AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Lilipam, grande gamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Védin tech
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: sans
Pouvoir :: Cactus
MessageSujet: Lilipam, grande gamine Jeu 28 Juin - 15:02
~ Carte d'identité ~

  • Nom : Pakyu
  • Prénom : Lilipam
  • Âge : 2 Semaines~
  • Race : Védine
  • Particularité de la race : Cactaceae, corps recouvert d'épines, des fleurs de cactus au-dessus des oreilles.
  • Groupe choisi : Neutre
  • Sexe :
  • Orientation sexuelle : Les trucs mignons ?
  • Logement : Helldream, Chez sa mère adoptive officieuse, Sophia Valmet
  • Langue mythique parlée : Aucune
  • Métier : Aucun
~ Biographie du personnage ~

  • Description physique : Une grande paire de bottes ornées de pics, des collants épais jaune, une robe courte à manches longues, verte à points jaunes, un bracelets à pics autour de chaque poignet, des pics sur les épaulières de sa robe, et des pics aussi sur son serre-tête, voilà le résumé des vêtements de miss Pakyu.

    Les gênes utilisés pour sa création étant ceux de divers cactus, l'ont peut voir sur sa tête, au dessus de chaque oreille, une grosse fleur de cactus au rouge pétillant. Aussi, ses cheveux mi-longs sont de couleur verte, bien difficile de la croire humaine quand on la voit.

    La plupart du temps souriante, très souriante, de grands yeux verts, toujours ouverts, pour lesquels on peut aussi mettre en cause ses gênes de cactus.

    Sa tendance à courir dans tous les sens, tout en secouant les bras, vous donnera probablement l'impression de voir un papillon géant, duquel il ne vaut mieux pas s'approcher. Bien qu'à l'arrêt et de loin, elle semble être une créature inoffensive, elle semble.

    D'une hauteur d'1m63, un ventre fin, une poitrine légèrement rebondie, tout comme son fessier, elle est formée en X, ou en sablier, comme vous préférez.

    Si vous vous approchez trop d’elle, vous pouvez voir que son corps est recouvert d’une multitude d’épines de cactus, bien que courtes d’un ou deux centimètres, elles sont pointues, et se planteront dans votre chaire si vous vous approchez encore plus.
    Et c’est bien ce système de défense qu’elle trouve abominable, car il signifie pour elle qu’elle ne peut pas faire de câlin sans faire de mal, bien loin d’elle l’idée que ce soit en fait une protection. C’est que personne ne voudrait lui faire du mal voyons, les méchants n’existent que dans les films ! Pour elle, du moins.

    Et si c’est dans le désert que vous la croisez, ne vous inquiétez pas, c’est normal qu’il n’y ait que la moitié de son corps hors du sable, car elle prend le plus grand plaisir à s’enfouir sous ces petits grains.

  • Description mentale : Si l'on devait décrire l'intérieur du crâne de Lilipam, et bien, il n'y aurait pas grand chose à décrire, non pas simplement parce que les védins pourraient être catégorisés de mentalement inférieurs, cette pensée poussée par une certaine plante grimpante.
    Mais plutôt parce qu'elle n'a pas beaucoup d'expérience de la vie, elle sait qu'il y a des trucs mignons, et elle sait que si elle les touche, ils deviennent moins mignons, et ça, la pauvre petite Lilipam, ça la rend triste.

    Si vous la croisez quelque part sur l'île, il y a de grandes chances que ce soit dans les rues gérées par la Confédération, ou dans le désert, parce qu'elle s'y sent bien, et tout le monde le sait, dans le désert, il y a des cactus.

