AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 16

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Dragon noir
MessageSujet: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Sam 15 Avr - 12:35

On venait d’arriver il y a peu, Hugo et Rose étaient parties pour nous trouver des cachettes potentielles, pour repérer les lieux. Nexus et moi, on était allé trouver de la nourriture chacun de notre côté. Il était plutôt resté au port pour cela mais moi, j’avais repéré un marché ouvert. Des gens me regardait bien étrangement, je ne savais pas pourquoi je dois bien l’avouer. Il faisait un peu froid en ce début de journée… Je me couvris bien avec ma cape bleue, couvrant mes ailes alors que ma queue était dans mon pantalon long noir, s’enroulant autour de ma jambe droite. Je réajustais mes lunettes d’aviation sur ma tête, dissimulant mes cornes arrondies dans mes longs cheveux noirs. Mes yeux cyan scrutait la place à la moindre faille pour aller chercher de la nourriture. Mon haut long et bleu en laine me tenait pas très chaud alors que des gants noirs cachait mes mains. Je touchais un moment les écailles de mon visage ; est ce pour ça que papa nous a laisser tomber ? Je me pose toujours la question, j’espère le retrouver un jour quand même. Nexus n’y croit pas trop, lui, je ne sais pas pourquoi il est aussi pessimiste… Je remonte mon col, cachant une de ces anciennes cicatrices provenant de mes entraves d’autant. Parfois, je n’arrive pas toujours à comprendre pourquoi père disait ce monde si peu intéressant mais il doit avoir ses raisons, j’imagine. Mon ventre me rappelle rapidement à la raison de ma présence…

Je vois un sac en plastique avec des pommes dedans alors qu’une vieille payait ses courses. C’est ce genre d’ouverture que j’attendais ; c’est ça survivre après tout. Je me mis à courir, poussant quelques personnes au passage et attrape sur mon chemin le fameux contenant avec les fruits à l’intérieur et je souris en prenant la fuite. Je m’arrêtais seulement quand je fus sure qu’on ne me suivait pas, reprenant mon souffle en regardant ma trouvaille. C’était déjà ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Lun 17 Avr - 20:07
Reynauld avait aperçu la scène de loin, il n'était pas sûr, mais voir quelqu'un qui court à fond la balle, c'est toujours suspect, et l'expression choquée de la vieille dame lui confirma ses soupçons, il y vient d'avoir un vol.
Venu à la base pour avoir des ingrédients pour un pot-au-feu... Le Freelanceur décida de résoudre cette mini-enquête, à vrai dire, il était en jour de repos... Et à part jouer à des jeux-vidéos chez lui et lire des mangas, il ne savait pas trop quoi faire.
Ainsi il demanda à plusieurs personnes s'ils avaient aperçu quelqu'un de très remarquable courir... La plupart faisaient référence à cet enfant, déguisé, très étrange, courant avec un sac... Pas de doutes, c'est bien lui.
De part sa hauteur, Reynauld avait une tête de plus que la plupart des personnes, sa carrure, plus grâce à la taille qu'aux muscle, lui permettait de lui frayer un chemin à travers la foule, rapidement, il arriva non loin du garçon étrange... Un émo ? Etrange accoutrement... Il est pourtant pas au parc d'attraction... Bref.
Il s'avança, il était désormais assez proche pour que Nolenra le remarque... D'un geste assuré et professionnel, il rajusta sa cravate avant de prendre la parole.


"Bonjour"
Reynauld croisa les bras.
"Tu est donc le petit voleur estropieur de petite mémé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 16

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Dragon noir
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Mar 18 Avr - 0:04

