AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Groupe 1 : L'ultime obstacle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Partout et nul part
Métier :: ////
Pouvoir :: Dieu
MessageSujet: Groupe 1 : L'ultime obstacle Dim 4 Juin - 17:00
~ L’ultime obstacle ~

    Introduction : Après avoir refusé l’entrée aux Asuras, ces derniers vont tenter de forcer le passage pour atteindre Atérys et l’éliminer avant la réunion des Héritiers prévue pour l’aube. Hélas, le glas de minuit sonna à peine dans le lointain. Au premier étage, dans le bureau de la Sang-pure, cette dernière s’est barricadée avec Atérys et une poignée de Capiens.
    Les Asuras parviendront-ils jusqu’à eux ? Si oui, comment s’en sortiront-elles ?

~ Règles et indications ~

~ Vous avez un délai de 48h pour répondre lorsque c’est votre tour. Le délai ne s’applique que lorsque des Asuras arrivent, sinon vous êtes libres d’RP à votre guise.
~ Vous avez droit à un unique joker de 24h pour prolonger votre délai.
~ N’hésitez pas à nous prévenir si vous ne pouvez pas tenir votre délai, dans le topic approprié, pour plus de clémence de notre part quant à l’horaire.
~ Vous avez le droit d’utiliser des techniques dès le premier tour si vous le souhaitez.
~ Il existe trois groupes où les Asuras tentent d’entrer dans le manoir. A chaque fois qu’un groupe échouera, des Asuras parviendront jusqu’à vous.
~ N’oubliez pas que le manoir est assailli par trois endroits différents, donc il peut y avoir des cris, de la casse, etc…
~ En cas de souci, d'interrogation, contactez Renard Blanc.

~ Groupe ~

Sonatae Delorme
Gabriel Lacroix
Atérys Von Markov
Luna Watson
Conteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yasashi-koji.forumgratuit.org
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Jeu 8 Juin - 18:49
Mes pas furent rapides à partir du moment où j’avais quitté le Conseiller. Je priais silencieusement que mon peuple ne soit trop touché par cette décision ni qui la remette en doute. Ils m'avaient choisie, ils connaissaient mes idéaux. De plus, la Princesse s'était elle aussi retournée contre l'Oracle pour la Maire : n'est-ce pas la continuité de tout cela ? Mais avant tout, j’espérais que Gabriel en sorte indemne : je ne pouvais supporter l’idée qu’il soit… qu’il soit…

Je passais le pas de mon bureau, livide et peut-être trop hors d’haleine pour que cela ne se remarque pas. Dans un silence, je tentai de calmer mon cœur ainsi que mes idées. D'une voix éraillée par l'inquiétude, j'annonçai :
    « Ils attaquent dans 20 minutes, le temps de boucler le quartier des Humains… Nos troupes sont en place aux 3 points stratégiques du manoir, les différents messagers pour vos amis et les Héritiers sont partis et à présent, il faut nous préparer… Nous seront les derniers remparts contre l’injustice. »

Je tirai un plan du manoir trouvé sous mes documents :
    « La grande porte est gardée par mes meilleurs soldats guidés par Gabriel. Ce devrait être le point le plus solide. Les cuisines et la porte de ravitaillement sont gardés par une brute et avec un peu de chance, vos amis. Cependant, le jardin est immense et il est difficile de juguler les choses… J’y ai aussi posté un bon nombre de Capiens mais du renfort ne sera pas de refus. C'est sans doute de là qu'ils vont attaquer. Je vous propose d’aller dans la salle de bal : il y a énormément de place et les colonnades sont extrêmement résistantes. »

Alfred toqua et ramena de quoi se changer pour la bataille. Je mis des habits légers et élastiques. Étrangement, je ne ressentais pas le besoin de m’alourdir de pièces plus résistantes. La Védine devrait trouver son bonheur si elle le cherchait parmi les vêtements donnés.
    « Les trois entrées aboutissent à cette salle immense et je ne veux me cacher. Je ne voudrais pas qu’ils fouillent et mettent à sac le manoir. J’ai peur qu’ils ne dérivent et tuent des personnes innocentes. Ceux qui sont ici sont décidés. En êtes-vous ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Ven 9 Juin - 14:42

La sang-pure remonte dans le bureau et informe Atérys de la situation actuelle. Avec l’aide d’un plan, La Capienne indique les lieux protégés et bloqués par lesquels pourraient venir les Asuras. S’en suit la venue d’Alfred avec quelques tenues pour le combat. Mais la taille hors norme de la Planplante lui fait se dire qu’il ne devrait rien avoir pour elle dans la garde robe de la Princesse... Et puis de toute façon, la jeune Védin préfère sa longue robe blanche et confortable.

- J’en suis. Cela ne sert à rien de se cacher à présent. Il est temps d’en finir avec cette histoire et cette traque injustifiée. Allons dans la salle de bal, je vous suis Miss Delorme.

Suivant alors la Maitresse des lieux, les deux jeunes femmes ainsi qu’Alfred arrivent devant la pièce en question. Le majordome ouvre les portes et laisse les deux combattantes entrer avant de les refermer. Une fois à l’intérieur de la pièce, Atérys fait le tour des options qui s’offrent à elle.

- Je peux dénombrer 3 sorties dans cette pièce. Je propose de n’en garder qu’une seule ’’ouverte’’ et de bloquer les deux autres avec ce qu’on pourra trouver comme meubles dans la pièce. L’entrée restante, la principale, ne sera pas bloquée mais piégée par nos soins afin de prendre de revers les potentiels ennemis qui pourraient arriver.

Sans attendre la réponse de la part de Sonatae concernant les portes, la Planplante commence à se saisir d’une lourde table pour la placer façon barricade face à la porte principale. Dans le cas où Sonat’ accepte le plan de la jeune Védin, cette dernière utilisera son lierre pour bloquer et verrouiller les deux autres portes. Du lierre sera aussi utilisé pour piéger l’accès principal ainsi que les pouvoirs de la maitresse de maison, s’il y a lieu de les utiliser ici.