    Outre ses airs de fille toujours joyeuse, et surtout détachée du monde réel, certaines chaînes la tirent dans les profondeur du malheur, ses caractéristiques qu'elle concidère comme une malédiction, qui l'empêchent des contacts physiques durables avec quoi que ce soit d'organique.
    Mais vu qu'elle à tendance à oublier ce point quand elle voit quelque chose qui lui plait, il n'est donc pas rare de retrouver de pauvres petites choses plus innocentes qu'elle, recouvertes d'épines.
    Elle peut paraître bien sauvage, mal éduquée (c'est normal, elle n'est pas éduquée du tout) et ignorera la plupart des personnes qui ne lui plaisent pas physiquement, parce que forcément, ça ne lui donne pas envie de faire des câlins.

    Les mystères qui font qu'elle est encore en vie sont en soit assez simples à résoudre, cela ne fait pas longtemps qu'elle est en liberté, et elle est toujours surveillée de plus ou moins loin par Sophia Valmet, sa tutrice et garde du corps. Dont elle est totalement dépendante.

    Sophia Valmet:
     

    Cette dernière serait sûrement la seule personne en qui elle aurait confiance, si sa naïveté ne la forçait pas à faire confiance à tout le monde.

    Vous l'aurez compris, en résumé, Lilipam est une gamine dans le corps d'une jeune femme.

  • Histoire :
    Laboratoire du projet Pakyu, ville de Raoued, Tunisie. 1er Octobre 1662
    "Barthélémy, où en sont tes sujets ?
    - Laisse-moi travailler, Soffrey, ils sont encore trop instables !
    - Dépêches toi, ils devraient déjà être dans les sessions d'entraînement !
    - C'est de la folie ! Le moindre problème de comportement de ces trucs pourrait tous nous tuer !
    - C'est presque le but, tous les tuer, dépêches toi."


    5 Octobre 1662
    "Bon, on va faire le premier test de sortie, hache prête, l'armure aussi, je l'équipe , et j'ouvre au premier sujet !
    - Tout ça pour un marmot un peu modifié .. tu me déçois Barthélémy, tu m'étonnes qu'il ne soient pas encore prêts ..
    - Oh ça va hein ! On ne sait pas de quoi ces trucs sont capables ! Bon, tu ouvre, avec l'armure ça devrait le faire."

    Exécutant les ordres de son collègue, Soffrey ouvre la cuve du védin de type cactus n°1, Barthélémy, équipé d'une armure en métal assez épais, récupère le marmot, qui n'a rien d'extraordinaire si ce n'est un petit fruit du dragon sur l'oreille droite.

    Amusé par l'armure, et perturbé, n°1, que l'on nommera Ilkypam, secoue les bras un peu dans tous les sens.
    De ceux-ci sortent des fruits de dragon, étant donné la faible durée de son existence jusqu’ici, il s’endort au bout d’une dizaine de fruits tombés de ses mains, provoquant un éclat de rire chez Soffrey.

    Ahah ! C’est sûr que c’est effrayant, le but est de noyer les erreurs de la nature dans la confiture ?
    -Rah c’est bon hein ! Il sera sûrement capable de faire mieux après ! On test celui-là cette semaine, et on sortira tous les autres après."

    La semaine se suivait sans qu’Ilkypam ne développe de véritable capacités pour le combat, la seule chose qu’il faisait de mieux en mieux, c’est créer des fruits de dragon, certes, pour la nourriture, les scientifiques de la base du laboratoire de Raoued étaient contents, mais pour la mission primaire de la création, il ne rentrait clairement pas dans le rôle. Bien plus intéressé à manger ses propres fruits qu’à essayer de créer des épines. Sujet n°1 déclaré défectueux.


    12 Octobre 1662
    Bon, diminue les gênes d’Hylocereus, on peut pas se permettre qu’ils fassent tous pareil, on gardera le premier pour ne pas avoir faim, mais il fait bien assez de fruits tout seul.. Augmente plutôt ceux d’Escontria..
    - En espérant qu’on ne prenne pas autant d’épines que de fruits .."

    Les sujets n°2 et n°3, dans un premier temps, subissent quelques modifications génétiques supplémentaires, le sujet n°3 recevant une très grande dose de gênes d’Escontria.


