AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Sam 21 Jan - 15:29

Et encore une noyade pour Atérys. Il faudra vraiment que les Atlantins trouvent un autre moyen de transport. Elle passe encore près de la mort pour la troisième fois en 3 jours. Mais au moins les poissons l’ont laissée en vie et on même appelé un taxi pour qu’il l’emmène à l’hôpital.

Elle ne se réveillera que quelques jours plus tard, après avoir subit plusieurs opérations pour lui remettre la jambe en place, lui soigner la main et aussi lui nettoyer ce qu’il reste de ses yeux. Les bips des machines sont réguliers, la Planplante est tirée d’affaire pour les blessures qu’elle a subit. De plus maintenant que la Maire est posée, soignée, allongée et au repos, elle va pouvoir se faire repousser les yeux. Même si elle se doute qu’elle est à l’hôpital, lorsqu’elle entend une infirmière entrer, elle lui demande dans quel établissement elle est. L’infirmière s’en va alors chercher le médecin pour qu’il réponde aux questions de la Planplante.

- Bonjour Miss Von Markov. Je me présente, je suis le docteur Mousse et je m’occuperai de vous pendant votre convalescence. Avez-vous des questions ?

- Comment suis-je arrivée ici ?

- Un taxi vous a déposée. Il dit vous avoir prise inconsciente dans la forêt suite a un appel anonyme.

- Qui sait que je suis là ?

- Quasiment tout le monde, les journaux ont fait un article.

- Et zut... J’en ai pour combien de temps ici ?

- Environ 3 mois.

- Est-ce que Vine est ici ?

- Votre petit ami Vine ?

- Mon mari Vine...

- D’après les journaux, il y aurait beaucoup de sang mais aucun corps n’a été retrouvé.

- Son sang en ait surement partie. Je ne pense pas qu’il sen soit sorti mais j’avais un petit espoir tout de même.

- Dans tout les cas, il vous a laissé un petit cadeau avant de partir.

- De quoi parlez-vous ?

- Vous allez être mère.

- Je suis déjà la Maire

- Non... Maman...

- ...

- Je vais vous laisser vous reposer maintenant. Je repasserai plus tard.

- ...

Le médecin et l’infirmière sortent alors laissant Atérys digérer la bonne nouvelle qui est en elle. Ils retournent à leurs occupations normales.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Lun 23 Jan - 16:56
Voilà un certain temps que la jeune voisine de l’étage d’au dessus n’était pas rentrée. D’habitude, après chaque journée, elle allait chez elle, qu’importe l’heure. Mais là… silence radio. Même la petite jeunette qui vivait avec elle avait mystérieusement disparu. Ce n’est que par un article dans le journal que Mme Lulaby apprit le destin douloureux de son amie. Sans plus attendre, à la vitesse max qu’une sexagénaire peut avoir, elle alla à l’hôpital prendre des nouvelles de sa protégée. La dernière fois, elle était allée avec elle voir Mr. Rechel… Qui a disparu de manière bien plus longue… Cela aussi lui pesait sur le cœur.

Après avoir discuté avec les infirmières et avoir demandé dans quelle chambre elle était, l’enseignante à la retraire toqua à la porte... Après 10 secondes, un "entrez" faible retentit.
    « - Quelle mine effroyable... Je ne m'attendais pas à vous voir dans un tel contexte, vous qui êtes la plus sage de mes voisines.
    - C'est ça d'être la Maire, on peut être une cible du jour au lendemain.
    - Voyons, les gens sont civilisés, et qui vous en voudrait ? Ne dites pas de sottises, vous êtes si appréciée sur l'île.
    - Et pourtant me voila aveugle à l'hôpital... Comme quoi il y en a qui ne m'aimaient pas. »

Étrangement, elle semblait vraiment acide et en vouloir à quelqu’un. Cela était assez particulier de sa part. Interloquée, la vieille dame s'assit sur une chaise qu'elle rapprocha du lit. Sans vouloir brusquer l’aveugle devant elle, elle posa doucement sa main sur la sienne avant de la prendre avec tendresse, la caressant comme une grand-mère qui veillait son petit-enfant.
    « - Les médiats ont été très évasifs sur votre... accident. Que s'est-il passé ? J'étais si inquiète de ne plus vous voir... Mr Rechel puis aussi subitement vous... Je pensais être maudite !
    - Je ne sais pas trop ce qui c'est passé, j'ai été soudainement aveuglée et après je suis tombée de la falaise où j'ai planté l'érable de maman. N'étant pas sûre des évènements, j'ai demandé à Miss Purple de me trouver un garde pour ma porte... Sait-on jamais, au cas où.
    - J'ai vu ce gorille... Il n'a pas l'air commode. Puis susurre à l'oreille de la Védine : Mais j'ai réussi à le mater. Être enseignante forge beaucoup de choses ! Plus haut, outrée : Ah, vous alliez à l'arbre de votre maman ? C'est consternant ! Comment ont-ils osé bafouer ce lieu qui vous est si sacré ?!
    - Je pense que s'ils voulaient me tuer, ils s'en fichaient de détruire l'arbre... Mais je sais que Vine l'aurait défendu jusqu'au bout.
    - Vine ?
    - Le Védin avec les cheveux de lierre qui venait chez moi.
    - 'L'aurait défendu' ? Il lui est arrivé quelque chose ?
    - J'ai pas de nouvelles de lui depuis ce jour, je crains de ne plus le revoir. »

Malgré ces terribles nouvelles, la douce voisine pouffa de rire : était-ce nerveux ?
    « - Surtout pas avec l'état actuel de vos yeux. Mais je garde espoir, il m'avait l'air débrouillard.
    - C'est pas mes yeux qui m'inquiètent le plus, je peux repousser, c'est ça l'avantage d'être une plante... Mais pour lui je ne sais pas. J'aimerai beaucoup le retrouver mais je ne me fais pas d'illusions...
    - ... Je comprends votre inquiétude. Lancez des recherches.. avec un peu de chance... »

Elle lui caressa encore sa main. Puis elle prit le temps de la regarder, respectant son silence…
    « - Autre chose à m'annoncer ?
    - On s'était mariés... quelques minutes avant... et quelques larmes perlent ... Désolée, mais c'est dur d'en parler...
    - Mon enfant... Pleurez donc... Je suis là pour vous.
    - Je dois être forte... Je ne devrais pas craquer ainsi...
    - Avec moi vous pouvez... Vous ne pouvez pas être toujours forte en n'ayant pas d'instant de faiblesse, l'un n'existe qu'avec l'autre. »

Atérys la prit dans les bras et pleura un bon coup. Une épaule est toujours appréciable dans ces moments, surtout si on sait qu’elle ne peut qu’être réconfortante.
    « Je sais ce qu'est de perdre la personne qui nous a fait vivre l'amour... je le sais... »

Tendrement, la vieille dame lui tapotait dans le dos en l’enserrant contre son cœur. Ces sanglots étaient si désespérant, si lancinant… C’est à ce niveau qu’on reconnait l’amitié véritable : une réelle force.
    « - Il m'a quand même laissé un petit quelque chose avant l'attaque ou l'accident.
    - En plus de la demande de mariage ? Ne me dites pas que...
    - Siiiiiiiiii !
    - Oh... M-mais... C'est... félicitations !
    - C'est encore trop récent pour savoir ce que c'est...
    - Qu'importe ce que 'c'est', c'est une grande nouvelle ! Vous allez rester au 222B pour l'élever ?
    - C'est vrai qu'on va être à l'étroit avec Cerel... Il faudrait voir si je peux pas récupérer l'appartement de Sherlock si jamais son bail vient à être suspendu.
    - Sherlock reviendra... Je ne veux pas croire qu'il a juste disparu... Ce n'est pas son genre... Je m'inquiète aussi beaucoup pour lui.
    - Mais tu n'es pas maudite, c'est plutôt nous qui le sommes.
    - Je suis quand même le lien entre vous deux...! Ma pauvre enfant... Au moins il y a de quoi se raccrocher à l'espoir. Alors dites-moi, de quoi souffrez-vous ? Elle est vraiment pas belle votre jambe, on dirait des instruments de tortures...!
    - C'est dû à ma chute de la falaise, 50m, ça se fait pas sans casse et les instruments de torture sont là pour la remettre en place.
    - Aoutch... Je pense pas que vous puissiez bientôt sortir... Peut-être vous mettre à la chaise roulante pour faire un tour ?
    - On verra, mais pour l'instant je reste allongée, ordre du médecin.
    - Très bien. Vous voulez que je vous rapporte quelque chose de spécial à manger pour la prochaine fois ?
    - Pourquoi pas quelques sushis du restaurant du coin, on se les partagera... et aussi quelques affaires car je n'ai que ma vieille robe toute déchirée sur moi.
    - D'accord. Je vous ramènerai ça.
    - T'es une vraie mère pour nous.
    - ... et peut-être grand-mère ?? Fit-elle heureuse et malicieuse.
    - On le saura dans 9 mois.
    - Ne soyez donc pas si pessimiste ! C'était à mon époque qu'on perdait les enfants en couche, pas dans celle-ci. Réjouissez-vous. Qu'importe où est Vine, une part de lui restera à jamais à vos côtés, n'est-ce pas magnifique..?
    - Si... Je n'ai qu'à attendre et il reviendra... Directement ou indirectement.
    - Tout à fait. Faites moi un sourire ma belle... Trouvez la lumière dans vos ténèbres... car c'est ce que veulent les gens qui vous ont mis ici : vous envoyer en enfer. Mais ils ne réussiront pas.
    - Je suis encore là, c'est la preuve... On ne pourra pas m'avoir. On n'enterre pas une planplante.
    - Ou juste son pied. Fit-elle avec humour.
    - De ??? Humour anglais je présume ?
    - Humour de votre chère voisine. Je vois que vous êtes fatiguée et je ne vais pas absorber plus vos forces. Si vous ne voyez plus la nécessité de ma présence, je m'en vais. Si vous voulez que je reste, je reste. De toute façon, je reviens demain.
    - Je ne veux pas vous mettre dehors mais il est vrai que les médicaments absorbés lors du dernier repas commencent à faire effet et à m'épuiser... À demain donc.»

