AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sean Yazaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
MessageSujet: Sean Yazaki Dim 30 Déc - 2:01
~ Carte d'identité ~

  • Nom : Yazaki
  • Prénom : Sean
  • Âge : 30
  • Race : Asura
  • Particularité de la race : Tatouage sur le front
  • Groupe choisi : pH7
  • Sexe : Masculin
  • Orientation sexuelle : Tant que c'est vivant et à peu près humain
  • Logement : Un bar dans le port
  • Langue mythique parlée : Aucune pour l'instant !
  • Métier : Videur. Il bosse pour un bar et y a obtenu une chambre en tant qu'employé.
~ Biographie du personnage ~

  • Description physique :

    Tous ceux qui l’avaient déjà vu le savaient. S’il y avait une chose à laquelle Sean Yazaki faisait penser, c’était une armoire à glace. Et pour cause.

    Bien que peu de gens avaient déjà osé lui adresser la parole, beaucoup l’avaient néanmoins vu alors qu’il travaillait comme videur pour l’un des premiers bars du port de l’île. D’abord repoussés par le physique peu amène du colosse d’un mètre quatre-vingt-onze qui gardait l’entrée, les visiteurs finissaient néanmoins par se risquer à passer dans l’ombre du gardien pour franchir la porte. La raison en était simple : le bar était toujours bien fréquenté et surtout très sûr.

    Sean faisait figure de mastodonte dissuasif pour les fauteurs de troubles. Avec ses larges épaules, sa grande taille, son un costume entièrement noir, sa cravate de la même couleur et sa chemise blanche, il était déjà intimidant pour quiconque. Mais comme si cela ne suffisait pas, il portait aussi en permanence un masque morbide au motif de cœur sur la tête. A sa ceinture pendait aussi une chaîne qui tombait jusqu’à son genou droit pour ensuite remonter vers l’arrière de son corps. Nul ne savait ce qu’il y avait au bout de celle-ci mais nul n’avait vraiment envie de savoir. La seule chose que l’on savait d’autre sur Sean en le regardant, c’était qu’il avait une peau blanche sur son cou et ses mains.

    Certaines rumeurs prétendaient néanmoins qu’il avait les yeux azurés. Mais qui aurait donc osé essayer de croiser son regard à travers les deux trous de son masque ? Plus étrange encore, quelqu’un avait une fois prétendu que Sean Yazaki était un homme blond aux cheveux courts.

    Deux cas de troubles exceptionnels avaient déjà eu lieu au bar. Deux hommes alcoolisés avaient voulu embêter des clientes et Sean avait dû intervenir. Dans un combat aussi bref que musclé, les parasites furent violement stoppés et embarqués jusqu’à la prison du quartier Asura. Nul n’entendit plus jamais parler d’eux et même en prison, on n’en trouva plus aucune trace après quelques jours.

    Sean Yazaki était une bête de muscle et personne ne le contredirait.


  • Description mentale :

    Pourtant, pour les rares initiés du bar, Sean Yazaki n’était pas si terrifiant que cela. Quand il ne gardait pas l’entrée comme une statue, l’homme était souvent à l’intérieur et, bien qu’il gardait son masque, il s’avérait être poli et courtois. Mais ce qui s’échangeait dans le bar restait dans le bar.

    La patronne du commerce était la première à discuter avec lui. Sean s’avérait être un bon élément de son équipe et il était apprécié par ses collègues. Il n’hésitait pas à effectuer des petites tâches et prenait assez souvent le temps de servir lui aussi les clients.

    Ces derniers appréciaient parler avec le videur. Ils le jugeaient de bonne compagnie car Sean parlait toujours avec intelligence et amicalité. Il disait rarement des bêtises et semblait assez cultivé. Son timbre de voix chaleureux aidait aussi à mettre ses interlocuteurs à l’aise.

