AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Ven 17 Mar - 20:15
C'est une journée, comme on pourrait dire, bien banale. Entre les différentes consultations, les personnes venant simplement pour récupérer des médicaments ou de la nourriture de meilleure qualité pour leurs animaux. Autant dire qu'Aimée n'a pas beaucoup de temps pour elle, et que ne pas être en retard n'est pas toujours facile. Même sortir avec Iliade est parfois compliqué. Et ne parlons pas de Crapule qui bouscule souvent des meubles. Heureusement qu'il n'y a rien de dangereux pour elle. Mais aujourd'hui n'a pas échappé à la règle.

Vers dix-sept heure trente est arrivée la dernière consultation, pour un chat apparemment trouvé dans la rue. Mis à part le fait qu'il soit maigre, il n'est pas vraiment en mauvais état. Mais la personne ne semble pas intéressée par le fait de le garder. Aimée doit-elle s'occuper du matou ? Non, d'abord, essayer de trouver s'il a un maître. Mais sans tatouage, le seul choix serait de placer des affiches... Ou tout simplement d'appeler la mairie ou la fourrière, dans le cas où quelqu'un rechercherait un chat qui a l'air d'être tout blanc. La personne ayant ramené le félin est très vite reparti alors que l'Esertarie a décidé de le mettre dans l'une des cages libres (toutes les autres le sont). Elle l'aurait bien emmené à l'étage, mais qui sait comment Crapule et le renard auraient pu réagir. Ou comment le chat aurait réagi...

Ayant enfin du temps pour souffler, Aimée s'est assise un instant dans la salle d'attente. Le cabinet devrait fermer d'ici cinq minutes, alors mis à part pour des urgences, elle ne risque pas d'être appelée.

C'est là que le son de la sonnette a retenti. Surprise, Aimée se redresse. Et, étrangement, la personne n'a pas poussé la porte. Ce n'est pas une consultation ? Mais, alors ? Assez rapidement, elle s'est relevée et a fait quelques pas avant d'ouvrir cette fameuse porte sans pouvoir cacher son étonnement, alors que la douce odeur des fleurs arrive jusque son nez. La jeune femme rougit alors légèrement en se rappelant qu'elle porte toujours cette fameuse blouse blanche, avant qu'elle n'ouvre finalement la porte un peu plus grand.

« Bonsoir, Esteban. Quelle surprise ! Entrez donc, ne restez pas là. », dit-elle alors en lui laissant la place pour avancer, alors qu'un doux sourire s'est posé sur ses lèvres.

Une fois entrés, elle le guidera jusque l'étage, tout en passant devant le félin, afin de retrouver un salon où plusieurs chaises sont tombés par terre à cause des deux canidés qui courent partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mar 21 Mar - 11:48
Les journées s’enchaînaient à une cadence effroyable. Réveil à 11h, aide au service, jouer à partir de 12h, pause entre 15 et 18, puis reprendre jusqu’à 20. Et selon les soirées, les promos ou les envies du patron, jouer jusqu’au bout de la nuit…

Réveil 11h, aide au service, débuter à midi pour une pause de 15 à 18… Finir la soirée à 20h voire jouer les prolongations jusqu’au dernier client…

Réveil 11, joue 12, sieste de 15 à 18, joue jusqu’à 20 voir plus…

11-12-15-18-20…

Déchiré, Esteban se shootait au café et à la théine, ne dormant que pour éviter de s’effondrer sur scène. Son temps libre se résumait en un mot : dormir. Et attraper des nanas de temps en temps. C’est seulement par compassion que son patron lui laissa une semaine de vacances avec pour ordre ‘Tu reviens frais et dispo, j’te veux au max de ta forme pour reprendre de plus belle !’ … Quelle douce promesse qui l’enchantait terriblement… Non, c’est de l’ironie. Ce fut au bout de 28h de sommeil qu’il s’éveilla pour son 'premier' jour de congé.

Regardant la date, il eut un sacré coup : que le temps passe… ! Puis quelque chose le foudroya : l’Esertarie attendait toujours ! Meeeeerde… Au vu du temps écoulé, elle avait sans doute eu le temps de se marier et d’avoir deux enfants… Pensait-elle encore à lui ? L’a-t-elle oublié ? Une gêne rougit ses joues : non pas de timidité mais de honte… Il devait se rattraper. Et vite.

Aussitôt, ne cherchant pas à lutter plus contre ses cernes, il enfila une chemise cintrée, un jean noir, sa veste kaki et son kéfié de pourpre et d’or. Il se chaussa à la va-vite de converses qui traînaient et qui étaient en pitoyable état, un peu comme le propriétaire.

En route, un éclair de génie le saisissa : c’est bien d’avoir des convictions… Mais ça serait mieux de savoir où l’on va ! Sortant son smartphone de sa poche, il tapa le nom de la jeune femme en tentant toutes les orthographes. Au bout de trois essais, il trouva. Avant de héler un taxi, il s’arrêta chez un fleuriste. Il déboursa une belle somme pour un bouquet champêtre aux couleurs de l’Esertarie : blanc, rose et violet.

Une fois sur place, c’était avec la boule au ventre qu’il sonna timidement. Devait-il entrer ? Est-ce le bon endroit ? La bonne porte ? Et si c’était une autre femme qui ouvrait et se méprenait ? Que dirait-il ? ‘’Ah.. C’est pas pour vous, pour une autre…’’

Tout seul, il piqua un fard et se mit à angoisser pendant ce temps interminable.

Puis, alléluia, Aimée ouvrit la porte. Tous les scénarii qu’il s’était fait s’envolèrent et un léger sourire traversa ses lèvres. Ce fut presque assuré qu’il entra dans le cabinet vétérinaire de la demoiselle.
    « Bonjour Mlle Myers. Ou Docteur Myers… Heu… Merci. C-comment allez-vous ? J-je suis terriblement confus pour le temps de… de… »

Puis il vit les fleurs et les tendit :
    « Tenez, c’est pour vous. J’espère que vous les aimez, heu, aimerez… »

Irrécupérable dans sa timidité et sa maladresse… ou bien est-ce une force ?

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mar 21 Mar - 16:54
Une fois entré, Aimée a refermé la porte derrière lui, à clés. L'heure des consultations étant terminé, il n'y a plus aucune raison de la laisser ouverte. Elle s'est alors retournée vers lui, riant quelque peu en l'entendant, bien qu'elle ne se moque pas cette fois non plus. C'est plus la manière dont il l'appelle. Il lui a alors tendu les fleurs, qu'elle a attrapées, leur parfum semblant plus important et cachant.. celui de la jeune femme, après une journée de travail ?

« Merci, elles sont très jolies. Mais ne m'appelez pas docteur ou mademoiselle, appelez moi juste Aimée ! », ajoute-t-elle alors que son sourire s'agrandit. Elle ne se souvient pas s'être présentée ainsi, et puis, bien que "docteur", elle ne pourrait pas faire autant pour lui que pour ses amis à quatre pattes. De plus, elle l'a bien appelé par son prénom. Était-ce une erreur ?

La jeune femme s'est alors avancée dans la salle d'attente, ouvrant une porte sur leur droite, juste après un bureau.

« Venez donc, nous n'allons pas rester ici. Et, j'ai oublié de vous répondre. Je vais on ne peut mieux. »

Elle prononce ces derniers mots en lui faisant un clin d'œil. Il n'y a pas à dire, Aimée adore ce genre de surprises, même si elle n'est pas forcément dans ses avantages. Et puis, il n'y a rien de mieux que cela pour casser le train-train quotidien.

