AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Jeu 9 Fév - 19:06
Il y avait des choses que les miens avaient faites que je ne pouvais pas accepter… Le conseil n’avait pas rendu les armes Gemmas lors de la bataille dans la forêt, avec les Védins. Ce n’était certes pas grand-chose pour nous, mais à défaut de les comprendre, pour moi, on devait au moins respecter les coutumes et les croyances des autres peuples. Sinon, qu’est-ce que l’on vaut, je vous le demande. Ainsi, des lentilles rouges, encapuchonnées, des tatouages, des mèches de devant teintes avec une couleur rougeoyante alors que le bout de mes mèches noires de derrière était en vert. Ce n’était peut-être pas grand-chose, juste ma volonté de changer les choses en même temps que de disparaitre et me faire passer pour morte. Mais c’était pour le mieux ; je ne pensais pas revenir aussi tôt dans la forêt, mais je le devais, pour réparer les erreurs des miens. C’était la moindre des choses, non ? Les armes réapparaitraient sur la montagne, c’était le but de ma présence, après tout. Ces arbres, ces fleurs, ces rivières, des choses si simples que l’on oublie lors des guerres… Je ne courais pas, cachant ce que j’étais un peu près ; même ma queue de félin était dissimulée. Je marchais, regardant à droite et à gauche, espérant entendre les murmures de la forêt et qu’ils soient utiles. Je ne faisais pas de bruit au moins… Cette paix éphémère, je ne voulais pas la rompre par des pas pesants. Bien qu’en fait, je ne savais pas par où commencer… Devrais-je demander des informations à quelqu’un ou m’abstenir ? Même si oui, à qui ? Je regarde un moment la forêt ; je ne ressens pas la présence de mon paternel, mais j’imagine que c’est pour le mieux. Peut-être devrais-je partir de là où tout a commencé ? J’avais toujours mal à ma blessure, mais ce n’est pas ce qui allait m’arrêter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Ven 10 Fév - 18:13
    Des branches craquèrent à la gauche de la jeune femme... Puis un souffle. Mais rien de plus. Un animal ? Un mercenaire ? Un compatriote ?

    Une queue de velours noir battait silencieusement l'air et des yeux clairs surveillaient la Moranie de loin.

    Cependant, il se faisait de moins en moins discret : voulait-il être vu ? Nul le sait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Dim 12 Fév - 11:44

Vraiment, je ne m’attendais pas à devoir retourner si tôt en ma terre natale, celle qui m’avait vue grandir, murir… Mais aussi celle qui avait vu mon père partir, ma mère mourir pour me sauver, celle qui avait vu toute la souffrance dont le monde est capable. Elle avait vu le sang qu’une mère versait lors de la naissance d’une vie, mais aussi le sang couler de la fin d’une existence. En cela, de par ce paradoxe, le cycle de la vie y était inscrit ; naitre, grandir, vieillir et mourir. Ainsi de suite, éternellement, qu’importe la durée de notre présence en ce monde, il y a toujours un jour ou on le quitte. On n’y peut rien, c’est ainsi. Mais c’est justement, car ça se passe comme ça qu’il faut à mon sens en profiter ; alors pourquoi toutes ces batailles, ces guerres ? La vie est si courte… Pourquoi la raccourcir davantage pour ces choses idiotes ? Mais c’est au moins retarder une autre de ces choses futiles que je suis là. Des bruits à ma gauche dans mon silence, je soupire, je souris ; j’y suis bien obligé, l’ombre que je suis. Par élimination, je sais de qui il s’agissait, de la nostalgie ? Mais les choses bougeaient à présent, d’où sa présence… Lui savait qui j’ai été et qui j’étais… Je lance, doucement, mais de manière à ce qu’il m’entende, gentiment, posément, calmement en fin de compte ;
« -Je suis rentré plus tôt que prévu, n’est-ce pas ? Mais je ne resterais sans doute pas longtemps, sache-le… Je dois apaiser la montagne. »
Puis, un silence, je rajoutais, plus doucement, plus préoccupé.
« -Même si je ne sais pas où ont été mises ces fameuses armes Gemma, lors de la bataille, je dois l’avouer… »
Je me demande si lui le sait, lui, qui d’habitude, ne fait que regarder. Que ressens-tu, papa à présent ? Qu’est que ça te fait de devenir l’acteur et non plus simple spectateur ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mer 15 Fév - 10:31
    Ma fille... Mon unique... Il est vrai que je suis encore plus fantôme pour mon fils mais lui n'a pas besoin de moi comme elle. Cependant, son indépendance me fascine : mon enfant est adulte malgré son jeune âge. N'est-elle pas plus sage qu'un grand nombre d'anciens ?

    Malgré la distance que je laisse entre elle et moi, je ressens encore cette chaleur merveilleuse au fond de mon cœur en la voyant. Lui ai-je offert un cadeau en la créant ? Ou bien était-ce un caprice de ma part de l'aimer le temps dont elle nécessitait puis disparaître ? Souffre-t-elle de mon absence ?

    J'ai beau me poser toutes ces questions tous les jours, je ne changeais pas. Ma façon de vivre était fixée et c'était ainsi que je passais le temps.

    La nouvelle cicatrice sur son torse me tordit un sourire et crispa mon cœur de père. Dans quoi s'était-elle encore fourrée ? L'inquiétude d'un paternelle est immuable, qu'importe les jours perdus. J'avais envie de scarifier l'être qui avait osé faire ça à ma tendre enfant.

      "Qu'on t-il osé te faire...? Qui a fait ça ?" Fais-je quand je bondissais hors de mon buisson. Personne ne pouvait m'entendre mis à part elle.


    La colère consumait mes yeux fauves et mes crocs me démangeaient... De mes griffes, je sillonnais le sol de fureur. On ne touche pas à ma progéniture impunément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mer 15 Fév - 16:41

