapide comme l'éclair, Aïka se précipita dans cette direction. Shallia fit prestement volte face, espérant que la petiote allait pas faire une connerie avec la tristesse qui la ravageait. Elle fut rassurée en voyant qu'elle fonçait vers les alphas. Rien de grave du coup. Elle se leva et se dirigea vers eux, essuyant les dernières traces de larmes encore présentes au coin de ses yeux. Une fois à proximité, elle fit une courbette devant les dirigeants de son peuple.

Je sais que le moment n'est peut-être pas le mieux choisit mais je désirerais m'entretenir avec vous. Vous devriez la faire se couvrir, elle risque d'attraper le mal par un temps pareil. Je tenais également à vous dire que je partage votre deuil même si je n'ai eu la chance de côtoyer ombre que les dernières heures de sa vie et j'ai pour elle un profond respect.

J'ai en ma possession des détails et des choses qui pourraient vous intéresser mais j'aimerais tout d'abord connaître vos objectifs et pour quelle raison vous recherchez la femme serpent. Je sais où elle se trouve mais je ne voudrais pas sa mort sur ma conscience.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Lun 30 Jan - 11:50
    La petite en avait cure des recommandations de la jeune femme… Les avait-elle au moins entendues ? Même là-dessus il y avait un doute. Mais…
      « Aïka… »

    Elle releva la tête, vit qui étaient enfin arrivés et se précipita vers eux avec la force du désespoir. Les trois étaient là. Cherchant toujours de la chaleur, elle se faufila entre les pattes de Corne qui, d’un geste tendre, caressa de son museau cet animal blessé. Cantator, qui était sur son dos, descendit et vint sur la guépard. Seul le corbeau restait sur son bois sans bouger, à regarder d’un œil méfiant la brune qui se tenait devant eux.

    Après des courbettes usuelles (ils ne l’ont jamais imposées mais c’est le prix du ‘pouvoir’), la femme-animale vint directement aux faits. C’est le grand cerf blanc qui lui répondit calmement.
      « Bien le bonjour jeune féline. Je vous remercie pour votre empathie et votre attention à notre égard. Permettez que je m’occupe d’abord de mes amis dans le besoin. La notion de temps est assez vague dans la mort… mais est tellement déformée pour les endeuillés. Si vous pensez qu’elle ne présentera pas de problème avant deux heures, laissez-moi soulager ces pauvres gens. Nous reviendrons à elle dès que la cérémonie prendra fin. Vous pourrez nous retrouver après le rite en allant à l’arbre mère. Dites ‘Berlingot pourpre’ aux gardes : ils sauront quoi faire. Et ne vous inquiétez pas, aucun mal ne lui sera fait. »

    Pendant leur discussion, le crapaud s’était rapproché de l’enfant : on la voyait qui ramenait ses habits vers elle et se rhabiller en se transformant, ne cachant pas ses larmes. À la fin de la manœuvre, elle prit le batracien dans ses petites mains et lui fit un câlin.

    L’inconnue s’inclina et fit comprendre que tout cela lui convenait. Ainsi les Alphas se retournèrent. Beaucoup les avaient vus et tous espéraient que la cérémonie allait se lancer.

    Le conseil des 3 alla sur l’estrade installée pour l’occasion et, comme à son habitude, Corne prit le temps d’observer son auditoire avant d’étendre sa pensée.
      « Mes sœurs, mes frères, mes amis…

      Nous voilà rassemblé pour une bien triste occasion… Pour la vaillance de nos proches. Pour ce désir ardent d’aider. Par ce manque qui nous empêche de dormir.

      Nous sommes peut-être ceux qui se rapprochent le plus des animaux mais c’est bien en ce rite que nous révélons notre côté humanoïde. N’écoutez pas ceux qui vous critiquent, ceux qui vous croient maudit, ceux qui vous rejettent : ce ne sera pas nous qui porterons le blâme. L’amour que nous portons en nos êtres chers nous pousse à ne pas les laisser aux charognards contrairement à la plus soudée des meutes. Que cela soit compris ou non par les autres Mythes, nous sommes pourvus d’un cœur, d’une raison et de sentiments… Surtout en ces temps difficiles, ne vous laissez pas submerger par vos instincts, ne donnez pas plus d’encre ou de salive à l’encontre de notre race. Ne leur donnez pas d’arguments pour nous fustiger. J'en appelle à la tempérance.

      [Silence]
      Je sais qu’en chacun de vous, il y a une flamme brûlante, de celle qui pourrait faire mouvoir des montagnes. Canalisez-la… Attisez-la… et créons ensemble un monde où la race Moranie sera respectée et acceptée par nos pairs. Tous nos pairs.
      [Silence]
      Mère, père, frère ou sœur, ami, enfant… Vous êtes ici pour un dernier au revoir. Pleurez, mais gardez espoir : ce n’est pas un adieu. S’ils sont partis trop tôt, ils ne voudraient cependant pas vous voir venir auprès d’eux trop rapidement. Chérissez-les, pensez à eux, ne les oubliez pas… et ce sera le plus bel hommage que vous ne pourrez jamais leur faire. »

    Il eut un long silence où tout le monde s’affairaient sur leurs morts… Pleurs, câlins, paroles murmurées… Ombre Mouchetée avait été montée sur l’estrade et, avec Aïka, le conseil des trois firent dirent l’honneur, le bonheur et le manque immense qu’elle avait distribué autour d’elle. Cela dura cinq minutes tout au plus. Puis Corne tapa vigoureusement sur le sol : tous se levèrent et s’éloignèrent des corps.

    De sa truffe, il toucha le pelage froid de son amie et ferma les yeux. De ses sabots poussèrent des vignes vierges qui doucement se mirent à virevolter autour de lui, se mêlèrent à son unique corne. Une aura étrange mais claire émana de lui et quand il rouvrit les yeux, rua. Le roi de la forêt rendait l’ultime hommage à son peuple chérit. Les corps mirent à se mouvoir par les jeunes pousses que contrôlaient le cerf et doucement, dansant presque, furent recouvert d’une épaisse écorce. Selon la corpulence, l’âge du mort et de son espèce, un arbre différent l’enfermait à jamais en son sein. Ombre Mouchetée était devenue un magnifique acacia, défiant fièrement de ses épines les quelques herbivores assez courageux. D’autres étaient devenus des chênes, des ormes, de l’aubépine, des rosiers, des saules, de la vanille… remplissant l’endroit déforesté en un havre de paix intact.

