AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Mar 4 Sep - 19:27





mère patrie
Avec Warren Wikarry







Je trouvais cette fontaine bien mystérieuse, sans plus ; elle était surement belle pour un Capien, mais elle ne me dégoutait pas non plus. Avant d’être un loup suprême, j’étais un Esertarie détestant la chaleur donc peut-être que mon jugement n’est pas bon aussi. À mes côtés, ma maitresse Aiyanna Aiso, son tatouage à côté de son œil gauche n’est pas le même que celui que j’ai sur le front… Car j’ai ma fierté de serviteur et elle a son autorité de maitre de meute quand moi, je n’en suis que le chef, l’alpha. Je regarde ses yeux noisette et ses cheveux noirs, elle est toujours parée de nombreux bijoux rouge sang… Même si, personnellement, je la trouve déjà très belle avec ses vêtements de base. Même si je boite encore à cause de la dernière fois, au lac morany, je l’accompagne toujours bien entendu… Après tout, je suis son garde du corps, le chef de la sécurité… Je porte toujours mes vêtements de serviteur, élégant, ce demi-masque noir et rouge aux allures démoniaques contrastant avec ma peau, ma pupille droite et mes cheveux longs blancs comme neige…. Le fond de mes yeux est noir alors que ma pupille gauche est rouge. Madame semble à la fois nostalgique et angoissée alors que pourtant, le luxe de ce quartier ne devrait point la gêner, non ? Je jette un coup d’œil en arrière, avec ce qu’il s’est passé l’autre jour, j’avais plus d’un compagnon. Une louve qui avait été Vedine autrefois, ne gardant que des petites feuilles de chêne teintant légèrement en vert sa fourrure blanche… Ainsi que deux branches sur sa tête, comme deux cornes. Ses yeux verts lui donnent encore plus un certain côté mystique.

Elle restait en retrait avec un autre loup tout aussi transformé qu’elle, le mâle était gris sur le dessus et blanc sur le ventre quant à lui et avait des yeux noirs. Je pouvais les voir depuis la fontaine, mais ceux qui passaient devant les prenaient au pire pour des gros chiens dressé et déguisé. Ils ne bougeaient pas d’un poil, préférant nous surveiller de loin. On s’assit sur le bord de la fontaine et bien que je ne dis rien, j’avoue que cela me fit beaucoup de bien à cause de ma jambe. Elle finit par m’avouer en soupirant ;
« -Je n’aime pas trop cet endroit… Je sais que c’est moi qui ai voulu venir me balader ici, mais… Je ne sais pas, cette fontaine, c’est si sombre par rapport à l’Alaska… Non vraiment, je n’aime pas cet endroit, quand je suis ici, des mauvais souvenirs resurgissent. »
Je la regarde… C’est donc ça ?



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: -
Métier :: Menuisier
Pouvoir :: Mancenillier
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Ven 7 Sep - 10:30
Son investigation continuait bon train. Affublé assez ironiquement du métier de menuisier que l'on lui avait enseigné durant cette dernière année, le jeune Védin n'avait pas eu de difficulté particulière à se faire embaucher parmi les artisans du bois de l'île. Talentueux et doté sans nul doute de la fibre artistique, ses employeurs qui semblaient pour la plupart humains quoiqu'un doute subsistait pour deux d'entre eux, l'avaient envoyé dans le quartier Capien pour réaliser quelques devis. Gagner sa croûte c'était en soi une bonne chose mais pour le jeune homme, réussir à pénétrer l'intimité d'une demeure capienne restait un objectif intéressant, la cerise sur le couscous étant de pouvoir travailler directement au domicile des concernés.

Il lui fallait s'introduire au près du maximum de résidents de ce riche quartier et peut-être débusquer une authentique famille, les Capiens étant terriblement versés dans ce genre de tradition des puissantes familles comme au temps de Vérone. Et au pire il tomberait sur de riches comédiens terriblement zélés et pourrait toujours se targuer d'avoir réaliser une belle commande pour mettre du beurre dans les épinards. Tant qu'il n'était qu'au début de sa mission, il ne pouvait qu'observer et tisser un maximum de liens tout en grapillant des informations.

