AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Mer 26 Avr - 15:34
Mascarade & ombres.

Bienvenue dans le bal ouvert de la Sang-Pure. Il est ouvert exclusivement à ceux qui ont répondu positivement à la lettre. Vous débuterez dans les lieux et avec les personnes que l’on vous a attribuées. Il vous est autorisé de quitter la fête mais attention, cette action est irrévocable. Quand le bal se terminera, un message sur chaque lieu sera posté et en quelques tours, sera clos.

Quelques règles :
    - Le nombre maximal de joueur dans un même lieu est limité à 4.
    - Il est demandé de respecter les tours de jeu : A commence, puis B puis C, à nouveau A, B, C…
    - Si vous avez avec vous un membre qui ne communique pas assez rapidement et qui vous bloque, un temps d’attente de 48h (sans réponse de sa part) est demandé avant de pouvoir sauter son tour/changer de lieu. En aucun cas il est évincé du bal. Si vous avez son autorisation pour sauter son tour, elle devra être jointe en spoiler.
    - Pour changer de lieux, il faut attendre un délai de 3 jours minimum pour le réitérer. Pour cela, postez dans le nouveau lieu avec un lien d’où vous venez et dans votre poste de départ, le lieu où vous allez.
    - Il est strictement interdit d’être à deux endroits au même moment.

Il vous sera proposé 5 lieux où vous pourrez tourner selon les règles préétablies plus haut.

Tout d’abord, vous arrivez sur le parvis du manoir : un sol de petite pierre beige envoie de la poussière lorsque sabots ou pneus les dérangent. Une immense masure pas si lugubre que ça mais mangée par le lierre vous ouvre ses portes. Deux serviteurs en costumes et loups identiques vous accueillent et vérifient vos noms. Une fois cette étape passée, un ruban en soie rouge avec un pendentif représentant une goutte en argent est lié à votre poignet.

Ainsi, vous passez la porte pour arriver sur un couloir en croix : à votre droite et votre gauche, des pans en toile ont été érigés pour vous interdire l’accès. De part et d’autre de l’immense porte de bois ouvragée ouverte, deux escaliers imposants remontent le long du mur pour atteindre l’étage au dessus de vous. La facture et le détail des ornements sont à couper le souffle… Bien entendu, il vous est impossible de monter. Pour les curieux, une employée vêtue et masquée de la même manière que ses collègues surveille les lieux.

Vous voilà dans une immense pièce lumineuse avec des colonnades de part et d’autres de la piste de danse. Le parquet est ciré, lustré et reflète avec élégance le lustre en cristal royal qui tamise la pièce. Du coin de l’œil, vous apercevez le buffet érigé dans un coin de la pièce. Il est à l’effigie du reste : théâtral. Des serveurs passent dans les rangs pour distribuer boissons et canapés, d’autres restent en arrière des tables pour vous préparer vos envies, les derniers récupèrent tous les contenants vides. Malgré les bouches affamées, rien ne disparaît : à croire que ça réapparaît aussi vite que cela se consomme. Et quelle gastronomie… Si ce n’est pas fait pour vous impressionner, c’est de la vantardise à l’état pur.

Au fond de la salle une scène avec un trône impérial est dressée. Vous y voyez une jeune femme assise dans une robe délicate accordée à son loup. À ses côtés, un homme à l’allure austère. C’est le lieu des discussions et de rencontre à proprement dits. C’est surtout ici où les employés sillonnent les groupes pour proposer leurs gourmandises.

Sur la droite de la scène, une ouverture vers la nuit vous appelle : le balcon. Surplombant un jardin soigné, il est assez spacieux pour accueillir une centaine de personne. En cette saison, l’air est encore un peu frais mais non désagréable. C’est là où irons les personnes souffrant de valses trop rythmées, de chaleur humaines trop oppressante ou de repas trop copieux. Voire, ceux qui veulent se retrouver seuls…

Pour les meilleurs des observateurs, au coin du balcon, il y a un petit escalier qui mène au jardin. Entre fontaines et labyrinthes, teintés de l’élégance terrifiante du quartier, il y a vraiment de quoi se perdre. Cependant, en toute saison, vous y trouverez des fleurs.

À la moindre question, n'hésitez pas à Mp/Skyper/rechercher activement Sherlock Rechel/Sonatæ Delorme. Amusez-vous bien~♫

Ordre de poste : Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Jeu 27 Avr - 22:37

Mascarade & Ombres


Nous y voilà à ce fameux bal dont j'ai répondu par l'affirmative. Mes trois squatteurs m'ont tanné pour y aller. Et puis, qui suis-je pour refuser de leurs demandes à coups d'arguments tout à fait logiques mais irrationnelles et de chantages ? Franchement ! Ils ont pris, cependant, un malin plaisir à se déguiser.

