AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Ven 15 Sep - 20:05


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


Bienvenue sur les bords du lac atlantin, sa plage calme, l'orée de la forêt Morany non loin et sur ses rivages, le charmant dispensaire médical Watson. Invités privilégiés, yasakojiens curieux, venez donc passer une après midi de visite et une soirée de détente à la découverte de ce nouvel établissement de l'île.

Vous pourrez débuter par l'arrivée dans la grande pièce à vivre et vous égayer dans les différents lieux à votre dispositions. Si vous désirez en découvrir d'autres, contactez la propriétaire des lieux. Quand la fête se terminera, un message sur chaque lieu sera posté et en quelques tours, et l'évent sera clos.

Quelques règles :
- Le nombre maximal de joueur dans un même lieu de rencontre est limité à 5.
- Le nombre de joueurs dans les lieux de spectacle n'est pas limité mais le sujet l'est dans le temps.
- Il est recommandé de respecter les tours de jeu : A commence, puis B puis C, à nouveau A, B, C… Cependant si l'intrigue le nécessite et en accord entre joueur, des tours peuvent être passés ou modifiés. Il suffit de se concerter via Discord/CB/MP.
- En cas d'absence pour un joueur, signalez vous en avance sur le sujet prévu afin de ne pas ralentir le RP des autres qui vous attendraient.
- Si vous avez avec vous un membre qui ne communique pas assez rapidement et qui vous bloque, un temps d’attente de 24h (sans réponse de sa part) ou de 48h (s'il a demandé un délai) est demandé avant de pouvoir sauter son tour/changer de lieu. En aucun cas il n'est évincé du lieu. Si vous avez son autorisation pour sauter son tour, elle devra être jointe en spoiler.
- Pour changer de lieux, il faut attendre un délai de 2 jours minimum pour le réitérer. Pour cela, postez dans le nouveau lieu avec un lien d’où vous venez et dans votre poste de départ, le lieu où vous allez. Cependant, si vous vous rendez d'un lieu à un autre en passant par des endroits intermédiaires, ce délai de 2 jours par lieu n'est pas nécessaire. Dans ce cas là, il suffit toujours de prévenir en spoiler du lieu où vous voulez vous rendre et de celui d'où vous venez. Vous pourrez alors, soit laisser un post de passage dans les lieux traversés, soit poster directement dans le lieu d'arrivée.
- Il est strictement interdit d’être à deux endroits au même moment.

Il vous sera proposé différents lieux où vous pourrez tourner selon les règles préétablies plus haut.

Tout d’abord, vous arrivez devant la grande batisse et vous en découvrez l'architecture typiquement japonaise. Devant vous une porte s'ouvre sur la pièce à vivre de la maison : arrivant depuis la route qui longe la forêt des Morany, garez vous sur le parking du dispensaire et sonnez sans hésiter à la porte. Celle ci s'ouvrira sur une grande salle traversant la maison pour déboucher sur la terrasse surplombant la plage. La pièce à vivre se divise harmonieusement en plusieurs espaces pour se détendre devant la cheminée, manger, faire de la musique... Dans un coin, une cuisine américaine spacieuse où le traiteur s'est installé pour préparer les plats. A votre droite, une porte en vis-à-vis du dispensaire mène vers la partie privée de la maison, avec les chambres et les bureaux des membres de la famille. A l'écart des regards, une porte avec un digicode (la Safe Room de Luna, mais chuuuut).

A gauche du petit jardin en façade, une porte rejoint le dispensaire, sur trois étages, avec un rez de chaussée dédié à la physiothérapie, le premier pour recevoir les patients et réaliser des analyses grace à un équipement de pointe et enfin, le dernier étage où séjourne parfois Inoue ainsi que les patients nécessitant des nuits d'observation ou de récupération sous surveillance médicale. C'est un bâtiment spacieux et clair : salle d'examen, salle d'analyse, pièce équipée pour passer des radios, échographies et divers petits examens, salle de soin physiothérapeutes et bien sur, la salle d'attente. Ceux qui le désirent peuvent visiter, seuls ou accompagnés de Luna et/ou de son assistant Inoue.

Pour ceux qui ont soif, la terrasse s'offre à vous avec deux lieux de détente, le bar et le coin canapé : au bar, Kuro a gentiment offert son concours pour assurer avec toujours autant de professionnalisme la tache de mener à la baguette une équipe de serveurs. Dans le coin détente, de confortables meubles d'extérieurs sont répartis pour pouvoir s'asseoir un peu et discuter en sirotant son verre pour ceux qui n'ont pas envie de rester debout.

Une fois descendu sur la plage, plusieurs lieux sont là pour vous distraire : le banquet pour les affamés, le feu de camp autour duquel se réunir, la plage pour se promener avec l'eau attirante du lac où se baigner. Au menu ce soir, un assortiment délicieux de plats salés et sucrés sous forme d'un copieux buffet auquel s'ajoute au fur et à mesure de la soirée les viandes et poissons grillés au barbecue par la traiteur recommandée pour son don culinaire : bon appétit à tous! Un peu plus loin, autour du feu de camp, l'ambiance est à la détente, avec des guitares pour ceux qui se sentent l'ambiance mélomanes et en soirée le spectacle à venir de la rayonnante artiste Aura. Mais si vous avez d'un peu de calme, n'hésitez pas et promenez vous en discutant le long de la plage, ramassez un peu de bois flotté et profitez de l'air du soir. Pour les plus paresseux, tant que le soleil sera là, un bain de soleil ne se refuse pas sur les quelques chaises longues qui ont été éparpillées. Enfin, pour les plus intrépides, de jour comme à minuit, pourquoi ne pas profiter de l'eau calme et plonger pour un bain de détente ou de chamaillerie : attention aux éclaboussures!

En attendant, avancez vous donc, venez profiter de cette belle fin de journée et de cette soirée pleines de spectacles et de surprises en tout genre, avec pour commencer la chance d'un concert improvisé par l'historien de l'île, Tennegard Sei'han!

À la moindre question, n'hésitez pas à Mp/Discord/rechercher activement Luna Watson. Amusez-vous bien~♫











* Les images sont cliquables pour les agrandir! Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Historien
Pouvoir :: Le vent
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Sam 16 Sep - 5:00
En ce matin frais, Sei'han se leva sans mal après une bonne nuit de sommeil, un événement trop rare encore pour le zéphyr, pas encore habitué à son nouvel environnement. Après un petit déjeuner léger, il voulait bien démarrer sa matinée en jouant du piano. C'était l'occasion de jauger la tolérance du voisinage même si jusqu'à maintenant, il avait été plus que raisonnable sur les horaires où il s'exerçait. Suite à une répétition générale des pièces qu'ils pouvaient jouer le soir, il avait décidé qu'il ferait en fonction de son ressenti des lieux. Il regarda à ce moment l'horloge : Midi passé. Il était temps de s'atteler à la préparation de son déjeuner. Prenant ce qui lui passait sous la main, du poisson et quelques légumes, il cuisinait le plus simplement du monde afin de pouvoir poursuivre sa journée une fois sa faim assouvie. Le repas fini, il alla prendre une douche pour lentement se déplacer vers l'attraction de sa journée : l'inauguration du dispensaire du docteur Luna Watson. Son harmonica et son téléphone en poche, il appela un véhicule de transport privé et quitta sa maison.

Le jeune homme prenait tout son temps pour observer Célestia. Ainsi, il pouvait repérer les enseignes et commerces à proximité dans ce lieu antique pour plus tard. En ce début d'après-midi, il n'y avait rien d'inhabituel à ses yeux. Il prenait des notes sur son téléphone sur des endroits qui attiraient sa curiosité. Sans s'en rendre compte, il atteignit les marches. Avec détermination, il les descendit pour éveiller son corps comme une petite course. La brise soufflait et celle-ci rafraîchissait Sei'han lors de sa descente, ce qui le motivait à augmenter son rythme. Une fois en bas, sa voiture l'attendait déjà. À croire que les services de transports de Yasashi Koji s'habituaient vite à leur nouveau client.


"Bonjour, M.Tennegard. Votre destination ?
1, route du lac, s'il vous plaît.
Très bien, si vous voulez bien vous installer."

Installé bien confortablement, Sei'han s'impatientait de rencontrer de nouvelles personnes. Fraîchement débarqué sur l'île, il n'avait fait la connaissance que de peu de personnes. Cette soirée allait sûrement le renseigner davantage sur l'île et les habitants qui les constituaient. La voiture longeait la mer et il aperçut au loin le marché. L'élément aquatique inspirait toujours la sérénité au zéphyr. De plus, le chauffeur était anormalement bon sur sa conduite, qui était limpide et rendait le voyage tranquille. La forêt et ses arbres substituaient maintenant à la mer.


"Sommes-nous déjà arrivés?
C'est effectivement le cas, sur votre gauche.
En effet, j'étais absorbé par le paysage. Tenez. Merci pour le voyage."

