AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Groupe 2 : Prise d'otage [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Partout et nul part
Métier :: ////
Pouvoir :: Dieu
MessageSujet: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Dim 4 Juin - 16:56
~ Prise d’otage ~

    Introduction : Si l’armée des Gemma est si petite, c’est pour une bonne raison. Après que les regards des Esertari se soient focalisés sur la troupe principale, un bataillon plus petit, une trentaine d’hommes, investit le désert en quête des habitations des Esertari. Leur but ? Les prendre en otage. Il faut éviter que le Nomade vienne en aide aux Morany, leurs alliés, au cours de la bataille. Et avoir une carte sous la main n’est jamais de refus…
    Thélésphore se trouve dans ce bataillon tandis qu’Aimée attend patiemment parmi les habitations, comme une centaine d’autres personnes, que leurs soldats reviennent annoncer le verdict de la guerre plus loin. Dionae est également parmi ces habitations, cherchant de nouvelles plantes exotiques pour sa boutique. Alors que nombre de Gemmas se rapprochent de cette flopée de maison, elle pense qu’il s’agit de l’une des attractions de l’île : une grande pièce de théâtre réaliste mise en scène par de nombreux comédiens qui plongent le public dans le spectacle. Que choisira-t-elle de faire ?

~ Règles et indications ~

~ Vous avez un délai de 48h pour répondre lorsque c’est votre tour.
~ Vous avez droit à un unique joker de 24h pour prolonger votre délai.
~ N’hésitez pas à nous prévenir si vous ne pouvez pas tenir votre délai, dans le topic approprié, pour plus de clémence de notre part quant à l’horaire.
~ Vous avez le droit d’utiliser des techniques dès le premier tour si vous le souhaitez.
~ La guerre fait rage bien plus loin. A part les cris annonçant le début des hostilités, rien ne vous parvient. Mais les Esertari sont au courant de ce qui se passe, donc n’oubliez pas de souligner l’anxiété des personnes autour de vous.
~ Thélésphore, tu devras donner la façon de procédé de la troupe Gemma que tu accompagnes (tu peux en jouer le chef si tu veux). Aimée, tu devras donner les actions des Esertari des habitations (note que tu as très peu de soldats, voire aucun. Ce sont des civils, donc l’affrontement est déconseillé). Le Conteur donnera les résultats de vos initiatives à chaque fin de tour.
Dionae, tu penses qu’il s’agit d’une énorme pièce de théâtre comme il y en a régulièrement sur l’île. Une pièce où les comédiens font de temps en temps jouer le public avec. Tu as donc le choix de jouer la pièce côté Gemma ou Esertari pour aider à faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.
~ En cas de souci, d'interrogation, contactez Shallia.

~ Groupe ~

Thélésphore Eyvind
Aimée Myers
Dionae Muscipula
Conteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yasashi-koji.forumgratuit.org
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Dim 4 Juin - 21:13
Le vent du désert dans les cheveux, la sueur au front, arme à la main, c'était ainsi qu'étaient la plupart des mythes de la terre, certains avaient l'air fier, d'autres extrêmement sérieux, d'autres un peu las... On peut remarquer Thélésphore du premier coup d'oeil dans la troupe, le seul qui est habillé comme une personne du désert, son visage est caché par une cagoule verte et une étoffe orange, une grande robe rouge écarlate sur le corps avec finalement des bottes en cuir marron.
Evidemment, si on le connait déjà ce petit gemma, on peut remarquer qu'il est le seul ayant le dos courbé, épuisé de marcher sous un aussi gros soleil de plomb... Il était le sous chef de 14 gemma, l'autre groupe était dirigé par un autre gemma barbu et blond un peu plus petit, d'une centaine d'année ? Qui avait une claymore bien plus grande que lui, d'un ton banal mais marqué par le rythme de la marche, il s'adresse à son camarade sous-chef.


- Hé Thélé, pourquoi tu es venu ? Personne ne t'a vu dans ce conflit jusqu'à maintenant.
- Il faut bien... *puf puf* Agir à un moment... Me sentait mal de voir tout ça... De loin... *Huf*

Le second sous-chef confia sa gourde à Thélésphore qui n'en pouvait plus, le jeune gemma contempla la gourde quelques secondes le temps que l'information monte, puis l'attrapa avant de vider une grande partie dans son gosier... Toujours dans un mouvement lent, il recourba l'échine et redonna la gourde... Il était fatigué de marcher.

La troupe commençait à fatiguer... Mais... Au loin se profilent des bâtiments dont l'architecture est bien plus qu'étrange, cette simple vue redynamise la troupe, chacun commence à se mettre dans une certaine mentalité, Thélésphore compris, ils avaient une mission... Rapidement les deux sous-chefs se mettent d'accord sur la procédure :

- Les deux groupes se dispersent chacun dans une rue, réunissent les habitants jusqu'au milieu du village.
- Le premier groupe reste à surveiller les otages, le deuxième avec Thélésphore continue de réunir les habitants.

L'encapuchonné intima aux gemmas de son groupe de ne pas y aller de main morte, s'il y a résistance, ils sont autorisés de frapper pour "Inculquer aux types du désert la situation légèrement tendue dans laquelle ils sont" et pour y semer la graine de terreur.
Le second expliqua avec différents mots la même mentalité, ils n'était pas là pour niaiser.

C'est donc que commencèrent les visites à domiciles des Gemmas chez les Esertaris, c'était un peu comme les envoyés de Genova mais en plus brutal encore, eux ils n'hésitent pas à défoncer votre porte.

Thélésphore accompagné de quelques hommes commença à donner les consignes sur les quelques habitations et les Esertaris présent dans la rue à emmener, il fixa un groupe en plein bavardage, d'une délicatesse exemplaire digne d'un crash test de fusée, il stoppa la conversation & d'une voix grave prononça :


"Mesdames, messieurs, vous allez me suivre."


Le ton était entre menace et courtoisie, les deux gemmas derrière Thélésphore avaient un air menaçant intimant à obéir, auquel cas, inutile de faire un dessin : ça se passera mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Lun 5 Juin - 13:19
Douce chaleur. Bien que pas habituée, c'est agréable pour la jeune femme. Appelée par son peuple au cas où, dirait-on, elle s'est rendue dans le désert accompagnée de Crapule, sa chienne, afin de pouvoir aider à soigner si ils manquent de personnel après cette bataille... Enfin, dans ce genre de situation, on manque toujours de personnel.

Iliade est aussi présente mais restée à l'étable avec la charrette et le matériel plus lourd. Tout ce qu'elle porte sur elle se limite à une trousse de soins de base ainsi que de l'eau et une gamelle.

Dans les rues, l'Esertarie a rencontré une jeune femme, Védine, qui recherche des plantes exotiques apparemment. Elle l'a donc conduite vers une sorte de boutique, qui n'est pas réellement un fleuriste mais qui semble connaitre les utilisations diverses que l'on peut faire des plantes trouvées dans le coin. Il n'y en a pas beaucoup, mais il y en a quand même : elles sont donc plus rares, probablement, et limite sacrées. Peut être ?

Laissant la Védine avec la propriétaire du magasin pour discuter, Aimée est ressortie et a croisé deux femmes qu'elle avait vues lors de sa première visite ici. De quoi entamer les discussions, tout en restant devant la boutique. Toutes trois se donnent des nouvelles, se posent des questions sur leur vie. Le blabla habituel des femmes en général... Et que le temps est passé vite ! Enfin.

Toutes trois ont été interrompues par des hommes. Leurs regards passent de l'un à l'autre avant qu'elles ne s'observent. Des Gemmas. Il ne leur faut pas longtemps pour se résoudre à les suivre, surtout vu le regard terrifiant des autres derrière. Aimée se permet tout de même de lâcher quelques mots à leur encontre.

« Je vous suivrai, juste, euh... ». Elle continue alors plus doucement : « Vous permettez que j'appelle les deux femmes à l'intérieur ? Il y a une Védine parmi elles... »

Ils n'en voient peut être pas le problème mais ce serait fâcheux qu'elle sache tout.