Qu’est que c’était un père ? Lors de son départ, je me suis longtemps posé la question, je l’avoue. Dans le dictionnaire, sa définition était : Géniteur d'un ou de plusieurs enfants. Mais je crois que c’est plus que ça ; c’est surtout quelqu’un qui veille sur nous, normalement même si le mien a préféré l’ombre. Combien de temps à t-il prit avant de réapparaitre de nouveau ? Devrais-je lui en vouloir pour ça ? Quand mère est morte, qui sait à quel point on avait besoin de lui… Je comprends que lui, n’étant pas née Morany, n’est pas accepté sa transformation définitive, mais… Mais, qu’importe son apparence, il aurait dû savoir ; qu’il restait notre père. Mais parfois, le sentir m’observer, même si aucun ne disait mot, sentir son regard, avait surement quelque chose de rassurant. Même si j’aurais voulu qu’il soit un peu présent. Il a beau être loin, nos cœurs ont toujours été unis. C’est ainsi, je pense que c’est ces éléments qui font de nous une famille malgré le fait que je ne vis plus avec mon frère et que mon père est loin de nous, observant plus qu’intervenant. Ce dernier se décide finalement, sortant des buissons, demandant ;
« *** Qu'on t-il osé te faire...? Qui a fait ça ?*** »
Il faisait ses griffes sur le sol. Je lui souris, il parlait de celle nouvelle trace sur mon corps ? Ce n’est pas grand-chose, vraiment.
« -ça, ce n’est pas grand-chose. C’est le prix, d’un sourire et d’une réussite. Les Gemmas jure aux actes, celui-là, c’était de mon acte. Mais je n’ai pas fini de ce côté-là, c’est bien pour ça que je suis déjà de retour… Il faut que je retrouve les armes Gemmas de la dernière bataille ; mais j’avoue que je ne sais pas où elle se trouve… »
Et toi mon père, le sais-tu ? Sauras-tu me guider, comme avant que tu ne disparaisses ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mer 15 Fév - 18:42
    Pas totalement rassuré, je regardais ma fille avec cette nouvelle marque... Était-elle encore saine d'esprit ? Est-ce que ses pensées n'allaient pas trop loin pour elle ? Peut-être... Il est vrai qu'elle a failli mourir à la dernière guerre et que grâce à son frère, elle a pu s'en sortir. D'un côté, je me disais que cela la raisonnerait or, non. Suis-je mauvais père en me disant qu'on apprend exclusivement de ses expériences ?

    Mais elle n'a pas appris.

    Ne vois-je pas brûler en ses pupilles félines la flamme de la détermination ? La foi dont elle fait preuve face à ses idéaux ? Devrais-je la juger ? L'arrêter alors qu'elle ne fait que ce que tout le monde espère atteindre : courir après son but ? J'aurais été rassuré si son désir était de gagner le concours de tricot de l'île... ralala, ma fille...

    Je me fais un sang d'encre pour toi... au moins aussi sombre que ma fourrure.

      "Demande-les. À la dernière confrontation, les Alphas les ont rendues de bon cœur. Peut-on espérer qu'ils refassent cet acte ? Surtout qu'ils n'ont pas interdit le rapatriement des blessés."


    Voyeur mais non acteur... comme quoi, parfois c'est utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mer 15 Fév - 21:49

On pourrait penser que j’aurais abandonné après avoir frôlé la mort de si près, mais, si je l’avais fait, je n’aurais pas vu à quoi ça m’aurait servi de continuer à vivre. Le but que chacun se fixe dans la vie permet d’avancer, d’aller au fur et à mesure vers demain. C’est ainsi après tout, une constante quête du renouveau, une lutte sans cesse pour apprendre à vivre. Non pas survivre, car la survie n’apporte aucun intérêt à part les tourments de sa condition, mais bien vivre. Ma détermination restera à jamais sans faille, car c’est elle qui me maintient en vie malgré moi. Peut-être que j’échouerais, qui sait, mais je sais que ma lutte ne sera pas vaine. C’est ainsi que cela doit être, pour toujours… Je lui avais avoué que je ne savais pas où étaient les armes Gemmas que je recherchais, il me répondit alors ;
« ***Demande-les. À la dernière confrontation, les Alphas les ont rendues de bon cœur. Peut-on espérer qu'ils refassent cet acte ? Surtout qu'ils n'ont pas interdit le rapatriement des blessés. *** »
Je le fixais, je ne sais pas si ce bon cœur-là peut se reproduire ; les circonstances n’étaient pas les mêmes, là où il y a eu embrouille, la dernière fois, ce n’était pas ça, mais plus ; carrément une attaque. Et surtout que Cantores menaçait si bien la vie de ces concitoyens, vraiment… Et c’était risqué pour moi de me montrer ainsi directement aussi. Je n’ai pas abandonné… Mais je ne suis plus aussi idiote qu’avant.
« -Je ne pense pas qu’il le ferait alors que c’est les Gemmas qui les ont attaqués… Et puis, cela serait trop risqué pour moi, ils me recherchent et je me fais passer pour morte. Même si j’ai changé d’apparence, je ne me vois pas y aller et simplement demander naïvement en espérant que ça se passe comme dans un conte de fées ; la réalité n’est pas une simple histoire ou tout se passe bien et comme on le souhaiterait. Surtout avec Cantores qui condamne facilement les siens en leur imposant un choix obligatoire, un ordre… Nan, je dois simplement les trouver et les ramener. Je prends des risques, mais ça en vaut la peine et j’en prends toujours moins que si j’allais simplement leur demander… Et ça prendra moins de temps, surtout que ce dernier est précieux ; je dois faire ça avant qu’il ne soit trop tard pour les deux camps. Tu ne sais pas où elles se trouvent toi, par hasard, s’il te plaît ? »
Ne dit-on pas que qui ne tente rien n’a rien ? Peut-être qu’il ne le sait pas, mais peut être aussi qu’il le sait, je dois en avoir le cœur net.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Jeu 16 Fév - 21:31
    Je m'assis, la scrutant de mes yeux quasi phosphorescent. Parfois, j'osais admettre que ce corps qui ne me convenait que mal m'était utile. Personne ne pouvait lire en moi.

      "Une information est capitale. Mais une information vrai est décisive et tu es dans le faux ma fille. Déjà lors de la première rencontre, l'assaut fut donné par les Gemmas. Par la suite, le Conseil rendit les armes et nous y revoilà. Si ton oreille est attentive, tu sais aussi que Cornes de Brume veut rapatrier les blessés. Si Cantatore est une créature de sang-chaud, le cerf lui est tempérance. Demande à quelqu'un de confiance de te les procurer et tu pourras les rendre. Mais si tu n'as pas confiance en mes dires ou en tes amis, alors rends-toi au camp de soin. Elles sont là-bas... avec les corps et les mourants."


    Va ma fille... va. Qu'importe mes conseils, tu n'en feras qu'à ton cœur. Ne pouvant rien apporter de plus, je me mis en mouvement, cherchant la noirceur et la discrétion des feuillages. Si elle me retiens, je ferai de mon mieux pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Ven 17 Fév - 14:19


