AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chin Yun, l'Espion nord-coréen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sexire
avatar

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Espion
Pouvoir :: Dimensions
MessageSujet: Chin Yun, l'Espion nord-coréen Jeu 5 Juil - 16:41
~ Carte d'identité ~

  • Nom: Yun
  • Prénom: Chin
  • Âge: 19 ans en apparence, 46 ans réel
  • Race: Sexire
  • Particularité de la race:
  • Groupe choisi: Neutre
  • Sexe: Masculin
  • Orientation sexuelle: Pansexuel
  • Logement: Sans domicile fixe
  • Langue mythique parlée: Shilow
  • Métier: Espion
~ Biographie du personnage ~

  • Description physique: La première chose à dire sur le physique de Chin, c'est qu'il est très petit et frêle. Avec seulement un mètre cinquante-trois et cinquante-quatre kilos, il a néanmoins une carrure parfaite pour la gymnastique. Grâce à ce talent naturel et son entraînement, il fait preuve d'une agilité ainsi que d'une souplesse largement supérieure à la moyenne. Bien qu'il soit coréen, la chirurgie esthétique a gommé la plupart de ses traits typiques pour le faire ressembler davantage à un occidental. Ainsi, il a pu se faire passer pour pour le fils d'une coréenne et d'un européen. Cependant, pour renforcer cette illusion, le Sexire décolore ses cheveux normalement d'un noir de jais afin d'être d'un blond couleur de blé se mariant harmonieusement avec ses yeux d'un bleu limpide.

    Bien que sa condition de fugitif l'empêche de participer aux compétitions, Chin continue de s’entraîner et se maintient dans une forme physique digne d'un athlète olympique. Avec son physique avantageux et ses prédispositions en tant que Sexire, le Coréen pourrait jouer les Don Juan mais il préfère de loin rester dans l’ombre. Il favorise ainsi des tenues lui permettant de facilement dissimuler son identité ou des tenues aux couleurs sobres, généralement du noir ou du blanc cassé. Mais il ne porte ces dernières que lorsque les conventions sociales l'exigent.

    Cependant, le plus surprenant concernant le physique de Chin est son air blasé qui ne semble jamais le quitté. Vu la vie qu’il a menée, il est étonnant que son corps ne soit pas davantage marqué par son passé. Parfois, il a le même regard vide que les assassins ont après des années à exercer. Mais la petite étincelle de vie dans son regard ne tarde pas à se raviver lorsque cela arrive. Aussi, vous pourrez vous estimer particulièrement chanceux si vous arrivez à voir un sourire venir déformer les traits du Sexire.

  • Description mentale: Chin a été profondément marqué par son passé au point d’être aujourd’hui psychologiquement très instable. Cependant, le Sexire cache ses problèmes et sa psyché torturée derrière un masque d’indifférence lui donnant son air blasé qui semble ne jamais le quitter. Mais la vérité est que l’horreur des crimes qu’il a commis reviennent le hanter depuis qu’il essaye de ne plus être la machine froide et meurtrière qu’il était afin de vivre pleinement sa vie.

    Depuis lors, le Coréen essaye de se distancier de celui qu’il était jadis mais ce travail est très difficile, d’autant qu’il ne peut révéler à personne la véritable nature de son travail pour le gouvernement nord-coréen. Entre la Corée du Nord qui veut l’exécuter pour trahison et les autres qui l’interrogeraient pour découvrir tous les secrets de Kim Jong-un qu’il connaît... Heureusement qu'ils ignorent la place qu’il avait au sein de l’armée. C'est pour cette raison que le Sexire a ériger en véritable principe de vie de ne faire confiance à personne. Personne n'est digne de confiance et personne ne devra jamais savoir pour son passé. Malheureusement, cela signifie aussi qu'il est seul pour lutter contre les fantômes de son passé.

