AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

la faux [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: la faux [Quête] Ven 12 Jan - 0:29


La faux



Des cheveux noir et rouge cachés dans une perruque bleue poussiéreuse et ancienne, une capuche pour dissimuler tout ça, des lunettes de soleil et des lentilles bleus. Je me suis mis aussi du fond de teint pour cacher ma blessure pas encore complètement cicatrisée à mon œil droit et sur mon tatouage bien que ça fait dégueulasse. Des vêtements noirs donc le sweat, je ne forçais pas trop, boitant toujours… Avec des bandages sous mes fringues, un pantalon noir… J’avais dans ma poche, un papier avec deux schémas de faux, une avec une lame plus grosse que j’utiliserais en second toujours, il y avait déjà les couleurs, en ayant une idée précise. La seconde avait une lame plus grande, mais beaucoup plus fine que j’utiliserais en premier et où je n’avais pas mis de couleur, n’ayant qu’une idée générale de ce que je voulais.


Il fallait que je trouve un forgeron qui travaille au black ou mieux, qui travaillerait gratos si on lui rendait quelque service… Parfois, je m’arrêtais, la douleur étant forte, mais je faisais tout pour ne pas le montrer… J’étais au quartier Gemma en plus, j’avais bien sûr arraché ma plume même si j’ai une perruque… J’ai si mal… Bien sûr, la montagne dégageait l’atmosphère du changement, pas dans le bon sens pour eux, mais pourquoi je m’en plaindrais ? À être occupé entre eux, ils ne font pas attention à moi et en plus, quelques Gemmas en moins… J’étais donc à la forge, vers les coins que personne ne regarde, cherchant un forgeron et montrant bien mon intérêt. Je disais être un Esertari quand je demandais l’affaire à divers artisans. Leur demandant d’abord s’ils étaient prêts a travaillé sans besoin de nom et contre n’importe qu’elle service en plus pour descendre le prix. Et aussi, je demandais, bien entendue, s’il forgeait des armes…
J’avoue qu’il était très dur de cacher ma haine, mais c’était un mal nécessaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête] Dim 14 Jan - 18:11
La forge était à la température parfaite lorsque Brigitte y inséra le morceau de métal qui allait à la fin du processus être la fine lame d’une dague. La forgeronne était un peu frustrée, car il lui était de plus en plus difficile de créer des armes intéressantes. En effet, avec le climat actuel, les forges étaient sous hautes surveillances, car le pouvoir actuel ne désirait pas forcement voir des éventuels rebelles avec des armes ultras puissantes. « Vivement que cette forge dans le désert soit terminée. » pensa la Gemma. La couleur du métal indiquant qu’il avait atteint la bonne température, la jeune femme le sorti et se dirigea vers l’enclume juste à côté pour le mettre en forme. Le bruit des coups précis de marteaux résonnait à plusieurs mètres. Puis le matériau refroidissait, il fallait à nouveau le glisser au chaud. C’est alors qu’un curieux personnage aborda la forgeronne, il voulait passer une commande sans donner son nom et en voulant négocier une ristourne contre un éventuel service. Brigitte n’était pas très chaude concernant ces conditions, mais elle se dit que cela pourrait éventuellement servir la cheffe qu’elle venait de rejoindre. « Bon, il va falloir discuter… mais je dois terminer cette arme sinon mon boulot sera foutu… et ensuite j’irai en parler à Virginia. ». Cette dernière était actuellement dans l’arrière-boutique en train de tenter de trier les différents stocks de sa nouvelle armurière.
    «Bonjour et bienvenu dans ma forge, je pense que nous pourrons faire affaire, mais comme vous voyez, je suis sur une commande, est ce que vous pouvez revenir dans une demi-heure le temps que je termine cet objet ?»


Si son client était sérieux, la Gemma pensait qu’il accepterait, surtout qu’elle ne demandait qu’une demi-heure, ce qui était à son avis loin d’être exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête] Hier à 20:09


La faux



J’avais abordé une forgeronne à la carrure plutôt massive… Les Gemmas, ça ne me fait pas plaisir et je suis là pour affaire bien que j’avais une pensée pour celui que j’avais massacré lors de ma dernière mission, avant la guerre. C’est limite si un sourire cruel nait de mon visage, mais je fais tout pour me contenir, surtout que la douleur me rappelle rapidement à l’ordre… Oui, me défendre, c’est vrai… Il me faut des faux, car l’ange de la mort doit encore récolter les âmes mortelles et ceux, malgré son état. On peut aussi me comparer à un démon remarque, cousin en quelque sorte des anges déchus dont je fais partie. C’est ainsi après tout, je ne suis que le rejeton de l’enfer, jumeau de l’envoyé du ciel aujourd’hui défunt… Mon frère, si tu me voyais aujourd’hui, que penserais-tu ? Ton cœur si pur est devenu aussi noir que mon âme en quête de haine et de vengeance. C’est surement ça, que l’on appelle destinée, surement un autre nom déguisé donné à la fatalité qui nous étreint et finit par nous briser.
La femme était en train de travailler quand je l’abordai avec mes questions et elle répondit alors ;
«-Bon, il va falloir discuter… mais je dois terminer cette arme sinon mon boulot sera foutu… et ensuite j’irai en parler à Virginia.
-Pas de problème. »
Je la laissai finir… Les flammes de la forge miroitant sur mes lunettes de soleil cachant des yeux haineux, bien qu’artificiellement bleues. Finalement, la fameuse cheffe arriva.
«-Bonjour et bienvenu dans ma forge, je pense que nous pourrons faire affaire, mais comme vous voyez, je suis sur une commande, est-ce que vous pouvez revenir dans une demi-heure le temps que je termine cet objet ?
-Bien, j’attendrais dans ce cas.»
Je m’éloignai juste un peu pour aller m’asseoir en tailleur, dos contre une des parois de l’endroit, réprimant la douleur lancinante… J’avais surement le ton sec, mais j’avoue que certaines conditions m’empêchent de faire mon guignol ou le bien heureux. Alors j’attendais jusqu’à que l’offre se libère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: la faux [Quête]
Revenir en haut Aller en bas

la faux [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Un faux pas, et voilà ! [PV Kagura] Hentaï
» "Il est difficile de démeler le vrai du faux." P.Thicknesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Gemma :: Forge-