Après avoir donné un pourboire pour récompenser sa conduite, Sei'han était face à une demeure au style japonais. Le jeune zéphyr remarquait presque instantanément le cerisier oriental. Il lui rappelait son séjour passé au Japon et plus exactement, la fête de l'hanami. Les japonais célébraient la floraison des sakuras et pique-niquaient sous le retour du printemps incarné par ces arbres. Les souvenirs d'une belle soirée lui revenaient et il prit un instant pour s'arrêter et admirer cet arbre. Il en profita pour regarder l'heure : 18h01. Sei'han sourit car il avait bien profité de son temps tout en n'étant pas en avance. Il fit sonner la cloche de la porte et reportait son regard sur le cerisier en croisant ses bras dans le dos le temps qu'on vienne lui ouvrir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire Quête/PNJ
avatar
Age : 44

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Sam 16 Sep - 18:10


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


L'effervescence des préparatifs avait commencé dès la matinée. Dionae était venue tôt dans la journée pour installer toute la décoration florale et la traiteur s'activait dans la cuisine avec ses commis pour préparer les plats. Tourbillonnant entre les différentes pièces de la maison et du dispensaire, Luna était prise d'une frénésie toute naturelle. Avec son caractère perfectionniste, elle s'inquiétait de chaque détail. Une équipe de nettoyage avait été engagée et était venue tôt pour rendre les lieux impeccables. Ils repasseraient le lendemain pour tout ranger également. Quelques livreurs jouaient une ronde très bien huilée également et les derniers arrivages de boissons et de produits frais commandés pour le traiteur sonnaient à la porte déposant leur colis, recevant leur pourboire et repartant aussitôt. Ainsi, c'est en milieu d'après-midi que Luna put faire un dernier tour d'horizon et se détendre, discutant avec la traiteur, sirotant son thé dans son peignoir de soie, avec cette nouvelle rassurante : tout était en place pour recevoir les invités. Même le piano avait été sorti de la salle de musique pour permettre à un des invités de jouer à sa demande. Luna était d'ailleurs curieuse de rencontrer celui-ci : un historien, voilà qui pourrait éventuellement lui permettre d'en apprendre plus sur les mythes, s'il en était un.

Mais le temps filait déjà et il allait falloir songer à se préparer si elle ne voulait pas finir en peignoir devant ses invités. Retournant à sa chambre après avoir donné les dernières consignes et passé sa tête par la chambre d'Ynka pour lui rappeler de se préparer à temps, Luna fit glisser le pan de la porte de sa chambre et alla plonger le nez dans ses placards. Après quelques essayages, le choix se posa sur une robe blanche surbrodée de perles opalescentes et de dentelles. Des transparences discrètes parcouraient le tissu, laissant deviner sa peau et ses courbes, en soulignant la féminité tout en conservant une pureté à l'ensemble. La robe illustrait bien sa propriétaire, sensuelle mais avec naturel, tentatrice mais sans provocation. Une beauté intemporelle teintée de modernisme. Relevant ses cheveux, Luna joua à souligner l'ambiance rétro de l'ensemble avec un chignon lourd à la Audrey Hepburn avec le maquillage approprié : un teint frais et naturel, un trait eye liner pour se faire des yeux de chat et des lèvres mises en valeurs avec une fausse nuance nude un peu sombre. Un nuage de parfum fruité à croquer, un dernier regard au miroir et ... DING DONG! Ciel, les invités!

Un cri à l'étage pour prévenir que les invités étaient là, une cavalcade dans les escaliers et la sexire vint arrêter sa course devant la porte, inspira un grand coup avec l'appréhension légitime de faire bonne impression, planta un sourire sur son visage et ouvra le linteau pour se trouver face au nouvel arrivant....

-Ten????





~~~~~~~~~~~~
MAYDAY, MAYDAY, WE HAVE A PROBLEM!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Historien
Pouvoir :: Le vent
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Sam 16 Sep - 19:47
Observant le cerisier en patientant, il commençait à se remémorer son séjour au Japon jusqu'au moment où il entendait des bruits de talons. Il détachait son regard avec un peu de mal du cerisier en fleur et le reportait sur la porte. Celle-ci s'ouvrit et une ravissante femme se présenta. Elle était vêtue d'une robe blanche qui lui seyait à merveille et soulignait la belle silhouette. En posant ses yeux sur son visage, ses souvenirs du Japon refirent surface de plus belle.


"Ten ????
Je m'attendais à toutes sortes de personnes, mais il faut avouer que tu n'étais pas dans celles-ci, Luna Takizawa... enfin Watson désormais. Tu peux m'appeler Sei'han maintenant. Tu m'expliqueras plus tard comment tu as atterri ici. Tu vas bien ? Tu as d'autres personnes qui t'aident ici dans cette immense maison ?"

Le docteur Takizawa... Rien que de penser à leur première rencontre le rendait nostalgique. Cette île lui plaisait de plus en plus. Elle regorgeait de possibilités et de réponses, il en était maintenant pratiquement persuadé, et soulevait une fois de plus des questions. Pourquoi elle avait changé de nom ? Sei'han s'était posé immédiatement cette interrogation. Mais il ne lui avait jamais révélé son identité, donc n'importe qui pouvait avoir ses raisons.


"Je suppose qu'on aura le temps de discuter plus tard de bien des sujets. 10 ans se sont écoulés depuis le Japon. Le temps ne semble pas avoir d'effet sur toi, j'ai même l'impression qu'il te bonifie, comme le vin. Ça fait vraiment aussi longtemps, tu te rends compte ?"

En effet, déjà 10 ans. Le jeune zéphyr avait vécu bien des choses depuis. La femme qui se tenait devant lui accentuait cette pensée. Elle lui rappelait également toutes ces personnes qu'il avait rencontrées et qui partageaient tous un point commun : être médecin et leurs disponibilités lorsqu'il avait besoin d'eux.


"Si tu veux bien m'indiquer le chemin à suivre, que je puisse commencer la visite de ce cadre que tu as fait construire. Je vais ainsi pouvoir m'imprégner de cet environnement pour accorder ma musique à celle-ci. J'espère que celle-ci va plaire aux convives et bien sûr, à toi aussi."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire Quête/PNJ
avatar
Age : 44

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Sam 16 Sep - 23:01


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


Ten... Si elle s'était attendue à le voir sur l'île. Cela faisait si longtemps, 10 ans, une éternité, une autre époque, le Japon. Un sourire radieux vint se dessiner sur le visage de la sexire, ravie de revoir l'historien. Si elle avait pu se douter en repensant à la lettre que Sei'han n'était autre que ce singapourien connu à Kyoto. Des images repassaient dan son esprit, des pans de leur passé commun, de leur vie sur une autre île, de Masami également. Un peu de nostalgie traversa son regard, une légère préoccupation aussi. Comment expliquer Ynka? Les neurones de la brune tournaient à vive allure, trouver une explication, un sens à cette enfant qu'il n'avait jamais vue.

- Entre, je t'en prie! Cela fait tellement plaisir de te voir. Je ne te savais pas sur l'île, cela fait si longtemps. Et oui, c'est Docteur Watson désormais, j'ai pris un nom plus occidental en venant m'établir dans ce coin du monde. C'était plus simple pour moi et pour ma fille. Je crois que tu ne l'as jamais rencontrée non? Il faut dire qu'elle était en nourrice à l'époque. La vie dans une maison de Geishas n'est pas vraiment le lieu parfait pour une fillette.

L'excuse était plausible et pourrait justifier qu'elle ait choisi de l'éloigner pour un lieu plus paisible. Tant de choses à justifier, mais c'était souvent le cas quand on revoyait des humains après tant d'années, et cette fois-ci, il y avait sa "fille" en sus. Bien sur la question suivit rapidement, entraînant la pirouette habituelle, soutenue par le fait qu’étrangement Ten n'avait pas plus changé qu'elle.

- Ah, les hommes : toujours les mêmes compliments! Mais il faut dire que les produits de beauté coréens sont un véritable élixir de jouvence. Et vu ton air rayonnant, je vais commencer à me demander si tu n'en utilises pas également de ton coté.

Le rire jovial et malicieux de la sexire emplit la grande salle à vivre tandis qu'elle le guidait vers l'intérieur, lui montrant où poser ses affaires. Non loin de là trônait l'immense piano à queue blanc qu'elle avait fait déplacer pour l'occasion. Au besoin, il serait toujours temps de le faire rouler jusqu'à la terrasse dans la soirée, mais pour le moment, il était déjà disponible pour satisfaire le désir de proposer son talent à son vieil ami.

- La proposition de jouer aurait dû me donner la puce à l'oreille. Si je me souviens bien, tu vas subjuguer du monde ce soir. Cette journée risque de rappeler bien des souvenirs, et comme tu peux le voir, le Japon n'a jamais vraiment quitté mon cœur.

Faisant un tour sur elle-même, Luna jetait un coup d’œil à son univers. Elle avait dépensé une fortune pour faire construire ces lieux et même faire venir sur l'île un cerisier japonais, et plusieurs spécimens de plantes. Rien dans la maison ne rappelait sa vie d'avant la fuite, son enfance, ou même les nombreuses étapes de son périple séculaire si ce n'était sa vie dans l'empire du soleil levant. C'était le premier endroit où elle s'était sentie vraiment chez elle. Elle espérait retrouver ça à Yasashi, mais le Japon resterait toujours une part de la femme qu'elle était devenue.

- Je ne pense pas que les autres vont trop tarder. Si tu veux prendre un peu de temps pour amadouer mon piano, surtout n'hésite pas. J'ai fait venir un accordeur spécialement après avoir reçu ta lettre.

Un sourire, une accolade rapide mais pleine de sincérité, un repli pudique pour ne pas l'embarrasser se souvenant de l'étiquette en rigueur au Japon et quelques mots, résumant si bien son état d'esprit en cet instant.

- Tu m'as manqué.


déplacement a écrit:

Sei'han se rend dans la pièce à vivre.




~~~~~~~~~~~~
MAYDAY, MAYDAY, WE HAVE A PROBLEM!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Hackeur/Voleur
Pouvoir :: Métamorphose
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Dim 17 Sep - 23:57
Fatigué, Keith arriva à la maison de Luna en venant de la plage. Le jeune homme avait passé une journée plutôt épuisante et il avait longtemps hésité à venir ou non à la petite fête pour l'inauguration du cabinet médical. Cependant, la médecin était une sorte de relation d'affaire désormais après avoir ce qu'il avait fait pour Ynka. On lui avait appris qu'il ne fallait jamais refuser une invitation de ce genre de relation aussi le Morany avait pris sur lui afin de venir.