    De plus, Chin est toujours profondément marqué par la propagande nord-coréenne et, même s’il a su se libérer de son influence, il garde de celle-ci une vision manichéenne du monde. Les choses sont soit blanches soit noires, soit bonnes soit mauvaises. Il éprouve ainsi de grandes difficultés à accepter qu’il puisse y avoir des situations où les choses ne sont pas aussi claires. C’est d’ailleurs certainement à cause de cette vision très binaire qu’il éprouve tant de difficulté à se pardonner ses actions passées. En effet, les meurtres qu’il a commis étaient foncièrement mauvais mais, du point de vue de la Corée du Nord, c’était la meilleure chose à faire.

    Enfin, si on met de côté ses problèmes psychologiques, Chin est quelqu’un de studieux et de persévérant, même si son travail ne se reflète pas toujours dans ses résultats. Il se montrera même perfectionniste et imaginatif pour des sujets le passionnant. Parfois, cela pourra même aller jusqu'à des élans de positivisme comme lorsqu'il s'entraîne. Malheureusement, ces moments lui faisant oublier son passé sont rares pour l'instant.

  • Histoire: En dehors de Yasashi Koji, la vie des Mythes n'est guère facile. Devant vivre dans la crainte permanente d'être découvert et exterminé, la plupart fondent de petites communautés et s'isolent dans un coin perdu du monde, espérant bien souvent ne pas avoir la visite d'Humains. Néanmoins, il existe en Corée du Nord le Bureau des Mythes les protégeant. Bien sûr, cette entraide n'est guère désintéressée et, dans le cas du régime communiste, ceux-ci n'hésitent pas à avoir recours aux talents des Mythes pour s'occuper de tâches impossibles pour les Humains. Ainsi, la plupart des miracles attribués au Président Éternel Kim Il-sung et à ses descendants sont l’œuvre des Mythes. Cependant, il ne s'agît là que de la partie visible de l'iceberg.

    En effet, le Président Éternel et les dirigeants des trois corps de l'armée ont mis en place tout un protocole pour gérer les Mythes au sein du pays. Cette organisation est officiellement connue sous le nom du Bureau Spécial qui s'occupe exclusivement des affaires privées du Président. Surnommé Bureau des Mythes par ces derniers, on trouve à sa tête le Président de la Corée du Nord ainsi que le chef de l'armée de terre, de l'air et de la marine. Ensuite, un petit groupe de deux ou trois examinateurs de l'armée est aussi dans le secret au sein du Comité de Gestion des Mythes, commission secrète au sein du Bureau des Mythes. Celle-ci s'occupe de suivre leur éducation et gérer leur vie jusqu'à leur affectation dans une unité militaire, pour ceux rejoignant les forces spéciales ou l'armée régulière. Finalement, les dirigeants du Bureau des Mythes reçoivent aussi l'assistance dans la gestion des Mythes, entre autre pour l'attribution de nouvelles identités, du sous-secrétaire général du Parti ainsi que du Ministre de la Sécurité du Peuple et du Premier Ministre.

    Cette dizaine de personnes au courant du Secret au sein des plus hautes sphères du Parti et du gouvernement nord-coréen surveille ainsi l'ensemble des Mythes connus dans le pays. Grâce à un système bien rôdé pour traquer les dissidents politiques, les Mythes sont sous une surveillance constante comme ces derniers. Cela commence dès leur naissance dans le camp du Mont Suyang. Officiellement, la vieille forteresse a été convertie en camp de travail pour la rééducation des travailleurs trop fainéants. Mais il s'agît en réalité d'une couverture pour un camp abritant exclusivement des Mythes pour leur permettre d'élever leurs enfants à l'abri des regards avant que l'éducation nationale ne prenne la relève sous la houlette des militaires. Ensuite, les Mythes sont intégrés à l'armée, en tant que membre des Forces Spéciales pour les plus brillants ou en tant que simple réserviste pour ceux inutiles aux militaires. Cependant, une solution finale fait aussi partie du protocole. En cas de signe de trahison ou de dissidence d'un Mythe, celui-ci est immédiatement exécuté.