Une fois entrés dans cette pièce, la jeune femme a refermé la porte derrière eux avant d'attraper sa main - on ne change pas les bonnes habitudes. Elle l'a alors entrainé vers le fond de la pièce, passant devant le félin qui a miaulé sur leur passage, avant de prendre les escaliers de gauche et de les monter. Une fois en haut, ils arrivent entre la cuisine et le salon, alors que Crapule déboule vers eux en leur tournant autour et reniflant toutes les nouvelles odeurs. Faites un pas et elle vous rentrera dedans, vous faisant tomber à la renverse... Si en plus on y ajoute le renard ? N'est-ce pas étrange d'avoir un renard dans une maison ? Hm...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mer 22 Mar - 22:16
Un tour pour la sureté, un autre pour l’intimité : voilà la porte bouclée. Un léger sourire rassuré flotta sur les traits du jeune homme.
    « D’accord, Aimée… »

D’un côté, c’était étrange de l’appeler ainsi, de l’autre, un pas était fait. Appeler quelqu’un par son prénom est une avancée dans le grand tournoi des relations. Un peu plus proche… un peu plus chaleureux… un peu plus de confiance… Prochaine étape… le tutoiement ?

Devinez pourquoi Sherlock s’évertue à vouvoyer tout le monde.. ?

La jeune femme paraissait ravie… Elle était resplendissante. Légère, elle allait et venait tel un nuage de coton : fermer la porte, aller vers lui pour les fleurs, passer la porte derrière, prendre sa main… Un feu follet, un bal organisé… Où le Sexire était un spectateur aux premières loges. Silencieux et riant bêtement, le timide se laissa entrainer. On comprenait qu’il était aussi heureux qu’elle dans cette affaire.

Une fois tout en haut, un chien vint renifler le jeans du rouquin et spontanément, voyant sa queue remuer de façon affective, il posa sa main droite sur le crâne du canidé. Et là, retournement de situation : le berger se leva, heurta la mâchoire du rouquin qui surprit, recula et tomba. Une fois à hauteur, l’attraction de la bête fit le reste : elle sauta sur lui et lui pourlécha le visage. Paniqué, le guitariste chercha à retirer cette langue de son visage.
    « Au-Au secours ! »

Le chien profita de son ouverture de bouche pour rouler une réelle pelle au nouveau venu. Puis soudainement, un hurlement :
    « AAH !! »

D’un mouvement brusque de la jambe droite, un renard vola à travers la pièce pour atterrir sur le canapé : il lui avait mordu le mollet !

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mar 28 Mar - 9:47
Choquée, Aimée regarde la scène les yeux écarquillés sans vraiment réagir au début. Crapule ne change pas... Elle est toujours aussi opportuniste avec les nouveaux venus. Mais là elle dépasse les bornes... C'est le cri d'Esteban qui fait de nouveau réagir et agir la jeune femme, alors que le renard a volé jusque sur le canapé. Mais, il va pas bien lui non plus !? En plus c'est un Morany... Autant dire que la peur la tiraille l'espace d'un coup... Elle tente tout de même de faire comme si de rien n'était pour ne pas l'inquiéter plus et reprend rapidement le contrôle de la chienne en attrapant son collier, et en l'appelant d'une voix sèche.

« Crapule ! »

Aimée tire alors doucement sur le collier de la chienne pour l'éloigner d'Esteban. L'animal a baissé les oreilles et la queue, comme ayant peur de se faire gronder. Elle la lâche finalement en lui indiquant son panier du doigt. Ni une, ni deux elle s'est glissée dedans à côté du canapé en les regardant d'un air triste (tu sais le regard de chien battu). Le renard ne semblant pas avoir apprécié cette petite volée reste éloigné pour l'instant, mais pour combien de temps ? Son regard se tourne alors vers la jambe du jeune homme. Ça ne semble pas encore trop méchant... L'Esertarie lui tend alors la main pour l'aider à se relever.

« Ça ne vous fait pas trop mal ? Peut-être voulez vous quelque chose pour désinfecter... Hm, et excusez-les pour ça... Ils n'ont pas l'habitude de voir des inconnus. », dit-elle en les fixant d'un regard noir, avant de fermer les yeux et soupirer. Elle ne leur en voudrait pas longtemps, ils le savaient. Aimée s'est alors éloignée de lui pour remettre les chaises en place - celles qu'ils ont bousculées en courant partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mer 29 Mar - 18:05
La maitresse avait réagi : la bête fit coucouche panier sans se faire prier. Le renard ne mouftait plus, scrutant la scène d’un regard perçant.

Elle proposa une main rassurante pour l’aider à se relever. Avec force, il l’a prise et la remercia en baragouinant. La station debout ne lui faisait pas mal… quelques pas plus tard : toujours pas de douleur : le voilà rassuré. Encore un peu dans le gaz, Esteban regardait son environnement. Il passa un revers de manche sur sa face qu’il sentait souillée. Là, il rêvait juste de quoi retirer la salive de l’animal.
    « J-je crois que ça va. Il m’a juste pincé… le jean a tenu. Fit-il en se contorsionnant pour voir le point d’impact. Je ne savais pas que les renards étaient des animaux de compagnie… Vous l’avez depuis longtemps ? C’est un de vos patients ? »

Alors que l’Esertarie partit remettre son appartement en ordre, le Sexire prit ses aises en visitant un peu. Si l’envie de se laver le visage n’était pas aussi pressante, il n’aurait osé faire un pas de plus. Or il était juste en face de la cuisine et donc, du lavabo. Le rouquin remplit sa poignée d’eau et s’aspergea le visage avec, frottant avec parcimonie. Il passa aussi une main fraîche sur sa nuque. Assez rapidement, il dégota une serviette/torchon et s’essuya avec. Son regard croisa celui du chien.
    « Voilà donc la crapule dont vous aviez parlé… »

Sherlock savait pertinemment qu’est-ce qui l’attendait en venant ici… Des poils de l’animal étaient collés sur la robe de la demoiselle. On a beau faire attention, il y en a toujours qui traînent… Cependant, sincèrement, il ne s’attendait pas à un renard ici. Peut-être en cage mais pas en liberté… Tout son cours sur la rage lui revint à l’esprit.

Le jeune homme reposa le torchon où il l’avait trouvé et se rapprocha du salon. Toujours sur le qui-vive, il gardait les deux animaux dans son champ de vision.
    « J’avais aussi une chienne à l’époque. Elle avait sa taille, sa force et la même demande d’amour. »

Yeux-ambre ponctua sa phrase avec un sourire mélancolique.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Jeu 30 Mar - 12:51
La jeune femme a simplement souri en le voyant se nettoyer le visage, bien qu'elle soit aussi légèrement gênée par la situation. Crapule n'avait jamais été jusque là... Le voilà déjà bien intime avec sa chienne. Une fois l'appartement rangé, elle l'a simplement fixé en commençant à déboutonner sa blouse. En fait, elle avait oublié de la retirer. Quelle idée.

« Oh non, ce n'est pas un patient ! Il m'a suivie une fois lors d'une promenade et depuis il passe son temps à embêter Crapule. C'est presque comme s'il avait déjà été apprivoisé depuis très longtemps... »

Lui dire qu'il s'agit d'un Morany serait bien déplacé. Mais le fait qu'il n'a eu aucune réaction à la morsure ne peut que la rassurer : bien qu'Aimée ne soit pas sûre que ce soit immédiat. Lorsqu'il a parlé de sa chienne, elle n'a pas pu s'empêcher d'y ajouter :

« Et elle vous roulait des pelles elle aussi ? », tout en riant un peu bien que ce soit dû à la gêne. Et puis, l'Esertarie continue.

