AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

la faux [Quête][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: la faux [Quête][Terminé] Ven 12 Jan - 0:29


La faux



Des cheveux noir et rouge cachés dans une perruque bleue poussiéreuse et ancienne, une capuche pour dissimuler tout ça, des lunettes de soleil et des lentilles bleus. Je me suis mis aussi du fond de teint pour cacher ma blessure pas encore complètement cicatrisée à mon œil droit et sur mon tatouage bien que ça fait dégueulasse. Des vêtements noirs donc le sweat, je ne forçais pas trop, boitant toujours… Avec des bandages sous mes fringues, un pantalon noir… J’avais dans ma poche, un papier avec deux schémas de faux, une avec une lame plus grosse que j’utiliserais en second toujours, il y avait déjà les couleurs, en ayant une idée précise. La seconde avait une lame plus grande, mais beaucoup plus fine que j’utiliserais en premier et où je n’avais pas mis de couleur, n’ayant qu’une idée générale de ce que je voulais.


Il fallait que je trouve un forgeron qui travaille au black ou mieux, qui travaillerait gratos si on lui rendait quelque service… Parfois, je m’arrêtais, la douleur étant forte, mais je faisais tout pour ne pas le montrer… J’étais au quartier Gemma en plus, j’avais bien sûr arraché ma plume même si j’ai une perruque… J’ai si mal… Bien sûr, la montagne dégageait l’atmosphère du changement, pas dans le bon sens pour eux, mais pourquoi je m’en plaindrais ? À être occupé entre eux, ils ne font pas attention à moi et en plus, quelques Gemmas en moins… J’étais donc à la forge, vers les coins que personne ne regarde, cherchant un forgeron et montrant bien mon intérêt. Je disais être un Esertari quand je demandais l’affaire à divers artisans. Leur demandant d’abord s’ils étaient prêts a travaillé sans besoin de nom et contre n’importe qu’elle service en plus pour descendre le prix. Et aussi, je demandais, bien entendue, s’il forgeait des armes…
J’avoue qu’il était très dur de cacher ma haine, mais c’était un mal nécessaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Dim 14 Jan - 18:11
La forge était à la température parfaite lorsque Brigitte y inséra le morceau de métal qui allait à la fin du processus être la fine lame d’une dague. La forgeronne était un peu frustrée, car il lui était de plus en plus difficile de créer des armes intéressantes. En effet, avec le climat actuel, les forges étaient sous hautes surveillances, car le pouvoir actuel ne désirait pas forcement voir des éventuels rebelles avec des armes ultras puissantes. « Vivement que cette forge dans le désert soit terminée. » pensa la Gemma. La couleur du métal indiquant qu’il avait atteint la bonne température, la jeune femme le sorti et se dirigea vers l’enclume juste à côté pour le mettre en forme. Le bruit des coups précis de marteaux résonnait à plusieurs mètres. Puis le matériau refroidissait, il fallait à nouveau le glisser au chaud. C’est alors qu’un curieux personnage aborda la forgeronne, il voulait passer une commande sans donner son nom et en voulant négocier une ristourne contre un éventuel service. Brigitte n’était pas très chaude concernant ces conditions, mais elle se dit que cela pourrait éventuellement servir la cheffe qu’elle venait de rejoindre. « Bon, il va falloir discuter… mais je dois terminer cette arme sinon mon boulot sera foutu… et ensuite j’irai en parler à Virginia. ». Cette dernière était actuellement dans l’arrière-boutique en train de tenter de trier les différents stocks de sa nouvelle armurière.
    «Bonjour et bienvenu dans ma forge, je pense que nous pourrons faire affaire, mais comme vous voyez, je suis sur une commande, est ce que vous pouvez revenir dans une demi-heure le temps que je termine cet objet ?»


Si son client était sérieux, la Gemma pensait qu’il accepterait, surtout qu’elle ne demandait qu’une demi-heure, ce qui était à son avis loin d’être exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 16 Jan - 20:09