Contournant la maison pour arriver à la porte d'entrée, le hacker passa par les bois. Il resta à l'orée de le forêt pour observer d'éventuels arrivants. Un homme à la chevelure noire était là, Luna l'accueillait. Même si il ne pouvait pas savoir ce qu'ils se disaient, le comportement de la Sexire parlait pour elle. Les deux se connaissaient et la femme était heureuse de le revoir. Où et quand s'étaient-ils rencontrés, il ne le savait guère mais il devrait essayer de parler à cet inconnu durant la soirée. Après tout, ce n'était pas parce qu'il avait accepté de l'aider que le hacker n'était pas curieux de connaître les petits secrets de Luna.

Après avoir observé la scène à l'ombre des arbres, Keith s'approcha de la bâtisse, un léger sourire aux lèvres. Même si il n'aimait guère fréquenter les autres, Keith ne pouvait nier qu'il appréciait cette demeure. Il resta ainsi, pendant de longues minutes, à contempler la grande porte. Ses doigts frôlèrent le bois et il ferma les yeux. Cela lui rappelait la première fois qu'il avait rendu visite à l'Oyabun, le grand-père d'Ayaka. Même si il allait à une fête, se retrouver devant ce genre de porte avait toujours un certain aspect solennel pour le jeune homme. Après avoir pris une profonde inspiration, il sonna enfin à la cloche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Lun 18 Sep - 11:44
En panne, il fallait que cette foutue voiture d'occasion tombe en panne en pleine cambrousse, enfin il y avait bien une maison au style typiquement japonaise à côté. « Encore une de ces maisons de bourges. » pesta-intérieurement la jeune communiste. « Une de ces personnes qui héritent ou qui exploitent le travail des autres. » Virginia ouvrit le capot pour constater les dégâts et tomba presque à la renverse. Il était alors impossible aux personnes présentes dans le dispensaire de ne pas entendre ses cris de colère.
    «Putain de bordel de voiture française à la con, ils sont incapables de construire le moindre truc roulant potable … Ah si j'avais plus de moyens ... j'en aurai une Allemande … au moins eux ils savent y faire. Faudra que je parle à la communauté. Marre de réparer sans arrêt cette bouse.»


Énervée comme pas possible, elle commença par chercher ses outils dans le coffre et en fit tomber par terre. Ce qui eut pour effet de l'exaspérer encore plus.
    «Mais merde … j'aurai mieux fait de rester au pieu … pourquoi faut que ça tombe toujours sur moi.»


Phrase qui malheureusement se confirma, car la fixation du capot décida au même moment de lâcher. Ce dernier tomba lourdement sur le bras gauche de la Gemma qui poussa un hurlement de douleur. Son bras était certainement cassé et un morceau de carrosserie lui entailla assez bien l'avant-bras. Heureusement pour elle aucune veine ou artère ne furent. La jeune femme tenta de libérer son membre ce qui eut pour seul effet de la faire crier davantage. Revalant sa fierté, elle se résolut à demander de l'aide aux bourgeois d'à côté.
    «A l'aide … s'il vous plait … appelez un médecin.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Vétérinaire
Pouvoir :: Lien animalier
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Lun 18 Sep - 12:19
Quelques jours plus tôt...
Aimée et Esteban se retrouvent autour d'un repas, au milieu d'une douce ambiance alors que la discussion démarre sur leurs journées respectives.

« Dis-moi, le 15, tu as quelque chose de prévu ?
- Le 15... Je devais d'ailleurs t'en parler ! On m'a invitée pour une inauguration... tu as un truc en tête ?
- Inauguration de quoi ?
- Du dispensaire de Luna Watson. »

Un grand sourire est alors venu habiter les lèvres d'Esteban, alors qu'Aimée commence simplement à tilter. Auraient-ils été invités à la même chose mais à des moments différents ? C'est en tout cas ce qu'il vient lui confirmer.

« Ça tombe bien, j'avais confirmé notre présence là-bas. C'est vrai que j'ai pas imaginé te le demander avant de confirmer... Mais ça tombe bien finalement !
- Je lui ai plus ou moins confirmé aussi... Même si je lui ai dit que je t'en parlerai !
- Y'en a pas un pour rattraper l'autre. », ajoute-t-il en riant.

L'Esertarie fait de même en venant confirmer ses mots.

Revenons-en au jour J.
Après une bonne journée de travail, tous deux se retrouvent à l'étage pour se préparer dans des pièces différentes. Alors qu'Aimée termine tout juste de s'habiller, Esteban apparaît dans l'encadrement de la porte avec... ces vêtements qu'elle n'a pas l'habitude de voir sur lui. Costar blanc, chemise noire, chaussures rouges... La jeune femme reste scotchée sur lui alors que le Sexire lui demande où est sa cravate. Mais tous deux semblent se fixer, comme envoûtés... par la beauté de l'autre, ces vêtements qu'ils ne portent que dans de grandes occasions.

Plutôt que de venir chercher sa cravate, c'est un câlin de sa compagne qu'il trouve facilement alors que les envies du jeune homme se voient à des kilomètres...

« Tu vas devoir attendre pour ça. lâche-t-elle d'un air taquin.
- T'es sûre...? dit-il tout en la pressant plus contre lui et déposant un baiser dans sa nuque.
- Hmmm~ je ne sais pas ? Au même moment, ses joues rosissent et elle tourne la tête vers lui, l'observant un instant... Comment lui résister ?
- Il y avait marqué à partir de 18h... il n'y a pas de retard à craindre... »

Il l'embrasse alors, ou plutôt... Tous deux s'embrassent. Le sourire d'Aimée s'agrandit contre ses lèvres, alors que vous vous doutez où cette histoire va se terminer. Etant tous les deux dans la chambre, ça se termine quelques mètres plus loin sous le regard curieux et limite jaloux des deux quadrupèdes qui voudraient bien prendre la place soit de la femme, soit de l'homme, pour avoir des câlins à leur tour. Heureusement, ils restent calmes... pour le moment.

Il est quasiment 17h30 lorsque tous deux sortent finalement du lit, alors qu'ils sont accueillis par Crapule et surtout un coup de klaxon qui les pousse à s'activer...! C'est ça de passer trop de temps au lit !

En deux temps trois mouvements, ils finissent de s'habiller avant de dévaler les escaliers... s'ils le peuvent, après avoir empêché les quadrupèdes de les suivre. Aujourd'hui, ils ne viennent pas avec eux. Dehors, un chauffeur les attend avec une limousine et ils n'ont pas réellement le temps de penser à la luxueuse voiture qu'ils doivent vite rentrer afin de ne pas arriver trop en retard...! Comme la plupart du temps finalement.

Dans la voiture, ils profitent du temps du trajet pour finir de se rhabiller, Esteban a eu le temps de retrouver sa cravate rouge malgré le petit imprévu et Aimée se recoiffe comme elle peut grâce aux miroirs que l'on peut trouver.

La limousine s'arrête finalement et ils sortent, aidés par le chauffeur. Ils font le reste du chemin à pieds, bras dessus bras dessous, et c'est tout sourire qu'ils voulaient sonner à la porte. Une jeune femme est en train de demander de l'aide, ayant apparemment eu un accident. S'observant un instant, tous deux semblent se mettre d'accord pour sonner à la porte et venir demander à Luna de sauver cette dame !

Déplacement fait:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire Quête/PNJ
avatar
Age : 44

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Lun 18 Sep - 18:44


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


Alors que Luna regardait Ten s'installer au piano et faire glisser ses doigts sur l'ivoire, la cloche retentit de nouveau à la porte. Ce fūrin, carillon séculaire en forme de poisson écarlate, était un cadeau offert par un vieux yakuza en remerciement pour des soins apportés à un de ses jeunes cousins. Le vieil homme l'avait choisi tel un clin d’œil à la doctoresse occidentale, toujours parée de son kimono rouge qui évoluait tel un poisson dans l'eau dans ce monde sombre que pouvait être celui de la mafia japonaise, toujours calme et paisible, semblant si sereine et pleine de distance comme une carpe koi dans un étang.

Laissant son vieil ami à son domptage mélodique, Luna repartit vers l'entrée, non sans un regard alentour, se demandant où Ynka, Gabriel et surtout Inoue pouvaient se trouver. Elle espérait que son collègue soit là bientôt pour l'aider à accueillir les invités. C'était leur journée à tous deux, une occasion de rencontrer de futurs patients et de les découvrir sous un angle plus chaleureux et moins en demie teinte que lors de consultations, où, par essence, ceux-ci étaient généralement mal en point. Ouvrant ainsi le battant, elle reconnut rapidement Keith avec qui elle avait passé pas mal de temps il y a peu pour résoudre les soucis administratifs d'Ynka. Le jeune homme était donc venu alors qu'elle le savait peu attiré par la foule généralement. Il dissimulait ce jour-là ses ailes sous sa veste, bien qu'il portait des vêtements assez usuels. Luna n'était cependant pas des plus à cheval sur le dress code. Si elle avait pris un certain plaisir à faire des efforts de toilette, elle préférait de loin que les gens viennent plutôt que de bouder la soirée pour des raisons vestimentaires.

- Bonjour Keith! Ravie de voir que vous êtes venu. Comment allez-vous? Et votre amie Ayaka? Il faudra que je la rappelle pour la remercier de nous avoir mis en contact. Si vous la voyez avant moi, n'hésitez pas à lui dire qu'elle est la bienvenue ici si elle a besoin de mes services. Entrez donc, j'ai un ami, lui aussi venu du Japon, qui vient déjà d'arriver. Il est juste à droite après l'entrée au niveau du piano. Je suis sure que la musique vous guidera sans souci. Sinon, Ynka ne devrait pas non plus tarder je pense.