« Je vous proposerai bien de prendre place sur le canapé, mais je ne pense pas que vous vouliez vous faire mordre à nouveau... Je vous propose donc le salon. Souhaitez-vous quelque chose à boire ? », finit-elle par demander. Elle lui proposerai bien de rester manger pour se faire pardonner de sa mésaventure avec ses deux compagnons à pattes, mais se garde bien de le lui demander maintenant...

Pendant ce temps, elle s'est déplacée vers la cuisine pour vérifier ce qu'elle a à proposer. Recevoir des invités n'est pas dans ses habitudes, donc les choix ne seront pas très nombreux...

« Hm, je peux vous proposer... du jus d'orange ? Ou du vin blanc, mais ça fait un petit moment que je l'ai celui-là... », pense-t-elle à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mer 5 Avr - 13:33
♫ Tanouna nouna, nanana na nouna nouna na nouna touna nanana ! ♪
(Oui, ceci est un essai onomatopéïque de ceci.)

D-des pelles ?! Ils étaient proches certes, y’avait des accidents… mais il évitait tout de même toutes relations incestueuses avec son chien : n’est ce pas ce qu’on appelle la civilisation ? Et cette réflexion eut pour effet de remplir sa face de rouge… Cheveux ou joues : plus tellement différentiable à ce niveau…

Puis vint le moment de l’apéro : Esteban accepta la petite bouteille de vin blanc. Prendre un verre n’a jamais tuer personne, si ? Ainsi ils firent un peu plus connaissance. Tandis que la vétérinaire tentait de refourguer discrètement le matou trouvé plus tôt dans la journée au Sexire, lui la questionnait sur ses activités, sa maison, son boulot. Doucement les verres se vidaient, les sourires étaient de moins en moins rares mais le rouge était quasi constant. In vino veritas… L’alcool délie les langues et abaisse les protections : c’est bien connu. D’ailleurs, voyant que tout allait bien, elle l’invita à dîner.

Puis arriva quelques questions sur le chien d’Esteban. Ce fut avec une certaine émotion qu’il déballa son histoire. Il avait trouvé le chiot dans les rues suite à une balade. Sachant parfaitement que ses parents refuseraient la bestiole, il la cacha et l’éduqua. Très vite, elle devint son unique amie. Il l’avait prénommé Nox : une bâtarde noire et blanche aux yeux marron. Armé de sa guitare, il jouait avec elle dans les rues, amassant quelques pièces. Quand il en avait marre, il la faisait exécuter des tours pour le plaisir de la foule. Le manège marcha ainsi deux-trois ans…

Jusqu’au jour où son grand-père le fila et comprit ce qu’il faisait réellement de ses journées. Il le sermonna en public, hurlant, l’insultant et tira les deux êtres apeurés dans la maison familiale.
    « Et j’eus… Il ravala sa salive, très touché. Je dus assister à sa mise à mort par mon grand-père. »

Son regard était perdu dans le plancher, non pas de honte mais de vide. Sherlock revivait cette scène, se souvenant de tout… de la balle qui traversa le crâne de la bête, de son corps qui s’écroula comme une poupée de chiffon… du ménage que lui imposa son adorable paternel et quand il dut la jeter dans l’eau de la Tamise, ayant eu l'interdiction de lui accorder un lieu de repos…

Un silence pesant frigorifia la pièce. Le rouquin passa une main songeuse sur sa bouche et posa son regard sur la demoiselle.
    « Ex-excusez-moi… c-ce n’était pas très approprié. Je ne voulais pas… Pas casser l’ambiance. Je comprendrais si vous préférez passer une soirée plus… rigolote seule. »

C’était inscrit dans son regard : à la moindre hésitation, le Sexire était prêt à fuir.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mer 5 Avr - 15:58
Aimée s’est laissée emporter par son histoire, et n’a pu qu’être choquée à la fin de l’histoire. Quelle drôle de chute ! Ce n’est pas à cela que l’on s’attendrait…

Sans un bruit, la jeune femme s’est déplacée, faisant le tour de la table, tel un prédateur essaie d’aller vers sa proie. Mais c’est un homme qui a du chagrin, qui a souffert et qui souffre peut être encore qui est devant elle. C’est pour cette raison qu’elle l’a enlacé, sans rien dire, pendant un instant. Pour finalement murmurer quelques mots : « L’ambiance n’a que peu d’intérêt quand le cœur n’y est pas… ». Pourquoi ces mots ? Ce sont les seuls qu’elle a pu souffler…

Touchée par son histoire, elle est restée quelques instants de plus ainsi avant de finalement s’éloigner de lui, un léger sourire aux lèvres. Ce n’est pas parce qu’Aimée travaille avec des animaux que leurs histoires ne lui font rien : au contraire, elle voudrait tous les sauver. Et ce chien a vécu une fin bien malheureuse. Mais ils ont été heureux pendant de court laps de temps, n’est-ce pas ? Elle s’efforce de le croire.

Pendant ce temps, Crapule s’est approchée des deux jeunes gens en glapissant. L’heure du repas aurait sonné ?

« Je vous propose donc de passer à table si vous n’y voyez pas d’inconvénients… »

C’est ainsi qu’elle s’est mise aux fourneaux tout en continuant de discuter avec Esteban en évitant le sujet des chiens en général – ça vaut mieux en tous cas, pour l’instant (mais difficile à faire quand l’un d’entre eux vous observe). Elle lui renvoie donc les questions qu’il lui posait avant, que ce soit sur son logement, si c’est loin d’ici, si son travail lui prend du temps… Ce genre de questions.

Pendant la cuisson, elle en a d’ailleurs profité pour remplir les gamelles des deux canidés : il vaut mieux ne pas les oublier. Ainsi, des croquettes pour la chienne et un mix de fruits et de poulet cru pour le renard. Quelques minutes après, Aimée revient vers le rouquin avec les assiettes qu’elle pose sur la table avant de prendre place. A manger, rien de plus simple que des croque monsieur : elle s’excuse même de la simplicité du repas. Ce n’est pas dans ses habitudes de recevoir, et donc d’avoir des trucs originaux.

D’ailleurs, pendant celui-ci, Crapule a apprécié trouver un jouet contre lequel elle grogne parfois en le mordant et le balançant : c’est d’ailleurs son ami le renard qui le lui vole dans ces cas-là, bousculant les meubles parce que Crapule tente de le récupérer. De quoi les remettre de bonne humeur et les faire rire un pas.

Une fois le croque monsieur avalé, Aimée lui demande s’il a encore faim : il y en a d’autres de prêts qu’il faut juste cuire. C’est d’ailleurs avec plaisir qu’elle en a mis un autre à chauffer pour lui – elle est déjà calée. Suite à cela s’en est suivi un dessert : une tarte aux pommes faite hier dont il restait quelques parts. Ainsi que le café qu’elle a préparé pour eux deux, servi en même temps que la tarte. Les quelques compliments qu’il a faits sur la nourriture – bien que ce ne soit pas compliqué – n’ont pu que la faire rougir et rire quelque peu alors qu’elle l’en remercie. Pour aussi y ajouter :

« Vous devriez donc venir plus souvent en profiter. J’ai rarement le plaisir de cuisiner pour quelqu'un d’autre… »

Non, la jeune femme ne cache pas que le recevoir lui fait plaisir~♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Jeu 6 Avr - 10:47
Une étreinte…

Une simple étreinte…

Non… pas une ‘simple’ étreinte, Oh non. C’était un geste de compassion, un geste de soutien. Ce n’était pas juste deux bras qui s’enroulaient autour d’un thorax… La chaleur dont ils émanaient, le parfum de sa peau, la tendresse de son mouvement, leurs corps qui se touchent. C’est bien au-delà des mots et des explications. Pas même Sherlock pouvait rester de glace face à ce geste.

