AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Renard
MessageSujet: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena] Sam 24 Nov - 19:50
Une douce chaleur permit à la jeune femme de sortir le bout de son nez de sa cachette. Elle avait passé la nuit sous sa forme de renarde, pour pouvoir être tranquille. Ce n'est pas que le quartier Morany lui déplaisait, bien au contraire, mais avec tous ces préparatifs des fêtes de fin d'année, elle avait besoin de s'éloigner, de pouvoir être tranquille. Elle aimait les fêtes de fin d'année, l'excitation qui s'approchait au moment d'ouvrir ses cadeaux pour découvrir ce que nos proches nous offraient, cela rendaient tellement d'enfants heureux. Puis, en grandissant, on se rendait compte que ce n'était pas une question de cadeaux mais de plaisir partagé avec ses amis, sa famille, les personnes qu'on aime. Mais bon, les enfants n'ont pas cette vision des choses, sans doute parce qu'ils étaient encore bercés dans la magie. L'important était surtout que tout le monde soit heureux, que les sourires restent présents sur les visages et que les yeux brillent d'une joie incomparable, n'est-ce-pas ? Mais en attendant, notre belle renarde avait envie de prendre un peu de temps pour elle, loin de toutes ces préparations qui se faisaient à travers tout le quartier Morany. Elle aimait pouvoir être en paix, dans un silence reposant, pour se reposer avant une journée folle et fatigante. Et justement, vu qu'elle avait couru un peu partout, pour son propre plaisir. En effet, elle aimait faire des promenades plus ou moins longues en forêt, pour pouvoir croiser d'autres Moranies ou bien des renards. Elle n'oubliait pas d'apporter sa propre touche à l'esprit de Noël, revenant parfois avec une branche de houx, ou de sapin, entre les crocs pour la déposer dans un grand panier. Comme une sorte d'offrande, pour participer à la décoration des maisons, des espaces communs, avec la simplicité de ce que leur offrait l'environnement. Elle aimait bien cette simplicité, en dehors des lumières qui brillaient de mille feux.

La jeune femme s'étira avec calme, prenant bien soin de ne pas se blesser. C'est pour ça qu'elle étirait chaque muscle, chaque membre, y compris sa nuque. Elle ne prenait pas le risque de se retrouver avec une déchirure, ou quoi que ce soit qui pourrait l'empêcher de se balader. Elle enfila ensuite ses vêtements, un pantalon noir et un t-shirt blanc, simple mais confortable. Elle attrapa, dans un coin, sa brosse avec laquelle elle démêla ses longs cheveux roux, passant avec douceur sur ses belles oreilles. Puis elle attrapa dans sa main droite sa queue, avant de la démêler aussi. Elle prenait soin d'avoir toujours l'air présentable, et cela passait forcément par une suppression des possibles noeuds dans son pelage et des cheveux. Elle décida ensuite qu'elle était tout à fait prête pour le retour dans la ville, alors elle commença à s'enfoncer entre les arbres. Sa queue rousse et fournie bougeait de gauche à droite au rythme de ses pas, une démarche assez féline sur les bords. Ses hanches ondulaient tranquillement, avant qu'une oreille ne tressaute et qu'elle ne tourne la tête vers l'Ouest. Elle avait entendu un bruit, elle ne savait pas vraiment quoi, mais cela l'arrêta net dans son chemin. Elle ne sentit aucun danger imminent, alors elle se contenta de reculer de quelques pas, ses yeux cherchant une quelconque activité autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari Admin
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Protecteur Esertari
Pouvoir :: Liaison draconique terrestre
MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena] Dim 25 Nov - 19:12
Quitter mon désert pour aller en forêt moranie me coûtait. Et ce, d’autant plus que le froid y était mordant en cette saison. Et autant dire que dans notre tribu de nomade, ce n’était pas les vêtements chauds qui étaient les plus courant. Mais on m’avait donné une mission : un Esertari s’était perdu dans ce labyrinthe et je me devais de le retrouver. Étant protecteur du désert et de ses habitants, je couvrais beaucoup plus de distance que n’importe qui grâce à Lofti’. C’est donc séparé que nous ratissions cette étendue que je ne connaissais que sommairement. J’étais allé vers le Sud, longeant la frontière dans l’espoir que ce pauvre homme soit revenu sur ses pas en espérant pouvoir retrouver de la chaleur.