La faux



J’avais abordé une forgeronne à la carrure plutôt massive… Les Gemmas, ça ne me fait pas plaisir et je suis là pour affaire bien que j’avais une pensée pour celui que j’avais massacré lors de ma dernière mission, avant la guerre. C’est limite si un sourire cruel nait de mon visage, mais je fais tout pour me contenir, surtout que la douleur me rappelle rapidement à l’ordre… Oui, me défendre, c’est vrai… Il me faut des faux, car l’ange de la mort doit encore récolter les âmes mortelles et ceux, malgré son état. On peut aussi me comparer à un démon remarque, cousin en quelque sorte des anges déchus dont je fais partie. C’est ainsi après tout, je ne suis que le rejeton de l’enfer, jumeau de l’envoyé du ciel aujourd’hui défunt… Mon frère, si tu me voyais aujourd’hui, que penserais-tu ? Ton cœur si pur est devenu aussi noir que mon âme en quête de haine et de vengeance. C’est surement ça, que l’on appelle destinée, surement un autre nom déguisé donné à la fatalité qui nous étreint et finit par nous briser.
La femme était en train de travailler quand je l’abordai avec mes questions et elle répondit alors ;
«-Bon, il va falloir discuter… mais je dois terminer cette arme sinon mon boulot sera foutu… et ensuite j’irai en parler à Virginia.
-Pas de problème. »
Je la laissai finir… Les flammes de la forge miroitant sur mes lunettes de soleil cachant des yeux haineux, bien qu’artificiellement bleues. Finalement, la fameuse cheffe arriva.
«-Bonjour et bienvenu dans ma forge, je pense que nous pourrons faire affaire, mais comme vous voyez, je suis sur une commande, est-ce que vous pouvez revenir dans une demi-heure le temps que je termine cet objet ?
-Bien, j’attendrais dans ce cas.»
Je m’éloignai juste un peu pour aller m’asseoir en tailleur, dos contre une des parois de l’endroit, réprimant la douleur lancinante… J’avais surement le ton sec, mais j’avoue que certaines conditions m’empêchent de faire mon guignol ou le bien heureux. Alors j’attendais jusqu’à que l’offre se libère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mer 24 Jan - 17:56
« Bon, elle me laisse 30 minutes, bien… enfin une cliente pas trop impatiente… » pensa la forgeronne avant de se remettre à l’ouvrage. À nouveau, les bruits du soufflet et du marteau sur l’enclume résonnèrent à nouveau et la lame prenait petit à petit forme. Après un ultime coup, elle saisit le morceau de métal brûlant à l’aide d’une pince avant de le tremper dans un bain d’huile pour baiser rapidement sa température. Ce traitement appelé « trempe » permettait d’augmenter la dureté du matériau. Il allait certainement devoir faire un recuit afin de limiter les brisures potentielles, un matériau trop dur étant malheureusement cassant. Cependant, ce traitement pouvait attendre et la forgeronne passa rapidement discuter de ce nouveau client avec Virginia. N’ayant pas encore beaucoup d’information, elles ne purent que décider qu’il fallait en savoir plus avant d’aller plus loin.

La Gemma alla donc à la rencontre de Blood et lui tendit une main amicale.
    «Merci d’avoir attendu, si vous voulez bien me suivre, j’ai un petit local pour discuter au calme dans ma forge.»


Si ce dernier la suivait, ils entrèrent dans une première pièce lui servait de local de stockage puis dans une petite pièce avec deux chaises, un bureau, un ordinateur et plusieurs dossiers qui semblaient bien ordonnés.
    «Bon, que puis-je faire pour vous ? Un couteau ? Une lame décorative ? Un bouclier peut-être ?» Puis un peu plus doucement «Ou alors quelque chose de plus létale ?»


Si Blood était vraiment attentif, il parait remarque comme une ventilation reliant cette pièce à celle d’à côté. Et surtout que la machinerie ne tourne pas actuellement.

Information:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Sam 27 Jan - 16:56


La faux



J’attendis un moment, pas vraiment impatient ou au contraire patient… J’avoue que je ne sais pas vraiment… Je sais juste que cet endroit m’oppresse, me rends comme un loup en cage, blessé qui plus est. Bien que je fais tout pour ne point le montrer, comme à mon habitude en soi. Finalement, la fille vint enfin à ma rencontre et je la captai seulement quand elle me tendit la main, je l’avoue.
«-Merci d’avoir attendu, si vous voulez bien me suivre, j’ai un petit local pour discuter au calme dans ma forge.
--Bien. »
Une oreille attentive aurait pu remarquer ma froideur dans ma voix, mais j’avoue que mon état actuel m’empêche de jouer les biens aimables. Je ne pris pas sa main pour me relever, me débrouillant par moi-même…. Je la suivis ensuite vers un local ou il semblait qu’il servait à stocker divers matériels. Mais ce n’est pas là ou on parla, car on alla ensuite dans ce qui semblait être un bureau au vu du mobilier de la pièce… Elle commença à parler de choses sérieuses ;
«-Bon, que puis-je faire pour vous ? Un couteau ? Une lame décorative ? Un bouclier peut-être ?»
Puis elle chuchota alors qu’aucun bruit de machine n’était là pour couvrir ses paroles soigneusement choisies.
«-Ou alors quelque chose de plus létal ?»
Je la fixai un long moment, hochant à sa dernière proposition puis sortant de ma poche le fameux papier avec les sortes de schémas et lui tendis en répondant simplement, mais amèrement ;
- « -Deux faux, solides, l’une plus mince et plus légère que l’autre au niveau de la lame surtout. Tranchante bien entendu et non, je n’ai pas de ferme à gérer. »
Court, mais précis, c’est tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Lun 12 Fév - 22:18
Brigitte prit le papier qu’on lui tendait et analysait les schémas tout en écoutant le Zéphyr. « Mmhh des faux, des accessoires pour un théâtre vu les décorations peut-être… ah non il les désire tranchantes… je ne le voyais pas bosser dans l’agriculture et le design ne se prête pas à ce genre d’activité... pourquoi me dit-elle que ce n’est pas pour une ferme… c’est quoi son but ? Me faire peur ? Que veut-il me faire comprendre ? » La Gemma ouvrit discrètement un tiroir qui était fermé à clé puis répondit calmement à son futur potentiel client.
    «Solides et tranchantes vous dites… et vous compter couper quels genres d’objets avec ? Cela conditionne les matériaux à utiliser et par ceux-ci le prix de ces différents objets ? Et surtout vous avez évoqué la volonté de payer une partie ou la totalité avec des services ? Quelles en seraient leurs natures ?»


