AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Préparatifs et imprévus (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Préparatifs et imprévus (terminé) Mer 19 Aoû - 22:10
Shallia était affairée à ses préparatifs, elle venait de décrocher un travail pour la ville. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus eu l'occasion d'œuvrer dans ce domaine. Elle reprenait ainsi son ancien métier d'artificière, elle allait organiser un feu d'artifice, rien de plus facile pour elle. Elle avait l'habitude après tout même si elles n'étaient pas si récente. Elle tourna la tête pour regarder derrière elle, la jeune femme était en bordure du parc d'attraction. Il était assez banal, c'était un parc comme beaucoup d'autres, composés de diverses attractions comme une grande roue, diverses attractions à sensation fortes... Elle n'appréciait guère ce lieu. Enfin, pas qu'elle n'aimait pas les parcs d'attraction, loin de là, elle s'y est déjà rendue à plusieurs reprises mais elle n'appréciait pas la faune s'y trouvant.

Elle tourna donc la tête pour se concentrer sur son installation, jouant avec les câbles, les reliant ensemble. Elle avait posé au sol une télécommande, capable d'actionner le dispositif de loin. Il parait que c'est devenu réglementaire, pourtant, elle appréciait bien procéder à l'ancienne, sans tous ses mécanismes qui pour elle cassait le naturel du spectacle. Enfin, elle n'avait pas le choix, elle devait obtempérer si elle désirait être rémunérée. Elle avait déjà tout planifiée, chaque fusée partirait dans l'ordre de son choix, elle fera du parc un lieu illuminé et plaisant. C'était une chose desquelles elle ne doutait jamais, elle connaissait sa minutie et sa compétence dans le domaine. Jamais personne ne s'était plain après avoir assisté à une de ses œuvres.

Encore un petit peu de courage, elle allait bientôt avoir finit. Plus que quelques branchements et elle pourrait se reposer un petit peu avant le début du feu de ce soir, une bonne pomme à la main. Elle se releva, cherchant dans son inventaire une petite pièce en acier, une amorce. Elle finit par en trouver une dans son fatras. Cette petite pièce était essentielle au bon fonctionnement de la suite des événements.

Elle se rapprocha des fusées mais la pièce lui glissa des mains, tombant en plein milieu d'un petit buisson. Voila qui embêta grandement Shallia, elle allait devoir la retrouver et vite. Elle se pencha et passa sa main à tâtons à l'intérieur,espérant la retrouver mais ses doigts ne trouvèrent rien d'autre que des herbes et de la terre. Elle pénétra donc entièrement dans le buisson, ses jambes dépassant uniquement.

Elle jurait, ne trouvant pas cette maudite pièce. Elle devait se dépêcher si elle souhaitait une petite pause avant que la nuit ne tombe. Il commençait déjà à faire légèrement noir, ce qui ne l'aidait guère dans ses recherches mais elle ne désespérait pas, se déhanchant un peu pour s'enfoncer un petit peu plus. Elle vit finalement l'objet de ses convoitises, tendant les bras pour l'attraper mais ceux-ci un peu court ne lui permettaient pas de l'attraper, elle se fraya un chemin de son corps au travers. Elle le touchait maintenant du bout des doigts, elle allait y arriver, elle le sentait... Plus qu'un petit effort à fournir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Ven 21 Aoû - 17:48
Gwihir rentrait de son travail habituel, là-bas, dans la librairie du Quartier Capien. Elle n’y passait pas uniquement ses journées, mais presque toute sa vie, dans ce lieu plein de livres. Après tout, elle vivait à quelques encablures de cette dernière. C’est pour ça que souvent, pour se changer les idées, elle allait se balader, marcher un peu à l’aveugle dans les rues, allongeant artificiellement le temps du trajet jusqu’à chez elle. Parfois, c’était l’occasion de faire des rencontres, ou alors, juste de découvrir d’autres petits coins à l’architecture unique. Et souvent, c’était aussi un prétexte pour manger à l’extérieur, dans un de ces innombrables restaurants qui parsèment l’île. Alors, peu de gens savaient réellement où elle habite, vu le nombre de fois qu’elle répondait à ses clients et collègues qu’elle « rentre chez elle », alors même qu’elle prenait d’autres routes chaque soir, d’autres parcours, traversant d’autres quartiers.

