AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Gwihir Deirfiur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 35

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 0:30
~ Carte d'identité ~

  • Nom : Deirfiur
  • Prénom : Gwihir
  • Âge : 23
  • Race : Capienne
  • Particularité de la race : Gauchère
  • Sexe : Féminin
  • Orientation sexuelle : Homosexuelle
  • Logement : Helldream – Quartier Capien
  • Métier : Conteuse, bibliothécaire
~ Biographie du personnage ~

  • Description physique :

    Gwihir est une jeune femme, ou en tout cas en a l’apparence. Les cheveux noirs de jais, soyeux, souvent tenus par une broche. Le vert est une couleur qu’elle affectionne particulièrement et qu’elle porte donc régulièrement. Sans compter que cette couleur se marie bien avec ses propres iris, de jade. Sa corpulence est fine, même si elle est quelque peu athlétique. Enfin… Athlétique… Pour une jeune femme qui s’entretien. Elle n’est pas non plus musculeuse. Juste physiquement en bonne forme. Ses petites mains, menues, montrent bien qu’elle n’est pas habituée aux travaux manuels, plus habituée à caresser des cordes d’instruments ou d’écarter des pages de romans. Son regard, lui, est souvent rieur, amusé, surtout lorsqu’elle travaille, sur l’Île. Mais parfois, alors que ses pensées partent dans le vague, ce regard se fait parfois brumeux, perdu, comme si elle regardait des choses bien lointaines. Quelque fois, on peut la surprendre en train de coucher sur du papier des pages et des pages de notes, des histoires… Alors, à ce moment, on pourrait la croire hantée, tant elle est concentrée, tant son regard est droit, direct et incisif. Avec les couvertures en cuir ou le bois de ses instruments de musique, ses mains ne sont que caresses, mais nul ne l’a jamais vu être tendre en publique avec une autre personne, renforçant son aura de « fille sage ». Ses habits sont souvent faits de plusieurs tissus mêlés entre eux, de teinte se mariant ensemble facilement et dans des tons doux. Le rose, le blanc, parfois un crème ou un rouge, mais toujours avec sobriété afin que le vert soit toujours la couleur dominante. Un peu de voilages et de froufrous finissent le tableau. Il est donc tout à fait normal de rarement voir Gwihir piquer un sprint au milieu de la rue, tant ses habits semblent eux-mêmes s’opposer à la notion d’effort. Rien ne dit qu’elle ne fait pas son petit footing le matin, mais alors nul n’a su la reconnaître…

  • Description mentale :

    Calme, tel est le premier mot qui vient à l'esprit de qui que ce soit lorsqu'il rencontre Gwihir pour la première fois. Posée, aussi, peut-être. Rêveuse, surement, mais pourtant, elle a parfois ce regard intrigué, plein de curiosité, qui se plante dans les yeux de ses interlocuteurs. Elle ne sait pas s'énerver, ou c'est ce qu'elle dit et que tous croient. Par contre, elle a une très bonne mémoire, et une rancune assez... tenace. On pourrait dire même qu'elle a la dent particulièrement dure, assez normal pour une personne de sa race. Mais ses vengeances ne laissent pas de traces, ou alors sont assez discrètes pour que jamais on ne pense qu'elle en soit capable.

    Des coups de sang, des moments de violences ? Jamais, de mémoire d'homme. Mais dans sa tête, dans ses souvenirs, qui sait ce qu'elle cache ? Elle aime la beauté, dans son sens large. Littérature, dramaturgie, musique, ballet, elle aime tout ça et les étudie à chaque instant. Sa curiosité inarrêtable est telle qu'à tout moment elle est avec un livre sous le bras, ou alors une partition de musique. Même si elle est plus habituée au violon et au piano, elle a appris à jouer aussi du hautbois, du luth, de la lyre et même quelques instruments exotiques comme l'erhu ou le koto. Rarement on l'entend chanter, mais parfois, lorsqu'elle conte, c'est d'une voix calme et posée qu'elle accompagne le son de ses instruments.