Edna, dans sa grande bonté comme elle le dit, se déguise en déesse agrémentée d'un masque en dentelle qui lui couvre les yeux. Et bien, je serais la déesse du bonheur de la nouvelle couronnée. Inutile de dire que je suis la plus appropriée pour ça. Après avoir roulé dix fois les yeux, soupirée deux cents fois, je n'ai pas pu la faire changer d'avis.

Edna:
 

Bien sûr, Delia suivit le délire de sa sœur. Je serais la prêtresse qui la guidera. J'ai abandonné l'affaire à cette phrase. J'ai quand même tenu à leur signaler que la nouvelle Princesse n'aurait sûrement pas besoin de leurs conseils détraqués.

Delia:
 

J'ai tourné un dernier regard désespéré à Seth. Levant juste les épaules, il est allé se regarder dans la glace. Finissant son inspection, il m'acheva d'une phrase. Tant qu'elles ne l'auront pas essayé comment peux-tu savoir que cette Princesse n'aura pas besoin de leurs conseils ? Résignée mais pas vaincue, surtout de mauvaise foi, je lui signale qu'il n'a pas besoin de se regarder sous tous les angles alors qu'il va habillé de son costume journalier et qu'il n'a que rajouté qu'un loup. Ce à quoi il s'en est offusqué.

Seth:
 

Je regarde la coupe de champagne que je tiens, en me rappelant ces souvenirs. En arrivant, j'ai dû les surveiller de plus près. Après avoir passé la porte immense, mes compagnons ont voulu en savoir plus sur ce lieu furetant un peu partout. Un qui essaie de jeter un coup d’œil derrière les voilures dans le couloir. Un autre qui se colle à la porte passée pour observer si les racines des lierres ressortent de ce côté. Après un rappel à l'ordre par l'employé, on est arrivé dans la salle de bal. Seth, comblé, s'est mis à observer les interactions entre les invités. Delia est allée vers le balcon qui mène dehors, je suppose. Elle allait sûrement vers le jardin. Et Edna ? Et bien, sur la piste de danse...

Touchant le ruban, je porte mon regard voilé par un masque brun aux décorations rouges et dorées (comme le bracelet au poignet sur l'image), vers le buffet. Décadent ! Opulent ! Tout n'est que masques et ombres comme le thème de la soirée. On veut nous prouver la richesse de cette nouvelle Princesse. Impressionnante pression ! Manœuvre bien pensée ! A-t-elle quelque chose à prouver ? Reportant mes yeux vers Seth, il trépigne comme un petit enfant à qui on vient d'offrir le cadeau de ses rêves. Regarde Dio ! C'est un paradis !Il y a tellement à observer. Les gestes, les comportements, tout ! Je lui souris alors que je continue pour regarder la scène, place de la Princesse et son garde. C'est une pièce de théâtre. A voir comment elle va se finir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Sam 29 Avr - 14:23





Grand d'1m98, l'homme aux cheveux gris qui s'approche porte un chapeau haut-de-forme, un pourpoint blanc avec un costard couleur rouge écarlate mélangé à du pourpre, un style vieux garçon se dégage de cette personne.
On remarque également le pantalon noir à rayures blanches s'accompagnant de chaussures de toile noires.
Mais ceci n'est qu'une description physique des plus sommaires, car le plus important est sa façon de réagir classieuse, le respect envers toutes les personnes présentes à la fête... Ainsi que ce masque de théâtre souriant sur son visage, grâce à tout cet accoutrement mais aussi grâce à son étiquette, il parvient à dégager une certaine prestance, peut-être également grâce à sa hauteur, mais n'est-ce guère le cas au sujet du charisme pour la totalité des invités ?


Reynauld s'approcha du buffet, il ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'il était vraiment partie chez le teinturier la veille pour... Teindre ses cheveux en gris, pour paraître comme un vieil homme à la vue de tous, il va devoir rester avec pour un léger moment, tant pis, c'est comme ça quand on veux pas être reconnu.

Il regarda autour de lui, inspectant l'entrée, le buffet, tout autour... Reynauld n'était pas choqué, déçu, impressionné, il était juste indifférent, dans son pays le Japon, il y a des gratte-ciel entiers pour une famille de quatre personnes et logement F1 pour une famille de douze.
Du moins, c'est la comparaison qui se passe dans son conscient, il reviens rapidement à la réalité, un serveur lui propose à manger, du homard, Reynauld refusa de manière digne "Je m'évince de me sustenter pour l'instant, merci".