Lofti’, lui, était parti vers la capitale en espérant avoir des réponses en parlant aux gardes et à leur protecteur. Sa vision était meilleure que la mienne. Il était plus rapide. Il résistait aussi mieux au froid que moi : bref, ces faisceaux d’arguments ont fait que je l’ai envoyé plutôt lui que moi. Après tout, il n’y avait que des Mythes sur l’île pour l’instant.

Alors que nous criions à tue-tête le nom de l’intrus, quelques âmes charitables nous posaient des questions et nous aidaient dans notre quête. Eux connaissaient parfaitement la forêt et étaient immunisés aux morsures lorsque nous tombions sur des Moranies transformés. Je n’osais, pour ma part, que les blesser légèrement pour qu’ils arrêtent de me poursuivre. Mais quelque uns étaient tellement dinges que c’était ma vie ou la sienne… Avoir d’autres Moranies avec moi me rassuraient et me permettaient d’avoir d’autres choix que de blesser voir tuer un Mythe. Et accessoirement, avoir moins de risque de me faire contaminer.

Lofti’, lui, volait simplement d’arbre en arbre, esquivant plus facilement ces êtres incontrôlables. Il s’amusait à s’enrouler autour des troncs, sauter, se cacher : être un dragon blanc de 5 mètres de long avec un esprit joueur. Sa voix grave et millénaire réveillait la forêt avec une certaine torpeur. Parfois, il croquait un animal qui passait par là : fallait bien se nourrir aussi !


~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Renard
MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena] Lun 26 Nov - 1:00
Il y avait quelque chose, dans les bois. Je ne savais pas quoi, j'ignorais même carrément ce que c'était. Je sentais une présence, ou plutôt deux, qui se déplaçaient et se rapprochaient de moi. Est-ce-que c'étaient des Moranies perdus, ou bien en quête d'un point d'eau ? Si tel avait été le cas, alors j'aurais senti leur odeur animale, j'aurais senti quelque chose. Mais là, rien, du moins rien qui ressemblait à quelque chose de Morany. Alors j'étais sur mes gardes, alors que je sentais que ça se rapprochait de moi, de ma position. J'aurais pu fuir, aller me cacher, mais ce n'était pas vraiment dans mes habitudes. Si quelque chose rôdait dans la forêt, et que je ne ressentais pas de danger réel en présence de cette chose, alors je ne voyais pas l'intérêt de me sauver. Je regardais alors entre les arbres, jusqu'à voir une chose blanche, volante et imposante se rapprocher. OK, là j'avoue que j'ai fait un pas de recul en plus. C'est quoi ce truc ? Un... Un... Un dragon ! Fin, mais long d'au moins cinq mètres, tout blanc avec deux cornes blanches. J'écarquillais les yeux, impressionnée par la longue bestiole que c'était. Mais je n'avais alors pas peur, surtout en voyant un humain, ou plutôt une personne, qui le suivait. Ils avaient l'air de chercher quelqu'un, vu qu'ils étaient en train de crier le nom de cette personne à travers les airs. Faut se détendre, y en avait qui dormaient encore ! Je retins cependant ma remarque, laisant l'homme s'approcher encore. Je surveillais, du coin de l'oeil, l'imposant dragon qui volait, avant que l'homme n'arrive jusqu'à moi. Alors j'esquissais un grand sourire, désireuse de me montrer amicale avec un étranger. Je m'approchais légèrement, agitant une oreille assez calmement, avant de tendre la main et de prendre la parole :

Bonjour ! Je me nomme Amar, enchantée. Vous êtes perdus ? Ou peut-être cherchez-vous quelque chose ?

Il était facile de se perdre dans les forêts qu'on ne connaissait pas, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari Admin
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Protecteur Esertari
Pouvoir :: Liaison draconique terrestre
MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena] Jeu 29 Nov - 0:53
Alors que je parcourrais la frontière, de lourds vêtements sur le dos avec l’aide de 5 autres Mythes, je vis au loin quelqu’un d’allongé par terre… Aussitôt je me précipitai pour lui venir en aide.