Elle l'embrasse sur le front.
    « Au revoir voisine. Gardez espoir. Et chérissez votre enfant, il le ressent déjà. »

C'est avec douceur qu'elle s'en va… et le cœur plus léger qu’à l’arrivée.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Mer 1 Fév - 0:19

Le lendemain de cette visite de miss Lulaby, c’est au tour de miss Purple de venir voir la Maire. Toujours vêtue en violet, la voila qui entre dans la chambre d’Atérys.

- Bonjour miss Von Markov. Alors ce nouveau garde ? Efficace, non ?

- Vu que je suis encore vivante, c’est qu’il l’est.

- Certes.

- As-tu rapporté les dossiers que j’avais demandé ?

- Oui, mais pourquoi je devais les rapporter ici ? Il y a des modifications à leur apporter ?

- Non... Mais j’ai échappé de peu à la mort qui était prononcée par les Asuras et si jamais ils reviennent, je préfère avoir les éléments qui prouvent que je suis du coté des Mythes... Je n’en suis pas arrivée la pour mourir lâchement.

- C’est en effet un bon argument. Si c’était de mon ressort, je vous soutiendrais.

- C’est gentil... Et tu peux me tutoyer, je pense qu’on est maintenant suffisamment intimes pour cela.

- Pas de soucis Até’ !!!

- Voila, c’est mieux ainsi... Bon, maintenant que t’es la, as-tu trouvé des éléments sur Vine... Est-il encore en vie ?

- L’annonce a été faite dans le journal mythique... Je suis désolée mais les deux Védins sont annoncés comme morts.

Atérys prend une voix plus faible et triste.

- Je m’en doutais... J’ai tenté de m’y préparer... Ca fait mal, c’était mon mari... Je l’aimais et c’est ce qui m’a fait me retrouver à l’hôpital... Et c’est surement ce qui me tuera... Autant arrêter de suite, cela évitera aux Asuras de se déplacer et de se vanter de m’avoir exécutée...

- Ne dis pas cela... Il t’a tout de même laissé une descendance. Même s’il ne pourra pas être là, il voudrait que tu t’occupe bien de son enfant alors ne laisse pas l’Oracle t’enlever cela. Après tout tu es encore ici, cela prouve que des personnes veulent de toi... Ne fait pas de conneries !

- J’ai... J’ai besoin d’être seule...

Miss Purple se lève et s’apprête à partir

- Je reviens demain... Reste avec nous Atérys.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Dim 12 Fév - 11:44
J’avais dû aller à l’hôpital de la ville… J’avais bien sûr donné ce fameux nom… Laureline Maeglin que c’était à présent. Nouvelle apparence, nouveau nom et prénom, une panthère voulant se faire passez pour morte. Malgré cette ombre que j’étais devenue, j’eux droit quand même aux questions énervantes du mec qui examinait ma profonde entaille. Cette fameuse interrogation du « comment vous vous êtes fait cela » ou banalement, tu sors une excuse peu crédible du style « je suis tombé dans les escaliers ». À défaut de vous croire, au moins, c’est assez explicite le message « ce n’est pas vos oignons le comment ». Oui, il m’arrive d’être désagréable, mais vraiment, ce genre de détails ne concernait que moi. Surtout que je ne regrettais pas. Bien sûr, j’eus droit à des médicaments ; que je ne prendrais probablement pas, car j’ai pue de revenus fixe depuis ce changement de vie. J’eus aussi des points de suture, mais au moins, cette cicatrice, ce n’est pas la douleur qui me reviendra en mémoire, mais le sourire que j’ai réussi à obtenir. Ainsi qu’un joli bandage qui ne servirait probablement à rien vu que de toute manière, avec ma transformation en panthère, je ne suis pas sûre que ça tiendrait des masses. On voulait que je me repose ? J’avais lu le journal, je savais que la maire était dans le même établissement que moi…. Comment va-t-elle ? J’ai tellement honte de ne pas avoir été là à ce moment-là… Mais on ne peut changer le passé. Je ne peux qu’aviser le futur et je savais ce que je devais faire pour cela. Comme si j’allais me reposer ! je dus m’informer discrètement à quel étage elle se trouvait. Pour le : « où ? », le garde à l’entré lors de mon premier passage me l’indiquait assez bien. Comment j’allais passer ? Je ne peux me déguiser en infirmière et je ne pouvais non plus m’annoncer librement. J’allais donc reprendre des vêtements, assez léger quoique. Bon, aussi, un peu volé dans des chambres où les patients n’y étaient pas. Un peu gros le déguisement, surtout que j’avais gardé mon vêtement à capuche et long, ma sorte de cape quoi.
J’avais la tête découverte, j’avais aussi piqué un stylo et un carnet. J’aurais aussi pu choper des lunettes, mais ça m’aurait fait mal à la tête. C’est ainsi que j’arrivais devant le garde. L’avantage de vêtement léger, c’est qu’il pouvait me fouiller, je n’ai rien de dangereux à cacher. Ya aussi un désavantage, j’ai réussi à planquer ma queue de félin, mais pas les oreilles et j’imagine que mes lentilles rouges en plus de mes tatouages et ma teinture de cheveux doivent me donner l’air louche. Mais ça fait aussi fille moderne qui se met à la mode alors bon… Je souris bien que j’avais la gorge nouée.
« -Bien le bonjour. Je suis Laureline Maeglin, journaliste. Toute la population demande des nouvelles de la maire, vous savez. Pourrais-je entrer ? Ho, aussi, j’imagine que la maire me connait sous le nom de ; la panthère »
C’était très gros, mais bon, je ne suis pas très doué là-dedans… Je suis plus doué pour voler en fait que pour m’infiltrer ou me déguiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Mar 14 Fév - 11:03

Quelques jours ont passé, Atérys travaille grâce aux venues de Miss Purple. Les dossiers avancent malgré la cécité de la Planplante mais il est vrai que cela reste difficile. Mais aujourd’hui, la secrétaire était déjà partie. La Maire n’avait plus de travail pour le moment et se contentait de se reposer en écoutant la télévision. Elle aurait bien voulu sortir mais au vu de l’état de sa jambe, il lui est plutôt déconseillé de bouger pour le moment.

-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-


-Bien le bonjour. Je suis Laureline Maeglin, journaliste. Toute la population demande des nouvelles de la maire, vous savez. Pourrais-je entrer ? Ho, aussi, j’imagine que la maire me connait sous le nom de : la panthère

Pierre est un humain en faction devant la porte, c’est l’heure de son quart de travail pour garder la chambre de la Maire et pour filtrer les personnes qui voulaient y entrer. Jusqu’à ce qu’une femme-panthère veuille entrer voir la bléssée.

- Je vais voir si elle peut vous recevoir... Veuillez patienter un instant.

-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-


- Veuillez m’excuser madame la Maire...

- Je t’ai déjà dit de m’appeler Atérys.

- Atérys, quelqu’un souhaite vous voir. Elle dit se nommer Laureline Maeglin.

- Lauraline ?

- Non ce n’est pas votre amie Laura, elle ne correspond pas à la photo.

- Dans ce cas je ne connait pas cette personne.

- Elle m’a dit que vous la connaitriez mieux sous le nom de ’’La Panthère’’.

- Laissez-la entrer.

- Très bien.

-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-


- Vous pouvez entrer. Un conseil : soyez claire et rapide, elle est fatiguée.

Pierre ouvre alors la porte pour laisser entrer Shena... enfin Laureline. Il referme la porte juste après et reprend son quart de garde.

-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-<=>-


- Bonjour ’’La Panthère’’... C’est quoi ce nom sérieusement ? T’a des trucs a me raconter Shena...

