AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

libre pensée [PV Tess McConnor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: libre pensée [PV Tess McConnor] Lun 24 Sep - 0:12





libre pensée
Avec Tess McConnor







J’avais accompagné Madame jusqu’à la grande bibliothèque : que voulait-elle y trouver ? Je la regardais, septique… Que voulait-elle ? Qu’espérait-elle entre deux pages anciennes ? En apprendre plus sur l’ile ? Sur elle ? Sur son pays d’origine ? Ce n’est pas entre ces pages prisonniers dans cette salle rocheuse, qu’elle trouvera des réponses à ses questions les plus essentielles ni aucun réconfort pour ses inquiétudes. Pourtant, je la regarde, debout a coté de la table, je la fixe elle, en train de tourner les pages aussi vite que la vie elle-même avance. Un autre loup était là, coucher a ses pieds, blanc aux yeux verts, son oreille droite percée de trois anneaux dorés. Est-elle seulement encore en vie au fond d’elle, car son visage est aussi mort qu’un cadavre frais. Pourtant, quand elle me regarde, elle sourit, s’illuminant un bref instant, comme pour me rassurer… Mais cela ne me rassure pas… Moi qui sais, je sais ce que c’est que d’être hanté et elle l’est, assurément… Bien qu’elle ne veuille ni me l’avouer a moi ou a elle-même. J’aimerais lui dire, lui crier ; « Madame, il vous reste surement un parent, elle est encore en vie ! vous n’êtes pas seule ! », mais cela serait lui mentir sur au moins une chose… Comment pourrais-je ainsi affirmer que sa mère, celle m’ayant recueilli et confié sa fille, soit encore en vie ? Quelles preuves aurais-je de cela ? Rien… Le deuil serait-il vraiment pire que le fait de ne pas savoir ? Je vois ses yeux plongeant dans les miens, remarquant cette tristesse en moi en sachant la sienne.
« -Qui a-t-il ?
- Pas grand-chose Madame, je me demandais juste ce que vous cherchiez ici.
- Je ne sais pas vraiment moi-même Qaammat… Mais je n’ai pas grand-chose à faire d’autre… Alors… »
Son visage s’éteint, de nouveau. Elle semble à la fois triste et dans ses pensées. Elle avait baissé la tête à sa réponse, mais elle finit par la relever, essayant un maigre sourire.
« - Je me dis que l’on ne pourra pas vivre éternellement sur la fortune de Maman et Papa… Alors, je cherche un moyen de faire rentrer de l’argent au moins a hauteur de notre noblesse… »
Elle donne une tape sur le livre.
« - Même si ces reliques ne m’aident pas beaucoup. »
J’avoue que moi-même je ne sais pas trop pour cela… Peut-être en faisant travailler la meute ? Oui, c’est une très mauvaise idée, ça laisserait au plus teigneux des jeunes de cette dernière l’excuse d’essayer d’assassiner nos maitres et moi. Enfin, de faire une révolution en sommes…



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Tenancière d’établissement
Pouvoir :: Les Portes
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Jeu 27 Sep - 12:13
La semaine avait été chargée, faite de labeur sans fin, le weekend n’y avait pas fait exception, et du coup, la tenancière qu’était Teresa se retrouvait un peu sur les rotules et avait un gros besoin de souffler un coup. Le lundi, dès lors, jour de fermeture hebdomadaire de l’établissement, elle accomplissait son petit rituel devenu routinier. L’Île est tout simplement immense, couvrant de ses flancs tant de paysages différents, tant de lieux aux beautés mystiques… Tellement de coins à visiter, invitant à la rêverie, et surtout, tant de points de vue à découvrir en moins de quatre heures de moto ! Du temps où elle vivait au sein des cités loin des mythes, les mêmes paysages se répétaient inlassablement sur de longs parcours… Ici, elle enfourchait son cheval d’acier et quelques heures plus tard, elle avait l’impression d’avoir changé de continent !

