AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chépakoi [PV Edward Low] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Mer 3 Oct - 22:32





Chépakoi
Avec Edward Low







J’étais avec Ayana Aiso, on était au port, je regardais les bateaux passé, debout sur le quai alors qu’elle écoutait les vagues se cassé avec colère sur le quai. Il pleuvait, mais cela ne la dérangeait pas, elle aimait ça et moi, j’aime bien ce froid malgré que je ne sois pas forcement fan d’être ainsi trempé… Tout comme le morany transformé loup noir un peu en retrait. Elle était assise là, j’avais cédé, car elle m’avait eu l’air soucieuse, plus angoissée que d’habitude… J’imagine qu’elle aussi y pensait bien qu’elle le montre bien moins que sa sœur. Elle ne souriait pas, on dirait qu’elle regarde l’horizon… Mais ce n’est pas le cas et le doute s’en va dès que l’on voit ses pupilles blanches, aveugles. Pourtant, de derrière, avec ses vêtements bien plus simples que sa sœur, bien que toujours élégants, elle ressemble à n’importe quelle fille normale de 15 ans. Elle ne disait rien, moi non plus bien que je me dis de plus en plus que cela semble dangereux avec la hauteur des vagues qui lèche même les pieds de la petite. Plus le temps passe, plus je suis tendue à cause de cela, sans oser lui dire. Jusqu’à que l’eau salée lui mouille carrément le visage. Je m’approche alors vite fait.
« - Mademoiselle ? On devrait s’éloigner du bord, ça devient dangereux.
- Non, je t’en prie… J’aime bien ça, entendre la mer et la sentir… Même si je ne peux pas voir, c’est comme si j’avais un miroir devant moi… On entend les sentiments de ma sœur et moi sans que l’on puisse nous même les exprimer… Alors, l’océan remplace un peu nos voix.
- Mais…
- Ne t’inquiète pas autant et puis tu es là, non ?
- Entendue… »
Alors, à défaut de pouvoir lui faire changer d’avis, je décide d’aller m’asseoir à côté d’elle… Je ne sais pas si c’est une bonne idée, mais au moins, je l’ai à porter de bras…



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Jeu 4 Oct - 21:42
Ed avait un peu la flemme ce soir, il revenait d'une bonne cuvée. Pas mal de verre partagés avec des amis de beuverie. Il marchait, pas totalement droit mais il n'en avait que faire. Ce n'est pas comme si il risquait réellement de se faire agresser ou autre. De toute manière la poltronnerie n'était surement pas un trait de caractère dont on pourrait l'affubler. Il se mouvait le long des quais, marchant rapidement pour rejoindre son navire. Il aimait l'air pur de la mer, bien plus vivifiant que cette odeur de renfermé qu'exhalait les centres villes. Il se rapprochait de son objectif, bien décidé à s'allonger dans son hamac pour cuver un petit peu.

Il avait déjà fait une croix sur une prostituée pour ce soir, payer pour ne pouvoir en profiter car l'état d'ivresse était trop avancé, une erreur que beaucoup de marin faisait mais pas lui, enfin du moins pas ce soir. Il sortit d'une poche intérieur de sa veste une petite flasque d'un rhum pas piqué des hannetons. Il savoura une profonde rasade avant de la ranger à nouveau à sa place. La soirée était bien avancée et l'homme fixait les étoiles tout en continuant à se déplacer. Il connaissait toutes les constellations par leurs petits noms. Un savoir indispensable pour être capable de se repérer sur un bateau de nuit. Sur son chemin de retour il aperçu trois personnes en train de fixer la mer. Une bien bonne idée de lieu pour s'arrêter pensa-t-il. Deux dames et un homme de ce qu'il semblait pouvoir en distinguer. Tiens, il pourrait peut-être ramener une des poulettes sur son embarcation ? Il avait quoi à perdre d'essayer ? Il se rapprocha donc, les détaillants de son oeil unique.
    "M'dames, M'sieur, avez-vous quelque chose contre un p'tit peu de compagnie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 5 Oct - 6:35