Luna sourit largement, lui faisant signe d'entrer. Elle l'aurait bien accompagné plus pour discuter avec, mais elle avait aperçu une limousine faire demie tour dans la rue et repartir vers la ville. Déjà, de nouvelles silhouettes approchaient et Luna vint donc au devant de celles-ci, surprise et amusée de voir Esteban au bras d'Aimée. Ainsi donc, la vétérinaire était l'amie du guitariste, tout comme il en était le fameux compagnon. Savait-elle pour lui? Son identité? Ses sentiments pour elle l'avaient-ils poussé à tout lui avouer ou au contraire à tout lui cacher pour la protéger? Dans un cas comme dans l'autre, Luna tairait ce qu'elle savait. Esteban était son patient à qui elle devait la confidentialité, Sherlock était le père d'Ynka pour qui elle préférerait mille tourments que de la mettre en danger. Aussi Luna prit elle le parti de se taire et de les accueillir avec une mine radieuse.

- Aimée, Esteban, et bien qui aurait pu croire? Je crois bien vous avoir invités deux fois pour l'occasion, nous aurons donc un banquet d'autant plus généreux, ce qui ne devrait pas déplaire aux plus gourmands. J'ai appris d'ailleurs il y a peu pour la mairie! Mes félicitations. Si vous aviez besoin de quelqu'un pour aider aux questions sanitaires, je serais honorée d'apporter mon aide. J'ai pu voir votre annonce, mais j'avoue que l'organisation de cette journée m'a pris tout mon temps cette dernière semaine. Si toutefois cela vous intéresse, je prendrais le temps dès demain de vous envoyer une missive.

Mais alors qu'elle finissait sa phrase, les deux tourtereaux vinrent la prévenir de l'incident à quelques pas. Les sourcils de la sexire se fronçant un instant, Luna écouta les détails et prit aussitôt les choses en main, avec une attitude instintivement plus professionnelle.

- Oh, la pauvre. Mais je vous en prie, entrez. Il y a déjà quelques invités arrivés. Je vais aller chercher ma trousse médicale. Mon collègue ne doit pas être bien loin, je vais lui dire de prendre en charge les arrivants.

Ainsi, Luna les guida vers le salon, tout en complimentant Aimée sur sa robe ravissante. Décidément, celle-ci avait un gout très sûr, et elle l'appréciait de plus en plus. Elle en profita pour lui donner des nouvelles de Prunelle, qu'ils croisèrent avant d'entrer, en pleine partie de "pêche" au bord du bassin de carpes koi. Le chaton avait déjà pris en taille depuis la dernière fois, mais les impassibles carpes semblaient l'ignorer avec une placide indifférence. Une fois les invités déjà arrivés réunis, Luna s'excusa et se dirigea vers le dispensaire. Elle y trouva Inoue qui installait les tables de massage pour la soirée. Rapidement, elle lui expliqua la situation, lui demandant s'il pouvait prendre le relais à la porte d'entrée, le temps qu'elle aille voir ce qu'il en était de la blessée. Enfilant sa blouse, se saisissant de sa trousse, elle prit alors la direction que le couple Secall/Myers lui avait indiqué et partit à la rencontre de l'inconnue.

Celle-ci se trouvait bien là, à quelques dizaines de mètres du perron de la maison, se tenant le bras qui était visiblement bien amoché. Luna lui fit signe qu'elle venait pour l'aider et une fois à sa hauteur, prit avec douceur son bras, pour en étudier l'état, tout en se faisant aussi rassurante que possible dans ses propos. Alors qu'elle l'auscultait, elle nota d'ailleurs la pierre sertie sur le dos de la main de celle-ci. La pierre et la petite taille de cette dernière vinrent naturellement aiguiller Luna, mais avant tout autre décision à prendre, il lui fallait en être sure pour éviter de faire étalage de ses habilités devant une possible humaine.

- Bonjour, je suis le Docteur Watson, Luna Watson. On vient de me prévenir de votre accident. J'habite juste à coté, dans le dispensaire japonais. Comment vous sentez-vous? Vous sentez vous de me raconter ce qu'il s'est passé? Pouvez-vous marcher? Si oui, nous allons aller au dispensaire que je m'occupe de votre blessure, ce sera plus pratique. Oh, et si ça ne vous dérange pas, je peux vous appeler comment? Avez vous des contre indications ou particularités médicales qu'il me faudrait savoir? vous êtes issue du quartier Gemma? C'est... assez important pour m'aider à vous traiter au mieux.

Le regard de la sexire était un peu appuyé, cherchant à déterminer si elle pourrait agir ouvertement ou pas, si elle pourrait la guérir vite ou non. Au moins, à la palpation et à l'observation, elle ne souffrait pas d'une perte massive de sang ni de fracture déplacée de l'os.

déplacement a écrit:

Luna et Virginia se rendent dans le cabinet médical.





~~~~~~~~~~~~
MAYDAY, MAYDAY, WE HAVE A PROBLEM!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Homme/Femme à tout faire
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Mar 19 Sep - 21:27
Alors qu'il donnait les dernières touches de l'installation des tables de massages, Luna entra dans la pièce vêtue de sa blouse de médecin. Naoko Inoue comprit rapidement qu'elle devait avoir une urgence et cela fut confirmé par cette dernière. Elle devait s'occuper d'une blessée tout proche et lui demandait de s'occuper des invités.

«J'ai de la chance car je viens de terminer ce que je voulais faire. Il n'y a pas de soucis Luna, je vais volontiers accueillir nos invités.»
«Pas de soucis, merci à toi. Je m'occupe de notre patiente impromptue et nous vous rejoignons au plus vite.»

Le jeune médecin sortit de la partie de la maison dédiée à la physiothérapie et se dirigea vers la pièce à vivre. Il portait une jolie robe rouge, des hauts talons, des sous-vêtements amplifiant ses formes féminines et un maquillage efficace mais discret. Il était alors très jolie et fit une profonde courbette avant de prendre la parole.

«Le Dr Watson s'excuse, mais une urgence de dernière minute la retient pour l'instant. Je me nomme Naoko Inoue et je vous souhaite la bienvenue du Dispensaire. Je suis l'assistante du Dr Waston et je me charge principalement de la partie physiothérapie. Si vous avez des questions, je suis à votre entière disposition. Vous pouvez également vous promener dans le domaine, un banquet et un bar sont à votre disposition vers la terrasse. J'espère que vous passerez un agréable moment en notre compagnie et vous souhaite une bonne soirée.»

Le jeune androgyne termina son petit discours par une courbette et jeta un regard aux différents invités. Lorsqu'il reconnut Aimée, il ne put s'empêcher de rougir surtout que cette dernière était accompagnée et certainement par celui qui occupait sa vie. Comment allait-elle réagir ? Allait-elle la fuir ? Ou est-ce qu'elle lui avait pardonné son « écart » des bains ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Mer 20 Sep - 15:04
Une bien jolie lettre avait atterri entre mes mains, m’invitant pour une inauguration. Je la lus avec attention, un ‘café’ en main, un verre de sang sur mon bureau. Un médecin sur Yasashi Koji. Intéressant mais banal : la clinique du quartier connaissait au mieux ma race et me convenait parfaitement. Watson… cela me disait quelque chose et pourtant, je ne pouvais y apposer un visage. Où ? Quelle occasion ? Un médecin ?

Je mis mes méninges en branle, cherchant le pourquoi du comment. Il n’est pas un Héritier, pas un Capien, et pourtant son nom me disait vaguement quelque chose. Où ai-je pu rencontrer des noms sans réellement la personne ? Quelque chose d’assez vaste pour ne pas retenir tout.. Dans une autre vie peut-être ?

L’intronisation !


Je recherchai parmi mes archives pour en avoir le cœur net. En effet : Luna Watson. Est-ce pour me renvoyer l’ascenseur ou a-t-elle invité tous les Héritiers ? Qu’importe, me voilà obligée de répondre par la positive. Malgré que je sois affamée. Dois-je quitter ma cage dorée ? Mon asile ? Ne serais-je pas un danger ?

Je n’aurais qu’à me gaver avant et de ne faire qu’acte de présence.
J’étouffe ici.
Je pris un papier de la même qualité et me mis à répondre de la plus belle calligraphie dont j’étais capable, de celle qui ne se faisait plus et qui faisait objet de concours à l’époque. Une plume de cygne en main, je faisais régulièrement des allers-retours entre la page et l’encrier. Avec une délicatesse qu’on me connaissait, je pliai cette missive et y apposai mon sceau sur de la cire rouge : un sablier égrenant le temps.

-----†-----

Je vins en carrosse, posée, reposée et repue. Maladroitement repue, mais repue tout de même. Le cocher m’aida à sortir et je m’avançai élégamment vers la porte. Ainsi, je sonnais, un sourire léger sur les lèvres, un garde sur mes talons. Des broches d’onyx, d’or et de perles ornaient mes cheveux lâchés. J’avais osé une couleur gourmande sur mes lèvres et un trait soulignant mes yeux de prédatrice.

Espérons que cela soit une soirée mondaine classique.
Ma tenue:
 

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Homme/Femme à tout faire
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Mer 20 Sep - 23:20
Alors qu'il venait à peine d'accueillir les derniers arrivants, la sonnette retentit à nouveau et Naoko Inoue se dirigea vers la porte le plus rapidement possible, mais sans avoir l'air d'être pressé. Lorsqu'il ouvrit la porte, il put apercevoir la Sang-pure, mais ne la connaissant pas plus que cela il l'accueillit de la même manière que les autres qui débuta par une courbette bien profonde puis l'invita à entrer.

«Bonsoir et bienvenue à l'inauguration du cabinet. Le Dr Watson s'excuse, mais une urgence de dernière minute la retient pour l'instant. Je me nomme Naoko Inoue et je vous souhaite la bienvenue du Dispensaire. Je suis l'assistante du Dr Waston et je me charge principalement de la partie physiothérapie. Si vous avez des questions, je suis à votre entière disposition. Vous pouvez également vous promener dans le domaine, un banquet et un bar sont à votre disposition vers la terrasse. J'espère que vous passerez un agréable moment en notre compagnie et vous souhaite une bonne soirée.»

Juste après avoir terminé son speech et si la Capienne ne lui demandait rien, il retourna dans la pièce à vivre afin d'être à disposition des invités. Le jeune androgyne espérait que l'urgence de Luna ne soit pas trop longue, car il n'aimait pas trop l'idée d'être le seul « maître à bord ». Il essayait cependant de ne rien laisser transparaitre de sa légère appréhension. Il y avait plusieurs personnes avec des cheveux blancs malgré leur « jeune » âge apparent et cela titillait son appétit de Sexire. Heureusement qu'elles n'étaient pas nues cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Correctrice
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Mercenaire
Pouvoir :: La glace
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Jeu 21 Sep - 15:25
« Aujourd'hui, journée spéciale~ On fait la fête !
- Hm, vous êtes sûrs...?
- T'es pas obligé de venir hein si tu veux ! Je sens que Sinai va bien s'amuser... Après, tu pourrais p't'être rencontrer quelqu'un d'autre hein !
- Sans façon.
- Rooh, t'es pas drôle ! Va falloir te lâcher un peu ! Sinai, t'as entendu ? Prépare-toi pour sortir~
- On va où, exactement ?
- Fêter l'ouverture d'un dispensaire médical. Comme on n'a pas eu de nouvelles de Myria, on pourra p't'être trouver quelqu'un et puis profiter de la soirée et... des demoiselles aussi ? »

Il est amusé, et ça se voit aussi bien dans son regard que son sourire. Donc, voilà, nous nous préparons presque tous pour sortir. Seul Lawrence rumine dans son coin parce qu'il veut pas sortir avec nous avec l'excuse de "y aura trop de monde 'toute façon"; "ça m'intéresse pas" ; "j'vais m'ennuyer". On aurait pu discuter avec lui longtemps qu'il aurait pas changé d'avis.

Donc voilà, pendant les heures qui ont suivi, les deux hommes se sont préparés (Sinai plus rapidement que Morgan). Puis, voyant que je ne faisais rien de particulier, il a fouillé dans les affaires pour en sortir de nombreux bouts de tissu et puis il me regarde... d'un air diabolique ? Je suis donc devenue sa poupée, à chaque fois, il me dit "tiens, enfile ça, puis ça, ah et ça aussi".

Au final, quand la voiture nous a déposés, vous les voyez sortir habillés de manière assez sobre et "classe" direz-vous. Et moi, je suis dans une petite robe noire qui laisse à peine dépasser mes ballerines noires, une ceinture rouge, un chapeau pointu ainsi qu'avec des petites lunettes sur mes yeux rouges. Puis, dans la main, j'ai un petit bout de bois avec une étoile jaune et vert au bout. Je possède le même motif accroché à mon poignet et j'ai un petit sac accroché à la ceinture.

Nous avons donc sonné, et quand la porte s'est ouverte, c'est ma voix que l'on entend en premier.

« ABRA CA DA BRA ! »

Et je fais gigoter le petit bâton qui me sert de baguette magique devant la jeune femme, tout en balançant de la poudre jaune devant elle sortant de mon petit sac, alors que Sinai se marre à côté et que Morgan pose un regard doux sur la demoiselle.

« Bonjour, madame, ou mademoiselle ? Vous êtes charmante~ C'est bien ici l'inauguration du dispensaire ? »

Même si tout autour le montre, il préfère poser à nouveau la question, tentant de faire fondre son compliment. Une si jolie femme doit être casée, peut-il penser. Il pourra bien rigoler avec elle ou d'autres, peu importe.
Tenue de Fio (chapeau+robe) : https://www.zerochan.net/2101413#full