    Après vint le temps où le conseil des 3 alla présenter ses condoléances à toutes les familles présentes. Beaucoup assuraient leur foi en eux, d’autres hurlaient à l’injustice, très peu restèrent silencieux… Et pourtant, inlassablement, ils répétaient qu’ils n’étaient que de transition avant le prochain Alpha. Surtout après cette perte dont ils souffraient…

    Quelques heures plus tard, ils revinrent à l’arbre mère… un peu vannés. Épopée s’était envolé pour donner quelques renseignements à son équipe. Cantator était dans la pièce avec Aïka mais en retrait. Corne, lui, était couché sur un grand coussin de velours rouge et d’or. Autour de lui, il y en avait d'autres ainsi qu'une table, des verres et de quoi se déshydrater. La pièce était énorme, lumineuse et très sobre. C’est alors que la lourde porte s’ouvrit sur le trio de femmes.
      « Entrez mesdames et n’ayez crainte. Il ne vous arrivera rien. En quoi puis-je vous être utile ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 18 Fév - 9:37
Shallia s'écarta laissant la fillette entre de bonnes mains. Les alphas veilleraient sur elle, c'était une certitude. Elles restèrent pour écouter le discours des Alphas. Le ressenti de la scène était très émouvant et touchant. Ils prônaient la tempérance. Bonne idée ou mauvaise ? Les deux à la fois, voila le ressenti de Shallia. Le commun des mortels devait rester inactif dans cette déclaration de guerre ouverte mais ce ne devait-être le cas des combattants, des espions et des esprits combatifs. elle passerait à l'action, nul doute là dessus, avec le soutien ou non des Alphas. Elle vengerait la mort d'Ombre, ce ne serait pas la première fois qu'elle ôterait des vies. Ses pouvoirs ne cessaient de grandir, elle n'allait pas laisser une chance passer de les exploiter.

La fin fut habituelle, les corps, protégé derrière des arbres ou des plantes. Nous étions la nature, nous y retournions de cette manière. Shallia espérait que lorsque son tour viendrait, elle ne serait pas enterrée de cette manière. Elle en touchera un mot à sa femme un de ces jours mais le moment était très mal choisi pour en parler malgré ce que peuvent en dire les publicités mortuaires et les assurances Della.

Une fois la cérémonie terminée, les 3 femmes se rendirent à l'Arbre Monde. Shallia prononça le mot de passe à l'entrée et elles furent conduite dans la salle d'audience que Lineth connaissait déjà très bien. Elle était morte de peur, se rappelant les mauvais souvenirs relatif à ce lieu. Elle tremblait sous sa tenue ample permettant de camoufler son identité. Nul doute qu'elle était méconnaissable sous sa forme humaine mais la peur la tenaillait tout de même. Shallia enleva sa capuche, les deux autres firent de même avec une terrible hésitation pour Lineth.

Chers Alphas, j'ai retrouvé avec ma femme et mon amie, la trace de Lineth, la Morany serpent que vous recherchez. J'aimerais juste vous poser quelques questions avant qu'elle ne se présente devant vous. Que lui voulez-vous ? Pour quelle raison la recherchez-vous ? Que comptez-vous faire d'elle ? Lui voulez-vous du mal ? Suivant vos réponses, je vous laisserai lui parler.


Elle venait de placer l'ambiance, ni hostile ni naïve, elle n'avait aucun intérêt à se laisser mettre en défaut. Elle convoitait une place, elle devait donc faire bon chic bon genre. Elle avait une certitude, elle ne laisserait pas une femme mourir pour accéder au poste qu'elle désirait. La suite était entre la main des Alphas. Ils décideraient de leur futur.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Dim 19 Fév - 16:57
      " - Lineth Synë... En effet nous la recherchons. C'était toi qui avait l'affaire en main, n'est-ce pas ?
      - Yep. Aucun mal ne lui sera fait et vous pourrez lui certifier qu'elle ne reverra pas la prison aux milles rimes. Sa recherche n'est qu'une formalité." Fit le batracien.


    Le crapaud laissa la petite et s'avança à petits sauts mouillés vers les femmes. Il se réservait ses phrases fétiches pour les discussions plus intimistes.
      " - Quand elle sera là, je voudrais lui parler en privé, est-ce que cela vous dérangerait ? Je jure par mes pustules dégoulinantes que rien ne lui sera fait.
      - Je souhaite aussi m'entretenir avec vous : à ce que j'ai compris, vous étiez là lors des derniers moments de vie de mon amie et j'aimerai que vous me les racontiez... ainsi qu'à sa fille, Aïka."

    La guépard vint auprès du grand cerf blanc et se coucha contre lui, se réchauffant, cherchant de l'amour dans le néant qui l'habitait. Le roi de la forêt posa tendrement son museau contre son front en attendant des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 25 Fév - 15:05
Shallia ne put empêcher un petit rire en se rendant compte que la technique de Lineth était parfaite, aucun des alphas ne l'avait reconnue. On pouvait dire que c'était un camouflage puissant qui pourrait un jour être intéressant si elle pouvait la convaincre de se rejoindre à sa cause. Chaque chose en son temps, inutile de sauter les étapes. Le temps ferait très certainement les choses.

J'espère pouvoir vous faire confiance Cantator, j'avoue que cela jetterait un tel discrédit sur l'honneur des Alphas de s'en prendre à une personne qui se rend et qui est d'accord de discuter avec vous. Si le moindre mal lui est fait, je ne répondrai pas de mes agissements. J'ai fais la promesse qu'on ne lui ferait pas de mal et je compte bien la tenir. Ne trahissez pas la confiance que nous avons placé en vous.