Chépakoi
Avec Edward Low







Je me demandais ceux que faisait Madame, resté au manoir, sans doute préparait-elle les futures invitations… Je sais qu’elle veut faire une petite réception… Bien que cela ne me plait guère… Mais ce n’est pas le sujet du moment, actuellement, je dois veiller sur sa petite sœur aveugle assise à mes côtés… Je regarde un instant seulement en arrière, regardant le transformé préférant rester là où il est pour surveiller ce qui se passe malgré le temps pluvieux. Je vois l’animal intelligent tourner la tête, il est méfiant et il n’a pas besoin de le dire… Je regarde alors dans la même direction que lui et instinctivement, je me lève et me mets entre lui et Mademoiselle. L’individu ne marchait pas très droit, il semblait être borgne aux vues de son accoutrement au niveau du visage. Dès que ce dernier parle, la petite tourne aussi la tête afin de mieux l’entendre bien que tous les sens qu’elle possède sont déjà fins pour compenser sa cécité. Elle avait toujours sa légère cicatrice en travers de son œil droit, sans bijoux… Vêtus plutôt court avec des vêtements simples, botte légère, chevelure noire encre… Moi, j’étais avec mes vêtements de serviteur bien que comme mademoiselle, j’étais trempé… mes cheveux longs ramener en queue de cheval, mon tatouage de serviteur sur le front alors qu’un demi-masque, assez gothique j’imagine d’un point de vue extérieur, venait couvrir ma bouche et mon nez. Un froufrou au cou noir, tout comme le reste de mon costume bien que du rouge venait aussi le ponctuer.
« -M'dames, M'sieur, avez-vous quelque chose contre un p'tit peu de compagnie ?
- Oui. »
J’ai dû paraitre sec, mais bon. Néanmoins, mon côté peut-être je l’avoue, surprotecteur a raison, fit rire Mademoiselle malgré la pluie. Et puis, je ne peux pas laisser un ivrogne côtoyer les plus hautes sphères de la société !
« - Veuillez excusez Qaammat, il ne veut que me protéger. Non, il n’y a pas de problème Monsieur, j’en serais ravie. Bien que j’aie suffisamment vu mes parents et ma sœur boire pour reconnaitre l’odeur de l’alcool. Vous pouvez vous asseoir a coté de moi si vous le voulez, du moment que vous ne me coller pas. Je suis Mademoiselle Ayana Aiso, et vous Monsieur, puisque vous voulez venir nous faire de la compagnie ; puis je savoir comment vous vous nommez ? »
C’est fou comment les aveugles ont leur autre sens aussi fin… Quand je vois l’impact de l’alcool sur l’autre, elle, elle le sent juste, et cela, malgré le temps pas très clément. Je ne m’oppose pas plus, mais je m’assois entre elle et lui dés que je vois où ce dernier veut se mettre. Le loup se rapproche aussi, se mettant juste derrière Mademoiselle et offrant un regard plus qu’appuyé envers l’intrus.




©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 5 Oct - 19:06
L'homme ne semblait guère heureux de voir le pirate s'approcher de ce qui était peut-être sa conquête du soir. Bha peut-importe vu que la demoiselle venait de l'inviter à s'asseoir à côté d'elle. Le pirate ne se fit pas prier même si le sol tanguait un petit peu pendant l'opération. L'homme vint automatiquement s'installer entre eux deux. La chasse était peut-être vraiment belle et bien gardée. L'odeur de l'alcool n'était guère un mystère surtout pour ceux qui en consommaient de temps à autre. Malgré son état d'ébriété avancé, il put en déduire que la demoiselle ne buvait pas. C'est quand même bien dommage, elle ne savait pas ce qu'elle perdait.

Les regards que lui portaient le loup et l'homme qui ne s'était pas présentés était pesant, limite menaçant. Il n'en avait cure. Il se présenta donc à la demoiselle qui semblait bien jeune soit dit en passant. Il n'était guère sûre qu'elle soit majeure. A une certaine époque cela n'avait aucune importance mais actuellement, il fallait faire attention.
    "J'm'appelle Edward Low. J'vois que vous apprécier le souffle marin et le bruit des vagues. J'peux que vous encourager à continuer comme ça."

L'homme leva les yeux fixant l'horizon avant de continuer.
    "La mer et les océans, sont beau mais pouvoir naviguer dessus et les laisser nous porter et nous guider est encore bien mieux. J'sais pas si vous avec d'jà eu cette occasion. Si c'est pas le cas, c'est que'quchose à faire au moins une fois dans sa vie. Ca m'manque parfois de ne plus naviguer à travers l'monde."