Mais aujourd’hui, elle n’avait pas envie de voyager si loin… Un moment de faiblesse lui avait fait avoir un petit peu le mal du pays, le brouillard de son Ecosse natale lui manquait et dans ces moments, la meilleure manière de trouver la paix à nouveau, outre une étreinte douce de son fiston, c’était bien de s’immerger complètement dans une lecture parlant des rencontres magiques que permettent les mystères des cairns et des jours de brumes. Alors, vêtue de son costume de cuir, aux bottes montantes noires et au pantalon et gilets blancs, un casque sur la tête, elle avait emprunté les routes des terres Gemma avant de se diriger vers un des lieux les plus mystiques du coin : La Grande Bibliothèque… Au bruit de ses bottes, elle avançait tranquillement dans les nombreux rayonnages, à la recherche uniquement d’un moment de rêverie… Dès lors, elle flânait plus qu’autre chose, savourant autant les petits moments de lectures que les instants de magie que lui inspirait le lieu… C’est au détour d’un couloir qu’elle se trouva face à un loup couché en travers du chemin, d’un homme à la peau blanche et au visage caché par un masque et pour finir une jeune fille… Si les mythes étaient nombreux sur l’Île et qu’il n’est pas rare de tomber sur des gens costumés ou assumant leur vraie forme un peu partout, il n’en reste pas moins que pour Tess’ il reste toujours assez surprenant de se retrouver dans une coursive de bibliothèque face à une telle compagnie… Elle ne put donc pas masquer un petit mouvement de recul sous la surprise, accompagné d’un petit cri…

« - Heii ! »

Mais elle n’est pas cruche pour autant, et son cerveau a vite fait de comprendre que la situation, pour toute surnaturelle qu’elle puisse paraître n’importe où dans le monde, elle était normale ici, et son mouvement n’était qu’impolitesse envers ces gens qui n’avaient pas fait montre d’une quelconque agressivité à son égard… Dans un mouvement pour s’excuser, l’Ecossaise s’inclina poliment avant de dire, pour s’excuser de son manque de respect envers ces inconnus…

« - Pardonnez-moi, je n’étais pas très attentive… Désolée… Je… je vous souhaite une bonne journée. »

Avec un peu de pourpre aux joues, la Sexire se prépara à repartir, à aller dans une autre coursive, continuer sa quête d’un livre plaisant à lire, qui apaiserai pour un moment son mal du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Mer 3 Oct - 19:38





libre pensée
Avec Tess McConnor







Je surveillais les alentour et que Madame se plongeait dans ses lectures pour éviter de broyer du noir, derrière l’excuse d’une recherche de rentré d’argent en dehors de ses rentes. En effet, elle venait de me dire ça alors que j’avais avancé mon questionnement à propos de ses recherches à la bibliothèque. Mais une jeune femme arriva au détour d’une étagère et notre compagnie sembla la surprendre aux vues de ses agissements et du petit bruit qu’elle poussa. Elle voulut s’excuser de sa surprise, semble-t-il. Madame leva la tête vers l’inconnue en souriant, sans doute amusée par cela, avec bienveillance naturellement, sans aucune moquerie. Malgré le léger teint sur les joues de l’inconnue, Aiyanna répondit calmement.
« - Pardonnez-moi, je n’étais pas très attentive… Désolée… Je… je vous souhaite une bonne journée.
- Ce n’est rien, je vous en prie. Vous pouvez venir vous asseoir à cette table si vous le souhaitez, mes deux gardes du corps, bien qu’ils aient sans doute l’air intimidants, ne vous feront rien.
- En effet, jusqu’à preuve du contraire, on n’attaque pas les gens sans raison. »
Elle indiqua une chaise en face d’elle, invitant l’inconnue à s’asseoir avec éventuellement des livres qu’elles auraient choisis. Je perçus que cette invitation, bien que polie, était aussi pour avoir de la compagnie en dehors de ma personne et celle du loup transformé. Ce n’est peut-être pas plus mal ceci dit, c’est sans doute mieux que de s’inquiéter en lisant des livres pour pas que cela soit voyant. Moi, je me décalai légèrement, les mains derrière le dos, droit, pour laisser passer la mademoiselle. Madame se présenta alors ;
« - Je suis Madame Aiyanna Aiso, voicie Qaammat et Miltown. Et vous ? »
Avait-elle dit me pointant moi et le transformée successivement.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Tenancière d’établissement
Pouvoir :: Les Portes
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Sam 6 Oct - 10:42
Alors qu’elle s’apprêtait à repartir au hasard des coursives, voilà qu’on l’invitait à venir partager un moment, peut-être une discussion… Dès lors, sans trop hésiter, la Sexire fit un petit signe de tête aux deux gardes du corps avec un sourire lorsqu’on les lui présentât, puis vint s’assoir à la chaise qu’on lui avait désigné. Une jeune adolescente escortée par deux gardes, voilà un tableau pas des plus courants, issu d’une haute société de l’Île qu’en nouvelle arrivante, Tess’ avait encore de la peine à imaginer. Mais voilà qu’elle en était à partager leur table. Rajustant sa tenue après s’être assise, la blonde platine se présenta poliment.