    Dans le cas de Shin, son père était un Sexire dont le pouvoir ne lui permettait pas de se garantir une place dans l’armée régulière. Cependant, sa capacité à favoriser la croissance aussi bien des végétaux que des animaux faisait de lui un atout précieux pour l’agriculture du pays. Aussi, il fût envoyé dans un village en périphérie de Huichon. Il y vécut plusieurs années paisiblement avant de se marier à une jeune femme du village et, grâce aux dons de Hyo, la famille Bak vécut dans une relative aisance. Tout du moins, ils n'étaient guère inquiétés par les autorités jusqu'au jour où Kyong tomba enceinte.

    Ce jour-là, ils furent déportés au Mont Suyang comme tous les couples attendant la naissance d'un Mythe. La raison officielle de cette déportation fût les résultats du village en deçà des espérances et qu'Hyo était considéré responsable de cette situation. Bref, le gouvernement, ou plutôt le bureau, avait fait comme à chaque pour s'assurer que le Secret serait préservé. Ils isolaient les parents ainsi que leur enfant à naître dans une zone interdite, donnaient une justification à la population et, si quelqu'un avait eu l'audace de faire une remarque, il aurait été envoyé lui aussi dans un camp mais en tant que dissident politique. Après tout, même les officiels du Parti et les soldats chargés de la déportation ignoraient tout de la véritable nature de ceux qu'ils prenaient en charge.

    Une fois déportés, les Bak vécurent pendant dix ans dans la forteresse du Mont Suyang où Kyong donna naissance à Shin ainsi que ses deux sœurs. Durant ces dix années, ils élevèrent leur trois enfants jusqu'à leur cinq ans. Là, le système scolaire nord-coréen prenaient l'enfant à charge sous la surveillance du Bureau. Les parents eux étaient relocalisés dans un autre endroit du pays une fois qu'ils n'avaient plus d'enfant à charge. Le jour de ces cinq ans, Shin fût donc séparé de ses deux sœurs pour être envoyé dans une école de Pyongyang.

    Malheureusement pour le jeune garçon, il se révélait un élève médiocre bien qu’extrêmement discipliné. L’endoctrinement qu’il avait subi depuis sa naissance avait fait de lui un pion facilement manipulable par le Parti mais dont les compétences laissaient à désirer, sauf en sport où il se montrait particulièrement brillant. Cependant, ce n’était guère suffisant pour le comité de gestion des Mythes qui ne voyaient pas un grand avenir pour le Sexire, surtout au vu du pouvoir de son père.

    Mais le jour où son pouvoir se manifesta pour la première fois, l’avis de la commission à son sujet changea drastiquement. Alors qu’il était âgé de seulement douze ans, le jeune adolescent s’était retrouvé par inadvertance enfermé dans la bibliothèque où il était occupé à travailler. Normalement, il aurait dû être bloqué dans le bâtiment jusqu’au lendemain matin et, au lieu de cela, il réussit à passer à travers la porte fermée. Constatant que Shin était capable de s’échapper d’une pièce close sans laisser la moindre trace, la commission, et en particulier le chef de l'armée de terre, vit en lui un potentiel exceptionnel. Ils firent donc passer le Sexire du statut d’étudiant médiocre à celui de super-star de l’école par un tour de passe-passe administratif.

    Grâce à ce nouveau statut, le jeune adolescent fût envoyé dans la meilleure école du pays où il reçut une éducation sur mesure. Ainsi, son emploi du temps était divisé entre l’entraînement sportif où il se concentrait sur la gymnastique et les arts martiaux d’une part, et d’autre part les cours de langue intensifs où on lui enseigna le mandarin, le japonais, le russe, l’arabe, le français, l’espagnol et l’anglais. À côté de ces deux principales activités, il recevait aussi quelques cours afin de respecter le programme scolaire minimum réglementaire mais ceux-ci étaient clairement présentés comme secondaire pour Shin. Néanmoins, son caractère très studieux le poussa à travailler durement pour ces cours aussi afin de finir ses études secondaires avec une mention très bien.