Elle regarda donc Lineth, lui faisant signe de reprendre sa forme normale. Elle était paniquée mais tout ce passerait bien. La femme serpent n'avait rien à se reprocher hormis sa couardise mais elle n'avait pas été formée au combat et n'avait pas les nerfs assez fort pour lutter contre une telle situation. Les deux femmes chats avaient eu énormément de mal à réussir à la calmer, à lui expliquer que ces événements n'étaient pas sa faute. Concours de circonstance... Naïveté, manque de confiance en soi et situation trop éprouvante.

On désirait qu'elle raconte les événements de la mort de la petite devant-elle ? N'était-ce pas un petit peu inhumain ? Oui, bon on est des Moranys mais tout de même. Cela risquait de la choquer et de réveiller les plaies de la petiote. Shallia hésitait à commencer son histoire, elle ne voulait pas l'attrister encore plus.

Vous-êtes sûr que je dois le raconter devant sa fille ? Une enfant ne devrait pas avoir à connaître en détails les souffrances de sa mère avant son trépas.

Visiblement, les paroles de la Neko les touchèrent car ils lui intimèrent de quitter la pièce. Shallia commença donc à raconter l'histoire au complet, aidée par sa femme dans son histoire, ne masquant aucun des événements. Elle voulait que l'histoire ne soit pas déformée, originale. Elle insista tout de même sur le fait que son comportement avait été héroïque et qu'elle n'avait pu rencontrer que peux de personnes comme elle.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 25 Fév - 15:28
Lineth n'était pas rassurée comme vous pouvez vous en douter. Pourtant, elle faisait confiance aux deux femmes chats qui l'avaient recueillie chez elle. Elle étaient gentilles et attentionnées avec elle. Jamais un mot de travers, là pour la soutenir alors qu'elle en avait besoin. Elle croyait à cette promesse qu'on lui avait formulée. Elle serait défendue si cela était nécessaire. On lui demanda donc de reprendre sa forme de serpentine ce qu'elle fit avec tout de même une boule à la gorge d'appréhension.

Une fois transformée, elle prit la parole : "Je veux bien vous suivre vu que vous ne me voulez pas de mal. Pou...Pourtant votre discours était tout différent la dernière fois que nous nous sommes rencontrés"

La voix de la jeune femme était tremblotante montrant bien à quel point elle désirait que la situation se passe au mieux et qu'elle puisse rentrer chez elle au plus vite. Elle suivit donc Cantator, regardant une dernière fois ses nouvelles amies. Son regard croisa celui de Kuro qui lui fit un sourire chaud et rassurant pour lui faire comprendre que tout ce passerait bien et qu'elles seraient là en cas de besoin. Elle quitta la pièce pour que l'entretien puisse se faire dans de meilleures conditions. Elle ne dit mot pendant le temps du trajet, elle avait retenu la leçon de la dernière fois, parfois, il fallait mieux se taire. Il ne lui aurait très certainement pas répondu d'ailleurs. Pourquoi était-elle convoquée ? Cette question n'avait de cesse de résonner dans son esprit qui venait tout juste de retrouver un petit peu de stabilité relative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Dim 26 Fév - 19:22
    Aïka partie, c’est Corne qui tenta d’accuser le coup. L’histoire fut cinglante, directe et effectivement, pas pour une enfant. Il ferma les yeux en fin de récit. Une tristesse infinie se tissa dans son visage pourtant animalier.
      « Quelle tragédie… »

    Une pointe de haine imprégna subitement son corps. Mais elle reflua : il ne pouvait céder à cette facilité… cependant il ne pouvait pardonner.

    Après un long silence respecté par les demoiselles, il proposa des coussins pour s’asseoir.
      « Veuillez m’excuser. La nouvelle est encore fraîche et mon cœur vieux. Je ne sais comment vous remercier pour nous avoir ramené Mlle Synë. Que puis-je pour vous ? Vous aviez des questions n’est-il pas ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 4 Mar - 13:14
Les paroles de Shallia semblaient avoir touchés les deux alphas encore présents. Il semblait y avoir une pointe de haine qui perlait des êtres qui lui faisaient place. Elle n'en avait aucune certitude absolue, juste une simple impression. Elle savait que si elle s'était retrouvée dans le même cas, cela aurait été le cas à coup sûr. La tension sembla redescendre d'un cran et on leur proposa de s'asseoir, ce que firent les deux chattes, s'installant confortablement sur les coussins à leur disposition. Shallia regarda ce lieu majestueux avec une certaine admiration, c'était la toute première fois qu'elle y mettait les pieds et pourtant, elle était là maintenant depuis un temps certains.

Elle laissa un petit peu de temps avant de répondre à la question formulée par l'Alpha. Rien ne servait de brusquer les choses, elle avait la chance de pouvoir leur parler en privé ce qui était une occasion en or pour son avenir. Elle se devait pourtant d'être direct, elle ne désirait pas leur faire perdre leurs temps en d'inutiles palabres alors que le deuil de leur amie était aussi récent. Ils n'avaient pas les mêmes idées qu'elle mais leur portait tout de même un peu de respect comme elle le faisait avec chaque être.

Je vais être la plus directe possible, je souhaiterais remplacer Ombre au poste qu'elle occupait. Je sais que cela peut sembler immoral d'en parler ainsi mais la guerre est à nos portes et je me sens capable d'assumer cette responsabilité avec votre aide bien évidement. J'aimerais travailler de concert avec vous, je pense avoir encore beaucoup de choses à apprendre mais comme toute personne n'ayant pas encore eu de telles responsabilités. Vous devez savoir que j'ai déjà guidé des groupes mais ils n'excédaient guère les vingt personnes. Cette guerre, j'avais déjà prédit qu'elle finirait par arriver avec les tensions entre nos deux races. J'en avais parlé lorsque j'avais été interrogée pour devenir Alpha. On ne m'avait cru à l'époque, si nous avions été prêt comme je le suggérais, nous n'aurions peut-être pas subit de telles pertes. J'ai envie d'aider, de protéger ma patrie.

Elle s'arrêta là, voulant attendre les premières réactions sur sa déclaration.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 4 Mar - 14:05
      "Cette guerre n'était pas à prévoir... elle était à éviter. Malgré les pertes... ce ne sont pas nous les fous cinglants qui l'avons déclenché. Aussi immoral que cela sonne, ça joue en notre faveur auprès d'éventuels alliés. Ce n'est parce qu'on a une cible qu'on doit tirer sans réfléchir."