« Une védine ?... » Le Gemma semble étonné « Amenez là aussi, nous allons la mettre à part. »
Il la suit alors à l’intérieur de la boutique, tandis qu’Aimée les interrompt.

« Mesdames… Ces hommes souhaitent qu’on les suive. », dit-elle en semblant embarrassée. La propriétaire semble comprendre et embarrassée aussi par cette nouvelle. Une Védine parmi elles n'était pas prévu... De quoi embêter tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Mar 6 Juin - 22:00

Prise d'otage



Chaleur accablante... Pourquoi j'ai voulu voir des fleurs exotiques moi ? Ah oui, il n'en restait presque plus à la boutique et je voulais exploiter les fleurs de l'île. Je me suis donnée donc comme quête de faire le tour des quartiers... Je commence par le plus ardu, le quartier Esertari, un désert. Pour une plante comme moi, ce n'est pas vraiment ce que je préfère, bien que je puisse me réguler grâce à aux fantastiques systèmes de ma plante « mère ». Mais bon, il ne faut pas pousser le diable quand même.

J'ai mis un short mais pourquoi ai-je opté pour une chemise à manches longues, ma plus grande erreur aujourd'hui. Je soupire. La chaleur est vraiment accablante. Comment les gens de ce quartier pouvaient le supporter ?

Alors que je tourne en rond dans les rues de ce petit … village ? Une femme me vient en aide. Après des présentations sommaires et quelques explications sur ma présence, elle a l'amabilité de me guider vers une sorte de boutique... est-ce vraiment une boutique ? Si on ne m'y avait pas emmené, je ne l'aurais jamais remarqué... Je remercie la jeune femme avant de me tourner vers la propriétaire de la boutique, prête à en découdre pour connaître toutes les espèces de ce quartier.

Alors qu'on était en pleine discussion enthousiasmée par les plantes et les fleurs, une entrée nous fait nous tourner vers la porte. Aimée et un homme sont présents dans la boutique. Je les regarde attendant qu'ils nous disent ce qu'ils veulent. La jeune femme ne semblait pas à l'aise alors qu'elle nous demande de suivre des hommes.

Je lève un sourcil et je croise les bras. Comment ça je dois suivre ses hommes ? Je ne les connais pas, je ne les ai jamais vu, ni rencontré. Mon regard devient blasé alors que je me demande si on se foutait de moi. L'homme n'a pas l'air commode...du genre bad guy. Et puis qu'est-ce que cet accoutrement ? Il a une attitude menaçante envers les gens alentour, m'incluant donc. L'aura d’agressivité m’imprègne. Je me met sur la défensive, je n'aime pas trop me sentir agressée. Je n'aime pas les problèmes non plus mais je ne suis pas du genre à dire "Oui, bien sûr. Où allons-nous ?" Ça serait mal me connaître que de croire cette absurdité. Aucune raison logique de les suivre, selon moi et même si je vois la propriétaire se diriger vers eux, je reste campée sur mes pieds au même endroit.

Excusez-moi, mais on était occupée à discuter. Je ne vois pas pourquoi je suivrais cet homme que je ne connais pas en plus. J'ai d'autres choses à faire que de déambuler avec des inconnus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Jeu 8 Juin - 19:48
Des Gemmas arrivèrent, se scindant en deux groupes. Le premier mené par Thélésphore et un autre par un de ces collègues Gemma. Certains Esertaris ont déjà été réunis au centre du village (une dizaine). Peu pensèrent à se révolter, il ne restait que des femmes, enfants et vieillards. Le groupe mené par Théléspore tomba sur une herboristerie dans laquelle se trouvait Dionae. Les habitants commencent à s'agiter dans le village au vu des bruits engendré par les troupes ennemies. Les bruits de la bataille retentissaient dans la plaine ou le combat venait de débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Sam 10 Juin - 19:02
Il n'y avait pour l'instant pas de casse du côté des gemmas, à vrai dire, quand des tas de muscles arrivent chez vous, l'arme à la main, cela engendre une certaine coopération à suivre les messieurs.
Ici, les Esertaris étaient tous au courant du contexte, il n'y avait pas eu de bavures grâce à celà, aucun homme du désert ne fut blessé pour ne pas inciter immédiatement à la révolte. Mais voilà, la védine n'était pas au courant des problèmes alentour, à vrai dire, Thélésphore non plus, mais lui était au courant des mythes.

Ainsi, de son gant d'acier, il posa sa grande main sur la frêle épaule d'Aimée et lui chuchota quelque chose, sa voix était sèche et très sérieuse, d'un impact proche de celui d'une météorite de fromage sur la lune :


-"Dans le bien de tous, dites lui que c'est une pièce de théâtre organisée et que nous répétons avant de le montrer au grand public."


Si elle ne se presse pas, le Gemma poussera lentement, elle était bien plus apte via son sexe et le fait qu'elle n'a pas l'air louche pour la convaincre que Thélésphore lui-même emmitouflé dans ses habits. Il regardera faire l'Esertaris parler à Dionae avec un regard sévère... On pourra remarquer que Thélésphore à son thermomètre dans la main droite, le tient-il juste pour se rassurer ? Il a de quoi être nerveux après tout.

Il commença à réfléchir sur quoi faire des otages... Allait-il prévenir l'héritier Esertaris ? Allait-il cacher les otages en même temps ? Beaucoup de choses commençèrent à se passer dans sa tête tandis qu'Aimée s'avance... Il jeta un regard derrière lui pour voir quelques otages passer, tous les gemmas l'air sérieux, c'était donc ça la guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Lun 12 Juin - 12:33
Ne sachant que dire pour l'instant, Aimée est restée muette, attendant presque qu'on lui dise quoi faire. Elle ne voudrait surtout pas donner de fausses informations qui pourraient lui valoir quelque chose... A elle ou son peuple, en fait.

Une main sur son épaule l'a presque fait sursauter et son regard s'est légèrement tourné vers le Gemma qui lui chuchote quelques mots. Voilà donc la solution qu'il lui propose. Hochant alors la tête, l'Esertarie s'est avancée pour prendre de nouveau la parole, mais les choses vont-elles être aussi faciles ? La védine ne voudra peut-être pas perdre son temps.

« Une pièce de théâtre a été organisée aujourd'hui, et la scène est tout le village. Nous souhaiterions faire une répétition avant que ce ne soit organisé pour le grand public. »

La jeune femme reprend exprès les mots du Gemma, avant de continuer pour donner le contexte de la pièce, histoire d'expliquer si jamais des choses louches arrivent, comme un Esertari ou un Gemma ensanglanté qui se ramènerait dans le coin...

« Imaginez qu'il y ait la guerre entre deux villages voisins et qu'elle se passe dans le désert, non loin d'ici. Pour nous empêcher d'aider l'un des deux camps, nous sommes pris en otage. » Elle jette alors un coup d'œil vers le Gemma, comme pour s'assurer de quelque chose, avant de lâcher quelques autres mots : « En tant que spectatrice, je pense que nous pouvons vous laisser le choix du camp, donc de faire partie des otages ou non. »

Ce n'était peut être pas l'option prévue mais bon. On convainc les inconnus comme on peut, et surtout plus ils ont de possibilités mieux c'est non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Mar 13 Juin - 22:06

PRISE D'OTAGE



Postée sur mes pieds, les bras croisées, je les toise de mon regard. De l'extérieur, cela peut être perçu comme assez comique. Une fille de l'apparence de 16 ans qui regarde de haut un homme menaçant et une femme. Mais ce n'est pas ce qui me préoccupe pour le moment, car je vois toujours l'air embarrassé et affolé des deux femmes présentes dans la boutique. Et réellement, comment elles peuvent écoutées les dires d'un homme qui ne s'est même pas présenté et en avoir peur. Que je sache nous ne sommes pas en guerre ! L'homme, justement, porte une main sur l'épaule de la plus jeune pour y chuchoter quelques mots. Je soupire roulant des yeux. En plus, il ne semble pas vouloir s'exprimer de lui-même. Franchement, n'est-il pas assez grand pour me parler ? Ou serais-je si intimidante que ça ? A cette pensée, un sourire narquois apparaît sur mon visage ; ce serait un comble quand même.