    Âgé de dix-sept ans, il entra alors dans une prestigieuse université militaire où sa formation fût confiée à un haut gradé des forces spéciales. En effet, le Bureau des Mythes avait de grandes ambitions pour le jeune homme. Ils voulaient l’envoyer aux Jeux Olympiques de Barcelone afin d’éliminer plusieurs opposants politiques qui avaient fuit le pays et trouvé exile en Espagne. Cependant, cela impliquait que Shin devait être capable d’éliminer ses cibles et surtout d'avoir le niveau pour participer aux Jeux.

    Pendant les trois années avant les Jeux Olympiques, Shin reçut donc une formation approfondie dans les arts martiaux ainsi qu’une formation militaire complète. Néanmoins, il ne lésinait pas non plus sur son entrainement, y consacrant encore plus de temps. Il ressortit grâce à ses efforts major de sa promotion et fût enrôlé au poste de Lieutenant dans les forces spéciales, à peine quelques semaines avant sa première mission à Barcelone.

    Il fût donc envoyé aux Jeux Olympiques où il participa sous le nom de Pae Gil-su à l’épreuve de cheval d'arçon, sa discipline de prédilection et où il décrochera la médaille d’or. Bien sûr, ce résultat enchanta ses supérieurs pour le prestige qu'elle apportait au régime. Mais leur plus grande satisfaction fût que sa véritable mission fût elle aussi menée à bien... Les premiers meurtres du jeune homme qui élimina un dignitaire du Parti qui avait fuit après être tombé en disgrâce et le chercheur du programme nucléaire qui l'avait accompagné.

    Suite à cette première mission réussie, Shin continua d’opérer sous le nom de Pae Gil-su pendant quelques années, gagnant au passage plusieurs médailles aux Championnats du Monde de Gymnastique Artistique, jusqu’à ce qu’il soit contraint de prendre sa retraite pour ne pas éveiller les soupçons quant à sa jeunesse bien peu naturelle. Il fût ainsi promu au rang de Capitaine sur base de ses états de service et affecté à son ancienne école en tant que formateur pour les gymnastes nord-coréen. Parmi les nombreux élèves réussissant des résultats honorables qu'il forma, la meilleure fût sans conteste Hong Un-jong qui gagna comme lui la médaille d’or aux Jeux Olympiques à Pékin en 2008. Cependant, ce n'est guère pour cette raison que la jeune femme marqua son esprit.

    En effet, cela faisait depuis des années que le Sexire espérait pouvoir un jour participer à nouveau aux compétitions. Ainsi, il s'entraînait sans relâche pour maintenir son niveau pour son éventuel retour. Et Hong Un-jong fût la seule à montrer la même dévotion que lui à leur discipline. C'est sans doute ce qui rapprocha les deux gymnastes, les conduisant à un léger flirt et finalement une relation. Mais tout changea en 2006 quand le Bureau des Mythes décida de lui attribuer une nouvelle identité.

    Après dix années en tant qu'entraîneur, Pae Gil-su avait été oublié sur le circuit international. Aussi, le Bureau jugea qu'il pouvait repartir sur le terrain sous le nom de Ri Se-gwang. Il reprit alors sans hésitation le chemin des compétitions, accompagnées des missions d’assassinat et d’espionnage. Grâce à son pouvoir, Shin était imbattable dans son métier. Après tout, rien ne pouvait l’empêcher d’entrer quelque part et il ne laissait pas de trace à tel point qu’il ne fût jamais inquiété pour ses crimes. Mais en choisissant de repartir, il avait aussi dû faire une croix sur sa relation avec son ancienne élève.