Surtout pas lui.

Son passé revint au galop, le faisant cette fois-ci rougit maiiiis pas de timidité. Il eut soudainement chaud, très chaud : depuis combien de temps ne s’était-il pas nourri ? Pourquoi sa nature de Sexire lui brise tous ces moments de… de… simplicité ? De relation platonique ?! Ne pouvant sortir un mot, il se tut. Pour seul geste, il lova sa tête contre l’épaule de l’Esertarie. Profitant de ce moment de quiétude…

Repas, dessert, café… Un dîner ‘normal’ en somme. Enfin, pas réellement : rien n’est banal pour Esteban. Il a un référentiel bien différent des autres. Encore quelques bavardages plus tard, le jeune homme se leva en regardant le cadran digital du four. Il commençait à se faire tard. Le rouquin récupéra sa veste et son écharpe :
    « Je ne voudrais pas en abuser, malgré que se soit… réciproque. Merci pour cette belle soirée Aimée. Et pour le… le… »

Il fit un geste du doigt que lui-même ne comprit pas. Finalement, ses mots ne dépassèrent pas sa bouche, rougissant de la tendre caresse qu’elle lui avait faite plus tôt. Bref. Aimée s’habilla elle aussi accompagnée de près par Crapule et Pinceur. Sur le pas de la porte, il ne sut trop quoi dire…
    « J… En… N’hésitez pas si… Enfin… Si vous passez dans le quartier Sexire à me rendre visite. Je vous dois un repas. Fit-il dans un sourire aussi timide que mignon. J’espère pouvoir encore passer du temps avec vous. »

La dernière phrase était de la vérité liquide, tellement qu’il devint rouge écrevisse. Ça se dit pas ça ! Pas comme ça ! C’est presque tel un voleur qu’il descendit la rue, oubliant de la saluer décemment et héla un taxi.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Lun 10 Avr - 22:42
Après un léger rire face à la maladresse d'Esteban, les deux jeunes gens se sont séparés pour plusieurs jours. Quasiment une semaine. Durant ce laps de temps, l'emploi du temps d'Aimée a été assez important. La charge de travail s'alourdit peu à peu : voilà ce que c'est d'ouvrir son cabinet seule sans même un(e) secrétaire.

Et, une fois que l'Esertarie a eu du temps pour elle, c'était pour se reposer... Ou alors, comme maintenant, pour préparer ses loulous et partir en promenade. La demoiselle se préparait à aller dans la forêt Morany lorsqu'Esteban est venu. Venant du pré où elle brossant Iliade, Crapule s'est jetée sur le jeune homme. Elle est arrivée quelques instants après, alors que la chienne est revenue pour lui tourner après.

Bien que fatiguée par cette semaine, l'Esertarie ne va pas laisser Esteban partir alors qu'il a fait le chemin jusque là... Elle lui a donc proposé de passer son après-midi avec elles. Le renard ne venant pas cette fois-là (il vaut mieux pour lui et la jument), ils ont ainsi pu partir tous les quatre sous les feuillages. D'abord à pieds, puis une pause après une bonne heure de marche... Aimée a profité de cet arrêt pour lui proposer quelque chose. Et, après un moment de discussion et à essayer de le convaincre, le rouquin a finalement accepté. Mais ça n'a pas été une mince affaire. Aurait-il peur ?

Toujours est-il qu'ils ont fini l'après midi sur le dos de la jument, Aimée dirigeant l'équidé alors qu'Esteban se trouve derrière elle, leurs corps suivant les mouvements de l'animal avançant au tölt. Une allure pas appréciée par sa beauté mais parce que c'est confortable, on a l'impression de ne pas bouger, tranquillement assis dans la selle, flottant~ Au moins, les douleurs et les secousses sont bien moins importantes - surtout pour quelqu'un de non habitué. Autant le dire, la jeune femme a été aux anges tout l'après midi, même si le corps contre elle, plus crispé, a apparemment eu plus de mal à apprécier le moment. C'est pour cela qu'Aimée a régulièrement observé dans sa direction tout en lui faisant un beau sourire, avant de finalement lui montrer les plus beaux lieux qu'elle connait dans cette forêt, dont l'un donnant directement sur la mer.

Quelques discussions ont été lancées sur la semaine qui s'est écoulée sur depuis leur dernière rencontre, entre fatigue, boulot et compagnie. Et le chat qu'elle ne tente pas de lui donner cette fois, puisqu'elle l'a finalement adopté.

Finalement, après un après-midi calme, fatigant et peu mouvement grâce à la confiance et gentillesse d'Iliade, ils ont enfin rejoint la maison de la jeune femme.

Et le retour sur terre n'a pas été facile... La fatigue de la semaine retombe sur l'Esertarie, lui priant d'aller au lit alors qu'elle tente de résister tant bien que mal pour son hôte à qui elle propose, cette fois encore, le dîner. Elle compte bien se faire pardonner de l'avoir fait monter à cheval alors que ce n'était probablement pas ce qu'il souhaitait, et aussi au cas où il aura des courbatures le lendemain. Après les soins de base donnés à la jument ainsi que sa nourriture, tous deux sont montés à l'étage avec la Crapule qui est allée directement rejoindre sa gamelle d'eau puis son panier.

Un nouveau repas... Des restes de salade de riz du midi. Aimée n'a rien de mieux à offrir ni assez de courage pour cuisiner, mais Esteban a l'air aussi heureux que si elle l'avait invité au resto. Aime-t-il tant la nourriture que ça ? Ou alors parce que c'est elle ? Ça changerait quelque chose ? Trop de questions dont elle ne veut pas connaître les réponses pour le moment : autant profiter de l'instant présent... Chose qu'elle a fait autant qu'elle a pu jusqu'à s'assoupir peu après le repas sur le canapé (c'est bien là qu'ils ont mangé ce soir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Ven 21 Avr - 12:50
Hummmm….

Hummmmmm….

Le choix est ardu… Difficile… Terrible…

Quel film choisir ? Plutôt quelque chose de romantique avec des millions de prises de tête ou plutôt autre chose au risque à ce que ça tombe à côté ?

C’était devant le cinéma du quartier Humain/Védin que Sherlock mangeait en quatrième vitesse un fast food. Il observait les affiches et se mettait d’accord avec lui-même, pensant les pours et les contres… Il n’avait plus l’habitude. Après 45 ans de désintérêt total face au flirt, il se sentait perdu. Quelles sont les nouvelles normes ? Qu’est-ce qui se fait actuellement ? Qu’est ce qui ne se fait plus ? Lui qui a 108 ans… Pfff, que faire ?

Prendre son temps : est-ce Has been ? Attendait-elle autre chose de sa part ?

Le frénétique tic-toc de l’horloge n’était pas en sa faveur… Plus il attendait, plus il devait se retenir ou aller voir d’autres : ce qui ne ressemble absolument pas à ses maximes. Amour, fidélité, loyauté : comment y obéir en étant Sexire du XXI°s ? Simplifions : en étant Sexire ?