    De ses pensées intimes, elle ne parle que très rarement, préférant souvent esquiver le sujet, parfois par une pirouette, parfois par une excuse même maladroite. Elle n'est pas du genre à s'ouvrir à l'autre alors même qu'elle est passionnée des histoires de chaque personne. A chaque instant, elle aime récolter des histoires, des légendes, des mythes mais surtout, des récits, directement de la bouche de ceux qui ont vécu les événements. Certains y voient la manifestation de son côté romantique, d'autres, surement des jalouses, un goût immodéré pour l'intrusion dans la vie des autres. Mais de sa vie propre, peu savent exactement ce qu'il en est, tellement elle garde cette facette de sa vie cachée. Même en amour, peu d'informations circulent, excitant certaines imaginations trop fertiles à son goût.

  • Histoire :

    Je suis née bien loin de cette île. Il y a un peu moins d'un quart de siècle, j'ai vu le jour dans la région presque riante du Tyrol. Mes parents m'ont toujours dit que pour vivre heureuse, je devais vivre cachée. La vie des premiers temps était tranquille, paisible. Notre vallée était peuplée de quelques gens sympathiques, bien que distants. Le climat, rude, en était la raison, me semblait-t-il. Mais le temps allait me donner tort. Nous étions Capiens, ils étaient humains. Loin de la société haineuse, nous vivions assez bien, car jamais mes parents ne se sont attaqués à des villageois. Parfois, des gens disparaissaient, dans les villages voisins. Mais la montagne est une amante cruelle et la vie est ainsi faite... Bien sûr, nous avons besoin de sang pour vivre, et nous n'avons pas de "troupeau" à saigner pour nous nourrir. Certes, le sang de mouton, de bœuf ou de cheval peut apaiser cette faim insatiable, mais une fois que nous avons goûté au sang des hommes, tous paraissent fades.

    Mais dans l'homme, ce qui est bon aussi, c'est la Chasse. Une sensation enivrante, celle de se mesurer à l'Autre, de le pourchasser, de lui permettre de se défendre ou de s'enfuir. Puis d'y planter nos crocs alors qu'il a goûté au sel amer de la défaite et du désespoir. Ces chasses ne sont pas monnaie courante. Ou... étaient, devrais-je dire. C'était plus des moments ritualisés, des traditions vécues ainsi depuis des temps immémoriaux. Nous ne "Chassons" pas les faibles ou les malades, mais ceux qui sont un défi. Des bûcherons, des soldats, des gens capables de s'opposer à nous. Ou en tout cas, de faire sentir à nos cœurs le frisson du chasseur.

    Mais c'est de cette tradition immémoriale qu'est venue la perte de ma famille. Mon Clan n'était pas nombreux. Mes parents, mon frère ainé et moi-même. Si j'ai toujours su réfréner mon envie de chasser, me rabattant sur des proies animales, ce n'était pas toujours le cas de mon frère. L'ours noir ne lui posait plus de défi... Les loups ne l'épuisaient plus lors de chasses à courre... Alors il chassa des hommes. Mais sans les choisir, par impulsion. Avec violence, avec cette puissance et cette inconscience que forgent une force incontestée. Et alors que les corps et les disparitions commençaient à se faire nombreux, il n'est que normal que les Hommes en aient choisi la source.

    De chasseurs, nous sommes devenus des proies. Non pas que notre force ne nous permettait pas de vaincre... Mais le nombre, lui, était en notre défaveur. Et la fin, notre fin, devenait inéluctable. Peut avant mon vingtième anniversaire, mon père m'offrit un pendentif que je porte toujours sur moi, dont le camé représente ma famille complète, gravée dans l'ivoire. Ma mère m'offrit à cette occasion un lourd livre en papier bible. Sur chaque page, écrit avec de toutes petites pattes de mouches, l'histoire de ma famille, de mon clan, depuis l'aube des temps. Datant même d'un temps où l'homme ne connaissait que l'histoire orale. Puis, tous les deux m'ordonnèrent de partir, de fuir. Ils savaient. Mon frère n'avait cure de leurs craintes, certain de sa force. Pour ma part, je serra le poing et pris la route, non sans regretter durant de nombreux jours de ne pas être restée auprès des miens.