Il s’assit devant moi, semblant me juger, lui qui n’était pas là, lui qui est parti un beau jour… J’imagine que c’est de famille, de vouloir mener une vie anormale, même si ça fait souffrir notre entourage. Je pensais à mon frère… Je suis désolé, mais c’est ainsi que cela doit être et pas autrement… Il en est de ma responsabilité après tout, c’est moi qui dois le faire. J’imagine qu’il me suivrait sans beaucoup hésiter, mais je veux être la seule dont la vie est en péril. Il parle de nouveau, cette panthère appelée père. Lui dont la fourrure se meurt dans la noirceur de la forêt alors que je deviens moi-même une ombre.
« -Une information est capitale. Mais une information vraie est décisive et tu es dans le faux ma fille. Déjà lors de la première rencontre, l'assaut fut donné par les Gemmas. »
Certes, mais les circonstances n’étaient pas les mêmes. À ce moment-là, les deux camps se sont cherchés, quereller avant d’en arriver à ce point-là. Et ce n’était pas sur le territoire de l’un ou de l’autre, ni dans la forêt ou la montagne. L’assaut n’avait donc pas été donné sur le territoire d’une des deux espèces contrairement à la dernière fois, lors de la traque.
« -Par la suite, le Conseil rendit les armes et nous y revoilà. Si ton oreille est attentive, tu sais aussi que Cornes de Brume veut rapatrier les blessés. Si Cantatore est une créature de sang-chaud, le cerf lui est tempérant. »
Le cerf est peut-être modéré, mais le conseil, il décide à plusieurs et ce n’est donc pas le fait d’une seule personne. Je ne suis pas assez naïf pour y aller alors qu’un parmi trois est sage et respectueux. Vraiment, je ne néglige plus aucun paramètre à présent ; je suis prête à faire ce qu’il faut.
« -Demande à quelqu'un de confiance de te les procurer et tu pourras les rendre. Mais si tu n'as pas confiance en mes dires ou en tes amis, alors rends-toi au camp de soin. Elles sont là-bas... avec les corps et les mourants. »
Je vois… Je le regarde un moment, tu connais certainement déjà ma décision papa, non ? J’irais là-bas… Voir toute la misère du monde, je m’étais préparé à y faire face. Il commençait à partir, je lançais ;
« -Je vois, merci. Je sais où aller à présent… »
Je lui souris alors qu’il s’éloignait. Je ne le retiendrais pas ; à chacun son chemin. Qu’importe si on est loin les uns des autres, nos cœurs retrouveront toujours le chemin.

Je me rendis ainsi au camp de soin, silencieusement, comme un fantôme. Encapuchonné, mais ma queue battant l’air. Mes lentilles rouges, mes tatouages, mes teintures de cheveux ; je suis une ombre, je suis Laureline Maeglin. J’avais les yeux tristes, l’odeur des mourants et des blessés me parvenaient. Je ne les ignorais pas, je me forçais à regarder chacun d’eux. Telle était ma responsabilité. Je m’étais couverte comme je peux, on ne pouvait pas voir mes cicatrices et mes blessures plus récentes ainsi. J’allais voir une des personnes s’occupant des lieux.
« -Bonjour, je suis venue pour récupérer les armes Gemmas. Où sont-elles s’il vous plaît ? »
Aussi simple que cela. Père, as-tu raison ou bien tort ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Ven 17 Fév - 20:45
    Les camps étaient encore surpeuplés malgré le temps déjà écoulé. Beaucoup s'en était sorti mais malheureusement on ne peut contrer la faucheuse. C'est Katarina qui courrait partout depuis 7h ce matin pour ravitailler les différentes sections.

    Alors qu'elle prenait son premier café de la journée, vannée, une personne vint auprès d'elle. Spontanément, elle lui répondit avec un franc sourire :

      "Bonjour. Puis-je vous offrir quelque chose à boire ?"


    La moranie lapin avait de grands yeux bruns pour pelage une mosaïque de brun, blanc et noir. Malgré cela, elle était mignonne comme tout. Ne sachant que trop répondre, un peu gênée de la demande, ne connaissant pas ce visage (elle pouvait bien être passée à côté...!), elle prit le temps de réfléchir.

      "Je... Je ne sais pas si je suis autorisée à vous les donner sans que vous ayez un papier m'y autorisant. Comprenez... si je vous les donne et que vous les brisez... À moins que vous connaissiez quelqu'un qui aurait l'autorisation ? Ou que quelqu'un de confiance qui vous accompagnerait dans ce geste ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Ven 17 Fév - 22:08

Lorsque j’y suis allé pour demander, je suis tombé sur une fille aux grands yeux bruns et avec un pelage tricolore. Elle semblait affilée au lapin, petit animal mignon, mais qui peut aussi être fragile. Il suffit de regarder ceux d’animalerie bien que l’on ne puisse pas dire que ces derniers avec des conditions optimales pour leur bien-être. Elle me demande directement si je veux de l’eau ; surement par réflexe. Je peux les comprendre au vu de l’endroit, au vu de leur travail… Bien qu’ils essayaient, parfois, la mort était cruelle, je ne peux pas dire autrement, car c’est ainsi et même moi je ne pouvais rien y changer. Ceci dit, une fois qu’elle comprit mes dires, elle me répondit timidement après un moment ;
« -Je... Je ne sais pas si je suis autorisée à vous les donner sans que vous ayez un papier m'y autorisant. »
Un papier ? Par qui le conseil ? Vraiment, cela aurait été trop simple, j’imagine, que juste ça se passe calmement. Mais je ne peux pas lui en vouloir, c’est ainsi après tout, elle ne veut pas avoir d’ennui.
« -Comprenez... si je vous les donne et que vous les brisez... »
Vraiment… Comme si c’était mon genre ce genre de comportement. Ce n’est pas la rancune qui m’habite, ce n’est nulle autre que mon désir de voir demain.
« -À moins que vous connaissiez quelqu'un qui aurait l'autorisation ? Ou que quelqu'un de confiance qui vous accompagnerait dans ce geste ? »
Je la fixe un moment, qui en ce monde ? Qui alors que je renie même qui je suis ? Mon père, mon frère ? Non, ce n’est que mon ancienne vie, je ne peux pas les mêler et en plus, ça dirait qui je suis directement.
« -Je comprends tout comme je sais qu’il faut que j’aille les ramener. Je ne risque pas de les briser, croyez-moi ou non… Au pire, si vous avez des ennuis à cause de ça, dites que c’est moi qui les ai pris, Laureline Maeglin. »
Je la fixe de nouveau, il n’y avait aucune envie de me battre dans mon regard. Seul le silence de mes pas demeurait.
« -Je n’ai aucune personne de confiance ni qui aurait l’autorisation. Mais je ne repartirais pas sans, sachez-le. La montagne gronde, eux aussi ont droit de pleurer leurs défunts. »
Je ne suis pas sûre de l’avoir convaincu, mais elle le sait à présent ; je ne rebrousserais pas chemin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Sam 18 Fév - 8:24
    La lapine fit un sourire penaud, gênée de devoir ralentir la potentielle noble quête de la demoiselle. puis une idée lui vint :

      "Oh ! Sinon je viens avec vous pour être le témoin que vous ne ferez rien de mal à ces armes. Peut-être même si j'arrive à recruter d'autres personnes, on pourrait enfin rapatrier les Gemmas ? Comme ça, on arrivera au but escompté, non ?"


    La queue pelucheuse de la demoiselle remuait de bonheur : elle trouvait avoir trouvé une bonne idée. À vrai dire, à force de travailler dans la santé, on ne pouvait quasiment plus que voir le bon côté des gens sans prendre garde à leurs travers.