L'homme croisa les jambes, légèrement pensif. Il se doutait bien devoir faire une croix sur son encas du soir. Il s'arrêta là, ne prononçant plus un mot, attendant d'avoir la réaction de la demoiselle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 5 Oct - 23:02





Chépakoi
Avec Edward Low







L’individu semblait bien maladroit, tant dans ces gestes que dans ces paroles, cela ne me plaisait guère. Pourquoi tous les ivrognes imposaient ainsi leur odeur d’alcool et cela, souvent avec une idée derrière la tête ? Je vous jure ! Ho moins, les vins raffinés sentent beaucoup moins fort que les alcools populaires que la plupart des gens prennent. Enfin, n’ayant pas trop pu faire valoir mon point de vue, je me m’y mets au moins entre lui et elle et le loup s’étaient aussi rapprochés de notre petit groupe. L’individu répondit à Mademoiselle, ne semblant pas comprendre le message du loup et moi, ou l’ignorant totalement au choix.
« -J'm'appelle Edward Low. J'vois que vous appréciez le souffle marin et le bruit des vagues. J'peux que vous encourager à continuer comme ça.
- Enchanter Monsieur Low. Je ne sais pas si c’est parce que je l’apprécie réellement je dois bien l’avouer. Mon garde du corps, c’est Qaammat Ugle.
- Nous désapprouvons toujours Mademoiselle.
- Je sais. »
Répond-elle dans un sourire ; que voulez-vous que je dise de plus ? Le fameux Edward continua donc après un moment a regardé notre mère bleutée… Vraiment… Ce qu’il dit ensuite ne choqua pas Mademoiselle qui répondit avec calme ; elle est née ainsi en même temps. Donc à force de remarque, que voulez-vous de plus ?
« -La mer et les océans, sont beaux, mais pouvoir naviguer dessus et les laisser nous porter et nous guider est encore bien mieux. J'sais pas si vous avez d'jà eu cette occasion. Si ce n’est pas le cas, c'est que'quchose à faire au moins une fois dans sa vie. Ça m'manque parfois de ne plus naviguer à travers l'monde.
- Sans doute, mais néanmoins, je perçois la même chose que vous, mais avec une vision bien différente. Mon regard se porte sur sa voix majestueuse au-delà de cette soi-disant beauté ; après tout, mes yeux ne se sont jamais éclairés et ont préféré rester dans les ténèbres. Vous avez donc navigué à travers le monde ? Pourriez-vous conter vos aventures à une aveugle de 15 ans ? Cela me ferait plaisir d’avoir une autre vision que celle qu’a Qaammat sur notre monde. »
Ouais, c’est ça… Vue comment il semble ivre, perso, je ne promettrais rien à ma place.




©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Sam 6 Oct - 2:18
La demoiselle venait de lui présenter son garde du corps, un certain Khaamat de ce qu'il semble. Enfin, Edward n'avait guère besoin de discuter avec lui pour se rendre compte qu'il ne deviendrait jamais un pote de beuverie ou avait qui il pourrait parler de choses et d'autres. Il préféra donc couper court et ne pas se préoccuper de lui, ni de sa présence. Il n'était pas d'accord avec les envies et besoins de sa maîtresse ? Tant pis pour lui. Son interlocutrice était donc aveugle. Bien dommage, il s'était rendu compte à quel point ce sens était pratique lorsqu'il avait perdu un de ses yeux.
    "j'sais pas si vous avez le temps, ça risque d'être assez long. J'me vois pas commencer à raconter ça maintenant. Je peux comprendre en partie votre infirmité, j'ai perdu un de mes yeux lors d'un d'mes voyage."

Il connaissait l'âge de la demoiselle maintenant, bien trop jeune. Dommage... Il passerait donc la nuit seul. Il laissa échapper un rot à peine retenu, la fermentation alcoolique au niveau de l'estomac, c'était pas toujours très reluisant.
    "Je pense que Quamaat doit vous décrire la vie de façon assez noire et sombre plutôt que de vous la montrer telle qu'elle est réellement, colorée et enjouée."

Le pirate ne comprenait pas qu'on puisse être ainsi suivit en permanence. Il n'aurait pas supporté d'avoir sa liberté de vivre, d'exister spoliée ainsi. Surtout que son chaperon ne devait certainement pas avoir de la conversation très intéressante. Il aurait presque envie de se révolter pour elle afin qu'elle puisse avoir plus de latitude dans sa vie. Il ne le faisait pas car cette situation ne le regardait après tout pas du tout.
    "Aveugle de naissance ou bien un accident ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Sam 6 Oct - 17:15