Le Freelanceur était bien le seul à ne pas avoir pioché dans le buffet, cela est clairement perceptible lorsqu'il est le seul, les mains dans le dos et très légèrement à l'écart, sans rien à manger.
Le regard pesant de Reynauld se posa ensuite sur Dianae puis Seth, il s'avança d'une démarche lente, il n'était clairement pas pressé... Après être arrivé à leurs côtés, il s'exprime :


"Belle soirée, n'est-il pas ?"
Il marqua une pause, pour que ses interlocuteurs se retournent.
"Était-ce la princesse que vous observiez ?"

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Mer 3 Mai - 0:23

Mascarades & Ombres


Une voix inconnue interromps mes pensées

Belle soirée, n'est-il pas ?

Je me retourne en même temps que Seth pour regarder l'inconnu avant qu'il continue par une autre question qui m'est adressée directement.

Était-ce la princesse que vous observiez ?

Seth prend la peine de répondre à la première question avant de retourner à ses observations ; beaucoup plus absorbé par les mœurs sociales. Avant que je continue pour la deuxième question clairement tournée vers moi.

Très belle soirée
Oui, c'est bien ça. Pourquoi ?
Plaît-il ? Vous souhaitez savoir le Pourquoi de ma question ?
En effet.
Simple curiosité, êtes-vous attirée par l'atmosphère de mystère autour d'elle ? Ou simplement êtes-vous quelqu'un de son entourage ?

Me retournant vers le trône, je l'observe un petit moment avant de répondre

Oui, il y a une part de mystère qui l'entoure en effet. Cependant, je pensais que ça ressemblait plus à une pièce de théâtre. L'actrice principale va-t-elle se révéler à la fin ou non ? Vous ne trouvez pas que ça y ressemble ?

Négatif Sa réponse vient directement. Un bref silence s'installe, avant qu'il ne reprenne. Le but de cette fête étant pour l'hôte d'exposer toute sa richesse et sa toute puissance, pourquoi donc une scène de théâtre ?

Je souris doucement, en me retournant vers lui, car c'est justement toute cette exposition qui me fait penser à une comédie.

Justement tout est dans l'excès, l'exagération. Tout est mis en place pour impressionner. C'est pour cela que ça m'a fait penser à une pièce. Après, je n'ai peut être pas la bonne vision vu que c'est mon premier bal de ce niveau.

Je le vois prendre un air amusé et curieux face à ma réponse. Loin de m'en offusquer, je souris doucement.
Votre premier bal ?
Oui mais mes amis ont voulu venir donc j'ai accepté l'invitation. Et me voici.

Je vois alors son regard se tourner vers Seth, en suivant son mouvement.

Est-ce votre ami dont vous faites mention ?
En effet, il en fait partie. Ils viennent d'arriver sur l'île.

Ramenant son regard vers moi, il me demande.

Donc comment se passe jusque là votre "Baptême" ? Si je puis dire.
Pour le moment, tout est impressionnant. Mais en même temps c'est l'image qu'ils veulent véhiculer. Je me demande bien ce que cette soirée va nous réserver. Savez-vous si quelque chose est prévu au cours de la soirée ?

Je le regarde concentrée sur sa réponse.


Légende a écrit:
Reynauld = en gras
Dionée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Mer 3 Mai - 0:42
Hello ! J'vous rejoins !:
 

Pas légers, pas de velours ♫ Pas de danse, pas d’amour ♪

C’est en esquivant les groupes qui grossissaient que je me glissais vers le buffet. Personne ne tentait de me parler, de m’interrompre ou encore de me saluer. Pas même mes employés qui ne savaient rien. J’étais une ombre dans cette grande mascarade… Comme le stipulait le thème.

Une fois la scène derrière moi, je me retournais, faisant voler les pans de ma cape ainsi que de ma robe. Son regard était encore posé sur moi tout en veillant à ne pas attirer l’attention sur sa cible. Je faisais de mon mieux pour rester dans son champ de vision (sinon j’allais encore me faire gronder) tout en vivant ma vie. Lui, en contre partie, pouvait me suivre sans me vendre. Mon turquoise croisa sa haine et ma mine se renfrogna. T’as vraiment l’air lugubre comme ça… Souris un peu Gabriel… C-comme avant. Comme quand tu m’embrassais avec plaisir. Comme quand tu me prenais dans tes bras forts. Comme quand ta simple odeur me faisait tourner la tête…

Un ancien souvenir remonta dans ma mémoire et un sourire enfantin fleurit sur mes lèvres, ourlant mes canines.