« - Enchantée. Je suis Teresa McConnor. Tenancière d’un petit établissement au Luxire. »

On ne lui avait pas trop demandé ce qu’elle faisait dans la vie, mais juste donner son nom et prénom lui avait paru quelque peu trop sobre au premier abord. Mais voilà… Sur quoi enchaîner la discussion… Bien sûr, elle avait plein de questions… Comme le fait de savoir si cette jeune enfant avait sa vie si menacée dans un Île si paisible pour devoir voyager avec deux gardes du corps ? Ou était-ce plus des garçons de compagnie ? Enfin… un chien de compagnie et un garde du corps… A moins que ce ne soit l’inverse, avec un chien de garde et un garçon de compagnie… Mais alors, l’imagination fertile de l’Écossaise allait pouvoir s’emballer de bien des manières, après tous, ces nobles et ces riches ne vivent pas comme les gens du commun. Mais bon, comme premier sujet de conversation, elle pouvait faire mieux, sans le moindre doute. Elle regarda les livres qui jonchaient la table, et les comparât aux livres plein de légendes qui avaient été posés devant elle… Définitivement, elle était venue ici pour rêver, et ce ne semblait pas être le cas de son interlocutrice… Elle continua de discuter alors…

« - Je vois que nos recherches littéraires ne sont pas tout à fait dans les mêmes gammes… Alors que je suis venue pour voyager sur le dos des versets et des chapitres que je découvre, je vois que ce n’est pas votre cas… Que cherchez-vous ? Est-ce que ma présence ne vous dérange pas durant vos études ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Sam 6 Oct - 17:48





libre pensée
Avec Tess McConnor







Aiyanna avait donc invité la jeune femme à s’asseoir à la même table qu’elle. Une simple demande d’un point de vue extérieure, mais qui voulait dire beaucoup pour les gens qui comme moi, la connaissait. Elle s’était donc présentée et nous avait par là aussi dit comment le loup et moi on se nommait. Ce fut donc au tour de l’invitée de se présenter à nous malgré ce tableau qui malgré le lieu, doit sortir de l’ordinaire.
« - Enchantée. Je suis Teresa McConnor. Tenancière d’un petit établissement au Luxire.
- Enchanté également. »
Ainsi assise toute deux ici, je me demande ce qu’elles bien se raconter d’intéressant. En effet, bien que la démarche fût amicale, elle n’avait pas forcément d’intérêt, il faut bien le reconnaitre. Mais je vis bien que Madame avait une question ; quelque chose l’avait donc interpellé ? La ville peut-être ? Ha moins du physique de sa nouvelle interlocutrice ? Pourtant, il n’y avait pas grand-chose à en dire, encore moins de choses que si elle avait été une callipyge ! Mais je suis sans doute à côté de la plaque et finalement, ce fit à Madame McConnor de trouver un sujet de conversation. Sujet qui semblait partir d’une simple observation.
« - Je vois que nos recherches littéraires ne sont pas tout à fait dans les mêmes gammes… Alors que je suis venue pour voyager sur le dos des versets et des chapitres que je découvre, je vois que ce n’est pas votre cas… Que cherchez-vous ? Est-ce que ma présence ne vous dérange pas durant vos études ?
- Nullement, je ne sais pas précisément ce que je recherche, je ne l’avoue. Juste un travail, j’imagine, même si j’ai peut-être une idée. Vos livres ont l’air intéressants, il m’arrive également de me plonger dans ce genre de récit, me plonger dans les légendes de ma terre natale, l’Alaska.
Vous êtes donc Tenancière, c’est bien cela ? Vous faites quoi précisément si cela n’est pas indiscret. »

C’était donc cela, mais pourquoi une telle interrogation ?