Je tirais la langue en arrière, regardant plus attentivement ma trouvaille. Est-ce que les autres m’en voudraient si j’en mangeais une sans eux ? Je ne le sais pas… Je ne demande ce qu’ils auront trouvé de leur côté surtout. Je m’en souviens de la fois ou on avait réussi à prendre ce qu’on appelait « cadis », alors que ce dernier était rempli à ras bord. On avait eu à manger pour une semaine ! Mais bon, ce genre d’occasion était rare… Il est plus facile de franchir les grands endroits où il y a écrit « propriété privée » avec plein d’arbres fruitiers. Mais pour cela, faut-il encore être à la bonne saison, ce qui n’est pas toujours évident. J’avais déjà entendu des gens parler d’une certaine « propriété » en parlant de nourriture. Ils étaient surement fous pour donner des noms à la nourriture. Bref, on dirait que ce genre de chose, les personnes ce les approprie, mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi ; comme si on pouvait prendre un lieu, les êtres vivants qu’il y a dessus et ce qu’il produise en conséquence. Pour moi, si tu trouves quelque chose à manger, tu le gardes et tu le défends, ce n’est pas en invoquant quelques principes sans sens qui me nourrira moi ou les autres. En tout cas, il y a un garçon très grand par rapport aux autres qui se ramènent et se plantent devant moi. Il réajuste le bout de chiffon qu’il a autour du cou.
« -Bonjour »
Il croise les bras. Que fait-il ? Mon regard passe de lui au sac, a non, c’est moi qui l’aie vue en premier ! Je tiens férocement mon précieux butin et grogne. À moi, tu touches, tu perds ton bras comme je le disais si souvent à Nexus quand nous étions petits et qu’il venait m’embêter quand je lisais. Mon livre… Je l’ai passé à Hugo, il a dit que ça serait plus facile pour moi de trouver de la nourriture ainsi. Il m’a promis qu’il en prendrait soin et il a bien intérêt de tenir sa parole.
« -Tu es donc le petit voleur estropieur de petite mémé ? »
Je le fixe de nouveau… Heuuu, ça veut dire quoi ? Mon instinct me dit de partir, mais d’autre part… Je suis curieuse. Mes yeux passent de derrière moi puis à la tête de ce monsieur bizarre.
« -je n’ai pas compris, surtout que je ne sais pas ce que veut dire estropieur tout comme l’autre mot, mais. Je l’ai vue en premier donc allez-vous trouver de la nourriture ailleurs. Vous y touchez, je vous mords. »
Mon ventre se mit à gargouiller… Rhaa… Vraiment, c’est MA trouvaille. Par contre, pourquoi le ? Durant l’année de nos recherches, j’ai au moins appris que là, on me prenait pour un mâle. Je lui tire la langue de manière très provocatrice.
« -Et ce n’est pas le, mais la. »
Je me remis à courir un peu plus loin. Mais bon, là, j’ai faim… Je regarde à droite et à gauche ; je peux me planquer où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Mar 18 Avr - 13:25
"Encore un sauvage sans éducation... Décidément cette île, c'est une île d'hommes préhistoriques ? Quoi que... Il vient de s'offusquer : "La", c'est une fille... Donc des femmes préhistoriques ? Il n'avait vu que ça pour l'instant... Affligeant" - C'est ce que pensa Reynauld, à vrai dire, il n'avait jamais fait face à une sorte de petite sauvageonne de la sorte malgré sa capacité de langage.

Elle ne comprenait pas ces mots, tous liés aux vols, elle ne se rend pas compte de ces actes ? Tristesse...
Toujours l'air sévère, les bras croisés, le Freelanceur ne quittait pas du regard la jeune fille... Après une éternité de cinq secondes... Il sortit de sa sacoche un petit sandwich coupé en deux... Il tend cette moitié vers Nolenra.


"Je peux t'offrir quelque chose de bien meilleur à manger, si c'était pour ça que tu as pris le sac de la mamy sans même lui demander son avis, faire ce genre de chose, c'est du vol..."
Il marqua une pause, espérant que la jeune fille comprenne.
"...Et le vol en société est extrêmement mal vu, des hommes en bleue peuvent t'attraper et te jeter en prison... Une sorte de cage, où tu restes pour une durée très longue... Est-ce que tu comprends ça ?"
Il hésitait à faire preuve d'humour, mais c'était du sirious buziness ici.
L'homme jette un regard très sérieux à la émo, il ne déconne pas il semblerait.

"Je m'appelle Reynauld, Reynauld Mobu, quel est ton nom ?"
Le bras toujours tendu pour que la jeune fille vienne prendre le morceau, une idée malsaine lui prit soudain l'esprit.
"Reynauld Mobu arrêté pour avoir tenté d'appâter une jeune fille avec un morceau de sandwich jambon beurre" - Diffusé en gros dans les médias.
Il a souvent des idées comme ça, ces temps-ci, peut-être devrait t-il consulter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 16

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Dragon noir
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Mar 18 Avr - 15:03