Chépakoi
Avec Edward Low







Je n’avais pas besoin d’apprendre à connaitre l’individu pour savoir que je ne l’aimais pas aux vues de ses agissements. Néanmoins, à cause de l’accord de présence donné par Mademoiselle, je ne pouvais que le supporter sans pouvoir l’obliger à partir. Elle lui avait fait valoir qu’elle était aveugle vu que ce fameux Edward semblait incapable de le remarquer par lui-même. Mais aussi, elle avait exprimé son souhait d’entendre les récits de voyage de l’individu ; bien que cela ne me faisait pas plaisir, je comprenais… J’ai sans doute déjà épuisé mon stock de récits de voyage et surtout, il a surement vu des lieux que je n’ai pas eu la chance de côtoyer.
« -j'sais pas si vous avez le temps, ça risque d'être assez long. J'me vois pas commencer à raconter ça maintenant. Je peux comprendre en partie votre infirmité, j'ai perdu un de mes yeux lors d'un d'mes voyages.
- C’est dommage de ne pouvoir les écouter de suite, mais je comprends. Et puis, il serait peut-être judicieux de reporter ces contes à une autre fois afin que ma sœur aussi puisse les entendre. »
Ho non ! Je me retenais pour me jeter dans les eaux tumultueuses : arrêter d’inviter tout le monde Mademoiselle ! Sérieusement ! C’est quoi cette manie ! Et puis, qui dit qu’il a vraiment des contes à raconter et que ce n’est pas juste un vieux pédophile obsédé et infirme ? Heureusement, elle ne pouvait pas voir ma tête tout sauf enjoué de ses paroles bien que je pense qu’elle a dû la deviner. Après tout, elle me connait assez bien pour cela. Et en plus, elle rit pour le bruit dégueulasse que vient de produire ce mec ! Hé, ce n’est pas digne d’une personne de votre rang d’entendre pareille chose ! Je fixe l’individu en mode « vous recommencé, vous vous en prenez une ». Même le loup laissa échapper un petit grognement qui ne fit que plus rire notre protégée.
« -Je pense que Quamaat doit vous décrire la vie de façon assez noire et sombre plutôt que de vous la montrer telle qu'elle est réellement, colorée et enjouée. »
Pour le coup, Mademoiselle redevint sérieuse, répondant calmement alors que je bouillais de l’intérieur.
« - Ho non, il m’a conté bon nombre de ses voyages, j’ai toujours adoré ses récits.
- Mademoiselle, j’ai juste fait de mon mieux pour vous parler de ses sujets, rien de plus.
- Je sais. Tu fais toujours de ton mieux pour nous protéger sans jamais mentir ou chercher le pouvoir. »
Je ne sais pas quoi répondre, la regardant avec de grands yeux, étant un moment gêné. Je me décide de regarder la mer et de réfléchir. Non, je n’ai pas fait de mon mieux ; je vous vois toujours aussi triste… Et j’ai l’impression de ne rien pouvoir y faire.

Enfin, il poursuivit en posant une question. Bien sûr, Ayana ne se sentit pas offenser d’une telle question et elle put y répondre.
« -Aveugle de naissance ou bien un accident ?
- De naissance. Cela ne m’a jamais dérangé enfin… J’avoue parfois envier les autres d’avoir cette chose que je n’ai pas. Mais quelques parts, j’imagine que si je l’avais, j’imagine que je changerais aussi alors au final, je préfère ne pas l’avoir. »
Un témoignage aussi pur qu’elle, plein de sagesse, a seulement 15 ans… Ce qu’elle a vécu et d’où elle vient y contribue beaucoup.
« - Et vous, si ce n’est pas indiscret, comment avec vous perdue votre œil ? »
Pour moi, il se doit de répondre au vu de sa propre question poser un peu plus tôt.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Sam 6 Oct - 18:29
L'homme aurait put-être vexée qu'elle compare son histoire passée à des contes mais ne fut pas le cas. Par contre, une blague graveleuse lui passa à l'esprit, il se serait bien lancé mais il devinait aisément que la demoiselle aurait pris une teinte tel les bactéries Gram positives. Il s'en abstint donc.
    "Je viendrai vous rendre visite un jour pour vous en compter quelques unes à vous et votre sœur. Je peux même en faire la promesse et une faite par un marin il n'y a rien de plus fiable."

Oui bon, il avait omis de dire qu'il était pirate et que ceux-ci aimaient jouer avec la vérité, la travestir et la modifier pour en tirer avantage. L'homme n'était pourtant pas de ceux là. Ce qu'il promettait, il faisait.
    "Il est vrai qu'j'ai réellement beaucoup voyagé, j'ai fais le tour du monde à plusieurs reprises. Cela me manque de ne plus vivre ainsi. Enfin, le temps passe et le monde change."

L'homme et le loup n'avait de cesse de le fixer et pas de la façon la plus sympathique. Cela prouvait qu'il n'étaient pas si bon garde du corps que cela sinon, ils auraient vite remarqué qu'il ne comptait pas lui faire de mal. Leur QI ne devait pas être beaucoup plus élevé que celui d'un protozoaire ou d'un bacille pour se tromper à ce point. Enfin, bref, il se devait de répondre à la question de la demoiselle qui elle avait pris le temps de répondre à la sienne.
    "Et bien mon œil, sans trop rentrer dans les détails pour pas t'choquer. C'est une personne qui me l'a arraché lors d'un interrogatoire assez brutal. Il ne l'a pas emporté au paradis. Cela remonte maintenant à de bien longues années."

