AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La suspecte est-elle coupable ? {Dionae}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Titan asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura & Gemm
Métier :: Tuteur des Gemmas
Pouvoir :: Clonage
MessageSujet: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae} Mer 8 Nov - 20:47
    Cinq identifications résultant du portrait-robot. Le Gemma qui avait fourni les informations demeurait sous garde rapprochée au sein de la montagne le temps de démêler le vrai du faux. De savoir notamment s’il devait être récompensé pour avoir bien vu, félicité pour avoir transmis l’information, ou châtié pour avoir mis si longtemps à s’exprimer. Les Gemmas étaient décidemment trop fiers… S’il s’agissait d’un autre peuple, cela aurait été bien plus rapide. Le Conseiller devrait-il faire quelques exemples supplémentaires pour les discipliner davantage ?

    Parmi ces cinq suspects, il n’y avait que deux Védins. Voilà qui diminuait déjà les risques de se tromper de personne. Mais, ne pouvant approfondir l’identification, l’enquête allait donc s’effectuer sur ces deux personnes suspectées d’en savoir peut-être trop. La Védine du désert avait fait face à la démonstration de plusieurs pouvoirs… Savait-elle pour le secret ? Se méfiait-elle de la supercherie ?

    Le Conseiller se trouvait là, dans le quartier des Védins de bonne heure. Lui et plusieurs agents. La première des deux Védines sur laquelle ils allaient mener l’enquête se prénommait Dionae. Voilà un bon bout de temps déjà que les Asuras patientent depuis l’ouverture de la boutique de fleur. Ils surveillaient les environs, étudiaient les sorties possibles, patientaient pour savoir si des clients ou d’autres employés que la concernée se trouvait dans la boutique.

    Puis, en milieu de matinée, le Conseiller se décida à avancer vers la fameuse échoppe. Devant la porte, il expira longuement. Lui qui arborait toujours un visage impassible et une voix froide n’appréciait guère jouer un autre rôle. Mais il s’agissait là de son devoir. Du rôle qui l’incombait. Alors, tandis que ses agents patientaient dehors en s’assurant qu’aucun client ne viendra les déranger et en étant à l’affût du signal, le Titan pénétra dans la boutique.

    Là, il ne lui fallut pas bien longtemps pour trouver Dionae attelée dans les rayons. Son célèbre grimoire sous le coude, il s’avança vers elle sans la quitter des yeux, d’un pas mesuré et direct. Enfin, une fois à sa hauteur et qu’elle ait pris connaissance de sa présence, le Conseiller avec la phobie de la Védine tatoué sur son front – ce qui faisait partie du folklore des comédiens Asura de l’île – lui sourit d’un air narquois et sinistre.

    « Vous pensiez-vous à l’abri ? Pensiez-vous qu’on ne le découvrirait pas ? »

    Une fois son attention attiré sur lui, deux avant-bras s’échapperont des rayons adjacents à la Védine pour se poser sur ses épaules, légèrement en retrait par rapport à elle, tandis que le Conseiller ajouta :

    « Mais il est trop tard. Votre parcours s'achève ici... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae} Jeu 9 Nov - 12:51

La suspecte est-elle coupable ?


Tranquillement mais sûrement, ma matinée file sur le fil de l'aiguille de l'horloge. Quelques clients pour des commandes de fleurs, plusieurs appels pour des réceptions, deux bouquets de mariage... futile... bref, une journée banale comme toutes les journées banales pour une fleuriste. Je me décide à ré-arranger les étales dans les rayons pour que la présentation reste exemplaire et les coloris des fleurs harmonieux.

Avec un arrosoir en main, je nourris ces plantes en pot avec le sourire. Regardant le filet d'eau qui s'écoule de l'embout, je repense à Melinda et son pouvoir de la glace. Je n'avais rencontré que des personnes dotées de pouvoir élémentaire. Sauf Lydia qui était télépathe. Peut être avait-elle un don plus évolué ? Bah, je suppose qu'elle doit être l'exception qui confirme la règle. Celle qui semble être que les esertaris, les gemmas et les védins se partagent des pouvoirs élémentaires. Air, mercure, plante, sable... Alors que j'étais occupée sur une plante en particulier qui ne semblait pas au mieux de sa forme, j'entends la mélodie de la porte, le fin tintement annonçant l'arrivée d'un client. Je me relève alors délicatement en époussetant mes vêtements. Je me tourne vers la personne qui se retrouve derrière moi. Et bien, elle a un pas assez rapide, dis donc.