Il me fixait durant quelques secondes, qu’est qu’il me veut à la fin ? Il mit sa main dans sa sacoche ; il va sortir quoi ? Ce geste n’a pas l’air menaçant, mais je me prépare à décamper où cas où quand même. Protégeant mon précieux butin de fruit, je dois absolument ramener à manger aux autres après tout. C’est ainsi que l’on survit, on ne le pourrait pas sans ; on a vécu comme cela durant un an après tout. Ce sont des besoins primaires quoi, quel être vivant pourrait espérer exister sans les satisfaire ? Il sortit un bout de machin et me le tend… Je crois que c’est ce qu’on appelait « sandwich » bien que j’en avais déjà vue mais de forme différent et surtout plus gros. Je suis tout de même méfiante ; n’est-ce pas une ruse pour prendre mon butin, beaucoup plus gros que le sien ? Il s’agirait de papa, je ne penserais pas cela, mais ce n’est point le cas. Je fronce les sourcils, il continue de dire des choses incompréhensibles.
« -Je peux t'offrir quelque chose de bien meilleur à manger, si c'était pour ça que tu as pris le sac de la mamie sans même lui demander son avis, faire ce genre de chose, c'est du vol... »
Il ne dit plus rien durant un moment. Je fixe toujours ce qu’il me tendait ; mais si je lui prends sans lui demander, c’est aussi du vol du coup, non ? Et puis, si on ne fait pas cela, il veut que l’on trouve de la nourriture où ? Je n’arrive pas à comprendre en quoi je devrais trouver ça mal.
« -...Et le vol en société est extrêmement mal vu, des hommes en bleue peuvent t'attraper et te jeter en prison... Une sorte de cage, où tu restes pour une durée très longue... Est-ce que tu comprends ça ? »
Si des gens voient mal, il faut qu’ils fassent comme Rose et se trouvent des lunettes, cela irait sans doute mieux. Après, qu’il voit mal seulement le vol est étrange, un trouble visuel sélectif ? Mais si c’est le cas, ça sera plus facile. Après, si des hommes veulent m’attraper, j’aurais juste à filer de nouveau ou les mordre. Une cage ? Nexus a dit que l’on avait été en cage depuis que l’on était née… Je ne l’ai jamais mal vécu. Pourquoi il me regarde comme ça ?
J’ai un truc sur le nez, il y a ma cicatrice, mais je ne pense pas que ça soit aussi inhabituel que ça.
« -Je m'appelle Reynauld, Reynauld Mobu, quel est ton nom ? »
Humm, j’étais plus intéressé par ce qu’il tendait que comment il se nommait. Je me rapproche un peu, le sens du bout du nez et le prends. Je le goute, il n’est pas mauvais, ce sandwich. Mes ailes bougèrent légèrement sous ma cape.
« -Papa ne nous en a jamais donné un, mais on s’en est trouvé un depuis pas longtemps. »
Je n’avais pas à le cacher et puis il m’a donné à manger bien que je n’en saisissais pas encore la raison.
« -Moi, c’est Nolenra Black… Comme dans mon livre ! Même si c’est Hugo qui l’a pour l’instant, il a intérêt à en prendre soin… C’est papa qui me la donner après tout quand j’étais petite ! »
Rien que de parler de mon livre me faisait sourire.
« -Par contre, faut bien que je trouve à manger pour moi et mon groupe, sinon, on ne pourrait pas survivre bien longtemps, c’est comme l’eau. Et pour la cage, je n’ai pas compris ce qu’il peut y avoir de si horrible, peut être que je retrouverais papa comme ça ! Toi, tu as déjà vu papa ? »
Après tout, il sait peut-être où il est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Sam 22 Avr - 5:05
Reynauld regarda la jeune fille, il était un peu étonné, il ne le montre pas clairement, mais entre le dé... Est-ce vraiment un déguisement ? Les ailes viennent de bouger non ? Non non... Mieux ne vaut pas y penser, c'est un déguisement TRES TROP REALISTE.
Par réflexe il avait mis sa main sur son menton, il était curieux... Très curieux.
"Elle a pris son nom via un livre ? Elle ne... Elle est dégénérée, forcément, quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête."
Reynauld resta interdit, "Hugo ?", encore un autre... Un enfant, à son humble avis... Ah voilà qu'elle mentionne un groupe, un groupe d'enfants rebelles ? Orphelins ? Cela ne l'étonnerait pas, tout ce qu'il faut savoir est... Depuis combien de temps ?
Voilà qu'elle parle de la cage de manière positive... Et de son père ? Non... Son père c'était un psychopathe... Le Freelanceur avait du mal à tourner une phrase sans insulter son père au passage.