Dans la pièce d’à côté, Virginia était en train de regarder sur un écran le déroulement de la visite, elle pouvait parfaitement entendre ce qu’il se disait. Elle, aussi, se posait pas mal de questions, un peu les mêmes que sa collègue. Puis elle analysa celui qui se présentait comme un Esertari, bon, il avait bien les cheveux bleus, mais cela pouvait bien être une teinture. Ou alors une perruque… il faut dire qu’il y avait quelque chose qui faisait faux chez ce client mais la révolutionnaire ne savait encore pas quoi. Elle allait certainement devoir intervenir, mais elle décida de patienter encore un peu et attendre les différentes réponses qu’allait fournir le client. Elle espérait juste que la situation ne dégénère pas, elle ne pensait pas que cela serait le cas, mais cette possibilité n’était pas à écarter à 100%.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Sam 17 Fév - 15:45


La faux



Ce n’est pas que ma vigilance était endormie, malgré les médicaments aux effets incertains (je ne suis pas médecin car sinon, sans doute souffrirais-je moins), car justement, quand on risque autant, on l’est d’avantage. Mes jambes et mon torse sont les choses qui me sont les plus douloureuse a cette instant mais je n’ai pas le droit de m’en plaindre car je suis un assassin, l’objet des pensé noir et des tourments de l’âme. Elle analyse les schémas, ce qu’elle fait derrière, je m’en cogne surtout que peut être qu’elle ne fait rien mais une main qu’on ne voit pas et forcement ailleurs. Elle me posa des questions alors qu’un nouveau relent de douleur me pris, m’obligeant à m’appuyer contre une table ou un mur avec une main pour poser l’autre sur mon torse.
«-Solides et tranchantes vous dites… et vous compter couper quels genres d’objets avec ? Cela conditionne les matériaux à utiliser et par ceux-ci le prix de ces différents objets ? Et surtout vous avez évoqué la volonté de payer une partie ou la totalité avec des services ? Quelles en seraient leurs natures ?»
Je serais les dents, c’est tout, je me force à essayer de reprendre une allure normal pour répondre. Quels genres d’objets ? De la chair, des têtes, des bras ou des jambes et tous ceux qui peut constituer une défense entre moi et ma proie, tout simplement. Je ne peux pas vraiment cacher ma véritable froideur à cet instant, l’amour et la douceur ont quitté depuis fort longtemps chaque parcelle de mon être, n’y laissant que la douleur et la haine. Quels genres de service ? Je peux beaucoup faire…
« -Pour résumer, pour couper du fer, des os ou même plus solide. Pour la nature des services, à part la prostitution… »
Un léger sourire fou vient s’ajouter à la fête.
« -A part ceci, cela concerne, n’importe qu’elle service. Du plus simple au plus ensanglanté. »
La douleur vient rapidement effacer ce maigre sourire mais pas l’insistance de la dernière phrase. Sans doute prenais-je des risques mais plus les services qu’elle demandera seront risqué, plus la dette se fera moindre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 27 Fév - 18:02
Juste après avoir attendu les dernières demandes de Blood Angel, Virginia ne put s’empêcher d’intervenir. Elle se déplaça dans la pièce d’à côté et monta sur une table placée juste sous le dispositif de ventilation. Ainsi, comme prévu, elle pouvait voir directement Blood et Brigitte.
    «Mhhhh, ainsi, vous désirez donc vraiment des armes … demande fortement dangereuse en ces temps troubles. Le Conseiller tente de contrôler la production afin de réduire la puissance d’une éventuelle foule en colère. Et vous offrez presque sans fioritures vos services en tant qu’assassin. Étrange… vraiment étrange… à moins que j’ai mal interprété vos paroles.»


« Soit il est très doué et il peut se le permettre… soit c’est un abruti qui a eu de la chance jusqu’ici ! » pensa la Gemma.
    «Qui me prouve que ce n’est pas une tentative tordue du Conseiller afin de trouver un éventuel traître parmi les forgerons Gemma ?» lui demanda donc d’une voix particulière Virginia, à qui on ne peut pas mentir en répondant1. Puis elle continua d’une voix neutre. «Et dans l’hypothèse où on vous demanderait de tuer quelqu’un et que vous vous feriez attraper…» Avant de terminer à nouveau avec son timbre si particulier1. «Est-ce que vous pourriez trahir votre employeur et donner son nom ?»


La jeune femme en profita également pour analyser les sentiments2 que pouvaient avoir Blood envers le Conseiller, envers Brigitte et envers elle si le Zéphyr l’avait vue. La Gemma savait qu’elle avait pris d’énormes risques et elles allaient peut-être devoir éliminer leur client si la situation devait déraper. Les réponses de ce dernier allaient totalement déterminer la suite des événements.