    Commença alors une vie d'errance pour moi. La vallée qui était tout mon monde se montra bien plus petite que tout ce que je vis, une fois sortie de ses contreforts rocheux. Les villes bouillonnantes de vie, les forêts, mystérieuses, les terres, cultivées ou non, gardiennes de tant de secrets. Mais partout, encore et encore, des hommes. Comme un cancer, ils occupaient toute la place. Partout, leurs voix se font entendre. Et alors je me rappelais des mots de mon père : "Pour vivre heureuse, vit cachée". Alors je fis profil bas, vivotant, voyageant sans cesse. Je ne Chassais plus. Parfois, je tuais, mais des gens oubliés de la société, des parias, des marginaux, sans laisser de traces. Mais ces morts, uniquement pour me sustenter, ne m'ont jamais apporté le frisson incroyable de la Chasse. Non, je prenais leur sang pour continuer à vivre, sans leur laisser de chance ni de choix. Je traversa ainsi l'Europe, discrètement, sans autre raison que ceci pour vivre. Je ne vivais pas vraiment, je survivais.

    Le changement est venu un jour sous la forme d'un vieillard grisonnant. Une nuit d'hiver, je me suis faufilée chez lui, pensant le lieu désert, par manque de lumière. Mais il était là, chez lui, dans le noir le plus complet. Au crépuscule de sa vie, devenu aveugle avec les années. Apeurée, craignant qu'il n'appelle ceux qui vainquirent ma famille, je me préparait à le tuer lorsqu'il me sourit, comme s'il me voyait. Toute surprise, je resta interdite lors sa main rugueuse et nouée se posa sur ma joue. Il murmura alors...

    - Ainsi... mon heure est venue ? Tu es l'Ankou ? Je t'imaginais... différent.
    - Qu... me vois tu ?
    - Ne sous-estime pas les yeux d'un mourant, Ankou. Mais ta voix est bien douce... Partir de la main d'une jeune femme... Tu me fais une fleur qui comble mon cœur, l'Ankou.
    - ...


    Je ne sut que répondre, alors qu'une larme coula sur sa joue, unique diamant de sel et d'eau. Puis, sans rien ajouter, il lâcha son dernier soupir. Un soupir soulagé d'un homme qui attendait sa mort. Secouée par cette rencontre, je pris le temps de faire le tour de sa maison et j'y découvris une collection immense d'ouvrages.. Mythes, légendes, tant de choses... Cet homme était un breton et l'Ankou était sa vision d'un ange de la mort. j'y découvrit... Les récits. Sa maison était pleine de racontars de marins... Mais découvrir ces histoires, l'Histoire, fit battre à nouveau mon cœur. Et si jusque-là, je n'avais fait que perdre mon temps, survivre sans vivre, je trouva un nouveau but dans ma vie. Découvrir les histoires, toutes les histoires des anonymes de la vie... Comprendre le monde non pas par l'Histoire, mais par ses petites histoires.

    Avec cette nouvelle résolution, je repris la route, mais avec une envie... Trouver un lieu où poser mon baluchon, une maison que je pourrais appeler "foyer"... Mais surtout... tenter de comprendre où les Mythes et les Légendes se mêlent à la réalité. Moi qui n'ai jamais vu d'autres Capiens que ma famille, et sinon, que des hommes, j'ai envie de voir... Les Autres. L'inconnu. C'est ainsi que mes pas m'ont amenée sur l'Île. J'y suis maintenant installée depuis un peu moins d'une année, mais je peine encore à m'habituer à tout. Et si parfois l'envie de Chasser me prend, je n'ai encore pas succombé à cette pulsion. Aux yeux du monde, je suis une bibliothécaire, et une animatrice pour enfant, qui raconte des contes... Mais... au fond de moi, je ne suis pas la conteuse, je suis la vampire du conte, la Capienne.

