AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Jeu 19 Juil - 13:05
Satisfaite de l’expérience de ce matin et pensant avoir trouvé un instructeur pour le self-défense, Alicia se dit que pouvoir utiliser une arme à feu pourrait lui être utile contre ces fichus hommes-loups. « Et dire que j’ai refusé de faire les jeunes tireurs ou l’armée lorsque j’étais en Suisse, j’ai vraiment raté une coche comme le dirait mon papa.», pensa la jeune femme alors qu’elle poussait le porte du salon de tatouages.
    «Salut maman, salut papa.», leur dit la jeune femme en leur faisant un signe de la main avant de se diriger vers le bureau qui lui était attribué.


Étant donné que les deux parents étaient occupés par un client chacun, ils ne lui répondirent que d’un signe de tête. Alicia se mit alors au travail, car elle devait terminer plusieurs propositions pour un client qui venait dans deux heures.

Ce fut limite, mais elle venait de lancer l’impression des deux illustrations lorsque l’homme entra. La réunion se déroula plutôt bien, les dessins lui plaisaient et il ne demanda que quelques légères modifications. Après avoir pris un prochain rendez-vous pour faire le choix définitif de l’image et commencer le tatouage, Alicia le guida vers la sortie puis jeta un œil pour voir si ses parents étaient occupés ou non. Comme ce n’était pas le cas, elle leur demanda s’ils avaient quelques minutes pour discuter. Comme c’était le cas, elle exposa son envie d’apprendre le tir et elle eut le droit à des moqueries de son papa qui jusqu’ici s’était battu pour qu’elle commence. Alors que dans un premier temps, Odile et Peran ne purent pas lui donner le nom d’un instructeur et les trois durent retourner travailler, la maman d’Alicia se rappela d’avoir reçu une carte de visite d’une garde du corps juste avant la fermeture du salon. Le dernier client venait de sortir et Odile lui tendit le fameux morceau de carton.
    «Tiens ma choute, cette personne pourra peut-être t’aider, mais fait attention aux choix de tes mots, car elle ne désire travailler qu’avec des « acteurs » de l’île ou des Mythes si tu préfères.»
    «Merci maman, je t’aime.», lui répondit sa fille en lui déposant un bisou sur la joue. «Bon papa, maman, j’ai rangé ma place de travail, je peux y aller maintenant, à demain.»


Puis elle sortit à son tour et « dégaina » son téléphone, elle ne pensait pas arriver à atteindre cette personne du premier coup, mais il fallait bien commencer un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Altération corporelle personnelle
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Sam 21 Juil - 13:28


Une tradition Helvétique


Deux coups secs et rapide à la porte, un moment d’attente puis une voix masculine se fait entendre, assez forte pour être entendue depuis le pallier

« - oui ?

- C’est la factrice ! Un colis en recommandé pour vous Mr Jones. »

La porte ne tarde pas à se déverrouiller. Je compte en silence les secondes, la poignée se baisse. C'est le moment pour moi d'agir. Un grand coup d'épaule sec, la porte s'ouvre en grand, allant brutalement claquer contre le mur derrière et l'occupant des lieux est projeté en arrière.
Fondant alors sur ma victime, je prends à peine le temps dans le mouvement de fermer la porte d'un mouvement de talons la faisant claquer mais, dans l'autre sens cette fois. Surpris par ma rapidité d'action, la lutte s'écourte et n'est que de très brève durée.

Tombant sur le golgoth alors qu’il était en train de se relever, le choc le renvoi immédiatement au sol. Je lui empoigne le t-shirt au niveau du col, il réplique en m’agrippant le débardeur et essaye de rouler pour me coincer au sol. C’est un grand coup de poing de ma main droite au niveau de sa mâchoire histoire de le sonner qui va lui faire lâcher prise avec une plainte de douleur puis, alors que l’on gît pelle mêle au sol, je dégaine un de mes Beretta et l’amène à sa tempe avant de presser la détente… « Clic »

« Pan… T’est mort. »

A mes mots l’homme se tend et se met à déclamer sur un tons mélodramatique, sa main gauche crispée sur sa gorge, sa main droite tendu au plafond tout doigts écartés alors que ses yeux s’écarquillent :