Pfff...
-----♫-----

~Ding Dong~

Aimée ouvrit la porte et Esteban brandit deux tickets adossé sur le chambranle :
    « Cinéma puis restaurant ? Depuis le temps que vous me nourrissez, je pense que c’est un juste retour des choses. »

Timidité, où es-tu passée ? Prenait-il un peu confiance face à elle ? Est-ce mal ? Bref : le rouquin avait choisi une comédie : si la douce Esertarie était assez bon public, lui ne comprenait pas grand-chose. Plus d’une fois elle dut lui expliquer les blagues ou les situations : l’humour n’est pas la branche dans laquelle il excelle même en étant un autre. D’ailleurs, ce fut le principal sujet de discussion au restaurant. Rien de romantique ou d’extravagant : un italien un peu plus coté qu’une simple pizzeria mais rien de très cher.

Ils parlèrent du chat qu’elle avait finalement gardé, d’Iliade et des deux autres animaux, de leur état de fatigue respectif, de leur boulot… Les yeux violets interrogeaient souvent l’ambre liquide et, plus d’une fois sur un quiproquo, rigolèrent de bon cœur. Bien entendu, ils n’étaient pas toujours d’accord avec l’autre mais ce n’était jamais virulent. Au pire, cela se soldait par un silence lourd assez rapidement brisé.

Le jeune homme fut intraitable sur le payement de la facture, c’était à son tour.
    « À charge de revanche ? »

Certitude qu’ils se reverraient.. ? Son esprit le voulait. Son cœur quant à lui…

L’Espagnol raccompagna la tendre à pied : ils devaient digérer le repas copieux et puis, la nuit était câline. Sur le chemin, les discussions allaient de bon train ainsi que les sourires. Toujours ces mains liées… Au fur et à mesure, le regard du timide se posait, s’embrumait de douceur, s’éclairait d’une nouvelle flamme.

Une fois sur le pas de la porte, ils se saluèrent et la belle tourna ses clefs dans la serrure alors que le musicien descendit vers la route.
Hésitation…
Esteban revint sur ses pas, un peu nerveux alors qu’elle entrait dans sa demeure. Il posa une main chaude sur son épaule et elle se retourna dans un balai de soie blanche. Ils étaient suffisamment proches pour ressentir la chaleur de l’autre, leurs respirations. Les deux rougirent sur le coup et la détermination du jeune homme prit un sacré coup à cet instant précis.

Il déglutit difficilement dû à sa bouche sèche. Le temps était en suspension. Son cœur frappait anormalement vite et fort. Il approchait son visage des lèvres de l'Esertarie...

...Anah...
*Flash divers d'elle et lui*

… et posa sa tête sur son épaule.
    « Excuse-moi Aimée... »

Et il fit mine de partir.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mar 25 Avr - 11:46
Douceur... Tendresse... Chaleur...

Peut-on mieux résumer leur relation ? Ou du moins la soirée. Pas d'accrochages, tout semble se faire dans sa continuité. Norme, pas norme, ils n'en ont rien à faire. Tant qu'ils passent un bon moment...

Et c'est avec un grand sourire aux lèvres qu'elle a tourné la clé pour rentrer chez elle, alors qu'ils viennent de se quitter. Plus que satisfaisante, cette soirée. Ce qui est sûr, c'est que ça la sort de sa routine habituelle mais surtout, elle a grand plaisir à le revoir. Plaisir partagé, apparemment.

C'est avec surprise qu'elle s'est retournée, proche de lui et rougissant rapidement. Il est revenu... S'est approché plus, et le cœur de la jeune femme s'est aussi accéléré.

Pour finalement s'abandonner sur l'épaule d'Aimée. Surprise, elle en sent aussi un léger arrière goût. Serait-elle déçue ? Voulait-elle plus ? Peut être... Le pire dans tout ça, c'est qu'il s'excuse. Pourquoi ? Pour ne pas aller jusqu'au bout de ce qu'il a commencé ?

Mais le temps n'est pas à la réflexion, et le fait qu'il fasse demi-tour le lui rappelle. Donc, sans réfléchir, l'Esertarie a attrapé son poignet, le tirant doucement mais assez fermement vers elle : il ne s'échappera pas, pas cette fois. Elle l'a suffisamment attiré pour que leurs lèvres se scellent, finalement.

Un doux contact... Qui n'a pas duré longtemps. Quelques secondes que la jeune femme remettrait bien, mais... Non. Plutôt que ça, son regard se baisse, presque honteuse. S'est-elle trop laissée aller au point de faire quelque chose qui pourrait ne pas lui plaire ? Des souvenirs lui reviennent aussi, mais ils n'ont pas la douceur de ceux qu'elle a avec Esteban. Pour elle, rien n'est pareil, et elle est déjà passée à autre chose sans pour autant l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Mer 26 Avr - 23:39
C-comment avait-il pu.. ? Même, ne serait-ce l’imaginer.. ? Pouvait-il être aussi faible pour remettre en jeu son serment le plus important à ses yeux ? Et pourtant, il avait presque cédé… Pour quoi ? Pour simple av-…

Par réflexe, quand Esteban sentit une pression chaude à son poignet, il se retourna et…

Un baiser.
Un baiser banal.
Innocent.


Un cauchemar.

Quand Aimée se détacha de lui, aucun mot ne lui vint et dans ses yeux, on ne pouvait y voir que la surprise. Il toucha ses propres lèvres comme pour s’assurer que le contact qu’il ressentait encore n’était que factice. La dernière fois était en automne y’a deux ans avec un SDF à la douceur douteuse (Sherlock s’en sentait encore souillé…). Et encore avant, c’était avec Lauraline Larsson, dans la même saison (où il avait été très, très mauvais avec elle)… Et celui d’avant…

D’avant…
*Frisson*

La même chaleur, la même texture, ma même gourmandise et pourtant, rien ne se ressemblait. Ne faisait-il pas une énorme erreur ? Il jouait tout de même avec ses sentiments pour… pour… rien. Juste ressembler à un type normal, névrosé et en attente de l’amour comme tous les mâles de son âge. De plus, il était sur le point de rompre avec le fil de sa vie : sa promesse. Son ultime promesse. L’unique.

Pendant ce temps, la douce rougit et baissa les yeux. Cependant, elle ne le lâcha pas. Le Sexire beugait totalement. Quand d’une voix embarrassée elle l’invita à boire un dernier verre un autre problème se posa –rien ne peut être simple-.

Le rouquin fit un pas en arrière un peu brusquement, dégageant sa main pour la porter à sa bouche. Un peu comme s’il tentait de refouler un vomissement. Quand il put à nouveau respirer, il balbutia :
    « C-c’est une mauvaise idée. »

Sa main tremblait. Il était en sueur, en nage même.
    « J-je vais rentrer chez moi. J-je suis désolé. »

Sa voix n’était qu’un souffle. Est-ce de nouvelles rides au coin de ses yeux ? Un jeu de lumière sans doute...

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Ven 5 Mai - 0:12
Surprise. Elle ne comprend pas totalement sa réaction, alors qu'il s'est brusquement dégagé. Son regard s'est de nouveau posé sur lui, comme cherchant une réponse qu'elle n'aurait pas. Mais ce qui l'a le plus surprise, c'est sa main portée à sa bouche. Le dégoûtait-elle ? C'est la première raison qui lui est venue et, qu'elle soit fausse ou pas, cela l'a blessée. Elle n'aurait pas dû...

Oui, à ce moment-là, elle regrette, et sa tête se balance simplement de gauche à droite alors qu'elle a reculé à son tour, tout en lui répondant. Hésitant.