      "Mais je vous préviens, déplacer les Gemmas ne va pas être une chose facile. Ils sont persuadés que nous allons les torturer ou les transformer. Ils sont tellement agressif que lorsqu'on entre dans leur tente, il faut les entraver ou les shooter avec des médicaments. Et j'ai essayé tellement de fois de les convaincre de nos bonnes intentions... que j'en ai perdu... que je suis devenue..."


    Elle se tint le bas ventre, les larmes aux yeux. Katarina avait toujours voulu des enfants et à présent, à cause d'un scalpel qui traînait malencontreusement, ce rêve était balayé.

    Et pourtant, elle continuait à être à leur côté, à les défendre contre les Moranies fous de vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Dim 19 Fév - 13:25

Les choses ne sont jamais faciles, je l’ai souvent constatée… Je regardais la lapine qui semblait gênée de ma demande pourtant simple et claire. Elle eut l’air d’avoir une idée derrière la tête. Elle me sourit, me répondant alors ;
« -Oh ! Sinon je viens avec vous pour être le témoin que vous ne ferez rien de mal à ces armes. Peut-être même si j'arrive à recruter d'autres personnes, on pourrait enfin rapatrier les Gemmas ? Comme ça, on arrivera au but escompté, non ? »
Je soupire, je pense que les Gemmas ont eux aussi des gens pour leurs soins… Ils jurent peut-être par les actes, mais je ne pense pas qu’ils laisseraient les leurs mourir gratuitement. Et ils sont fiers, pour ne rien arranger. Mais je crois qu’elle se méprend pour le but ; ce dernier est simplement de ramener les armes et non d’enlever des Gemmas. Surtout qu’avec Cantore, leur sort serait incertain…

Mais je pense que ceci ne lui vient pas à l’esprit au vu du fait qu’elle a l’air très motivée pour cette idée qui en est plus une mauvaise qu’une bonne.
« -Mais je vous préviens, déplacer les Gemmas ne va pas être une chose facile. Ils sont persuadés que nous allons les torturer ou les transformer. Ils sont tellement agressifs que lorsqu'on entre dans leur tente, il faut les entraver ou les shooter avec des médicaments. Et j'ai essayé tellement de fois de les convaincre de nos bonnes intentions... que j'en ai perdu... que je suis devenue... »
Elle semble s’embrouiller sur ces dernières paroles, rappelant surement quelques souvenirs douloureux. Cette pensée se confirma lorsque je la vis se tenir le bas du ventre, les larmes aux yeux… D’une certaine manière, elle me ressemble, elle semble en avoir perdu de ces choses, mais elle continue à se battre malgré tout.

Je souris tristement, par compassion sans doute et met ma main sur son épaule. Vraiment, il y a d’autres manières de faire.
« -Je sais ce qu’ils sont capables de faire. Mais je ne pense pas que les enlever arrangera les choses. Je pense que de leur côté aussi ils soignent leur blessé. Je pense même qu’il faudrait renvoyer les blessés Gemmas d’ici qui peuvent se déplacer sans danger pour leur santé, chez eux ; Les Gemmas jurent par les actes, cela leur prouvera nos bonnes intentions. Surtout qu’ils ne sont pas en sécurité ici, ça aussi je le sais hélas… »
Oui, Cantatore, comme il est, serait capable d’aller les interroger… Il est bien capable de mettre en danger son propre peuple, ce crapaud baveux, que ça aussi, ça serait bien son genre de faire ça. Et il n’y a pas que ça, de nombreux moranys jure par vengeance, le risque d’assassinat n’est pas à exclure non plus. Le cercle vicieux de la haine ; ce sont les dirigeants qui l’ont commencé.
« -Et vous ne pouvez pas venir avec moi, les moranys sont exclus de la montagne. Je dois aller les déposer, mais je ne serais pas tranquille si une autre personne que moi se mettait en danger. Je peux être silencieuse, mais je ne suis pas sûre que ce soit votre cas. Par contre, vu que vous parlez de Gemmas ici, vous pourriez limite m’indiquer leur tente. Je pourrais les ramener chez eux et vous seriez sûre que je ne fais rien de malencontreux avec ces armes, non ? Même si c’est hors de question de les shooter ou de les attacher. Je leur parlerais seule à seule. »
Je serais la seule à porter ce fardeau, cette responsabilité. Personne d’autre que moi ne sera blessé…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Dim 19 Fév - 17:09
      "Qui a parlé de kidnapping !? Je vous parle des blessés Gemmas que nous avons rapatriés de l'attaque et dont nous avons pris soin jusqu'à présent. Ils sont ici, dans le camp. Il y en a une petite dizaine dont 5 qui ne peuvent pas encore marcher. Pensiez-vous vraiment que je veuille attiser cette gu-guerre meurtrière ?"

    Elle semblait outrée.
      "Ce que je vous expliquais était justement de rendre ces dits-blessés au Titan en espérant que sa rage soit calmée. Vous ne pourrez aller seule... car il faut pouvoir transporter les gens..."

    Il est vrai qu'elle n'a pas le droit d'aller dans le désert et encore moins dans les montagnes... Voilà qui rendait la mission plus complexe. Puis elle posa son regard sur la charrette qui traînait sur le camp ainsi que la jument.
      "Mais je sais qui peut vous aider et en qui j'ai toute confiance. Il est hors de question de vous laisser seule avec eux et encore moins seule avec eux sur la route des Montagnes. Et même si vous ne voulez que transporter les armes, je vous imposerai cette présence comme gage de votre bonne foi. Pouvons-nous nous entendre là dessus ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Lun 20 Fév - 18:11
Spoiler:
 


Bizarrement, je sus que je n’avais pas compris dès ces premiers mots. Cela ne lui avait pas plus et je la comprends.
« -Qui a parlé de kidnapping !? Je vous parle des blessés Gemmas que nous avons rapatriés de l'attaque et dont nous avons pris soin jusqu'à présent. Ils sont ici, dans le camp. Il y en a une petite dizaine, dont 5 qui ne peuvent pas encore marcher. Pensiez-vous vraiment que je veuille attiser cette gu-guerre meurtrière ? »
J’avais vraiment mal compris, mais cela ne m’avait pas semblé bizarre au vu des agissements de Cantatore même si le manque de logique aurait dû me sauter aux yeux et me faire davantage réfléchir. En général, peu conteste les dires et ordres du conseil, ceux qui le font… Je ferme un instant les yeux, pensant aux écailles… En subissent les conséquences. Mais cela m’éclaira sur quelques points ; au moins, je sais leur nombre maintenant et s’ils peuvent ou non se déplacer.
« -Ce que je vous expliquais était justement de rendre cesdits blessés au Titan en espérant que sa rage soit calmée. Vous ne pourrez aller seule... car il faut pouvoir transporter les gens...
-Pardon, mauvaise compréhension de ma part. Même si je reste sans appel pour la solitude. »
Solitude qui est mienne à présent, obligatoire.