    Doucement, un peu trop peut-être, le cerf posa sa lourde tête sur ses pattes et un coussin. Sa voix était un peu moins puissante qu'avant, l'esprit toujours encombré de la mort de son amie.
      "Je vous connais de dossier. Je sais qui vous êtes et ce que vous avez fait. Il me semble que seul les actes vous sied... et si Ombre a su vous toucher, je pense que je saurai susciter le respect en vous."

    Il ferma ses yeux verts... Encore ces atrocités.
      "Je suis vieux. J'ai vécu presque plus longtemps que cette île et malgré cela, je ne puis encore me faire à la douleur de la perte. Je n'ai plus le sang chaud comme je vous le connais. Je n'ai pas la flamme de la guerre. Je n'ai pas de haine qui me consume. Je pense pouvoir dire sans faux semblants que je suis sage. Et que je suis le mentor des Alphas sur quelques générations. Nous ne sommes là que pour une transition. Si vous nous prouvez que vous avez votre place en notre sein, je n'ai rien à redire."

    Il rouvrit les yeux et posa un regard dur dans celui de la féline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Jeu 23 Mar - 18:49
La joute verbale allait maintenant commencer, une guerre de nerfs, de certitudes de reproches mais également de compréhension mutuelle.

Je suis totalement d'accord avec vous, cette guerre était à éviter mais nous aurions dû en tenir plus compte. Beaucoup d'entre nous sont morts car ils n'étaient pas sur leur gardes. Si on les avais prévenu au préalable de se méfier des Gemma qui se trouvaient à côté d'eux, ils auraient pu parer le coup qui les ont emportés par surprise. Mais bon, il faut laisser le passé au passé, les événements sont là et on ne peut plus les changer. Je ne doute en aucun cas que vous saurez éveiller le respect chez moi. Si vous êtes de la même trempe que la défunte Ombre, vous y arriverez à coup sûr.

Elle respira profondément et c'est à ce moment que Lineth pénétra à nouveau dans la pièce en compagnie de Cantator. Elle était vivante et semblait en bonne forme quoi qu'un peu perdu après tout. Elle n'aurait pas à déchainer sa colère, une bien bonne chose, si la voie diplomatique pouvait passer. On fit rapidement comprendre à la Serpentine qu'un discours en privé n'allait pas tarder à se jouer ici et d'une grande importance. Kuro, avec sa gentillesse exemplaire lui donna un exemplaire de sa clef, lui proposant d'attendre chez elles leur retour.

Le cervidé continuait ses explications, celles-ci se terminèrent par un regard dur posé dans ceux de la demoiselle. Elle ne baissa pas les yeux pour autant, soutenant le regard. Elle ne lui lançait en retour un regard un peu doux et attristé d'avoir perdue une personne qu'elle aurait souhaité voir devenir son amie.

Il est normal de ressentir la douleur de la perte, lorsque celle-ci disparaît définitivement, c'est que notre âme c'est éteinte. J'espère que cela ne m'arrivera jamais, je ne le souhaite à personne d'ailleurs. Vos paroles prouvent votre sagesse bien évidement. Pour découvrir si je suis digne d'être d'avoir cette place, il vous suffit tout simplement de me prendre en apprentissage, c'est ainsi que vous pourrez voir réellement de quoi je suis capable. J'ai certainement plus de fougue dû à mon jeune âge mais je prends cela comme une force. Elle permet au monde d'avancer...


~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 25 Mar - 10:32
      "Rien n'est plus évident qu'après le présent."

    Vague phrase, certes, mais à qui sait réfléchir, dit tout.
      "Seul le temps nous dira si vous avez l'étoffe. J'accepte de vous prendre sous mon aile. Je n'attendrais pas de vous d'être comme je le suis ou comme les précédents étaient. Plus d'un m'ont poignardé après avoir eu le titre. Que je suis trop vieux, trop paisible, trop... lent. Je ne dis pas que cela fut un désastre pour la Meute, mais tant de choses peuvent être évitées sans pour autant être des couards.
      ...
      Quelle est la vision de l'Alpha selon vous ?
      "

    Puis son regard se posa sur la seconde neko qui était silencieuse depuis le départ :
      "Et vous ? Que puis-je pour vous ? Que pensez-vous de votre amie ? Saura-t-elle se retenir de verser du sang..? Saura-t-elle être impartial, qu'importe la race, le sexe ou l'animal ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 8 Avr - 12:28
Les phrases énoncées par le cerf unicorne n'était pas dénuées de sens. Elle prit donc le temps d'y réfléchir. Il avait accepté de faire d'elle son élève. Elle savait que ce n'était pas encore gagné mais elle se rapprochait d'un pas de son objectif. Elle espérait juste ne pas devoir reculer de trois par la suite. Un second plan était présent dans sa tête mais elle espérait ne jamais devoir y faire recourt. Une question finit par tomber, elle lui était destinée. Elle ne répondit pas du tac au tac, laissant sa réflexion s'opérer, les influx nerveux se propager.

"La question que vous posez n'est pas si simple que cela à répondre. Chacun aura sa propre vision de la dite chose. L'alpha doit-être le garant de la paix et faire passer son peuple avant ses propres intérêts. Il doit s'impliquer dans la vie de la communauté. Vous devez-vous dire que ma vision est un peu idéaliste des choses mais j'ai envie d'y croire. J'espère avoir bien compris votre question, si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à la reformuler, histoire que je ne parte pas dans une mauvaise direction. Il faut parfois-être prêt à faire des sacrifices pour le bien des siens même si cela entache notre honneur. J'ai longtemps milité, je me suis longtemps battue et je me rends maintenant compte que mes objectifs n'étaient pas aussi louable que j'ai pu le croire à cette époque. Je ne cacherai rien de mon passé, posez les questions que vous voulez dessus. Je sais éperdument qu'il ne joue pas en ma faveur..."

Elle resta donc dans des réponse vagues tel la question que l'on venait de lui poser.