Un air narquois et sinistre me percute de plein fouet. Euh.... il est sérieux lui ? La raillerie est mon domaine et je suis quand même chez moi ! D'où il vient me regarder ainsi dans ma boutique ?! Non, Dio ! Arrête ! C'est un client, tu as le devoir de le servir... Ai-je au moins le droit de lui répliquer un commentaire sur sa tenue vestimentaire quelque peu... ?... le servir aimablement, on a dit. Je grimace dans mon for intérieur et je commence à composer le discours habituel dans mon esprit.

J'allais ouvrir la bouche pour le lui exprimer quand mon regard se porte vers ses yeux.... son front..... une femme en feu pour tatouage... c'est … euh.... comment le dire ? J'hésite entre me moquer et être atterrée devant ce manque d'esthétisme. Sérieusement, ne se rendait-il pas compte qu'il était ridicule avec ce...ce … truc sur le front ! Un sourire sardonique commence à poindre son nez au bord de mes lèvres quand son ton et ses paroles m'interpellent, me surprennent créant un mini sursaut instinctif et une ouverture des yeux.

Abri ? Découvrir ? Mais de quoi, il parle ? Bon certes, ces temps-ci, j'ai beaucoup à cacher... beaucoup d'informations... beaucoup de secrets découverts. Ma vie est en danger et c'est pourquoi j'agis toujours avec prudence sur certains de mes actes ou encore paroles. Pour que rien ne soit divulgué, tout est analysé. C'est à ce moment-là que je suis reconnaissante pour ma rationalité et ma réflexion. Mais lui qui est-il pour me sortir un truc comme ça ? Je ne le connais ni d'Adam ni d'Eve. Je ne comprends pas vraiment le fait d'être ainsi agressée. Ceux qui ne veulent pas être découvert agiraient-ils vraiment ainsi au sus de tout le monde ? Dans une boutique ouverte avec des grandes baies vitrées et une possibilité d'être vu par une personne lambda ? Non, cela irait à l'encontre du secret même... et de son concept. Cela doit forcément être une mauvaise blague. Je suis tendue et j'ai le visage perdu, montrant de l'incompréhension plus qu'autre chose. Tout d'abord, rien ne prouve que c'est par rapport à cela donc reste professionnelle et garde ton masque ! Tu es restée calme et acerbe lors d'une prise d'otage, alors ce genre de chose, qu'est-ce que c'est à côté ?

Deux mains m'agrippent alors les épaules me faisant encore sursauter. Mince, il y avait quelqu'un d'autre avec lui ! C'est un cambriolage ! Je ne bouge plus de peur qu'un retour soit possible. Je regarde l'homme en face de moi après ces dernières paroles. Mince ! Je commence à parler avec rapidité et panique. Ma voix se fait de plus en plus forte et vibrante dans l'air. Peut-être qu'un passant entendra quelque chose.

Pourquoi me tuer alors que vous pouvez simplement voler la caisse pendant que votre ami me retient ? Cessez donc de jouer et prenez l'argent. Ensuite partez ! Je ne veux pas perdre ma vie pour quelque chose d'aussi trivial qu'un vol !

Je suis paniquée.. complètement paniquée. Pourquoi on voulait voler une fleuriste ? La caisse n'est pas si remplie que cela à cette heure matinale. Soit ils sont vraiment cons, soit c'est par amusement. Et moi, je vous le dis, je ne trouve pas cela amusant du tout ! Mais alors, pas du tout ! Dans un sursaut de peur, mon corps réagit instinctivement et je tente de me défaire de l'emprise pour fuir par un des côtés. Bien sûr, je me retrouve avec une vision sur les deux hommes. Je tourne un regard vers le deuxième qui m'avait lâché et je suffoque. Le manque d'air me fait ouvrir la bouche choquée alors que je m'éloigne encore plus de … de … ben de quoi ? Certes, il y avait bien des bras... mais il manquait le corps ! MAIS LITTÉRALEMENT ! Où était-il ? Ma bouche s'ouvre et se ferme face au phénomène. Mes yeux s’agrandissent d'horreur. Mais qu'est-ce que c'est que ça ? Réfléchissons, calme-toi ! Respire et réfléchis ! Je reprends ma respiration lentement. Allez ne te laisse pas avoir ou impressionner ! J'ai la tête qui tourne, ne sachant que faire, quoi dire. Réfléchis et souffle. Retrouve ta rationalité, Dio ! Ton orgueil ! Ta fierté ! Un sourire crispé apparaît sur mon visage, alors que je regarde l'homme. Je reprends contenance me redressant.