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Tenancière d’établissement
Pouvoir :: Les Portes
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Mar 16 Oct - 14:30
Elle s’était assise tranquillement et au gré de la discussion, elle laissait son regard passer des uns aux autres. Les liens de pouvoir étaient des plus visibles. Une seule personne lui parlait, les deux autres figurants faisaient office de statue de sel, aussi enrichissants pour la conversation que deux briques… Mais qu’un acte mal pesé soit fait, la Sexire ne doutait pas que si leurs langues ne bougeraient pas, il en serait autrement pour d’autres muscles, à sa plus grande douleur. Cette idée la fit sourire doucement alors qu’elle écoutait sa nouvelle connaissance et qu’elle répondait à ses premiers mots.

« - Oh, alors nous sommes en train de faire de même… Faire des recherches sans but, sans trop savoir que trouver, mais nous laisser porter par le destin. Je n’ai pas eu la chance de découvrir l’Alaska, mais ses légendes doivent être intéressantes… »

Elle leva ses yeux un moment, comme pour creuser dans sa tête ce qu’elle aurait bien pu savoir sur ces terres si lointaines… Un peu de ce que tout le monde connait, enfin, tout un chacun qui avait un peu de connaissances générales, mais les contes n’en faisaient pas partie. Et c’est alors qu’elle y pensait doucement, se laissant emporter par le flot de la discussion, que son hôtesse semblât ne pas savoir ce que signifiait le poste qu’occupait Tess’… Pourtant… Le Luxire, même les plus ignorants des touristes savent ce que l’on y trouve, alors… des locaux ? Ne pas savoir ? Alors même qu’ils naviguent dans les lieux réservés aux Mythes ? Ces gens ne cessaient jamais de l’étonner… Quant à savoir ce qu’est une tenancière dans le monde des hommes… Enfin… Sans se laisser démonter elle tenta de répondre le plus poliment possible, par quelques métaphores simples, voire quelques mots moins… connus.

« - Disons que je tiens un établissement dans l’un des quartiers les plus libres de l’Île et si les mœurs du lieu sont à l’aventure, nous y vendons aussi bien des éclats de rêves que des moments de plaisirs. Mon lieu de travail sait faire vibrer autant les papilles que les tympans ou même quelque fois, quelques cervix… Mais c’est aussi un lieu d’habitation, de vie et de refuge pour certains… »

Elle regardait son interlocutrice… Aurait elle besoin d’être plus directe encore ? Lupanar, bordel, pince-fesse ou maison de passe, tout ça pouvait décrire un aspect de son commerce, mais il y’avait aussi les jeux de cartes, d’adresse ou de paris, ainsi que le bar et le restaurant… Son Chat Noir était un joli patchwork, mais aussi son Royaume rien qu’à elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Ven 19 Oct - 6:28