Dans un mouvement de tissu, je me retournai pour me diriger au plus près du buffet. J’avais une commande à prendre. Alors que j’allais aborder le serveur, j’entendis une voix masculine bourdonner derrière moi.
    « Est-ce la princesse que vous observez ? »

Oh ? Il est vrai que je n’ai pas tellement l’habitude d’entendre une conversation sur moi sans que je sois une oreille directe. Tout en restant discrète, je demandai un verre ruby et une orangeade pétillante. Enfin, si dû moins on puisse percer ma cape et mes intentions. Pendant que les deux boissons se préparaient, j’écoutai aux portes sans lancer un regard. Ou presque.
    « L’île est une attraction en elle-même et la terre que vous foulez, sa scène. Que vous soyez étonnée par les moyens est une chose, que vous soyez sensible à son mystère, une réussite. Fis-je en passant à côté de la demoiselle et de l’homme au masque. Je récupérai le plateau de derrière le bar. Les comédiens sauront jouer avec votre sens de l’observation… Avec un peu de chance, vous pourrez enfin savoir si les noires rumeurs sont fondées ou non… Ponctuai-je d’un sourire. Danse, discussion, buffet, recherche de réponse, démasquer les ''trucs''. C’est justement dans l’instabilité que nos sens sont en éveil. »

Je mis dans ma paume le plat où une flûte sanguine et un verre de contenu orange trônaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Dim 7 Mai - 14:16
Reynauld ne donna pas d'attention à la personne qui s'était exprimé, mais il n'avait pas coupé la parole, il répond à Dionae :

"Je l'ignore, je ne suis, qu'un simple invité, les surprises ne font-elles pas partie de la soirée ?"
Il marqua un léger silence comme pour marquer ses mots, il tourna la tête vers la personne qui s'était "invité" :
"Cette île est un mystère oui, ainsi que ce bal..."

Reynauld tourna la tête et inspecta de nouveau le buffet, non, il ne touchera à rien, il avait un énorme doute... C'était presque de la paranoïa à ce stade, pourtant... Sa raison l'incita à ne rien boire et à ne rien manger.
Son ventre se crispa légèrement, à vrai dire, c'était vraiment de la bonne nourriture... Mais... Non, il se sustentera chez lui avec un bon vieux ramen.


Le Freelanceur regarda son poignet où il y avait le ruban avec la goûte en argent, il commença à énormément réfléchir, il n'avait plus la sensation d'être entouré pendant un instant.
Il commença à faire le lien avec la fontaine et cet insigne.


"C'est étrange..."

Sa voix était neutre, d'un neutre interrogatif, comme une personne qui aurait réfléchi et exprimant une réponse à voix haute.
Il commença à regarder autour de lui, Reynauld avait beau rationaliser autant qu'il voulait... Mais rien ne pouvait empêcher sa culture cinématographique de prendre le dessus.

"Pardonnez mon indiscrétion mais... Vers quelle année ce manoir a t-il était construit ? Le nom de l'architecte est-il connu ?"

Sa façon de poser les questions refait surface, poser les questions de manière anodine, espérant une réponse des plus sincères, à vrai dire, il espérait poser comme question par la suite de qui était l'architecte de tout le quartier, il était vraiment... Vieux jeu, c'était quelque chose qu'appréciait Reynauld, mais c'était aussi quelque chose qui le... Dérangea.


"L'architecte est connu dans le monde du quartier. Je ne suis pas sur que ce nom vous dirais quelque chose. Pour la construction, c'est au cours du XVIIIs"

La réponse laisse Reynauld songeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Tech Sexire
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Sans profession fixe
Pouvoir :: Contrôle temporel
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Lun 8 Mai - 21:46
Lauraline était heureuse de sa journée, si on exceptait la toute fin et encore, ce qu’il s’était passé était plutôt agréable. La jeune femme n’était pas en avance sur son horaire car son amie et également assistante sexire Cloé l’avait retenue pour une affaire « urgente » et personnelle.

Enfin d’éviter les problèmes en chemin, Lauraline portait un long manteau beige. Manteau qu’elle abandonnera le plus vite possible dès qu’elle sera entrée dans le manoir car son poids pesait lourdement sur ses épaules, elle qui était plus habituée à ne rien porter. Elle en avait marre de devoir s’adapter à ses puritains qui lui rapprochaient de s’exhiber. «Pourtant tout le monde est sorti du vagin de sa maman et tout le monde a été nourrit par ses seins … c’est quoi leur problème avec la nudité.» pensa la Sexire alors qu’elle marchait rapidement pour tenter de ne pas être trop en retard.