    Pendant les dix années qui suivirent, le Sexire enchaîna les compétitions et les missions à travers le monde grâce à sa couverture de sportif. Mais après avoir explosé en remportant la médaille d’or au saut de cheval dans les éditions 2014 et 2015 des Championnats du Monde de Gymnastique Artistique ainsi que la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, le Sexire se retrouve extrêmement médiatisé. Le Bureau des Mythes envisagea alors de le suspendre une nouvelle fois du terrain et ce malgré sa récente promotion au titre de Commandant.

    Ce fût ainsi que Shin fût devant un choix cornélien à la veille de son départ de Rio pour retourner en Corée du Nord. Soit il faisait ce que tout le monde attendait de lui et rentrait au pays, recevant les honneurs qui lui étaient dus, ou bien il décidait de fuir pour préserver la liberté qu’il avait lorsqu’il était à l’étranger pour les compétitions. Après tout, les images de télévision étaient devenues d’excellente qualité aujourd’hui et il ne pourrait probablement plus revenir sur le terrain en tant que sportif. Et puis, est-ce que son pays méritait vraiment qu’il se sacrifie ainsi pour lui?

    N'étant plus baigné en permanence dans la propagande d’état, le Sexire avait commencé à remettre en question la légitimité du pouvoir en place. Ou plutôt, il avait commencé à chérir la liberté dont il jouissait hors du pays comme tous les autres. Cependant, ce fût sans doute l’éclair de génie qu’il eut ce soir-là qui le poussa prendre la décision de fuir. Pour ce faire, il s’arrangea pour s’expédier par la poste à un sportif sud-coréen vivant à New York et avec qui il s’était lié d’amitié. Grâce à son pouvoir, Shin réussit s’enfermer dans un colis et à être expédié à son ami qui était lui-aussi un Mythe.

    Une fois échappé de l’emprise de la Corée du Nord, Shin devait maintenant s’assurer que le gouvernement ne le retrouverait pas. Dans le cas contraire, ils enverraient assassin à ses trousses pour sa trahison. La première chose que fît le Sexire fût de teindre ses cheveux en blond avant de subir plusieurs interventions de chirurgie esthétique pour occidentaliser ses traits afin d’être moins reconnaissable. Pour parfaire l’illusion, Shin réussit à avoir l'aide du gouvernement sud-coréen grâce à l’intervention de son ami et reçu une nouvelle identité, sud-coréenne cette fois-ci… Chin Yun.

    Grâce à ses gains suite à sa dernière médaille d’or, le Coréen décida de partir explorer le monde pendant deux ans, évitant autant que possible les pays asiatiques. Il se tint aussi à l’écart des compétitions de gymnastique par précaution durant cette période jusqu'au jour où il trouva un endroit où s'installer. Après avoir bourlingué de part le monde, celui-ci passa par Yasashi Koji lors de l’ouverture du parc et décida de rester parmi la communauté de Sexire qu’il découvrit sur l’île.

  • Pouvoir: Dimensions - Ce pouvoir permets de manipuler les dimensions et exploiter les nombreuses qui ne sont normalement pas accessibles au commun des mortels.

~ IRL ~

  • Nom: Kevin
  • Âge: 25 ans
  • Comment avez-vous découvert le forum: Joueur de la V1
  • D'où provient le personnage sur votre avatar et le nom du personnage: Roxas de Kingdom Hearts 2
  • Acceptez-vous le règlement et vous y soumettez-vous: Oui
  • Code du règlement :
  • Quelle est la date de la Kimatsu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: Chin Yun, l'Espion nord-coréen Ven 6 Juil - 10:37
Bonjour,

ton pouvoir est validé. Cependant étant donné sa nature plutôt large, nous nous réservons la possibilité d'en refuser certains aspects.

Au plaisir de lire tes aventures.