« Arg… Je me meurs, la méchante Twons m’a tué ! Arg, au’scours, je me vide de mon sang… Arg… glarg… aaaa… J’suis mort... »

Puis il arrête de bouger et de convulser, sa main droite tombant au sol, le long de son corps, ses yeux se fermant. S’en suit un léger moment de flottement de quelques secondes avant que le colosse ne rouvre un œil pour me regarder, sourit puis, la tension s’apaise soudain et nous partons tout deux dans un grand éclat de rire face au ridicule du jeu d’acteur de l’Asura qui est, mon partenaire d’entraînement privilégié pour bien des points...
Mettant quelques instants à nous calmer, je me relève ensuite avant de tendre la main à Jones qui s’en saisit pour se relever avant de me rendre mon 92Fs qui traînait au sol et de se masser la mâchoire, grimaçant légèrement.

« Mollo Mel la prochaine fois par contre. Le coup a réellement faillit m’envoyer dans les choux. »

Ricanant je lui met une petite tape à l’épaule avant de sortir de cet appartement d’entraînement, me dirigeant vers le vestiaire. C’est sur le chemin que mon perso va sonner, interrompant ma discussion avec mon collègue.
Ne traînant pas pour répondre, une rapide discussion suivit :

"Melreas Twons bonsoir?

- Euh Bonsoir, j'ai dans ma main votre carte de visite et je voulais savoir si vous donniez des cours de tirs ?

- Des cours de tirs? "

Surprise par la réponse je laisse un moment de flottement, m’arrêtant de marcher, laissant Jones me distancer avant que je ne reprenne en reprenant ma marche. Je m'attendais à tout depuis que j'avais ce double emplois mais... Donner une formation ça, c'était bien nouveau pour moi et je ne m'y attendais absolument pas. Des professionnels étaient là pour ça... Mais si j'étais appelée c'est que j'étais reconnue et réputée.

"- Je pourrais oui. Après... ça dépendra de plusieurs... Formalités"

S’en suivit alors un nouveau blanc mais, de mon interlocutrice cette fois çi avant, qu’elle ne reprenne la parole par une nouvelle question :

« -Vous ne désirez travailler qu'avec les acteurs de l'île c'est bien cela ?

- Je travailles en effet principalement pour les personnalités de l'ile. Mais je peux exercer pour d'autres personnes en cas de besoin.

- Je pense correspondre à vos critères et pourrait vous en faire la preuve sur place.

- Bien dans ce cas... Demain même heure au 50 shades of alcohol.

- Juste une dernière question, quels sont vos tarifs ?

- Je vous ferais par de tout ça demain. Lors de notre entrevue."

- Entendu, à demain alors

- A demain."

Raccrochant au moment où je pousse la porte du vestiaire commun qui à cette heure çi est vide, je me dirige vers les banc où mes affaires sont entassées, récupérant de quoi me laver avant de me diriger à la douche tout en me déshabillant, les pensées dans le vague, cheminant quant à cette nouvelle expérience, quant à ce rendez vous un peu particulier. Cours de tirs, Instruction… Perdue dans mes pensées à réfléchir au tarifs, à la manière dont je pourrais former cette jeune femme au tir, je suis dans ma bulle. Si perdue que je n’entends pas la porte du vestiaire s’ouvrir ni se verrouiller, ni Jones s’approcher. Je ne prends conscience de sa présence qu’au moment où il me plaque au mur avec une certaine douceur, me désarmant de mon gel douche alors qu’il me murmure :

« La redoutable Sexire n’est pas très attentive ce soir... »

La douche sera plus longue que prévu…

Nouveauté

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Dim 22 Juil - 17:19
La journée du lendemain s’était bien déroulée pour la jeune Alicia et surtout bien rapidement. Entre son entraînement au self-défense et sa journée de travail, l’heure du rendez-vous arriva rapidement. L’Asura avait profité d’une de ses pauses pour se renseigner sur le bar et son emplacement et surtout sur sa potentielle future instructrice. Elle était maintenant certaine qu’elle pourrait la reconnaître lorsqu’elle le verra. Elle était également convaincue qu’elle avait affaire à une Sexire, tant la beauté de Mel lui avait coupé le souffle. Après avoir fait un bisou à ses parents, la jeune femme enfourcha donc son vélo, fixa son téléphone, entra les cordonnées sur le GPS et se mit en route.