Peut-être serait-elle choquée par la révélation mais une partie de lui était presque sûr qu'elle ne le serait pas. Elle était très mature pour son age.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Sam 6 Oct - 22:08





Chépakoi
Avec Edward Low







Ainsi, malgré l’alcoolisme certain du vieux crouton, la conversation se passait plutôt bien, il faut bien l’avouer. Elle l’avait invité en quelques sortes à venir raconter ses aventures au manoir bien qu’elle n’ait encore donné nulle adresse, mais cela risquerait de ne point tarder hélas… Après, j’espérais de tout cœur qu’il ne faisait ou au moins ne respectait pas des promesses faites dans le sens qu’avait proposées Mademoiselle.
« -Je viendrai vous rendre visite un jour pour vous en compter quelques-unes à vous et votre sœur. Je peux même en faire la promesse et une faite par un marin il n'y a rien de plus fiable.
Il est vrai qu'j'ai réellement beaucoup voyagé, j'ai fait le tour du monde à plusieurs reprises. Cela me manque de ne plus vivre ainsi. Enfin, le temps passe et le monde change. »

Oui, pour le coup, je pouvais le comprendre. Le monde change… Il évolue, se meurtri, se blesse, parfois se fait beau, mais il avance sans aucun doute… Tout change, autant les hommes que les animaux, les plantes, le climat et ainsi, on ne peut plus se basé sur ces choses-là. Parfois, j’ai moi aussi ma vie d’avant qui me manque… Le fait de voyager en tout cas, de découvrir de nouvelle culture, de nouvelle chose… Mais je ne la regrette pas pour autant, je vis réellement depuis que je suis ce que je suis. Je surveillais l’inconnue, c’est peut-être un pédophile qui comptait se faire un pantagruélique repas avec Mademoiselle malgré sa jeunesse. J’espère me tromper, en tout cas, il n’avait pas été menaçant jusqu’ici.
« -Et bien mon œil, sans trop rentrer dans les détails pour ne pas t'choquer. C'est une personne qui me l'a arraché lors d'un interrogatoire assez brutal. Il ne l'a pas emporté au paradis. Cela remonte maintenant à de bien longues années.
- Ho, je ne suis pas choquée. En Alaska, on a voulu tuer notre famille par un incendie et même parfois, les conflits dans la meute nous protégeant peut-être violent malgré qu’on ne le souhaite pas. Aujourd’hui, ma sœur et moi, on vit seules ; notre père est mort après que nos parents nous ont envoyés ici… Même si on n’a rien pour en être certain, on espère que notre mère est encore en vie, quelques part. Vous avez vécu longtemps ? Je demande, car Qaammat aussi est déjà bien âgé, donc je ne sais pas trop. Vous venez d’où sinon, si ce n’est pas indiscret ?
- J’ai 179 ans pour préciser même je ne pense pas que cela veuille dire grand-chose. »
Dis-je en soupirant. Bien que quelque part, je les ai vus naitre en soi.




©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Mer 10 Oct - 16:00
La demoiselle ne semblait pas choquer par sa révélation ce qui était assez rare pour une personne d'un âge si peu avancé. Elle avait une maturité bien au delà de ce qui était standard pour une si jeune personne. L'apparence cachait parfois les choses, il était bien plus vieux que son apparence pourrait le laisser entendre par rapport à d'autres races. Effectivement, si l'on a voulut par le passé s'en prendre à sa famille de cette manière, son histoire ne risquait pas le moins du monde de l'embarrasser.
    "Hum et bien, j'suis bien plus âgé que votre garde du corps. J'ai environ 380 ans. Enfin j'suis pas à l'abri d'avoir oublié d'en compter un ou deux. A c'tépoque, les dates de naissance, c'était pas encore trop au point. J'suis originaire d'Angleterre mais j'ai quitté c't'île depuis bien longtemps maintenant et j'pense pas y retourner un jour."

La tête de l'homme lui tournait un petit peu mais il enchaîna sur quelques questions pour la demoiselle. Normalement, on demande pas son âge à une dame mais Edward se fichait bien éperdument de cette considération totalement inutile. Vu la différence d'âge vis à vis du garde semi-masqué, il pourrait aisément l'appeler gamin.
    "Et toi, t'as quel âge ? T'viens d'où ? l'Alaska? J'y ai d'jà trainé mes guêtres fut une époque mais j'pas plus apprécié que ça à cause du froid. J'toujours préféré le climat des Caraïbes."