    Un jour, une cliente lui demanda s’il mangeait aussi avec son masque. D’un air amusé et sous le regard de la patronne hilare devant l’absurdité de la question, Sean lui répondit qu’il aurait bien du mal à se nourrir avec un masque devant la bouche.
    En somme, Sean savait converser et il utilisait cet avantage pour faire parler les gens. Les langues se déliaient vite dans un bar et en y mettant les formes, on entendait souvent des fait divers inattendus ou inappropriés. Parfois, on tombait sur le bon filon.

    Malgré cela, les gens ne savaient pas grand-chose sur le colosse. Personne n’avait apparemment eu le loisir d’entrer dans sa chambre bien que tout le monde savait qu’il logeait là. Même la patronne n’en parlait pas alors qu’elle en savait sûrement plus que quiconque.

    Quelque fois, on eut pu croiser Sean Yazaki dans d’autres quartiers de la ville mais personne ne lui demanda jamais à quoi il s’affairait. Certaines rumeurs étaient parfois lancées mais elles disparaissaient presque aussitôt. Où qu’il aille, Sean revenait irrémédiablement devant la porte du bar le jour suivant.



  • Histoire :

    « -Woah ! On commence à être haut !
    -Hum hum… » concéda un jeune Sean Yazaki sans s’arrêter d’escalader la falaise.

    Le ciel était dépourvu de nuages et la température bonne pour la saison, si bien que Sean était habillé en short et en t-shirt pour l’occasion. Sa tête était recouverte d’un bandana noué à l’arrière de la tête et il portait de simple basket aux pieds.

    Quelques mètres en dessous de lui, une fille le suivait de près. Elle était jeune, jolie et pétillante. Elle avait la peau légèrement ambrée, des yeux violet clair et des cheveux bruns qui lui tombaient jusqu’en bas du dos. Elle aussi était habillé d’un short et d’un t-shirt et elle ne cessait de s’émerveiller du paysage qui s’éclairait sous les premiers du soleil.

    Plus bas encore d’une triple dizaine de mètres, le sol pourtant jonché de rochers abruptes et coupants donnait l’illusion d’être complètement plat.


    « -Tu pourrais quand même te retourner pour jeter un œil avant d’atteindre le sommet !
    -Je suis pas super à l’aise avec le vide… » lâcha Sean.

    Dans un effort, il se retourna pour lui lancer un sourire.
    Effectivement, l’aube se révélait être magnifique avec les rayons jaunes et orangés qui se projetaient sur la végétation verdoyante. Mais il restait encore une vingtaine de mètres avant d’atteindre le sommet de la falaise et Sean reprit aussitôt son ascension, toujours talonné par la brune.

    La falaise s’illuminait elle-aussi peu à peu et les deux grimpeurs finirent par basculer de la zone d’ombre à celle de la lumière.

    Ce fut là que le cri d’horreur de la fille retentit.

    Rongée par l’érosion et entamé par le passage de Sean, la prise que venait de saisir la jeune femme se détacha de la paroi. La brune fut aussitôt décrochée et son corps bascula lentement au-dessus du vide.
    Ses yeux s’écarquillèrent, un rictus de terreur lui déforma le visage et d’un geste désespéré, elle lança une main vers le ciel.

    Par miracle, Sean la lui rattrapa.
    La panique transforma les mots en cris et onomatopées déchirantes.
    Le jeune Yazaki luttait pour ne pas lâcher la paroi ni son amie qui cherchait une prise à tout prix. Elle gesticulait dans tous les sens, déchirant tantôt ses mains sur les rochers, lacérant tantôt le bras de l’homme.
    La détresse lui fit griffer l’épaule de Sean, puis son cou et enfin son visage, décrochant ainsi le bandana.

    C’est là qu’elle le vit. Sur son front. La forme hideuse qui se grava dans la peau et le sang de Sean. Son pire cauchemar. Cette chose honnie qui lui arracha un gémissement de terreur. Ses viscères se retournèrent et elle repoussa Sean avec violence pour s’éloigner de cette monstruosité.