libre pensée
Avec Tess McConnor






Madame avait dit chercher sans vraiment savoir quoi… Comment pourrait-elle être plus précise sans parler de ses propres démons ? Sans parler de la tragédie ayant touché cette famille, ses parents, ayant provoqué la mort de l’un et la disparition de l’autre ? C’était cela, n’est-ce pas ? C’était cela bien plus que simplement trouver une rentrée d’argent, elle qui ne fait que s’inquiéter de ça. Car même si elle obtient une rentrée d’argent, il y a des choses que cela ne rachètera pas ; la présence, la vie d’une personne chère et que sais-je encore ?
« - Oh, alors nous sommes en train de faire de même… Faire des recherches sans but, sans trop savoir que trouver, mais nous laisser porter par le destin. Je n’ai pas eu la chance de découvrir l’Alaska, mais ses légendes doivent être intéressantes… »
J’avais alors fixé la jeune femme ; peut-on parler de destin pour une vie si triste ? Cela serait sans doute très cruel, car cela voudrait dire que l’on ne peut rien y faire à part le subir. Car cela est bien la définition du destin ; une force supérieure faisant de nous ses marionnettes qui ne peuvent lutter contre les évènements alentour. L’Alaska et ses légendes… En effet, elle en a pleine, même si nous, on croit surtout aux légendes inuites. Pourquoi je précise ? Car il y a plusieurs croyances, plusieurs religions là-bas en fait, il faut donc préciser la chose. Madame avait également demandé ce qu’était vraiment une tenancière.
« - Disons que je tiens un établissement dans l’un des quartiers les plus libres de l’Île et si les mœurs du lieu sont à l’aventure, nous y vendons aussi bien des éclats de rêves que des moments de plaisirs. Mon lieu de travail sait faire vibrer autant les papilles que les tympans ou même quelquefois, quelques cervix… Mais c’est aussi un lieu d’habitation, de vie et de refuge pour certains… »
Comment Madame fait pour lui sourire sans rien laisser paraitre d’autres. Enfin, jusqu’à qu’elle voit ma tête qui était devenue aussi rose que ma peau blanche le permettait… Car rouge et blanc, ça fait rose pour résumer. Elle fut vraiment amusée, je vis qu’elle avait beaucoup de mal à se retenir de rire en me regardant. Et même l’autre loup semblait sourire de là où il était en me regardant, gêné comme je pouvais l’être d’entendre ce genre de discussion posément. Finalement, Madame arrêta de ma torturée avec son petit sourire et continua sa conversation bien étrange.
« - Je vois. Vous lisiez quoi comme livre ? Vous venez d’où si cela n’est pas indiscret ? »
Moi, j’étais là, ma peau revenant peu à peu à sa teinte initiale. Je me demande où est-ce que cela va mener cette discussion.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Tenancière d’établissement
Pouvoir :: Les Portes
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Mer 14 Nov - 15:56
Au moins, l’on peut dire sans hésiter que les gens autour de cette table sont capables de rester des plus calmes et des plus détachés même au milieu de certaines discussions dont la légèreté n’était qu’à moitié réelle. À moins que ce ne soit par un manque de compréhension de certains points de la discussion, mais ça n’en serait que peu probable, surtout en voyant le pourpre monter à certaines paires de joues. Elle s’en amusa intérieurement tout en se concentrant sur la nouvelle série de questions. La première surpris quelque peu l’Écossaise, car elle pensait y avoir déjà répondu… Peut-être qu’elle n’avait pas été assez précise la première fois ? A moins que ce fut trop vague, noyé dans plein de mots et de concepts différents et que son interlocutrice n’attende un titre de livre en particulier ?

« - Hé bien, comme dis précédemment, je ne viens ici que pour voyager sur les mots des auteurs classiques, afin de revoir à travers leurs proses les terres de mon enfance ou de mes voyages. Pour le moment, je relis avec plaisir le Y Gododdin. »

Elle repensait, tout en répondant à ces légendes des terres Galloises, Scottes, ou même Gaëlique, ces mots dont rien que la sonorité était une invitation aux voyages, aux rêveries sans fin. Mais elle ne devait pas se laisser emporter de suite, après tout, elle était en train de discuter avec une jeune fille, qui si elle ne se découvrait pas elle-même, n’en était pas moins curieuse au sujet de ses interlocuteurs. C’est dans un sourire amusé mais teinté d’une certaine mélancolie, d’un petit mal du pays, qu’elle répondit doucement.

« - C’est compliqué. D’Écosse si je voulais être factuelle, d’Irlande si je voulais être sentimentale… Et de bon nombre de pays, car j’ai beaucoup voyagé, si je voulais être pratique. J’ai vu se lever le soleil sur quelques très beaux paysages que plusieurs milliers de kilomètres séparaient… »

Puis, dans le même sourire, elle retourna sa question à son interlocutrice.