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Mer 15 Fév - 15:47

Le garde me dit tout d’abord de patienter avant d’aller s’adresser visiblement à la plante… Ce fut un peu long à mon gout, mais bon, en même temps, vu le stratagème employé… J’espère juste qu’elle comprendrait qui c’était réellement, car je n’avais pas été des plus clair, je pense. Finalement, je peux entrer bien que le gars me conseille d’être clair et rapide, car elle était apriori fatigué. Je peux comprendre, je me mords légèrement la lèvre. Avec un sourire, je passe alors qu’il referme la porte derrière moi. Je fus choqué de voir dans quel état était mon amie…

|C’était à prévoir, non ? À quoi t’attendais-tu ? |
|Je ne sais pas à quoi je m’attendais en fait…. Elle est en vie, mais… Dans quel état je la retrouve ?! Si seulement j’avais été là ! |
|On ne peut changer le passé… |
|Je le sais, mais… déjà dans ce passé, j’aurais dû être présente… Vraiment, qu’est que vaille mes promesses si je suis même incapable de protéger mes amis ? J’ai changé pour ça, mais… mais… |

La voix d’Atérys me sort de mes pensées alors que j’avais la gorge nouée.
« - Bonjour ’’La Panthère’’... C’est quoi ce nom sérieusement ? T’as des trucs à me raconter Shena...
-J’aurais dû être là…. Te protéger…. Qu’est-ce que je vaux, finalement ? »
Ma queue bougea sous mes vêtements… Oui, qu’est-ce que je vaux ? Je la regarde, aveugle comme elle est à présent, tellement de choses se sont produites.
« -Pour te répondre, c’était le seul nom évocateur que j’avais à l’esprit. Je suis censé être morte, j’ai donc dû changer beaucoup de chose… En mon désir de paix, le conseil me recherche et ce n’est pas pour m’offrir des fleurs… Même mon frère ne doit pas savoir que je suis en vie… Je ne vaux pas grand-chose ni en petite sœur ni en amie on dirait, au vu de ton état… »
Oui, mon esprit c’était assombri, la tristesse, le doute peut-être. Je n’abandonnerais jamais, mais ça n’empêchait pas d’être meurtrie de l’intérieur.
« -Des choses à raconter ? Une nation Gemma au bord de lancer une nouvelle bataille, le fait qu’après tant d’années, mon père sort de l’ombre… Alors que j’en deviens moi-même une. Mais c’est mieux ainsi, pour l’instant, Shena doit juste disparaitre des lèvres. Tu es la seule avec mon paternel à savoir que je suis en vie. Je suis en train de construire un réseau, de réunir les gens avec les mêmes idéaux sous une même bannière ou il n’y aurait pas de frontière entre races. Je reviens de chez les Gemmas, il va falloir que j’aille récupérer les armes des défunts chez les miens. Je me dirige surement vers l’échafaud, mais qu’importe, si je peux prouver que la cohabitation est possible. »
Oui, j’en avais des choses à raconter… Je la fixe de nouveau, triste. Je m’approche, m’accroupis à son lit, je serre les dents. Je lui prends la main doucement, mes oreilles pliées en arrière, elle a l’air si chaude alors que moi, je dois à présent être si froide.
« -Je sais que je ne suis pas en droit de te demander ça alors que je n’ai pas été là, alors que je n’ai pas pu aller te protéger… Alors que par ma faute, tu es dans cet état. Je ne sais pas si je mérite encore le titre d’amie. Mais crois-tu que tu pourras veiller sur mon frère quand tu seras rétabli ? Il s’appelle Brann Etoile et je ne sais pas ce qu’il serait capable de faire à présent… »
Surtout si je suis mené à tuer Cantores… Une larme coule de ma joue quand de nouveau, je regarde Atérys ; si seulement j’avais été là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Ven 17 Fév - 11:45

Et la Panthère fournit les explications nécessaires en expliquant le pourquoi de son changement de nom, ce qu’il s’est passé et elle s’excuse un nombre incalculable de fois pour le fait de n’avoir pas été la pour sauver Atérys de son sort.

- Tu n’as pas à t’excuser de n’avoir pas été la. Je suppose qu’au moment de mon attaque, tu devais peut-être en subir une aussi car j’ai pu comprendre que le Védin qui est arrivé auprès de Vine, peu avant qu’ils ne meurent, s’était déjà fait attaquer. Mais malgré ce renfort de dernière minute, les Asuras ont réussi à me crever les yeux et à tuer mon mari ainsi que son ami... Je suis maintenant considérée comme ennemie des Mythes pour avoir épousé la personne que j’aimais et qui était un vétéran de la guerre de Kimatsu... Je ne le savais pas et j’en paye le prix fort.

J’ai réussi à m’enfuir en tombant d’une falaise de 50m et en me faisant passer pour morte en bas de celle-ci. Je me suis enfuie jusqu’à être récupérée par les Atlantins. Ils m’ont aidé mais cela a été difficile de les convaincre. Ils ont pu m’appeler un taxi qui m’a emmené ici. Je suis encore vivante mais je me demande si je n’aurai pas mieux fait de ne jamais me relever en bas de ma falaise... L’île n’est pas prête pour nous. La guerre se profile partout et les humains ainsi que les Védins n’y seront pour rien... Les Mythes ne se rendent pas compte de la connerie qu’ils sont en train de faire. Ils mettent en danger leur propre secret.

Je suis sûre que la cohabitation est possible mais il faudrait que les Mythes l’acceptent et ca... CA c’est le problème. Ils ont encore une vision arriérée des humains et Védins. Ils disent que c’est eux qui ne sont pas prêts. Ils disent que nous deux avons une vision trop novatrice. Les Mythes ne sont pas prêts... L’oracle n’est pas prête à vouloir changer les choses. Et tant que cela sera le cas, ils nous considéreront comme des ennemis et chercheront à nous éliminer. D’où la présence du garde à ma porte.


Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Ven 17 Fév - 15:12

Vraiment, j’aurais dû être là… Malgré mon tourment intérieur, cette hantise justifiée par l’état de mon amie, cette dernière me répondit ;
« - Tu n’as pas à t’excuser de n’avoir pas été là. Je suppose qu’au moment de mon attaque, tu devais peut-être en subir une aussi, car j’ai pu comprendre que le Védin qui est arrivé auprès de Vine, peu avant qu’ils ne meurent, s’était déjà fait attaquer. »
Ainsi, finalement, la serpent s’est battu… Mais ce n’est pas de mon fait, Atérys, c’est loin d’être de mon fait. Pourquoi le monde doit-il se jouer des bonnes âmes prêtes à le sauvegarder ? Si seulement, je m’étais résolue plus tôt… Si seulement, j’avais été moins idiote… Vraiment, je m’en veux, peux-tu le comprendre ma chère ? Peux-tu comprendre ma détresse de te voir ainsi ?
« -Mais malgré ce renfort de dernière minute, les Asuras ont réussi à me crever les yeux et à tuer mon mari ainsi que son ami... Je suis maintenant considérée comme ennemie des Mythes pour avoir épousé la personne que j’aimais et qui était un vétéran de la guerre de Kimatsu... Je ne le savais pas et j’en paye le prix fort. »
Ainsi, les deux Védin sont bel et bien morts… Pourquoi a-t-il fallu que cela se passe ainsi ? Mais c’est surement pour cela que je me bats à présent. Les Asuras, vraiment, il faut qu’ils arrêtent de penser que tout est comme ils le disent, car ce n’est pas le cas. Quel droit ont-ils de juger ? Cela m’enrage, le cœur ne choisit pas son âme sœur, ça, c’est une vérité. Ça sera donc ma vérité contre la leur, je pense.

« -J’ai réussi à m’enfuir en tombant d’une falaise de 50m et en me faisant passer pour morte en bas de celle-ci. Je me suis enfuie jusqu’à être récupérée par les Atlantins. Ils m’ont aidé, mais cela a été difficile de les convaincre. Ils ont pu m’appeler un taxi qui m’a emmené ici. »
Une Atlantine aussi avait été blessée lors de la bataille, j’espère qu’elle va bien… Se faire passer pour morte, le lot quotidien de beaucoup de personnes il semblerait. Mais au moins, grâce à eux, Atérys est vivante, je dois bien voir cela. Vraiment… Au moins une de mes amis est en vie, c’est déjà cela, j’imagine.
« -Je suis encore vivante, mais je me demande si je n’aurai pas mieux fait de ne jamais me relever en bas de ma falaise... L’île n’est pas prête pour nous. La guerre se profile partout et les humains ainsi que les Védins n’y seront pour rien... Les Mythes ne se rendent pas compte de la connerie qu’ils sont en train de faire. Ils mettent en danger leur propre secret. »
Et moi alors, ma chère ? Moi aussi, j’étais prête à y laisser ma vie pour voir comment ça allait se finir, mais mon frère est arrivé, ma donnée de nouveau la volonté de me battre pour mes idéaux. Il m’a fait faire une promesse bien que je l’ai surement déçu à l’heure actuelle. Oui, les dommages collatéraux ; y ont-ils pensé avant de lancer leur bataille stupide ? Jusqu’où la bêtise ira, je me le demande…

« -Je suis sûre que la cohabitation est possible, mais il faudrait que les Mythes l’acceptent et ça... ÇA, c’est le problème. Ils ont encore une vision arriérée des humains et Védins. Ils disent que c’est eux qui ne sont pas prêts. Ils disent que nous deux avons une vision trop novatrice. »
Oui, je dirais même que leur vision du monde est dépassée. Ce n’est plus comme lors de la guerre, bien des choses ont changé, mais je crois qu’ils sont incapables de s’en rendre compte tout simplement. Notre vision n’est pas si novatrice, elle est simplement synonyme d’espoir, j’imagine. C’est ainsi après tout, l’espoir quand il est trop lumineux a tendance à faire peur à nos sombres dirigeants. Alors on la dit naïve, rêveuse alors qu’elle est juste voisine de renouveau.
« -Les Mythes ne sont pas prêts... L’oracle n’est pas prête à vouloir changer les choses. Et tant que cela sera le cas, ils nous considéreront comme des ennemis et chercheront à nous éliminer. D’où la présence du garde à ma porte. »
Je vois pour le garde à la porte, mais est-ce que cela suffira ? Hélas, je ne peux pas rester, pas avec cette situation… Je souris, tristement, me redressant, inspirant un coup.