ATTENTION:
 

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 27 Fév - 20:26


La faux



Finalement, Une voix sortie de nulle part, venant de la ventilation, je jeta un leger coup d’oeil. Yeux bruns, jolie minois je crois. J’ai droit à la « grande » patronne ? Je soupire, ce genre de mise en scène me soule, surtout quand je parle affaire. Laissez cela a la proie et au prédateur quoi… J’ai mal…
«-Mhhhh, ainsi, vous désirez donc vraiment des armes … demande fortement dangereuse en ces temps troubles. Le Conseiller tente de contrôler la production afin de réduire la puissance d’une éventuelle foule en colère. Et vous offrez presque sans fioritures vos services en tant qu’assassin. Étrange… vraiment étrange… à moins que j’ai mal interprété vos paroles.
Qui me prouve que ce n’est pas une tentative tordue du Conseiller afin de trouver un éventuel traître parmi les forgerons Gemma .
Et dans l’hypothèse où on vous demanderait de tuer quelqu’un et que vous vous feriez attraper.
Est-ce que vous pourriez trahir votre employeur et donner son nom ?»

Je fixe un long moment la provenance de la voix, m’asseyant par terre alors que mon corps me rappelait à l’ordre de nouveau. La chaleur que je sentais à ma jambe était dû au fait qu’une partie de la blessure concernant ce membre c’était rouverte et que donc, sa saignait. Cela ne m’arrangeait pas mais comme je l’ai dit, je ne suis pas médecin et je ne laissai paraitre aucune trace de ma douleur sur mon visage. Je l’ai dit, mon rôle est d’être la douleur… Je regarde la plus proche des deux ; les questions sont donc sérieuses. A croire que je suis au théâtre. Pourtant, il s’agit de la réalité.
« -Merci pour l’information, vue que je viens rarement dans votre quartier, je ne connais pas tout. Et disons, qu’effectivement, mes services sont demander dans d’autre… Milieu. »
Répondais-je d’abord sans évoquer le marché noir bien que le sous-entendu était présent.
« -J’en ai sincèrement rien à battre du conseiller. Si je n’avais pas croisé une saleté de renard qui ne m’avais pas privé de mes outils habituelle, je n’aurais pas besoin de prendre autant de risque, surtout ici et avec des Gemmas qui plus est. Je me demande en quoi ma réponse à votre dernière question vous serait utile. Même si je vous dis non, en quoi ma parole serait légitime ? »
Vraiment… Ce genre de question, je pensais qu’il n’y avait que les abrutis qui les posaient. Je me relève comme je peux, c’est-à-dire avec difficulté… Tsss, malgré le pantalon noir, le fait que je saigne se voit un peu mais bon, elles n’ont que peu d’intérêt à me poser des questions sur mon état apparent que l’on pouvait déduire de mon allure général. Je fis un maigre sourire histoire de rattraper le tout.
« -Et puis, vous êtes intervenue à la conversation, n’est-ce pas ? Vous ne cachez pas non plus le fait que vous êtes traite au conseiller. Donc au final, tout comme moi, vous n’avez pas le choix de prendre autant de risque, je me trompe ? M’enfin, si votre plan consiste à aller tuer le conseiller, je n’aurais pas besoin de me faire attraper pour que cela vire à la catastrophe pour vous, idem si vous m’envoyer tuer quelqu’un d’au moins aussi influent. Ainsi, je me demande quelle proie vous allez me donner au final. »
Est-ce que j’ai dit ça pour les aider ? Non, car façon, tout cela a l’air mal partie de toute manière. Mais si je pouvais avoir une proie pour laquelle je n’avais pas l’impression de faire quelques chose de complètement stupide, cela m’arrangerais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Dim 11 Mar - 20:54
Le mépris des Gemmas qu’on pouvait entendre dans les réponses du Blood, ainsi que dans son timbre semblait si fort que les deux femmes n’en revenaient pas. Virginia avait beau savoir que ce dernier ne pouvait pas mentir, elle pensait qu’il aurait pu répondre avec plus de tacts. Décidément, elle aimait de moins en moins la personne en face d’elle. Comment faire confiance à une personne aussi impulsive ? Plus la discussion avançait et moins la Gemma avait spécialement envie de faire appel à ses services.
    «Mhhh, tuer le conseiller ? Être des traîtres au conseiller ? Je n’ai jamais dit une chose pareille, c’est juste votre mauvaise interprétation de mes paroles. Ce n’est pas parce qu’on envisage de n’obéir pas à toutes ses directives qu’on soit directement un renégat absolu. Quant à la pertinence ou non de mes questions, sachez que votre avis m’importe peu.»


La Gemma avait légèrement haussé le ton et Brigitte, ressentant la tension monter, sortir un objet du tiroir, mais le garda caché dans son dos. Quant à Virginia, elle descendit de sa table pour sortir de la pièce d’à côté, prendre une barre en fer et débouler dans la pièce dans laquelle se trouvait Blood et sa comparse Gemma. Elle n’avait alors pas une attitude agressive, enfin pas trop.
    «Bon, jouons cartes sur table. Il est clair que vous ne nous appréciez pas et cela commence à devenir réciproque. Vous n’avez clairement pas votre langue dans votre poche, vous êtes impulsif… comment peut-on vous faire confiance ? Quant aux deux faux… si je ne dis pas de bêtises, il doit y avoir pour facile 1000 à 2000 euros de travail et de matériels.»