Des questions se posèrent ensuite sur sa femme. Elle sourit se doutant qu'elle la défendrait bec et ongle mais avec une certaine touche d'honnêteté, ça promettait d'être complexe.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Dim 9 Avr - 5:22
Plutôt silencieuse tout le long de l’événement, mêlée entre la douleur physique et sentimentale. Elle a un grand respect pour Ombre, qui avait probablement sacrifiée sa vie pour sauver la sienne. Et la douleur des coups pris pendant le combat pas totalement disparue.

Elle est encore questionnée sur le caractère de Shallia, pour la même raison : savoir si elle serait bénéfique aux Moranis en tant qu’Alpha.
Mais ce coup-ci, les questions sont moins personnelles, pas de question sur sa vie de tous les jours, mais plus sur son tempérament.
Et une question la concerne elle plus précisément, mais si elle veut rester calme, mieux vaut y répondre brièvement.

« Hmm, je ne suis pas là pour vous demander quelque chose .. Même si des informations externes à l’île pourraient m’intéresser.. Hmm..
Mon amie ? Hmm, oui, elle ne fait pas partie de ces moranies qui traqueraient un de leur semblable, pour l’enfermer ou lui faire du mal suite à une erreur due à son innocence.
Hmm, je crois qu’elle est plus sage que beaucoup là-dessus. »


La référence n’est pas bien dure à comprendre, mais elle ne cherche pas par ça à provoquer. Peut-être plus à remettre en question.

« Hmm, pour ce qui est de la race, je vois mal comment elle pourrait en rejeter une. Mise à part les Gemmas bien sûr, mais je crois que ce point est commun à la plupart des moranis, vous y comprit. Hmm..
Savez-vous comment je suis encore en vie ? Parce qu’elle ne m’a pas rejetée quand je me suis infiltrée chez elle. Et qu’elle a gardé mon existence sous silence. Et elle était humaine..

Pour son intolérance envers les hommes, elle a bien diminué. Elle a même essayé d’en soigner un pendant le combat…

Hmm, je ne crois pas qu’elle ait un problème avec quelque animal que ce soit ..

Hmm, j’espère que mes réponses vous conviendront.. »


Après ces paroles, elle se met un peu en retrait, prenant appuis contre le tronc à l’intérieur de l’arbre, son dos toujours douloureux.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Mer 19 Avr - 0:16
    La référence du chat noir fit soupirer l'Alpha présent :
      "Il est toujours plus facile d'avoir le rôle du critique que celui de juge. Clame l'innocence que ceux qui en ont besoin..." Fit-il plus joueur.

    Il connaissait la délicatesse de Cantatore et ne pouvait le décrédibiliser devant les deux personnes devant lui. Ses arguments se tenaient... et au final : cette personne n'a rien eu. Devrait-il encore y avoir des tensions alors ?
      "Je vous remercie de votre sincérité. Si vous n'aspirez pas à devenir Alpha, alors je vous invite à sortir. Je ne doute pas un instant que votre femme vous racontera tout en détail une fois revenue au cocon familial."

    Bien douce manière de congédier. Si elle refusait, il focaliserait sa capacité à communiquer uniquement sur la chatte brune.
      "Contez-la moi... Votre histoire, vos peurs, vos désirs, ce dont vous avez envie... Je ne suis qu'un vieux cerf qui ne pourra vous faire du mal et ce serait erreur de ma part que de vous juger."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Jeu 20 Avr - 17:16
La noiraude esquisse un sourire à la réponse du cornu, bien sûr, il n’était pas envisageable pour lui de remettre en cause les actes de Cantatore devant des personnes extérieur, cela risquerait de mettre à mal la crédibilité du conseil.
Néanmoins, elle ne rebondit pas là-dessus, elle n’est pas là pour ça. C’était juste histoire de rajouter un argument en faveur de sa femme.

L’Alpha la congédie alors, après bien entendu des remerciements, mais Kuro à encore un petit truc à faire part. C’est que le chômage, elle en a un peu marre, même si ça fait pas super longtemps qu’elle est sur l’île, et qu’elle est pas au top de sa forme en ce moment du au conflit.
Elle répond alors d’un ton calme, mais ne sortira pas sans réponse, quitte à attendre que l’Alpha en termine avec Shallia.

« Hmm, je n’ai pas de raison de ne pas être sincère quant aux qualités de ma femme.
Hmm, par contre, même si je n’aspire pas à devenir Alpha, j’aimerais quand même travailler pour les Moranys, que ce soit ceux de l’île, où ceux en-dehors, seuls ou non.
Je souhaiterais donc rejoindre vos rangs, je me doute que vous avez une place qui me conviendrait. Un service d’espionnage, ou quelque chose qui s’en rapproche.

Hmm, j’ai du me débrouiller seule pendant plusieurs années, en devant faire attention chaque jour à ne pas me faire attraper.. Et je souhaiterais aider les gens qui sont maintenant dans ce cas. Je suis certaine qu’il y en a beaucoup .. Hmm .. »


Peut-être qu’elle touchera un point sensible de cette façon, une personne à laquelle le cerf tient, et dont il est sans nouvelles.. Peut-être, ou alors il trouvera simplement l’idée intéressante, une nouvelle recrue, expérimentée qui plus est, peut avoir un très grand intérêt.

Elle s’adosse alors au mur proche de la sortie, et attend que sa réponse vienne, tout de suite on dans un moment.

Bon, du coup, ça sera tout de suite. Le cervidé lui fait vite comprendre qu'elle devrait pour ça s'adresser à
Épopée de plume, (♪ épopée de cire, épopée de son ♪) en haut de l'arbre mère. (on devrait pas dire père d'ailleurs ?)

Elle sort alors de la salle, et se fait rejoindre par deux gardes qui lui montreront le chemin.

Suite du Rp:
 

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Dim 23 Avr - 10:21
Shallia écoutait attentivement sa femme qui prenait sa défense, là dessus rien d'étonnant. Elle fut par contre un peu surprise par le tacle qu'elle venait de faire au cerf vis à vis du crapaud. Très joli mais il ne releva guère. Kuro après avoir fait une demande pour trouver du travail au sein des Moranys comme espionne, elle quitta la pièce en compagnie de deux gardes. Elle ne se faisait pas de soucis pour elle. Elle savait se défendre mais également plaider sa cause. La chatte était d'une efficacité redoutable dans son domaine.