Juste après être arrivée sur place, elle trouva facilement une place où cadenasser sa bicyclette et entra dans l’établissement pour se diriger directement vers le bar. Elle y commanda un gin tonic et se mit en quête de la fameuse Melreas. Elle fut contente de la trouver assise à une table, posa son verre et prit une place. La jeune Asura trouvait que la Sexire était encore plus belle que sur les différentes photos qu’elle avait pu trouver. Elle estimait qu’elle aurait une chance assez monumentale si elle arrivait à avoir deux instructeurs aussi beaux, car celui de self-défense se défendait bien également.
    «Bonjour madame Twons, c’est moi qui vous a appelé hier. Merci de me consacrer un peu de votre temps. Vous désirez que je vous démontre directement que je corresponde à vos critères ou pouvons-nous d’abords négocier vos tarifs.», demande Alicia juste avant de prendre une bonne gorgée dans son verre.


~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Altération corporelle personnelle
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Lun 20 Aoû - 13:43


Une tradition Helvétique


Sitôt rentrée chez moi, ce fut clope au bec, Heavy Metal plein les enceintes et commande de pizza avant de m'installer sur le canapé, Finn bien vautré sur mes genoux à ronronner. Une fois les quelques formalités remplies, je me perdis sur le net à la recherche de différents formateurs de tirs afin d'en récupérer les tarifs. Interrompant mes recherches uniquement pour récupérer mon repas, laissant un généreux pourboire au livreur, je partis ensuite à la recherche de quelques explications et quelques trames de cours de tirs. Imprimant l'entièreté de ce que je pus trouver d'intéressant avant d'aller me coucher, une fois la paperasse intéressante tiré du lot, je fis une synthèse du tout en un schéma de formation auquel je joignis un contrat de formation à la destination de ma commanditaire.

Le lendemain était à nouveau une journée que je pourrais qualifier de métro/boulot/dodo. Debout assez tôt pour une mission de protection en compagnie d'une des célébrités de l'île qui allait durer jusqu'en milieu d'après midi. Une demi-journée à protéger Monsieur qui va d'un point A à un point B de la ville inspectant divers lieux avant de signer un important contrat entre deux entreprises dans un partenariat pour une production de divers appareils. Ce qui était du coup pour une mission simple et plutôt « bateau » et qui n'avait présenté aucun risque n'ayant au final servi qu'à faire acte de présence.

Sitôt ce petit contrat terminé j’avais effectué un passage par chez moi histoire de me changer, de prendre une bonne douche et de laisser mes quelques affaires de travail à domicile avant de repartir aussi sec vers le bar où, j’avais rendez-vous pour un premier entretiens avec une personne qui souhaitait être formée au tir.

Blue jean, t shirt et manteau trois quarts. L’apparence se voulait sobre mais chic. Une tenue simple et efficace. Rajoutant une sacoche en bandoulière qui contenait quelques uns de mes effets personnels, j’y rajoutais une pochette cartonnée contenant la paperasse écrite la veille. Puis, je pris la route du « 50 shades of Alcohol ». L’établissement où j’avais donner rendez-vous à cette personne qui m’avais contacter.

M’installant à une table tranquille et légèrement à l’écart des autres, je commandais un grand café double en attendant ma cliente, buvant en silence, observant les lieux et les personnes présentes dans le bar. Ma cliente elle, ne mit pas bien longtemps à arriver. Passant par le bar pour une commande avant de venir s’attabler face à moi, je lui adressais un petit sourire, venant lui serrer la main. L’écoutant parler, je répondis ensuite :

« Nous parleront paperasse et chiffres plus tard… J’attends de voir si en effet vous… convenez. »