Bon, il avait bu mais pourquoi parlait-il autant de lui ? C'était pas dans ses habitudes. Surtout pourquoi parler à une inconnue plutôt qu'a un pote de beuverie ou un membre de son équipage ? Surtout qu'il appréciait pas plus que ça le gars qui l'accompagnait. Il leva ses bras au ciel pour s'étirer, les muscles un peu rigide après tout ce qu'il venait d'ingurgiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Jeu 11 Oct - 23:07





Chépakoi
Avec Edward Low







Elle avait demandé l’âge de l’ivrogne, voulant le comparer au mien… Même si, cela ne signifiait pas grand-chose en somme. En effet, bien que pour une échelle humaine notamment, ou même Moranys, je pouvais sembler vieux, bien des races était bien plus âgé que moi. Et puis, je l’avoue, il y a des choses que je n’ai jamais contées ; mon enfance notamment, je préférais raconter mes voyages fabuleux… Car les premières années de ma vie n’ont pas été très glorieuses même si quelque part, ils font aussi un peu ce que je suis aujourd’hui. Je me demande si je manque à ma petite sœur… Mais j’ai choisi ma voix et elle en a probablement fait de même…
« -Hum et bien, j'suis bien plus âgé que votre garde du corps. J'ai environ 380 ans. Enfin j'suis pas à l'abri d'avoir oublié d'en compter un ou deux. A c'tépoque, les dates de naissance, c'était pas encore trop au point. J'suis originaire d'Angleterre, mais j'ai quitté c't'île depuis bien longtemps maintenant et j'pense pas y retourner un jour. »
Je vois, comme quoi, il est bien plus âgé que moi. Il vient donc d’Angleterre, je ne crois pas y être déjà aller un jour…. Mademoiselle souriait, effectivement, faire autant attention a quand on est née, c’est assez récent en fait. Avant, il n’y avait pas vraiment d’anniversaire, c’était simplement que l’on avait grandi, rien de plus, rien de moins.
« -Et toi, t'as quel âge ? T'viens d'où ? l’Alaska ? J'y ai d'jà trainé mes guêtres fut une époque, mais j'pas plus apprécié que ça à cause du froid. J'toujours préféré le climat des Caraïbes. »
Soit, il est vraiment ivre où alors, il n’a pas de mémoire ; elle a déjà dit son âge un peu plus tôt. Malgré tout, elle répondit tout de même.
« - C’est cela, j’ai 15 ans, je viens d’Alaska. Pour nous, au contraire, étant née là-bas, on a toujours préféré le froid… Et la meute aussi, la plupart des Moranys de la meute sont des loups de Sibérie, d’Alaska et d’autre environnement extrêmement froid. Enfin, sauf Qaammat, il est bien plus que ça.
- J’ai juste eu de la chance qu’il me choisisse… Amarok, le roi des loups.
- Ce n’est pourtant pas une vie facile.
- Ho, certes, mais je l’ai recherché pendant très longtemps… Et je ne regrette rien. Je pense que Monsieur Low doit me comprendre ; vous aussi vous avez quitté votre foyer pour trouver votre voix ; le regrettez-vous ? Pour ma part, mon prédécesseur m’a vendu ça comme une malédiction, mais je l’ai reçu comme une bénédiction.
- J’imagine que je comprendrais un jour… Monsieur Low, pourquoi être partie de votre île ; vous n’y viviez pas heureux ? »
Je comprends son interrogation ; pourquoi partir ? Pourquoi choisir la maladie ? Pourquoi tant chercher au final ? Est-ce que cela en vaut vraiment la peine ? Vous comprendrez Mademoiselle, vous comprendrez lorsque vous trouverez votre voix, j’en suis certain.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 12 Oct - 10:26
Amarok, le roi des loups, il semblait à l'homme qu'il avait déjà entendu parler de cette "légende" qui semblait ne pas en être une d'après les dire du garde du corps.

"Je n'regrette pas du tout d'avoir quitté mon foyer. Pour ma race, c'est assez spécial mais nous ne connaissons généralement pas nos parents, nous sommes élevés en pondeuse jusqu'à nos 18 ans. Ca ne nous laisse au final que peu d'attache. Puis faut dire qu'c'était une mode à c't'époque de prendre la mer et de partir à l'aventure. Avec mon second, on avait envie de suivre cette voie aussi. Je peux pas dire qu'jétais malheureux là-haut mais j'avais un je ne sais quoi, une envie de partir et de parcourir le monde. Quand on commence sa vie à 18 ans, on a envie de combler toutes ces années rapidement. Le plus simple c'est de partir loin et de voir d'nouvelle choses."