    15 Octobre 1662
    Le projet est toujours en retard, les scientifiques pressés ils sortirent les deux sujets à la fois, n°2, Zenapam, moins fruitée que son « grand frère » Ilkypam, et s’amuse plutôt elle et piquer les gens, plus pour taquiner qu’autre chose, pas une once de violence en elle, rapidement déclarée défectueuse.
    N°3 : Seyempam, des épines de cactus de partout, très protecteur, surtout envers Zenapam, il lance de temps en temps des épines pour effrayer tel ou tel scientifique, pour les dissuader de faire le moindre geste déplacé envers Zena’. Le sujet correspond mieux aux attentes du projet, mais trop agressif, il va falloir un compromis.
    Les doses ayant été préalablement notées, les 7 autres sujets, encore à l’état embryonnaire, se font injecter des gênes des différents cactus à plus ou moins haute dose.


    18 Octobre 1662
    Batterie de tests prévue sur les sujets n°1, 2 et 3. En présence du Caporal Haqq, de l’armée Tunisienne, qui vient dans l’espérance d’avoir ses védins du projet Pampa prêts pour le grand jour.

    Messieurs, présentez-moi vos sujets !
    -Mon caporal, les sujets ne sont pas encore au points, seuls trois sujets sont en phase adulte aujourd’hui, les autres sujets sont encore en train de fusionner les gênes des plantes et des cactus.
    -Montrez moi ce que vous avez !
    -Bien.. "

    Barthélémy amène donc les 3 sujets présentés précédemment devant le Caporal.
    Les présentant dans l’ordre.

    "Voici le premier sujet, Ilkypam.
    - Capacités au combat ?
    - .. Aucune, mon caporal."

    De nature belliqueuse, et mécontent de ce qu’il vient d’entendre, Haqq dégaine l’épée qu’il a à la ceinture et décapite le sujet n°1 avec.

    "Suivant, j’espère que celui-là vaudra plus le coup !
    -..Zenapam, farceuse, joueuse, mais aucune envie hostile.
    - Incapables !"

    Il s’apprête à faire le même geste que pour le premier sujet, mais est interrompu par un nuage d’épines transperçant tous les corps présents, sauf celui de Zena’ et celui Seyem’, d’où proviennent les épines. Zena’, ne comprenant pas, se rapproche de Seyem’, prenant racine dans le sol du laboratoire qu’elle transperce, entravant complètement son "frère"
    Les équipes à l’extérieur du laboratoire entendant les cris de douleurs des personnes présentes, déchiquetées, déclenche immédiatement le programme d’urgence, prévue pour protéger l’humanité si les védins venaient à devenir dangereux, ce qui est le cas présentement.
    Bloquant les lourdes, préparant les fils des explosifs déjà en place, les scientifiques évacuent les lieux, et déclenchent les explosions une fois à plusieurs centaines de mètres du laboratoire, qui s’écroule sur lui-même.




    Appartement de Sophia Valmet, ville de Leudelange, Luxembourg, 26 Décembre 2017
    Emmitouflée dans sa couette, Sophia, ouvre les yeux, doucement, se remettant de la soirée de Noël. Elle récupère le bouteille de rhum sur le deuxième oreiller de son lit, en boit une gorgée, et se redresse. Assise sur son lit, elle regarde son téléphone, un message de Thibaut, un collègue.
    « Sophia, on a du travail, retrouve moi à l’aéroport de Lux’, demain, 22h, prévois de quoi tenir une ou deux semaines, on avisera sur place si on doit rester plus longtemps. »

    "Fait chier .. Paie ton cadeau de Noël.." Voilà sa réaction, avant qu’elle ne commence à préparer des affaires, sans en savoir plus sur le voyage.

    Aéroport de Luxembourg, 27 Décembre 2017
    "Thibaut ? C’est quoi l’histoire ?
    -Un labo à fouiller en Tunisie, on commence après-demain."