~~~~~~~~~~~~

Sinai parle en italique, Morgan en gras et Lawrence en souligné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire Quête/PNJ
avatar
Age : 44

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Ven 22 Sep - 1:36


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


Alors que Luna retournait vers la porte d'entrée, traversant les dalles de bois patiné, son regard vint se poser sur la silhouette qui pénétrait chez elle. La Sang Pure. Le coeur de la sexire se serra douloureusement en rappel cuisant que bientôt celui-ci ne serait plus qu'un tas de cendres. Un gout de bile envahit sa gorge et il lui fallut quelques secondes pour retrouver son souffle. Elle l'avait en effet invitée aujourd'hui et l'avait presque oubliée. Sa bien aimée, celle pour qui son coeur battait, pour qui il était prêt à mourir. Elle devait trouver la force de l'oublier, de se blinder et de passer à autre chose, car, si elle continuait à se plonger dans cette relation, elle sombrerait le moment venu.

Toute à ses pensées, Luna reprit sa place à la porte, permettant à Inoue d'aller profiter un peu de la fête. Il ne fallut d'ailleurs pas longtemps pour que le carillon soit de nouveau activé. Le battant de la porte tiré, la brunette se retrouva nez à nez avec une charmante petite sorcière. Poussière de fées, baguette magique et sortilèges, suffirent à tirer à la doctoresse un grand sourire à nouveau jovial. Quel âge pouvait donc avoir cette petite puce?

La tête s'inclina légèrement tandis qu'elle découvrit derrière elle, deux hommes à la prestance évidente. Le plus jeune semblait cacher difficilement son hilarité, tandis que l'autre brun posait sur elle un regard des plus doux, lui tirant un rougissement inattendu. Elle était forcément habituée aux attentions masculines, mais ce dernier avait dans son attitude un quelque chose d'assumé et de fort déroutant, que ses paroles vinrent appuyer avec un brin de malice. S'efforçant de retrouver contenance, Luna prit alors la parole d'une voix rendue un peu rauque par le regard posé sur elle.

- Docteur Watson, Luna Watson, enfin, mademoiselle, oui... Voilà.

Se sentant un peu bête de sa manière de ne pas trouver ses mots, Luna se racla la gorge embarrassée et reprit d'une voix un peu plus ferme.

- Vous êtes bien au bon endroit. Je suis la propriétaire des lieux et je suis ravie de vous recevoir ici. Messieurs?

Le dernier mot resta en suspend, attendant visiblement une réponse avant de se tourner vers la petite wiccane.

- Bonjour demoiselle. Ravie de faire ta connaissance, si tu veux, ma fille doit être dans le coin, et je suis sure qu'elle sera ravie de rencontrer quelqu'un de son âge si tu n'as pas trop envie de passer tout ton temps avec les adultes. Il y a à boire au bar sur la terrasse, ainsi que des glaces à différents parfums. La connaissant, elle ne doit pas être très loin de ce lieu stratégique.






~~~~~~~~~~~~
MAYDAY, MAYDAY, WE HAVE A PROBLEM!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: PDG pharmaceutique
Pouvoir :: Death-Camas
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Ven 22 Sep - 21:36


Hubert m'avait fait parvenir un carton d'invitation pour l'inauguration d'un dispensaire. Mais je n'aime pas vraiment ce genre de réception...Pourtant, l'argument qu'il m'avance, pare à toutes mes excuses. ''Il faut que vous rencontrez des personnes en dehors de nous sur l'île''. Je soupire. Me voici accompagnée de Hubert et de Louis pour visiter ce nouveau dispensaire, et il semblerait, le seul de l'île. Après m'être parée, je descends vers le garage pour monter dans la voiture. Hubert, au volant, m'observe du rétro. Il doit voir mon visage complètement impassible mais il le sait mieux que personne qu'au fond, l'agoraphobie et l'ennui commencent à prendre place dans mon esprit. Louis regarde par la fenêtre en rêvant comme à son habitude. Silencieux et rêveur. Travailleur et perfectionniste. Louis est une personne très discrète aimant les connaissances et l'apprentissage. Il est quelqu'un de très diplomate. Ses capacités pour gérer un conflit sont vraiment douces. Mais il avait choisi la voie de la recherche à celle de la politique. Je le regarde avec attendrissement. Au départ, notre relation était très conventionnelle et nullement proche. Au fil des siècles, on a apprit à se connaître et à s'apprendre. Maintenant, nous sommes comme frère et sœur et cela nous convient parfaitement. Je regarde le paysage défiler et changer au fil des quartiers que nous passons pour arriver près des bords d'un lac.

Après s'être stationné sur le parking, Hubert m'ouvre la porte pour me permettre de descendre. J'attrape sa main sortant lentement pour admirer le paysage. La nature , très proche, se fait entendre par un bruissement de feuillages. Les oiseaux chantonnent l'automne. Je respire profondément. J'aime beaucoup cet endroit. Je commence à m'avancer vers l'entrée où se tient une femme extrêmement belle. Je l'observe en clignant des yeux. La hauteur de sa beauté n'est pas sans me rappeler celle de Louis. Je me tourne légèrement vers ce dernier qui est à ma droite.

Crois-tu que c'est une sexire comme toi ?
Je ne sais pas Maria. Mais il est vrai qu'elle est extrêmement belle.

Tranquillement, il ramène une mèche derrière son oreille avant de s'intéresser à autre chose pendant que je retourne la tête vers l'entrée pour observer le petit groupe discutant. On continue de s'avancer avant d'attendre que le groupe se disperse pour qu'Hubert nous introduise.

Bonjour Madame. Nous sommes les représentants de la firme Phytopharma. Je vous présente notre PDG, Maria de Camas, qui s'est déplacée pour votre réception.
Enchantée. (La voix est douce et légère)
Je suis Hubert, son conseiller et voici, Louis qui est le directeur de la branche de recherches.


Direction a écrit:

- Le Banquet

Tenue :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Ven 22 Sep - 23:32

Après m'être appliquée en tant que fleuriste dans toutes les parties concernées, je fus satisfaite de mon travail. Luna m'a alors redirigé vers le dispensaire pour que je puisse utiliser les douches afin de me préparer. Après m'être douchée, habillée de ma robe et maquillée, je me dirige vers l'entrée où je peux observer Luna en train d'accueillir une jeune enfant.... ? Non, plusieurs ? Et puis quelle est cette tenue ? Elle se croit à Halloween ? Elle s'est trompée de jour.... et de mois carrément. Sérieusement ces jeunes. Bref, cela ne me regarde pas.... J'avance vers l'entrée avant de m'arrêter pour observer la nouvelle arrivante avec deux hommes. Une védine ? Attends où l'ai-je déjà vu ? Je me concentre pour la détailler plus posément. Ah ! Cela me revient. Elle est passée à la télévision, il n'y a pas longtemps pour parler de son projet de succursale qui amènerait de l'emploi. Mais il y a quelque chose de plus lointain encore, mais je n'arrive pas à remettre le doigt dessus. J'y réfléchirai plus tard. Plus loin, je vois mes colocataires qui arrivent en voiture. Je me redresse immédiatement intéressée et je me dirige vers eux.

Seth, tu es magnifique !
Pourquoi tu complimentes toujours Seth en premier ?
Parce que je suis le seul homme parmi nous.
Dit-il !
Edna, on sait très bien que Dio et Seth sont plus proches à l'instar de nous.
Oui, oui !

Je les regarde sceptique. Ils comptent parler ainsi comme si je n'existais pas pendant longtemps ? Parce que je vais leur faire manger les graviers si cela continue ainsi. Ils continuent encore à se balancer des répliques pendant que je commence à devenir rouge de colère. Mais avant que je ne puisse imploser, Seth me tombe dessus comme un gamin. Par réflexe, je le rattrape.

Sauve-moi Dio de ces viles sorcières !

Je lui souris sadiquement avant de le lâcher, impitoyable.

Débrouille-toi parce que, pour ma part, je suis aussi une sorcière.
Noon...
Bon arrêtez de faire les gamins.
Tu peux parler Delia !
Oui bon okay !

On explose tous de rire avant de se tourner vers la porte pour s'y diriger.


Direction a écrit:

- La Salle à Vivre

Tenue:
 