La fille posa son regard sur une charrette et la jument qui était censé la tirer. Elle continuait alors dans ses dires.
« -Mais je sais qui peut vous aider et en qui j'ai toute confiance. Il est hors de question de vous laisser seule avec eux et encore moins seule avec eux sur la route des Montagnes. Et même si vous ne voulez que transporter les armes, je vous imposerai cette présence comme gage de votre bonne foi. Pouvons-nous nous entendre là-dessus ? »
Eh bien, nous sommes dans une impasse, je crois. Ainsi, elle argumentait pour le transport des blessés ; ce n’était pas simple cette histoire. Je sais juste qu’il est hors de question de blesser quelqu’un d’autre pour ma quête. Une des seules certitudes que je possédais encore.
« -Je vous l’ai dit, je ne veux que personne d’autre que moi se mette en danger. Je crois que nous sommes dans une impasse… Mais je fais ça pour résoudre un conflit, non pour que quelqu’un d’autre soit blessé inutilement. Maintenant que je sais qu’il y a des blessés Gemma ici, je voudrais aussi les ramener chez eux ; je sais que quelqu’un doit les attendre au moins. Ils seraient pourtant plus simples que je sois seule avec eux sur la route ; Au mieux, ils veilleront sur les leurs blessé et sur les armes et au pire, ils essayeront de me tuer, rien de plus. Mais pour moi, ce risque en vaut la peine et s’il y a quelqu’un d’autre, je devrais en plus me soucier de sa protection, ce qui mettra juste en danger tout le monde alors que si je suis seule, je sais que je cours plus vite que des Gemmas enragée. Mais sinon, vous pourriez m’indiquer leur tente, il serait sans doute plus simple encore que je leur parle directement. »
Enfin, si quelque chose est simple, ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Lun 20 Fév - 19:28
    Katarina croisa ses bras sous sa poitrine, un peu agacée. Celle-là venait sans papier, sans rien, lui balancer des trucs horribles en pleine tronche et maintenant, elle est pose les conditions sans prendre son avis en compte. Nop Coco, on va pas s'entendre.
      "Même si vos motivations sont les plus pures de la planète, ce que vous me demandez relève de ma responsabilité. Il m'est inconcevable de laisser des patients dans les mains de quelqu'un que je ne connais pas. Êtes-vous au moins du milieu médical pour savoir comment déplacer ces patients ? Et si les plus fragiles faisaient une attaque entre temps, que feriez-vous ? Et s'ils fuient et tuent des Moranies ? Pire, que d'autres Moranies vous interceptent ? Vous n'êtes pas la première à venir chez moi en louant les Dieux et la paix en espérant tirer parti de cette énorme erreur. Donc soit vous acceptez des renforts et une surveillance pour les rentrer chez eux, soit vous allez chercher un papier qui me certifie que je peux laisser dans vos seules mains ces armes et ces patients. Et même là, je ne suis pas sûre pour eux que je vous laisse partir ainsi."

    Elle n'en avait cure des intentions de la petite. Ce qu'elle proposait était du suicide. Et puis comment elle seule pouvait les contenir/les porter ? Il fallait plus d'arguments que ça pour tordre l'inflexibilité de la lapine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mar 21 Fév - 18:43

On était ainsi dans une impasse ; mais je ne voulais pas mettre personne d’autre que moi en danger comme ça. Je la vis croiser les bras ; Je sens que ça ne risque pas d’être fini de sitôt cette histoire-là.
« -Même si vos motivations sont les plus pures de la planète, ce que vous me demandez relève de ma responsabilité. »
Oui, mais ça sera mes regrets si qui que ce soit est blessé par ma faute. Et ma quête a le but de la fin de cette guerre, non de l’attiser davantage avec du sang. Je ne sais pas si mes motivations sont réellement pures, elles me semblent justes par contre…
« -Il m'est inconcevable de laisser des patients dans les mains de quelqu'un que je ne connais pas. Êtes-vous au moins du milieu médical pour savoir comment déplacer ces patients ? Et si les plus fragiles faisaient une attaque entre temps, que feriez-vous ? »
Dires que j’avais pensé à ces détails serait mentir. En effet, je ne sais pas soigner, étant une artiste et non une infirmière ou quoi que ce soit lié au domaine de la médecine. Pour les déplacer, je pensais aux Gemmas pouvant tenir debout, mais c’est vrai que ça serait surement imprudent ; je ne sais pas la gravité de leur état après tout.
« -Et s'ils fuient et tuent des Moranies ? Pire, que d'autres Moranies vous interceptent ? »
Je ne pensais pas qu’ils seraient du genre à aller dans un combat perdu d’avance en territoire ennemi, mais il est vrai que les Gemmas sont souvent bornées… Et si on a des gens haineux sur le chemin, ça ne serait pas facile.
« -Vous n'êtes pas la première à venir chez moi en louant les Dieux et la paix en espérant tirer parti de cette énorme erreur. Donc soit vous acceptez des renforts et une surveillance pour les rentrer chez eux, soit vous allez chercher un papier qui me certifie que je peux laisser dans vos seules mains ces armes et ces patients. Et même là, je ne suis pas sûre pour eux que je vous laisse partir ainsi."
Je ne loue ni les dieux, ni quelconques êtres divins ; s’ils existaient vraiment, le monde ne serait pas ainsi, aimant le carnage des peuples. Sincèrement, je me rendais à certains de ses arguments au moins, plutôt judicieux. Mais pour d’autres, je savais que je pouvais trouver des solutions toute seule…

Vraiment… Ce genre de chose n’est jamais bien simple, n’est-ce pas ?
« -Certes, il est vrai que je n’ai aucune compétence médicale. Alors, pour le chargement, j’aurais certainement besoin d’aide, mais pour la route, je n’accepterais qu’une personne avec ce genre de compétence. Surtout que plus on est nombreux, plus cela pourrait ressembler à une invasion pour eux. Après, j’avoue être septique sur le fait qu’il fuirait juste pour se battre. Je les sais bornées, mais bon… Même si j’aimerais quand même bien discuter avec eux avant. »
J’ai écouté ses dires, allait-elle faire de même pour moi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Ven 24 Fév - 22:11
    Ah, enfin un peu de bon sens ! Doucement, Kat' se détendit. Cependant :

      "Une dernière condition : j'appelle un de nos médecins et un de nos meilleurs protecteurs. Je jure qu'aucun des deux ne sera Morany. Deux accompagnants : pas un de plus, pas un de moins."