Aimée, l'air perdu, s'avance et prononce quelques phrases. C'est ce qu'il lui a dit de me dire ? Réellement ? Je soupire encore. Il aurait pu s'exprimer de lui-même. De plus, la femme ne semble pas jouer la comédie, elle. Le regard de l'herboriste en disait long aussi. La peur suint de leur peau. Mais il est vrai qu'ils organisent souvent de grandes pièces de théâtre incluant par moments les touristes. Hélas, pour eux, je ne suis pas une touriste et je vis sur cette île depuis un moment déjà. Cela fait déjà belle lurette que j'ai perdu l'attractivité de ce genre d’événements.

Toutefois j'écoute attentivement la mise en place du contexte de cette pièce de théâtre. Donc c'est bien la guerre.... enfin façon de parler... Mon dieu, j'aurais tout eu ce mois-ci. Le bal et mes doutes qui s'accroissent et maintenant cette pièce de théâtre et leurs réactions. Comment voulez-vous que mes doutes ne reviennent pas ? Bon, ils étaient surtout sur les comédiens animaux et pour le moment je n'en vois aucun. Je réfléchis pesant le pour et le contre de la suggestion qu'elle m'a donné. Mais aucune des deux propositions ne m'attirent vraiment. Je m'avance vers eux pour passer la porte toujours en songeant aux possibilités que j'avais.

Dans la rue, en face de la porte de la boutique, j'observe les alentours. Des prisonniers et des gardes un peu partout qui se dirigent je ne sais où. Je me colle contre le mur à côté de la porte comme pour me poser tranquillement. Mais il en est tout autrement. Si on est dans un contexte de guerre, malgré que ce soit une comédie, il n'en reste pas moins que pour le moment aucun des camps ne connaît mes intentions. Donc logiquement, ils penseront chacun que je suis une ennemie, tant que je n'aurai pas défini mes positions. Je préfère avoir un mur dans mon dos que des possibles ennemis.

Réfléchi Dio ! Réfléchi ! Quelles sont tes possibilités ?

Être un otage ? Sincèrement, je n'ai pas vraiment l'attitude de quelqu'un qui peut suivre sans donner son avis sur ce qu'elle voit. Je vais tellement passée mon temps à leur rabâcher les oreilles qu'ils en auront marre de moi.
De plus, plus je regarde ces derniers et plus je me pose des questions. Il est vrai que lorsque je suis venue dans le village, je n'en ai pas beaucoup croisé. Mais maintenant, qu'ils organisent un défilé devant mes yeux, je peux voir des couleurs de tout genre un peu partout. Des corps bleus, des cheveux oranges ? Vraiment quel est ce goût évident pour l'absurdité et le ridicule ? Devrais-je sortir plus souvent de mon quartier ? Tout ceci n'est absolument pas normal ! Moi, je vous le dis ! Bref... j'y réfléchirai plus tard.

Être avec les preneurs d'otages ? Je les observe. Je vois, aussi, sur eux une particularité que je n'avais pas remarqué jusqu'alors. Ils avaient collé des gemmes sur une partie de leur corps. Des brutes avec des bijoux ? Dois-je rire ? Je viens d'avoir une image assez perturbante. Certains ont des armes à la main... Maintenant que j'y pense le mec qui est dans la boutique tient un thermomètre. Sérieusement... est-ce vraiment une arme ? Ou c'est simplement un médecin qui se prend trop au jeu ?

Dans un moment de calme, j'entends des bruits de combat au loin. Je tourne alors la tête, curieuse et je vois un dôme sombre avec une tâche verte en son centre. Je reste estomaquée, la bouche ouverte et les yeux écarquillées. Je tourne la tête vers l'homme et Aimée pour m'exprimer stupéfaite.

Hey ! Vous avez les moyens vous ! C'est quoi ce bordel là bas ? C'est censé ressembler à un champ de bataille non ? Pas à un immense concert nocturne de casseroles ! Et comment vous avez fait pour amener la nuit en plein jour sous cette chaleur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Jeu 15 Juin - 17:28
Roulement de tambour, pas de rebellion pour le moment de la part des Esertaris, le nombre de personnes au centre du village semble encore augmenter. Un spectacle son et lumière prend place sur la plaine ou la bataille fait rage... Des cris de bataille et d'agonies se font entendre, raisonnant en cette journée funeste. D'un point de vue extérieur, les effets spéciaux ont l'air badasses. C'est alors qu'un Esertari, un jeunot de 14 ans se lança sur un des Gemma criant à la femme plante :

Fuyez avant qu'ils ne vous fassent du mal, courrez aussi loin que vous le pouvez...

La jeunesse fait faire de sacrées conneries parfois... Quel sort réserverait les Gemmas à ce garçonnet un peu trop "intrépide".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Sam 17 Juin - 14:50
Thélésphore fixa Dionae... Rien dans son regard ne laissait transparaître de la haine ou de la colère malgré l'insolence de la gamine, il n'était pas réellement lui-même, il avait une mentalité très intégriste sur le moment, de savoir quand il faut se battre et quand il faut s'arrêter... Il intima d'un geste aux autres hommes du désert à sortir.

-"Suivez mes camarades"

Il s'approcha de nouveau d'Aimée pour lui chuchoter :

-"Occupez-vous d'expliquer à la védine."

Une fois sûr que tout le monde dans la boutique soit dehors... Il entend la remarque acide de la plante verte sur pattes, il ne réagit pas, il n'avait pas le temps pour ces niaiseries... C'est alors qu'un gamin tente de bloquer un gemma... L'homme d'armes un peu étonné et souhaitant fracasser de son arme le jeunot... Préféra laisser Thélésphore faire, il était déjà en train de s'approcher, un air sinistre au visage.
Une fois à portée, le jeune gemma attrape l'Esertaris par les cheveux avant de le soulever et de le montrer aux futurs otages, fixant la scène, l'adolescent se débattant autant qu'il pouvait... Après l'avoir bien montré à toute l'assemblée, Thélésphore écrase sa tête contre le sable, une fois : il continue de se débattre, deux fois : le nez en sang tout en hurlant, trois fois : Il ne se débat plus et ne hurle plus.
L'endroit des trois impacts avait laissé un creux, un peu de sang se mélangeait avec le sable tandis que l'enfant lui, avait le nez cassé et la figure en piteux état.

-"Personne ici ne souhaite un bain de sang, alors ne résistez pas."


Si le Gemma n'avait pas agis, l'enfant aurait provoqué des mouvements de révolte, prouvant que les gemmas étaient faibles, à l'inverse, il vient d'agir, démontrant que les gemmas n'auront aucune pitié liée à un mouvement de révolte et tous ici connaissent l'impulsivité des hommes pierre.

Il confia l'enfant à un gemma qui l'amena au centre du village, après quoi, Thélésphore fixa la védine et Aimée, qui ont eu sûrement le temps d'une petite conversation ou de l'observer, il s'approcha des deux femmes.

-"Décidez-vous, si ne choisissez pas, vous allez devoir partir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Lun 19 Juin - 9:57
Aimée est aussi sortie, s'arrêtant à l'encadré de la porte pour pouvoir simplement voir ce que fait la védine, après que le Gemma lui ait demandé de lui expliquer. Mais expliquer quoi de plus ? Seulement, par rapport à ses derniers mots, l'Esertarie observe aussi le combat que les Moranys mènent, sans réellement comprendre pourquoi c'est aussi sombre et lumineux à la fois. Ils n'auraient pas pu faire moins tapant ? On peut pas faire mieux pour attirer l'œil. Mais la jeune femme a autre chose à faire pour l'instant.

Sans quitter le lieu des yeux, elle répond à la védine.

« Ils doivent faire des tests pour le champ de bataille et le rendre plus visible aux personnes du village. La dernière fois, ce n'était pas ainsi. Mais c'est vrai que le rendre si sombre est assez... étrange et inhabituel. Peut-être un problème dans le matériel. »

Aimée hausse simplement les épaules, ne sachant pas exactement quoi : ils n'ont pas de contact direct avec les êtres présents sur place, de toute manière.