La « patronne » s’appuya alors contre le mur gardant la barre de faire en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 13 Mar - 22:59


La faux



Je regardais à travers la ventilation et la pierre déjà présente…. Elles sont sérieuses ? J’étais peut être brute dans mes réponses, sans pré affinage mais au moins, je savais les informations que je donnais. Pour elles, je n’en suis pas sure, leur questions en disent plus long que mes propres dires. Après tout, si ce n’était pas des traitres, que ce soit un coup ou non du conseiller leur aurait rien fait. Alors que là, il y a une véritable appréhension par rapport à ce sujet. Je ne laissai rien de se ressentis, a quoi sa servirait ? Après tout, si elles se grillent toutes seules envers le conseiller, cela signifiera que sa fera des Gemmas en moins. Cela me fit légèrement sourire malgré moi, c’est beau la stupidité.
«-Mhhh, tuer le conseiller ? Être des traîtres au conseiller ? Je n’ai jamais dit une chose pareille, c’est juste votre mauvaise interprétation de mes paroles. Ce n’est pas parce qu’on envisage de n’obéir pas à toutes ses directives qu’on soit directement un renégat absolu. Quant à la pertinence ou non de mes questions, sachez que votre avis m’importe peu.»
Ouah, cela m’avance vachement poulette ! Mais la prochaine fois que tu as un client, ne pose pas de question dont tu ne veux pas la réponse. Ça évitera de te faire perdre ton temps et à celui qui vient te quérir aussi par la même occasion. Elle finit par montrer son joli minois bien qu’il était accompagné d’une barre de fer. Sérieusement ?

Bon, je me mis à surveiller d’avantage celle qui étais au plus près de moi ; si la fille en face à une arme, cela signifie que sa compère pourrait l’accompagner dans le mouvement si cela s’envenime. Elle dit, avant de s’appuyer contre un mur ;
«-Bon, jouons cartes sur table. Il est clair que vous ne nous appréciez pas et cela commence à devenir réciproque. Vous n’avez clairement pas votre langue dans votre poche, vous êtes impulsif… comment peut-on vous faire confiance ? Quant aux deux faux… si je ne dis pas de bêtises, il doit y avoir pour facile 1000 à 2000 euros de travail et de matériels.
-Je n’aie jamais eu besoin d’aimer ceux qui m’emploie pour faire mon boulot et jusqu’à présent, il a toujours été fait. Et je n’ai fait que répondre à vos questions.
Au passage, si je propose mes services, c’est aussi pour réduire le prix et non pour me battre. Donc si vous pouviez poser votre arme et demandez à votre amie de s’éloigner de moi, ça serait super, car je ne suis vraiment pas d’humeur. Ou alors, vous attaquer comme des brutes et tout le quartier sera sous la panique, à vous de choisir. »

J’avais moi aussi jouer cartes sur table.

Non mais, un autre jour, cette situation m’aurais amusé mais pas là ; altitude menaçante et je n’ai pas encore d’armes avec lequel j’ai de la facilité avec moi. Je soupire.
« -Surtout que c’est complétement inutile ce genre d’altitude car qu’importe la finalité de notre conversation, je n’irais jamais en parler à une autorité ou à d’autre. Déjà car j’ai d’autre chat à fouetter, ensuite car je trouve les dirigeants stupides donc je ne risque pas d’aller leur rendre service et enfin car je n’ai pas envie moi-même de m’attirer des problèmes de manière aussi débile. »
Bon, du coup, je n’ai pas vraiment fait exprès mais je crois que j’ai aussi répondus à leur question par la même occasion. Pour la panique, je disais vrai… La question était de savoir si elle voulait l’expérimenter. Mais bon, j’espère que même si ce sont des pierres, que je m’adresse quand même à des gens plus intelligent que ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Jeu 5 Avr - 15:34
Brigitte n’attendit pas que sa patronne le lui demandât pour se lever et reculer sans jamais se retourner. Pas un instant, les deux Gemmas ne relâchèrent leur attention. À travers leurs attitudes corporelles, on pouvait facilement comprendre qu’elles se battraient si nécessaire mais qu’elles ne prendraient pas cette initiative, en tout cas pas pour le moment. Les deux jeunes femmes gardèrent une certaine distance entre elles au cas où leur « invité » pouvait les attaquer par surprise. Ainsi, elles espéraient limiter la possibilité d’être les deux touchées.
    «Mhhh… voilà des réponses qui me plaisent légèrement plus malgré votre horrible arrogance. Cependant, pour le moment, je ne vous fais pas assez confiance pour vous donner la moindre tâche. Que me proposez-vous afin que je puisse modifier mes premières impressions ?»


Virginia se demandait également un peu ce qu’il voulait entendre par « tout le quartier sera sous la panique » mais elle n’avait pas vraiment très envie de tester ni de lui demander.
    «Sinon concernant votre commande, elle me semble relativement facile à honorer malgré la situation actuelle. Concernant les prix, ma patronne vous a donné une bonne fourchette, mais je pense pouvoir être plus précise en vous disant que cela devrait tourner autour des 1600 euros.»
    «Quel genre de service exactement pouvez-vous nous offrir pour cette somme ?»
    «Et si vous voulez un délai, compter trois bonnes semaines après la commande ferme.»