Puis sans un mot de plus, je me mis à fixer Alicia attendant une réponse ou une démonstration de sa part. Quoi qu’il en soit j’éliminais d’office l’appartenance aux Sexires elle ne dégageait pas ce charme, ce magnétisme… elle ne me semblait pas Gemma non plus. Quand au fait d’être une Parasite ou une Mauvaise Herbe… à cette pensée je ne pus m’empêcher de serrer les dents, mon regard se durcissant même de manière inconsciente. Elle n’avait pas intérêt à m’avoir duper…

Méfiance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Jeu 23 Aoû - 13:13
Après un serrage de mains et une courte entrée en matière, Alicia se retrouvait dans la situation qu’elle avait redoutée lorsqu’elle avait raccrochée après avoir pris ce rendez-vous. « Comment je vais faire pour lui démontrer ce que je suis… je n’ai pas envie de lui monter ma pire peur et je ne veux pas spécialement lui dévoiler la sienne. », avait pensé la jeune femme avant de réfléchir aux différentes options qu’elle avait pour ensuite choisir seule qu’il lui semblait la meilleure. L’Asura jeta alors un regard rapide autour d’elle pour contrôler une dernière fois qu’il n’y avait pas d’annonce comme quoi il y aurait des caméras et pour vérifier que personne ne les « espionnaient » ou pouvaient voir ce qu’elle allait montrer.
    «Soit… soyez attentive cela va être assez rapide et je n’aimerais pas spécialement à avoir à le refaire.», dit gentiment la jeune femme à Melreas en remontant la manche gauche de son t-shirt finissant de dévoiler une chaussette qu’elle portait pour cacher son tatouage Asura.


Elle fixa alors le barman et remonta rapidement le morceau de tissu dévoilant le dessin très bien détaillé d’un monstrueux arachnide. Après quelques secondes, Alicia fixa une cliente et le tatouage se modifia en une planète terre qui explosait puis la jeune femme re-camoufla la particularité liée à sa race. Elle refit rapidement un tour des clients, cherchant à voir si l’un d’entre eux avait réagi à son petit ménage, mais il semblait que cela ne fût pas le cas.
    «Voilà, j’espère que cela vous convaincra que je suis bien ce que je prétends. Si nous revenions à notre affaire ? Quels sont vos tarifs et une éventuelle autre condition ?», demanda Alicia juste après avoir repris une bonne gorgée de son verre le laissant à 1/3 vide.

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Altération corporelle personnelle
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Lun 27 Aoû - 18:12


Une tradition Helvétique


Silencieuse en attendant cette preuve tant attendue avant de poursuivre, je la regardais agir en silence, étant et restant attentive au moindre de ses gestes, à la moindre de ses actions. Observant alors le tatouage qu'elle m'indiquait et qu'elle découvrit de cette chaussette qui le dissimulait. Tant de précautions pour dissimuler un tatouage ne voulait dire qu'une chose.

Observant tout de même avec attention la petite démonstration, un petit sourire au visage. Les changements furent bref. Une première puis, une seconde fois et, j’eus rapidement confirmation de ce qu’elle était et, qu’elle entrait donc parfaitement dans mes critères de sélections.

Acquiesçant à sa petite démonstration et, à ses mots, je pris mon verre du quel je bus quelques gorgées avant de répondre, ayant bien noté ses regards. Comme si elle surveillait, les différents clients du bar. Précaution… Superflue à mes yeux. Si ce bar je l’avais choisis ce n’était pas pour rien :

« Vous pouvez vous détendre. Je ne vous ai pas amenée ici pour rien. Les employés du lieu sont comme nous ainsi, que les clients qui fréquentent ce bar. Du moins pour la très grande majeure partie. Rares sont les... Parasites qui se traînent jusque ici. Ils préfèrent s'agglutiner dans les rues principales de la ville avec leurs appareils photos et leurs airs d'extase devant telle ou telle façade illuminée. »

La fin de ma phrase avait été dure, froide et sèche. Le mot « Parasites » ayant même été craché avec un ton de haine et de mépris et mes mots s'étaient même achevés avec un petit sifflement dédaigneux semblable à ce qu'un serpent en colère aurait pu émettre. Une gorgée de plus puis, je poursuivis :