  • Pouvoir : Affinité d'âme
    Description : Parfois, les Capiens sont décrit en compagnie de chauve-souris, même leur parlant. Ce qui pour les curieux n'est que mythes, il arrive que ce soit "juste" la manifestation de leur âme. Ainsi, les suceurs de sang qui auraient un bon contrôle de leur "soi", de leur "égo" sont capable de le projeter sur de petites créatures, sur divers animaux. Avec l'entrainement, ils peuvent même le faire sur de plus grosses créatures, telles que des chevaux. En implantant ainsi un minuscule fragment d'âme, un lien se crée entre les deux êtres et le Capien peut alors voir et entendre ce que découvre la créature. Bien sûr, ce lien n'est pas exclusif et peut être renouvelé avec de nombreuses créatures. Même si voir ce que voient une dizaine de créatures en plus de ses propres yeux nécessite un solide entrainement pour ne pas avoir une migraine infernale.

    Certains disent avoir vu un vampire donner des ordres à ses créatures et que ces dernières obéissaient au doigt et à l’œil. Certaines légendes particulièrement farfelues disent que les Capiens peuvent même façonner des animaux à partir de leur fragment d'âme. Et d'autres murmurent, presque apeurés, que les vampires pourraient... façonner leur propre corps afin de prendre les attributs d'un animal avec qui il seraient liés... Courant ainsi aussi vite que le fougueux guépard.

    On raconte que ce pouvoir serait très courant chez les princesses Disney Razz

  • Chef(fe) de faction: J'ai vu que vous cherchiez des chefs de faction. Je ne sais pas si les Capiens en ont déjà un, mais si ce n'est pas le cas, et que ça peut aider/rendre service, je ne suis pas contre l'idée. Surement qu'il faudrait changer deux trois choses dans le BG si ça devient le cas, mais bon, on verra à ce moment là. Dans tous les cas, j'attends déjà les premiers retours...

~ IRL ~

  • Nom : [Facultatif] Xavier
  • Âge : [Obligatoire] 32
  • Première impression : [Facultatif] Bonne, vu que je m’inscrit :3
  • Comment avez-vous découvert le forum ? [Obligatoire] Par un ami qui a insisté pour que je passe sur le forum, le vil.
  • Votre Parrain : Lineth
  • D'où provient le personnage sur votre avatar et le nom du personnage ? [Obligatoire] D’un site compilant des images de personnages, créé par des artistes et non pas issus d'un livre ou d'un manga. (http://www.renders-graphiques.fr/galerie/Filles-Femmes-109/Fille-Femme-Vert-Bru-8793.htm) Auteur : Shayana
  • Votre Skype : Je le donnerai si on me le demande par MP, mais je n’aime pas trop trop le partager sur des forums en clair.

  • Acceptez-vous le règlement et vous y soumettez-vous ? Oui.
  • Code du règlement :
  • Quel est le nom de la guerre qu'engagèrent les Humains face aux mythes ? :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Policier, affaire criminelle
Pouvoir :: ///
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 9:06
Bienvenue jeune fille !!!!! Une amie de Lineth ? Les amies de mes amies sont mes amies !

Alors si tu as un soucis, n'hésites pas ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 11:52
Bienvenue parmi nous !

Je ne m'occupe que de la partie pouvoir et technique, et je viens donc qu'à ce sujet.

En l'état, ton pouvoir est plus une technique qu'un réel support pour en faire plusieurs, de techniques. Car à part ce que tu décris dans le pouvoir, tu pourrais rien faire d'autre non ? Essaie de prendre un intitulé plus large qui te permettra de faire ça sous forme de technique ? Télépathe par exemple ?

Pour le Skype, tu peux l'envoyer à moi ou à Sherlock, histoire qu'on t'ajoute dans le chan de ta race une fois validée, si tu es intéressée.

Et je laisse la main à mes collègues pour le reste de la présentation =)

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Maire Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 14:32
Bien le bonjour~

Tout d'abord, bienvenue sur notre humble forum. Je suis heureux de voir de nouvelles têtes et encore plus intéressé par le fait que tu sois une Capienne... *sourire en coin*. J'ai bien aimé lire ta présentation. Fluide, sans accroc, tu délies ton histoire avec grâce et plaisir. Cependant, je ne suis pas rattaché à ta validation. Donc, je laisse mes petits espions faire leur boulot.

Bonne chance pour ton pouvoir.