Le staff technique

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Magister
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chin Yun, l'Espion nord-coréen Mar 10 Juil - 20:58
Bonjour Chin,

nous avons commencé à lire ta présentation mais nous sommes face à une incohérence avec le background de Yasashi Koji. En effet, le Cartel est actuellement la seule organisation humaine à une telle échelle au courant du Secret. Il n'est pas possible pour des pays d'avoir déjà une telle information, surtout depuis des décennies avec une organisation structurée de travailler avec des Mythes. Il faudrait donc que tu modifies ta présentation en conséquence.

Nous te proposons comme possible alternative de limiter drastiquement les humains au courant. Tu peux par exemple dire que seule la famille du Président Éternel Kim Il-sung est au courant et les utilise, mais pas des gouvernements entiers. Les quelques personnes au courant mentant aux autres humains. Ainsi, quand ton personnage est poursuivi lors de sa fuite, ce sera par exemple pour espionnage ou trahison et non pour sa nature de Mythe.

Voilà voilà, tel quel tu ne peux être validé.

Au plaisir de voir les modifications.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar

CV
Quartier d'habitation :: SDF
Métier :: Espion
Pouvoir :: Dimensions
MessageSujet: Re: Chin Yun, l'Espion nord-coréen Mar 10 Juil - 23:32
Alors, je l'ai peut-être mal exprimé mais dans l'idée ce n'est qu'un groupe extrêmement réduit comportant le Président en place et un petit groupe de militaire haut-gradé. Genre, une vingtaine de personne maximum. Les autres sont juste des pions qui ne connaissent rien de la réalité.

Du coup, c'est bien pour trahison qu'il est poursuivit.

Edit: Du coup, j'ai un peu reformulé certains points pour mieux faire ressortir cette idée que seule une poignée de personnes sont au courant pour les Mythes. J'ai ajouté un paragraphe pour expliquer l'organisation du truc que je ne voulais pas mettre à la base parce que c'était censé être quelque chose d'obscur dans lequel on voit qu'il n'y a qu'une dizaine de personne réellement au courant du secret.

Edit 2: Après, à titre personnel, je ne vois pas en quoi le fait qu'un ou plusieurs pays possèdent de grosses organisations exploitant les Mythes soit incompatible avec le contexte. Le Cartel, d'après le contexte, est la seule organisation à posséder l'IPM et pouvoir le fabriquer. Néanmoins, tel qu'il est décrit, il s'agit d'un mouvement populaire qui a décider d'avoir recours à l'ultra-violence comme solution.

En effet, si il s'agissait d'une action gouvernementale, celui-ci aurait réussit à faire passer les massacres comme une bonne chose comme ils l'ont fait pour les guerres au Moyen-Orient ou avec la Loi de recensement des Sur-Hommes dans l'univers Marvel à l'origine des événements de Civil War.

Par conséquent, on peut imaginer que des gouvernements posséderait de grandes organisations afin d'utiliser les talents particuliers en échange de leur protection. Expliquant de fait une campagne visant à décrédibiliser les actions du Cartel de la part des organes de presse étatique les poussant dans la voie de l'ultra-violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Magister
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chin Yun, l'Espion nord-coréen Sam 14 Juil - 15:39
Me revoili, me revoilou sur ta présentation.

Bien bien, les modifications ayant été effectuée pour mieux s'inscrire dans le contexte, tu es donc validé.
Le moment fatidique de la note : 7.

Nous te souhaitons un bon jeu pour la suite et on sabre le Kidibul. N'oublie pas de mettre le lien de ta présentation dans ton profil. Tu peux également créer une autobiographie, ton propre domicile si tu le désires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chin Yun, l'Espion nord-coréen
Revenir en haut Aller en bas

Chin Yun, l'Espion nord-coréen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hwang Su Il - Militaire Nord Coréen
» JO nord-coréen
» Guerre du crabe (Corée du Nord - Corée du Sud)
» Le journal de la vérité en Corée du Nord
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Présentations :: Validées-