~~~~~~~~~~~~


Seth Held : #FF4500 (Orange) / Edna Meyer : #4B0082 (Indigo) / Delia Meyer : #008080 (Sarcelle) / Liliop : #0C9849

Famille:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Correctrice
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Mercenaire
Pouvoir :: La glace
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Sam 23 Sep - 13:59
La réaction de la demoiselle étendent le sourire de Morgan, qui est entièrement satisfait de celle-ci.
Et ce n'est pas sa non politesse qui va supprimer ce début d'amusement. Oui, il lui en faut peu : je crois que beaucoup l'ont déjà remarqué.

« Oh, veuillez excuser notre manque de politesse. »

Il lance alors un regard à Sinai, lui demandant plus ou moins de se calmer alors que ce dernier essuie une larme de joie sur ses yeux tout en reprenant difficilement son souffle. Il s'est alors mis à sourire pour fixer à son tour la demoiselle.

« Mon nom est Morgan Neil, voici mon fils Sinai ainsi qu'une amie de la famille, Fiona. Nous vous remercions de votre hospitalité. »

Sinai confirme alors ces mots en hochant simplement de la tête, avant de répondre d'une voix enjouée.

« Bonsoir, nous sommes aussi ravis et curieux de visiter les lieux~♪ »

Pour ma part, j'ai continué de balancer ma baguette sous son nez, sans ressortir de poudre, jusqu'à ce que la dénommée Luna ne me parle directement. Le mot qui a le plus retenu mon attention, c'est "glace", bien sûr...
Même si l'on me propose de rencontrer des personnes, je ne saurai pas de qui il s'agit... Mais si je trouve la glace, je trouve la fille ? Pourquoi je trouverai la fille en fait ? .... Bonne question. J'ai alors tourné les yeux vers Sinai d'un air interrogatif, comme pour lui demander confirmation.

« Glace ? Glace ? »

Puis je me suis à nouveau tournée vers la demoiselle. Je peux donc entrer chercher de la glace ? Qu'est-ce que je vais bien pouvoir en faire... Les manger ? Les balancer ? ... Je verrai bien lorsque je serai devant. J'ai alors tenté de me faufiler à côté de la demoiselle, faisant à nouveau tourner la baguette de fée que je tiens dans ma main. A moi la glace !

« Fiona, attends...! »

Puis il m'a poursuivie à l'intérieur alors que Morgan hausse simplement les épaules en nous observant, avant de se faufiler à son tour si Luna ne le retient pas.
Tenue de Fio (chapeau+robe) : https://www.zerochan.net/2101413#full

~~~~~~~~~~~~

Sinai parle en italique, Morgan en gras et Lawrence en souligné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire Quête/PNJ
avatar
Age : 44

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Sam 23 Sep - 21:23


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


Le regard passa entre les deux hommes en face d'elle. Le plus jeune était clairement hilare du comportement de la petite demoiselle, ce qui laissait à penser à Luna qu'il avait certainement fort à se reprocher du déguisement qu'elle arborait et de tout le petit tour de magie qu'elle offrait à voir dès son arrivée. Luna ne put retenir un sourire mi amusé, mi grondeur pour autant car l'enfant semblait pleine d'innocence et d'ingénuité. Vu son attitude, ses mots maladroits au fort accent étranger et son émerveillement au simple mot "glace", elle vint poser un regard plus appuyé et attentif, intriguée de la conclusion que son cerveau tentait d'apporter à la logique de ce comportement. Déformation professionnelle. Elle se tourna donc vers Sinai et Fiona et leur parla à tous deux. Sa voix était pleine de douceur envers Fiona et davantage timbrée de recommandations pour le jeune homme, qui visiblement veillait sur elle mais en jouait avec malice tout autant.

- Mademoiselle Fiona, nous avons effectivement de la glace,avec une multitude de parfums délicieux. Tu en trouveras au bar sur la terrasse. Ma fille, Ynka, ne doit pas être loin non plus par là bas. Au besoin, elle pourra t'aider. Monsieur Sinai, je compte sur vous pour la guider et prendre soin d'elle afin qu'elle n'ait pas de soucis avec son si joli déguisement. Je ne saurais dire pourquoi mais j'ai l'impression qu'elle doit cette charmante tenue à vos goûts vestimentaires inimitables.

Les derniers mots, malgré l'élégance bienveillante de leur hôtesse, ne peuvent dissimuler une pointe d'amusement et de mise en garde. Allez savoir pourquoi, Luna trouvait la petite sorcière très attachante. Une sorte d'instinct maternel inattendu la rendait protectrice en cet instant. Ainsi, tandis que les deux plus jeunes pénétraient déjà dans la maison, Morgan sentit soudain une main délicate se poser sur son bras pour arrêter sa course. A demi-mot pour ne pas faire attendre les autres personnes qui arrivaient déjà elle s'adressa au brun un brin impressionnant.

- Monsieur Morgan, Monsieur Neil... Je ne voudrais pas être indiscrète, mais mon instinct de médecin me laisse à penser que votre jeune amie a une manière toute à elle d'appréhender ce monde. Votre fils semble d'ailleurs trouver tout ceci fort distrayant. Dans tous les cas, si vous avez besoin de quoi que ce soit ce soir ou éventuellement plus tard, je serai ravie de pouvoir en discuter avec vous.

La tiédeur du bras sous les doigts de la Sexire venait doucement réveiller ses instincts. Décidément, cette Lune avait un effet étrange sur la brune, qui retira ses doigts en rougissant quand elle le réalisa. Elle avait agi sur l'instant par empathie pour Fiona, mais le contact instinctif du brun avait éveillé un genre de désir bien différent. Se mordillant la lèvre, elle lui fit signe qu'elle ne voulait pas le déranger non plus de trop et quand enfin il entra dans la demeure, elle s'empressa de se retourner vers les nouveaux venus en lissant sa robe pour se donner contenance.

Devant elle s'avançaient un trio impeccablement mis, sortant d'une voiture de standing. L'aura de l'homme à gauche et sa grande beauté firent s'interroger Luna. Il avait ce je ne sais quoi qui rappelle ceux de sa race. Rapidement, le second homme prit la parole, présentant la jeune femme élégante au centre. Ainsi il s'agissait de la PDG de Phytopharma. Cette entreprise pharmaceutique internationale venait d'implanter son nouveau siège social sur l'île et Luna ne pouvait se permettre d'ignorer une telle chose. Elle avait donc envoyé un carton d'invitation dans les locaux et était heureuse de voir qu'il avait su trouver un écho auprès de ceux ci.

- Bonjour à vous et bienvenue au dispensaire Watson. Je suis le Docteur Luna Watson et je suis à l'origine de ce projet. Je vous invite à entrer et profiter des lieux. Si vous le désirez, nous pourrons, mon collègue ou moi, vous faire visiter nos installations mais en attendant, un bar et de quoi vous sustenter se trouvent sur la terrasse et plusieurs invités sont déjà présents dont notre nouveau maire et la responsable du quartier capien. Je vous en prie, profitez de l'ambiance et détendez vous. J'espère que la soirée saura vous plaire et vous distraire.

Luna offrit un regard attentif et un sourire accueillant au groupe et leur indiqua ainsi la direction. Une musique s'égrainait à l'intérieur, accueillante et agréable et déjà plusieurs discussions fusaient d'ici, de là. Les laissant à leur tour rejoindre les invités, Luna nota que Dionae était redescendue du dispensaire où elle avait finit de se préparer et papotait avec Edna, Dellia et un homme qu'elle n'avait pas encore croisé.

- Dionae, Edna, Dellia, Monsieur, je vous en prie, entrez donc. Il y a déjà pas mal de monde et ce serait dommage de ne pas profiter des petits fours du traiteur. Celle ci fait un travail du tonnerre. Il me tarde que les derniers soient là que je puisse enfin à mon tour aller rencontrer tout ce petit monde. Inoue ne doit plus savoir où donner de la tête avec tout ce monde, nous ne serons pas trop de deux. Dans tous les cas, les compositions florales sont somptueuses, vous avez vraiment fait un travail magnifique, Dionae. Il faudra que nous discutions ensemble d'un possible abonnement mensuel pour permettre de fleurir le bureau et la salle d'attente du dispensaire, la maison aussi pourquoi pas. Ce sera plus accueillant pour les malades et plus joyeux également.