Non, tout n’est pas perdu ; car il y a des choses que même nos dirigeants ont été incapables de prévoir. Je la fixe, un long moment, silencieuse.
« -Effectivement, l’une de mon groupe a été forcé d’attaquer le Védin qui vous a rejoint alors que moi, j’essayais de parlementer avec lui… Même si ça ne s’est pas très bien fini. Je serais resté là-bas, à voir, à mourir, mais mon frère est intervenu et m’a sauvé la vie ; il sait très bien à quel point je suis têtu. Il m’a fait faire une promesse, celle de vivre. Alors, peut-être qu’elle ne vaut pas grand-chose, elle non plus, mais… Fait moi toi aussi cette promesse ; car tout est perdu à partir du moment où l’on abandonne.

Je leur prouverais à tous, c’est bien pour cela que je suis encore là. Qu’ils me considèrent comme une ennemie ne me dérange pas ; je m’y suis préparée. Je devrais peut-être même tuer Cantore alors qu’avant, faire couler le sang ne me semblait pas une solution. Même si j’espère que je n’y serais pas contrainte. J’espère que les Assuras s’occuperont eux même de leur dirigeant, mais si je dois aussi me confronter à elle, soit. Peut-être deviendrais-je l’ennemie publique numéro 1 même, mais, qu’importe, en soit, je me suis toujours battue pour demain. Je suis désolé pour ton mari ; la plus grosse bêtise n’est pas celle de l’homme, mais ces actes que l’on cache derrière l’excuse de sécurité. Cette même excuse qui a fait couler tout ce sang juste au nom d’idéaux dépassés.

Et puis, tu sais, il y a des choses que même l’Oracle n’a pas prévus ; nos existences. Ou encore notre amitié, peut-être n’a-t-elle jamais pensé l’union d’une mythe et d’une Védine… Mais pourtant, si elle touche à ma plante préférée, c’est bien une mythe qui viendra la déchoir de son rang. Peut-être à tu tant perdue, mais au moins, tu es en vie… Ce n’est pas seulement ta chance, mais aussi celle de tous ceux qui tiennent à toi. Alors, fais-en sorte que la prochaine fois que je viens, ce n’est pas pour ton enterrement, mais pour constater ton rétablissement. »

Oui, quand quelqu’un meurt, ce n’est pas seulement lui, mais aussi tous ceux qui tenaient à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Sam 18 Fév - 9:46

Comme quoi Atérys avait bien raison, Shena a subit une attaque aussi de son coté et elle aussi a subit des blessures. Pas aussi importantes que celles de la Planplante mais elles faisaient mal quand même. Elle aussi a eu des pensées de suppressions de vie mais elle a pu survivre grâce à son frère. Elle veut se venger contre Cantatore. Atérys ne le connait pas mais elle a déjà bien à faire avec l’Oracle. Dans tous les cas Shena a manifesté son intention d’aider Atérys et de se venger au cas où cette dernière disparaitrait.

- Je sais que je ne dois pas disparaitre... Miss Lulaby et miss Purple me l’ont déjà dit. Je dois rester pour élever ma p’tite pousse de Védin que je porte... Ah oui tu n’es pas au courant mais avant de mourir, Vine m’a laissé un petit cadeau. Avec tous les examens que j’ai passé, les médecins ont déterminé qu’il m’avait pollinnisé.

Le problème est que je ne verrais pas ma grossesse en temps réel. Je ne pourrai pas voir mon corps changer et s’adapter à cette nouvelle étape dans ma vie. J’ai bien demandé à miss Lulaby de m’apporter un appareil photo pour que je puisse voir comment j’étais lorsque j’arriverai à retrouver la vue. Mais pour lui, je resterai en vie. Même si ce monde n’est pas prêt à nous accueillir et qu’il sera dur pour moi de l’élever dans le secret, je resterai pour lui. Et je sais que tu seras là pour m’aider si j’en ai besoin. On reconnait ses amis lorsqu’on a besoin d’eux et qu’ils sont là. Et pour la bataille, ce n’est pas de ta faute, moi aussi j’aurais voulu t’aider mais l’Oracle m’a retrouvée et a proclamé ma mise à mort parce que j’avais dit ’’oui’’ à Vine. Je n’étais qu’un pion pour cette bataille... Un jouet... Et lorsque le jouet ne nous sert plus, on le détruit...


Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Sam 18 Fév - 10:15
Un jeune homme vint dans l’hôpital : ce n’était pas la première fois et sans doute pas la dernière au vu de son caractère. La dernière fois qu’il était passé par le Hall de son plein gré était en hiver de l’an dernier… Le début de sa chute.

The fall…


C’était le jour où l’if l’avait envoyé dans les limbes, c’était le jour où l’Exilé lui en voulut, c’était le jour où la vie comptait autant que la mort. À présent, presque un an après cela, qu’était-il devenu ? Un fugitif, un homme de l’ombre, un rebu. Pire : un timide couard.

Une flamme se raviva, brûlante, consumant ses tripes, ses aprioris, ses peurs. Une soif intangible de vengeance assécha sa bouche. Qu’importe ce qu’il devait faire, il reviendra. Même s’il devait se damner pour.

Ne le suis-je déjà pas.. ?

Vaste question… dont il imaginait déjà la réponse.

Regardant une carte de l’immense bâtiment, il retient les différents services, les noms, les imageries potentielles, les pôles et leurs chefs, les sbires… Il prit différentes photos avec son téléphone portable, cherchant les choses pertinentes, entrecoupant les informations avec d’autres. Il l’avait déjà fait avec les autres cliniques et hôpitaux de l’île. Il s’attaquait à présent au plus grand.

Déambulant dans ces couloirs impersonnels, il s’imprégnait de l’ambiance, des odeurs, des mœurs ainsi que de l’architecture. Il allait de services en services, disant qu’il était perdu et cherchait son grand-père hospitalisé pour diverses raisons. Il toquait à différentes portes, ouvrait tout de même celles qu’il ne devait pas trouvant ainsi des blouses, des pyjamas, des badges, des outils... qui traînaient malencontreusement.

Esteban dut faire quasiment deux journées de recherches approfondies pour trouver tout ce dont il avait besoin.

Doucement son plan se mettait en place.

HRP : Hellow~ je Rpbomb inopinément après l'autorisation d'Atérys. Ne me prenez pas dans le cycle du rp, je répondrais quand j'en aurais envie. Continuez comme si je n'étais pas là :}

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Dim 19 Fév - 14:13

Si seulement j’avais été là, ça sera surement mon éternel regret, je le sais.
« - Je sais que je ne dois pas disparaitre... Miss Lulaby et miss Purple me l’ont déjà dit. Je dois rester pour élever ma p’tite pousse de Védin que je porte... Ah oui tu n’es pas au courant, mais avant de mourir, Vine m’a laissé un petit cadeau. Avec tous les examens que j’ai passés, les médecins ont déterminé qu’il m’avait pollinisé. »
Je suis un peu rassurée, ainsi, mon ami allait vivre, c’est tout ce qui m’importait. Ainsi, Atérys est enceinte, il faut bien quelque bonne nouvelle dans ce monde de brute, j’imagine. Tu sais ma cher, il est peut-être mort, mais ce qu’il ta laissé, prouve qu’il t’aimait vraiment… Et surtout, il restera toujours avec toi, au fond de ton cœur… Tu pourras honorer sa mémoire au moins, c’est déjà cela. Et je suis là à présent aussi, mes promesses sont parfois fragiles, mais ma volonté est de fer. Je te soutiendrais à présent…