La scène qui s'est ensuite déroulée sous ses yeux l'interpelle alors : Aimée s'est retournée en entendant des bruits, et qu'elle ne fut pas sa réaction en voyant un des gamins du village se faire violenter ainsi... Comment faire croire maintenant à la védine que c'est censé être une pièce de théâtre !? Ce genre de choses ne devrait pas arriver... Et pourquoi ce jeune n'est-il pas avec ses parents !? Ils viennent détruire le peu qu'ils avaient réussi à faire croire à la femme plante.

Interdite, elle ne réagit plus, regardant simplement l'enfant être emmené avec les autres... Sans même écouter la question du Gemma.

Pourvu qu'elle prenne la bonne décision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Lun 19 Juin - 21:48

PRISE D'OTAGE



Alors que je questionne sur la machination qui est en train de se dérouler dans le désert non loin du village, un enfant de 14 ans se précipite sur un garde en me criant de fuir. Son cri me fait perdre la concentration que j'avais sur la réponse d'Aimée. Pourquoi donc ? Pourquoi je devrais fuir ? Il n'y a aucun danger... c'est une représentation théâtrale. Ce petit joue vraiment bien son rôle. Et le chef, semble-t-il, celui présent dans la boutique, s'approche de ce dernier pour l'attraper par les cheveux. Je regarde l'action d'un air effaré avant de le voir s'abattre sur le sable. Plusieurs fois. Je reste bouche bée. Ce n'est pas une pièce de théâtre et la convention de Genève vient d'être largement outrepassée ! La phrase que le chef prononce, met fin à toutes illusions que j'aurai pu avoir. Il ne faut pas me prendre pour une imbécile.

Je regarde Aimée sévèrement. Elle avait voulu me faire croire à une comédie. Mais est-ce vraiment de sa faute ? Est-ce vraiment elle que je dois accuser ? Si je me souviens bien c'est lui qui lui a dit de me dire ça ? Je me reporte vers l'homme en colère. Les émotions qui bouillonnent en moi activent certaines de mes défenses. Le regard haineux et les joues rouges, j'écoute son affirmation.

Si je choisis de partir qu'allez-vous faire de ces gens ? Vous êtes vraiment des brutes, vous le savez, j'aurai compris pendant une vraie guerre. Mais c'est censé être une pièce de théâtre ! N'exagérez-vous pas ?

J'ai le corps droit face à lui et je lui crie dessus. Fini les réflexions. Ces personnes ne semblent pas conventionnelles. Ils sembleraient qu'ils n'hésitent pas à utiliser la manière forte. J'ai horreur des problèmes... pourquoi, je me fourre toujours dedans ? Mais je ne peux pas laisser ce qu'il vient de se passer sous mes yeux. C'est inadmissible, surtout pour ce qui est censée être un divertissement. Ce que je ne crois plus vraiment.

Si je décide de rester, j'aimerai en savoir plus sur le fond de cette histoire. Votre comédie-dramatique là, je n'y crois pas.... plus depuis que vous avez touché cet enfant. Expliquez-moi pour que je puisse agir en conséquences !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Mer 21 Juin - 18:35
Le Jeune Esertari fut rapidement calmé par Théléphore... De manière assez violente et sanglante. Un nez certainement brisé sur le coup. La bataille son et lumière continue à faire rage alors que maintenant la moitié du village se trouve au centre de celui-ci. Certains des habitants refusèrent de sortir, se calfeutrant dans leurs petites maisons...

Dans l'une d'elles, le célèbre papy Mouzho, vénérable vieux et sénile Esertari, aussi utile que son âge est avancé, sourd comme un pot, il n'entend pas les coups de boutoir sur sa porte trop concentré sur les feux de l'amour 46 ème saison avec le retour de Brandon dans le rôle principal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Sam 24 Juin - 10:27
Délai dépassé pour Thélésphore Eyvind : l'unique joker de 24h débute maintenant.
Dépassé ce second délai, le joueur sera évincé de l'évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Dim 25 Juin - 12:12
Les Gemmas, comme ils en avaient reçu l'ordre, débarque chez les Esertaris à la manière forte, s'ils ne voulaient pas sortir, ils vont les faire sortir.

S'il y a résistance, la même scène que l'enfant va se reproduire, encore et encore... S'ils persistent, les Gemmas utiliseront les armes jusqu'à maintenir la personne en porte à faux entre la vie ou la mort, bref, avoir le couteau sous la gorge, le marteau, les mains sur la nuque, ce qui logiquement devrait persuader les hommes du désert à se montrer bien plus coopératif, qui a dit que les gemmas faisaient pas dans la psychologie ?

Thélésphore regarde donc la jeune fille, s'il était dans son humeur banal, il l'aurait déjà claqué au sol pour être aussi impétueuse, vraiment, c'était un caractère de merde qu'il y avait en face de lui, les gens ne comprennent vraiment pas le théâtre de nos jours ! C'est de l'art ce qu'il vient de faire au gosse ! D'une voix toujours aussi froide et apathique, il s'exprime :

-"Exagérer ? Non, ces gens vont nous accompagner, où ? Jusqu'au quartier de la montagne, nous les retiendrons en otage pour faire chanter un "maître de guerre" qui est là-bas."

Il avait énoncé la raison sans aller trop dans le détail, il n'avait pas beaucoup de détails pour lui-même, le titan s'était bien passé des détails... Il fait signe à un autre gemma plus loin derrière Dionae de s'approcher... Celui-ci s'approche, d'un air patibulaire.

Thélésphore regarde après quelques portes de maison se faire défoncer, dont particulière celle de papy Mouzho qui se fait traîner à l'extérieur comme un vieux sac de farine... La maison de retraite pensait le vieux, c'était tout autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Lun 26 Juin - 23:41
Tout se dégringolait. Ce qu'ils avaient tenté de monter comme mensonge venait juste d'être réduit en cendres. Ils exagéraient. C'est vrai que les Gemmas ne sont pas connus pour leur sagesse, mais ils n'allaient vraiment pas dans la dentelle, là. Se foutaient-ils que les Védins ou les humains soient au courant pour eux ? N'ont-ils pas peur de l'Oracle ? Ce serait elle qui gère tout ça, après tout. Mais les Gemmas ont-ils au moins peur de quelque chose ?

Dur de garder son sang froid dans cette situation. Crapule, sa chienne, vient de retrouver la laisse : elle commence à stresser et si elle s'enfuit, ce serait compliqué de la retrouver dans le désert. Et si elle se jetait sur les Gemmas, elle ne la reconnaitrait probablement plus.

Observant un instant les alentours, Aimée s'est finalement approchée de la Védine. Pas rassurée, comme auparavant. Mais, de manière sérieuse et gardant une certaine douceur, elle a approché ses lèvres de son oreille pour lui murmurer quelques mots.

« S'il vous plait. Suivez nous. Je vous dirai tout ce que vous voudrez savoir en échange. Mais je ne souhaiterai pas vous voir dans le même état qu'eux... »

Un brin de tristesse se trouve dans ses paroles. Même si elle le connait depuis peu, son peuple se fait martyriser alors qu'ils ne sont que de simples civils. Tous les autres sont avec les combattants. Ils n'ont pas d'autre choix que d'obéir.

Une fois ses paroles terminées, Aimée attrape doucement deux doigts de la jeune femme avant de l'attirer vers l'extérieur. Si elle la suit, elle fera signe aux Gemmas qu'elles vont les suivre pour aller à la rencontre des autres habitants du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Mar 27 Juin - 11:01

Prise D'otage



Refroidie par les actes de barbarie dont ils avaient fais preuve, je les regarde suspicieuse. Je voulais savoir ce qu'il se passait, jamais je ne m'étais retrouvée dans ce genre de situations. J'avais un problème de taille pour des situations incongrues. On pouvait, en effet, facilement me prendre pour une adolescente rebelle, alors que j'avais 26 ans. Cela se révèle par moments très contraignant. Et ce que je lis sur le visage de cet homme inconscient c'est qu'il ne voyait qu'une jeune fille capricieuse. Je roule des yeux pendant un instant avant qu'il s'exprime d'une voix désobligeante.