Le voici donc arpentant la grand place du quartier Capien, sa ceinture de travail se balançant légèrement sur ses hanches étroites, vêtu de la tenue de travail réglementaire de couleur beige et son porte-folio sous le bras. Il tomba alors sur un bien mystérieux cortège. Deux énormes chiens (à moins que ce ne soit des chien-loups ou une toute autre espèce ?) étaient couchés sur les pavés. Ils semblaient tout ce qu"il y avait de plus docile et ne bougèrent pas une oreille à l'arrivée du Védin. De là où il était, c'est à dire de l'autre côté de la place, il ne pouvait guère distinguer plus que leurs pelages, blanc pour l'un et gris pour l'autre. Son regard se dirigea alors vers la fontaine où se trouvait un mystérieux duo. Une jeune femme richement vêtue à la chevelure noire corbeau et un individu aux cheveux blancs avec des oreilles touffues et un inquiétant masque sur le visage. Ce dernier portait un élégant costume tout à fait dans le ton de la tenue de la femme qu'il accompagnait. Il semblait évident aux yeux d'un observateur alerte qu'il accompagnait la femme et non l'inverse. Ils évoquaient au jeune homme une princesse et son majordome. Soit il s'agissait de comédiens et c'était alors saisissant de réalisme, soit il s'agissait d'authentiques Mythes et pour le coup son intuition pencha vers la seconde, ce qui expliquerait la présence des gardes du corps à fourrure. Pour le coup, il fut envahi d'une certaine forme de satisfaction. Il devait absolument établir le contact avec ces personnes. Il ralentit le pas à l'approche de la fontaine tandis que sa phrase d'approche prenait forme dans sa tête. Il sortit de sa poche le petit papier avec les adresses fournies par son patron et s'avança feignant un air perdu.

"- Bonjour, pardonnez moi de vous importuner mais je suis un peu perdu.. je suis menuisier et j'ai rendez vous à cette adresse pour le travail si vous saviez par hasard où ça se trouve.."

Il tendit son papier vers le couple et sortit également une de ses nombreuses cartes de visite portant les coordonnées du bureau ainsi que ses propres coordonnées. Autant y aller au culot, il ne risquait pas grand chose.

"- Pour vous remercier, je vous laisse ma carte et si vous avez besoin de quoi que ce soit, je vous ferai une petite ristourne !"

Son air enjoué et la crédibilité de sa situation, il l'espérait, suffirait pour obtenir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Dim 9 Sep - 2:16





mère patrie
Avec Warren Wikarry







On vit un homme approché vers nous, blond à ce qu’il semblerait… Les deux transformé ne le lâchèrent pas des yeux à peine ce dernier commença à nous parler. Madame s’était instinctivement rapprochée de moi ; avec le timbré de l’autre fois, je la comprenais. Moi ? J’étais assez sur la défensive. C’était mon rôle en même temps, j’étais le chef des gardes du corps à l’origine.
« - Bonjour, pardonnez-moi de vous importuner, mais je suis un peu perdu... je suis menuisier et j'ai rendez-vous à cette adresse pour le travail si vous saviez par hasard où ça se trouve… »
On le fixe tout deux, je prends le papier et le donne à Madame qui ne peut cacher son léger stress. Je le regarde, réponds à la place de Madame ;
« - Pardon, on n’habite pas ici, on ne pourrait donc pas vous aider à ce sujet, Monsieur. Néanmoins, je pense que d’autres logeant ici pourront très certainement vous renseigner. »
Je rends la liste d’adresse ; ne sachant vraiment pas où cela pouvait se trouver… Je mis dans ma veste noir sa carte de visite bien que ma réponse restât négative malgré la trace d’humour dedans.
« - Pour vous remercier, je vous laisse ma carte et si vous avez besoin de quoi que ce soit, je vous ferai une petite ristourne !
-Merci, mais Celestia est sans doute bien loin pour vos services ; porter des meubles en haut des marches célestes n’ait pas tâche aisée. »
Finalement, Madame se lança dans la conversation aussi… Voyant probablement que le risque était minime.
« - Si cela n’est pas indiscret, vous montez vos meubles sur place ? Car je ne vous vois pas avec des objets à livrer chez des clients. »
En effet, cela était assez curieux… Même si, en soi, menuiser est un métier plutôt large.