« N-non, je.. C-c'est moi qui suis désolée. J'ai réagi sans réfléchir. Hm... Pardon. »

Aimée s'est reculée jusqu'à toucher la porte, lui rappelant qu'ils sont encore dehors et que si elle veut fuir plus loin, il lui faudrait se retourner. Chose qu'elle n'ose pas faire pour le moment. De toute façon, il veut partir. Le retenir ? Non, non, ça ne lui serait pas possible. Pas dans ces conditions. Ils se reparleront... peut-être... une autre fois. Oui, une autre fois, arrive-t-elle à se convaincre alors qu'il lui faut un peu de temps pour que sa voix se fasse de nouveau entendre.

« Oui, oui, on ferait mieux de rentrer. A-A bientôt. »

Ses paroles, d'abord rapides, se sont terminées dans un souffle. Elle ne sait pas. Voudra-t-elle ? Voudront-ils, plutôt ?

Se décidant finalement, l'Esertarie s'est retournée pour finaliser ce qu'elle faisait avant qu'il ne l'interrompe : ouvrir sa porte, se faufiler à l'intérieur, et la refermer. Bien qu'elle soit pressée, elle tente de le faire doucement. Cacher ses émotions ? C'est probablement raté vu la tête qu'elle avait dû faire.

Et, une fois fermée, elle s'est posée dos contre la porte, se laissant glisser jusqu'à toucher le sol. Tremblait-elle ? Peut-être. En tous cas, la jeune femme se sent comme une adolescente découvrant pour la première fois les amourettes. Entre déception, hésitation, et excitation, difficile de faire la part des choses. Il lui faudrait du recul... Et ce n'est pas pour tout de suite.

Restant là sans bouger, Aimée écoute les bruits extérieurs. Quelques voitures se sont fait entendre - principalement deux, une à une, qui se sont arrêtées. Pour l'emporter loin d'elle ? L'une d'entre elles, probablement. Ce qui clôt cette soirée... Ou presque.

Après une bonne soirée, voilà qu'elle avait tout gâché. C'est avec cet état d'esprit qu'elle a pris les escaliers, après de longues minutes d'attente contre sa porte, ignorant même les trois animaux qui lui tournent autour pour finalement finir dans son lit. Toute habillée, même. Et c'est avec les trois quadrupèdes tentant apparemment de la réconforter qu'elle s'est endormie... L'esprit torturé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Sam 6 Mai - 18:27
Driiing… Driiiing…

La demoiselle lut le nom… C’était d’une voix hésitante qu’elle décrocha :
    « - A-allo ? Estéban ?
    - Ai-Aimée. Bonjour… Lui aussi avait la voix peu assurée. Comment vas-tu-allez-vous..?
    - Euh, je, on peut se tutoyer, ne t'embête pas... Et bien, on fait aller, beaucoup de boulot en ce moment. Et toi, comment vas-tu ?
    - Je... Silence... Je vais mieux. Mon patron me laisse un peu plus de temps. »

Un silence gênant s’installa. Les deux ne savaient trop que dire ou encore comment aborder la question.
    « Aimée... J-je suis désolé pour, enfin, la soirée… »

Un ange passe…
    « - Je me suis mal comporté... Et je tenais à m'excuser...
    - J-je te l'ai dit, n-ne t'excuse pas pour ça. C'est moi...
    - Non, non. Tu ne saisis pas la situation : c'est moi qui aie mal joué. Je ne voulais pas te blesser ni te faire du mal et ma réaction a été trop... trop... Je t'en prie, ne me déteste pas pour ça... Je m'en veux...
    - Ma réaction n'a pas été la meilleure non plus... Je m'en suis voulu aussi... Je m'en veux encore.
    - Je t'ai poussée à la faute alors que je n'étais pas au clair avec moi-même... Ne t'en veux pas... tu n'as rien fait de mal.
    - Disons... Que c'est notre faute à tous les deux alors ? »

On sentait que le jeune homme était de plus en plus mal à l’aise. Sa voix n’était presque plus qu’un souffle dans le combiné. Après avoir construit sa phrase, il se lança.
    « Aimée, pendant un bref instant, j'ai voulu te faire du mal... J'ai voulu... Il soupira. Tu as bien réagi. Tu n'as aucun remord à avoir. »

Il put sentir la surprise de la jeune femme. Elle enchaîna, troublée :
    « - Hm... Je te demanderai bien ce que tu as pensé, mais... … Je suppose qu'il ne vaut mieux pas ?
    - Tu ne comprends toujours pas...? Tu ne sais toujours pas ce que je suis..?
    - Ce que... tu es ? Hm... Non, je ne comprends pas... »

Silence. On sentait qu’Esteban marchait sur des œufs. Il fit un rapide panoramique pour être sûr de ne pas être écouté. Cela ne l’empêcha de murmurer la suite.
    « Aimée... Comme toi, je ne suis pas... pas qu'humain. Aimée ne répondait pas, ce qui le perturba au plus haut point. Si-si toi tu te nourris de chaleur, moi j'ai une autre sorte de... de… substrat. »

Ça lui coûtait de l’expliquer. Il redoutait sa réaction car souvent, il existe un rejet des Sexires sur le plan amoureux : les Autres se sentent piégés, exploités… et plus souvent, trompés ou vont être trompés. Cependant, il n’est pas comme ses… comme les ‘‘siens’’.
    « T-tu serais donc... Un mythe aussi ? Un autre substrat... hm... Un capien ? U-un... Sexire ? Comme le quartier dans lequel tu travailles...? »

Il eut un soupire de soulagement, au moins elle connaissait la race.
    « Je suis un S... Puis il s'empressa d'expliquer. Mais Aimée, tu n'es pas une proie, je ressens quelque chose pour toi, j'aime être avec toi, je veux encore être avec toi, tu es... »

Le rouquin prit conscience du sens de ses phrases et se tut, rouge tomate. Une voix gênée lui répondit.
    « - C-c'est une déclaration, ou ? Dit-elle avec un sourire qui s’étendait jusque dans ses mots.
    - Ç-ça y ressemble... Conclut-il dans un petit rire. J'espère que tu me pardonneras... et... que ça ne te déçoive pas... car je ne suis pas celui que tu espérais...
    - Que j'espérais... Qu'entends-tu par là ? Que tu penses je préfèrerai être avec un homme plutôt qu'un Mythe... ? T-tu sais, quand on aime, la race importe peu... »

Le jeune homme rit seul, dans son coin, à l’abri des regards.
    « - Ça ressemble à une déclaration…
    - C-c'en est peut-être une ? »

Le musicien leva les yeux au ciel, que dire ? Un large sourire lui fendait les traits : toute trace de peur ou d’angoisse l’avaient quitté.
    « - Aimée... j'ai envie de passer encore du temps avec toi... Voir ton sourire... Ressentir ta chaleur... Je me maudirai si j'osais te faire du mal. Veux-tu bien.. encore passer du temps avec moi..? Malgré ce qui s'est passé..? Malgré ce que je suis..?
    - Estéban... Je le souhaite aussi. Malgré ce qu'il s'est passé, oui. Et ce que tu es est une partie de toi... Si je souhaite te revoir, c'est peu importe tout ça. Juste... toi.
    - ... J'ai envie de te prendre dans mes bras... Je vais m'arranger pour venir te voir ce soir... Mis à part si tu as quelque chose de prévu..?
    - Oui, oui ! Fit-elle enthousiaste. Enfin, non je n'ai rien de prévu.
    - Alors à ce soir...
    - À-à ce soir !
    - Aimée, je-je... j'ai hâte.
    - M-moi aussi ! »

Il raccrocha.

Anah… I am sorry…

-----♫-----

Douche, mise en beauté, habillage (jean bleu, T-shirt beige, un gilet noir, chaussettes blanches et converses noires), sa veste kaki, son kéfié noir, or et pourpre et, après un dernier regard dans le miroir, valida son look.