Les deux femmes ne s’attendaient pas à grand-chose pour une somme aussi misérable, mais qu’avaient-elles à perdre à le demander ? Rien, selon leur opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Sam 7 Avr - 14:47


La faux



Au moins, celle la plus proche est assez sage pour être à l’écoute de ma demande. Bon chien chien, ta friandise sera de ne pas expérimenter quand je suis de très mauvaise humeur. C’est déjà bien, non ? Je soupire, arrêter de me montrer que vous seriez prêt à vous battre ; je viens de vous dire que ce n’est pas mon attention. Vous êtes sourde ou juste débile ? Ou les deux à la fois ?
«-Mhhh… voilà des réponses qui me plaisent légèrement plus malgré votre horrible arrogance. Cependant, pour le moment, je ne vous fais pas assez confiance pour vous donner la moindre tâche. Que me proposez-vous afin que je puisse modifier mes premières impressions ?
-Sans doute déjà arrêter d’être dans la pensé d’une bataille improviser, au vue de vos altitudes et du fait que vous n’avez pas lâché votre arme… Vous pensez vraiment que si j’étais là pour autre chose que ceux que je demande, je perdrais mon temps à parler ? Et je l’ai dit, cela n’a jamais été une histoire de confiance, on me donne quelque chose à faire, je le fait, point.»
Rien de plus, rien de moins. Elles veulent qu’on prenne un café tant qu’on y est et qu’on invoque le pouvoir de l’amitié ? Sa marche pas comme ça la réalité mesdemoiselles. Ou alors, faut que vous arrêtiez de trop regarder la télé.
«-Sinon concernant votre commande, elle me semble relativement facile à honorer malgré la situation actuelle. Concernant les prix, ma patronne vous a donné une bonne fourchette, mais je pense pouvoir être plus précise en vous disant que cela devrait tourner autour des 1600 euros.»
-Quel genre de service exactement pouvez-vous nous offrir pour cette somme ?»
-Et si vous voulez un délai, compter trois bonnes semaines après la commande ferme.»
C’est un bon prix et le délai bien que long passe, ce n’est pas quelque chose qu’elles peuvent me faire en un claquement de doigt, qu’importe a qu’elle point je suis pressé et exigeant. Je souris en coin, ne leur ai-je pas déjà dit que qu’importe le service, je le ferais certainement à part la prostitution ?
« -C’est un bon délai et pour le service ; qu’avez-vous besoin ? C’est plutôt ça la question car pour une somme pareille, je peux aller jusqu’à l’assassinat si les frais sont complètement payé. Sinon, ça sera du vol, capture d’une personne ou de l’espionnage ou ceux que vous voulez dans ce domaine-là. »
C’est vrai, il faudrait qu’elle me dise plutôt ceux qu’elles veulent, ça irait beaucoup plus vite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 10 Avr - 14:05
« Décidément… il a vraiment décidé de faire capoter nos négociations ce type… Bon tentons un geste d’apaisement et regardons s’il change de disque. » pensa Virginia alors qu’elle déposait la barre de fer contre le mur, mais en la gardant à portée de main si besoin. Après un long soupire pour se calmer, elle s’adressa de la manière la plus neutre possible en masquant son énervement.
    «Bon maintenant que j’ai déposé mon arme, si on reprenait depuis le début, car si nous continuons sur cette voie, je peux vous garantir que vous allez payer le prix plein et que si vous persévérez à répondre ainsi il y a un risque que vous n’obtenez que mon refus à collaborer. Donc commençons par les points pour lesquels il me semble que nous sommes d’accord : contre la fabrication de deux faux, vous nous proposez vos services… disons particuliers afin d’éviter le paiement en cash de 1600 Euros. Là où nous divergeons et il s’agit d’un point très important pour moi, je ne peux pas travailler avec vous si je ne vous fais pas confiance et actuellement vous ne faites absolument rien pour gagner mon estime.»


Puis à nouveau, sa voix se fit plus « puissante » et le Zéphyr était à nouveau obligé de dire la vérité à ces deux questions1.
    «Alors qu’avez-vous à me dire par rapport à cela ? Et que feriez-vous si nous refusons de faire affaire avec vous ?»


Avec ces deux questions, le sort de la transaction allait être joué ainsi que la suite des évènements. Suivant les réponses du Zéphyr, une vente heureuse pouvait se dérouler ou alors les discussions allaient tourner à des négociations beaucoup plus musclés. La Gemma n’avait vraiment pas envie d’en arriver là, mais elle n’en aurait pas forcément le choix.