    C'est seulement si elle acceptait cette offre qu'elle allait lui montrer ses collègues et la tente. Pas avant. Et si elle refusait, alors elle laissera tomber et le préparera d'elle-même après une demande au conseil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mer 1 Mar - 18:45

J’avais concédé qu’il me faudrait surement un médecin, une aide médicale pour le chemin vers la montagne, n’ayant aucune compétence médicale pour m’occuper des blessés Gemmas. Mais je ne voulais personne d’autre ; je ne veux pas exposer quiconque aux dangers à l’origine. Mais la lapine n’en démordait pas, me répondant alors ;
« - Une dernière condition : j'appelle un de nos médecins et un de nos meilleurs protecteurs. Je jure qu'aucun des deux ne sera Morany. Deux accompagnants : pas un de plus, pas un de moins.
-Soit, je n’ai pas le choix, j’imagine, surtout qu’il y a effectivement moins de risque s’il ne s’agit pas de Moranys donc soit. »
Ainsi, le rongeur m’indiquait le chemin. Sur le chemin, je rencontrais une Esertarie et un Assura. Je les reconnaissais, car l’une avait ce teint si particulier lié à son espèce alors que l’autre avait un tatouage sur le poignet droit, il était plus petit que ce que j’aurais pu penser. Enfin, on allait vers une tente, médical bien sûr, mais qui était protégé et surveillez ; ce qui est logique au vu de la tension entre les deux races. En pénétrant dans la demeure, je dus me confronter à cette réalité dont je m’attendais néanmoins ; chaque clan avait été blessé, mais au moins, quelques bonnes âmes pourvues de bon sens s’étaient aussi occupées de ceux que tout le monde haïssait. Avec Cantore dans le conseil, c’était presque un miracle que cela en soit ainsi, car de ce que j’en avais constaté, il n’était pas du genre à faire preuve d’une telle intelligence et condescendance.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Lun 6 Mar - 14:19
Alors qu'Aimée a rejoint le groupe des infirmiers s'occupant des nombreux blessés, elle a été amenée à rencontrer de nombreuses personnes, et surtout beaucoup de mythes durant tout ce temps...

Et son travail a été perturbé par l'arrivée d'une nouvelle Morany qui, apparemment, n'a rien d'un médecin. Et elle n'est pas là pour aider. Ils doivent donc être trois mythes à ramener tous ces Gemmas ? Il faut juste espérer qu'ils ne s'en prendront pas à Laureline Maeglin, c'est ainsi qu'elle s'appellerait. L'Esertarie s'est dirigée avec eux vers les tentes Gemmas : ce n'est pas la première qu'elle les voit vu qu'ils ont des difficultés à accepter la présence Morany, mais elle ne compte pas s'éterniser là-dedans. S'ils doivent se rendre dans les montagnes, ils en ont pour un bon moment, et il faut préparer le voyage en conséquences. La jeune femme s'apprête alors à s'éloigner d'eux.

« Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vais préparer la jument. »

Lui laisser la charrette attachée tout le temps n'était pas une chose logique. La jeune femme a alors laissées les Moranys et l'Asura pour s'occuper d'Iliade. Cette dernière broute tranquillement, accrochée à un arbre... Et Aimée l'a tranquillement détachée tout en prenant son temps pour la ramener vers la charrette, lui passer le collier et vérifier que tout est bien attaché et qu'elle ne sera pas blessée par le matériel. Une fois fait, Iliade a été rattachée à l'arbre alors qu'Aimée s'est dirigée vers la tente pour les prévenir.

« Tout est prêt de mon côté... J'aurai juste une question sur l'itinéraire, comptez-vous passer non loin du désert pour ainsi éviter la ville ? » C'est en tous cas la solution qui lui parait la plus sûre. Elle ajoute alors: « Si c'est le cas, il faudrait apporter suffisamment d'eau pour nous comme pour la jument. »

Qui sait combien de temps ils devront rester là-bas, dans la chaleur de l'endroit. Et Aimée ne compte pas laisser sa jument mourir de soif pour ramener des blessés.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Lun 6 Mar - 19:32
    C'est un gros voyage qui se préparait. Rien ne devait être laissé au hasard. Quand la lapine expliqua la situation au petit groupe, l'Asura lâcha un sifflement de serpent. C'était une mauvaise idée dans ces conditions : il fallait y réfléchir. Car cela peut durer un certain temps... compté en jour ! Alors que la blanche Esertarie partit pour sa jument, le petit devin alla préparer le minimum nécessaire : des repas pour tous, de l'eau, de quoi soigner, de quoi se protéger... Autant dire qu'il en avait pour un temps certain ! Surtout qu'il trouvait l'idée terriblement mauvaise dans ces conditions...

    C'est alors que Kat' daigna ouvrir la tente tant attendu à la Moranie. Une bonne dizaine de blessés étaient là, certains debout avec des bandages plus ou moins propres, libres de leur mouvement mais pour la plupart, muets. D'autres attachés et harnachés, hurlant, gesticulant, pestant, cherchant à tout arracher en maudissant les Moranies et scandaient à la théorie du complot. Un nombre bien plus restreint ne s'était toujours pas réveillé de la bataille. Ou étaient-ils sédatés ?

    Tous levèrent les yeux vers les nouvelles venues. Une jeune femme borgne avec des cheveux entre le roux et le blond les toisaient en silence. Un homme d'un âge certain les foudroya du regard. D'autres crachèrent au sol...
      " - Bonjour.
      - Ta gueule et casse-toi de notre tente !"

    Voilà l'accueil habituel... La Moranie prit sur elle mais on sentait la tension monter d'un cran. Elle commençait à en avoir marre de prendre soin de ces abrutis qui tentaient toujours de la blesser, aussi bien physiquement que mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Mer 8 Mar - 21:15


HRP:
 


Aussi silencieux que d’habitude, mes pas ne font pas de bruit, capacité féline que j’aime… Même si je ne peux pas vraiment dire qui je suis vraiment, je ne le peux plus depuis que je me fais passer pour morte…. Mais c’est pour le mieux, le bien de tout le monde. On se dirigeait vers la fameuse tente ou résident les roches. Je n’aime pas trop être tant accompagné ; tellement de risque pour eux… J’ai dit que moi seule les prendrais pourtant…

| Tu n’avais pas le choix, c’était ça ou rien… |
| N’est-ce pas plutôt une excuse pour cacher ma lâcheté ? |
| Et après quoi ? Qu’est-ce que tu aurais bien pu faire ?! |
| Probablement pas grand-chose, c’est vrai, mais ça n’empêche pas d’avoir l’impression que ce qui vous reste de cœur va partir en cendre… |