Une clochette retentit : la demoiselle rousse sortit de l’arrière boutique et put reconnaître le jeune homme du bouquet de 40€. Dans un léger sourire, il fit simplement :
    « Une rose rouge, sil vous plaît. »

Un regard complice s’échangea entre les deux puis il partit aussi vite qu’il était venu.

~Ding Dong~

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Dim 14 Mai - 21:57
Que de bonheur après cet appel. Ses craintes envolées, Aimée, joyeuse, a attendu avec impatience qu'Esteban n'arrive. Et ce n'est pas sans préparer le tout, que ce soit elle-même ou pour le repas, bien qu'elle n'en fera pas des tonnes non plus.

Après son travail (qu'elle a terminé plus tôt), l'Esertarie a fait des courses rapides avant de se doucher et de mieux se rhabiller, histoire qu'il n'arrive pas lorsqu'elle est encore en blouse. Ce serait dommage. Elle s'est ensuite habillée d'une simple robe violet foncé, a séché ses cheveux et préparé la nourriture des loulous histoire de ne pas être coupés.

Lorsque la sonnette a sonné, Aimée était à la popotte en train de faire cuire ses patates. Le reste étant rapide à cuire, ça pourra attendre le dernier moment.

C'est avec un grand sourire aux lèvres qu'elle descend les escaliers, avant de finalement lui ouvrir et de se trouver nez à nez avec le rouquin. Le rouge se pose alors sur ses joues.

« Bonsoiiir ! »

Une rose rouge est alors apparue, que la jeune femme prend entre ses doigts alors qu'il lui rend sa salutation tout en lui demandant si ça va. Mais le sourire d'Aimée en dit long sur ce "comment elle va", alors qu'elle le laisse finalement entrer.

« Entre donc, ne reste pas dehors ! »

Elle a ensuite refermé la porte derrière lui, alors d'attraper sa main, bien que plus timidement qu'à l'habitude. Une raison particulière ? Probablement le fait de ne pas trop savoir comment se comporter. Aimée l'a alors amené jusqu'au salon, où ils peut être gaiement accueilli par Crapule, le chat préférant se cacher pour l'instant. Il viendra plus tard essayer de squatter les genoux du Sexire.

Aimée lui propose alors à boire, lui demandant s'il a une préférence : c'est vrai qu'elle ne connait pas trop ses goûts. Ce qu'elle a en réserve ? Du martini, ou bien du rosé. Il y a toujours plus de choix que la dernière fois... Pendant qu'elle le questionne sur ses préférences, l'Esertarie vérifie comment sont ses patates dans la poêle, à frémir à feu doux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Sam 20 Mai - 22:18
La porte s’ouvre et… Owaaw… Il eut un moment de surprise. Pas la mauvaise avec les lèvres tombantes, mais plutôt de celle qui éclaire le regard et qui met en joie. Aimée était simplement superbe. Esteban eut peu honte de venir ainsi vêtu… Un T-shirt quoi… Ils entrèrent main dans la main dans son salon. Ce contact chaud et doux lui rappelait tant de choses.. À la fois délicieux et douloureux.

Plus douloureux que délicieux.

Crapule vint directement demander des caresses : brave bête. Aussitôt, alors que l’Esertarie partait pour la cuisine, il s’accroupit et flatta le cou du chien.
    « Pourquoi pas un verre de Martini. Mais si vou-tu as besoin d’aide pour vider le rosé…» Fit-il en se redressant.

Tient ? Le renard n’est pas là ? Il regarda le canapé… mais n’avait pas envie d’y attendre patiemment. Il retira sa veste et son écharpe, les pendit quelque part. Loin de lui l’intention de lui faire peur mais il vint dans le dos de la jeune femme et la regarda s’afférer sur le repas du soir. Alors qu’il cherchait les verres à pied (à force de venir, il a retenu où se trouve quoi !) :
    « - Dis-moi où se trouve notre apéro et je m’en occupe.
    - Pour le rosé, ne t'inquiète pas, prends ce que tu veux. Sinon, pour le martini, il est dans le placard ici. »

Elle lui montra alors un rangement situé en hauteur, entre le frigo et la gazinière et il s’exécuta. Il servit deux verres sur un des plans de travail libre de la cuisine. Alors qu’il donnait l’alcool à sa tendre :
    « - Je ne vais pas fêter ça seul dans le canapé en t'attendant. Autant rester avec toi. À la tienne ?
    - À la tienne.» Dit-elle tout sourire.

Le rouquin but une gorgée de martini et la regardait s’affairer. Il s’enquit alors :
    « - Puis-je t'aider en quelque chose..?
    - Huum, à part surveiller la cuisson il n'y a pas grand chose à faire...
    - Il y a tout à faire, au contraire… »

Doucement, il posa son verre et prit la main de la douce. Celle-ci rougit tout en le fixant.
    « Tout ? Hmm, qu'entends-tu par ‘tout’ ? » Fit-elle l’œil taquin.

Il la prit dans ses bras et l'embrassa doucement. Aimée ne fut qu'à moitié surprise, le prenant aussi dans ses bras tout en lui rendant. Le guitariste lui prit une des mains, se détacha délicatement d'elle et la fit tourner. Elle s’exécuta avec joie et le sourire franc.
    « - Tu es magnifique dans ta robe. Elle te va... à ravir.
    - Je... Merci. Tu-Ta tenue est bien aussi, bien que plus originale je trouve. Ponctua-t-elle d’un clin d’œil.
    - En costard, nous aurions été tous deux mal à l'aise... et j'ai plus de chemise pr-, plus de chemise.
    - Ahah, tu n'as pas besoin de te justifier, je te taquine. »

Eu, il fuit le regard de la demoiselle, rouge tomate. Amusée, elle lui poka la joue en souriant. Il lui lança un regard en biais, un sourire aux lèvres, lui prit la main et lui fit faire un demi-tour. Elle était ainsi de dos et il la prit dans ses bras. Il lui susurra à l'oreille :
    « - À ce rythme, un seul repas ne sera pas suffisant... Soupira-t-il en lui embrassant le cou.
    - Tu es en train de me dire que je vais devoir préparer un dessert ?
    - Oh, à mon humble avis, il n'y aura pas grand chose à faire... Alors qu’il lui embrassa la peau de son épaule.
    - Ça dépend ce que je te propose alors ?
    - Et que proposes-tu..?
    - Tu le sauras en temps et en heure. Fit-elle après avoir tiré la langue.
    - Et si je veux le savoir... maintenant ? Dit-il en caressant le cou et le bras de la demoiselle.
    - Tu es bien curieux~ »

Soudainement, il ne fit plus aucun mouvement et relâcha Aimée. Celle-ci fut surprise de sa réaction et se retourna finalement en le fixant.
    « Hm ? Tu n'aimes pas les surprises ? Enfin..... les bonnes surprises ? »

Elle remarqua que le Sexire était rouge pivoine, la timidité revenue totalement.
    « J-je sais pas ce qui me prend... j'-j'ai jamais fait ça... j-je…. »

Le regard violet de la demoiselle trahit la tendresse qu’elle éprouva à cet instant et le prit simplement dans ses bras. Pour sa part, il se trouvait schizophrène.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Ven 16 Juin - 20:42
Aimée lui demande finalement, tout en le gardant dans ses bras.