L’arrivée de Lauraline Larsson dans la salle de bal pouvait difficilement passer inaperçue tant sa robe de soirée, de couleur légèrement rose, était transparente et laissait pratiquement tout voir. Certains diraient qu’être nue aurait été pareil, d’autres pourraient trouver que le peu qu’elle cachait donnait encore plus envie. Elle sentait pas mal de regards sur elle alors qu’elle traversa la salle pour aller se sustenter au buffet et elle appréciait beaucoup cet état de fait. Il faut dire que la jeune femme « mourrait » de faim physique.

Sans se rendre compte, ne la connaissant pas personnellement, elle se posa à un mètre de la maîtresse des lieux et commença à manger sans prendre part à la conversation à côté d’elle. Discussion qu’elle n’écoutait même pas.

~~~~~~~~~~~~
Les grands chefs n'ont qu'un point commun, ils ne se battent que pour préserver la dignité des plus faibles. "Arthure Pendragon" dans Kaamelott
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Lun 8 Mai - 23:16

Mascarades & Ombres


Alors que je posais une question à l'étranger, on fut coupé par une autre voix. Seth se tourne directement vers cette personne, semblant intéressé par ce qu'elle disait. Mon regard se porte sur elle avant que la réponse de Reynauld me fasse retourner vers lui.

Ce n'est pas faux. Les surprises font partie des soirées. Mais c'est justement parce qu'elles le font que je ne les aime pas. Souvent elles ne sont pas les meilleures que j'ai eu. Je grimace au souvenir de certaines.

Les paroles de l'inconnue, car elle semblait bien être une femme, se répercutent en moi. Me rappelant le souvenir d'une cliente particulière, comédienne chat qui venait pour un bouquet ; cadeau pour sa femme. Les doutes de ce jour remontent en moi comme une vive brûlure.

Comment a-t-elle pu ressentir mon touché aussi vite ? Pourquoi sa queue, ses oreilles bougent aussi bien ? Même dans le monde où j'ai grandi, la technologie et les techniques n'étaient pas si perfectionnées.

Si cette île était une scène et nous les acteurs, alors qu'est-ce que cela voulait dire ? Je regarde Seth, il vient d'arriver donc on peut le voir comme un acteur de fond, ceux qui sont là pour combler la scène. Je suis venue m'installer il y a quelques années, donc, je commence à me créer un rôle dans cette pièce. Mon regard se porte encore sur l'inconnue. Et il y a les comédiens, les acteurs principaux. Qui sont-ils ? Les acteurs principaux, dans tous les domaines, ont toujours un secret inavouable dans leur histoire.

Le liquide carmin du verre de la perturbatrice envoie des reflets rougeâtres sur moi. Bizarrement, ça me rappelait quelque chose que je n'arrivais pas à remettre. Par contre, Seth semble en être hypnotisé alors qu'un sourire moqueur apparaît sur ses lèvres. Il me touche le bras, c'est un signal entre nous. On a une façon qui nous est propre de le faire. Le signe qu'il veut me dire quelque chose.

Seules deux gorgées tirées de mon verre que je repose sur la table garnie de nourriture, toujours d'excellente qualité. Seth me presse le bras pour que je le regarde, chose que j'exécute. Un sourire. Un regard. Une confidence.

Le « c'est étrange... » de mon ancien interlocuteur me ramène à la conversation entre les deux autres invités. Alors que Seth réfléchissait intensément à quelque chose que je n'allais pas tarder à savoir, Reynauld demande des informations sur le manoir. Le manoir.... Je tombe des nues pourquoi donc ? Est-ce sensé nous révéler quelque chose ?

Seth arrête de me presser en me pinçant alors, me demandant pourquoi, je tourne le regard vers une personne haute en couleurs. Enfin, de rose et de chair.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Jeu 11 Mai - 11:32
J’avais donné de quoi réfléchir à mes invités. L’un se réfugia dans ses pensées alors que l’autre perdait son regard dans la foule. Certes, je ne suis pas là pour vendre la mèche mais c’est tout de même notre gagne pain que de titiller la curiosité des gens. Quand la demoiselle d’émeraude et de feu tourna la tête, je suivis son mouvement par simple réflexe. Mes yeux turquoise devinrent des soucoupes. Je dus faire attention à ce que ma mine surprise ne se voit pas et refermai la bouche dès que je compris mon langage corporel.

Wha.


Prise entre deux sentiments diamétralement opposés, je ne savais trop quoi penser de cette jeune femme. D’ailleurs, elle provoquait une vague de gêne et d’incompréhension. Si la gente masculine était plus timide qu'intéressé, les femmes, elles, montraient avec de vifs mouvements leurs jalousies et leurs réprimandes. Mon regard glissa sur les courbes de la demoiselle et mon verdict fut sans appel : ça ne pouvait qu’être une Sexire. Un sourire s’esquissa sur ma bouche carmin : si le bal est fait pour nourrir en douce mon peuple, pourquoi les Mythes de la luxure ne peuvent en profiter aussi.. ? C’est un moyen (pas très subtil et assez provocateur) d’annoncer la couleur. Cependant ce que je n’étais pas sûre d’apprécier…