Quand à moi, sur mon trajet, j’avais fait la connaissance d’un Morany loup qui avait un odorat tout a fait singulier. En quelques paroles, nous avons sympathisé et je le sentais fasciné par l’être mythologique que j’étais. Surtout quand je lui ai expliqué que j’étais Esertari et non pas Morany. Enfin bref : il s’est allié à moi pour trouver l’intrus dans ces bois. Alors que nous étions en train de fouiller, son flair nous arrêta et nous amena devant une nouvelle frimousse. Mais à en juger à ses oreilles rousses et sa queue velue, elle n’était pas l’être que je recherchais.

Mon compagnon répondit simplement :

    «- Je suis Esteban. J’aide Lofti’ dans sa mission. C’est un Esertari qui en cherche un autre perdu dans notre belle forêt.
    - Tu ne l’aurais pas vu par pur hasard ? » Fis-je en m’approchant de la demoiselle.

J’étais perché dans un arbre, regardant la Morany. Un peu comme toutes les personnes que je croise sous cette forme, elle m’a l’air un tantinet inquiet.

    « Vous avez entendu ?! »

Ses oreilles noires en l’air et le museau humant l’air frais, il pointait une direction de sa main-patte. Ses yeux bleus étaient assez vifs et des canines sortaient de sa bouche.
    « Par là ! »

Et il se mit à courir. Je le suivais de près, zigzagant entre les troncs, tentant de voir où il voulait en venir. D’ailleurs, est-ce que notre nouvelle rencontre nous a suivis ? Puis je vis enfin ce que mon ami avait détecté : deux animaux et un être allongé sur le sol, les crocs avaient tatoué sur sa peau des arabesques macabres…
    « Omori ?! »

Dû moins… ce qu’il en restait. Si c'était lui. Mais par mes paroles… les deux animaux fous se jetèrent sur nous.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Renard
MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena] Jeu 29 Nov - 13:26
Mes beaux yeux rouges se posaient sur l'homme, puis sur le dragon, me questionnant sur la relation entre les deux. Ce n'était pas commun de voir ça, alors je me posais des questions. C'était bien normal, après tout, mais cela ne m'empêcha pas de me comporter avec naturel. Je n'allais pas me montrer froide et distante avec eux, tout simplement parce que cela ne me ressemblait pas. J'étais naturellement gentille et souriante, alors je ne voyais pas de raison pour laquelle je devrais être une autre personne. Il se présenta après moi, j'appris donc qu'il se nommait Esteban, qu'il aidait Lofti dans sa mission. J'en déduisis rapidement que ce fameux Lofti était le dragon, quié tait en fait un Esertari qui en cherchait un autre dans le coin. Je tournais ensuite mon regard sur le dragon qui me demandait si je ne l'aurais pas vu. Je secouais tranquillement la tête, ma queue venant bouger tranquillement dans mon dos. C'est ce qui trahissait ma légère nervosité due à la présence du dragon. Je n'étais pas vraiment à l'aise, il était imposant et je ne faisais pas vraiment confiance à ce dragon. C'était une méfiance naturelle, mais je ne voulais pas non plus qu'il le prenne mal. Il était grimpé dans un arbre, tranquillement installé, et surtout il était au dessus de moi. Je veux dire, au niveau de la taille, il était plus haut que moi. Je pourrais me retrouver dans une sale posture s'il décidait de faire de moi son entrée, ou son goûter. Soudainement, Esteban agita en demandant si on avait entendu. Mon oreille ayant tourné assez vivement, la réponse était assez facile à deviner. Le bruit d'une attaque, je ne savais pas ce qu'il se passait mais cela ne signifiait rien de bon si l'homme réagissait ainsi. Est-ce-que c'était leur ami, la personne qu'ils cherchaient, qui était en train de se faire attaquer ? Je le suivit entre les arbres.

Par là !