« Des modalités en plus… Pas vraiment. Si ce n’est une signature. Cependant j’ai quelques questions avant tout. »

Plongeant mon regard dans celui de l’Asura qui me faisait face je poursuivis de tout mon sérieux :

« Vous n’êtes pas sans connaître ma profession d’origine si vous m’avez contactée alors… Pour quelle raison me demander de vous apprendre le tir plutôt que d’aller chercher un club de tir ? Et, avez vous une arme ou, devrais je vous en fournir une ? »

Je ne m’intéressais pas au pourquoi elle désirait une formation car et bien… cela ne me regardait absolument pas et, je ne m’estimais pas être dans une position légitimes pour refuser une formation aux armes à quelqu’un qui voudrait en faire un usage plus… « détourné » et moins propre que sa protection. Car après tout… Mes berettas me servaient parfois à ce genre de taches moins propres et plus ingrates.

A cette pensée, mon regard se perdit dans le vague, bien que je demeures attentives aux mots d’Alicia pendant que, je me remémorais en silence l’entretient avec mon formateur de l’époque. Ce moment où, j’avais jurer que jamais mes armes ne me serviraient à autre chose qu’à la sécurité, à la protection d’autrui. Ce moment était bien loin à présent et, cela faisait quelques mois que je protégeais la vie des mythes d’une manière bien… Différente.

Me sortant de mes pensées en vidant cul sec mon verre avant de ramener toute mon attention à ma cliente, j’espérais qu’elle n’ait pas noter mon petit moment « de réflexion ».

Questions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Mer 29 Aoû - 23:06
Soulagée, car il lui semblait que le plus dur était passé, Sophia finit le contenu de son verre en écoutant Melreas lui assurer que la majorité des personnes dans ce bar était des mythes et qu’elle n’avait pas à s’inquiéter de leurs éventuelles réactions concernant son tatouage. L’Asura était contente de l’apprendre, cependant, elle ne pensait et n’espérait pas à avoir à le remontrer. La jeune femme ne comprenait qu’à moitié la haine qu’avait sa potentielle instructrice avait pour les humains. D’accord, ils étaient responsables de la Kimatsu, mais c’était il y a bien longtemps et elle ne l’avait pas vécu personnellement. Cependant, il était, en effet, assez désagréable de devoir vivre caché à cause de l’humanité, mais elle voulait éviter de tous les mettre dans le même panier. Néanmoins et afin de ne pas polémiquer avec la garde du corps, elle ne parla ses propres réflexions et répondit plutôt aux différentes questions de sa vis-à-vis.
    «Mhh je sais que vous êtes garde-du-corps, mais je vous ai choisi, car je voulais avoir affaire à une mythe comme moi et également le fait que vous soyez une femme à fait pencher la balance en votre faveur. Pour ce qui est d’un club de tir… je n’avais pas spécialement envie de me trouver affilier à ce genre de population… j’ai des mauvais souvenirs avec eux durant ma jeunesse hors de l’île, sans doute parce que c’étaient des Parasites. Concernant une éventuelle arme, je n'en ai pas sur moi, mais je peux m’en procurer sans problème.»


L’Asura attendit alors la réaction de la Sexire en espérant que ses réponses l’ont convaincu de collaborer.

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Altération corporelle personnelle
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Sam 1 Sep - 18:23


Une tradition Helvétique


Écoutant les différentes réponses de l’Asura à mon flot de questions je finis par acquiescer, signifiant que j’avais bien compris la totalité de ses indications et réponses. Et, passais alors à l’étape suivante bien qu’énumérant une petite condition de plus avant tout détail supplémentaire :

« Il faut que tu saches que le passage par un stand de tir sera obligatoire. Tu dois te douter que je n’ai pas l’infrastructure pour t’enseigner comme ça et, je ne t’apprendrais pas le tir à la sauvette en pleine nature. Mais là encore et comme pour ce bar, tu n’y trouveras que des résidents de l’ile. Donc n’ait pas d’inquiétude quand à tes expériences passées loin de cette île. »

Sortant la pochette où j'avais rangé tous mes documents, je sortis enfin le précieux contrat, le posant alors devant elle avant de rajouter un stylo. Contrat qui n'est qu'un banal contrat de formation où le tarif horaire a été indiquée ainsi qu'un premier socle d'une vingtaine d'heures de formation.