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Dim 11 Juin - 13:57
Fermer les portes pour n’avoir qu’un accès : niveau stratégie, c’est pas mal. Niveau protection du manoir : moins. S’ils réussissent à passer, mettre quelqu’un qui les accompagnera jusqu’ici ? Sauront-ils le faire sans saccager l’endroit ? Après tout, ils sont là pour la Maire et moi… Pas tuer les Capiens. Enfin, espérons. D’un hochement entendu, nous commençâmes à bloquer la porte de la cuisine et celle du jardin. La Védine les renforça avec du lierre et les meubles mobilisables de la pièce. On ne laissait que la principale : l’énorme en boiserie complexe. Par là pouvait passer les foules et accueillir comme il se doit dans cette salle princière. Idéal pour un bal. Extrêmement mauvais pour un combat.
    « Il faudrait rétrécir l’entrée pour qu’il n’y ait plus qu’une personne qui passe à la fois. Cela nous permettra égrainer nos adversaires. Et en cas de besoin, refermer sur eux… »

Entendue, Atérys Von Markov s’exécuta et j’en profitai pour verser de mon sang sur le sol. Dès que je sentais que ma tête tournait, je m’arrêtai pour reprendre des forces. Mes serviteurs étaient à la fois intrigués par ce que je faisais et indignés de voir me vider ainsi. Je suis l’Héritière et verser le sang d’un Capien n’a pas de faible signification dans nos coutumes. Soit on l’offre comme cadeau ultime d’amour, soit c’est le déshonneur absolu. Alors que je n’étais pas encore très stable, mon alliée renforçait l’entrée et me disait poser des pièges. Ainsi, elle installa un filet devant l’entrée, fit des bourgeons dont je ne connaissais la signification, para les autres portes avec force et fit deux balistes de part et d'autre de notre groupe dirigées vers l'entrée de la grande salle. Deux Capiens restèrent avec nous.

Au fond de moi, je voyais la maîtrise de la Dame de lierre. J’avais moi aussi un certain niveau cependant, à chaque résurrection, je le perdais. Et je suis bien trop jeune pour le réutiliser de cette manière.

Nous voilà prêtes… Nous tombons dans la pire période : l’attente.
Action résumée:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Mar 13 Juin - 13:52
    Ainsi nous arrivâmes jusqu’à elles. Que ce soit parce que la salle du bal était sur le chemin, de par sa position centrale dans le manoir, ou simplement parce que je me doutais que Sonatae choisirait cet endroit comme lieu d’affrontement final. Dans tous les cas, nous parvînmes jusqu’à elles.

    J’étais content : Luna Watson avait choisi de me suivre. Elle n’était pas forcément douée dans l’art du combat, mais ça n’était pas non plus ce que j’attendais d’elle. La Sexire était médecin, et c’était tout ce dont j’avais besoin. Au cas où Sonatae se retrouverait blessée par son entêtement égoïste. Au cas où elle choisirait encore une fois une quelconque morale plutôt que de nous choisir nous… Une égoïste qui ne pense qu’à elle, et non à moi.

    La salle de bal n’était pas tout à fait la même que dans mes souvenirs : on ne pouvait y pénétrer qu’une personne à la fois. Soit, j’ouvrais la marche, immédiatement suivi par Luna qui se tint à mes côtés ensuite. Derrière suivirent le Conseiller de l’Oracle et six Asura. J’observais le sang au sol, me doutant de son auteure, et je me plaçais volontairement entre le chef au grimoire et les deux femmes après avoir indiqué à Luna de se mettre à l’écart, au cas où. Deux Capiens les accompagnaient, mais ils n’étaient pas bien importants. Ou bien Sonatae se reposait-elle sur eux ? Plus que sur son propre garde du corps ?

    « Je viens respecter mon serment illustre de plusieurs décennies, voire siècles. Asura, je vous ai mené jusqu’à Atérys Von Markov. N’oubliez pas votre promesse. Sang-pure, ne fais rien d’inconsidéré : ils ne te veulent aucun mal. »

    Spoiler:
     

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Mer 14 Juin - 19:31

    Le Conseiller avançait tout en jetant de temps à autre un coup d’œil à son fameux grimoire et à l’objet en son sein. Lorsqu’il pénétra enfin dans la salle de bal, le lierre se referma derrière, empêchant les autres Asura de le suivre. Mais d’après le bruit, ils s’amusaient déjà à forcer le passage. Ce n’était donc qu’une question de temps.

    Le bras droit de l’Oracle laissa son guide se placer entre lui et les deux protagonistes principaux de ce conflit. Il demeura derrière, lança un dernier regard à son grimoire, puis le ferma en levant la tête vers la Sang-pure après avoir dévisagé Atérys.

    « D’après ce que je vois, le « cahier des charges » ne me semble pas respecté. Mais comme le dit votre ami, Sang-pure, je ne vous ferais aucun mal. Abdiquez et remettez-moi Atérys Von Markov.
    Ou bien dois-je vous rappeler votre situation ? A l’aube, les Héritiers viendront et constateront par eux-mêmes. Mais que constateront-ils ? Que je n’ai fait qu’appliquer les consignes pourtant acceptées par tous lors de la dernière réunion et que, au bout de plusieurs avertissements, vous n’avez toujours pas voulu respecter ces mêmes consignes. Par conséquent, j’ai suivi le protocole en vous donnant une ultime chance.
    Si, après tout cela, les Héritiers viennent à l’aube et découvrent l’envoyé de l’Oracle assassiné au sein de votre manoir, comment réagiront-ils selon vous ? Oh, je ne parle pas du devenir de votre protégée, mais du vôtre. Que vos raisons soient louables ou non, il n’empêche qu’il s’agit d’une insubordination face à une décision collective de l’ensemble des Héritiers.
    Mais je suis prêt à statuer en votre faveur, si toutefois vous prenez la bonne décision maintenant. Ou bien tout ceci était-il une mise en scène ? Pour que nos deux groupes soient ensemble et la maire enfermée au sein de votre manoir, sans plus aucune possibilité de s’échapper, et que vous puissiez l’assassiner sous les yeux des Asura pour laver l’affront de votre prédécesseur ? Il s’agirait, en effet, d’une idée pour le moins intéressante qui aboutirait à un semblant de paix, voire un début d’amitié, entre nos deux peuples… »


    Sonatae était acculée, et l’Exilé l’emporterait dans tous les cas : le Conseiller avait agi comme il le devait. Soit elle remettait Atérys et Sonatae s’en sortirait, soit elle lutte et Atérys aura peut-être un procès équitable. Mais la tribune qui jugera du crime, de l’insubordination de Sonatae risque d’être moins clémente encore que pour Atérys : les Asuras étaient dans leur bon droit en agissant de la sorte. Pas la Sang-pure.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Ven 16 Juin - 16:28
Alors que nous tuions le temps, j’entendis des pas résonner dans les longs couloirs. Ils étaient bien calme pour être des ennemis : des alliés pour annoncer une bonne nouvelle ? L’espoir me tenait le ventre et quand je vis Gabriel apparaître, une lourde angoisse s’envola. J’étais tellement heureuse de le voir en vie, en pleine santé. Ce qui me paraissait étrange, c’est qu’il n’avait aucune marque de combat sur lui. Les Asuras avaient-ils renoncés ? Un doux sourire orna mes traits et je vins vers lui de quelques pas.

Alors qu’il s’avançait encore, je vis une femme que je ne connaissais pas, à la beauté fulgurante. Qui est-elle ? Pourquoi est-elle là ? Puis… Puis…

Mon cœur loupa un battement.