Beaucoup de mes employés la voyaient et lançaient des regards vers celle du trône, attendant une directive. Devaient-ils lui demander de s’habiller par pudeur ? Certes, rien n’était obligatoire mais là… C’était de la défiance totale. Lui demander de se vêtir ou de quitter la salle : elle créera l’émeute à coup de cris et de mots aussi diplomates que ses vêtements. Une Sexire avec un peu d’amour pour elle-même ou de conscience de soi ne ferait pas une chose pareille. Celle-ci doit vivre dans la vulgarité et donc, on ne peut rien attendre d’autre de sa part. Ou bien je la laisse papillonner sachant pertinemment que les gens retiendront que la pudeur n’existe pas chez moi : ce qui est intolérable. Capien rime avec élégance, pas vulgarité comme ces Sexires qui se croient supérieurs. Et exposer ainsi son cœur au vu et au su de tous… Étrangement, une boule de colère tordit mes boyaux sans pour autant atteindre mes mimiques.

D’un regard vers l’arrière, je vis Gabriel occupé avec quelqu’un d’autre. De loin, je voyais une longue chevelure et un kimono coloré. Mon cœur se serra : il discutait avec une femme. Donc non, je ne pouvais pas l’envoyer pour ce que je voulais faire… Je me sentais seule à cet instant précis et je me promettais de tenir en joue cette demoiselle avec qui mon garde s’entretenait.

Or, j’avais mieux à faire.

Dans une mélodie de tissu, je me détachais du petit groupe qui m’avait interpelé. À la volée, je pris quelques verres en plus pour les déposer sur mon plateau, le remplissant. Mes pas étaient de velours et mes gestes, esthétiques : on aurait pu dire que je dansais. Une fois le plateau plein et hors de vu des personnes que j’avais interrompu, je passai près de la Sexire et… Trébuchai. Toutes les coupes pleines tombaient vers elle, même celle qui m’était destinée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Tech Sexire
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Sans profession fixe
Pouvoir :: Contrôle temporel
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Dim 14 Mai - 14:46
Lauraline appréciait fortement la qualité, la quantité et la diversité de la nourriture et des boissons proposées. Elle goûtait un élément par-ci, un sandwich par là et une coupe proposée par un serveur. Puis elle recommençait, car le stock semblait illimité et elle ne se sentait pas du tout mal à l'aise de profiter de l'opulence de la bourgeoisie. Comme elle n'avait personne avec qui discuter, elle en profitait pour avoir sans arrêt la bouche pleine.

Puis vient « l'accident », mais il ne se déroula pas comme la maîtresse des lieux l'aurait souhaité car la Sexire, anticipant la chute1, fit suffisamment de pas de côté pour ne rien recevoir et garder sa robe immaculée. La jeune femme se rendit néanmoins vers la Capienne pour l'aider à se relever et tenta de sonder rapidement ses souvenirs2. Elle comprit alors pourquoi Sonatæ avait voulu ruiner sa robe et trouva désolant que cette dernière n'ait pas eu le courage de venir lui demander de se changer. Elle se pencha alors à l'oreille de la jeune femme pour lui murmurer.

«Je veux bien changer de tenue si vous m'en prêtez une, il est inutile de détruire celle-ci. D'autant plus que je l'apprécie beaucoup et qu'elle coûte cher. Mais s'il vous plait, pas une tenue trop couvrante … j'ai de la peine à respirer lorsque je porte trop de tissus et j'ai une réputation à tenir. Pour finir, je vous trouve fort peu tolérante avec mes origines, mais nous pourrons en discuter une autre fois.»

Puis de manière audible à tous, mais en lui lançant un clin d'œil discret.

«J'espère que vous ne vous êtes pas fait mal, est-ce que tout va bien ?»

Puis Lauraline attendit de savoir comment allait réagir la Capienne.

Spoiler:
 


~~~~~~~~~~~~
Les grands chefs n'ont qu'un point commun, ils ne se battent que pour préserver la dignité des plus faibles. "Arthure Pendragon" dans Kaamelott
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Mar 16 Mai - 15:23

Mascarades & Ombres



Je regarde l'action se passer sous mes yeux. Notre interlocutrice improvisée attrape un plateau et ces verres. L'action est temporellement parlant rapide ; toutefois elle se passe sous mes yeux avec une lenteur exacerbée. Les coupes volent autour du plateau supposé les soutenir. La personne, qui allait se les recevoir, réagit avec une rapidité déconcertante. Elle se déplace de façon à ne pas être touchée. Je reste sur place, me demandant ce qu'il venait de se passer. Seth ressert sa main autour de mon bras me tirant une grimace.