« -Le problème est que je ne verrais pas ma grossesse en temps réel. Je ne pourrai pas voir mon corps changer et s’adapter à cette nouvelle étape dans ma vie. J’ai bien demandé à miss Lulaby de m’apporter un appareil photo pour que je puisse voir comment j’étais lorsque j’arriverai à retrouver la vue. »
Comme on dit ; à tout problème, il existe des solutions. Même si je trouve celle-ci assez bizarre… Mais j’imagine, à chacun son avis en cette matière. En tout cas, ce n’est pas à moi que ça risque de m’arriver ; pas dans la voix que j’ai choisie d’emprunté, mais ce n’est pas grave, je n’ai pas choisi l’amour d’un amant, mais l’amour que je portais à ce monde et à mon projet. Peut-être échouerais-je, qui peut le prévoir ? Mais en tout cas, j’aurais au moins essayé.
« -Mais pour lui, je resterai en vie. Même si ce monde n’est pas prêt à nous accueillir et qu’il sera dur pour moi de l’élever dans le secret, je resterai pour lui. Et je sais que tu seras là pour m’aider si j’en ai besoin. On reconnait ses amis lorsqu’on a besoin d’eux et qu’ils sont là. »
Peut-être, mais de nouveau ; je n’étais pas là lorsque tu en avais le plus besoin… J’aurais tellement voulu, mais le destin est parfois sans pitié, je le sais aussi. Vraiment… Il y a des choses, comme ça, qu’on ne choisit pas. Certains diraient que l’on n’y peut rien, mais même en sachant cela, ça n’empêche pas de voir une boule se former au niveau du ventre, une boule de remords… Est-ce qui nous rend plus forts ? Je ne sais pas, je sais seulement que c’est douloureux.
« -Et pour la bataille, ce n’est pas de ta faute, moi aussi j’aurais voulu t’aider, mais l’Oracle m’a retrouvée et a proclamé ma mise à mort parce que j’avais dit ’’oui’’ à Vine. Je n’étais qu’un pion pour cette bataille... Un jouet... Et lorsque le jouet ne nous sert plus, on le détruit... »
Vraiment, qu’est-ce qui cloche chez nos dirigeants pour mépriser ainsi la vie d’autrui juste parce qu’elle est différente ? L’Oracle… Un jour, il se peut que tu aies une belle surprise, je pense… Enfin, belle pour moi, mais pour toi, elle risque plutôt de te déplaire. Mais c’est ainsi que je pourrais à tous vous prouver, à qu’elle point j’avais raison et vous tort…

Une bataille incessante, une lutte acharnée, la guerre du juste et du mauvais. Certains cœurs sont faits pour s’apprécier s’entendre alors que d’autres sont destinés à simplement se détester.
« - Comme quoi il existe des bonnes nouvelles en ce monde. Effectivement, tu pourras compter sur moi… Pour moi, tu n’es pas un jouet, tu es l’amie de la panthère. C’est aussi à ça qu’on reconnaît ma famille ; mon frère lui aussi contrôle sa transformation en panthère noire et mon père est un transformé. Ma mère m’a légué une partie de sa vitesse et un de ses yeux, c’était une guépard. J’espère que cette vitesse me servira à arriver à temps, la prochaine fois…
Le cœur ne choisit pas de qui il tombe amoureux et l’Oracle n’a pas été assez sage pour le comprendre. Je prouverais que chacun a sa place en ce monde, les mythes, les humains, les Védins. »

Je la fixe un moment, avant de continuer après un soupire et des yeux tristes.
« -Même s’il faudra que je m’occupe de Cantatores aussi… J’ai été envoyé avec un serpent pour intercepter le Védin ; mais il a envoyé deux pacifistes. Mais il avait ordonné un choix au serpent ; soit c’était lui… Ou alors c’était elle qui finirait tuée ou envoyée à l’exilé. Voilà le choix imposé, alors qu’elle ne lui voulait aucun mal, qu’elle l’avait apriori soigné avant, mais parce qu’il était Védin, ça lui avait été reproché. Elle a disparu à la suite de la bataille alors que j’étais rapatrié par mon frère… J’espère qu’elle est aussi en sécurité. Pour ma part, j’ai réussi à ne pas perdre un œil sur les dix flèches qu’il m’avait envoyé ; 2 pour chaque membre et une dans le ventre en plus de la tête. Mais je ne lui en veux pas, si cette traque n’avait pas été lancée, rien de tout ça ne serait arrivé. Lorsque les renforts sont arrivés, j’ai essayé de le défendre aux moins par mes mots, tout comme je voulais défendre le serpent. Disons que mes paroles n’ont pas été très appréciées ; mais mon frère est arrivé au moins. Même si je me suis enfuie de son amie dès que j’ai pu tenir debout, telle la mauvaise petite sœur que je suis.
Je t’aiderais à l’avenir, maintenant que je suis là. »

Oui, c’est ainsi que ça sera maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Mar 21 Fév - 18:04

Shena resume bien la situation actuelle dans sa tirade. Elle raconte aussi ce qu’il s’est passé pour elle ainsi que d’un certain ’’Cantatore’’ et d’un serpent qui était présent lors de l’attaque. Elle parle aussi des nombreuses blessures quelle a pu subir soit dix flèches un peu partout sur son corps. Elle devait surement ressembler a du gruyere (ah-ah-ah humour... if sort de ce corps)

- Je suis bien contente que tu reste m’aider malgré le danger qui nous menace en tant que ’’révolutionnaire’’ du système et de toute façon, quoiqu’on fasse, notre action sera considérée comme contraire à ce que veulent les autorités... Enfin à ce que veut l’Oracle. Et si jamais elle nous écoute : Conasse ! Je n’ai jamais rien fait contre elle, je n’ai pas frappé ses sbires lors de l’affrontement. Et même, j’ai sauvé une Mythe du lierre de mon Mari. Tout ce que j’ai fait, c’est de dire ’’oui’’ à mon cœur.

Et maintenant j’attends dans ce lit qu’ils reviennent terminer le travail. J’ai bien conscience que le garde humain à l’entrée ne servira à rien s’ils veulent entrer... Après tout ils en ont déjà tué dans des conditions plus difficiles. Je ne suis qu’une cible facile clouée dans cet hôpital. J’aimerai pouvoir en faire plus mais je suis aussi utile qu’une plante verte pour le moment. Mais dès que je serai sur pied et que j’aurai retrouvé la vue, je pourrai faire de nouveau mon travail correctement et je pourrai aussi prouver aux Mythes que je suis de leur coté... Soit en gros ce que je faisais avant, sauf qu’ils ne me prenaient pas au sérieux. Mais maintenant que les Atlantins sont avec moi, j’espère que l’Oracle saura prendre ca en compte.


La porte s’ouvre et quelqu’un entre.

- Quelqu’un souhaite me voir Pierre ?

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Lun 27 Fév - 19:36
En plein débat avec des mots compliqués, deux blouses blanches entrèrent dans la pièce de concert sans trop regarder la patiente et son amie. L’une était une femme brune avec de très longs cheveux tressés et des lunettes carrées. L’autre était un homme aux cheveux noirs et aux yeux verts. Tous deux avaient des stéthoscopes et une myriade de stylos en poche.
    « - … il est encore à 850.
    - Et les leuco ?
    - En baisse. L’opération fait toujours cet effet.
    - Vous auriez pas le TDM qui traîne ? Quel genre de fixateur vous avez mis ?
    - C’est les ortho qui l’ont fait, j’y connais rien… »

Puis la jeune femme s’adressa enfin à la Védine, comme si elle venait de se rendre compte de sa présence.
    « Mme Markov ! Je vous présente mon collège. Nous nous penchons sur votre dossier. Il est spécialiste des fractures en tous genre. »

Pendant ce temps, le jeune homme se permit de retirer doucement la couverture qui recouvrait les jambes de la trentenaire.
    « - En effet…
    - Voici le scan. Alors qu'elle pianotait sur l'ordinateur de la chambre.
    - Humm… Fit-il en touchant les plaies, parfois allant jusqu’à faire mal. Vous n’avez aucune capacité de régénération Mme Markov ? »

Écoutait-il la réponse ? En tout cas, il reporta son attention sur l’écran et joua avec le scroll de la souris. Un énorme sourire lui éclaira les traits.
    « C’est le Dr Pessos qui va être content ! En effet, elle entre dans les critères. Je m’appelle Dr Alcari, je viens du centre Bartholy, enchanté madame. »

Le noiraud toucha le bras de la Maire, malencontreusement sur une piqûre plus vieille. Puis son attention fut prise par les perfusions.
    « - Les antibiotiques ?
    - C3G. Faut couvrir. Elle était trempée quand elle a été amenée. »

Énigmatiquement, il hocha la tête, perdu dans ses pensées. Une main abîmée par le stress et les produits frotta son menton rasé. Puis il vit enfin la demoiselle cachée.
    « Pouvez-vous nous laisser un instant si vous n’êtes pas de sa famille ? C’est dans le cadre du secret médical. »

L’interne qui s’occupait de Mme Markov opina du chef.