Mon histoire vous intéresse-t-elle réellement ?

Sa réponse était-elle sincère ? Bha, après tout qu'avait-elle à perdre de la raconter même si elle ne ferait que ramener d'anciens traumatismes à la surface.

Les deux Morany qui sont venu m'interviewer semblaient en savoir beaucoup sur mon passé. Certains passages devaient-être erroné je pense vu leur réaction là dessus. Il n'ont tenu compte que du passé alors que je suis en train de changer depuis un certains temps. J'espère juste que vous n'êtes pas trop sensible ou hyper empathique pour votre bien. Je suis née d'un père qui a violé ma mère qu'il retenait enfermé dans sa cave.

On pouvait lire de la tristesse sur son visage qui devenait de plus en plus sombre. Elle n'avait clairement pas fait le deuil total d'une tel expérience mais qui l'aurait pu ?

C'est ainsi que je suis née et que j'ai été élevée dans ce lieu sombre jusqu'à mes 6 ans. Je préfère éviter de vous raconter ce que j'avais sous mes yeux à cette époque. Il n'avait cure de ma présence et de la protection de l'enfant. Lorsque j'eus 6 ans, il tua devant mes propres yeux ma mère, il devait juger que la relève était prête.... J'étais sevrée. C'est la que le pire moment de ma vie débuta. Je fus violée en boucle par une bande de pervers, jours après jours... Mon père n'avait de cesse d'en amener de nouveaux...

La détresse se lisait de plus en plus dans le comportement de la jeune femme qui serrait ses poings faisant blanchir ses phalanges. Elle déglutit avec difficulté avant de continuer son récit.

Je les détestais tous, ces hommes qui venaient me faire du mal... Je souffrais chaque jour. Heureusement pour moi un jour une jeune femme du nom de Sélène qui avait pour mission de démolir cet édifice "pseudo abandonné" découvrit mon existence. Elle me sauva, faisant sauter le bâtiment avec mon tortionnaire. Elle vouait également une aversion pour les hommes. Elle me prit sous son aile, m'apprenant son métier. Quelques années passèrent avant qu'elle ne finisse par succomber, tuée par un homme... Encore un de plus pour pourrir ma vie alors que je recommençais à ressentir du bonheur à nouveau. J'avais à cet époque fait mon choix, je voulais voir disparaître la gente masculine. J'ai milité, j'en ai même éliminé avec les amies que je me fis à l'époque.

Elle semblait avoir du mal à réprimer les larmes, sa glande lacrymale tiraillée par les souvenirs plus sombres et tristes les uns que les autres.

Avec le temps, j'ai évolué, j'ai changé. J'ai mûri si on peut dire. Les faire disparaître n'est qu'utopie. Je les tolèrent maintenant tant qu'ils ne tentent pas de me toucher. Un jour j'en serai peut-être capable mais pas pour le moment. Vous devez me prendre pour une folle ?

Elle commença à respirer profondément pour se calmer, réussissant tant bien que mal à calmer ses émotions et à les enfouir à nouveau dans une case de son cerveau, la verrouillant pour le moment.

Ce que je souhaiterais, c'est un monde où nous puissions vivre librement, régler les graves tensions qui nous opposent au Gemma. Nous sommes nous les mythes déjà plus aussi nombreux que par le passé. Les guerres intestines sont mauvaises et les Humains risqueraient de réapprendre notre existence. Convaincre le chef des Gemma de devenir plus calme et plus sage me semble peine perdue. Il est nécessaire de le remettre en place même si guerre il doit y avoir. Il est trop dangereux... Une fois cette menace réglée, nous pourrons reprendre notre routine quotidienne.

Je peux vous poser une question personnelle ? Que pensez-vous de l'Exilé ? De ses méthodes ? Les approuvez-vous ?



~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Mar 25 Avr - 19:23
      "Donc tuer ne vous gêne pas... Car je suppose que vous ne regrettez en rien vos actes. Mue par vos convictions, vous êtes allée au plus loin de la punition : des hommes même qui ne vous ont peut-être rien fait -ou trop peu pour d'autres-. Sommes nous alors si répréhensible face à la décision de Mlle Synë ? Son insouciance a mis à mal un bon nombre de nos frères et sœurs, même tué une bonne trentaine d'entre eux. Qu'auriez-vous fait si ce n'est lui faire comprendre l'étendue de ses actes ? L'enfermer pour la libérer sans qu'elle ne comprenne ? Lui donner un cours de patriotisme ? Rien n'est simple et pourtant, nous portons nos responsabilités infatigablement..."


    Le cerf ferma les yeux puis les rouvrit pour toiser royalement la chatte. Loin de lui une envie hautaine.
      "L'Exilé est notre camouflage. Sans lui, nous serions découverts avant même que vous soyez née. Myria Maxe est une phobique de la Kimatsu et est un peu comme nous : est prête à tout pour ses objectifs. Parfois, ils sont raisonnés, d'autres sont critiquables. C'est pour cela que nous nous voyons régulièrement pour l'apaiser ou pour la conseiller. Aucun remède mis à part la mort n'a démontré son efficacité. Les cages s'ouvrent... Les esprits se remémorent... Les caractères ne se déforment jamais complètement... et avec notre durée de vie, cela est d'autant plus difficile. Connaissant l'irréalisme du risque zéro, elle prend les devants et nous protège."


    Il prit un temps pour perdre son regard dans l'immense salle...
      "Il suffit d'une langue déliée pour tous nous expédier sous terre... Vous êtes trop jeune pour connaître la Kimatsu et ses horreurs... Et la peur est un paralysant efficace."


    Petit silence.
      "D'autant plus qu'elle nous prête des cages. De leur propre chef, des Moranies s'y rendent pour leur transformation quotidienne et ainsi, ne risque rien pour eux et ne sont une menace pour les autres. Nous ne les obligeons pas. Ceux qui sont réellement instable cependant..."