L'homme regarda le large, un peu pensif de se remémorer ainsi sa jeunesse. Son regard était un peu en train de se perdre, l'alcool n'aidant pas bien évidemment. Etait-il temps pour lui de quitter les lieux ? Il s'était déjà que trop épanché sur lui. Bien plus qu'il ne l'aurait dû. L'effet de l'alcool tendait à s'amplifier, il ne pouvait pas se remettre en marche, il avait devoir cuver un petit peu ici. Il embraya donc.

"Ma p'tite, tu n'as jamais eu l'envie de voyager ? De découvrir les odeurs et le son du monde ? De rencontrer d'autres personnes ? D'être totalement libre de faire ce qui te plait ? Si c'est le cas, alors, tu as ressentis ce que j'ai ressentis à l'époque."

Il se redressa tant bien que mal, tanguant sur ses gambettes, pas trop à l'aise.

"Ah Ah Ah, j'suis plus tout jeune et c'est dans ses moments que j'le ressens le plus. J'sens que l'trajet jusqu'à mon rafiot vas pas être des plus évident."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 12 Oct - 21:45





Chépakoi
Avec Edward Low







Mademoiselle avait demandé pourquoi Monsieur Low avait quitté son foyer bien que quelque part, je sais que bien que les raisons soient multiples, on regrette rarement ce genre d’action réfléchi. Pour ma part, cela a été pour trouver ma place, j’ai fini par y être mené, au plus profond de l’Alaska, bien loin de mon foyer d’origine. Je n’ai jamais regretté cela, être enfin à sa place, sans oublier les voyages qui m’y ont mené ; ils sont aussi importants que l’arrivée finale.
« -Je n'regrette pas du tout d'avoir quitté mon foyer. Pour ma race, c'est assez spécial, mais nous ne connaissons généralement pas nos parents, nous sommes élevés en pondeuse jusqu'à nos 18 ans. Ça ne nous laisse au final que peu d'attache. »
Ce n’est pas forcement plus mal… Les miens ont souvent voulu me tuer ; car même parmi la diversité, il existe l’anormalité et ce qui vient avec : la discrimination. C’est peut-être à la fois une chance et une malédiction pour le coup ; je me souviens encore de ma sœur, de mes parents, eux seuls qui m’ont toujours soutenu sans jamais me rejeter, me désavouer… Et qui même lorsque je suis revenue pour dire ce que j’étais devenue, ont accueillis ça avec le sourire et un « bonne chance fils »… Je pense que je ne pourrais jamais les remercier assez pour cela.
« -Puis faut dire qu'c'était une mode à c't'époque de prendre la mer et de partir à l'aventure. Avec mon second, on avait envie de suivre cette voie aussi. Je peux pas dire qu'j’étais malheureux là-haut, mais j'avais un je ne sais quoi, une envie de partir et de parcourir le monde. Quand on commence sa vie à 18 ans, on a envie de combler toutes ces années rapidement. Le plus simple c'est de partir loin et de voir d'nouvelle choses. »
Partir à l’aventure hein ? Oui, sans doute qu’à ce moment-là, le voyage restait plus intéressant que la destination… Il était donc marin si je comprends bien ? C’est peut-être pour ça, l’alcool ? Vivre pour combler ce qu’on a loupé, c’est une quête noble aussi en soi, même si je ne pense pas pouvoir le comprendre aussi bien qu’un autre Atlantin par exemple. Je vis que Mademoiselle savourait ce moment et le monsieur, bien que scout, ne semblait vraiment pas avoir de mauvaise idée derrière la tête. Je me détendis un peu, enfin.
« -Ma p'tite, tu n'as jamais eu l'envie de voyager ? De découvrir les odeurs et le son du monde ? De rencontrer d'autres personnes ? D'être totalement libre de faire ce qui te plait ? Si c'est le cas, alors, tu as ressenti ce que j'ai ressenti à l'époque.
- C’est vrai que les histoires et les contes que Qaammat me raconte me laissent rêveuse, mais… Ma place est prés de ma sœur… J’aimerais lui être davantage utile plutôt que d’être simplement sa petite sœur aveugle… »
Je la comprends quelques parts… Même un sourd entendrait la voix des tristes cœurs de mes maitresses. L’homme finit par se redresser, se levant en galérant un peu. Elle lui sourit ;
« -Ah Ah Ah, j'suis plus tout jeune et c'est dans ses moments que j'le ressens le plus. J'sens que l'trajet jusqu'à mon rafiot vas pas être des plus évident.
- Ha ha, on dirait bien. Mais vous ne devriez pas abuser sur l’alcool, je pense ; il y a déjà suffisamment de gens qui s’y noient. Si ce n’est pas indiscret, ou habitez-vous ? Afin que je puise faire écrire à cette adresse afin qu’un jour, vous puissiez venir conter vos aventures au manoir. »
Autant le dire, je n’en étais pas enchanté. Elle souriait toujours, sincère, comme à chaque fois.