~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Mer 1 Mar - 22:33

J’avais un peu prés résumer ce qui s’était passé de mon côté, ma rencontre avec ce Védin, mes blessures, que je voulais me faire passez pour morte, tant de choses au final… Je m’en veux de ne pas avoir été là, dire qu’elle a fini dans cet état-là. Je veux être la seule à souffrir, ne l’ai-je pas déjà dit ? Je préfère tout porter, la tristesse la douleur que voir les autres l’éprouver.
« - Je suis bien contente que tu restes m’aider malgré le danger qui nous menace en tant que ’’révolutionnaire’’ du système et de toute façon, quoi qu’on fasse, notre action sera considérée comme contraire à ce que veulent les autorités... »
À tout ceci, je m’y étais préparée, je m’étais préparé à devenir le centre de la haine de ce monde, d’être une criminelle aux yeux des autres…. Mais je préfère ça que de voir davantage de sang verser pour rien, juste pour l’imbécilité de ce monde. Je deviens une ombre certes, mais ça en vaut la peine, pour voir les sourires et apporter l’espoir.
« -Enfin à ce que veut l’Oracle. Et si jamais, elle nous écoute : Conasse ! Je n’ai jamais rien fait contre elle, je n’ai pas frappé ses sbires lors de l’affrontement. Et même, j’ai sauvé une Mythe du lierre de mon Mari. Tout ce que j’ai fait, c’est de dire ’’oui’’ à mon cœur. »
Si jamais, elle nous écoute, est-ce que les dirigeants ont déjà écouté leur peuple et sa souffrance ? N’ont-ils jamais poursuivi quelques intérêts personnels ? Hélas, il y a eu la guerre, celle la même déclencher par ces mêmes dirigeants, causant tellement de mort et de blessé… Ces mêmes dirigeants qui ont menacé la vie de mon amie se disent sages alors qu’ils ne savent que se battre.

« -Et maintenant j’attends dans ce lit qu’ils reviennent terminer le travail. J’ai bien conscience que le garde humain à l’entrée ne servira à rien s’ils veulent entrer... Après tout ils en ont déjà tué dans des conditions plus difficiles. Je ne suis qu’une cible facile clouée dans cet hôpital. »
Hélas, je ne pouvais pas lui donner tort, car elle disait vrai dans un sens, mais… Il ne faut pas qu’elle m’oublie, je suis là, moi, à présent. Et les panthères sont rapides, agiles à défaut de forcement fort, leurs griffes et leurs crocs affutés, toutes comme leur sens. Vraiment, je ne laisserais personne faire ! plus maintenant !
« -J’aimerai pouvoir en faire plus, mais je suis aussi utile qu’une plante verte pour le moment. Mais dès que je serai sur pied et que j’aurai retrouvé la vue, je pourrai faire de nouveau mon travail correctement et je pourrai aussi prouver aux Mythes que je suis de leur côté... Soit en gros ce que je faisais avant, sauf qu’ils ne me prenaient pas au sérieux. Mais maintenant que les Atlantins sont avec moi, j’espère que l’Oracle saura prendre ça en compte. »
Je ne suis pas aussi optimiste hélas, ils ont prouvé leur incompétence a de nombreuse reprise, à quel point leur sagesse est éphémère… Son travail, je ne pouvais rien dire, à part la soutenir, car je devais respecter son choix, compréhensible d’ailleurs. Est-ce que les Atlantins changeront quelques choses, je l’espère sans trop compter là-dessus non plus. La porte s’ouvre, quelqu’un entre et la plante demande qui. Deux médecins, je ne comprends rien à leur charabia, je dois l’avouer… Finalement, on me demande de sortir, je suis méfiante. J’ai réussi à rentrer par quelque méthode dérisoire, on en veut à la vie de la maire… Mais d’un autre, si ce sont de véritable personne dans le domaine médical. Et je ne pouvais pas me faire trop remarquer non plus…
« -Ok mais je vais attendre juste devant la porte. »
En gros, je signifiais clairement que je ne serais pas loin… S’il y avait besoin, mais après tout, je ne pense pas que des tueurs s’afficherais si tôt, ils attendraient plutôt que l’attention du peuple se taise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Jeu 2 Mar - 10:27

En effet, quelqu’un est entré mais ce n’était pas pierre. C’est (encore) un médecin. En plus s’en est un qui se la pète en sortant des mots savants genre ’’moi j’ai fait des études et je vous emmerde...’’ Même Bones c’est plus facilement compréhensible... Et en plus il touche la fracture de la Planplante jusqu’à lui faire mal... Hey, j’suis pas un jouet !!! j’ai les branches cassées j’vous rappelle !

- C’est Madame Von Markov... et pas Madame Markov... Et j’ai quelques capacités de régénération mais pour l’inst ant je les utilise pour essayer de soigner mes yeux. Je ne sais pas si ça marchera mais j’essaye quand même.

Bande de boulets, je vous ai déjà dit que c’était Von Markov et pas Markov... Et puis finalement, il fait sortir Shena, qui me signifie qu’elle ne restera pas très loin en cas de problèmes. Mais je veux pas rester seule avec ces deux cons qui ne savent même pas dire mon nom alors qu’il est affiché un peu partout depuis mon élection. Encore des débutants qui savent à peine lire... Ca ne sert à rien d’exhiber des mots scientifiques incompréhensibles si on ne peut pas prononcer un nom correctement. 9ans (enfin je crois) d’études supérieures ne servent à rien si on zappe le CP...

- Et à part me torturer la jambe, vous me voulez quoi qui nécéssite la sortie de mon amie ? Vous vous doutez bien que de toute façon elle reviendra juste après votre départ et que je la mettrai au courant... Que voulez vous me dire de si important ?

Peut-être que si je me tais ils pourront me dire cette chose secret défense médical qu’ils ne peuvent dire qu’à moi

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Dim 5 Mar - 19:01
    « C’est une histoire de secret médical vous savez. Peut-être que vous ça ne vous dérange pas mais beaucoup de patients peuvent se retourner contre nous à cause de ça. C’est les procédures. Après, c’est vous qui choisissez si vous voulez colporter ou non. »

Le noiraud opina du chef.
    « Je viens d’une clinique réputée pour l’orthopédie et les fractures. Le Docteur Pessos est connu mondialement pour ça. Nous sommes sur une étude des fractures en tout genre sur les Védins et les molécules probables d’activer la cascade de cicatrisation. Nous cherchons des volontaires pour nous aider à perfectionner cette molécule qui a déjà fait des miracles. »

Il s’était assis à côté d’elle, touchant sa main pour lui faire comprendre qu’il était juste là. Il attendit un peu que les informations s’enracinent dans l’esprit de la patiente.
    « Peut-être même que la guérison de vos yeux serait plus rapide. Au lieu de prendre 6 mois au lit et au moins autant pour la rééducation, nous avons vu des effets spectaculaires qui réduisaient de 4 le temps normal. »

La jeunette hocha de la tête : elle suivait de très près cette étude étant elle-même très intéressée par les Védins. Elle connaissait aussi le Dr Pessos de nom et de réputation. Elle n’avait jamais été portée sur l’orthopédie ou la rééducation. Mais savoir que quelqu’un faisait tout pour mieux prendre en charge les Védins lui mettait du baume au cœur.
    « Tout ce dont nous avons encore besoin pour votre inclusion, c’est votre autorisation et un scanner un peu plus poussé. »

Avait-elle des questions ? Des envies ? Ou allait-elle juste les rembarrer ? Dr Alcari attendait avec une certaine hâte les réactions de sa peut-être future patiente.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Lun 6 Mar - 19:56

Le secret médical, voila ce que doit subir Atérys à cause de ses blessures et des ses soins... La Planplante choisit si elle dit, ou pas, les informations la concernant. Le médecin l’informe qu’il étudie les Védins et aide à leur guérison en développant une nouvelle molécule...

Une information relativement étrange car Atérys vient juste de survivre à une tentative de meurtre et la « pouf » un médecin pour Védins apparait... Mais peut-être que c’est vrai après tout et ce serait une opportunité pour Atérys afin qu’elle puisse retourner travailler le plus vite possible... Et en même temps faire un gros doigt à l’Oracle ’’Je suis toujours la connasse !!!’’... Ou alors ce ne sont que des assassins à la solde de ladite Oracle et ils viennent juste finir le travail... De toute façon, la jeune Védin n’a rien à perdre (Et elle n’a rien promis a Shena... Si si, relisez)

- Je ne vous vois pas et je ne sais pas si ce que vous me dites est vrai... De plus, vous ne pouvez pas me le démontrer. Les paroles ne sont que des paroles et ont peut dire ce que l’on veut. Je ne sais pas si vous mentez ou si vous dites la vérité. Si vous avez suivi un peu les faits, j’ai été attaquée et j’ai failli mourir. A l’heure actuelle, je ne sais pas si vous êtes de mon coté et présent ici pour m’aider ou si vous êtes là pour m’éliminer... Comme je suis encore en vie pour le moment, j’ai tendance à penser que vous êtes là pour me soigner. Et puis je n’ai rien à perdre, si je dois y rester, qu’il en soit ainsi.

#dépression

Atérys laisse un léger blanc et reprend de plus belle.

- Après ces quelques réflexions, je décide de vous laisser me soigner et me moléculer. Faites ce que vous avez à faire et emmenez-moi au scanner.