    Laboratoire du projet Pakyu, ville de Raoued, Tunisie, 29 Décembre 2017.
    Sophia et Thibaut arrivent en 4*4 devant les ruines du labo, un package d’équipement de survie chacun. Ils observent un peu le tout, qui ne semble pas avoir été visité depuis très longtemps, les ruines étant les mêmes depuis plus de 300 ans.

    "On est vraiment censés fouiller ces ruines ? C’est quoi l’intérêt ?
    -Un labo de création de védins, on va voir si on peut retrouver des documents, ou en savoir un peu plus sur ce qui s’est passé.
    -Faudrait déjà trouver par où entrer, c’est tout effondré .. "

    Soupirant, Thibaut sort un ordinateur, un drone, fait quelques réglages, et voilà qu’il observe le laboratoire par la voix des airs.

    Sophia profite de ne rien avoir à faire pour l’instant pour s’aérer les poumons via des résidus de tabac, attendant simplement la suite qui ne tarde pas vraiment.

    "On doit avoir la place de passer par là, en déblayant un peu.. Prépare ton sac, on sait jamais ce qui peut arriver là-dedans.
    -Heureusement que c’est bien payé.."

    Jetant ce qui lui reste dans les mains, Sophia s’équipe, et part escalader les gravas en suivant les indications de Thibaut, et se fraie un chemin à coups de piolets et d’huile de coude. Une fois passée par le trou qu’elle vient de faire, elle sort sa lampe torche, un endroit bien poussiéreux, rempli de toiles d’araignées, quelques os par-ci par-là, des traces de brûlures, d’explosions, et des murs jonchés d’épines et d’épaisses tiges.
    Elle marche prudemment, sort une autre lampe de son sac, pour éclairer une plus grande zone, soit toute la salle où elle est.

    Son feu vert donné, Thibaut la rejoint à l’intérieur, et prend un moment pour observer, étrange, cette statue, toujours dans un coin de la salle, le sol effondré tout autour.. Il s’approche, cela paraît trop réel. On dirait.. Deux corps, collés l’un à l’autre, flétris, probablement du au temps ..

    Pendant qu’il s’attarde là-dessus, Sophia s’éloigne un peu, fouillant un peu les recoins, elle trouve quelques restes de documents manuscrits.

    Citation :
    Projet Pakyu

    Sujet n°1 : Ilkypam Pakyu, Trop d’Hylocereus, défectueux.
    Sujet n°2 : Zenapam Pakyu, Meilleur équilibre entre les gênes, manque d’agressivité, défectueuse.
    Sujet n°3 : Seyempam Pakyu, Sûrement trop d’Escontria, sujet dangereux.
    Sujet n°4 à 10, gênes intégrés, en attente de l’évolution.
    Sujet n°S1 : Nouveau mélange de gênes plus complet, non-intégré.

    "Bon, j’vais garder ça de côté, ça sera mieux que rien .."

    Regardant plus aux pieds de la statue, Thibaut remarque des tiges se diriger vers les murs, et au plafond, un peu partout dans ce qui reste de la pièce.

    "C’est ça qui permet à la pièce d’être encore debout ? .."

    Ne faisant pas gaffe à ces observations, Sophia continue ses recherches.

    "Bizarre ces cuves .. vu la taille, les trucs qu’ils mettaient dedans devait pas être bien grand .. pas un gramme de poussière dedans .. C’est bizarre ce liquide .."

    Naviguant entre les cuves, seule celle qu’elle a observée n’étant pas cassée, elle tape dans une caisse en bois, cadenassée. Le cadenas ayant bien mal vieilli, elle le brise d’un simple coup de manche de couteau.dépoussiérant un bon coup la boite avant de l’ouvrir, sur celle-ci est gravée quelques lettres : S1 Lilipam.
    Au bas des autres cuves traîne un liquide, visiblement le même qui a surpris Sophia, pas un gramme de poussière dessus non plus.