L-le Conseiller ? Sur les traces de Gabriel ? Pourquoi cet air serein ? Co-comment ? Spontanément, je m’arrêtai, médusée. Alors que les deux hommes discutaient, je ne faisais que regarder mon aimé… Ai-je au moins entendu ce que disait l’Asura aux yeux rouges ? Je ne faisais que dire en boucle, et ce, de plus en plus fort :
    « Que lui avez-vous fait… ? Que lui avez-vous fait.. ? Que lui avez-vous fait.. ? »

Actuellement, je refusais de croire ce que mes yeux m’envoyaient. Une trahison.. ? De sa part ? Il n’a donc pas entendu ce que je lui avais dit ? N’a pas voulu entendre par simple haine ? N’a pu comprendre la situation ?

Une larme de détresse stria mon visage blême. Mon ami, mon amant, mon amour… venait de me trahir comme jamais je ne l’aurais imaginé. La douleur était vive et sournoise, horrible et lancinante, me prenait aux tripes, enflammant mes poumons et vidant mes pensées… Mon amour venait de me trahir… Je refusais de le croire, je refusais de croire qu’il l’avait fait de son plein gré. Un pouvoir de manipulation, une technique de lobotomie, une manœuvre d’ensommeillement du conscient. Je m’approchai de lui, ne regardant toujours pas mon ennemi, n’entendant pas les bruits sourds derrière la porte que des Asuras tentaient de faire céder, ne remarquant pas la détresse d’Atérys. Je vins à ses côtés, l’unique larme sur mon menton, niant ce que mes sens hurlaient.
    « Que t’ont-ils fait.. ? Gabriel, que t’ont-ils fait.. ? Reviens-moi… » brisais-je dans ma voix, une caresse sur sa joue mal rasée.
Action résumée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Sam 17 Juin - 11:51
    Je ne m’attendais pas à une telle réaction de sa part. Elle ressemblait à la véritable Sonatae… L’autre se serait énervée, très probablement, criant à qui mieux mieux qu’elle ne pouvait me faire confiance et que je l’avais trahie. La Sang-pure s’approcha de moi et caressa ma joue, mais je finis par saisir son poignet pour la ramener à la réalité.

    « Ne l’as-tu pas entendu ? Si tu continues ainsi, tu sauveras peut-être la Védine, mais tu te condamneras toi-même. »

    Avais-je vraiment le choix ? M’avait-elle vraiment laissé le choix ? Mon serment me dictait de la protéger. Mon cœur aussi. Mais elle… Ne se rendait-elle pas compte que sa décision la mènerait à sa perte ? Je ne pouvais la laisser faire.

    « Tu ne pouvais me demander de te suivre sur ce coup-là. Je ne peux pas être acteur de ton propre décès. Tu me dis de te revenir, mais c’est plutôt à moi de te le demander. Fais-moi confiance. Si je compte un tant soit peu à tes yeux, tu me comprendras, et tu entendras raison… Ou vas-tu préférer une inconnue à moi ? Encore une fois… »

    Je ne l’avais pas suivi sur cette île pour finalement la perdre définitivement. Je ne lui avais pas interdit de m’ôter ces souvenirs pour ressentir un nouveau deuil. Toujours aux côtés de Sonatae, la tenant délicatement au poignet pour lui intimer de ne pas interférer, je me tournais vers l’unique intrus qui pénétra la salle de bal.

    « Atérys Von Markov est à vous. Faites votre travail et repartez, Asura. »

    Je jetais un bref regard à Luna, et je lui fis signe de ne pas intervenir non plus, d’un petit geste de la main. Elle n’avait pas à se mettre en danger inutilement. Elle était là au cas où Sonatae se retrouvait être blessée, pas pour secourir l’Asura ou la Védine. Je tentais, si elles l’acceptent, de nous écarter tout trois sur le côté afin de laisser le Conseiller et la Maire en face à face.

    Spoiler:
     

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Sam 17 Juin - 22:36

Atérys est maintenant prête. Renforcée (1) et armée jusqu’aux dents (balistes, voir posts précedents), il est l’heure de se défendre contre les méchants asuras. Elle a aussi réuni quelques chandeliers trouvés dans la pièce et qui sont rangés juste derrière la barricade avec la Planplante.

Les trois premiers entrent à savoir : Gabriel, une inconnue et le conseiller de l’Oracle. Juste après l’entrée de ce dernier, Atérys ferme le passage et renforce son lierre pour que les acolytes (2) mettent le plus de temps possible à traverser.

Lorsque la tirade du conseiller se termine, une dizaine d’arcs (4) prenant racine sur le lierre (3) autour de la porte le visent, dans son dos et sans avoir en ligne de mire les autres protagonistes qui s’éloignent de la scène. Atérys révèle juste sa tête par-dessus la barricade pour parler.

- Alors combattant de l’Oracle... Il fallait en arriver la, soit moi, soit vous... Etonnamment je préfère que ce soit vous. Vous suivez les ordres de votre chef sans réfléchir, je ne vous en veux pas... Je souhaite juste que vous vous rendez-compte de l’absurdité de son ordre, et du fait qu’il soit injustifié. Elle cherche à m’éliminer sans procès car elle sait que j’ai des preuves contre elle et contre ce qu’elle a fait. Je ne suis dangereuse que pour son poste...
Toutefois, faites juste le moindre mouvement d’agression et je vous éliminerai au titre de légitime défense. Vous voila prévenu.


Les arcs et les balistes sont bandés (5, 6, 7). Ces dernières visent la porte au cas où la barrière de lierre cèderait. Il est vrai par contre que le livre du conseiller et l’objet qu’il contient, qu’Atérys a très mal vu, est mystérieux pour la Planplante.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Dim 18 Juin - 2:04
Mais qu'était elle donc venue faire dans cette galère? Et bien pour tout dire, elle n'en savait fichtre rien.

Elle avait beau se rembobiner le film de la soirée dans sa tête tandis qu'elle suivait Gabriel, et qu'elle était précédée d'un groupe d'inconnus sous tension, elle n'arrivait pas à cerner les tenants et les aboutissants de la situation. Alors elle faisait ce qu'elle jugeait le plus prudent pour le moment, se taire et écouter. Visiblement la dénommée Atérys, planquée derrière une table à leur entrée dans la pièce, avait maille à partir avec un "Oracle" pour qui travaillaient les fameux Asuras qui assiégeaient en ce moment même le manoir. Manoir appartenant à celle qui l'avait invitée il y a quelques temps pour un bal, la Sang Pure, dont Gabriel était visiblement le garde du corps et bien plus encore vu qu'il avait vendu sans sourciller la dite Atérys aux Asuras en échange de la survie de la femme aux cheveux argentés qui venait de les rejoindre une fois la porte de la salle de bal passée.