On s’y dirigeait donc… Mais l’Esertari n’allait pas nous accompagner apriori, ayant à préparer notre voyage, peut être périlleuse, ou non ; j’imagine que l’on verra bien au moment venu. Je veux apporter l’espoir, mais je ne suis pas devin non plus.
« Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vais préparer la jument. »
Je hochais la tête en signe de compréhension et la fille s’éloignais, le petit aussi s’éloigna, le voyage n’avait pas l’air de lui plaire ; je m’en méfiais, on ne sait jamais. Nous pénétrâmes dans la tente. On peut dire qu’elle était plus ou moins bruyante, agité même. Et l’accueil, bien que pas très étonnant quand l’on sait qui est présent, reste spécial… 3 nous regardait, d’autres crachèrent.
«- Bonjour.
- Ta gueule et casse-toi de notre tente ! »
Je laissais mon regard allez des uns aux autres. Bon, je vois le genre, j’allais directement devant la lapine, le regard sévère. Il faut bien ça, non ?
« -Bonjour on disait, je dirais même bonjour, mesdames, messieurs. J’ai du respect pour les Gemmas, aimant les actes, mais à mon avis, simplement insulté sans écouter ne vous mènera pas bien loin. Vous avez dit, votre tente ? Vous comptez rester ici éternellement ? Ho, j’imagine bien que vous avez surement envie de me sauter à la gorge et je ne suis pas armé, je ne vais pas m’en cacher, mais cela ne servirait qu’à faire ranger cet acte dans les actes stupides, un peu comme cette guerre qui dès le départ, n’a eu ni queue ni tête.
Vous voulez faire un acte utile, aidez vos blessés qui ne peuvent pas marcher…. Car vous allez rentrer chez vous. Je suis sûre que l’on vous attend là-bas, la mort est irréversible et les pleure qui s’en suivent, la haine, n’entraine que davantage de décès stupide. Vous ne rentrez pas seul, les armes viennent avec vous, la mémoire de vos morts avec, tout comme on a la mémoire des nôtres. On est trois à vous emmener et je serais la seule Moranie parmi eux. Allons droit au but, vous dites toujours « votre tente » ou vous venez avec l’espoir en plus de me tuer ; si vous êtes assez rapide » ?

Un peu long, un peu sévère sauf la dernière phrase, mais bon sang, qu’il voit la vérité en face ! Pourquoi me faire leur cible automatiquement ? Car comme ça, ils feront surement moins de choses stupides et les deux autres seront moins en danger. Enfin, la fille Esertari passe sa tête dans la tête ;
«-Tout est près de mon côté... J'aurai juste une question sur l'itinéraire, comptez-vous passer non loin du désert pour ainsi éviter la ville ? Si c'est le cas, il faudrait apporter suffisamment d'eau pour nous comme pour la jument.
-J’aimerais également que l’on en prenne davantage dans la limite de la charge que l’on peut prendre, qu’importe l’itinéraire. Je n’ai pas envie que les blessés meurent de soif, si besoin, je me restreindrais en eau à cette fin. »
Je me retourne de nouveau vers nos « invités », un air compatissant dans le regard malgré moi.
« -On m’a raconté qu’une Gemma a perdu son mari. Ou plutôt que ce dernier s’est lui-même tué pour ne pas être transformé et protéger sa femme. Je sais que vous êtes fier de nature, mais sachez-le ; ma morsure n’a jamais contaminé personne et mon but n’est pas de vous transformer, croyez-moi ou non. Que vous me détestiez ne m’empêchera pas de vous ramener chez vous ainsi que ces armes ; c’est le chemin que j’ai choisi. On peut être Esertari, Gemma, Morany que cela définit seulement ce que nous somme et non qui l’on est. Comme cette fille qui malgré tout ce que vous avez dû lui faire subir, n’a pas cessé de vous soigner alors que rien ne lui obligeait. Vous qui placer les actes au-dessus de tout, vous êtes incapable de voir ceux les plus importants. »
Allait-il me sauter à la gorge ou se rendre à l’évidence ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Sam 11 Mar - 16:30
    Un long silence suivit la première tirade de la gamine. Tous avaient les yeux écarquillés par la nouvelle : rentrer chez eux ? Vraiment ?
      " - C'est un piège ! Ils veulent nous descendre hors de leur terre et crier au malentendu ! C'est à la faucheuse qu'ils veulent nous ramener ! Jamais ! T'entends ?! Jam...
      - Tais-toi si c'est pour dire des conneries. Moranie, comment être sûre que tu sois de notre côté alors que nous ne t'avons jamais vu ? Elle, je sais qu'elle avait milles occasions pour nous tuer. Elle ne l'a jamais fait. Mais toi... quelle preuve avances-tu ?"

    C'était la jeune aux cheveux châtains et au cache œil.
      " - Personne ne bougera de cette tente tant que quelqu'un de confiance le dise et un Gemma ne fera confiance qu'à un Gemma. Je veux être au courant de tout : le cheminement, les vivres et les rations, des gens avec qui on le fait et le nom de cette Gemma. Et selon, je vous aiderai.
      - Tu n'as rien d'une cheffe ! T'es qu'une indic' !
      - Mais moi je sais marcher. Et si tu continues, c'est moi qui te tue avec ton arme papy. Clair ?"

    Elle lança un regard aux autres et ils opinèrent du chef. Elle était haute dans la hiérarchie et était la référente d'une escouade. Une bonne partie des blessés était ses propres hommes.
      " Peut-on le faire hors de la tente ?"

    Ka't eut un sourire pincé.. Elle n'avait pas l'autorisation pour mais il était évident que la Gemma disait la vérité...
      " - Si vous tentez de fuir...
      - Jamais je n'abandonnerai mes hommes. Jamais.
      - ... Alors venez."

    Une fois attablé, les personnes de l'expédition réuni, la Gemma se présenta :
      " Je suis Snorradóttir, fille de Améthmorr et d'Onyxarin. Cheffe de division. Sous l'ordre du Titan. Je veux connaître la destination, le chemin parcouru, et surtout... qui vous êtes vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artiste
Pouvoir :: Panthère
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Dim 12 Mar - 17:57

Le silence, quand je regardais les plus blessés, je ne pouvais m’empêcher de l’associer à la mort des champs de bataille et de la guerre. Mais au moins, ma tirade a aussi eu l’effet que j’espérais, en partie. C’est surement le plus important, j’imagine que ça ait touché les gens qui semblait diriger leur petit groupe. Ils semblaient assez étonnés par la nouvelle en tout cas.
« - C'est un piège ! Ils veulent nous descendre hors de leur terre et crier au malentendu ! C'est à la faucheuse qu'ils veulent nous ramener ! Jamais ! T'entends ?! Jam... »
Je le fixais, il n’a pas complètement tort, si cette décision avait dépendu seulement de Cantatore, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Et en plus, si ça avait été le cas, mon peuple n’aurait pas tardé à mettre ce genre de plan machiavélique à exécution. La faucheuse ? Disons que je l’ai déjà fréquenté et que seul mon frère m’a empêché de la rejoindre.
« - Tais-toi si c'est pour dire des conneries. Moranie, comment être sûre que tu sois de notre côté alors que nous ne t'avons jamais vu ? Elle, je sais qu'elle avait mille occasions pour nous tuer. Elle ne l'a jamais fait. Mais toi... quelle preuve avances-tu ? »
C’était la fille au cache-œil qui parlait et je pouvais contester la justesse de ces paroles… Les preuves… Je n’ai pas besoin de le leur prouver vraiment, tout ce qu’il faut, c’est qu’ils rentrent chez eux… C’est tout ce que je demandais qu’ils retrouvent leur patrie en fin de compte, qu’importe s’ils doivent me haïr tout le chemin pour ce que je suis, soit, j’en assumerais les conséquences. Du moment qu’ils sont en sécurité…
« - Personne ne bougera de cette tente tant que quelqu'un de confiance le dise et un Gemma ne fera confiance qu'à un Gemma. Je veux être au courant de tout : le cheminement, les vivres et les rations, des gens avec qui ont le fait et le nom de cette Gemma. Et selon, je vous aiderai.
- Tu n'as rien d'une cheffe ! T'es qu'une indic' !
- Mais moi je sais marcher. Et si tu continues, c'est moi qui te tue avec ton arme papy. Clair ? »
Le regard qu’elle lançait aux autres et l’insulte du Rabat joie me prouvait largement le statut de la fille aux cheveux châtains. Était-ce une bonne chose ? Je ne sais pas, mais il n’y a aucune raison que ça en soi une mauvaise d’un autre côté. Au moins, on aurait une figure d’autorité Gemma et elle n’avait pas l’air comme ces congénères, sachant utiliser sa cervelle. Après, j’espère que ça ne virera pas à la violence au sein même de ce groupe de Gemma.