Je reste sur le choc de ses réponses. Il ne trouve pas qu'il a exagéré... Il a quand même enfoncé le crâne d'un enfant dans le sol de sable dur !! Comment pouvait-il penser que c'était quelque chose de banal ?? Je regarde Aimée, ne sachant plus que penser. Les pistes qu'ils avaient d'abord essayé de brouiller par des mensonges, maintenant une scène particulièrement marquante.... j'aimerai croire que c'est une pièce de théâtre mais tout n'est que contradiction. Tout mon monde part, se déchire depuis le bal... Depuis que j'avais eu la confirmation détournée d'autres races... bien sûr, ce ne sont que mes interprétations mais les termes utilisés étaient trop précis pour que ce ne soit pas vraiment cela. Cette dernière s'approche de moi d'un pas non-rassurée et d'un air grave. Je l'écoute attentivement. Les masques tombaient. La folie des uns et la terreur des autres apparaissent au grand jour. Les rôles ne sont plus... Seule la réalité persiste. Le touché de la jeune femme m'électrise. Je retiens de justesse mes capacités. Je descends le regard vers nos mains jointes. La chaleur qu'elle dégage est vraiment grande, pour peu et j'aurai l'impression de m'approcher d'un feu.

Plus loin, des portes défoncées font un fracas. Un sursaut et je regarde encore les dégâts que ces hommes aux bijoux font. Un vieil homme se fait traîner dehors comme un mal-propre. J'étais tentée de réagir encore face à cette ignominie. Mais les doigts d'Aimée semblent me retenir et d'une pression me mener. Je me mords alors fortement la lèvre... jusqu'au sang pour faire taire mon envie de répliquer. Ce n'est pas la fin pour autant. Jetant un regard meurtrier sur les hommes, je suis la femme. Relâchant ma lèvre, une perle de sang coule mais je m'empresse de la lécher avant de murmurer à l'intention d'Aimée.

Très bien mais je veux tout savoir. Et surtout rien que la vérité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Sam 1 Juil - 19:27
Thélésphore fixa l'adolescente en apparence ainsi qu'Aimée qui lui chuchote quelque chose, quoi qu'elle dise, elle a intérêt de convaincre la védine... Il avait l'intention de l'agripper à la gorge avant de lui faire boire son élément... Provocant une amnésie... Et nécessitant la violence, encore une fois... La védine semble tout d'un coup moins entrain à résister...
Le poing de Thélésphore se relâche... Pas celui avec le thermomètre, mais l'autre dans la main gauche, on aurait l'impression net qu'il se calme ? De manière non visible, il commençait à accumuler un liquide argenté dans sa main... Qu'il cachera sous la manche de ses longs habits de désert.

-"Suivez-moi maintenant."

Sa voix était toujours aussi froide, aucune émotion... Bien en lien de la cruauté qu'il a fait preuve auprès de l'enfant d'il y a quelques instants... Thélésphore, au fond de lui : celui qui était un peu trop innocent, s'en voulait déjà, pleurait déjà... Mais ce n'était pas l'heure, ni le moment, alors il resta froid et terminera cette mission, la violence... C'était tout ce en quoi il était bon, si ce n'est qu'être ridicule, mais ça c'est une autre paire de sandales, faut pas déconner.

Toujours dans ses grands habits qui couvraient son visage et son corps, il avança jusqu'au milieu du village, s'assurant que les deux femmes suivent... Si c'était le cas, il les amènerait à rejoindre les autres... Après quoi il discutera avec l'autre sous-chef pour préparer le voyage jusqu'à la montagne ainsi que le signal au titan et prévenir les hommes du déserts de ne pas intervenir... Peut-être qu'Aimée pourra s'occuper de cette mission ?

Compétence utilisée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Dim 2 Juil - 15:03
Gardant la main de la Védine, elles suivent toutes deux le Gemma jusqu’au groupe d’Esertaris déjà regroupés. S’asseyant par terre, Aimée l’invite à faire de même tout en étant un peu éloignés des autres personnes. L’impatience visible sur le visage de la jeune femme la fait sourire, alors qu’elle commence en murmurant, restant non loin d’elle pour ne pas que les autres puissent entendre.

« Êtes-vous friande de mythes ? De toutes ces histoires... Et connaissez-vous l'origine des Védins ? »
« Les mythes ? Comme les sirènes, les vampires ? [...] Je les aime bien, ce sont de beaux contes .... Bien que sanguinaires. Pour ce qui est de l'origine des Védins, on est créés en laboratoire... Rien de plus que de la science », tout en employant le même ton qu’elle.
« Je vois. Et connaissez-vous la raison, pour laquelle vous avez été créés ? », dit-elle tout en insistant sur ce mot.
Après avoir réfléchi quelques instants, Dionae répond finalement : « Hum... je dirais, pour connaître les effets de l'ADN... ». Elle ajoute, songeuse « Y'aurait-il une autre raison ? Une raison qui s'approcherait de ce qu'il se passe sur cette île ? ».
« En effet, oui... Une raison plus sombre. Une guerre a éclaté, il y a plus de 400 ans. C'est pour tuer nos ancêtres que vous avez été créés. »
La rousse la regarde intensément. « Vos ancêtres ?... Qui étaient vos ancêtres ? ». Elle plisse les yeux pour observer doucement la scène autour « De plus, je trouve que vous vous débrouillez très bien sans nous pour vous entretuer. »

Aimée soupire légèrement... « Vous n'avez pas tort... Leur chef est assez combattif et, hm. Pour nos ancêtres, ce sont ces mythes, mais les histoires ont été plus ou moins déformées. » Après une pause, elle continue. « Vous voyez le nom des quartiers ? Ils portent chacun le nom d'une race présente sur l'île. Vous êtes donc au milieu d'Esertaris, ici, et eux sont des Gemmas... »

Elle semble alors compter furtivement sur ses doigts. « Attendez... vous voulez dire qu'il existe huit autres races ? » ...puis prenant un air un peu plus blasé « Vous vous moquez de moi là ? ». Elle est choquée mais la nature revient vite quand elle comprend toutes les paroles de la femme. « De plus, appeler vos ancêtres des mythes n'est-ce pas un peu prétentieux de votre part ? »

Un peu amusée de sa réaction, Aimée sourit. « En effet, huit autres races. Et si nous sommes appelés ‘mythes’, c’est pour une bonne raison. Chacune des races a des particularités bien précises, vous avez dû remarquer ma chaleur. Et nous avons aussi des capacités spéciales, un peu comme celles que vous pouvez utiliser… »

Un Gemma les coupe alors, le fait qu’il soit si proche la coupe dans ses explications. Il rouspète alors tout en les incitant à se rapprocher du groupe, avec comme excuse qu’elles sont trop loin et qu’il ne faut pas que tout le monde s’éparpille.

Curieuse de sa réaction, Aimée se rapproche des autres Esertaris pour se rassoir près d’eux en gardant la Védine dans son champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Dim 9 Juil - 12:45
Thélésphore continuait de converser avec l'autre sous-chef tout en produisant naturellement son élément qui commençait à prendre place dans sa main... Une boule qui prenait la moitié du creux de sa main.

-"Nous allons bientôt les emmener, ils sont quasiment tous là." -- Remarqua le jeune gemma.

-"Comment allons-nous prévenir le titan ? Le Nomade ?" - Questionna le sous-chef à Thélé.

-"Je m'en chargerais, un Esertaris m'accompagnera comme témoin." -- Affirma Thélésphore.

-"Que faisons-nous de la Védine ?" -- Demanda le sous-chef, curieux.

-"Comme les autres, tabasse-là si elle se rebelle." -- Répliqua froidement le gemma.

Ils savaient ce qu'ils avaient à faire, les gemmas continuaient de ramener des Esertaris de tous les quartiers, régulièrement par la force pour les derniers.