D’ailleurs... c’est quoi une inclusion ?
Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Mer 8 Mar - 22:32
    « Voyons Mme Von Markov ! Comment pouvez-vous dire des choses pareilles ?! Si le Dr Pessos a envoyé cet homme pour vous retrouver, ce n’est certainement pas pour vous tuer ! Nous sommes des médecins. Notre boulot c’est votre guérison. Nous sommes dans le plus grand hôpital de l’île et il est réputé à l’international pour ses recherches et ses innovations. C’est presque un honneur d’entrer dans une étude de cette envergure. Et qu’importe qui vous veut du mal, vous avez un garde qui veille sur vous ainsi qu’une équipe soignante attentive.»

Cherchant à calmer sa chaleur, elle remit nerveusement ses lunettes sur son nez en trompette.
    « - Grâce à vous et votre inclusion dans le programme, vous pourrez offrir à vos contemporains ainsi qu’à vos descendants une molécule qui saura les aider…
    - Il y a bien dû avoir un homme qui eut l’idée du massage cardiaque pour qu’il soit à présent si répandu… ou de l’insuline… ou du paracétamol. »

Conclut-il avec un léger sourire. Il tapota la main de la Védine et continua.
    « - Alors si vous êtes d’accord, je vais m’occuper de votre transfert. Il pourra se faire… Il lança un regard interrogateur à l’interne : après le dîner par exemple ?
    - J’en parle au sénior et je vous tiens au courant. Normalement, il n’y aura aucun souci.
    - Je prends en charge la paperasse et d’appeler l’ambulance alors. Il se refocalisa sur la jeune femme et prit une voix plus douce tandis que la doctoresse quittait les lieux : Je vous remercie pour votre compréhension. Nous allons être menés à se voir régulièrement et j’espère sincèrement que cette étude vous sera bénéfique… et que cela sera compatible avec votre enfant. »

Un tout petit quelque chose dans sa voix vibra de façon… empathique.
    « Toutes mes félicitations Mlle Von Markov.»

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Jeu 9 Mar - 22:35

Le temps que j’attendis me paraissait être une éternité, c’est ainsi après tout, sois c’est une tentative de meurtre débile vue que je suis à côté. Sois c’est lier au secret médical, mais ça me stressais quand même un peu… Je n’aimais pas ça du tout… Finalement, après une longue compagnie avec les murs, tout ça prit fin. En effet, il semblait que la chose soit finie et je pus de nouveau entrer. Je ne manquais pas de jeter un regard noir à l’infirmière et au « docteur » en passant. Je fais mienne la douleur des gens, mais je ne supporterais pas qu’une chose de plus arrive, surtout à mes amis. Je devrais encore rester quelques heures, je pense, juste pour être sûre que sa vie n’est pas directement en danger… Mais quand je partirais, car je le devrais, comment assurer sa sécurité. Je lançais donc au docteur avant qu’il parte complètement ;
« -J’espère que vous êtes vraiment ce que vous prétendez être…. Sinon, je saurais à qui m’en prendre s’il lui arrive malheur, sachez-le. »
Oui, c’était un avertissement qui j’espère, est bien passé. Ai-je changé ? Très certainement, mais qui ne changerait pas en ces situations ? Je vous le demande bien… Avoir eu mal, moralement, physiquement, être à la limite de la schizophrénie, comment ne pourrait-on pas changer ? Cela n’a altéré en rien mes convictions ou mon rêve de demain, mais cela à affecter mes méthodes, ma façon d’être très certainement. Je revins vers la Védine, regardant rapidement comme ça, si elle n’avait rien.
« -Ça va ? Il ne t’a rien fait de mal j’espère…. Je devrais peut-être rester davantage, ou cas où et si tu le veux bien ? »
On ne sait jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Sam 11 Mar - 11:57

Bon, ils ont l’air honnêtes, l’infirmière est scandalisée des doutes qu’émet Atérys concernant leur bonne foi. Mais le docteur reste impassible et signale à la Planplante qu’elle sera transférée après le diner pour passer un scanner... Diner qui ne saurait tarder, d’ici une quinzaine de minutes. Le docteur s’en va et Shena revient dans la chambre, en glissant une petite menace (subtile ?) envers le personnel de santé partant.

- Ils ne m’ont pas fait de mal Shena, ne t’inquiètes pas pour cela. Si tu veux rester, tu le peux mais ils vont bientôt me servir le diner et ils viendront me chercher pour des examens juste après. Je ne sais pas s’il te reste encore d’autres nouvelles que tu voulais m’annoncer avant que l’ont soit coupées par les médecins. De mon coté, je pense que je t’ai tout dit. Tu as peut-être des questions ?

L’infirmière avec le repas entre à ce moment là.

- Quelqu’un veut me voir Pierre ?

- Ce n’est pas Pierre madame Markov.

- Von Markov...

- J’apporte votre diner.

- On a quoi aujourd’hui dans l’assiette ?

- Hachis Parmentier et une Pomme ’’Pink Lady’’ bien rouge.

- Bien, mettez cela à l’endroit habituel et donnez moi la grande cuillère s’il vous plait.

-Bien madame Markov.

- Von Markov !!!

L’infirmière s’en va en laissant le plateau et en donnant la cuillère à la jeune Védin. Cette dernière s’adresse alors de nouveau a Shena.

- Ils ne savent pas prononcer mon nom ici, ca m’énerve... Quand je pense que je vais devoir les supporter pendant 6 mois... Le temps de mon immobilisation. Ca va être long de ne pas pouvoir travailler correctement pendant tout ce temps... Et je ne sais même pas quand mes yeux seront guéris. C’est dur... Très dur...

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Lun 13 Mar - 0:24

En tout cas, j’avais prévenu ce fameux médecin ; s’il arrivait malheur à Aterys, il est sûr de me revoir un jour et pas en bien en plus. Mais je m’assurais de l’état de la Védine d’abord. Mais cette dernière me rassura bien vite en m’assurant qu’elle allait bien.
« - Ils ne m’ont pas fait de mal Shena, ne t’inquiète pas pour cela. Si tu veux rester, tu le peux, mais ils vont bientôt me servir le diner et ils viendront me chercher pour des examens juste après. Je ne sais pas s’il te reste encore d’autres nouvelles que tu voulais m’annoncer avant que l’on soit coupée par les médecins. De mon côté, je pense que je t’ai tout dit. Tu as peut-être des questions ? »
J’espère qu’elle dit vrai, pour le bien de celui qui était venu s’occuper d’elle. Ainsi, elle va bientôt manger, je me demande ce que les aides-soignants vont lui apporter. J’espère que je suis juste paranoïaque, pour sa sécurité. Comment pourrais-je me pardonner si j’échouais de nouveau à la protéger ? Je me le demande bien… Elle ira donc à ses examens juste après, n’est-ce pas ? Si j’ai des questions, surement, mais pas pour elle, juste pour moi-même. En serais-je capable ? Ce genre de question, personne ne peut m’y répondre…. Une infirmière vient lui donner son repas, avec une grosse difficulté à prononcer son nom à ce que je voyais.
« - Ils ne savent pas prononcer mon nom ici, ça m’énerve... Quand je pense que je vais devoir les supporter pendant 6 mois... Le temps de mon immobilisation. Ça va être long de ne pas pouvoir travailler correctement pendant tout ce temps... Et je ne sais même pas quand mes yeux seront guéris. C’est dur... Très dur... »
Je la fixe, je l’imagine bien hélas… Si seulement je pouvais y faire quelque chose… Mais ce n’est pas le cas hélas, je ne peux pas faire en sorte qu’elle guérisse plus vite, je n’ai pas ce genre de pouvoir… Est-ce que durant ces 6 mois, j’aurais le temps de faire ce que j’ai à faire, est-ce que je pourrais revenir et dire « j’ai réussi », je suis un peu trop optimiste…. Comme si que ça allait être si simple… Que dire de plus ?
« -J’imagine bien…. J’espère juste que je suis un peu trop parano ; je m’en voudrais que de nouveau, il t’arrive quelque chose et que je ne sois pas là… 6 mois, c’est ça ? Je viendrais surement te rendre visite de temps en temps, si c’est possible… Si je n’ai pas oublié qui je suis d’ici là… Avec tout ce qui se passe… Reste en vie, c’est tout ce que je demande… Si on te menace, dis qu’une panthère pourrait très bien leur mordre les fesses. Si ça ne suffit pas, je poursuivrais ceux qui te feront du mal jusqu’à l’au-delà… J’y retrouverais peut-être ma mère à ce moment-là. J’ai toujours dit que j’étais une panthère noire, mais mes formes particulières me viennent de ma mère. En vérité, je suis une métisse entre un guépard et une panthère noire…

Et dire que la première fois, j’étais une artiste et toi une chasseuse… Tout le monde peut changer on dirait, c’est aussi ça que je veux prouver. Je me souviens que j’avais été amer à cette époque-là…
Aujourd’hui, tu es dans un lit d’hôpital, aveugle, et moi, je me fais passez pour morte, faisant oublié comment je m’appelle… C’est ironique, j’imagine, si le destin existe, je n’aime pas son humour… »

Vraiment… Parfois, je me demande de quoi l’avenir sera fait. « Cette époque-là ; je me suis bien assombri depuis il semblerait » pensais je en baissant les yeux tristement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Jeu 16 Mar - 15:27

Alors que Shena (pardon, Laureline Maeglin...) parle, Atérys mangeait son hachis Parmentier, non sans quelques difficultés dues au fait qu’elle ne voyait ni l’assiette, ni la cuillère... Ni rien d’autre en fait, vu qu’elle est aveugle.