©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: -
Métier :: Menuisier
Pouvoir :: Mancenillier
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Jeu 13 Sep - 12:31
Ce fut bien dommage pour le jeune Védin d'apprendre que les personnes abordées ne vivaient guère au sein de ce Quartier. Pour le coup voici une approche qui tombait à l'eau ! Sans oublier qu'il sentait peser dans son dos le regard des deux loups géants et le type à qui il s'adressait n'avait pas l'air commode. Evidemment, rien qui lui semblait insurmontable mais il serait gênant de manquer ainsi de professionnalisme. Aussi il prendrait les infos qu'on lui donnera et tâchera de mieux identifier ces prochaines cibles.
Malgré une réponse négative, tentant le tout pour le tout autant laisser sa carte, savait-on jamais. Ils avaient alors mentionné leur Quartier de résidence, Célestia. Il était vrai qu'il n'était mentionné nul part que chaque Mythe (pardon comédiens..) devait resté cloîtré dans son quartier et il était certainement amusant pour les visiteurs de ne jamais savoir sur qui tomber tout en connaissant les lieux de prédilection de chaque type.

Le demoiselle, que le jeune homme trouvait fort jolie malgré cette marque sur son visage, s'adressa alors directement à lui. Montait-il les meubles sur place ? Pourquoi voyageait-il les mains vides ?
Une idée prit rapidement forme dans l'esprit de Warren. Après tout, pourquoi ne pas tenter le maximum avant de les laisser repartir ? S'il pouvait mettre le pied à Celestia avec une bonne raison, il ne cracherait pas dessus. Il leva ses yeux verts et darda son regard dans celui de la demoiselle, lui offrant un sourire en coin. Il était presque convaincu qu'il devait s'agir de quelqu'un d'important pour avoir une escorte pareille et il était prêt à parier que peu de personnes auraient l'audace de fixer ainsi une personne de son rang. Mais après tout, n'était-il pas qu'un simple Védin employé de l'île arrivé il y a peu et ne connaissant pas les us et coutumes qu'il fallait adopter ?

"- Vous savez, cela dépend toujours des missions que l'on nous confie et de la taille de l'ouvrage. Il faut évidemment prendre les mesures, vérifier si la demande est réalisable et le montage se fait sur place.. donc à moins que vous ne désiriez qu'une table de chevet je devrais effectuer une partie du travail chez vous. J'espère que cela ne vous gênerait pas ?"

Pourquoi pas après tout, il ne disait rien de faux, ils pourraient vérifier au près de son employeur, les gros oeuvres pouvaient nécessiter un travail en amont et un montage sur place pour pouvoir effectuer les dernières modifications. Surtout que s'il fallait effectivement monter les marches célestes plusieurs fois et avec un chargement conséquent..

"- Ah et nous intervenons aussi sur des pièces déjà présentes ! Ne vous inquiétez pas nous nous assurons toujours de travailler en toute sécurité et de façon très propre ! Nous savons nous faire discrets pour ne pas perturber nos clients lorsque nous nous trouvons chez eux."