-"Nos troupes sur le front, comment vont-elles ?"
-- Demanda Thélésphore.

-"Aucune idée... Un des nôtres semble avoir remarqués des anges dans l'air au niveau du champ de bataille." -- Répondit l'autre gemma.

-"Que font-ils dans cet histoire ?!"

-"Je n'en ai foutrement aucune idée, rien de bon j'imagine, savais-tu que ce n'était pas un Saint à leur tête mais un Morany ?"

-"..."

Le jeune gemma resta sans réponses, il s'imaginait le pire des scénarios, il avait une mission et s'y focalisa, il jeta un regard froid à la Védine et a Aimée, comme pour ne pas oublier quelque chose...

-"Nous ressortirons de tout cela, la tête haute, camarade." -- Répliqua t-il au sous-chef.

Il ne savait pas si c'était très noble d'esprit de faire ça, il était en train de l'assimiler à donner une béquille à une mamie dans la rue, était-ce vraiment nécessaire ? Non, il ne devait pas poser cette question, il restera fidèle, les gemmas sont les victimes de cette guerre.

Compétence utilisée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Mer 12 Juil - 16:33

Prise d'otage



Après toutes ses révélations, je reste silencieuse. Huit autres races ? Sérieusement ! HUIT AUTRES RACES ! Mais comment les humains ne les ont pas découvertes avant ? Qu'est-ce qu'ils faisaient ? Comment ils sont apparus ? L'île leur appartient ? Attends ! Attends ! Il y a quatre cent ans, une guerre a éclaté … Donc, logiquement, ils étaient connus ces …. mythes ? Vraiment ! Quel nom incroyablement prétentieux... De plus, elle ose dire que nous, les védins, avons été créé pour les tuer... tout du moins, tuer leurs ancêtres. Si aujourd'hui, on ne connaît pas ces races.... je m'y ferais jamais au mot « mythes ».... c'est qu'ils ont réussi à se cacher, non ? Alors pourquoi les humains ont continué de nous créer ? Certes, il reste encore les guerres entre eux pour diverses opinions, par moment totalement ridicule ! Je commence à avoir la tête qui tourne à force de penser et d'essayer d'expliquer tout cela logiquement... J'ai l'impression qu'il me manque encore nombre d'informations pour combler les trous présents dans cette découverte.

Je regarde le village et le désert alentour. Portant mon regard au plus loin possible, je reconsidère la question des races. Donc ici, on est chez les Esertaris... Considérant que chaque quartier à un décor différents... cela signifie que chaque race a un milieu de vie qui lui est propre. Oh ! Mais ils ont aussi des particularités bien précises aussi. Je regarde ma main qu'elle avait touché... j'avais eu cette impression de me rapprocher du foyer d'une flamme. Donc celui des Esertaris c'est d'être.... chaud ? En chaleur ? Comment dire cela ? Peut être aussi toutes ces couleurs bizarres sur eux... je jette un coup d’œil sur les otages à côté. Puis regardant les preneurs d'otage... Les Gemma, si j'ai saisi... Quelle est leur particularité à eux ? Repensant aux bijoux, je ris sous cape... Me dites pas que c'est porter des bijoux ? Parce que... sinon, je ne pourrais m'empêcher de rire à leur visage à chaque fois que j'en croiserai un... n'est-ce pas un peu dangereux dans la situation dans laquelle je suis ? Pendant que j'y pense, qu'est-ce qu'elles sont ces chattes que j'ai vu au bal ? Je crois que je devais avoir un rendez-vous avec elles … mais je n'ai pas saisi le message sur la feuille . Drôle de concept que d'écrire avec une griffe... Donc pour elles, leur particularité est d'être un chat ? Comment s'appelle leur race du coup ? Pour les autres … qui habitent où ? Quelle est leur particularité à chaque une ? Les questions m'assomment, j'ai l'impression de nager dans un lac de lave. Toutes ses questions, tous ses secrets me montent à la tête alors que celle-ci m'offre de plus en plus de vertiges.

Je grimace alors qu'un barbare comme je les appelle intimement maintenant, nous coupe. Nous arrivions enfin à quelque chose ! J'allais enfin savoir … avoir des réponses à mes questions, et l'autre là vient nous dire qu'on est pas assez proche des autres. Est-ce qu'il se rend compte de la chaleur que je ressens depuis tout à l'heure ? Une révélation me frappe alors ! C'est parce qu'ils sont tous réunis, les Esertaris dégagent beaucoup trop de chaleur pour moi... Bien sûr, je ne suis pas une plante du désert … malgré ma grande régulation de température... cela commence à être un peu trop pour moi. Je vois le sol tanguer un peu alors que je me sens tourner de l’œil. Mon interlocutrice semble remarquer mon état et me propose à boire. Je vais pour parler... dire que ça va... mais mes paroles restent bloquées dans ma gorge alors que je commence à basculer en arrière. Aimée me rattrape et me donne ensuite de l'eau fraîche. Mon système reprend peu à peu ses fonctions pour me réveiller.. mais au fond, je sais que je ne pourrais pas rester trop longtemps proche d'eux... Je commence doucement mais sûrement à haleter... le trop plein de chaleur fait vite passer l'effet bénéfique de l'eau. La sueur, déjà présente sur mon corps, s'accentue un peu... Au fond, je ne sais pas si je dois paniquer ou si je suis déjà en train de paniquer. La voix de la femme reprend plus forte... est-elle si proche de moi que cela ?

Il faut la mettre dans un endroit plus frais ! A l'ombre ! Il y a une étable.... (Aimée parle à Thélésphore)

Une étable ? Pourquoi dans une étable ? C'est vrai que le foin garde les températures mais dans un désert serait-il vraiment plus frais? La réplique implacable et froide du « chef » ? En tout cas, ce qui peut en ressembler dans notre situation, coupe net la phrase d'Aimée.

Non

Vous n'avez pas honte ! Elle a besoin de soins !

Je souris difficilement.. peut-être bien plus intérieurement qu'autre chose... face au début de rébellion de l'esertari ? Esertarie ? Vraiment, je me concentre sur un problème d'orthographe !? La panique renfloue et se propage dans mon corps. Le barbare en chef reprend la parole... sec.

Comme l'enfant et pourtant vous n'avez pas bondit pour le soigner, maintenant silence.

Un silence s'installe... peut-être un duel de regards ? Si je ne me sentais pas aussi mal, j'aurais adoré observer cela...

Sauf que l'enfant ne risquait pas sa VIE.

Le cri de la jeune femme me fait sursauter alors que la panique reprend vicieusement ses droits dans mon corps... ma vie ? C'est vrai que je risque ma vie actuellement... et non, pas à cause de ses personnes – les gemmas... mais plutôt parce que je suis une plante et que j'ai besoin d'eau... pour me réguler.

Si je vous dis oui, il n'y a aucune raison de dire non aux autres, donnez-lui de l'eau, la prochaine intervention, je m'occuperais médicalement de vous

Euh... le vous est pour qui ? L'ensemble des otages ? Aimée ? Moi ?? Il pourrait être plus précis dans ses menaces quand même... Malgré ma faiblesse, je trouve le moyen de m'offusquer sur le manque de précision... si seulement, j'étais en mesure de rétorquer ! La nature ne peut pas disparaître même dans un état aussi critique, je suppose.

Déjà fait

Voici une réplique bien construite....ironie quand tu nous tiens... je lève lentement le regard vers elle pour plonger dans ses yeux. La respiration s'accélère petit à petit... la déshydratation augmente le mal qui en moi. La chaleur alentour, mais aussi humaines... humaines ? Non plutôt esertari... enne ? m'étouffe. Des sueurs froides apparaissent. Une boule se forme dans mon estomac. L'angoisse, la peur et la panique se succède, se réunisse. Les vertiges reprennent... Est-ce des étoiles que je vois ?