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 10 Avr - 23:13


La faux



Enfin, la fille mis son arme de côté, toujours a porté, mais l’effort se voyait. Je me détendis a peine, mon expérience d’assassin me disant qu’on ne devait jamais baisser sa garde, tout simplement ! Elle soupira ; en même temps, vue les questions qu’elle me pose…
«-Bon maintenant que j’ai déposé mon arme, si on reprenait depuis le début, car si nous continuons sur cette voie, je peux vous garantir que vous allez payer le prix plein et que si vous persévérez à répondre ainsi il y a un risque que vous n’obtenez que mon refus à collaborer. »
Il ne faut pas être mesquine aussi ; tu veux que je raconte ma vie alors qu’il serait plus rapide et plus simple de me donner ceux que tu veux en échange de cette réduction de prix. Je ne suis pas venue pour une visite chez le psychologue et me contrôler devient juste plus compliqué sous cette tension, sans parler de la douleur. Mais l’enjeu est plus important que cette dernière, donc je fais tout pour l’ignorer bien que cela soit compliqué.
« -Donc commençons par les points pour lesquels il me semble que nous sommes d’accord : contre la fabrication de deux faux, vous nous proposez vos services… disons particuliers afin d’éviter le paiement en cash de 1600 Euros. Là où nous divergeons et il s’agit d’un point très important pour moi, je ne peux pas travailler avec vous si je ne vous fais pas confiance et actuellement vous ne faites absolument rien pour gagner mon estime.»
J’hausse un sourcil ; elle veut que je lui fasse un spectacle de claquettes tant qu’on y a ? Depuis quand les échanges se base sur la confiance ? Elle a déjà fait des dilemmes dans le marché noir, des vrai, celui ou a tout instant, tu risque un couteau sous la gorge ?

Ou est ce que tout cela, c’est juste un truc de fille quand elles trouvent le temps long ? Vue que je ne m’intéresse pas trop au sexe opposé, je ne peux pas savoir hélas. Mais c’est une théorie qui se tient ! Bine que depuis le départ, j’ai été relativement sincère, je sens qu’au deux questions qui suivirent, je ne pouvais pas faire autrement. Cela m’était déjà arriver un peu plus tôt mais je n’y avait pas fait attention car je ne mentais pas de base.
«-Alors qu’avez-vous à me dire par rapport à cela ? Et que feriez-vous si nous refusons de faire affaire avec vous ?
-Qu’est-ce que je pourrais y répondre ? A part que je n’ai rien à y gagner à trahir ma parole ou notre éventuel marché mais que l’on dirait que vous vous attendiez à ceux que je fasse un numéro de claquette pour démontrer ma bonne foi. Surtout que je ne suis pas d’humeur à faire le beau car un marché, ça fonctionne avec des contreparties. Des ou un service contre deux faux, rien de plus, rien de moins.
Si vous refusez de faire affaire, je repartirais tout simplement, trouver ailleurs ceux que je cherche même si la qualité en pâtie… Là où on ne me demandera pas de faire le beau et où le service en question pourrais, pour le coup, se retournez contre la montagne selon sur qui je tombe. Enfin, cela, si vous me laisser repartir, car si cela doit se terminer en combat, tout le quartier sera aveuglé et verra des choses qui pourront rendre fous plus d’une personne…. Cela vous inclue bien entendue.»

Mon regard, malgré le déguisement, était lourd de sens ; ceux qui résulte de cette affaire ne dépend que d’eux. Oui, la folie, mon absence de sourire signifiait que ce n’étais pas du vent, que c’était sérieux…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Dim 22 Avr - 16:16
Les cours des discussions prenaient enfin une direction qui semblait plus acceptable pour Virginia malgré des réflexions un poil bizarre. Blood restait étrange, détestable et insolant, mais au moins il tentait de lui donner des semblants de garanties comme elle lui demandait depuis presque le début des négociations. Heureusement pour lui que la Gemma avait la certitude que ce dernier ne pouvait pas mentir, car sinon elle n’aurait pas pu donner beaucoup de poids à ses paroles qui restaient quand même assez vague. Personne de saint d’esprit n’avouerait qu’il avait à gagner à trahir sa parole lors de négociation.
    «Soit… bon, je pense que nous trouverons bien une tâche pour vous dans le futur et si cela va pour vous nous négocieront votre rétribution pour celle-ci le temps voulu. Pour le moment, je vous demanderais juste de signer une reconnaissance de dette de 1600 euro et nous pourront nous mettre au travail. Est-ce que cela irait pour vous ? Ah… et j’oubliais, vous n’avez pas besoin de faire des claquettes.»


Un léger sourire illumina le visage de Virginia alors qu’elle imaginait son invité se mettre en scène puis elle se reconcentra sur son affaire. La Gemma avait vraiment l’impression de faire une fleur à son interlocuteur en lui faisant cette proposition. Et surtout elle n’avait en aucun cas envie de tester l’entendu des pouvoirs de ce dernier. Bien qu’il ne semble pas aussi puissant qu’il ne le prétendait, cela risquait d’attirer l’attention sur elles et les deux Gemmas n’en avaient absolument pas besoin. De plus, au final, leurs divergences étaient peut-être simplement dues à une différence de vocabulaire pour un même concept.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mar 24 Avr - 1:19