Le démarchage professionnel allait-il permettre à Warren d'obtenir un laissez passer pour sa première mission d'inflitration ? Le Védin coula un regard vers le garde du corps. Son sourire se fit aimable. Il espérait ne pas précipiter la fin de sa mission en se jetant dans la gueule du loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Sam 15 Sep - 0:50





mère patrie
Avec Warren Wikarry







Madame avait relevé un point important ; le fait que l’on ne voyait pas les ouvrages de ce soi-disant artisan… C’était en effet étrange, mais avec du recul, on pouvait aisément comprendre ; par rapport à un potier par exemple qui peut emmener quelques petits objets avec lui. De plus, menuisier ne consiste pas seulement à transporter ses ouvrages, mais uniquement a en bricolé des déjà existant… En résumé, ce qui peut sembler suspect au premier abord ne l’ait pas du tout. Là-dessus il se défendit bien, mais néanmoins, je n’aimais pas le regard qu’il porta à Madame… Bien que cela ne faisait pas grand-chose à la concernée ; elle n’était pas égocentrique, mais plutôt gentille et fragile… Hanté aussi ; mais ne l’ait-on pas un peu tous à partir d’un certain âge ou certains évènements ? Elle se contenta ainsi de sourire poliment.
« - Vous savez, cela dépend toujours des missions que l'on nous confie et de la taille de l'ouvrage. Il faut évidemment prendre les mesures, vérifier si la demande est réalisable et le montage se fait sur place... Donc à moins que vous ne désiriez qu'une table de chevet je devrais effectuer une partie du travail chez vous. J'espère que cela ne vous gênerait pas ?
Ah et nous intervenons aussi sur des pièces déjà présentes ! Ne vous inquiétez pas nous nous assurons toujours de travailler en toute sécurité et de façon très propre ! Nous savons nous faire discrets pour ne pas perturber nos clients lorsque nous nous trouvons chez eux. »
Ma maitresse semble réfléchir… Oui, ce n’est pas si bête, je me dis moi-même… Malgré mon expérience, je ne suis pas à même de conseiller Madame pour remplir les salles vides du manoir ou encore, pour réparer les meubles abimés à hauteur de leur qualité d’origine. Mais je savais également ce que cela impliquerait hélas.
« -Entendu Monsieur…. ? »
Demande-t-elle avant de continuer.

Il fallait effectivement se présenter comme le dit la politesse.
« -Il est vrai que le manoir où je réside actuellement aurait besoin qu’un menuisier y passe…. Rien que pour remplir les pièces vides ou ceux où il manque des meubles… Sans parler de ceux qui doivent être réparés bien que pour cela, j’aimerais pouvoir connaitre à quel point vous êtes douée… Je suis moi-même Madame Aiyanna Aiso et voici mon chef de la sécurité ; Monsieur Qaammat Ugle.
-Enchanté. »
Dis-je simplement bien que j’en avais déjà marre d’avance. En effet, c’était risqué ; ma position au sein de la meute n’était pas forcément très stable… Madame appelle la louve ancienne vedine qui vint donc près de Aiyanna, s’asseyant près d’elle et fixant l’homme.
« -Mais je dois vous prévenir ; Bien que la plupart de nos loups sont dressés et sortable, beaucoup sont aussi très sauvage et implique de vous soyez accompagné à l’intérieur de la demeure… Après tout, les inconnues et les intrus sont en danger quand il n’y a personne pour arrêter notre sécurité. »
Joli moyen pour ne pas dire « Morany transformé ayant perdu la boule ». En effet, on ne savait pas s’il était au courant du secret donc dans le doute, il fallait transformer les termes pour ne rien révéler.
« -Si vous souhaitez une telle chose Madame, alors j’accompagnerais monsieur lors de son travail… Bien que je tienne à préciser si vous le permettez, que je ne suis pas pour. »
Après, je ne pouvais pas dire en public, comme ça, surtout devant monsieur que c’était, car ma place d’alpha est sans cesse contestée malgré ma puissance et qu’elle est donc vacillante… Dans cette situation, le risque est donc très grand. Madame me sourit… J’aurais préféré une vraie réponse. Elle n’a pas parlé d’Ayana, sans doute car la seule dangerosité de sa sœur, c’est sa curiosité.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: -
Métier :: Menuisier
Pouvoir :: Mancenillier
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Ven 28 Sep - 1:53
La conversation allait plutôt bon train. La demoiselle semblait bien intéressée par les propositions du jeune homme. Même s'il semblait avoir ferré le poisson, le Védin n'oubliait pas sa mission. Il n'était pas là pour vendre des commodes ! La réponse de la demoiselle le sortit de sa réflexion et il détourna son regard du garde du corps.