    Il fixa la demoiselle :
      "Que feriez-vous ? Des sanglants, des carnivores, des intraitables ? Car si nous révélons le secret, il ne restera plus une trace de notre passage après celui de l'Exilé sur nos terres. Que proposez-vous comme alternative ? Si les Gemmas sont des problèmes ponctuels, les nôtres sont des sources de troubles récurrents..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 6 Mai - 9:13
Je suis consciente que beaucoup d'entre nous deviennent incontrôlable à certains moments de la journée, c'est un fait et il est impossible de lutter contre cela. La question que je me pose est la suivante, pourquoi ne les logeons nous pas chez nous plutôt que chez une autre race ? Il nous est possible de les maintenir en captivité. En prime, il est possible de s'anesthésier juste avant ou au commencement de la transformation. Je procède ainsi pour ma part. Une fois endormie, je ne suis plus d'aucun risque pour notre communauté. J'ai mon fournisseur officiel pour se faire. Ne serait-ce pas mieux que de dépendre d'une autre race qui pourrait nous trahir comme l'ont fait les Gemma ?

Je me suis déjà pris une balle perdue de chasseur, une erreur de jeunesse mais je ne prends maintenant plus de risque. Un sommeil d'une petite heure suffisant amplement à nous calmer pour de bon. Mon idée n'est peut-être pas la meilleure mais je ne connais pas tous les tenants et aboutissants ni toutes les possibilités envisageables.


Shallia répondit volontairement dans le désordre aux questions de l'alpha. Elle reprit tout de même son souffle avant d'enchainer pour une autre tirade.

Comme vous l'avez si bien fait remarquer, j'ai déjà tué des hommes, certains étaient peut-être innocent comme vous le dites mais... En est on vraiment sûr ? Je peux vous dire que ceux que j'ai tué me semblaient mu par des intension plus que douteuse. Je me rappelle du tout premier que j'ai envoyer ad padre. Il faisait des attouchements à un petit garçon. J'ai fais justice moi même en l'éliminant purement et simplement. Méritait-il de vivre après de telles actions ? Peut-être que oui, peut-être que non mais je me vois mal changer le passé.

Comme je vous l'ai dit, j'ai l'espoir de changer mais surtout l'envie. Je me doute que je ne pourrais que difficilement être intime avec un homme... Auriez-vous des conseils à me prodiguer pour m'améliorer en ce sens ? Si je désire être Alpha, c'est pour défendre notre peuple en entier et non uniquement la gente féminine. Que pensez-vous que je dois faire ?


Le visage de la jeune femme semblait honnête lorsqu'elle parlait de son envie de changer. Nulle trace de mensonge ou de fumisterie dans ses propos. Elle prenait un risque de se faire renvoyer purement et simplement chez elle de par ces phrases ou bien de toucher la solicitude du vieux cerf. Pourtant, ses explications n'étaient pas calculée, uniquement guidée par son envie de changer au plus profond d'elle même.

Une amie m'avait conseillé de vivre pendant un certains temps avec un homme que cela me permettrait de les voir sous un autre jour. Pensez-vous que cela m'aiderait ? Sachant qu'il s'expose tout de même à se prendre des coups. Je ne sais pas qui serait prêt à prendre le risque de finir avec un œil au beurre noir tous les soirs.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Mar 9 Mai - 11:57
      " Nous avons aussi des cages pour nos camarades. Mais pour les citadins, notre centre est bien éloigné. Suite à la demande express de l'ancien Alpha, l'Oracle nous a offert un étage de sa prison. Et puis, si elle nous trahit, ces cages seront le cadet de nos soucis... Silence long. Après tout, pourquoi ne pas créer un endroit qui nous est réservé dans un des quartiers urbains..."

    S'il avait été humain, il aurait eu un sourire de 'pourquoi-pas'.
      " Pour ce qui est des anesthésies, c'est un moyen comme un autre. Mais que peut faire une overdose ou une répétition quotidienne de produit sur un corps tel que le nôtre ? Les études humaines ne peuvent être prises en compte... Mais le réserver à la traque de nos membres les plus virulents serait une alternative. Cependant, je ne sais quand vous avez été blessée, un accord avec la Mairie a été signé pour interdire la chasse, quel qu'elle soit. Si quelques braconniers traînent encore, ils sont bien vite arrêtés par notre réseau."

    Le cerf tourna doucement la tête et regarda dans une direction précise. Son regard était porté sur une portion du mur. Puis, revint sur la jeune femme.
      " Si l'espoir et l'envie meuvent en vous, je ne peux que vous encourager. Je suis moi-même un agent masculin. Et je n'ai pas plus l'impression que cela vous incommode. Est-ce mon côté animal ? Il peut être intéressant pour vous d'avoir à vos côtés un homme immaculé et droit pour vous réhabiliter. Mais pour plus de douceur, qu'il maîtrise son côté animal lors de vos crises. Je pense que vivre directement avec vous serait une erreur. Pas à pas serait plus immersif qu'immédiatement dans votre ou son appartement."

    Cornes de Brume était connu pour sa sagesse et sa largesse d'esprit. Il a toujours été un conseiller droit et doux. Peu de personnes peuvent se venter de l'avoir vu en colère ou cru. Depuis sa naissance, il était au service de son peuple, donnant tout de son être pour eux. Un peu comme Ombre Mouchetée mais dans une autre mesure.
      " Si le poste d'Alpha vous intéresse, un secrétaire responsable pourra vous suivre de près dans vos pérégrinations. C'est un moyen pour nous de vous 'surveiller' dans vos premiers pas, de vous aiguiller au besoin et d'approcher le problème de la masculinité. Pour qu'il soit le plus adapté à vos goûts, avez-vous une préférence animalière ?"

    À voir si on a en stock...

    Notons tous qu'elle ne reparla pas de l'Oracle ni répondit comment gérer les intraitables... Cela viendra en temps et en heure : l'Alpha savait parfaitement qu'elle n'avait pas encore toutes les cartes en main pour y répondre avec intelligence.