    À l’intérieur, quelques flacons, bien fermées, quelques écrits, une sorte de mode d’emploi de ces flacons, pour que le sujet S1 vienne à bout.

    "Thibaut, on va rester ici quelque jours, j’ai trouvé quelque chose de plutôt intéressant, et ça m’étonnerait qu’on puisse transporter cette cuve dehors, déblaie l’entrée que ça soit plus agréable !"

    Sans vraiment broncher, Thibaut commence à taper dans les gravats à coups de piolet, déblayant le tout à la pelle, le tout pendant plusieurs heures.
    Pendant ce temps, Sophia nettoie un peu la pièce, se servant du liquide en le poussant d’une autre pelle, poussant ainsi la poussière dans un coin de la pièce.
    Autant être dans un endroit à peu près propre si ils voient y rester un moment, le tout fait, ils vont chercher leurs lits de camp, duvets, les lampes et batteries de rechange, et se font un coin à peu près confortable pour les jours à venir.

    Assez impatiente, Sophia charge Thibaut de s’occuper du repas, tandis qu’elle suit les instructions du parchemin qu’elle a trouvé plus tôt.
    Prenant de son propre sang pour servir de réceptacles au mélange de gênes, et l’autre mélange sans indication, celui qui lance la création de l’embryon . Elle insère le tout dans la cuve, et patiente. Elle rejoint ensuite Thibaut pour le repas, et finit par s’allonger sur son lit, et s’endort, bien fatiguée de la journée.

    30 Décembre 2017
    Journée calme, Sophia passe le plus grand de son temps devant la cuve à observer l’embryon se former, et grandir à vitesse grand V.
    Au soir, l’embryon a presque atteint le stade d’un bébé a terme. Sophia fatigue, et décide d’aller se coucher, de façon à pouvoir voir plus tôt l’évolution faite dans la nuit.

    31 Décembre 2017
    Sophia se lève, s’approche de la cuve, ça y est, Lilipam est vivante, bien qu’encore sous l’effet de stase du liquide, Sophia plonge ses mains pour la récupérer, mais les retire sans la petite, d’un coup sec, s’exclamant d’un gros "Aïe !".
    Des épines plein les mains, elle somme à Thibaut de venir l’aider à les retirer, heureusement qu’ils sont venus équipés..

    Après les "premiers soins" Sophia veut tout de même retenter sa chance. Mais avec des gants cette fois-ci, assez épais. Elle replonge ses mains, sent un peu les épines sur le corps de Lilipam, mais la récupère quand même et la porte jusqu’à son lit de camp, bras bien tendus.

    "Thibaut ! Vas acheter de quoi s’occuper d’un marmot ! Biberon, lait, et un lit parapluie, et des couches, et .. ça devrait suffire, j’espère, tu t’es déjà occupé d’un bébé toi ? ..
    -On va bien s’en sortir .. J’espère."

    Il file sur ses mots, laissant à Sophia la lourde tâche de supporter les braillements de la gamine.

    "Raah mais tu vas pas te taire ? Je comprend rien à ce que tu veux ! .. Merde, j’aurais du lui dire de récupérer une couverture en plus .. ça serait plus pratique pour te porter .. Bon, on va sacrifier ma veste .."

    Gardant toujours ses gants pour le moment, elle entoure Lili’ de sa veste en cuir, de quoi éviter de se planter des épines en la portant, et l’emmène dehors pour la calmer, ou du moins juste à la lumière, qui lui rappelle que le soleil existe, à l’extérieur de ce qu’il reste du laboratoire. Elle sent au fur et à mesure que les minutes passent, la petite peser de plus en plus lourd sur ses bras, sûrement que ses muscles fatiguent .. Elle décide alors d’aller la reposer sur le lit de camp, où elle se remet à pleurer.
    Réfléchissant rapidement, Sophia décale son lit à la lumière du jour, et profite du calme revenu pour grignoter un morceau, perdant son regard dans le ciel.