- Je pense que la menace d’une panthère doit déjà faire suffisamment peur à n’importe quel humain qui voudrait me faire du mal... Mais ce sont les Asuras la plus grande menace pour moi et je ne pense pas que les Moranys leur fasse peur. Au vu de la bataille qu’il y a eu, ils n’ont peur de rien et sont prêts à tout pour éliminer ceux qui connaissent le secret de l’ile. Tout cela au nom de la protection du secret et de ses habitants.

Peut-être qu’un jour ils se rendront compte que ce sont eux qui mettent le secret en péril. Et s’ils ne s’en rendent pas compte, l’anarchie éclatera et signera l’avènement des humains ainsi que la fin des Mythes et des Védins. Nous sommes en survie Shena face à ce qu’il peut arriver... Et même en double survie car l’Exilé veut aussi nous éliminer... Notre situation est difficile et je ne sais pas quand elle se débloquera.


Alors que le hachis Parmentier se termine, la Planplante cherche sa pomme à tâtons jusqu’à la trouver et croque dedans.

- Je ne sais pas combien de temps il nous reste avant que cette fin arrive mais je pense que c’est court. Il faudra qu’on soit prêtes pour ce moment. La paix et la cohabitation sont fragiles. Le jour où cette fragilité cassera il nous faudra choisir un camp, le bon...

Le repas de la Maire étant terminé, le docteur devrait bientôt revenir pour emporter la Planplante au scanner pour ses examens.
Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Jeu 16 Mar - 20:58

De voir ainsi mon amie galérer à manger me pinçait le cœur ; si seulement j’avais été là.
« - Je pense que la menace d’une panthère doit déjà faire suffisamment peur à n’importe quel humain qui voudrait me faire du mal... »
Pour cela, je pense que ça dépend de qui se trouve en face ; un morany ours ou éléphant par exemple, ceux-là auraient l’avantage de la taille, il faut être réaliste. Mais pour un humain, surement, bien que je pense qu’à ce moment-là, la menace passerait pour un bobard.
« -Mais ce sont les Asuras la plus grande menace pour moi et je ne pense pas que les Moranys leur fassent peur. Au vu de la bataille qu’il y a eu, ils n’ont peur de rien et sont prêts à tout pour éliminer ceux qui connaissent le secret de l’ile. Tout cela au nom de la protection du secret et de ses habitants. »
Ces êtres-là, je pense qu’ils utilisent l’excuse de leur grand âge pour pouvoir donner peur et tourment sans remords et sans retour de flamme. Mais à mon avis, ils sont loin d’être sages, car ce sont eux, les plus anciens qui sont pourtant les plus jeunes en idéologie, au stade d’enfant même. Car seul un enfant ne voudrait rien changer à sa vie, qu’elle continue ainsi, en ignorant l’écho des pleurs au loin.

« -Peut-être qu’un jour ils se rendront compte que ce sont eux qui mettent le secret en péril. Et s’ils ne s’en rendent pas compte, l’anarchie éclatera et signera l’avènement des humains ainsi que la fin des Mythes et des Védins. Nous sommes en survie Shena face à ce qu’il peut arriver... Et même en double survie, car l’Exilé veut aussi nous éliminer... Notre situation est difficile et je ne sais pas quand elle se débloquera. »
J’espère sincèrement que ce jour-là arrive, qu’ils se rendent compte, mais je ne me fais pas d’illusion pour autant. Surtout que moi, je voudrais aussi révéler ce même secret, car ce sont les frontières qui donnent autant de souffle à une haine déjà présente. Sous le fait qu’apriori, rien n’est possible, même pas l’entente, des guerres éclate dans l’ombre, échappant à toute justice et toute rationalité. Notre situation ? Je n’attendrais pas, je le sais, ça, au moins.
« - Je ne sais pas combien de temps il nous reste avant que cette fin arrive, mais je pense que c’est court. Il faudra qu’on soit prêtes pour ce moment. La paix et la cohabitation sont fragiles. Le jour où cette fragilité cassera, il nous faudra choisir un camp, le bon... »
Choisir un camp ? Simplement suivre le mouvement pour survivre ? Ce n’est pas pour moi ce genre de chose, je ferais moi-même mon camp, celui des gardiens de la vie… Je me lève, la fixe, tristement, mais sans résignation, avec douceur.
« -Je ne choisirais pas de camp… Je ferais le mien, je prouverais que c’est possible…

… C’est ma quête. »


Je regarde la porte.
« -Je pense que je vais bientôt devoir y aller d’ailleurs. Mais si tu veux, je peux rester, on ne sait jamais, avec les espions, les assassins éventuels… Tu en penses quoi ? »
Ma chère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Ven 17 Mar - 16:51
Paperasses, coup de fil, discussion… bien du temps plus tard [infiniment], tout fut prêt. L’ambulance attendait déjà plus bas. Cela faisait un petit temps que les plateaux repas étaient servis et le noiraud n’attendait plus que le feu vert de l’interne pour récupérer la Védine. Il fut très poli tout ce temps, répondant avec plus ou moins de brio aux questions de sa future consœur. Finalement, elle se leva en voyant les ASH récupérer les différents plateaux des chambres. Tel un ressort, Dr Alcari en fit de même. C’est dans un seul élan qu’ils vinrent chez Mme Von Markov. Après quelques toctoc impatients, les deux comparses entrèrent.
    « C’est le moment Mme Markov ! »

Le docteur, lui, s’adressa directement à la jeune femme.
    « Dans les prochains temps, il sera terriblement dur d’avoir un entretien avec Mme Von Markov. Si vous me laissez de quoi vous joindre, je vous dirai quand est-ce que cela sera possible. Il s’adressa à la doctoresse en devenir : Cela est valable aussi pour toutes les personnes qui veulent la contacter. Je vous ai laissé mon numéro dans la salle des internes. »

Ce n’est qu’après la réponse de la demoiselle qu’il mit les quelques affaires de la demoiselle sous le lit pour les transporter plus facilement. C’est alors qu’il fit un geste vers l’interne qui essayait de débloquer le lit.
    « Attendez ! Mme Von Markov, je vais vous administrer de quoi supporter le voyage. C’est des apaisants et des anti-douleurs. Les cahotements de la voiture ne vous seront pas bénéfiques si l’on ne vous sédate pas un peu. Si vous vous sentez vous endormir, laissez-vous porter… Vous serez réveillée normalement en dehors du scanner pour vous éviter d’avoir une crise de claustrophobie à l’intérieur. »

Il lui caressa la main quand il poussa la seringue dans la perfusion de la Maire…


~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé] Dim 19 Mar - 19:50

- Pas la peine que tu restes Shena, j’ai déjà Pierre pour me protéger... Et puis tu dois avoir encore bien des choses à faire pour ta révolution et pour créer ton propre camp... Laisse-moi me soigner et je viendrais te rejoindre dans ton camp une fois remise sur pieds... enfin sur racines.

Finalement, un toctoc se fait entendre et précède l’entrée de l’infirmière et du médecin. Ils viennent pour emporter la Planplante au scanner mais aussi dans un autre hôpital. Le médecin laisse ses coordonnées à Shena mais aussi à l’infirmière... Preuve est faite qu’il ne travaille pas pour cet établissement. Il prévient aussi qu’il va administrer un sédatif à la Maire.

- Faites votre travail docteur, tant que je me réveille après le scanner, cela me va. Même si je ne sais pas si j’aurai fait une crise de claustrophobie vu que je ne vois pas le scanner, vous avez bien fait. J’aurai surement ressenti ce sentiment vu que je suis devenue claustrophobe en étant enfermée dans le noir... Et sans être aveugle.

Et Atérys se fait emporter dans son lit, suivie de Pierre et de Shena. Un couloir, une porte, une autre porte, un ascenseur, un autre couloir, une porte, une porte une porte et enfin, une ambulance. La Planplante est mise en place avec son lit dans l’ambulance. Ses affaires sont posées à coté du lit et Pierre s’assoit à l’avant tandis que le docteur reste à l’arrière avec la Maire. Le véhicule démarre et s’en va vers un autre établissement.

- Pourquoi vous devez me transférer dans un autre hôpital, celui où j’étais ne convenait pas ? Il possédait un scanner pourtant... Vous n’oublierez pas de prévenir Miss Purple pour qu’elle vienne me voir pour que je puisse travailler.

Plus la phrase avançait, plus le ton était faible jusqu’à devenir quasiment inaudible quand Atérys prononçait « que je puisse travailler ». Atérys ne dort pas encore mais elle commence à s’épuiser et à faire des micro-sommeils en parlant.
Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Des soins... Enfin [PV sur invitation][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La belle au bois dormant est enfin réveillée ! [terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» "Une invitation qui n'accepte aucun refus" [Livre II - Terminé]
» Vos sujets terminés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Humain & Védin :: Yasashi Koji-