'- Entendu Monsieur.. ?
- Wikarry. Mon nom est Warren Wikarry, vous le retrouverez sur mes cartes avec bien sûr les coordonnées de notre bureau ainsi que mon numéro personnel."

La demoiselle enchaîna sur une présentation sommaire quoique d'un ton éloquent d'elle-même ainsi que de son chien de garde. Ce dernier lança un sommaire "Enchanté" qui sonna aux oreilles de Warren comme s'il ne l'était point du tout. Pour tout dire, le Védin n'était pas vraiment impressionné par l'individu pourtant à l'apparence robuste qui faisait office de chef de la sécurité. Si lui même n'était pas là en mission de guerre où pour blesser qui que ce soit, du moins pas dans l'immédiat, il saurait faire usage de la force en cas de besoin.

Lorsque son regard vert se détourna de la jeune femme pour se poser à nouveau sur l'étrange garde du corps. Du coin de l'oeil il vit s'approcher une louve du couple. Elle semblait obéir au doigt et à l'oeil à la demoiselle puisque l'animal se plaça non loin d'elle tout en le fixant.

"- ... Après tout les inconnus et les intrus sont en danger quand il n'y a personne pour arrêter notre sécurité."

De près ou de loin, ces paroles sonnaient aux oreilles du jeune homme comme une sorte d'avertissement. A moins qu'il ne s'agisse d'une menace ? La jeune femme ne semblait pas tenter de l'intimider ou quoi que ce soit pourtant. Etait-ce de la bienveillance dissimulée ? Confus, Warren ne savait que répondre à la jeune femme. Il ne pouvait pas déjà avoir été démasqué ! Evidemment, pour l'instant il ressemblait à un vulgaire et quelconque artisan venant proposer ses services pour de menus travaux.

Evidemment et sans surprise, le garde manifesta sa réprobation. Bien que contre l'intrusion du Védin au sein de la demeure de sa maitresse, il consentirait à le surveiller pendant. Il ne fallait pas penser que Warren s'attendait à avoir les mains libres durant cette mission, mais se retrouver au sein du foyer, même entouré de loups lui permettrait sans doute d'en apprendre plus.. Les loups semblaient authentiques, pas de chiens croisés. Des loups domestiqués.. pouvait-il s'agir de Moranies ? Et si tel était le cas, comment le prouver ? Ceux ci semblaient dociles pourtant on lui avait enseigné la dangerosité de cette race qui perdait tout contrôle pendant une métamorphose en animal.. ceux ci semblaient pourtant aux aguets bien que calmes et surtout attentifs et obéissants. Un véritable prodige !

Quoi qu'il en fut, il ne pouvait protester et devait se plier aux exigences de sa nouvelle cliente.

"- Evidemment, je comprends tout à fait qu'il ne soit pas très prudent d'ouvrir sa porte à n'importe qui. Sachez madame que je travaille généralement seul lorsque je suis en extérieur. Du coup, peut-on dire que vous venez de m'embaucher ?"

Les loups étaient une piste très intéressante ! Peut-être même plus que la demoiselle puisque plus facilement identifiable et surtout, il pourrait être plus simple de rassembler des preuves. Il restait une dernière chose à faire pour atténuer les soupçons au maximum.

"- Et si tel est le cas.. Désolé d'aborder directement le sujet mais, concernant les rémunérations c'est l'île qui prend ça en charge ? Vous êtes comédiens ici je présume ? Du coup si vous vivez dans les décors, il est normal que ça soit la juridiction de l'île qui prenne en charge ce genre de démarches non ? Je suis arrivé il y a peu et vous êtes mes premiers clients de ce genre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Mer 3 Oct - 21:47