« Hm ? Jamais fait quoi ? »
« D-devenir comme ça... J-je suis pas comme ça. »
« Confiant ? C'est de ça que tu parles ? », dit-elle curieuse mais ne sachant pas exactement de quoi il parle.
« Dragueur... confiant aussi... »

Elle rougit alors tout en prononçant ces quelques mots :

« N'est-ce pas normal de l'être... si la personne nous attire ? »
« ... » Esteban a alors piqué un fard devant cette vérité, avant de baisser les yeux vers le sol.
« Tu sais, tu n'as pas à être mal à l'aise pour ça. », dit-elle bien qu’étant gênée.
« ... Je, je ne suis pas très au clair avec ma... mes... pulsions. »

Aimée prend quelques secondes avant de répondre, hésitant, pour finalement lâcher ses pensées : « Pourquoi... ne pas te laisser aller, pour une fois ? »
Son regard s'échauffa d'un coup « Alors le repas patientera. » et il l'embrasse de façon langoureuse.

Elle répond à son baiser, d’abord distraitement pour couper le feu et éviter tout débordement, avant de pouvoir se focaliser pleinement sur lui. Et aussi de l’emmener jusqu’à la chambre, où ils ne seront pas dérangés par les quadrupèdes en manque de câlins.

Tranquilles, dans la pénombre, tous deux se sont laissés aller à de douces attentions, prenant leur temps… Entre douces caresses, baisers et peaux nues~. La jeune femme s’y connait moins, ce qui parait normal quand on passe un moment d’intimité avec un Sexire… Cela ne va néanmoins pas à l’encontre de ce moment de plaisir.

Qui a d’ailleurs duré un bon moment. Le calme revenant tranquillement entre eux, ce sont les grattements de Crapule qui les dérangent en premier. Alors que la question d’aller manger le repas se pose finalement. L’histoire de dessert ne marche pas du coup, ça aura été l’entrée.

Hm. Sortant du lit, Aimée se déplace à poil – être gênée maintenant serait inutile – tout en indiquant à Esteban qu’il peut rester au lit s’il le souhaite… L’Esertarie a simplement réchauffé les patates à la poêle et a rajouté plusieurs tranches de magret. Si ça avait été dans une autre situation, elle aurait peut être tenté de soigner les assiettes. Mais là, elle a qu’une envie : se remettre sous les draps. Du coup, elle est rapidement revenue alors que les quadrupèdes se sont approprié une partie de la chambre : Crapule, son panier au pied du lit, et le chat blanc la commode. Rapide mais consistant : voilà ce que l’on attendait de ce repas.

Avant que les tourtereaux ne se refassent les yeux doux, posent les assiettes, et partent pour une rebelote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪ Ven 23 Juin - 11:27
Qu’est ce que ça fait du bien… Il l’a toujours nié mais une fois fait, il se sentait bien. Serein. Entier. En pleine possession de ses moyens. Lui qui avait la sale manie de toujours repousser l’échéance en usant de son pouvoir… le plaisir n’en était pas plus grand ? Et puis, avec une Esertarie… S’il fermait les yeux, bien que ce soit assez glauque pour la douce Aimée, d’autres souvenirs plus apaisants le berçaient. Maintenant, il se sentait lui…

Quand il vit sa silhouette se découper dans l’encart de la porte, il en admira toutes les courbes. Elle n’avait pas à rosir des Sexires vulgaires. Et cela en faisait toute sa beauté : sa simplicité. Sa tendresse. Sa générosité. Alors qu’elle revenait avec les repas, les boules de poils avaient investi leur nid intime. Quand ils mangèrent, les deux bestioles furent vivement intéressées. Crapule posait innocemment sa patte sur la jambe d’Este’ et le chat faisait les yeux doux à Aimée.

Mais le Sexire n’en faisait rien : il avait eu un chien et il s’était toujours donné du mal à le nourrir convenablement. Ce n’est pas maintenant qu’il va donner une de ces patates fondantes fumées au gras du magret à cet être qui n’en profiterait même pas. Et puis, la maitresse vétérinaire : on va éviter de se la mettre à dos.

Aussitôt les assiettes finies et léchées, qu’ils les rassemblèrent pour s’en débarrasser. L’estomac plein, le rouquin se posa confortablement sur le lit. Il tourna la tête pour lancer un sourire à Aimée. Il l’admirait… il la regardait avec tendresse puis doucement avec passion. Il vint auprès d’elle, lui prendre des baisers… encore et encore. Caresser sa peau. Goûter son essence. Ne faire qu’un.

Il ne le dira jamais mais il adorait ces moments… Pas comme ces fois où les femmes n’étaient qu’un moyen d’allonger son existence. Les baisers, les sourires, les soupires… ça lui avait manqué. Ça le rapprochait de son côté humain, celui qu’il laissait toujours de côté alors que c’est celui-ci qui le pousse à survivre…
    « Aimée… je… je t’aime. » Fit-il dans une ultime étreinte.

-----♫-----

Lovés l’un contre l’autre, encore un peu shootés par les évènements précédents, ils profitaient de cet instant si agréable et intime. Ils ne faisaient que chuchoter, espérant ne jamais percer cette bulle de velours. Puis la discussion sur oreiller débuta : les meilleures de toutes.

Taquine, cheveux d’argent fit le contour du tatouage de son doigt :
    « - Au fait, ça, c'est pour quoi ?
    - Tu veux la version officielle ou officieuse ?
    - Hmm, les deux~
    - Une erreur de jeunesse pour les unes... la marque de ma race pour les autres.
    - Oh, vraiment ? Fit-elle les yeux ronds.
    - Avoir un cœur autour du nombril... y'aurait quand même plus viril pour un tatouage... Mais ça a le mérite d’être discret et sujet à mensonge facile.
    - En effet oui, probablement plus facile à expliquer d'une bouffée de chaleur en hiver, rigola-t-elle.
    - La ménopause frappe tôt... dit-il l’œil taquin. Sur le coup, elle hausse un sourcil.
    - C'est méchant ça ! J'ai même pas encore 30 ans !
    - C'est la version officielle ou officieuse..? À son tour d’avoir les yeux ronds.
    - Hm? Les deux. J'ai encore 28 ans~ »

Este’ fit une petite moue mais ne dit pas ce qu'il pensait. Elle appuya légèrement sur ses joues.
    « - Pourquoi, la différence d'âge est si importante ?
    - Selon toi.. quel âge ai-je ?
    - Je n'en sais rien... Sûrement beaucoup pour que ça te dérange.
    - J'ai 120 ans officiellement.
    - Ah oui vraiment ? Tu ne les fais pas je trouve~ À peine surprise.
    - J'ai le meilleur des remèdes. »

Et il l’embrassa doucement. Elle sourit en lui rendant, légèrement rêveuse. Le rouquin continua :
    « - J'aimerai savoir... qu'est ce que tu connais des Sexires ? C'est surtout les rumeurs qui m'intéressent.
    - Des Sexires, euh, tu es le premier que je croise... Tout ce que je sais, c'est ce que mon père a trouvé sur eux, donc pas grand chose. Après... je ne fais pas trop attention aux rumeurs, et j'ai côtoyé peu de mythes depuis que je suis arrivée.
    - Donc je ne suis pas un démon libidineux qui dévorera tes rêves et aspirera ton énergie vitale ? Chouette~
    - Au lieu de les dévorer, tu peux juste les faire vivre~ »

Touché par ce qu’Aimée vient de dire, Esteban la prit plus fort dans ses bras et lui embrassa le front.
    « Voilà une bien belle responsabilité. »

Elle sourit simplement tout en fermant les yeux, elle susurra : "Tu pourrais en avoir d'autres..." avant de s'assoupir.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪
Revenir en haut Aller en bas

Arrivée(s) sans rendez vous | Pv Sherlou ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Sexire :: Luxire :: Habitations-