À très bientôt.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 35

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 18:36
Ouh, toutes ces réponses rapides... Alors... dans l'ordre ... Embarassed

@Justice : Merci beaucoup pour l'accueil. J'espère ne pas avoir trop trop de problèmes, mais je n'y manquerai pas.

@Ifaël : Ah, oui, je n'y avais pas pensé dans ce genre de détail... Hum.. alors je proposerai un truc de ce genre, si j'ai bien compris... Il faudrait avoir combien de "niveaux" ? Est-ce que c'est toi qui les "configure" ou bien préfère tu que je te donne le plus d'information ?
Pouvoir : Tisseuse de mémoire
On raconte que certains Capiens peuvent, d'un regard, découvrir les souvenirs d'une personne, effeuillant leur passé comme d'autres lisent des livres. La mémoire, les souvenirs sont autant de fils entremêlés, mais ces monstres seraient capable de changer le motif de notre tapisserie mentale. Mais si ces mythes sont vrais, alors, qu'attend nos souvenirs ? Et... nos peurs, nos traumatismes comme nos sentiments coupables, sont-ils à jamais qu'outils entre leurs mains ? Capable de les modeler, de les distendre ou de faire revivre à jamais une horreur de notre enfance, ces créatures de la nuit seraient ils capables de faire de nos sommeils un enfer cauchemardesque ? Certains racontent même que leurs pouvoirs permettraient de modifier certaines sensations ou souvenirs... Telle l'histoire de cette bergère ayant complètement oublié les traits et les souvenirs partagés avec son fiancé. Le pauvre en était mort de chagrin.

Proposition de détails ?:
 

@Sherlock : Merci beaucoup aussi pour l'accueil, ça fait plaisir à voir. Euh... Pourquoi surtout Capienne ? Je dois avoir peur ? Embarassed En tout cas, si mon petit texte écrit a plu, ça me fait plaisir de l'apprendre.

Bon, me reste plus qu'à attendre ceux qui doivent me corriger ou me valider, du coup ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Policier, affaire criminelle
Pouvoir :: ///
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 18:53
Oulala ce pouvoir ! Nan If éloigne toi d'elle ! Je refuse que tu changes mes souvenirs !

Niveau techniques je te conseille de lire ce sujet : ici mon chou.

Ps : un sexire a un élément qui déclenche sa libido... Lui c'est les capiens :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 35

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 19:02
Oh... d'accord, j'avais raté ce tableau... alors, si on le fait en moins détaillés... ce serait...

-- Tralalaaaaa.... Edith est passée par làààà... --


Hum, ah oui... je vois le genre... Arf, et j'imagine que je suis la seul (future) Capienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Policier, affaire criminelle
Pouvoir :: ///
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 19:04
Euh ce n'est pas ici qu'il faut le faire. Tu verras ça dans la partie fiche technique après ta validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 35

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Jeu 6 Aoû - 19:08
Oh... Embarassed

*Passe un coup de torchon rapide...*

Hop hop... z'avez rien vu... circulez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 21

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Policier, affaire criminelle
Pouvoir :: ///
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Ven 7 Aoû - 11:48
Coucou !

Alors par rapport à ton pouvoir, que je cite ici :
tisseur de mémoire a écrit:
On raconte que certains Capiens peuvent, d'un regard, découvrir les souvenirs d'une personne, effeuillant leur passé comme d'autres lisent des livres. La mémoire, les souvenirs sont autant de fils entremêlés, mais ces monstres seraient capable de changer le motif de notre tapisserie mentale. Mais si ces mythes sont vrais, alors, qu'attend nos souvenirs ? Et... nos peurs, nos traumatismes comme nos sentiments coupables, sont-ils à jamais qu'outils entre leurs mains ? Capable de les modeler, de les distendre ou de faire revivre à jamais une horreur de notre enfance, ces créatures de la nuit seraient ils capables de faire de nos sommeils un enfer cauchemardesque ? Certains racontent même que leurs pouvoirs permettraient de modifier certaines sensations ou souvenirs... Telle l'histoire de cette bergère ayant complètement oublié les traits et les souvenirs partagés avec son fiancé. Le pauvre en était mort de chagrin.