mère patrie
Avec Warren Wikarry






Madame avait demandé au jeune homme et menuisier son nom, ce dernier se présenta donc ;
« - Wikarry. Mon nom est Warren Wikarry, vous le retrouverez sur mes cartes avec bien sûr les coordonnées de notre bureau ainsi que mon numéro personnel. »
Cela fit sourire Madame, il est vrai qu’elle préfèrerait avoir son adresse personnelle… Malgré sa jeunesse, elle trouve cela plus correct d’utiliser les lettres que les SMS ou les appels… Il arrivait même qu’elle oublie son téléphone portable ; heureusement que j’ai le mien toujours avec moi, dans ma veste, mais en cas de besoin, s’est compliqué. Elle jeta un œil à la carte et le prévint qu’il devrait être accompagné… Et malgré le besoin qu’un homme de ce corps de métier passe, je n’étais pas pour… En tout cas, pour l’instant…. En tout cas, le dénommé Warren ne perdit pas de temps, effectivement, ça sonnait l’embauche… Enfin a sa place, je ne serais pas heureux, mais c’est parce que moi, je savais… Parce que je savais les loups rebelles ne demandant qu’à se rebeller et dévorer, parce que je savais la tristesse et l’inquiétude rongeant les sœurs, parce que je savais le nombre de pièces vides dans ce grand manoir si haut comme pour toucher un quelconque dieu… Comme si les divinités avaient déjà été vraiment miséricordieuses avec les vivants, comme si les vrais miracles existaient vraiment. Mais ce n’était pas le cas, ce genre de chose n’existe vraiment pas contrairement aux mythes que l’on est… Et que dire de la bonté de mes maitresses ?

Est-ce vraiment de la bonté quand la tristesse et le deuil vous compressent le cœur ? N’est-ce pas plutôt une altitude avec un sourire forcé pour ne pas sombrer ?

Je suis parfois le capitaine d’un bateau pirate perdu en pleine tempête ; j’aime beaucoup mon navire malgré que ce dernier soit percé de multiples trous, en train de couler… Et pourtant, je fais tout pour que sa proue ne sombre pas malgré mes hommes qui en profitent pour se rebeller, mutiler, pour essayer de provoquer la fin. Oui, je suis parfois le capitaine d’un bateau pirate, avec la meute comme équipage et les sœurs comme figure de proue… Le froid de l’Alaska ne nous atteint pas pour geler l’eau et nous empêcher de nous noyer sans cesse…
« - Évidemment, je comprends tout à fait qu'il ne soit pas très prudent d'ouvrir sa porte à n'importe qui. Sachez madame que je travaille généralement seul lorsque je suis en extérieur. Du coup, peut-on dire que vous venez de m'embaucher ?
- On dirait bien. Ho, Qaammat devra vous surveiller même si vous préférer votre solitude, c’est pour votre sécurité.
- Enfin, si cela le dérange tant que ça, on peut très bien trouver un autre menuisier Madame. »
Mais elle fit non de la tête, en souriant. Ceci fait, le jeune individu mis au-devant de la conversation, le point de la rémunération. Il était donc récent sur l’ile, je comprends mieux…
« - Et si tel est le cas... Désolé d'aborder directement le sujet, mais, concernant les rémunérations c'est l'île qui prend ça en charge ? Vous êtes comédiens ici, je présume ? Du coup si vous vivez dans les décors, il est normal que ça soit la juridiction de l'île qui prenne en charge ce genre de démarches non ? Je suis arrivé il y a peu et vous êtes mes premiers clients de ce genre.
- On est certes comédiens, mais on a aussi de vrais métiers pour la plupart et on paye bien un loyer et tout… Donc non, cela sera moi qui payerai, mais j’ai largement de quoi vous rémunérer et il y a beaucoup de boulot au manoir ou je vis avec ma petite sœur. Si cela vous va, je vous contacterais dès que le contrat sera prêt. »
Elle est certes noble, mais elle sait encore rédiger un contrat légal.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: -
Métier :: Menuisier
Pouvoir :: Mancenillier
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Mar 9 Oct - 22:14
Encore un petit effort et le contrat serait dans la poche. Un parfait alibi pour enquêter en toute discrétion. Si la demoiselle semblait plus réservée que vraiment méfiante, le garde du corps c'était une autre histoire.