"- Ton père ? Oui je peux t'aider à le retrouver, c'est mon travail, de localiser des personnes, je suis... Freelanceur..."
Hésitant, le blondinet se demanda si la jeune fille savait lire... Dans le doute.
Il lui donna depuis sa blouse, un petit bout de papier.
(click)
"Si tu souhaites mon aide, tu peux me voir chez moi, à mon agence dans le quartier là-bas, si tu veux j'offrirais un repas à toi et ton groupe au passage, vous aimez le pot-au-feu ?".

Reynauld se mit droit de toute sa hauteur, il dominait largement la filette, néanmoins, il ne se considérait pas comme supérieur, si tel était le cas, il se serait mis accroupi à sa hauteur, et ça, c'est très insultant, ou c'est à risque.

L'homme regarda dans sa sacoche s'il avait les légumes nécessaires pour un bon vieux pot-au-feu dont il a le secret... A vrai dire, il ne sait cuisiner que ça... Et des nouilles, glorieux cuisinier ce Reynauld.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 16

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Dragon noir
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Sam 22 Avr - 19:14



“L’oiseau en cage rêvera des nuages.”



Vraiment, je me demande si on pourra retrouver papa en ce lieu, cette ile. En tout cas, un gars chelou me parlait de divers trucs, pas toujours très compréhensibles. Il disait des choses apriori terrible, mais je ne voyais pas en quoi en fait.
« - Ton père ? Oui je peux t'aider à le retrouver, c'est mon travail de localiser des personnes, je suis... Freelanceur... »
Il prit quelque chose dans sa veste, mais de tendit un bout de papier carré. Pourquoi il a ça sur lui, ça ne sert à rien. Et puis, c’est quoi un Freelanceur ? Surtout moderne, je n’arrive pas à tout comprendre. Je regardais la carte avec un sourcil levé, ne comprenant pas du tout l’intérêt de la chose. Vraiment, mon livre avait des choses plus intéressantes dedans que ça.
« -Si tu souhaites mon aide, tu peux me voir chez moi, à mon agence dans le quartier là-bas, si tu veux j'offrirais un repas à toi et ton groupe au passage, vous aimez le pot-au-feu ? »
Le pot au feu ? Je vois ce qu’est un pot, mais s’il est au feu, ça ne doit pas être pratique. Surtout que je vois mal comment saisir quelque chose d’immatériel et de brulant. Il regarde dans sa sacoche je ne sais quoi. Je ne comprends toujours pas pourquoi il me demande si on aimait un truc immatériel brulant. Déjà que de bases, un pot, ça ne se mangent pas, mais au feu… à moins que ça soit si on aimait l’apparence de ce genre d’objet, mais à vrai dire, je n’en ai jamais vu, je ne savais même pas que ça existait. Même si, je suis surement mal placé pour dire ça, mon existence elle-même est souvent entourée de mystère, le pire étant que je ne peux même pas y répondre.

Enfin, après avoir bien réfléchi à ce que pouvait être un pot au feu…
« -Je ne sais pas, j’n’ai jamais vu de pot au feu, ça ne doit pas être pratique à prendre. »
J’avais mes sourcils froncés légèrement, la tête légèrement penchée sur un côté, dans une totale incompréhension des paroles de l’individu. Je sentis tout à coup, une odeur de poisson. Puis une voix.
« -Ce n’est pas un objet, mais un plat, Nolenra. »
Ainsi qu’un soupir. Je me retourne, Nexus, ayant en main des poissons attachés ensemble par une ficelle à la queue, avançait. Cheveux semi-longs et yeux noirs, veste à manches longues violette avec un T-shirt noir en dessous, pantalon noir et basket, c’est ainsi qu’il était. Il s’avance, regarde assez mal le mec avec un chiffon autour du cou avec une totale inconsidération. Puis il me fixe.
« -Je me demandais si tu saurais te débrouiller, j’ai bien fait de revenir.
-Tu es là depuis longtemps ? »
Demandais-je avec une totale innocence.
« -À un peu avant le mot papa…. Et tu devrais arrêter d’essayer de les chercher, ils ne reviendront jamais… Et c’est mieux comme ça. »
Il avait les yeux si douloureux, il y a des choses que je suis incapable de comprendre, j’imagine. Mais passons, si le pot au feu est un plat, même si je ne sais pas pourquoi ça s’appelle comme ça. Je lui souris.
« -J’ai des pommes et le monsieur avec le bout de chiffon autour du cou a à manger. »
Dis-je en pointant du doigt Reynauld. Nexus se gratte la tête avec sa main libre et considérait enfin l’individu bien que ce ne soit pas avec le sourire.
« -J’avais entendu. Vous savez monsieur, c’est assez lâche d’appâter une jeune fille avec de beaux discours. Bien que ce que vous proposez soit assez intéressant vu qu’il nous ferait gagner un repas, ce qui est précieux, rien ne me dit que ce n’est pas un piège pour nous attraper. J’imagine bien que les deux autres seraient aussi en train de vous manger dans la main s’ils étaient là, mais je ne suis pas aussi naïf qu’eux. »
Moi j’étais avec ma tête, regardant Nexus, les yeux brillants en mode « il possède de la nourriture ! nourriture !!! », bien tenté malgré moi. Même si, un détail me traversa l’esprit.
« -Mais monsieur Raynauld, vous gagneriez quoi à nous donner à manger ? »
Je ne le comprenais pas.