Ah non... ce n'était pas des étoiles …. pourquoi je me retrouve mouillée d'un coup ? (Aimée a vidé sa bouteille sur Dionae) Je tente de me déshabiller... l'horreur des vêtements humides sur ma peau... c'est un automatisme... hélas la crise de panique semble de plus en plus violente.. tout ce que j'arrive à faire est de casser les premiers boutons de mon chemisier révélant ma gorge et le haut de ma poitrine...

L'un de vous maitrise-t-il l'eau ? Le froid ? ([demande Aimée] à la personne la plus proche d'elles. De fil en anguille, une jeune femme à la peau bleue lui dit maitriser la glace. Elle se rapproche finalement pour tenter de calmer la Védine)

A qui demande-t-elle ça ? Peut être quelqu'un dans notre entourage... les autres otages donc ? Peu à peu, alors que la respiration se saccade trop rapidement pour que je puisse respirer convenablement, une troisième voix vient se mêler au bruit ambiant. Le contact d'une peau étrangère me donne envie de me dégager avant qu'un froid m'envahit. Les effets sont immédiats. Insidieux, il s'immisce sous ma peau rafraîchissant mes cellules... Lentement, très lentement, je commence à me calmer... Je lève enfin un regard vers une jeune femme à la peau bleue... Le murmure sort de ma bouche, reconnaissante envers les deux femmes ; bien que quelques spasmes perdurent encore.

Merci...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Jeu 13 Juil - 18:47
Un message fut transmis par Téléphore au Titan qui contacta directement le chef des Esertari, un mot apparu sur une planche contenant le message suivant : "Nomade, ce dernier verra quelques gravures sur la planche de pierre : « Nomade, je t’informe par la présente que ton peuple est en mon emprise, à quelques dunes d’ici. Combats à mes côtés, toi et tes hommes, ou dis adieu à tes femmes et tes enfants."

Le Nomade dépêcha 3 de ses hommes dans le dit village pour vérifier les allégations du Titan. Il était inquiet pour son peuple. Leurs objectifs, vérifier les dires du Titan mais également que les détenus n'étaient pas maltraités. Une fois sur place, ils réclamèrent de pouvoir s'entretenir avec le chef menant l'attaque.

Que voulez-vous ? Pourquoi une telle fourberie ? Nous avons été dépêché par le Nomade alors parlez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Mercure (via un Thermomètre)
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Sam 15 Juil - 16:18
Thélésphore regarda la foule de son regard apathique, comme depuis le début, à le voir, on pourrait penser à un tyran qui s'imagine que l'attroupement devant lui n'était qu'une horde de moutons serviles n'attendant qu'être égorgés... Dans sa tête c'était tout autre, c'était le calme plat, le blanc total, il ne pensait à rien, il est assez difficile de se mettre dans un état d'esprit pareil comme par exemple au réveil le matin lorsqu'on est très fatigué et qu'on fixe ce qu'on a en face de soi sans véritable conviction, se rendant compte qu'au bout de 15 minutes que votre cerveau était déconnecté.
Soudain... Une voix, un homme, qui s'exprime, très énervé sûrement... Il les emmène à part de la foule, pour ne pas pousser un sentiment de rébellion et que la discussion ne s'entende pas...


-"Fourberie ?" - répond Thélésphore, un air moqueur et étonné.

Il jeta un regard à l'autre brigadier-chef qui avait un doux sourire au visage, c'est vrai que c'était pas très honorables ce qu'ils ont fait... Les deux gemmas se comprennent, c'est ainsi que le sous-chef s'exprime :

-"Dites au Nomade de prêter assistance aux Gemmas, auquel cas, il y aura un bain de sang ici."

Les trois envoyés Esertaris se regardent... Le premier, haineux, s'exprime :

-"On n'exprime pas des menaces ainsi envers les nôtres !"
-"Nous ne sommes pas ici pour nous battre... Tu connais notre mission... Conformes toi y." - enchaîna le second, calmant son camarade.

Le troisième envoyé resta néanmoins pensif, regardant la foule...
Thélésphore, toujours avec une rhétorique exacerbant... Répliqua sèchement :


-"Vous n'êtes pas en position de force, allez lui dire la nouvelle, nous ramènerons les vôtres en vie si vous le respectez... Auquel cas, je ne vous fait pas un dessin, je n'ai pas encore mon diplôme des beaux arts."

Pour seules réactions... Le premier fait volte-face, la rage dans les dents, le second lui : Fait demi-tour de manière plus digne, le troisième pose la question :

-"Où allez-vous les amener ?"
-"Dans notre quartier"
-"J'espère que vous tiendrez promesse, le message sera transmis au Nomade."


Ils s'en allèrent... Thélésphore monta sur quelques caisses pour surplomber la foule depuis sa position, l'air toujours aussi froid... D'une voix forte et décidé il s'exprima en un discours assez court :

-"Citoyens du désert, nous allons nous déplacer en direction des quartiers de la montagne, le Nomade est au courant de nos agissements ! Nous nous sommes convenus pour qu'à la fin de cette guerre que vous retrouvez vos foyers, pour l'instant vous êtes nos otages et agissez comme t-elle et tout se terminera sans victimes inutile, veuillez suivre le gemma par là-bas *il pointe du doigt le sous-chef qui fait signe d'avancer* Tout signe de révolte sera sévèrement puni."

La foule avance en masse compacte et les Gemmas tout autour son assez proche pour agir physiquement par un revers de leurs armes... Le sous-chef est à l'avant, dirigeant la troupe.
Quant au jeune gemma, il reste à l'arrière, non seulement pour surveiller si de potentiels soldats Esertaris viennent sauver les otages... Mais également pour donner l'alarme pour tuer les civils.

Ainsi commence le petit voyage des otages...


Compétence utilisée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Sam 15 Juil - 19:03
Des Esertaris sont revenus, alors que la védine semble un peu plus stable maintenant. L'adolescente à la peau bleue continue de la refroidir, doucement, afin de ne pas créer un choc thermique dans le corps de cette jeune femme : ce serait bien fâcheux d'y rajouter cela...

Sans bouger, Aimée les observe. Malheureusement, elles ne peuvent pas entendre ce qu'il se dit, mais murmure simplement : elle réfléchit à voix haute.

« Le Nomade les a peut-être envoyés, je ne vois pas qui d'autre ce serait. Je me demande bien ce qu'ils font là... Pas nous sauver, apparemment. ». Puis un soupire. Personne ne viendra les sauver, et ici, il n'y a que des vieux et des enfants, pour la plupart. Seuls les soigneurs sont restés. D'ailleurs, qui soignera ceux au combat ? Mourront-ils tous de leurs blessures...? Cette pensée ne lui plait pas, assombrissant pendant un instant son regard. Mélinda, la petite femme à la peau bleue leur murmure alors.

« Je connais quelqu'un qui maitrise le sable. Il est encore trop jeune pour être parti combattre, mais je ne l'ai pas vu parmi les otages. Je ne sais pas où il est... ça m'inquiète un peu. »

Son visage est inquiet, lui aussi, et Aimée semble plus surprise qu'autre chose.

« Quelqu'un d'autre est au courant de son absence ? »
« Seuls nous. Les Gemmas ne savent pas combien d'entre nous devions rester ici. »

Si seulement elles avaient pu entrer en contact avec lui. Peut-être prépare-t-il une mauvaise farce ou simplement ne souhaite-t-il pas suivre le troupeau comme tout le monde...

Le Gemma s'est rapproché de nouveau, se mettant en hauteur afin de parler à la foule. On aurait dit un dictateur devant son peuple... Le Nomade est au courant, mais que compte-t-il faire ? Simplement se plier à la dictature du Titan ? Nous qui préférons les Moranys... Nous forcent-ils à prendre parti ? Ou à ne pas agir...? L'un comme l'autre, cela ne nous plait pas, et peut se lire sur les visages des personnes qui se relèvent péniblement pour suivre ce fameux Gemma.

Aimée et Mélinda aident Dionae à se relever, alors qu'Aimée l'aide à pouvoir se tenir debout. Elle se serait bien écartée du groupe, mais les Gemmas l'en empêchent. Alors, elle avance simplement à l'arrière de celui-ci, se relever ayant pris un peu plus de temps. La védine est donc maintenue par Aimée à sa droite, alors que Mélinda continue de la refroidir, son pouvoir s'accentuant légèrement pour lui tenir les idées au frais.