Je sais qu'on est dans un parc d'attraction mais je vous prie de ne pas jouer avec vos gadgets dans ma boutique. C'est quand même mon commerce. (Mais qu'est-ce que je raconte ?! La pensée me traverse alors que je respire profondément) Je peux vous donner le fond de caisse si vous le souhaitez ; mais ensuite quitter ma boutique avec vos jouets. Et sachez que le meilleur décor serait le quartier capien pour votre truc là. C'est carrément flippant.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Titan asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura & Gemm
Métier :: Tuteur des Gemmas
Pouvoir :: Clonage
MessageSujet: Re: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae} Jeu 9 Nov - 16:35
    Elle pensait donc à un vol ? Soit. Ce n’était pas l’objet de l’affaire de toute façon. Après tout, l’origine de la suspicion sur sa personne était plutôt précise : avoir vu des pouvoirs mythiques à l’œuvre. Il suffisait donc d’attendre que la Védine remarque les avant-bras sortis droit de ses rayons, et avec le stress et la frayeur de la situation, la vérité sortirait tout naturellement. La vérité, ou en tout cas la première pensée qui lui viendrait à l’esprit. Cependant, l’Asura avait-il instillé un peu trop de pression ? Car la Védine mit un peu de temps avant de formuler une réponse. Pis : elle reprit contenance avant de s’exprimer, au lieu de fournir la réponse totalement authentique au moment même de la surprise… Peut-être valait-il mieux tenter une dernière chose pour s’assurer de son innocence ?

    Le Conseiller se mit à rire faussement pour ceux qui le connaissaient bien. Ce même rire que pouvaient avoir des enfants lorsque leur farce portait ses fruits.

    « Pardonnez-moi. Je suis un magicien amateur qui s’entraîne pour son prochain spectacle. Halloween étant dans les parages, je compte bien rafler la prime du comédien ayant le plus marqué les esprits. Gardez donc votre fond de caisse. Mais en échange, voulez-vous bien écrire votre ressenti dans ce grimoire, que je puisse faire valoir cette expérience lors de l’évaluation des primes s’il vous plaît ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae} Ven 10 Nov - 11:22

LA SUSPECTE EST-ELLE COUPABLE ?

STOP ! PAUSE ! Attendez ! QUOI ? Qu'est-ce qu'il vient de dire ? Que vient-il d'affirmer ? Confirmer ? Que sais-je ?! Attends, attends ! Ai-je vraiment entendu ce que j'avais entendu ? J'espère vivement pour lui que j'avais eu une hallucination auditive car là... là.... Maintenant que la peur est retombée et que la surprise aussi, je prends pleinement conscience des paroles de l'homme. Je bouillonne sur place... m'amenant presque à trembler littéralement. Son rire niais de gamin farceur se répercute sur mon cerveau s'amplifiant de plus en plus, comme un miroir de la colère qui grandit en moi. Lui pardonner ? Lui pardonner de m'avoir foutu la trouille ? Lui pardonner d'avoir vu ma vie défiler ? Lui pardonner de sa farce douteuse ? Il ne manque pas de culot ce magicien de pacotille ! La voix tremblante et sombre que ma gorge fait ressortir en un doux murmure audible. Le vert de mon regard se fonce tel un poison qui se répand dans les veines de sa victime. Mon air se crispe sous l'effet de la colère. D'un pas pesant, j'avance devant l'homme me posant face à lui et le regardant droit dans les yeux. La tension accumulée, la peur qui me ronge, le doute de mon esprit... tout va sortir pour s'exprimer contre cet homme. Et oui, tu vas prendre pour tout ce que je garde en moi ! Tous ses sentiments négatifs vont s'exprimer ici et maintenant !