A ce premier document, je joignis la synthèse du programme de cours afin de permettre à la jeune femme de comprendre les différentes étapes qui étaient peu nombreuses et surtout... Elle pourra constater qu'il n'y a aucune théorie et, uniquement de la pratique. Les cours allant des séances de tir à la compréhension des différentes parties de l'arme en passant par l'entretien des armes.

Pendant qu’elle est occupée à lire tout ça, je continue de parler et d’expliquer quelques éléments basiques ainsi que quelques petites informations complémentaires :

« Mes tarifs horaires sont basés sur ce que tu pourrais trouver un peu partout. Ils sont tout de même baissés par rapport à la moyenne. Et pour cause, je ne suis pas une enseignante et je n'ai pas les diplômes pour mais, je tacherais de faire au mieux pour te transmettre ce que je sais. Cependant, tu devras en plus des cours payer tes entrées au stand de tir ainsi que tes munitions. »

Buvant une gorgée, tout en observant les réactions d’Alicia, je poursuivais. J’étais bien consciente que tout mis bout à bout les dépenses pouvaient commencer à chiffrer et à faire une certaine dépense.

« Je tiens à préciser que j’ai une obligation de résultat… Je ne lâcherais pas l’affaire et ferais tout pour t’apprendre à manier les armes de poing et ce qu’importe le nombre d’heure que tu devras passer. Il n’y a que toi qui pourra rompre le contrat. »

Laissant un temps de silence, j’attendais une réponse de la part de la jeune femme afin de voir si toutes ces premières conditions lui convenait et si, les tarifs lui convenaient. D’ailleurs en pensant aux tarifs, un détail me vint à l’esprit :

« Oh et, j’aimerais savoir si tu as une autorisation de port d’armes car sinon… Bien des choses changerons. »

En effet pour la majeure partie des clubs que je fréquentais il fallait présenter ce permis sinon et bien c’était refoulé à l’entrée. Il existait bien des clubs où, entrer sans ce papier était possible mais dans ce cas, les prix étaient bien différents et, les prix de mes cours évolueront tout autant car les risques seront tout autre.

Affaires

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Mar 4 Sep - 19:48
Écoutant et lisant attentivement les différentes consignes et informations de Melreas, Alicia acquiesça régulièrement comme réponse aux propos de la Sexire. Puis lorsque cette dernière eue fini, elle répondit en bloc.
    «Cela ne me dérange pas d’aller dans un stand de tir, mais je ne voulais pas à affaires aux formateurs habituels, d’habitude, ce sont des vieux schnocks barbants.», puis, se disant qu’elle pouvait largement passer pour une rebelle intolérante aux règles, elle voulut rassurer directement sa nouvelle instructrice concernant son futur comportement dans un stand. « Mais j’obéirai sans poser de question à vos règles de sécurités, les armes, c’est dangereux, surtout si on fait n’importe quoi avec et je ne veux pas blesser quelqu’un. Sinon votre programme et vos tarifs me vont parfaitement et je peux sans soucis payer les différents frais annexes


La jeune femme n’avait pas envie d’avouer que c’étaient certainement ses parents qui allaient financer sa formation. Pour une punk, être dépendant de quelqu’un était un peu dérangeant.
    «J’apprécie également votre dernière clause concernant l’obligation de résultat. Par contre, je n’ai malheureusement pas d’autorisation de port d’armes pour ici, j’en avais une pour la Suisse, mais je ne sais pas si elle est valable ici. J’espère que cela ne posera pas trop de problèmes à la faire reconnaître… mais cela devait être impossible… quels sont les changements que vous évoquiez juste avant ?»


Alicia espérait que les « soucis » liés à ce problème administratif ne soient que de nature financière, car sinon cela allait sans doute compliquer beaucoup les choses. La jeune Asura ne portait pas les différentes administrations dans son cœur.