| Ça ne serait pas de ta faute. |
| Je sais, ou peut-être pas. Mais, ça ne m’empêcherait pas de me sentir responsable. |

C’est ainsi que j’ai, depuis un moment, décidé d’exister. La fille demandait si on pouvait discuter à l’extérieur, la Moranie en charge d’eux la prévint en cas de tentative de fuite. La Gemma dit qu’elle n’abandonnerait jamais ses hommes, je souris légèrement, je crois que je m’inquiétais pour rien si elle avait un tel tempérament. Ainsi, on fut en dehors de la tente, elle se présentait.
« -Je suis Snorradóttir, fille de Améthmorr et d'Onyxarin. Cheffe de division. Sous l'ordre du Titan. Je veux connaître la destination, le chemin parcouru, et surtout... qui vous êtes-vous. »
Certaines questions étaient évidentes et d’autres non ; je ne sais pas si je serais la cheffe de l’expédition, mais ça m’étonnerait. Je fermais un instant les yeux, puis, après un moment, décidais d’ouvrir la parole en regardant la Gemma en question.
« -La destination, chez vous, tout simplement. Pour le trajet, j’espère le plus direct possible, venir par un chemin détourné ne serait pas très respectueux à mon avis. Pour qui je suis, mon nom ne vous dira surement rien, je me fais appeler Laureline Maeglin et je ne peux pas tout dire ici… Je suis sous l’ordre de personne à part de mes idéaux, je contrôle ce que je suis, ma morsure n’a jamais contaminé personne. Je ne peux pas vous donner le nom de la Gemma en question, j’ai dit que je la protégerais et si je vous le donnais, je ne sais pas ce que votre Titan lui ferait, il en est donc hors de question. Comment être sûre que je sois de votre côté ? je n’en demande pas tant, votre confiance, vous êtes libre de me l’accorder ou non. Dans un cas comme dans l’autre, ça ne sera pas dérangeant ; je l’ai dit, je ne suis pas armée et vous serez en supériorité numérique, je ne compte pas ceux qui ne sont pas en état bien sûr. En sachant que je serais la seule Moranie dans le groupe de trois. »
Je sais la présence de la lapine et le fait de le dire franchement que je ne dis pas tout, pourrait surement soulever des questions ; mais je ne voulais pas mentir à la Gemma… Je jetais un coup d’œil vers la tente.
« -Et ne soyez pas trop dur avec vos hommes, je comprends leur réserve. Du moment que leur haine se porte seulement sur moi et pas sur les deux autres, leurs insultes m’est assez égal ou même ce qu’ils pourraient tenter… Voir mourir des camarades, des frères, des sœurs…. Tout ça, car un dirigeant nous a dit de nous battre, juste pour dire qui est le plus fort, ça n’a pas de sens quand ça n’apporte que douleur et tourment et augmente le nombre de tombes… Je me suis toujours demandé pourquoi les puissants préfèrent se battre au lieu de parler de s’entraider afin de construire l’avenir au lieu de le détruire… M’enfin, vous voulez savoir qui je suis, je vais vous répondre comme je lui ai répondu ; Je ne peux pas ramener les morts, mais j’essaye d’empêcher qu’il y en ait davantage. À vous de voir, après, sachez juste que si vous préférez rester vous terrer ici jusqu’à mourir de vieillesse, je ramènerais au moins les armes jusqu’à la montagne. »
Pourquoi préciser cela ? Car ainsi, je lui mettais bien en face cette question ; si elle ne voulait pas venir, avait-elle assez confiance pour me laisser les armes alors que s’ils viennent, ils pourront en plus les surveiller ? À elle de voir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé] Jeu 16 Mar - 13:15
Les conditions de la Gemma étant acceptés, tous sont sortis et se sont assis autour d'une table. Aimée l'observe silencieusement alors qu'elle se présente et demande des informations. La Morany les accompagnant a été la première a y répondre, donnant même l'impression d'y ajouter un discours. Pour l'Esertarie, elle en dit trop : souhaite-t-elle mourir pour parler ainsi ? C'est, en tous cas, l'impression qu'elle lui donne jusque là. Et, à ce moment-là, elle a laissé un léger soupir s'échapper, lentement. Une fois la jeune femme ayant terminé, Aimée a attendu un quelques secondes avant de se lancer à son tour.

« Je m'appelle Aimée. Aimée Myers. Je suis une Esertarie, vétérinaire, je et n'agis que pour moi-même, en quelque sorte. Je ne suis ici que pour aider à soigner les blessés, dans la mesure du possible, les animaux étant mon domaine. »

Un blanc. La jeune femme ne sait pas trop ce qu'elle pourrait dire. Et, il faut juste espérer que les deux Moranies ne le prenne pas mal, étant donné qu'Aimée respecte autant les animaux que les humains.

« Pour ce qui est du chemin parcouru... Le plus direct serait le mieux, il est vrai. Mais. Selon moi, il vaudrait mieux éviter le centre de l'île, et donc les lieux les plus peuplés. Je ne suis pas sûre que se déplacer avec des armes à la vue de tous soit la meilleure solution. »

A ces paroles, Aimée observe Laureline. Avec cette réponse, cela montre bien qu'ils ne se sont pas encore concertés pour le chemin à prendre. Et, peu importe leurs réponses, c'est l'Esertarie qui choisira plus ou moins le chemin. Qui d'autre serait capable de diriger sa jument ? Même s'il y a des chances qu'une partie d'entre eux doive rester à marcher : un seul cheval pour une charrette et autant de personnes, ainsi que des armes... Cela risque de ne pas être facile, mais ce n'est pas impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

[Quéte] Libre dans la douleur [intermediaire Gemma] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» Masse Salariale / joueurs blessés
» And I die a thousand deaths. [Katina] - Terminé (dans la douleur :D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Forêt-