Vous pardonner ? Vous pardonner vos conneries ? Vous vous foutez de moi ? Vous venez dans ma boutique, LA MIENNE, pour me faire peur... me foutre la trouille de ma vie pour votre petit et minable spectacle. J'en ai rien à faire de votre prime de comédien ! Allez marquer les esprits d'autres personnes ! Faites vos tours de passe-passe dans la rue pour amuser la galerie ! Mais ne venez pas embêter des personnes qui travaillent pour gagner leur vie. Vous me faites perdre mon temps et mon argent avec votre histoire à deux sous ! Et vous savez quoi ?! VOUS POUVEZ VOUS CARRER VOTRE GRIMOIRE DANS.....

Ma voix est stoppée par une autre main devant ma bouche. Je sursaute mais cette fois, je sais à quoi m'attendre; je fronce les sourcils et je repousse la main ouvrant la bouche pour encore m'exprimer avec plus de vigueur.

Mais ça ne va pas, qu'est ce qui...

Je laisse ma phrase en suspens alors que deux mains viennent se poser sur mes yeux. Je fais un rictus colérique alors que j'attrape aussi les mains sur mes yeux. IL SE FOUT DE MOI ? S'amuse-t-il avec moi ? Je vais le tuer ! Le rouge monte à mes joues sous l'effet de l'échauffement colérique alors que je hoquette de surprise. Avant même que mes mains retirent celles présentes sur ma vue, une sensation dans ma nuque hérisse de suite ma peau de frissons d'horreur et de dégoût.... avec une pointe de gêne. Mon corps se tend totalement. La tension et la colère sont à leur comble. Je le hais ! Je le hais ! Je vais l'étriper ! Comment ose-t-il ainsi me toucher ? SANS MA PERMISSION ! Ce ... ce .... ce n'est qu'un PERVERS ! Un ignoble pervers ! Arrachant les mains de mes yeux, je prends appui sur mes pieds et je lui fous une gifle monumentale et retentissante accompagnée du seul mot crié ''PERVERS'' et activant aussi mon pouvoir au touché délicat de sa joue.

Les magiciens de nos jours semblent un peu trop entreprenants non ? Vous ne pensez pas que vous allez trop loin dans votre jeu ? Arr.... *hhiiiii*

L'élan et le volume de la claque fait tourner la tête de l'homme sur le côté. Le retentissement semble prendre écho sur chaque partie des murs de la boutique. Mais alors que je parle, je vois un œil tombé de son visage. Un.... œ... œil ? Je recule de quelques pas, vers mon comptoir, sous l'effet de surprise puis je regarde ma main rouge qui avait servi contre sa joue. Avais-je utilisé autant de force que cela ou est-ce encore un de ses tours de passe-passe pour Halloween ? Pendant de longues secondes, je regarde ma main fautive me posant inlassablement ces questions. L'étonnement de ma propre force ne supprime pas ma colère irradiante. Cependant, je ne suis pas une idiote et je sais parfaitement que ce n'est pas moi qui aie fait cela ! Bizarrement, la seconde option coulerait plus de source. Il redresse la tête lentement et peu à peu, je peux voir qu'il possède bel et bien ses yeux. Il se fout vraiment de moi, ce petit con. La colère reprend le dessus et je le fusille du regard. J'en ai vraiment marre de jouer et je suis en plein travail. Alors que je saisis le téléphone sur le comptoir à proximité, composant le numéro, je lui parle froidement.

Sortez de ma boutique immédiatement ! Vos tours ne m'amusent aucunement et si vous voulez marquer les esprits, je peux toujours appeler la police qu'ils vous embarquent.



~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Titan asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura & Gemm
Métier :: Tuteur des Gemmas
Pouvoir :: Clonage
MessageSujet: Re: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae} Sam 11 Nov - 10:54
    La claque n’était pas prévue mais elle entrait pleinement dans l’idée avec l’œil qui tombait du visage de l’Asura. La Védine semblait passer de frayeur à colère, et inversement, en passant par la frustration ou l’exaspération sur la fin. L’enquête était aboutie. Il ne restait donc plus qu’à cloturer le spectacle :

    « Je vais partir, ne vous inquiétez pas. Cependant, à votre place je prendrais garde à ce qui vient derrière vous… »

    Dionae ne se retourna hélas pas, bien que son corps se tendit et qu’elle semblait sur ses gardes. Elle continuait de fixer le Conseiller d’un regard qui trahissait sa pensée tout en répétant ne pas vouloir qu’il s’exerce davantage dans sa boutique.