~~~~~~~~~~~~
MAYDAY, MAYDAY, WE HAVE A PROBLEM!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Journaliste Capien
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Dim 24 Sep - 16:02
Alors qu'elle était en train de tuer des soldats en pixels sur son jeu-vidéo préféré, la femme de chambre de Sophia déboula dans sa chambre.

«Mademoiselle, c'est l'heure. Il faut absolument que vous commencez à vous préparer. Sinon vous ne serez jamais prête à temps et madame votre mère sera très contrariée. Rappelez-vous que vous avez promis d'être à l'heure pour l'inauguration du dispensaire Watson.»

La jeune adolescente poussa un long soupir, mais lança l'arrêt de son ordinateur. Elle se leva de sa chaise pour aller dans la salle de bain pour prendre une douche et lorsqu'elle en sortie sa domestique avait déjà sortie sa tenue, préparer la table de maquillage.

Ainsi étonnant que cela puis-être, mais la jeune femme entra dans le fiacre familiale à l'heure et toute belle. Elle n'avait presque pas râlé durant toute la séance de préparation, le seul point sur lequel l'adolescente avait été intransigeante avait été la lingerie qu'elle allait porter.

Le voyage se déroula dans un silence presque religieux et juste après son immobilisation la famille Mac AEDAN sorti du véhicule juste à côté de la porte. Le fiacre s'éloigna pour se parquer à l'endroit prévu à cet effet. Le père Mac AEDAN sonna à la porte, cette dernière s'ouvrit et il fut accueilli par une jeune femme à la chevelure noire et vraiment jolie.

«Bonsoir et bienvenue à l'inauguration du cabinet Watson. Veuillez entrer le Dr va vous accueillir.»

Le couple ne se fit pas prié et pénétra dans le manoir japonais, mais juste après Sean se retourna et cria.

«Sophia !!! Voulez-vous bien vous dépêcher s'il vous plait!!!»

La petite Capienne, qui avait fait en détour pour regarder l'architecture, arriva enfin à la porte et provoqua un grand émoi à Naoko Inoue, car la petite Peste avait sa couleur de cheveux si caractéristique.

«Coucou, je suis contente d’être accueillie par une si jolie jeune femme.»

Tenue portée:
 

~~~~~~~~~~~~

"Le capital est semblable au vampire, ne s’anime qu’en suçant le travail vivant et sa vie est d’autant plus allègre qu’il en pompe davantage." Karl Marx


DC de Lauraline Larsson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Correctrice
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Mercenaire
Pouvoir :: La glace
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Lun 25 Sep - 12:59
Alors que nous sommes tous deux partis en direction des glaces (?), vers la salle à vivre finalement, Morgan comptait nous suivre lorsqu'il a été arrêté par la belle qu'il fixe d'un air chaleureux. Qu'elle est touchante, elle s'inquiète pour Fiona, pense-t-il à cet instant alors que son sourire ne peut que se faire plus grand.

« Vous avez raison, en effet. Et bien qu'il vous paraisse jouer avec elle, il espère un jour qu'elle s'impose. C'est malheureusement notre souhait à tous depuis plusieurs années déjà. Nous recherchons actuellement quelqu'un qui pourrait l'aider, la remettre à niveau dirons-nous... Pour votre aide... Je ne sais pas, peut être bien~♪ En réalité, une de nos connaissances fait des recherches afin de nous recommander quelqu'un de compétent. Peut-être penseront-ils à vous ? »

L'homme agrémente ses paroles d'un clin d’œil à l'attention de la demoiselle, alors qu'au moment où il passe à son niveau, il la frôle légèrement (sans faire exprès promis !) puis murmure quelques mots de plus.

« On se revoit plus tard... Je suppose~ »

Après un dernier regard, il file alors à l'intérieur pour tenter de nous rejoindre, ce qui n'est pas bien difficile lorsque l'on est une enfant poursuivie par Sinai qui essaye de nous attraper en priant de l'attendre. N'oublions pas que j'agite ma baguette dans tous les sens en me retenant de balancer de la poussière sur les gens que je croise. Morgan a soupiré et tous deux m’ont entouré. Il a alors posé une main sur ma tête alors que je le fixe avec une légère touche d’incompréhension. Pourquoi il fait ça ?

« Calme-toi Fio’, tu déranges tout le monde. Viens, on va aller chercher les glaces… »

Ooooh, glaces !? Ok, ok, ok, je le suis...!

Déplacement:
 
Tenue de Fio (chapeau+robe) : https://www.zerochan.net/2101413#full

~~~~~~~~~~~~

Sinai parle en italique, Morgan en gras et Lawrence en souligné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Titan asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura & Gemm
Métier :: Tuteur des Gemmas
Pouvoir :: Clonage
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Lun 25 Sep - 17:02
    Toc. Toc. Toc.

    Quand bien même il n’était nullement invité, le voilà. Portant sa toge noir et son habituel grimoire sous le coude, son visage restait froid mais il portait un bandeau sur le front, pour dissimuler son tatouage. Il attendit patiemment à ce qu’on lui ouvre, sachant également qu’on ne le renverrait pas de par son titre. Ou devrait-on dire ses titres ?

    « Je souhaite un entretien avec Watson Luna je vous prie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire Quête/PNJ
avatar
Age : 44

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Médecin
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Lun 25 Sep - 17:54


Event Inauguration


Un dispensaire? Elémentaire mon cher Watson!


Un regard chaleureux posé qui tira au pourpre les pommettes de la sexire. Et voilà qu'un grand sourire séduisant en rajoutait une couche pour Luna aux sens décidément bien troublés par la situation. Mais pourquoi un clin d’œil? Y avait-il vraiment besoin d'une telle cerise sur un pareil gâteau? Le résultat ne se fit pas attendre et l'imperturbable mais fort perturbée hôtesse se mit à chercher ses mots pour ne pas perdre contenance dans sa réponse. Quelle idée aussi d'être aussi grand, aussi brun, aussi musclé, aussi... Breeeeef! Revenons en aux propos de l'appol.. l'asura! Hum...

- Me voici rassurée. Je devine qu'il est plus taquin qu'autre chose de toute façon. Il suffit de voir comment il semble la couver dès qu'elle se déplace. Cela dure donc depuis longtemps?

Le regard songeur, Luna observait la petite demoiselle, se disant qu'il serait effectivement des plus judicieux de prendre en charge par un apprentissage comportemental l'adolescente. A bien y regarder, Fiona semblait bien plus jeune au premier regard en raison de son attitude juvénile, mais finalement, Luna se dit qu'elle avait un age morphologique assez proche de celui d'Ynka. C'était son comportement ingénu qui la rajeunissait, ainsi que son gabarit menu. Avait-elle donc connu des privations et des carences dans son enfance pour expliquer sa taille et sa corpulence ? Décidément, oui, Luna ne put retenir un froncement de sourcil inquiet pour l'enfant. Au moins, les commentaires concernés et paternels de Morgan ainsi que l'attention masqué sous la désinvolture de Sinai montraient bien que désormais elle vivait parmi des gens inquiets de son bien-être.

- Je ne saurais dire à qui vous avez pu demander de vous conseiller. Mais s'ils ne savaient pas vers qui se tourner, je serais certainement toute disposée à m'occuper d'elle. Elle est vraiment adorable. Je ne saurais dire ce qui l'a rendue ainsi, même si ce que je vois d'elle aujourd'hui me laisse à penser que son passé n'a pas toujours été aussi facile que la vie qu'elle doit avoir aujourd'hui auprès de vous. Je vous en prie, au moindre besoin, n'hésitez pas à faire appel à moi.

Luna était très sensible aux jeunes filles qui avaient subi des traumatismes quels qu'ils soient. C'est pour cela qu'elle avait pris Ynka pour fille et tenait à elle comme une mère, c'est pour cela qu'elle se sentait en cet instant intriguée par Fiona. Le passé laisse des traces, et le sien avait fait de Luna une protectrice des demoiselles bafouées. Mais alors qu'elle finissait de parler avec le grand brun, en voici un autre qui fit son apparition et tira un froncement de nez instinctif à la sexire. Inspirant un coup, elle fut d'autant plus prise au dépourvu quand Morgan la frôla légèrement en se dirigeant vers l'intérieur, lui tirant un frisson dans l'échine que son murmure ne fit qu'accentuer.