Ce regard et ces mots entre ces deux là... Luna restait discrète mais elle n'en perdait pas un bout et un doute vint s'immiscer dans son esprit. Était-ce pour cette femme sublime, celle que les Asuras considéraient apparemment comme la dite "Héritière" des Capiens, que Gabriel avait demandé ses services. Était elle la fameuse personne possédée? Toujours était il que ce qui se jouait devant ses yeux était plein de tension, d'émotion, de sentiments inexprimés et de torture implicite. S'ils sortaient tous en vie de cette nuit, il n'y a pas à en douter, elle se trouverait devant une situation sacrément compliquée à dénouer!

En attendant, alors que Gabriel lui faisait signe de se mettre à l'abri et de ne pas intervenir, tout en veillant sur la Capienne comme sur la prunelle de ses yeux, une voix se fit entendre et la fameuse Artérys activa de nombreux pièges végétaux tout en parlant au conseiller de l'Oracle. Était elle donc une védine, ces résultats d'expériences menées par des humains et qui avaient entraîné la création artificielle d'une espèce ni humaine ni mythe mais tout aussi surprenante? Encore une question en suspend, c'était décidément la soirée.

Mais pour le coup, Luna ne tenait définitivement pas à se mettre au milieu de ces deux là et se plaça à l'abri, dans le recoin d'un meuble sur les conseils du seul qu'elle connaissait finalement un tant soit peu ici. Serrant sa sacoche contre elle, elle avait fini par balayer l'espoir infantil de ne pas en avoir besoin cette nuit. La question désormais serait plutôt de savoir si elle serait capable d'utiliser ses compétences pour éviter des pertes vivantes...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Lun 19 Juin - 21:06

    Que c’est émouvant : un homme qui tente par tous les moyens de sauver une femme qui ne le comprend pas, qui le croit posséder à cause de son choix. Scène classique des grandes romances : ne manque que le sacrifice de l’un pour l’autre et le survivant qui boit du poison pour rejoindre son âme sœur. Hélas, ça n’était pas les termes du contrat.

    « M’éliminer au titre de légitime défense ? Qui de nous deux a esquissé le, ou les, premiers mouvements d’agression ? Suis-je en train de pointer quelque chose sur vous ? Etonnamment, vous semblez bien plus entreprenante lorsqu’il s’agit de vous et non de votre mari. Quelle fin pitoyable il eut. Comment s’appelait-il déjà ? Vone ? Vane ? Vine ? Qu’importe finalement : il est mort et l’histoire ne retiendra même pas son passage. »

    Comme tous ces mythes qui furent assassinés par les Humains et les Védins. Comme chaque tragédie qui se perpétue jour après jour. Derrière la barrière de lierre bloquant la porte, le bruit se tut. Les autres Asuras abdiquèrent devant la solidité du barrage ? Le conseiller se retrouvait-il seul ?

    « La Sang-pure semble avoir du mal à retrouver ses esprits et à prendre une décision : ce qui est naturel. Après tout, elle doit choisir entre sa propre survie ou sa mort… Permettez-moi de vous exposer votre situation pendant ce temps, Atérys Von Markov.
    Vous mentionnez la légitime défense, sauf que la loi me permet de me tenir ici en ce moment même et elle me pousse à vous récupérer. Il s’agit en quelque sorte… d’une légitime attaque ? Vous qui êtes maire, expliquez-moi. Lorsque l’armée reçoit les autorisations nécessaires pour assaillir un endroit et que des personnes tentent de les en empêcher, dit-on qu’ils sont dans leur bons droits ou les nomme-t-on rebelles ?
    Restez ici, à vous cacher derrière les jupons de la Sang-pure. Votre soi-disant procès débutera alors par l’insubordination de votre protectrice, la condamnant à mort et influençant à peine le choix des autres de vous venir en aide ou non… En toute légalité et légitimité, comme vous semblez apprécier cette notion. »


    Qu’elle reste, et de par son geste elle condamnera la Sang-pure. Atérys aura donc volontairement provoqué la chute d’une Héritière, ce qui encouragera évidemment les autres à suivre les pas de la Capienne…

    « Restez et vous vous condamnez toutes les deux. Mais je ne souhaite pas mourir pour autant dans un combat probablement épique. Par conséquent, j’ai une proposition à vous faire : baissez les armes et suivez-moi. Vous aurez votre procès équitable, mais il débutera par la fait que vous vous soyez rendue, et non que vous avez combattu le symbole de l’autorité sur cette île. »

    Une grande explosion tonitrua derrière le Conseiller qui ne se retourna même pas : il savait ce que cela signifiait. Les Asuras ne parvenant à traverser le lierre suffisamment rapidement à leur goût décidèrent de refaçonner un pan du mur à leur convenance : un beau trou permettant aux six soldats de rejoindre leur chef. Le Conseiller qui n’avait toujours pas bronché caressa le dos de son grimoire en soutenant le regard de la maire.

    « Votre réponse est attendue… »

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Mar 20 Juin - 15:46
Mon regard ne quittait pas celui sombre de mon amant. Étrangement, mes pensées s’étaient taries. Quand il retira ma main de sa joue tout en la gardant plus ou moins fermement… je fus touchée par ce geste que je sentais doux. Ce qui le guidait n’était autre que la peur… la peur de me perdre. N’est-ce pas la plus belle preuve d’amour.. ? Il me fallut un bon bout de temps pour retrouver mes esprits mais étrangement, apaisés. En moi ne brûlait plus l’angoisse de l’erreur ni même le poison du doute. Je vins au devant de Gab’ et retirai lentement son étreinte autour de mon poignet.
    « Tu me demandes de choisir entre toi et le reste de la terre… Entre mon amour et mes responsabilités… Tu veux m’enfermer dans une cage dorée où je ne pourrais que chanter sans jamais voler… Me punaiser au mur comme un magnifique papillon… Si tu m’aimes, si tu me veux heureuse, ce n’est pas en me privant de ce qui fait que je suis moi. »

Je lâchai sa main.
    « Tu as peur pour moi comme moi pour toi… Mais en laissant ceci passer, jamais nous pourrons vivre simplement. Comment pourrions-nous alors que nous acceptons que la simple différence soit une erreur.. ? Je ne veux que toi auprès de moi, durant toutes tes années de vies… Et ce n’est pas en fuyarde que je veux déguster notre bonheur… Alors non. Je prendrais ce risque, que tu le comprennes ou non. Et si tu es effectivement mon gardien, alors suis-moi et protège nous de notre véritable ennemi : l’ignorance. »

J’avais dit ceci de manière tendre, mon cœur mis à nu. Personne d’autre n’aurait pu l’entendre vu que je le lui murmurai, la sincérité sur le bout des lèvres. Je m’approchai de lui :
    « Si je meure ce soir, je sais que tu détruiras de tes propres mains ce rituel et cela me rassure. Si je survis… »

Et je l’embrassai en lui transmettant tout mon engouement. Sans attendre ses réactions, je vins auprès d’Atérys, déterminée. L’explosion du mur m’irrita sur le coup. Cependant, je préférai des pertes matérielles que des vies.
    « Troisième solution : attendre l’aube et la venue des Héritiers pour avoir un procès équitable. Si elle est jugée coupable de ses crimes, je vous aiderai à l’escorter à l’Exilé et payerai mon audace. Si elle ne l’est pas, cela évitera de vous décrédibiliser auprès de vos collaborateurs et renforcerait les relations que vous entretenez avec eux. »

Mon combat : la tolérance, la confiance, la sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Mer 21 Juin - 10:31

    « Tu ne comprends pas… »

    Tu n’avais jamais compris d’ailleurs. Tu parles de responsabilités et de devoir sans remarquer que c’est là la cage dorée que tu mentionnes. Tu es née affublée d’un nom et d’une histoire, mais tu as le choix. Le choix de les assumer ou de les renier. Et tu as choisi. Tu as choisi la guerre et le combat, le sang et la mort… Si je te veux heureuse ? Je te veux avant tout vivante !