Je suivais ses indications sans vraiment de difficulté, mon propre odorat et mon ouïe étaient assez fins pour que je suive la piste sans qu'il n'ait à m'indiquer le chemin. Mais c'était sûrement au cas où. Mes jambes, longues et fines, me permettaient de suivre le binôme sans trop de difficulté. Mes yeux cherchaient le moindre mouvement, je ne baissais pas ma garde. Et, au bout de quelques minutes de course entre les arbres et les buissons, une scène macabre se dévoila devant nos regards. Au sol, il y avait un corps allongé, méconnaissable. L'odeur commençait déjà à se répandre dans l'air. Une odeur chaude, assez désagréable, l'odeur de la mort. Cela sentait un peu le sang, mélangé à une odeur métallique, et je n'aimais vraiment pas ça. Et, à côté du cadavre qui commençait à dégager ce parfum, il y avait deux animaux. Deux beaux loups, crocs dévoilés, qui avaient sans doute le museau enfoui dans les entrailles de l'homme avant qu'on arrive. Ils posaient leurs yeux emplis de folie sur nous, et je sus ce qui allait se passer. Le dragon clama un nom, mais il était certain que la personne n'allait pas répondre. Les deux loups n'attendirent pas plus longtemps pour se propulser vers nous. Mes muscles, qui étaient déjà bandés, ne mirent pas longtemps à réagir. Je me transformais instantanément, laissant le renard en moi prendre la place. Je me lançais en avant, mon corps heurtant avec dureté celui du loup de droite. Légèrement moins gros que l'autre, je réussis à le stopper dans son bond, nous envoyant rouler à quelques mètres. Je n'avais pas vraiment ressenti la douleur tellement les mouvements s'étaient passés rapidement, et nous roulions plus loin. Mes crocs se heurtaient au siens, nous nous battions comme deux beaux diables. Je n'avais pas de douceur dans mes gestes, et aucune hésitation en plantant brusquement mes crocs dans ses poils. J'étais plus fine, alors il avait plus de mal à m'attraper.

Et au bout d'une bonne dizaine de minutes durant lesquelles on échangeait des morsures, rien de bien grave, il sembla s'essouffler un peu. Alors je le relâchais, reprenant une distance raisonnable. Je jappais un coup, ignorant le sang qui coulait de mon épaule, revenant prendre forme humaine. Mes blessures n'étaient pas importantes, et je tendais mes mains vers l'avant en parlant :

Du calme... File.

J'étais ferme et autoritaire, et de toute façon je l'avais blessé plus sérieusement que lui ne m'avait blessée. Alors il s'en alla dans demander son reste, et je retournais avec mes nouveaux compagnons. Où en étaient-ils de leur côté ? J'allais le découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari Admin
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Protecteur Esertari
Pouvoir :: Liaison draconique terrestre
MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena] Jeu 6 Déc - 23:20
Esteban et Amar se lancèrent comme des furies à l’encontre des loups. Ils n’avaient aucune pitié : après tout, c’était la loi du plus fort… Ce qu’était mes amis. Alors qu’ils mordaient, griffaient et se roulaient sur le sol gelé, je me précipitai vers le corps inerte. Son teint gris, ses lèvres bleues, ses yeux globuleux, comme sur le point de fondre… Ça faisait un certain temps qu’il était dans cet état : les loups avaient du le trouver ainsi et le voir en repas facile.
    « Lofti ! »

Je tournai la tête et vis un ennemi arriver. D’un bon revers de queue, je le fis valdinguer dans la forêt jusqu’à que son dos rencontre un arbre. Il hurla de douleur et ne put se relever tant il était sonné. Une dernière mise en garde de la renarde et le second disparut entre les feuilles…
    « - Vous vous êtes bien battus mes amis… Fis-je en m’approchant pour observer les dégâts.
    - Toi qui es deux fois plus grand que nous, tu ne t’es pas lancé dans la bataille ? Tu aurais pu les gober !
    - Et récupérer le virus morany ? Je ne suis déjà qu’une matérialisation d’âme, que penses-tu que je deviendrais ainsi que mon hôte ? Montre-moi tes blessures… »

Je regardais la plaie au poignet qu’avait Esteban ainsi que celle sur l’épaule d’Amar. Je m’adressais à celle-ci :
    « Tu arrives à bouger ton bras ? Est-ce que ça va ? »

Je me sentais honteux de ne pas avoir participé alors qu’eux ne s’étaient juste pas posé la question.
    « Montez sur mon dos, je vous emmène au campement le plus proche pour vous faire soigner. Cet homme n’était pas Omori. Il serait bon de le signaler, de faire une autopsie pour comprendre les circonstances de la mort et de le rendre à sa famille… qui attend de ses nouvelles. »

Je me mis par terre tout du long pour les aider à monter sur mon dos. Je pouvais les aider de mes cornes. Ils n’avaient qu’à empoigner fermement ma crinière blanche.
    « Ou je peux vous déposer autre part d’ailleurs. Je comprends qu’après cet incident, vous ne veuillez plus m’aider. »

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena]
Revenir en haut Aller en bas

Prom'nons-nous dans les bois... [PV Ena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Forêt-