regardez les yeux bleus du monstre qui pleure


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Dim 30 Avr - 16:47
Le Freelanceur soupira, il avait décidément en face de lui un être qui n'avait jamais vu la société.
Un pot-au-feu, BORDEL ! Tout le monde connaît ça au moins ! Même le pire des japonais devine que c'est un plat !

Reynauld est quelqu'un qui répond toujours au tact au tact, mais envers les mineurs, il reste tout de même bien plus sympathique, ainsi, il se contenta d'un simple commentaire vers l'adolescent.


"Bonjour, tu dois faire plus attention devant la glace, il manque un peu de maquillage, ici."

Il montra de sa paume, le côté droit de son cou.
Le Freelanceur avait remarqué une certaine... Anomalie, un replie de peau sur le côté droit de la gorge ? Étrange... Bref, ce n'était pas le sujet.


"Ne l'as-tu donc pas remarqué ? Ma camionnette rose bonbon avec marqué "Bonbons gratuit" attend sur le parking."

Reynauld exprima ceci d'un air extrêmement sérieux et glacial.
Il reprend un air plus chaleureux pour répondre à Nolenra :

"Je ne fais pas ceci pour une raison précise, je pense juste qu'à votre âge, on doit tous avoir la chance d'aller à l'école et d'apprendre, de vivre sans trop se soucier de la nourriture, de sortir, de ne pas..."
Le regard de Reynauld se posa sur le sac de pommes.
"Voler pour sa survie dans notre société."
Il marqua une pause de quelques secondes.
Le freelanceur relève le regard vers Nexus :

"Mais je me doute que tu ne souhaites pas entendre un cours barbant sur la société actuelle."

Il commença à partir à une cadence lente, ses pas étaient lourds, il commença à s'allumer une cigarette.

"Soit, si tu veux vérifier par toi-même pour la nourriture, tu sais où me trouver"

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 16

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Dragon noir
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu] Dim 30 Avr - 19:42



“L’oiseau en cage rêvera des nuages.”




Lorsque mon ami était arrivé, froid, comme à son habitude, à la fin, le mec au chiffon avait dit ;
« -Bonjour, tu dois faire plus attention devant la glace, il manque un peu de maquillage, ici. »
Et Nexus, avait alors contenté de grogner. C’était son truc ça, jouer au dur, il semble vouloir toujours nous protéger, mais… D’un autre côté, même si on ne connait pas tout, je suis sûr que chacun de nous saurait un minimum se débrouiller, non ? J’ai bien réussi à trouver des pommes après tout, et toute seule en plus ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il est aussi ronchon tien, même moi je suis de meilleurs poils. Bon en même temps, je vois pourquoi je serais énervé alors qu’il ne s’est rien passé. Mais bon…
« -Ne l'as-tu donc pas remarqué ? Ma camionnette rose bonbon avec marqué "Bonbons gratuit" attend sur le parking.
-Justement, non. »
Toujours aussi froid, mais pourquoi ? Reynauld nous offre à manger, je fais les yeux doux au cœur bien qu’il ne me regarde absolument pas. J’ai faaaaiiiimmmmm ! Allez quoi ! Dit ouuuiiii ! M’enfin, Reynauld répond à mon interrogation ; qu’avait-il à y gagner ?
« -Je ne fais pas ceci pour une raison précise, je pense juste qu'à votre âge, on doit tous avoir la chance d'aller à l'école et d'apprendre, de vivre sans trop se soucier de la nourriture, de sortir, de ne pas voler pour sa survie dans notre société. »
L’école ? Mon père disait, il me semble, que c’était un horrible endroit sans s’étaler davantage dans les détails. Mais pourtant, le gars au chiffon reliait cela à l’apprentissage ; je ne comprenais pas tout… Mais c’est bizarre de nourrir des gens sans raison, pourquoi une chance ? D’un autre côté…. Nooouuurriitturreee !! De nouveau, le regard se pose sur Nexus ;
« -Mais je me doute que tu ne souhaites pas entendre un cours barbant sur la société actuelle. »
Mais une nouvelle douleur dans le regard de mon ami, je pouvais la voir, cette lueur, on se connaissait si bien. Il ne répond pas immédiatement. Il partit lentement, s’allumant une mèche comme j’ai déjà vu, une sorte de bout de bois tout petit blanc et beige.
« -Soit, si tu veux vérifier par toi-même pour la nourriture, tu sais où me trouver »
Nexus semblait réfléchir, sachant probablement qu’il laissait une chance nous filer entre les doigts. Je tenais mon sac de pomme et de nouveau, mon ventre gargouilla.