    Ton baiser… Il a un goût froid. Un goût d’adieu. Un goût de fin…

    « Et que comptes-tu faire pour ton propre procès ? Celui pour insubordination dont l’Asura parle ? Tu sauveras une différence, une Védine, en te condamnant toi ? »

    Elle ne comprenait pas. Vivre dans un château luxueux, entouré et accepté de tous ne m’importait guère. Que ce soit dans un manoir majestueux ou une grotte délabré, mes sentiments ne changeraient pas. Je voulais simplement être avec elle. Alors qu’elle, elle part en croisade pour nous… Pour nous, ou pour récupérer le train de vie auquel elle était accoutumée dans ses anciennes réincarnations ?

    « Je lutte contre le racisme qui nous empêchera de vivre ensemble. »

    Non, elle ne comprenait vraiment pas. Pourquoi avait-on besoin des autres pour vivre nous ? Et elle ne répondit pas que faire pour son procès. Elle improvisait simplement, comme d’habitude. Elle mettait sa vie en jeu, sans plan de secours.

    « J’aurais aimé ne pas avoir à en arriver là… »

    Je me dirigeais vers le groupe d’Asura, faisant dos à la Capienne têtue, et je m’arrêtais devant le Conseiller.

    « Le marché tient toujours, et vous ne la poursuivrez pas pour insubordination. Prenez-moi en otage : la Sang-pure abdiquera. »

    Tu ne me laissais pas le choix…

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Mer 21 Juin - 19:08

Atérys se lève de derrière la barricade et répond directement au conseiller alors que les deux balistes changent de cible et visent le groupe qui vient de faire son entrée fracassante.

- Un mouvement d’agression ? Je ne vous ai pas attaqué encore à ce que je sache. Considérez mes petits jouets en lierre comme des armes de dissuasion, à l’instar des bombes nucléaires des autres pays... Je ne vous attaquerai pas en premier. Et puis il ne s’agit pas que de moi, il s’agit de défendre la liberté et l’innocence. Vine a tué des Mythes lors de Kimatsu. Je ne peux pas m’opposer à sa sentence, même si je l’aimais. Je ne dis pas qu’il l’avait mérité mais que je ne pouvais pas l’empêcher, au nom de la liberté et l’innocence.

La sang-pure vient se positionner devant la jeune Védin.

- La sang-pure a choisit le camp de la justice. Par ailleurs lorsque l’armée assaillit un endroit, malgré leurs autorisations nécessaires, et que des personnes habitant l’endroit tentent de les en empêcher, il y a deux points de vue. Celui de l’armée et celui des résistants. L’armée voit cela comme ce qu’elle doit faire, et les résistants voient cela comme une invasion. Il me semble que la maitresse des lieux ici présente ne vous à point invités ici.

Personnellement, je ne souhaite pas non plus mourir lors d’un combat épique. Vous me proposez de me rendre... Très bien mais sous mes conditions :
1 – Je ne bougerais pas d’ici et ne vous suivrai pas
2 – Ce ’’procès’’ (guillemets avec les doigts) aura bien lieu en compagnie des différents chefs de race.
3 – Vous cessez immédiatement votre attaque envers les autres ailes du manoir et vous quittez les lieux, exceptez vous, chef.

Aucun sang ne sera versé et tout se passera bien.


Les arcs de lierre retournent dans la plante qui fait office de porte, et les balistes sont débandées. La Planplante se baisse et susurre à l’oreille de la Capienne devant elle.

- Il y a peu de chance qu’ils acceptent cela, préparez vous.

Même sans ses arcs, Atérys reste sur ses gardes et surveille le moindre geste suspect du conseiller et de ses sbires.
Sauf que Gabriel s’approche devant le conseiller et lui parle de manière à ce qu’Atérys et sonat’ n’entendent rien.


Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Mer 21 Juin - 22:46
Elle avait voulu en apprendre plus des mythes et de l’île, mais elle ne s'attendait guère à y être confrontée si soudainement et si violemment pour le coup. Ainsi donc, chaque race avait son leader, son héritier. Sonatae, la Sang Pure, cette capienne, que Gabriel voulait voir exorcisée, avait la charge de ce quartier. L'Oracle, à priori, était l'héritière des Asuras et l'homme présent ici en était l'émissaire, venu réclamer la tête de la védine qui était la maire de l'île. Sa sentence aurait été décidée par les héritiers pour avoir soutenu son ex mari qui avait participé à la grande guerre. Mais son cas n'avait pas été décidé lors d'un procès où elle avait pu se défendre...

La Sexire, tapie derrière son armoire avait longuement écouté les uns et les autres avec tout ce recul de la nouvelle sans parti pris. Quand chacun se tut, le temps sembla flotter un instant, chacun aux aguets des réactions de la maire ou de l'émissaire. Et puis soudain, dans un toussotement maladroit, c'est la sexire au regard d'or qui fit un pas en avant pour prendre la parole, sortant de derrière son armoire, serrant sa sacoche de médecin contre elle, d'abord enrouée et un peu mal assurée, puis affermie avec le moment qui passait, de sa résolution de vouloir mettre les choses à plat.