    Soit, l’Asura dut donc faire appel une nouvelle fois aux deux mains qui vinrent masquer les yeux de la Védine.

    « Bonne continuation. »

    Lorsque la Védine retirera les mains, l’Asura ne lui fera plus face. Et pendant que son attention et sa surprise seront accaparées sur sa disparition, ses mains firent de même. Ainsi, il n’y avait plus aucun « gadget » dans le magasin de Dionae. Ni faux œil ni faux membre qui n’avaient d’ailleurs appliqué de force à aucun moment, de façon à soutenir la thèse de membres inanimés.

    Le Conseiller, assis sur un toit adjacent et entouré de deux agents se massa pensivement la joue, les lèvres déformés en un mince rictus.

    « Conseiller, votre joue ? »
    « Elle n’était pas très commode… Il nous faudra attendre un petit moment avant de passer à l’enquête suivante, sur l’autre suspecte. Cherchez moi notre agent de soutien, qu’il m’examine ça pour s’assurer que ça n’empirera pas davantage. »
    « Et pour cette Védine ? »


    Cette Védine ? L’élément qui mettait en doute l’intégrité du secret était la démonstration de pouvoir mythique sous ses yeux. Ce qu’il fit en la plaçant volontairement dans différents degrés d’émotions. La frayeur, la colère et l’exaspération. Et Dionae semblait bien répondre à ces divers sentiments, en apparence tout du moins. S’il elle pensait qu’il s’agissait d’un pouvoir et non d’un gadget, sa langue aurait fourché ne serait-ce qu’une fois, l’espace d’un instant, juste après un énième tour de passe passe. Mais elle demeura fixée sur l’idée du magicien… Sa réaction était donc normale.

    « … Innocente jusqu’à preuve du contraire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Fleuriste
Pouvoir :: Dionée
MessageSujet: Re: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae} Mar 14 Nov - 11:38

La suspecte est-elle coupable ?


Le téléphone en main, le corps tendu, le visage colérique, j'observe l'homme qui reprend la parole pour me dire qu'il va enfin partir. Je commence à soupirer mais je me coupe dans mon élan à la suite de sa phrase. Derrière moi ? De prendre garde ? C'est de lui que je dois prendre garde ! Je le regarde droit dans les yeux en me tendant et me mettant sur mes gardes. Que va-t-il encore faire, cet abruti ?

Suffit, partez ! Arrêtez de vous exercer dans ma boutique, fichez le camp !


Deux autres mains reviennent alors sur mes yeux. ENCORE ! Mais qu'est-ce qu'il avait avec mes yeux ? A-t-il une sorte de fétichisme pour eux ? En même temps, se trimbaler avec un tatouage de femme en feu nue sur le front, il faut vraiment qu'il aie des désirs étranges. Je retire les mains de mes yeux, mais cette fois-ci avec plus d'exaspération qu'autre chose. Sérieusement !

Mais lorsque je rouvre les yeux sur ma boutique, rien. Il a du partir après avoir entendu le son de la clochette située sur la porte. J'avance pour regarder dans tous les recoins de ma boutique pour savoir s'il reste la moindre trace de son passage. L'étagère... les bras... lui.. sa présence... Mais rien de tout cela. Je soupire à la fois frustrée et soulagée de son départ. J'aurais bien voulu y aller plus fortement, tiens ! Bah tant pis.

Je vais rechercher mon arrosoir abandonné entre les pots près de l'étagère tout en ré-vérifiant encore une fois cette dernière. Puis, je retourne derrière mon comptoir scannant la pièce et étant toujours sur mes gardes. Mais qu'est-ce qu'il vient de se passer ? Était-il vraiment un magicien ? Ou bien.... un mythe ? Avec un pouvoir un peu plus évolué que ceux élémentaires que j'entrevois ? Un peu comme la petite Lydia ? Je suis perdue ! Peut-être devrais-je me tourner vers Aimée encore une fois.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La suspecte est-elle coupable ? {Dionae}
Revenir en haut Aller en bas

La suspecte est-elle coupable ? {Dionae}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TOUT LE MONDE EST COUPABLE SAUF ELLE LA PETITE INNOSANGTE !
» Phèdre : coupable ou non coupable ?
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Humain & Védin :: Yasashi Koji-