Alors déjà d'un regard ça ne va pas être possible xD Bien trop fort. J'aimerais que tu sois obligé de toucher quelqu'un. Ensuite un tel pouvoir est très dangereux. Il fera l'objet de beaucoup de contraintes sur le nombre de personnes affectées, la durée, la quantité de personnes affectées, ect.

De plus, tu seras une tisseuse de mémoire, pas une illusionniste (par rapport à la phrase faire revivre à jamais une horreur du passé). Tu ne pourras pas faire apparaître le souvenir de quelqu'un, juste le connaître et lui en parler.

Est-ce que cela te convient ? ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 35

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Ven 7 Aoû - 15:08
Hum.. c'est vrai que ça peut être compliqué... après réflexion, et avoir pesé le pour et le contre, je pense plutôt qu'au lieu de se compliquer la vie, que ce soir de votre côté ou pour les conditions de mon côté, pourquoi ne pas creuser une autre idée, moins complexe ? Après tout, j'avais pas dans l'idée d'avoir un personnage avec un/des pouvoirs, à part son statut de Capienne.

Donc... Je proposerai une autre "famille" de pouvoirs Embarassed

Pouvoir : Affinité d'âme
Description : Parfois, les Capiens sont décrit en compagnie de chauve-souris, même leur parlant. Ce qui pour les curieux n'est que mythes, il arrive que ce soit "juste" la manifestation de son âme. Ainsi, quelques suceurs de sang ont un don pour apaiser des créatures sauvages, petits animaux ou même des créatures de la taille d'un cheval. Avec le temps et des contacts réguliers, un lien entre l'animal et le Capien se crée. Au début, par ce lien ne sont transmit que des images, des concepts, sans queue ni tête. Mais lorsque le lien s'approfondit, des échanges peuvent être fait, comme si le vampire "parlait" avec la créature. Dans de rares cas, il est même dit que certains pouvaient voir par les yeux de leurs créatures liées, comme de petits familiers. Bien sûr, jamais ce pouvoir n'a été vu fonctionner sur des créatures sapientes, surement à cause de leur conscience de soi trop forte.

On raconte que ce pouvoir serait très courant chez les princesses Disney Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Ven 7 Aoû - 20:34
Bienvenu pour commencer,

Au niveau de ta description physique, elle me laisse un petit peu sur ma faim, elle aurait pu être un peu plus complète à mon goût, description du visage, des formes du corps... Très bien vu de mettre en avant la délicatesse de ses mains, ça colle parfaitement à son métier.

La description mentale permet de cerner assez facilement la personnalité de Gwihir, j'ai trouvé ça plaisant. En plus tu m'as même instruit avec deux instruments exotiques dont je n'avais jamais entendu parler. Par curiosité, tu n'en joue pas ?

L'histoire, alors là, c'est vraiment le point fort de ta fiche, j'ai pris beaucoup de plaisirs à la lire, elle est rédigée avec soin. L'histoire se laisse lire avec facilité et on accroche bien

Cette présentation est globalement très bonne. Elle mérite un 8.

Je n'ai qu'une chose à dire, bon amusement et encore bienvenu parmi nous. N'hésite pas à faire une demande de RP. J'attends juste l'aval de ma collègue qui s'occupe du pouvoir puis tu seras libre de RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Sam 8 Aoû - 12:24
Coucou !
Ce pouvoir super détaillé me convient !

Tu peux valider Lineth, merci bien
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 35

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur Sam 8 Aoû - 21:46
Merci beaucoup pour les remarques. Je note la critique quant à la description et ferai de mon mieux pour arranger ça lors des futurs RP, en accentuant un peu les descriptions physiques. En ce qui concerne les instruments, je dois confesser être une abomination musicale, même avec un bête triangle, alors je me contente de la place très confortable de simple fan de musique asiatique. Et le nombre d'instruments que j'aime sont bien plus nombreux que ces deux, mais "Gwihir" se contente des instruments à cordes, plus adaptés à son RP.

En tout cas, merci beaucoup pour vos deux appréciations, Justice et Lineth, et je vais me ruer à la demande de RP dès que j'aurai reçu ma validation. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Gwihir Deirfiur
Revenir en haut Aller en bas

Gwihir Deirfiur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Présentations :: Validées-