- hum, euh... Je sais qu'ici je ne suis rien, juste une invitée annexe qui tombe dans vos problèmes comme un cheveu sur la soupe, mais peut être est ce pour cela que j'ai un recul sur le sujet. Emissaire, je comprends votre position et que vous estimiez agir dans votre légitimité de venir exiger cette femme pour votre héritière et suivre une décision prise par le conseil de ces derniers. Cependant, ce choix ne semblait pas si unanime que cela et des doutes suffisants sont nés pour que l'héritière des capiens décide ce soir de risquer sa vie pour une femme dont elle ne semble même pas personnellement proche. Celle ci vous offre une solution de repli diplomatique et juste qui offrira cette fois-ci une vraie légitimité indiscutable à votre Oracle. Visiblement les héritiers seront là à l'aube. Si vous attaquez maintenant, vous allez non seulement assurément déclencher une guerre entre les Asuras et les Capiens, mais certainement aussi prendre le risque que des héritiers voient en votre leader un danger et une ennemie de leur légitimité et leur droit d'asile dans leur demeure même. Ce manoir est visiblement encerclé, cette védine n'a aucun moyen de fuir et de vous échapper et vu le battage que vient de provoquer votre assaut, sa mort avant l'aube passerait pour une volonté de faire taire un danger inavoué et pourrait être perçu non seulement comme une ingérence, une agression entre races, mais comme un aveu de faiblesse de l'Oracle, si empressée à faire disparaître cette femme. Si elle est en effet coupable comme l'annonce l'Oracle, pourquoi cette précipitation, cette prise de risque de dresser des peuples l'un contre l'autre, de voir notre secret à tous être révélé aux yeux de touristes et d'habitants humains présents sur l'île? Car désolée, mais assaillir un manoir est une chose toute sauf discrète qui n'a rien d'une "animation" vue l'heure. L'héritière des Capiens vous offre ici une solution sage et pertinente. Si l'Oracle n'a rien à cacher, que la Védine soit mise aux arrêts dans une pièce sécurisée, gardée par vos hommes, voire vous même et des capiens pour la bonne mesure, pourquoi pas sous la surveillance de Gabriel qui est ici plus qu'impartial? Elle ne pourra fuir, et au matin, elle sera jugée, son sort scellé, et les mythes n'auront pas à se dresser les uns contre les autres. Cette femme sera sous votre surveillance, vous aurez mené votre mission et évité de surcroît de ternir l'aura de votre supérieure. Car si vous poursuivez cet assaut, je crains qu'à l'aube, tous voient l'Oracle en ennemie potentielle à leur leadership et un despotisme, que je suis sure, elle est très loin de vouloir, non?

Se tournant alors vers la védine qu'elle ne connaissait pas, Luna reprit la parole à son attention.

- Madame, je ne vous connais pas, je peux comprendre votre peur de perdre la vie, mais si vous voulez avoir une chance de survivre, il va vous falloir accepter, reconnaître et assumer votre part de torts. Je ne connais rien de toute cette histoire, je suis arrivée il y a peu dans l'île. Mais je vois que des gens sont prêts à perdre leur vie pour que votre cas soit jugé proprement. J'espère que vous saurez avoir l'humanité de baisser vos armes si les Asuras acceptent la position prise pour permettre à vos défenseurs de survivre à cette nuit et ne pas voir leur liberté, leur race, leur avenir détruits par vos décisions. Je n'ai pas de parti dans cette affaire, je n'apporte qu'un avis extérieur. Mais nous sommes tous des êtres intelligents et sensés, et il serait plus que fâcheux que l'adrénaline du moment ne vienne entacher notre vie et celle des nôtres car nous n'aurions pas su prendre le temps de la réflexion. Pourquoi ne pas tous baisser les armes? Asuras, sécurisez au besoin les lieux, Sang-Pure, dites aux votre de ne pas s'en prendre à ceux-ci. Un cessez le feu pourra permettre à monsieur de contacter l'Oracle et de voir à étudier au moins la proposition de la Sang Pure. Imaginez un instant que l'Oracle l'approuve finalement, mais que par manque de communication vous provoquiez une guerre? Je suis sure qu'il existe de multiples alternatives autres que le sang et la mort... Mais si nous venions à en arriver là, sachez que je soignerai chacun sans distinction de camp. J'espère simplement que l'intelligence l'emportera sur le reste.

Et le silence se fit à nouveau. Le regard d'or passa des uns aux autres pour finir par se poser sur celui de l'homme qui l'avait entraînée dans tout ce capharnaüm d'un air de dire que s'ils survivaient à cette nuit, il n'avait pas intérêt à lui ressortir à nouveau son couplet sur la confiance etc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Jeu 22 Juin - 12:45

    Il est vrai qu’un pistolet placé sur sa tempe tient davantage de la dissuasion que d’un mouvement d’agression, mais soit. Le discours de la Maire était hilarant. L’Oracle aurait ri allègrement en tout cas, mais le Conseiller demeura impassible et froid comme à son habitude.

    « Vous dites-vous rendre alors que vos conditions à vous sont celles-ci : cessez le combat, je reste là, votre armée décampe et vous restez seul au milieu de ceux que vous attaquiez. Expliquez-moi la différence entre vos conditions et une défaite lors de cette bataille ?
    Je note donc que vous avez refusé ma proposition. »


    Ensuite l’étrangère prit la parole pour la première fois. Une invitée annexe ? N’était-elle donc pas Capienne comme les autres ? Une doctoresse avec le discours moralisateur qui va avec. Elle voyait la paix partout, le monde en rose.

    « En quoi sa proposition serait préférable à la mienne ? Demander un jugement alors qu’elle ne fait pas confiance aux autorités compétentes, voilà qui signe un bon début, n’est-ce pas ?
    Mais dites-moi, êtes-vous nouvelle sur cette île ? Au petit jour, les médias relaieront l’événement comme une grande répétition théâtrale en vue d’une nouvelle attraction, ou dans le but d’attirer davantage de touristes encore. Combien de combats entre mythes, faisant usage de leur pouvoir en pleine rue, avons-nous déjà couvert de cette façon ? Les Humains préfèrent croire à divers effets pyrotechniques ou autre, dignes de leurs grands films fantastiques, plutôt que de voir la vérité. Et ceux qui hurlent aux extra-terrestres et aux monstres sont catégorisés de fous. Les plus insistants disparaissent tout bonnement de la circulation.
    Dites-moi, l’Humanité croit-elle au monstre du Loch Ness, au Yéti et autres facéties ? Malgré les témoignages et quelques preuves, ils trouvent toujours toutes les raisons du monde pour déclarer le réel être un tissu de mensonge.
    De plus, les environs sont bouclés et il ne devrait y avoir qu’un nombre de témoins limités. Dans ces derniers, il y aura les touristes fascinés et crédules, et les futurs personnes à être catégorisées de fous.
    Mais nous nous éloignons du sujet, invitée annexe. Vous ne semblez pas avoir toutes les cartes en main, aussi daignez-vous que je corrige vos lacunes ? Actuellement, je n’agis pas au nom de l’Oracle, mais au nom de l’ensemble des Héritiers. Lors de la dernière réunion, une décision fut prise, et aucune personne ne protesta les termes du verdict. D’ailleurs, vous auriez dû les connaître, car chaque Héritier devait transmettre l’information à son peuple.
    Vous voyez de quoi je veux parler, n’est-ce pas Sang-Pure ? Souhaitez-vous compléter mon assertion ? Ou bien non, contentons-nous des faits. »


    Le Conseiller feuilleta son grimoire, sur d’autres pages que là où figurait le fameux objet de tout à l’heure. Il s’arrêta sur un paragraphe, posa son doigt dessus et reprit la parole.