    Elle réussit.

    Son corps replongea dans l’ombre.

    Sean hurla.

    Il n’y eut qu’un bruit sourd.

    Et puis le silence.


    - - - - - - - - - - - - - - -

    Seau Yazaki se tenait debout face au professeur. L’Asura était tel qu’on le connaissait maintenant, en costume noir et avec son masque de cœur. Le professeur, quant à lui, était recroquevillé dans un coin de la pièce et était déjà marqué par les coups. Du sang coulait de sa lèvre inférieure et de son arcade. Des bleus parsemaient ses bras et des hématomes gonflaient ses membres ça et là.

    Un nouveau coup de pied lui fut flanqué, accompagné d’un bruit qui signifia la rupture de plusieurs de ses côtes.


    « -Ça ne marche qu’une heure, gronda Sean. Vous m’aviez dis que cette poudre pouvait tout faire disparaitre !
    -Pitié ! gémit le scientifique meurtri. Il faut encore… des recherches… Mais le principe de base et là ! »

    Le colosse s’approcha du blessé et s’accroupit près de lui. Il retira alors son masque et planta ses yeux dans ceux du professeur.
    Aussitôt, le front de Sean se mit à changer et peu à peu, une nouvelle marque apparut. L’Asura plaqua une main sur la gorge du scientifique et de l’autre, il l’obligea à garder les yeux ouverts et à le regarder.
    La victime laissa échapper des cris d’effrois, elle n’avait plus la force de lutter.


    « -Je voulais des résultats immédiats. »

    Un nouveau hurlement se fit entendre et Sean relâcha les yeux de l’homme qui se pelotonna en boule impuissant.

    « -Il faut… étudier la poudre… Mais il en faudrait plus… pour peut-être trouver un remède…
    -Vous savez que c’est presque impossible à retrouver. Tous ces efforts pour une heure de résultat.
    -Il… Il existe une île… Avec d’autres gens comme vous… et d’autres… A ce qu’il parait… »

    L’asura relâcha le cou du scientifique, vaguement intéressé par ce qu’il venait d’entendre.

    « -Ils ont des stocks des poudre ?
    -N-non… Mais ceux qui les traquent, oui… Ou bien, par vengeance, certains n’hésiteraient pas à s’en procurer pour régler leur compte… Vous pourriez en trouver…
    -Mais personne ne dira s’il en a. Et ça peut même se retourner contre moi, analysa rapidement le colosse.
    -Oui… Mais c’est la seule façon… d’en avoir assez… pour étudier.
    -Et ne pas avoir de résultat. »

    Le professeur n’osa pas répondre.
    L’asura regarda la créature blessée à ses pieds et fini par remettre son masque. Il se redressa et se dirigea vers la sortie. Néanmoins, il reprit la parole.

    « -Je ne peux pas me permettre que vous parliez de moi. Or, vous m’avez déjà trompé une fois. Dans ce cas, vous ne verrez pas d’inconvénients à ce que je parte avec l’un de vos précieux échantillons botaniques. »

    Des yeux désespérés se fixèrent sur Sean qui s’emparait d’une des trois cloches dans la laquelle baignait une plante phosphorescente entouré d’un liquide verdâtre.
    Le professeur ouvrit grand la bouche pour crier mais aucun son n’en sortit. Il ne pouvait rien y faire.

    «-Je reviendrais. Sans la plante. Vous ne la retrouverez que le jour où j’aurais ce que je souhaite. »

    Et ainsi, Sean quitta le laboratoire.


  • Pouvoir : Troller Lilipam. Auto-Buff. (Améliorer ses compétences physiques quoi.)

~ IRL ~

  • Nom : Gabriel
  • Âge : 28 ans
  • Première impression : C'est la seconde fois que je viens donc ça compte plus non ?
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Il était une fois un belge... Very Happy
  • Votre Parrain : Hum. On peut faire un combat dans la boue entre le belge et celui qui a un humour pourri pour les laisser trancher ? Bon bah... Lilipam.
  • D'où provient le personnage sur votre avatar et le nom du personnage ? Shin de Dorohedoro
  • Votre Discord : Je suis déjà dessus !