La faux



Finalement, après mes paroles pour le moins inattendus ; même pour moi qui n’avait pas l’attention d’être aussi franc et sincère en fait. Mais je ne cherche pas, j’ai d’autre chat à fouetter en fait.
«- Soit… bon, je pense que nous trouverons bien une tâche pour vous dans le futur et si cela va pour vous nous négocieront votre rétribution pour celle-ci le temps voulu. Pour le moment, je vous demanderais juste de signer une reconnaissance de dette de 1600 euro et nous pourront nous mettre au travail. Est-ce que cela irait pour vous ? Ah… et j’oubliais, vous n’avez pas besoin de faire des claquettes.»
J’acquiesce de la tête et je ne partage pas la bonne humeur de mon interlocutrice dont la réflexion avait semblé l’amusée. Moi, ce n’était pas le cas, je ne vois pas ceux qui est drôle en fait. Bien entendue, j’utiliserais une signature bidon pour deux raisons ; je n’avais pas vraiment de signature propre et j’étais venue la en disant déjà que je ne dévoilerais pas mon identité. Donc ce n’est pas pour la trahir sur un papier ! Pareil si on me demande de l’accompagner d’un nom ; je mettrais surement quelque chose de réaliste mais de faux.
« -Bien. Pour me contacter, je pense que le plus simple est par mail à LGB@aol.com, que je créerais ce soir. Sauf si vous avez un autre moyen sûr ? »
Bien entendue, un mail en soit est traçable. Mais pour autant, je n’ai jamais regardé mes mail « professionnel » via chez moi mais toujours sur des lieux publics comme les bibliothèques par exemple. Ainsi, me trouver semble compliqué vue que l’on parle de souvent une centaine de gens. Et encore, je fais de manière a toujours supprimé toute trace de mon passage sur ce genre d’engins… Bien que je ne sache pas si je serais à l’abri si un pro venait à passer par exemple.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Mer 25 Avr - 13:52
Virginia prit alors note de l’adresse mail sur son téléphone puis sortit un petit calepin de sa poche afin de rédiger la reconnaissance de dette. La jeune femme était alors prise d’un gros doute, elle savait que son interlocuteur allait certainement lui donner une fausse identité, car il avait annoncé dès le départ qu’il ne voudrait pas donner son nom. Bien qu’elle comprenait cette demande, elle n’en était pas fan et elle savait qu’elle avait le moyen de lui faire dire la vérité. Mais le jeu en valait-il vraiment la chandelle ? Ça, elle n’en savait pas grand-chose … Allait-il simplement annuler la transaction ? Allait-il s’énerver et mettre ces différentes menaces à exécution ? « Bah, je trouverai bien un moyen pour le faire payer d’une manière ou d’une autre, et s’il tente de me trahir… il verra de quel bois je me chauffe. » pensa la Gemma alors qu’elle lui tendait le bout de papier.
    «Signez ça et on vous recontactera sur votre fameuse adresse mail. Et veuillez ne pas trop trainer, on a du travail.»


La révolutionnaire ne savait vraiment pas si elle faisait une énorme connerie ou non mais elle avait décidé d’en faire le pari. Si ce type était aussi doué qu’il le prétendait et le pensait, et qu’il ne lui plantait pas un couteau de le dos, alors son « aide » pourrait être précieuse. D’un autre côté, elle se sentait mal à l’aise de fournir une arme à un type pareil. « La fin justifie les moyens, la fin justifie les moyens ma petite… et tu auras toi aussi certainement l’occasion de lui planter une lame dans le dos.» se dit à elle-même la Gemma alors qu’elle commençait déjà à imaginer différentes stratégies pour contrer les éventuels sales coups de son client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Zéphyr
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Officieusement assassin
Pouvoir :: Ange Déchu
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé] Ven 27 Avr - 17:20


La faux



La fille pris l’adresse mail sur son téléphone avant de rédiger cette fameuse reconnaissance de dettes sur un bout de papier. Moi, j’attendis simplement malgré la douleur qui m’assailli. Mais bon, je la mettais de côté ; je ne peux pas faire autrement, surtout que si la folie me prend ici, cela sera mauvais. Et je ne dis pas sa juste pour la frime, nan, je n’ais pas ce genre d’occupation… Les tueurs qui revendiquent ceux qu’ils sont avec un sourire en grand public ne se trouve que dans les romans… Elle me tendit enfin la surface sur laquelle elle avait écrite et me dit ;
«-Signez ça et on vous recontactera sur votre fameuse adresse mail. Et veuillez ne pas trop trainer, on a du travail.»
Je ne me fis pas prier, je signai sous un faux nom ; Alexandre Dufer. Bon, j’avoue que j’ai pris la première idée qui me venait, je ne peux pas réfléchir longtemps dans mon état actuel. Ce fut rapide, je me redressai une fois que ce fut fait. Bien entendue, j’étais resté vigilent, même si l’accord est passé, les coups en douce sont monnaie courante dans le milieu ou je vis… Donc cela ne me permet pas de me relâcher, ne serait-ce, qu’une seconde.
« -Bien, c’est fait. Je ne vous dérange pas plus longtemps, sauf si vous avez encore quelque chose à me faire signez ? »
Si ce n’est pas le cas, je me contenterais de leur souhaitais un bon travail et a la prochaine bien que je ne pouvais supprimé l’animosité dans ma voix.
Qu’est-ce que je fis en premier après être partie des Gemmas ? Simplement allez à la bibliothéque de la ville humaine, crée cette fameuse adresse mail sans oublier de supprimer l’historique et les Cookie avant de repartir. Je repassai chez moi, enlevant mon déguisement, pris des médicaments bien fort avant d’avoir une mauvaise idée…. Allé faire un tour dans le Luxire, là où l’illégalité règne, accompagné de mon corbeau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: la faux [Quête][Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

la faux [Quête][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti : Faux coupons, un site du PAM fermé à Pétionville
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Gemma :: Forge-