    Le temps de finir son petit-déjeuner, et elle voit en baissant la tête, deux fleurs pousser au-dessus des oreilles de la petite. Se grattant bien la tête, pensant simplement halluciner. Avant de se rendre compte que ce n’est certainement pas le point le plus bizarre dans toute cette histoire.

    Le temps que Thibaut revienne, et Lilipam a déjà doublé de volume. Sous les yeux ébahis de Sophia, qui s’attelle donc à lui préparer son biberon.
    Sans même avoir le temps d’essayer de la mettre dans une bonne position, la gamine lui chipe le biberon des mains, et, voyant les oursons dessinés dessus, le serre dans ses bras, attirant les éclats de rire de Sophia. La journée se termine sans encombre, Thibaut continue de fouiller un peu la base pendant que sa collègue s’occupe de la petite, lui racontant quelques histoires et ce jusqu’à la fin de la journée, où Lilipam aura déjà l’apparence d’une enfant de 2 ans.

    Dés le lendemain, Sophia prévient Thibaut, ils doivent partir au plus tôt possible, il sera bien plus facile de faire passer une gamine qu’une adulte, bien qu’avec les quelques relations du Cartel des deux collègues, le retour ne devrait pas être trop difficile.
    Il prépare alors le tout, l’entièreté de la pièce ayant été fouillée, toutes les autres étant inaccessibles, leur travail ici est de toute façon terminé.

    2 Janvier 2018
    Jour du retour au Luxembourg, Lilipam à au matin une apparence d’une enfant de 5 ans, c’est aussi l’occasion de sa première sortie du laboratoire. Aidée par Sophia, qui a remit ses gants épais pour l’occasion, une fois descendus des gravats, Lilipam secoua sa main, que Sophia lâchât, et elle se mit à courir, secouant les bras comme pour s’envoler, en direction du sable.
    Arrivée à une petite butte, elle saute dessus et se roule dedans, finissant par en recouvrir une bonne moitié de son corps. Sophia laissa donc le soin à Thibaut de ramener toutes les affaires proches du 4*4, les rangeant en gardant un œil sur la petite, qui à l’air d’avoir son nouvel endroit favoris. Malheureusement pour elle, l’heure d’aller prendre l’avion dans l’autre sens arrive.
    Une fois toutes les affaires dans le véhicule, Sophia va extirper Lilipam du sol, difficilement, toujours avec ses gants. Bien qu’attirant quelques pleurs, elle emmène la petite dans le 4*4, galère à l’attacher avec les épines, tandis que la gamine mâchouille un fruit du dragon sorti d’on ne sait où.

    Enfin partis, direction l’aéroport, où ils rendent le 4*4, et embarquent sans encombre, la gamine emmitouflée dans la veste en cuir de Sophia, un bonnet sur la tête, pour masquer au maximum ses épines, et aussi parce qu’il fait froid, quand même.

    De retour au Luxembourg, l’appartement de Sophia étant trop petit pour accueillir Lilipam, et la miss ne comptant pas abandonner son "enfant", elle regarde les possibilités, hors du Luxembourg pour avoir accès à un désert.. Et trouve quelques informations sur une île qui vient d’ouvrir son port : L’île de Yasashi-Koji.
    Bon timing, direz-vous, et oui, c’est le scénarium qui veut ça !

    Elle parle donc dés le lendemain de son projet à Thibaut. Prend l’avion pour se rendre au port le plus proche, accompagnée simplement de Lilipam, Thibaut restant en retrait au cas où il y en aurait besoin. Et la voilà dans un bateau en direction de cette fameuse île.