  • Acceptez-vous le règlement et vous y soumettez-vous ? Oui. T'façon, on peut pas répondre le contraire en fait !
  • Code du règlement :
  • Quelle est la date de la Kimatsu ? :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 19

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: Amarok
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Dim 30 Déc - 13:33
Bienvenue et bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin tech
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: sans
Pouvoir :: Cactus
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Dim 30 Déc - 22:22
Bienvenue sale gosse e.e

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Lun 31 Déc - 18:01
Merci !

Me faudra plus que de la chance pour supporter Lilipam je crois ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin tech
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: sans
Pouvoir :: Cactus
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Mer 2 Jan - 12:27
Par les pouvoirs qui me sont conférés, je refuse le tiens Rolling Eyes

"Pouvoir : Troller Lilipam."

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
avatar
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Dim 6 Jan - 0:57
Puisque c'est comme ça... j'ai changé !
Et j'ai fini la présentation. Je crois. Même si jouer la fille de Lilipam aurait été plus drôle. Et plus troll !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin tech
avatar
Age : 25

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: sans
Pouvoir :: Cactus
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Dim 6 Jan - 11:57
Bah voilà ! Je valide la côte de boeuf ! ou l'auto-buff, je sais plus, mais voilà. Par contre, le belge à pas assez de co en ce moment pour un vrai combat dans la boue, du coup je crois que je gagne. Cool
Surtout vu mon insistance dernièrement =.=

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Esertari Admin
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Protecteur Esertari
Pouvoir :: Liaison draconique terrestre
MessageSujet: Re: Sean Yazaki Mar 8 Jan - 18:35
Coucou Sean !

Bienvenue chez les fous ! Mais encore une fois, vu ton avatar, je pense que tu te fondras bien dans le paysage. Mais, qu'entends-je ? C'est l'heure de lire et de critiquer ta présentation !

Les descriptions :
    Pour mémoire, tu n'avais pas assez de caractères sans espace dans ta partie caractère. Elles sont complètes même si je dirais qu'elles tournent un peu en boucle. Toujours ce mystère autour de toi, ce visage jamais vu mais un contraste intéressant entre le physique et le caractère qui en ressort. À voir ce qui en ressortira InRp ainsi que les relations que tu sauras te créer.


Ton histoire :
    La première partie : je n'ai rien à dire. Soit. Je pense que c'est un passage important dans la vie de Sean et qu'on verra de quoi il en retourne au fur et à mesure de ton avancée sur l'île.

    C'est la seconde partie qui me chagrine et à cause de qui je ne peux te valider. Je suppose que cette 'poudre' n'est d'autre que l'IPM. De là se posent beaucoup de questions : comment as-tu su ? Comment as-tu pu mettre la main sur ce scientifique ? Sans doute travaille-t-il pour le Cartel... et au vu des méthodes de cette 'alliance' qui est très théorie du complot et donc très prudente... je ne peux pas laisser ces questions sans réponse. Et pour l'instant, sur l'île, personne n'est au courant pour l'IPM ni pour le Cartel.
    Et puis (mais c'est un détail beaucoup plus léger) tu n'as pas explicitement dit que Sean se rend sur YK alors que c'est une des conditions qu'on demande :}


Je te dirai mon appréciation une fois la présentation valable. J'ai déjà ma petite idée sur la note~ Préviens-moi quand tu auras répondu à mes questions.

À très vite.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sean Yazaki
Revenir en haut Aller en bas

Sean Yazaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Sean Irbe (Serdaigle)
» Sean Couturier (Saddy)
» An Post - Sean Kelly Team || Cherche Sprinteurs (74 mini) ||
» Sean O'Donnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Présentations :: En cours-