- Euh... oui... Nous aurons beaucoup à voir ensemble, je pense.

Retrouver son calme, se concentrer, car désormais se présentait devant elle un des hommes dont elle se méfiait le plus sur l'île. Leur dernière rencontre avait été haute en couleur, et elle ne s'attendait certes pas à le voir en un tel lieu et pour une telle occasion. Elle n'avait sciemment pas invité les héritiers en tant que tels, tenant à garder à cette journée une allure d'événement purement humain, même si le dispensaire avait été conçu de base pour servir de lieu de soins protégé pour les mythes. Limiter l'accès aux mythes aurait rendu la chose étrange. Les mettre à l'honneur en traitant les héritiers en VIP tout autant. Mais en attendant, le fameux conseiller était bel et bien là face à elle et l'invitée annexe se demandait bien ce qu'il était venu faire ici.

- Bonjour, et pardonnez moi pour l'absence, j'étais occupée à recevoir un invité. Vous désirez un entretien? Ce jour? Et bien je reçois du monde pour l'inauguration des lieux, mais je peux bien vous consacrer un moment, mon collègue se chargera de prendre en charge les derniers arrivants. Si cela vous convient, nous pouvons nous isoler au calme dans mon bureau au dispensaire pour parler sans être dérangés.

Luna attendit sa réponse et s'il y accédait elle le guiderait jusqu'à son bureau au premier étage du dispensaire, loin de toute perturbation possible.





~~~~~~~~~~~~
MAYDAY, MAYDAY, WE HAVE A PROBLEM!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Homme/Femme à tout faire
Pouvoir :: Soin
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Mar 26 Sep - 21:16
Alors qu'il devenait rapidement rouge comme une tomate, car il tentait de lutter contre sa nature, Naoko Inoue se sentait irrésistiblement attiré vers la jeune femme aux cheveux cyans qui venait d'entrer. Cette dernière ne faisait rien pour arranger la situation en prenant des poses légèrement provocantes.

«Bon bonjour, votre compliment est très très gentil. Je dois dire que vous êtes également en en beauté. Je m'appelle Naoko Inoue et vous vous appelez comment mademoiselle ?»

Juste avant de répondre, la petite Capienne ne put s'empêcher de rire amicalement face à ce qu'elle prenait pour de la timidité. La petite Peste se demandait bien pourquoi son hôte se comportait ainsi sans s'imaginer un instant le tourbillon hormonale que ressentait le Sexire.

«Je m'appelle Sophia Mac AEDAN, je suis la fille unique des Mac AEDAN. Mais je suis gentille hihihi, il ne faut pas avoir tant peur que moi. Je ne mords pas hihihi. J'ai un peu peur de m'ennuyer ici, tu veux bien me faire visiter ?»

Alors que l'adolescente aux cheveux cyans prenait par la main l'androgyne pour lui faire quitter son poste à l'entrée, ce dernier jeta un regard suppliant à l'endroit où se trouvait dernièrement Luna, cependant elle n'y était plus. Il avait bien envie de crier au secours, mais pour quelles raisons ? Il ne pouvait quand même pas avouer à tous son déclencheur … surtout pas en face de potentiels humains. Ne pouvant plus réagir, car cent pour cent de son attention était monopolisée pour contenir son esprit sexire, il ne put que se voir partir en direction des salles de physiothérapie et espéra que quelqu'un lui vienne en aide avant qu'il ne faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Hackeur/Voleur
Pouvoir :: Métamorphose
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Jeu 28 Sep - 0:22

Ayaka conduisait sa voiture, une japonaise sportive noire, alors que son téléphone sonna. Impossible pour elle de répondre mais, heureusement, elle était accompagnée de son apprentie. Akiko se saisit du smartphone de son mentor et répondit à l'appel.

- "Allô, qui est à l'appareil?"
- "Bonjour, c'est Keith Saotome à l'appareil, pourrais-je parler à mademoiselle Kenji?"
- "Je suis désolée, elle n'est pas disponible pour le moment. Voulez-vous que je lui transmette un message?"
- "J'appelais pour savoir si elle venait à l'inauguration du dispensaire du docteur Watson."

La blonde écarta alors l'appareil et posa sa main sur le micro pour s'adresser alors à la mangaka.

- "Sensei. J'ai un dénommé Keith Saotome à l'appareil pour vous."
- "Keith? Que me veut-il?"
- "Il aimerait savoir si vous comptez venir à la réception du docteur Watson."
- "Dit-lui que je compte y aller et qu'il intérêt à ne pas être absent."

La plus jeune des deux femmes reprit son interlocuteur qui était resté en ligne et répéta les propos de sa professeur.

- "Mademoiselle Kenji me fait dire qu'elle compte y aller et que vous n'avez pas intérêt à être absent."
- "Dîtes-lui que j'y suis déjà, elle devrait plutôt s'inquiéter d'y arriver après moi. Bonne soirée mademoiselle."

Akiko raccrocha le téléphone et lui remit le smartphone dans le sac d'Ayaka. La Zéphyre se demandait bien qui était l'homme qu'elle avait eu au bout du fil. En tout cas, il devait bien connaître la mangaka.

- "Il m'a dit qu'il était déjà sur place et que vous devriez vous inquiété d'arriver après lui.
C'est quelqu'un de plutôt étrange, vous le connaissez?
"

Ayaka rigola aux propos de sa disciple tandis qu'elle s'engageait sur un sentier de terre afin de traverser la forêt. La route se faisait rapidement plus cahoteuse et la Sexire leva le pied. Néanmoins, elle était surprise d'apprendre que le hacker était déjà sur place. Ce n'était pas dans ses habitudes d'aller à ce genre d'événement et c'était toujours en traînant les pieds. Était-il tombé sur la tête?

- "C'est... En fait, c'est assez difficile de le définir. C'est un véritable génie mais qui a beaucoup de mal dans les relations sociales. À cause de ses talents, il a été contraint de rejoindre un clan de yakuzas pour réparer mes erreurs. J'ai veillé sur lui quand il était au sein du clan mais je n'ai jamais réussi à savoir ce qu'il pensait de moi."

Le reste du trajet se passa en silence et, après une quinzaine de minutes, la voiture s'arrêta sur le parking du dispensaire. Les deux jeunes femmes descendirent du véhicule et la jeune Zéphyre se précipita pour aller faire sonner la grosse cloche à l'entrée. Elle était pleine d'énergie depuis qu'Ayaka lui avait annoncé qu'il y aurait probablement un feu d'artifice et semblait prête à bondir dans tous les sens dans son costume de magicienne. Ayaka quant à elle avait une démarche plus sobre, s'approchant de l'entrée dans sa longue robe noire au dos dénudé. Finalement, elles furent accueillie par la maîtresse des lieux qu'elles saluèrent.

- "Bonsoir madame!"
- "Bonsoir docteur Watson. Comment allez-vous? Il paraît que notre connaissance commune est déjà arrivé."
- "Oh oui! Il est où Keith? Il a l'air marrant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Alpha admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-] Jeu 28 Sep - 18:59
Shallia était prête, équipée d'une tenue d'artificière, elle se dirigea vers la demeure de Luna qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer à plusieurs reprises ces derniers temps pour l'aider dans ses préparatifs. Elle y avait passé toute la journée hier et une partie de la matinée. Elle était revenue chez elle peu avant le repas de midi afin de prendre une douche et de se faire belle, autant que lui permettrait sa tenue. La maison semblait déjà bien envahie par les différentes convives, elle sortit une montre de la poche de sa tenue. Oups, elle était à la bourre par rapport au début de la réception. La ponctualité n'était pas obligatoirement son fort même si techniquement, elle n'était pas en retard pour œuvrer en tant qu'artificière, elle avait encore du temps avant que le soleil ne se couche et ne laisse la place au segment de lune qui se fondrait dans la noirceur du ciel.


Elle sonna à la porte qui s'ouvrit. Derrière celle-ci, Luna était là, accueillant les convives, leur serrant la main, leur indiquant ensuite le chemin à suivre. C'est souriante qu'elle se présenta devant la Sexire, sa queue remuant légèrement derrière elle.

"Bien le bonjour Luna, je suis un petit peu à la bourre mais tous les préparatifs pour le soir sont prêts."

Elle passa son regard de gauche à droite, observant les différents convives.

"Je n'imaginais pas qu'il y aurait autant de monde pour une visite de dispensaire. Mes félicitations".

Elle se pencha vers elle pour déposer un baiser sur sa joue. Shallia aimait beaucoup les contacts humains. Son côté chat ou tout simplement sa façon d'être. Allez savoir.

"Oh, j'avais oublié, j'ai quelques cartes pour ceux qui désireraient profiter de mes talents d'artificier. N'hésitez pas à les faire circuler aux personnes qui semblent intéressées après ma prestation. Les temps sont durs et avoir de nouveaux clients est toujours un petit bonheur. Je fais ça surtout par passion plutôt que par envie de devenir riche. Je m'excuse pour ma tenue, je serais bien venue dans une belle robe mais ce n'est guère pratique. Je ne voudrais pas me coincer la robe quelque part et risquer de l'abîmer".

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-]
Revenir en haut Aller en bas

Dispensaire et petits fours : Bienvenue [-]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Apéro dinatoire : Petits fours, Verrines, amuses gueules ...
» [Diplomatie] Les Ambassadeurs, les Traités, les petits fours
» Petits fours, grand ennui, Petites roulettes et grosse bébête [PV Ragda]
» 01.01/22.C.Chihuahas, bourges & petits fours
» [Diplomatie] les Ambassadeurs, les Traités, les petits fours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Atlantin :: Atlante :: Habitations-