©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Atlantin prez
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Le Port
Métier :: Chef des garde-côte
Pouvoir :: Le poulpe
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 12 Oct - 22:42
    "Sache qu'il n'y a pas besoin de voir pour être utile. Parfois juste une présence, quelques mots peuvent suffirent."

V'la que je deviens philosophe pensa-t-il. Il est clairement plus que temps de rentrer et de se laisser choir sur son hamac afin de se reposer et de terminer de cuver. Ses jambes n'étaient toujours pas sûres mais il recommençait à s'habituer au roulis. Logique in fine pour un marin de son calibre.
    "J'ai pas vraiment de maison où réceptionner le courrier mais pour l'adresse, note juste Black Poulp, c'mon bateau à l'embarcadère. Les courriers finissent toujours par y arriver. J'attendrai cette lettre et comme promis, j'viendrai te voir. Pour l'alcool, tu comprendras p'têtre un jour quand tu auras autant vécu et vu de choses que moi".

Le sourire de la jeune était tout ce qui semblait des plus honnête. Presque étrange pour quelqu'un appartenant à une certaine classe sociale. Ils aimaient à se cacher derrière des masques, à faire croire qu'ils sont bien mieux qu'ils ne le sont en réalité. Une fois la dernière réponse fournie, il se remit en route vers l'embarcadère et son vaisseau qui n'était pas si loin que cela. Une bonne dizaine de minutes de marche et il arriva devant celui-ci. Il siffla et un des hommes de faction fit descendre une échelle de corde à l'aide de laquelle il remonta sur le navire.
    "Merci mon gars, à demain..."

Il franchit la porte de sa cabine et se laissa purement et simplement choir sans prendre la peine d'enlever ses vêtements. Il agrippa un coussin qu'il vint installer sous son visage. Il ne fallut pas plus de cinq minutes à l'homme pour rejoindre le pays de Morphée. Il commença a ronfler de manière assez tonitruante comme ont l'habitude de le faire les gens qui ont un peu trop poussé sur la bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini] Ven 19 Oct - 6:07





Chépakoi
Avec Edward Low







Bien entendu, la petite dit son envie d’être utile auprès de sa sœur, sentiment largement compréhensible… Pourtant, sans qu’elle le sache, elle en fait déjà tellement, elle n’est pas simplement sa sœur, mais elle est également la seule famille qu’il lui reste pour l’instant, sur l’ile. Alors, certes, elle veut certainement lui être utile autrement, mais pour autant, elle devrait se rendre compte de ce qu’elle lui apporte déjà en temps normal.
« -Sache qu'il n'y a pas besoin de voir pour être utile. Parfois juste une présence, quelques mots peuvent suffirent. »
Elle n’avait pas répondu, semblant réfléchir sans vraiment y croire non plus. Pourtant, malgré l’alcool présent chez le vieux, les mots étaient justes. Mademoiselle, vous êtes tellement plus que ce que vous semblez croire. Elle avait également demandé une adresse afin qu’elle puisse lui écrire en nous dictant une lettre. Avoir besoin d’un intermédiaire pour cela peut sembler gênant, mais elle n’a pas trop le choix, je doute que Edward connaisse le braille.
« -J'ai pas vraiment de maison où réceptionner le courrier, mais pour l'adresse, note juste Black Poulp, c'mon bateau à l'embarcadère. Les courriers finissent toujours par y arriver. J'attendrai cette lettre et comme promis, j'viendrai te voir. Pour l'alcool, tu comprendras p'têtre un jour quand tu auras autant vécu et vu de choses que moi.
- Entendu et pour l’alcool, on verra.
- Rentrer bien, car cela ne semble pas évident dans votre état. »
Je parlais bien sûr du côté ivrogne du gars… J’espère, alors qu’il s’éloigne, que le jour où il viendra au manoir, il ne sera pas aussi imprégné. Nous aussi nous retournons chez nous à Celestia, je discutai un peu avec le loup sur le chemin, de cette histoire. Mais néanmoins, il fallait reconnaitre que cela avait suffisamment allégé le cœur de Mademoiselle de parler, nous permettant de la ramener à la maison.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chépakoi [PV Edward Low] [Fini]
Revenir en haut Aller en bas

Chépakoi [PV Edward Low] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Edward Grand, alias Greed(fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Le Port-