    « Je cite : « si vous entrez en contact avec [Atérys Von Markov], que vous l’aidiez d’une quelconque façon que ce soit ou que vous agissiez à son sujet sans que [l’Oracle] n’en soit informé, vous serez traité de complicité de crime contre les mythes. »
    Or, à moins que je ne me trompe, la Sang-pure a rempli quelques-unes de ces conditions acceptées de tous les Héritiers. Elle ne saurait, à elle seule, défaire le contrat qui fut instauré. Ainsi, invité annexe, l’Oracle ne représente aucunement un ennemi à leur légitimité ou à leur droit d’asile dans leur demeure, car on parle ici de la légitimité d’une complice de crime contre les mythes.
    A présent que vous avez plus d’éléments, dites-moi invitée annexe, qui donc est dans son bon droit et qui ne l’est pas ? D’autant plus qu’il n’est pas compliqué de trouver une raison pour laquelle la Sang-Pure souhaite tenir tête aux Asuras. Un conflit reliait les deux peuples avant sa nomination, de par les décisions de sa prédécesseuse. »


    Le Conseiller referma son grimoire et écouta attentivement la proposition de Gabriel. Après quelques secondes de réflexion, il opina du chef et un de ses hommes vint placer un poignard sous la gorge du garde du corps, tourné vers sa chère maîtresse.

    « Voilà enfin une suggestion intéressante. Mais il ne s’agit là qu’un petit jouet considéré comme une arme de dissuasion… C’est bien ça, Atérys Von Markov ?
    Sang-Pure, l’offre tient toujours, et ce grâce à votre protégé. Accomplissez la volonté des Héritiers et vous ne serez pas poursuivi pour insubordination, ni pour complicité de crime contre les mythes. Pour cette fois en tout cas.
    Et je suppose inutile de préciser ce qui se passera dans le cas d’un refus… »


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Sam 24 Juin - 11:10
Résumons sommairement : les Asuras sont dans leurs droits le plus total (ou dû moins officieusement) car j’ai ‘ratifié’ ce cahier des charges oral. J’ai envoyé sur les roses la seconde possibilité de m’en sortir sans lors de la signature du grimoire. À présent, me voilà les pieds et poings liés. Qu’importe ma décision, quelqu’un perdra son intégrité. L’île marche ainsi depuis des générations, dans la peur et l’ombre de l’Oracle. Étrangement, cela marche étonnement bien.

Que croire et qui croire ? À vrai dire, je ne sais plus… La Maire, qui a un sens du discours très sommaire, m’annonce des faits sans jamais m’en apporter la preuve. C’est une parole contre une autre, simplement. Cet histoire de délai est bien trop faible et les anecdotes sur ses avancées peuvent être de la poudre aux yeux : un peu comme quelqu’un qui cherche à impressionner un autre pour s’en faire un bouclier. Un bagnard qui cherche à ne pas mourir par tous les moyens. Mais admettons qu’elle dise la vérité : qui la croirait face à l’imposant Exilé qui la pointe sévèrement du doigt ? Qui d’autre la soutiendrait après ce que vient d’énoncer le Conseiller ? Car ils feront toujours tout pour nous rendre seul contre tous. Car en admettant que je me sois rebellée lors de la réunion, lors ce ‘cahier des charges’, est-ce que mon corps ne serait pas déjà au bout d’une corde ?

Mais après, puis-je m’appuyer sur les promesses de cet individu qui joue avec les mots comme il respire ? Il suffit que je ne me souvienne pas exactement d’un terme pour plonger en enfer. La manipulation fait face à nous avec un sourire irritant. En admettant que j’accepte son marché : ne trouveront-ils pas autre chose pour me priver de lumière ? En bref, ils sauront trouver les mots pour retourner les esprits contre mon sort et si un procès, il sera symbole de punition pour les autres. Un peu comme : regardez ce qui vous attendrait si vous osez. Et là, mon objectif sera perdu pour de bon. Et quand ils proposent à Atérys un procès équitable dans leurs quatre murs : comment croire qu’ils ne vont pas simplement la tuer en l’accablant qu’elle est responsable de la couleur bleue du ciel ? Puis-je croire qu’ils respecteront cette promesse qu’ils viennent de me faire : ne pas me poursuivre pour insubordination ou crime contre les mythes ? Là encore, malgré la candide ferveur de mon idiot d’amant, je ne pouvais y croire ingénument.

Comment as-tu pu être aussi utopiste Gabriel… ? Cette manie pathologique de vouloir me protéger vient de me mettre dans une position plus que délicate. Ma main me démange tant j’ai envie de te gifler. À présent, je compris que ces sentiments que nous éprouvons pour l’autres sont toxiques… et jamais je ne t’ai regardé plus froidement qu’à cet instant précis. Tu viens de briser quelque chose que je pensais inébranlable. Comment aimer alors que la confiance est brisée.. ?

Je suis à présent fichée comme ennemie du Jugement de l’île, qu’importe la fin de cette journée (ou plutôt, son commencement). Je vais être surveillée, contrôlée, si ce n’est obligée d’être à la botte de ces silhouettes terrifiantes. Mes mots seront tournés en dérision, mes actes perçus comme des coups de poignard, mes silences pour une mutinerie. Devrais-je me prostituer pour rendre mes objectifs possibles ?

Tout devait se jouer là. Maintenant. Par mon choix.

Je mordis mon pouce doucement, montrant mon geste. Du sang en sortit, d’abord normalement puis il se mit à danser autour de moi pour former une armure de sang. Une fois cristallisée, elle eut la résistance du béton armé.

Et ce, pareil sous toutes les chaussures, les rendant immobiles sur le coup. Même celles d’Atérys. Deux murs s’érigèrent devant les balistes avec la même résistance.
    « … et que vous me rendez immédiatement mon protégé dans l’état même où il est venu à vous. »

Désolée Maire de Yasashi Koji.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Dim 25 Juin - 18:03
    Plus j’entendais l’Asura parler, plus je me rendais compte d’une chose : elles ne pouvaient survivre toutes les deux. Ou Sonatae vendait Atérys, et elle s’en sortirait. Où elles combattent jusqu’au procès, au cours duquel Sonatae sera condamnée. Certes, la Sang-Pure transférait la situation de la Maire à la nôtre, et elle semblait lutter pour nous deux. C’était beau, mais à quoi bon si au final nous ne serions plus à deux ? Vaincre la différence au prix de notre couple ? Prôner la tolérance par son sacrifice ? Certainement pas !

    Un poignard sous ma gorge, je fixais simplement la Capienne, me demandant quelle sera sa réaction. Je ne faisais aucun geste pour me défendre de l’Asura. Et quand bien même, que pouvais-je faire à présent ? La Sang-Pure détenait mon sort entre ses mains. C’était à elle de choisir. La Maire ou moi ?