" - Évidemment, je comprends tout à fait qu'il ne soit pas très prudent d'ouvrir sa porte à n'importe qui. Sachez madame que je travaille généralement seul lorsque je suis en extérieur. Du coup, peut-on dire que vous venez de m'embaucher ?
- On dirait bien. Ho, Qaammat devra vous surveiller même si vous préférer votre solitude, c’est pour votre sécurité.
- Enfin, si cela le dérange tant que ça, on peut très bien trouver un autre menuisier Madame.
- J'ai peur de m'être mal exprimé, je voulais dire que je travaille sans l'assistance de mes collègues, si vraiment vous y tenez je n'y vois aucun inconvénient."

Décidément, quel empêcheur de tourner en rond ! De toute façon une immersion au près de cet individu et de sa meute lui donnerait déjà pas mal d'éléments pour un peu qu'il se montre observateur. La jeune femme fit alors mention de leur statut de comédiens sois disant (cela restait à prouver) ce qui éludait la question du paiement qui restait somme toute secondaire aux yeux de Warren. Il aurait bien l'occasion de voir quel genre d'activité professionnelle pouvait bien mener ces gens si cela était bien vrai. Quoi qu'il en fut, il venait de décrocher son passeport pour Celestia.

"- Je vous remercie madame, j'attendrai de vos nouvelles avec impatience."

Il était temps pour le jeune homme de se retirer, il avait d'autres occupations en cours et il ne fallait pas paraître trop insistant ou curieux maintenant que l'objectif était atteint. Il prit congé du drôle de duo en tâchant de se montrer le plus courtois possible et s'enfonça dans le Quartier Capien non sans jeter un dernier regard vers l'étrange garde du corps. Qui se jette dans la gueule du loup doit se montrer prudent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI] Ven 12 Oct - 6:03





mère patrie
Avec Warren Wikarry







Il n’est pas la peine de rappeler que je n’étais vraiment pas enchanté de l’affaire. En effet, ma position n’est pas des plus stable dans la meute et cela mettait juste ce jeune homme plus en danger qu’autre chose. Alors, quand il dit travailler généralement seul, j’ai sauté sur l’occasion avec l’espoir que l’on se passe de ces services. Mais ce n’était pas l’avis de Madame qui au contraire, accepta l’affaire en précisant qu’être seul dans le manoir ne serait pas possible. Mais de ce fait, Monsieur Warren s’expliqua ; il ne voulait pas dire seul dans le sens travailler sans aucune présence à proximité de lui mais plutôt sans ses collègues. J’imagine que c’est compréhensible : Pour bien des choses, il n’est pas nécessaire d’avoir 18 personnes dans le manoir. Même s’il est grand et bien des meubles à rénover, imposant, une seule personne devrait suffire. Et dans le pire des cas, je pourrais toujours l’aider, non ? Enfin, il finit par dire, une fois l’affaire conclue et une promesse de contrat rendues ;
« - Je vous remercie madame, j'attendrai de vos nouvelles avec impatience.
- Je vous écrirais le moment venu ou vous pourrez commencer, en passant par votre boite, comme convenu. »
Confirma-t-elle. Le jeune homme prit alors congé poliment et je dus lui rendre cette politesse bien que je n’aimasse pas cette situation. Une fois qu’il fut parti, je parlai à Madame ;
« - Ce n’est pas très prudent Madame, vous savez. Surtout qu’il ne semble pas au courant du secret.
- Je sais, mais la meute est là… Si jamais cet individu menace, notre survie a tout, je sais qu’elle fera ce qu’il faut. Mais bon, Qaammat, j’ai et j’aurais toujours confiance en toi.
Allez, il est temps de rentrer nous aussi. »

Et ont partie, suivie par les deux canidés… Est-ce que je mérite vraiment cette confiance ?



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI]
Revenir en haut Aller en bas

mère patrie [PV Warren Wikarry] [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Capien :: Fontaine de sang-