« - Et vous-même ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor] Sam 17 Nov - 22:30





libre pensée
Avec Tess McConnor







Quand Madame avait demandé quels livres Tess lisait, elle demandait bien entendu des précisions sur ces lectures étant donné que cette dernière était restée plutôt vague la première fois. Bien qu’au final, Aiyanna aussi n’a pas été des plus clair, mais en même temps, peut-on seulement dire qu’elle se berçait de comte et légende ? Car pour moi, elle était surtout là pour se vider la tête et pas grand-chose d’autre. Pour fuir ses tourments en somme…
« - Eh bien, comme dit précédemment, je ne viens ici que pour voyager sur les mots des auteurs classiques, afin de revoir à travers leurs proses les terres de mon enfance ou de mes voyages. Pour le moment, je relis avec plaisir le Y Gododdin. »
Ho, cela me dit quelque chose, je l’ai étudié lors d’un de mes voyages… En inde je crois, à moins que ça soit en Russie ? Ma mémoire s’y perd, mais pas le plus important, les mots de ce poème médiéval datant d’après les historiens sans en être certain, de l’an 600. La traduction était déjà bancale, enfin, incertaine, mais pour un poème en cambrien, une langue brittonique du nord de la Grande-Bretagne… Je ne me souviens pas de tout, beaucoup de couplets me passent sous le nez sans que je puisse les saisir, mais quelques-uns me reviennent en mémoire ;

souvenir de Y Gododdin a écrit:
IV
Couronné, toujours devant, fureur du loup,
Portant perles d'ambre, colliers, sa part
Était d'ambre coûteux. Pour des coupes de vin
Il repoussa l'attaque, abreuvé de sang.
Bien que soient venus les hommes de Gwynedd et de Gogledd
Sur le conseil du fils d'Ysgarran,
Les boucliers furent réduits en pièces.

XLI
Hommes excellents, ils nous quittèrent.
De vin et d'hydromel, ils furent nourris.
Par le banquet de Mynyddawg
Je suis accablé de douleur,
Par la perte d'un guerrier :
Comme les grondements du tonnerre
Résonnaient les boucliers
Sous les coups de l'épée d'Eitninyn.

XCIX
Trois fois aussi féroce qu'un féroce lion,
Bubon ouvragé, irrésistible dans la colère.


Cela me donne envie de le relire, je l’avoue… Poème si long, impossible à retenir en son intégralité… Et puis, il semble faire échos à Madame bien que ce n’est pas à cause d’un guerrier qu’elle est accablée de douleur, plutôt par la perte d’un proche dont elle n’a pas pu pleurer la mort. Une mort atroce, plus féroce que le lion peut être... Réduisant son innocence aussi simplement que l’ont été les boucliers dans la poésie. Bien qu’elle soit belle, dans mes souvenirs, ce texte est aussi atroce dans son fond, plein de peine et de tristesse, de regrets et de désir de l’écrivain…
« - C’est compliqué. D’Écosse si je voulais être factuelle, d’Irlande si je voulais être sentimentale… Et de bon nombre de pays, car j’ai beaucoup voyagé, si je voulais être pratique. J’ai vu se lever le soleil sur quelques très beaux paysages que plusieurs milliers de kilomètres séparaient… »
Elle a donc beaucoup voyagé, je me demande combien de cœur brisé cette magnifique personne a laissé derrière, même sans le faire exprès… De quoi et moi ? Mon seul amour d’avant était le voyage et de trouver ma place et celui présent est la meute et mon rang d’alpha. Non, je ne suis pas puceau ! Enfin, je n’en ai pas souvenir. Madame a l’air absorbée par les dires de son interlocutrice.
« - Et vous-même ?
- Je viens d’Alaska, j’habitais près d’une réserve nationale, en milieu sauvage, le refuge faunique national d’Innoko qui se trouve elle-même prés de Shageluk si vous connaissez… Enfin, même si c’est un peu à l’opposé de mon ancien chez-moi au final… Puis, on a été vite fait au Groenland avant de venir sur cette île. Le « Y Gododdin » parle de quoi ? J’avoue ne pas connaitre. Vous connaissez beaucoup de conte, légende et poème ? »
Demandait-elle.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: libre pensée [PV Tess McConnor]
Revenir en haut Aller en bas

libre pensée [PV Tess McConnor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Gemma :: Grande bibliothèque-