« Souhaites-tu boire quelque chose ? », lui murmure-t-elle finalement. Même si elle peut uniquement créer de la glace, elle en met quelques petits glaçons dans la bouteille qu'Aimée a vidée auparavant. Avec la chaleur, il y aura de quoi se rafraichir à nouveau.
Mélinda à gauche:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé] Dim 16 Juil - 14:47

Prise d'Otage



Haletant toujours, j'observe un nouveau groupe de trois personnes multi-couleurs. Je suppose donc qu'ils sont là pour les Esertaris. J'essaie de tendre l'oreille pour écouter leur conversation mais un son vrille à mes tympans. Un son intérieur... le mal de tête et la déshydratation ne me permet d'être vraiment à l'écoute.

Et voilà que les deux femmes auprès de moi, commencent à parler de quelqu'un qui serait en liberté... information intéressante. Mais... attendez, elles n'ont pas peur que je me retourne contre eux en parlant de ce genre d'informations en face de moi ?? Se rendaient-elles compte qu'elle me donnaient une parfaite possibilité de montrer que je suis prête à me ranger du côté des gemmas ? Leur prouver que je ne m'oppose en rien contre eux ? Sont-elles inconscientes ou imprudentes ? Peut-être même légèrement stupides ? Qui sait ! L'instinct de survie de certaines personnes peut être pire que leurs bons sentiments à l'égard de ceux qu'ils aiment, envers ceux auprès de qui ils se sont engagés... L'instinct de survie pousse le meilleur homme à trahir sa femme.... le meilleur soldat son pays. Ici, je n'ai aucune attache avec eux. Aucun sentiments. Aucune amitié, aucun amour. Elles ont une terrible chance que j'avais le sens de l'honneur et comme elles m'ont sauvé la vie, je ne dirais rien.

Après cette résolution, le Gemma commence son discours, je grimace. Il ne pouvait pas se la fermer celui-là. Sa voix tape dans les parois de mon cerveau... cherchant à me rendre folle ? Je n'en peux plus... il faut que je parle. Aidée pour me maintenir, je commence à me détacher des deux femmes, niant le besoin de boire. Faisant face, malgré que ça tangue un peu, je lève lentement mon regard vers lui et je sors d'une voix hachée.

Vous parlez comme un général mais vous agissez comme un lâche. Vous prenez en otages femmes et enfants, ainsi que vieillards, qui ne peuvent se défendre. Vous êtes aussi vaillant qu'un ver et aussi pleutre qu'une mouche. Soyez un homme...ou qu'importe ce que vous êtes, et allez combattre auprès de votre chef. A moins que vous n'ayez peur de mourir, minable que vous êtes.

Un des gemma commence à avancer vers moi et me met une gifle (cf. Thélé : un bourre-pif) monumentale. Je suis le mouvement de la claque bougeant sur le côté mais je me maintiens debout. Je compte garder mon honneur. Je porte la main à ma joue rouge en le foudroyant du regard.

Il n'y a que la vérité qui blesse, abruti.

Avant qu'il amorce un autre mouvement, je me retourne vers les deux femmes alors que mon regard prend une petite teinte de douleur. C'est que ça fait mal ! Bordel de bon sang de bon soir ! Je me tourne vers la femme bleue, murmurant

um... Pourriez-vous poser votre main sur ma joue, s'il vous plait ?

La jeune femme s'exécute en me souriant pâlement.

Vous semblez de nature rebelle.

On peut dire ça comme ça... Je suppose que vous avez peur que je ne cause des ennuies à votre peuple. Mais, il faut qu'on réfléchisse à comment s'en sortir, et il faudra prendre des risques.

Cette gifle m'a plus réveillé que la fraîcheur des doigts bleues. Aimée et la femme bleue semble réfléchir. Le première prend la parole en chuchotant.

On pourrait lâcher Crapule pour qu'il aille libérer Iliade ?

Crapule ? Iliade ?... Réellement.... Mais comment elle pense elle ? Pourquoi on me parle d'un salaud ? On en a déjà bien assez autour de nous. Puis qu'est-ce qu'un ancien livre vient aussi faire dans la conversation ? C'est un code ? Ou quelque chose comme ça ? Mince... elle a oublié que je suis védine ? Lui faut-il une piqûre de rappel ? Alors que j'ouvre la bouche pour dire une réplique à ma façon, la bleuette prend la parole, toujours en chuchotant.

Je ne pense pas que vous souhaitiez que vos animaux trouvent la mort.

Des animaux... Bon, si je ne suis pas au courant comment ils veulent que je les aide ? Je soupire doucement avant de jeter un coup d’œil aux gemmas puis à celui que je considérai comme le chef. Heureusement que notre conversation se murmure sinon il aurait pu l'entendre.

Vous avez parler d'un garçon qui pouvait manipuler le sable ? A-t-on un moyen de le contacter ?

Je vois les deux femmes se regarder avant de secouer la tête de négation. Non loin de nous, un jeune fille de 12 ans … peut-être ? …. aux cheveux roses et aux yeux jaunes s'approche.

Je suis télépathe.. je pourrais le contacter. Mais il faut...que... que je sache où il se trouve.

Je regarde la petite, sombre...

Donc, on a un moyen mais pas de possibilité...

Je ne souhaite pas être méchante mais je ne dis que des faits... Alors pourquoi, bon dieu, elle a les larmes aux yeux ? La fille bleu va consoler la rosette … tiens de la charcuterie maintenant … ? …. Franchement, je m'égare. Est-ce que le refroidissement de la jeune fille ne met pas montée la tête ? Je crois que je me perds encore. La bleu semble d'un coup avoir une idée parce qu'elle se tourne vivement vers nous. Je stoppe net son mouvement pour ne pas alerter les gemmas. Vraiment ces jeunes !

Doucement, tu vas les prévenir de notre complot.

Désolée, mais … je connais peut-être quelqu'un qui peut le repérer. Elle maîtrise le vent. Elle peut le repérer.

Encore une autre personne, avec un tel rassemblement, les gemmas vont finir par se douter de quelque chose. Ou au moins, leur chef qui semble un brin plus intelligent que le reste vu qu'il est doté de la parole.

Voilà, ce que vous allez faire. Vous allez retrouver celle qui use du vent, vous localiser celui du sable et toi tu lui fais passer le message qui est « essaie de bloquer les gemmas pour sortir les esertaris »

Bon, je n'ai pas de meilleur message surtout si j'ai compris... c'est un gamin. Toutes les autres façons de le dire auraient été trop compliquées pour qu'il en saisisse l'entièreté. Je regarde les deux filles partir. Je recommence à sentir les effets de la chaleur avec l'éloignement de la bleue mais je tente de tenir. Une quinzaine de minutes passent avant que le sol tremble. Sous nous les pierres et le sable commencent à se fracturer... un trou béant apparaît .. alors que les esertaris et moi-même tombons.

Sérieusement... !

Je crois qu'il avait mal interpréter le message. Une énorme crevasse sépare le groupe en deux. Restée derrière avec quelques gemmas et esertaris, je regarde la séparation d'un air navrée. Pourquoi on a compté sur un enfant déjà ? Aimée, Mélinda, Lydia (la télépathe) et Suza (Manipulatrice du vent) sont du même côté que moi. Quelques autres adultes aux alentours et 7/8 gemmas aussi. Je crois. Assise sur mes fesses dû aux tremblements, je ne peux être sûre à 100%.



Lydia:
 

Suza:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 2 : Prise d'otage [terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Groupe 2 : Prise d'otage [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» the city burns (groupe B) | Prise d'otages au New York Marriott
» [Mission de rang B] Prise d'otage (PV: Hakushi Ozuka)
» Prise d'Otages [Réservé Birds Of Prey]
» Prise d'otages de Loyada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Évènement :: La Désunion :: Désert de sang-