    5 Janvier 2018
    Bien longues ont été ces escales, Lilipam à même eu le temps d’atteindre la taille d’une enfant de 14 ans ! Des faux papiers ayant été fait pour la védine grâce aux contacts de Thibaut, le débarquement sur l’île se fait sans encombre, après une brève étude de la géographie, elle choisit de prendre un appartement à Helldream, le plus proche possible du désert, tout en restant en ville.
    Après quelques nuits d’hôtels, avec une belle plante s’étant arrêter de grandir a l’apparence d’une ado d’environ 17 ans, elles peuvent enfin emménager, une chambre chacune, pour que Sophia puisse passer des nuits avec moins de piquants.
    Et les voilà toutes deux enfin prêtes à découvrir cette île.



  • Pouvoir : Le cactus !

~ IRL ~

  • Nom : Baptiste
  • Âge : 23 Ans
  • Première impression : Ça date, la première impression !
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Shallia !
  • Votre Parrain : Edward ! (ça compte ?)
  • D'où provient le personnage sur votre avatar et le nom du personnage ? Deviantart, fanart sans nom.
  • Votre Discord : Boorynns#6481

  • Acceptez-vous le règlement et vous y soumettez-vous ? Oui
  • Code du règlement :
  • Quelle est la date de la Kimatsu ? :


~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine Jeu 28 Juin - 22:22
Mouhahaha bienvenu jeune Padawan.

A moi les XP mouhahaha... Quoi ça marche plus la seconde fois ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine Ven 29 Juin - 10:28
Very Happy On vient à peine de recommencer qu'Edward veut farmer les xp.

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari Admin
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Protecteur Esertari
Pouvoir :: Liaison draconique terrestre
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine Ven 29 Juin - 12:15
Wesh pitite plante.

Loin de moi avec tes pics. Pas envie d'être un hérisson.
Bonne chance pour la suite Wink T'y es presque !

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine Mer 4 Juil - 19:18
Bonjour,

ton pouvoir est validé.
Au plaisir de lire tes aventures.

Le staff technique

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin Admin
avatar
Age : 45

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Gérante de cybercafé / agent du Magister
Pouvoir :: Hacker
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine Mer 4 Juil - 19:42
Que dire? J'ai aimé! On a aimé d'ailleurs. Les descriptions sont claires et légères, avec un angle d'écriture original. Attention, juste aux private jokes. Elles sont drôles ici, mais pas forcément compréhensibles pour un nouveau.

Ton histoire a du suspens et du rythme, c'est très bien amené. Juste un peu déroutant car toute l'histoire reste indirecte, abordant très peu Lilipam en elle même. Ta prèz manque juste de ce coté là, de la voir évoluer et être personnifiée dans l'histoire afin de savoir à quoi on va avoir à faire une fois en RP.

Malgré ça, nous sommes tombés d'accord sur un... *roulement de tambour*... 8!

Champomy, calissons, nougat glacé, y a plus qu'à t'activer! (Et ça c'est mon boulot, madre mia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin Admin
avatar
Age : 45

CV
Quartier d'habitation :: Atlantin
Métier :: Gérante de cybercafé / agent du Magister
Pouvoir :: Hacker
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine Mer 4 Juil - 20:08
Une chose est sûre, c'est que Lilipam ne manque pas de piquant! Petite védine conçue dans un laboratoire retrouvé au creux du désert tunisien, elle est le fruit tardif de recherches réalisées pour concevoir des védins de combat issus de l'ADN de différentes espèces de cactus. Près de 300 ans après les recherches initiales ayant abouti à la destruction du laboratoire et des cobayes de l'époque, son embryon a été activé par une membre du Cartel, Sophia, qui a utilisé son sang pour lui donner vie. Tout juste créée, sa "mère" leur a cherché un désert discret où s'établir et l'ironie du sort les a menées jusqu'à Yasahi Koji pour vivre au coeur de l'île des mythes, établies au milieu même de ceux que la védine est supposée être conçue pour les détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lilipam, grande gamine
Revenir en haut Aller en bas

Lilipam, grande gamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Présentations :: Validées-