Alors que, je regarde l'interlocutrice mystérieuse à terre et la femme sans pudeur proche, l'aidant à se relever. Je remarque le léger murmure glissé à l'oreille de la maladroite. Je fronce des sourcils mais bon, cela ne me regarde pas de tout manière. Haussant des épaules, je cherche du regard Edna sur la piste de danse. Elle était toujours en train de s'éclater tranquillement. Enfin … aussi tranquillement que gesticuler pouvait le permettre. Voyant qu'elle allait bien, j'attrape la main de Seth pour qu'il arrête de regarder la femme dénudée. Jalouse ? Moi ? Pas du tout ! Je l’entraîne ensuite vers le balcon pour retrouver Delia. Depuis le temps, elle a du réussir à rejoindre le jardin. Je voudrais la rejoindre et sur le chemin connaître ce que Seth voulait me dire tout à l'heure.

Un dernier coup d’œil aux filles occupées, je me prends un coup et de quoi me restaurer, Seth faisant pareil. Il prit même une part pour Delia. Nous partons donc en direction de l'extérieur. En se rapprochant du balcon, l'air extérieur vient nous rafraîchir ; cela faisait du bien dans cette chaleur opulente. Nos familles sont riches certes, mais pas à ce point.



HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Sam 20 Mai - 14:48
Loupé.

Alors que je tombai, son réflexe a été meilleur qu’escompté. Donc, elle esquiva les verres et les débris. À mon tour, je me rattrapai, non pas à même le sol au risque de me couper et de créer le clou de la soirée, mais aidée de ma cape. Elle garda ma belle robe des souillures. L’inconnue se pencha pour m’aider sous les yeux de quasiment toute l’assemblée : un tel ramdam attire. Alors que j’allais me confondre en excuse, elle intervint avec plus de rapidité.

Elle accepterait de se changer ? Un peu rude sur ses origines ?

Att-Attends ! D’où elle sait tout ça ?! J’ai parlé à voix haute ? Mon regard turquoise passa au travers de ma capuche, surpris. Une fois debout, une armada de serviteur vint auprès de nous pour nettoyer, demander si ça allait et relancer la fête comme elle se devait être. S’ils savaient qui j’étais, ils n’auraient pas lâché l’affaire aussi facilement. Je lançai un regard vers l’estrade : Gabriel avait disparu. La femme aussi. Simple coïncidence.. ?
    « J-je vais bien. Venez avec moi, je vous ouvre la voie. »

Je devais aussi changer ma cape. Et j’avais des questions à lui poser. Quand nous arrivâmes au niveau des escaliers imposants, mon employée nous arrêta : il suffit que je relève un peu ma cape pour lui révéler qui j’étais. La surprise passée, elle nous laissa passer. Je respectai le silence durant le trajet vers ma chambre, l’esprit en ébullition.

Vision de l’esprit ? Lecture de pensée ? Entendait-elle mes réflexions ? Comment ? Jusqu’où ? Ou bien, est-ce que je suis face à un devin ? Un bluff ?

Je l’invitai à entrer dans ma chambre et c’est alors que je me défis de ma cape imprégnée de champagne.
    « Puis-je vous demander comment avez-vous su ? »

À mon grand soulagement, ma robe de satin et d’onyx n’avait point été abîmée. Je lançai le vêtement souillé sur une de mes chaises et me mis à chercher dans mon armoire.
    « Vous avez de sacrés réflexes. Vous devez être redoutable aux activités de vitesse. Hummm… Je pense que vous allez entrer dans mes tenues, de plus, elles sont pour la plupart ajustables. Vous pouvez vous changer derrière le paravent si cela vous est plus agréable.»

Je lui sortis ainsi sept tenues où les éléments pouvaient être ajoutés ou retirés. C’est ainsi que je pouvais les rendre plus… légères. En retirant des corsets ou des jupons, cela rendrait peut-être comme la Sexire l’attendait. Je n'attendais qu'une chose : retourner au bal.