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Altération corporelle personnelle
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Ven 14 Sep - 15:43


Une tradition Helvétique


Aux propos d’Alicia quand aux formateurs habituels de ce genre de centres, je ne pu m’empêcher d’esquisser un petit sourire en coin qui flotta sur mes lèvres qu’un très court instant avant de dissiper alors que je reprenais une gorgée en silence, restant totalement attentives au reste des propos de l’Asura. Bien, que son opinion sur les formateurs traditionnels, me faisait grandement penser à celui que j’avais pu avoir durant ma formation de garde du corps : Un type dans le style vieille école qui passait plus de temps à aboyer ses consignes depuis le bord du stand de tir plutôt qu’à conseiller et guider les jeunes recrues que l’on était. Chose qui d’ailleurs avait décourager bon nombres de candidats. Ça me faisait un bon référentiel sur les choses à ne pas faire d’ailleurs… et surtout sur le comment ne pas m’y prendre pour ne pas décourager Alicia.

Lorsqu’elle évoqua la seconde solution, n’ayant de port d’armes ici je reposa lentement mon verre avant de répondre :

« Trois choix s’offrent à toi. Sois tu fais en sortes d’avoir cette autorisation de port d’armes… Sinon, j’ai deux autres proposition si tu est en guerre avec les administrations qui sont relativement longues chiantes et barbantes. »

Laissant un moment de flottement, je poursuivis :

« J’aurais besoin de graisser quelques mains pour que le centre ne soit pas regardant quand à une de leur nouvelle tireuse qui vient apprendre le maniement des armes de poings. Le supplément ne sera donc pas pour ma poche mais pour le stand afin qu’il ferme les yeux et là, tout dépendra de la formule que tu prends. Sois les entrées à la séance soit, la licence du stand. La licence sera la plus avantageuse pour toi avec le nombre d’heure… Mais dans les deux cas le tarif sera doublé donc à chaque fois une entrée ou une licence pour le prix de deux. »

J’avais bien conscience qu’avec ce « supplément » à la séance les tarifs commençaient à chiffrer surtout au regard des prix d’adhésions et, si cette seconde option ne plaisait pas à la punk et, qu’elle était fâchée avec les administrations j’avais bien une troisième « solution » que je ne tarda pas à énoncer bien qu’elle ne réagisse pas trop aux tarifs qui commençaient à devenir.

« Après, si je ne me trompe pas tu est la fille de la famille Chevrolet qui tient un salon de tatouage… Il y a moyens que j’ai besoin d’un tatouage ou deux en plus et en échange, je m’occuperais de graisser les mains nécessaires à ton entrée dans le stand. Le payement supplémentaire est donc à ta convenance»

Souriant à la punk, je remontais lentement le bas de mon T-shirt jusqu’à hauteur du nombril. Elle m’avait prouver sa nature Mythique et m’avait fais confiance, c’était à mon tour de faire ce geste, révélant alors ce tatouage en forme de coeur autour du nombril. L’informant alors de ce que j’étais réellement. Je ne le laissa cependant visible qu’un court instant avant de laisser retomber mon haut afin de cacher de nouveau ce tatouage, faisant ensuite signe au serveur afin de commander une nouvelle boisson.

Affaires

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura Admin
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Tatoueuse/Videuse
Pouvoir :: Modifications et matérialisation des tatouages
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Sam 22 Sep - 16:06
Assimilant à nouveau toutes les différentes informations que Melreas lui donnait concernant les options qu’Alicia avait devant elle, la jeune femme se détendit, car il n’était question que de problème d’argent et ceux-ci ne semblaient pas aussi élevés qu’elle ne l’avait cru dans un premier temps. Ainsi, elle en aurait sans doute des moyens largement suffisamment par l’intermédiaire de son job et de ses revenus venant des actions et obligations que ses parents lui avaient offertes. De plus, il n’était pas exclu que ses démarches pour obtenir un permis de port d’armes aboutissent et il restait l’option de lui faire un ou deux tatouages gratos.