    Soudainement, une armée de lémuriens vint dans la salle en sautillant. Entourés de leurs queues, des verres remplis ne déversaient aucune goutte. Ils les posèrent au niveau des coussins.
      " Merci les amis. Vaquez, je n'aurais plus besoin de vos services. Il se retourna vers Mme Silvermoon. Ne sachant que vous aimez, je vous ai commandé un assortiment de jus de fruit de la forêt. Si rien n'est à votre convenance, je demanderai à ce qu'on vous serve explicitement."


    Pour lui, on avait rapporté son péché mignon : du jus d'écorce de cannelier. Et oui, même ses goûts sont devenus cervidés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Lun 15 Mai - 18:28
"Je pense que créer un coin dans un des quartiers de la ville pour les nôtres est une bonne chose. Je pense qu'il sera plus aisé pour eux de s'y rendre. En prime, la confiance serait accrue car gardée par des gens de notre espèce. Je ne suis pas raciste mais je me méfie un petit peu des autres races. Attention, je ne veux pas dire que je suis incapable de leur faire confiance mais pas de but en blanc et sans la moindre garantie. Je ne pense que l'on ne peut en vouloir aux gens d'être prudent..."

Elle semblait pour une fois sur la bonne voix avec ses propositions même si elle savait qu'elle avait encore beaucoup à apprendre.

"Il est vrai que l'on ne peut se baser des résultats sur les humains à ce niveau là, ils sont différents de nous mais j'aurais tendance à dire qu'en tant qu'animal, nous sommes plus résistants aux psychotropes. Pour ma part, je me fais des injections tous les jours d'un sérum à base de plante. Elles sont en plus facilement obtenables sur notre chère île. Je me propose comme cobaye. Il est possible je pense de faire un suivit médical de ma santé et si cela ne s'avère pas nocif de passer à des tests de plus grand ampleur. Qu'en pensez-vous ? Il n'y a rien à craindre pour les autres de cette manière..."

La réponse qu'elle attendait tant sur son aversion pour les hommes risquait de tourner en psychanalyse mais elle était prête à prendre ce risque.

" Votre déduction doit-être correcte, c'est certainement à cause de votre forme animale que j'ai plus facile de me tenir à côté de vous. Il serait plus aisé pour moi d'avoir quelqu'un à mes côtés comme vous le proposez qui sache se transformer à volonté pour le cas où je deviendrais violente. A distance, je ne devrais pas l'être mais au contact, je pourrais le devenir. Je vous fais entièrement confiance sur la personne à choisir. Pour l'animal, je préfèrerais un chat. J'ai beaucoup côtoyé un homme chat par le passé et c'était le seul que je supportais proche de moi. On sait jamais, ça pourrait faciliter les choses.

Je n'ai pas de soucis à ce que cette personne me suive tant qu'elle me laisse tout de même mon intimité. J'ai pas envie d'être espionnée non plus quand je fais des ronrons. Je me doute que ça ne sera pas le cas mais j'aimerais en savoir un peu plus sur son rôle auprès de moi hormis le fait de tenter de guérir mon aversion pour les hommes. "


Un petit sourire taquin se dessina sur ses lèvres mutines.

"Du jus de pomme, voila qui est parfait. Je vous remercie pour votre hospitalité."


Shallia s'était installée plus confortablement sur les coussins, la discussion risquait de durer encore un petit moment.

"J'ai deux autres questions pour vous, comment considérez-vous les gens comme moi qui ne sont pas des Morany de "pur souche", si on peut utiliser ce terme. J'avoue ne pas trop l'apprécier mais bon... Peut-être mon côté un peu rebel qui n'aime pas que l'on me mette dans une case. Votre opinion sur ceux qui n'arrivent pas à se contrôler quel est-il ?"

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Alpha
Pouvoir :: Télépathie
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé] Sam 20 Mai - 10:37
    Le cerf prit à nouveau une lampée.
      "Cependant, comme aucun quartier urbain ne nous appartient, à qui demander une surface qui nous sera dédiés ? Sexire ou Capien... Quoiqu'il advienne, notre îlot sera au centre d'une race qui n'est pas la sienne et risque à tout instant de se faire prendre. De plus, installé chez les Capiens, cela le rapproche de nos ennemis actuels. Il leur serait aisé d'ouvrir quelques cages lors d'une expédition bien menée et nous rejeter la faute... Après, c'est le choix de chacun de la manière de se contenir. Pour les animaux inoffensifs, les cages seraient suffisantes. Pour ceux qui ont plus de force de destruction, pourquoi pas diversifier les façons de faire... Voire utiliser des pouvoirs au lieu de substances."

    Il réfléchissait simplement à voix haute... Un pouvoir de paralysie, d'endormissement, d'apaisement, d'entrave, que sais-je encore.
      "Il sera un conseiller, quelqu'un qui vous accompagnera dans vos choix et dans vos pas. Il connaîtra parfaitement nos façons de penser. J'en choisirai un dont la diplomatie ne fait aucun doute. Il ne sera pas un garde fou, peut-être juste un gardien. Régulièrement, il nous fera des rapports sur qui vous êtes et votre façon de prendre en main le pouvoir qu'on vous donnera. Comprenez bien que ce n'est pas contre vous mais contrôler un peuple tel que le nôtre n'est pas chose aisée ni instinctive."

    Le cerf étira ses pattes avant et posa sa tête sur elles. Beaucoup de choses se sont passées... Et la frénésie ne s'arrête jamais en si bon chemin.
      " Les Moranies animaux ne différent en rien des non animaliers. À mon sens, il n'y a pas lieu de discerner les deux pouvoirs. Il n'y a ni Morany pur ni impur. Certes, il existe des lignées : mais ils ne revendiquent aucune suprématie. Et de quel droit ? Ceci est purement humanoïde. Les animaux ne se stigmatisent pas entre eux : les loups sont des loups et les renards, des autres n'appartenant ni à leur meute, ni des ennemis. Nous sommes déjà assez éparses pour ne pas encore plus nous morceler. Et puis, les animaliers prennent plus souvent les non animaliers en pitié : l'entraide est de mise assez naturellement entre nous. Et puis, un dogme est inscrit dans nos gènes : l'union fait la force. Rien de mieux pour protéger l'individu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'enterrement [terminé]
Revenir en haut Aller en bas

L'enterrement [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Sypholios-