Il me regardait puis il fixait le mec et finit par soupirer. Il mit une main sur ma tête en souriant.
«-Je vois… J’imagine que je ne suis pas assez ouvert aux nouvelles rencontres.
-J’ai faim moi… »
Il me prit avec sa main libre mon bras et se dirigeait vers le mec en l’interpellant. De nouveau, son sourire avait disparu.
« -Soit, on accepte. Je serais lâche de ne pas écouter la faim d’une certaine demoiselle.
- Merci Nexus !! ♥♥ »
Dis-je, toute souriante, en trottinant. On le rattrapait finalement et je demandais à Nexus ;
« -Mais comment on va prévenir Hugo et Rose ?
-Je pense qu’il ne devrait plus tarder, je les ai croisés en venant. Je leur ai demandé de venir quand ils auraient fini et de ne pas tarder non plus s’ils ne trouvaient rien pour ce soir. En parlant du loup… »
Effectivement, une fille aux visages atypique arrivait. Elle a des pétales de rose traversent son œil droit, ses yeux étant verts, des lunettes sur le nez. Elle a un foulard rose dans ses cheveux bruns et mal coiffés. Elle a des cicatrices de griffures sur son œil droit également. Une cape brune masque les marques à son cou alors que pour ses poignets, elle utilisait aussi du fond de teint. Elle a un T-shirt et un short rose ainsi que des baskets cachant les cicatrices à ses pieds. Elle vient, relativement paniquée, mon livre à la main.

Elle jetait d’abord un coup d’œil distrait au gars, un peu timide avant de s’adresser à Nexus, larmes aux yeux.
« -Qu’est-ce qui se passe ? Où est Hugo ?
-Bha, je ne sais pas, on a fini par chercher dans le port…
-Je le sens mal…
-Pourquoi, tu t’es cogné ? »
Bah quoi, s’il dit qu’il se sent mal.
« -Et puis, il a dit qu’il pouvait bien jouer un morceau avant de revenir et du coup, il a vu une chaise laissée comme ça au milieu d’un tas d’autres bazars, près de l’eau, il s’est assis, il a dit que ça je n’avais pas l’air stable. Je lui ai dit que c’était une mauvaise idée, mais il ne m’a pas écouté et m’a donné ton livre Nolenra. Il y a eu un bruit derrière moi, je me suis retournée et après, quand j’ai de nouveau regardé là ou devais être Hugo, il n’était plus là et la chaise non plus.
-Tu as regardé dans l’eau ?
-Bah non, pourquoi ?
-Heureusement que les guitares flottent en général… »
Nexus demande à l’adulte après un soupir ;
« -Cela vous dérange si on fait un détour avant, pour aller à la pèche ?
-Encore plus de poisson ! »
Il ne me répond pas. Il a des yeux lassés, j’ai raté un truc ? Enfin, je récupère mon livre, le serrant contre moi avec ma main libre.




regardez les yeux bleus du monstre qui pleure


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu]
Revenir en haut Aller en bas

Ces choses que l'on se refuse de voir... [Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» S. Daeron Kerrigan | On déjoue beaucoup de choses en feignant de ne pas les voir.
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Connaissez-vous le prix des choses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Asura :: Marché ouvert-