Les différentes tenues proposées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Tech Sexire
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Sans profession fixe
Pouvoir :: Contrôle temporel
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Ven 26 Mai - 15:27
Lauraline suivit alors la Sang Pur dans les couloirs de son manoir. La jeune femme était assez contente de pouvoir mémoriser les lieux si elle devait y revenir un jour. Elle put ainsi constater que la sécurité était assez efficace lorsqu’elles voulurent monter à l’étage. Mais la maîtresse des lieux put facilement prouver son identité et les deux femmes arrivèrent dans la chambre de la Capienne qui lui posa une question plutôt pertinente.

«Comment j’ai su quoi ?» Esquiva dans un premier temps la Sexire, elle avait encore un mauvais souvenir de son aventure asurienne et ne voulait pas vraiment tester les prisons capiennes. Elle décida donc de rester évasive sur le reste également pour se préserver des mauvaises surprises. Lauraline aurait voulu savoir si elle pouvait faire confiance à la belle Capienne mais ce n’était malheureusement pas encore le cas. «Je vous remercie pour vos compliments, j’ai en effet quelques tours dans mon sac.»

Puis vient le temps des habits et la belle brune analysa les tenues sous toutes leurs coutures. Elle était vraiment surprise en bien car la sélection aurait pu entrer dans sa garde-robe dans les tenues habillées qu’elle possédait.

«Je vais prendre la rouge avec le nœud et les fleurs dans les cheveux, je suis certaine qu’elle m’ira très bien. J’aurai l’air plus jeune et cela ne me déplairait pas.»

Lauraline retira alors sa robe transparente et se retrouva alors totalement nue. Elle prit 2-3 minutes pour se regarder dans le miroir et contrôler que tout allait « bien » avant d’enfiler la tenue qu’elle avait choisie. Pourquoi se cacher derrière un paravent lorsqu’on pouvait exhiber son corps à un festin potentiel.

«Est-ce que vous auriez de quoi refaire mon maquillage ? Je crains qu’il ne soit pas assortie à ma tenue et cela est fort dommageable …»

Tenue choisie:
 

~~~~~~~~~~~~
Les grands chefs n'ont qu'un point commun, ils ne se battent que pour préserver la dignité des plus faibles. "Arthure Pendragon" dans Kaamelott
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme) Lun 29 Mai - 13:42
    « Ce que je devais penser peu avant l’impact. » Fis-je avec sérieux.

Oh non cocotte, je ne vais pas lâcher l’affaire. Soit tu en as trop dit, soit pas assez et dans les deux cas, j’exigerai des renseignements. Je la regardai droit dans les yeux : fait-elle mine de ne pas comprendre ou ne sait-elle pas ?

‘‘Quelques tours dans mon sac’’ ? Certes il y a des réflexes naturels, mais de là à lire dans les esprits : ce n’est pas juste un entraînement acharné. Que sait-elle.. ? Comment sait-elle… ? Durant le moment où elle se changeait, j’étais perdue dans mes réflexions, ne faisant guère attention au corps harmonieux de la Sexire. Certes, elle est d’une beauté physique à se damner mais je ne suis pas de caractère envieux et les femmes ne me sont pas source de désir. Cependant, leur sang est souvent plus fin que celui des hommes.

Une fois la tenue enfilée sous mes yeux : encore une fois la preuve que sa pudeur n’existe pas [est-ce que tous les Sexires sont ainsi ? Pour le peu que j’en ai connu, non], elle me demanda pour son maquillage. Sans plus de cérémoniel, je m’approchai de mon service de toilette et sortis le nécessaire.
    « Je vous laisse opérer avec mes affaires.»

Surtout qu’elles appartiennent encore à ma prédecesseure : pourquoi jeter ce qu’elle n’a pas emporté… ? Toujours songeuse, je cherchais dans ma penderie une nouvelle cape qui couvrait jusqu’aux chevilles ainsi qu’une capuche. D’un mouvement fluide, je l’accrochai autour du cou avec une broche en argent. Cependant, pendant le temps où je suis au calme, j'en profitais pour garder la tête dégagée.
    « Comment avez-vous pu dire que je suis peu tolérante face à vos origines ? »

D’un côté, je savais que si réponses il devait y avoir, c’était ici. D’un autre, j’avais hâte de retourner au bal… et de trouver Gabriel.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme)
Revenir en haut Aller en bas

Mascarades & ombres : le buffet (débuté par Dionæ V. Muscipula, Reynauld Mobu, Lauraline Larsson & Sonatæ Delorme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Ombres
» Bal de Noël : Le (délicieux) Buffet.
» Le clan des Ombres
» Le buffet
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Capien :: Helldream :: Habitations-