    J’avais aussi eu quelques appréhensions à cause de l’intervention de Luna. J’ignorais si les Asuras allaient prendre ses propos pour une provocation, mais le Conseiller lui répondit poliment en dévoilant plusieurs éléments de l’affaire. J’avais encore besoin de la Sexire pour soigner Sonatae. Alors, et seulement alors, pourrais-je enfin la retrouver, et nous pourrons vivre ensemble, tous les deux.

    Et elle finit par nous choisir, protégeant les Asura des balistes et agissant à l’encontre d’Atérys. Alors le Conseiller devra octroyer l’immunité à la Capienne. La Védine devra se débrouiller par elle-même, en faisant face et aux Capiens et aux Asuras, mais je n’en ressentais aucun regret. Mon serment concernait Sonatae, pas elle.

    Spoiler:
     

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin Maire PNJ
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Anciennement chasseusse
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Lun 26 Juin - 23:20

Encore un tas de blablas venant du conseiller mais aussi d’une nouvelle, dont le nom n’es pas connu. Mais Atérys répondra d’abord à cette demoiselle avant de s’occuper du cas conseiller. Après les derniers mots de l’héritière Capienne, et la création du mur de sang, Atérys démantèle ses balistes et tente de supprimer le filet de lierre qui est au sol sous les pieds des asuras. Or pour ce dernier il trempait dans le sang au sol et est donc collé par terre. La jeune Védin déduit donc que les Asuras et les autres invités sont aussi collés sur place, ce qui est une bonne chose pour elle. En plus, elle n’a pas marché dans le sang... Vous savez comment c’est difficile de ravoir des bottes en cuir de daim tachées de sang ??? Moi non plus mais ca ne doit pas être simple donc Planplante n’a pas marché dedans.

s’adresse à Luna
- Sachez juste que si je veux survivre, ca ne fonctionne pas comme cela avec moi. L’oracle a falsifié les preuves pour qu’elles aillent dans son sens et depuis elle cherche à m’éliminer froidement pour que je ne raconte pas ma version des faits lors d’un conseil des héritiers comme celui de demain. J’ai baissé les armes comme vous l’avez suggéré, cependant, je ne resterai pas sans défense tant que je ne serai pas innocentée par la justice du conseil.

se tourne et s’adresse au connard conseiller
-Et oui Conseiller, votre chère Oracle falsifie les preuves !!! Et comme dit précédemment, elle cherche à m’éliminer juste pour que je ne raconte pas ma version des faits. Vous allez me dire qu’elle a eu le soutien des autres chefs Mythes mais je dirais plutôt qu’elle n’a pas eu leur refus, nuance. Les autres ignorent ce qu’il s’est réellement passé, sauf peut-être ceux qui avaient des espions sur place. S’ils n’ont rien dit, c’est simplement qu’ils ont peur de votre Oracle. Elle vous gouverne par la force. Ce n’est pas moi qui suis dangereuse, c’est elle. Et ceux qui, comme moi, ne veulent pas suivre sa voie et créer la leur, on trouve une raison futile, on falsifie des preuves et on les élimine... Savez-vous au moins pour quels chefs d’accusation (inventés) je suis poursuivie ? A moins que l’Oracle ne vous ait juste dit ’’Tuez-là’’ sans justifier...

Va chercher une chaise a quelques mètres de la barricade, la pose derrière cette dernière et s’assoit dessus.
-Comme vous le voyez, je peux encore me déplacer mais je resterai ici sur cette chaise. Sachez juste que je n’ai ni attaqué, ni blessé, ni tué personne depuis le début de cette affaire. Et je n’ai pas envie que ce compte commence maintenant. Cependant, si besoin est, je saurais me défendre jusqu’à la tenue du conseil des Héritiers. Et cette chaise est confortable en plus.

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~
[19:29:11] Sherlock Rechel : Moi aussi je repousse.. Mais seulement Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle Hier à 14:30
Luna écoutait attentive. Elle avait craint un retour plus violent que ça, se traitant intérieurement de folle d'oser ainsi prendre la parole dans une conflit de ce gabarit, mais elle était ainsi, bien trop empate pour se terrer dans son coin en songeant à sa seule sécurité. Et puis c'était pour une fois l'occasion de comprendre un peu mieux les rouages de l'île. Aussi était-elle toute ouïe quand chacun prit la parole tour à tour. Il était clair que l'oracle était loin d'être un être tout blanc et possédait une main mise importante sur la communauté entière par le jeu du pouvoir acquis avec le temps. Mais c'était surement aussi en même temps en partie pour cela que le secret des mythes était aussi bien gardé aux yeux de tous. Luna prit donc le temps de répondre, avec toujours ce ton doux et calme, apaisant.

- Je suis en effet nouvelle dans l'île et je découvre tout juste son fonctionnement et ses règles d'où mon ignorance de bien des aspects de la situation actuelle. Je ne connais pour cela pas encore ces termes du verdict car je n'ai pas encore rencontrer l'héritier de ma race. J'ai cependant pu constater ces dernières décennies que les humains préfèrent une explication tangibles à une révélation dérangeante, heureusement pour nous. Mais je sais également qu'une fois leurs yeux ouverts, ils peuvent être les pires des êtres, destructeurs et vindicatifs. J'ai traversé trop de guerres pour ignorer cette facette de leur personnalité et pour ne pas la craindre, hélas. Il m'est cependant impossible en l'état de juger du bon droit des uns ou des autres car je n'ai visiblement pas le recul pour cela. Tout ce que je peux faire à l'heure actuelle, vu que je me retrouve propulser à mon corps défendant dans tout ceci c'est de proposer mes compétences pour soigner les blessés du conflit s'il vient à en avoir.

A ces derniers mots, Luna lance un regard inquiet vers Gabriel qui a un couteau sous la gorge. Mais déjà les actions des uns et des autres évoluent. La Sang Pure, attachée à l'humain semble se décider à suivre le raisonnement du conseiller de l'Oracle et ne plus soutenir la maire qui se retrouve seule mais visiblement pas sans défenses. Inquiète Luna voudrait bien reculer, mais une de ses chaussures semble prise comme par de la glue dans la flaque de sang. Aussi, tandis que la maire prend la parole, la sexire se baisse discrètement, profitant d'être un peu le cadet des soucis de chacun pour dénouer l'attache de sa chaussure et s'en retourner en claudiquant derrière son armoire, protection illusoire. Elle a bien entendu les propos de la Maire et comprend sa situation délicate. Mais pour le moment, chacun va de sa version et Luna n'ayant pas le recul pour établir qui a raison et qui a tort, la seule solution reste sa propre protection. De toute façon, elle n'est pas femme de combats et ne serait d'aucune utilité si les choses dégénérées vus les pouvoirs des uns et des autres!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Groupe 1 : L'ultime obstacle
Revenir en haut Aller en bas

Groupe 1 : L'ultime obstacle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Évènement :: La Désunion :: Le Jugement-