Alicia apprécia beaucoup le fait que la Sexire lui montra son tatouage en forme de cœur, car c’était pour l’Asura une belle marque de confiance. La jeune femme finit alors son verre avant de répondre.
    «Merci pour toutes ses précisions, je vais dans un premier temps tenter la voie administrative même si je n’apprécie pas vraiment aller poireauter dans un bureau pour obtenir à prix d’or un Stempf à la con. Si ça devait rater, j’aurais les moyens financiers nécessaire à ma formation, je vous le promets. Sinon, vous ne vous tromper pas mes parents possèdent effectivement un salon de tatouages et j’y travaille également comme artiste. Est-ce que vous avez déjà une idée des designs que vous désirez ? Ce n’est pas pressant et quoi que vous demandiez, je suis certaine qu’entre nous trois, nous trouverons le style qui vous plaise. Autrement, c’est ok pour moi et vos conditions de formations. On commence quand ?»


On pouvait voir que l’Asura était à la fois heureuse et enthousiaste de débuter les cours. Elle avait un bon feeling avec sa potentielle future instructrice et elle ressentait vraiment le besoin de pouvoir se défendre.

Définition Stempf:
 

~~~~~~~~~~~~
Alicia parle en Capien, code couleur: #E8002E
Sa maman Odile en Orange, code couleur: #FF4500
Son papa Peran en Pourpre, code couleur: #a1112f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Altération corporelle personnelle
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas) Aujourd'hui à 15:54


Une tradition Helvétique


Finissant mon verre en même temps que la jeune Asura j’écoutais ensuite ses différentes réponses à mes multiples questions avec une certaine attention afin d’être certaine de ne rien manquer de ses réponses et explications. Fait important que je notais tout de même, elle semblait plutôt enthousiaste et chaqu’une des différents solutions afin de gérer le supplément que je lui avaient proposé semblait lui convenir. Et c’était parfait car ce job m’assurait alors une certaine rentrée d’argent pour les prochains mois à venir. Ça ferait un bon complément en plus de mes missions de protection pour arrondir les fins de mois.

Récupérant ma boisson qui m’avait été amenée par le serveur, j’en demandais une seconde pour Alicia avant qu’il ne reparte, répondant ensuite à la jeune femme

« Pour les premiers cours ? Et bien c’est à ta convenance, dès que tu as régler tout ce qui concerne la paperasse ou dès que tu m’as informée du comment tu voulais procéder on pourras commencer. Les jours et horaires sont en fonction de tes préférences et, de ton planning. Du moins sauf pour les vendredis et samedis où je ne serais jamais disponible. Concernant le payement des cours ce sera à ton convenance… Chèques ou espèces et je préfères le payement mensuel. Ce sera plus simple et plus clair pour toutes les deux. »

Cette petite précision faite, j’étais tranquille pour les autres jours. Les principales dates où mes missions prioritaires se situant ayant été évitées, j’étais plutôt libre quand au reste de mon planning. Les joies du freelance ! Choisir quand on travaille et avec qui et surtout avec qui l’on ne travaille pas. Chose qui n’était pas offert à tout le monde et qui me serait impossible avec une agence ce qui, immanquablement m’amènerait à travailler et à protéger des parasites.

Prenant une gorgée de boisson de plus, une question me vint alors à l’esprit et, posant mon verre je me permis de demander

« Si tu as un permis de port d’armes… tu as quelques notions ou absolument pas ? Et c’était pour quel genre d’armes ce permis ? »

Il est vrai que je la harcelais plus ou moins de questions mais, j’avais besoin de savoir qui j’avais en face et surtout, j’avais besoin d’avoir un maximum d’information sur ses compétences actuelles.

Quoi qu’il en soit, je fis glisser vers elle les documents qui lui étaient destinés ainsi, que le contrat de formation et un stylo. Le dit contrat résumait le nombres d’heures de formations, les tarifs, le lieu de la salle de tir ainsi que mon identité. La jeune femme elle n’avait plus qu’à signer le contrat et à remplir son identité et ses coordonnées.

Affaires

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas)
Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Une tradition helvétique (feat. Melreas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» GAS32, Manager du Gabardan Athlétique Sport
» Rat zombie cybernétique
» [TEXTES] Poèmes en prose... (Onirisme poétique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Asura :: Commissariat-