Mais ce soir, ses pas l’ont emmenée vers un quartier plein de lumières, plein d’agitation. Elle n’a rien contre la cohue, mais ce n’est pas son environnement préféré, tant elle est habituée à l’ambiance feutrée des bibliothèques. Mais tant de ses clients lui ont vanté l’animation à venir, tant lui ont chaleureusement conseillé de sortir un peu, afin de voir ces feux d’artifice organisés au centre du Parc d’attraction. Ahhh… les feux d’artifice… Ils ont la beauté majestueuse de tout ce qui est impermanent couplée au charme évanescent de tout ce qui est fait de flammes. Alors c’est avec un grand plaisir qu’à peine la bibliothèque fermée, elle est allée rôder dans le Quartier Védin, si proche du sien et pourtant si grand qu’elle n’en a toujours pas fait complètement le tour. Mais pour ce soir, elle n’est pas là en exploratrice, mais a un planning à respecter… Alors sans trop hésiter, elle s’enfile dans une petite ruelle de sa connaissance afin d’y rejoindre son dealer officiel de crêpes chantilly-fraises-chocolat, puis, tout en dégustant son acquisition, s’engage vers le Parc des expositions. Ce dernier, facile à trouver, avec sa myriade de lumières en tout genre et ses musiques résonnant dans une cacophonie apte à donner le tournis à n’importe qui, l’attend les bras ouverts.

C’est là, coupant à travers l’un des parcs verts, zones un peu plus calme de cette aire dédiée aux loisirs qu’elle se trouva face à une situation des plus insolites. Alors que la nuit tombait et que le spectacle ne devait plus trop tarder, elle découvrit, la tête dans un petit groupe de buissons, une femme étalée de tout son long. Visiblement cette dernière y avait sans doute perdu quelque chose, quelque chose d’important, à voir son empressement à le récupérer. Mais cette vision insolite créait en Gwihir deux émotions contradictoires. D’une part, une envie de rire de la situation, pour toute gênante qu’elle soit, d’autre part l’envie de porter assistance, par empathie. Finalement, c’est portée par ce second sentiment qu’elle s’approche quelque peu de la personne en difficulté.

« Hum… Bonsoir… euh… Auriez-vous besoin d’aide, mademoiselle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mer 2 Sep - 19:13
Shallia sursauta en entendant la voix féminine qui l’interpellait. Malheureusement pour elle, le buisson dans lequel elle se trouvait était assez piquant, plusieurs branchettes entaillèrent ses joues, laissant de petites marques rougeâtres sur ses joues. Elle s’extirpa alors, tenant fièrement à la main une petite pièce de métal, l’objet qu’elle cherchait avec tant d’entrain. Elle s’écria : « je l’ai retrouvée, enfin. Il était temps… »

Elle se tourna alors vers la jeune femme qui lui faisait face. Elle la regarda un petit peu, sans trop oser la détailler.

Bonjour mademoiselle, je n’ai plus besoin d’aide mais c’est gentil de votre part de proposer. J’ai ce qu’il me faut.

Elle exhiba devant les yeux de son interlocutrice, le contacteur en métal.

Sans cette petite pièce, il n’y aura pas de feux d’artifice ce soir. Ça serait tout de même dommage. Comment vous appelez-vous ? Vous venez au feu d’artifice de ce soir ? Il promet d’être mémorable, ça je peux le dire sans le moindre doute. Les organisateurs ont dépensés une somme folle.

Shallia remuait la queue, battant l’air de droite à gauche, le regard félin jaugeant la femme en face d’elle.

AHHHHHHH, il ne me reste plus qu’une heure pour clôturer le travail.

Shallia se précipita vers sa console de commande, insérant la pièce manquante au niveau d’un contacteur. Elle prit quelques minutes pour terminer son travail, en profitant pour faire la discussion.

Vous habitez près d’ici ? Je ne vous ai encore jamais croisée dans le coin. Je peux me permettre de vous poser une question ? Vous n’auriez pas vu une autre femme chat que moi ? Je suis à sa recherche depuis un petit temps et je pense qu’elle doit se trouver sur cette ile. Enfin, je l’espère du moins…

Elle commença à ranger le matériel non utilisé, elle entreposa tout cela dans un bac en plastique, tout totalement en vrac. Elle n’aimait guère ranger, c’était à l’antipode de son caractère. Une fois tout rassemblé, elle porta à nouveau attention à la jeune femme.

J’ai une proposition à vous faire, cela vous dirais de m’aider ce soir ? Pas qu’une assistante me soit indispensable mais je me sentirai un petit moins seule ce soir. En plus, vous serez aux premières loges et sans payer l’entrée. C’est un bon deal. En échange, vous m’aiderez juste un petit peu. Il n’y a pas grand-chose à faire, tout est paramétré mais bon…Vous en pensez quoi ?

Shallia espérait que la jeune femme répondrait par l’affirmative, ne désirant pas rester seule ce soir. Cette soirée était très spécifique pour elle. Seule, elle savait qu’elle allait déprimer. Si elle avait accepté ce travail aujourd’hui, c’était surtout pour ne pas trop penser et être occupée plus que par l’argent que cette soirée allait lui rapporter. Elle l’aurait fait bénévolement au besoin.
Le visage de la jeune femme chat sembla changer lorsque des souvenirs resurgirent à son esprit. Elle semblait triste mais elle la chassa rapidement, récupérant son sourire qu’elle avait eu tout au long de la discussion.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Jeu 10 Sep - 15:59
Autant Gwihir était une fille posée, tranquille et prenant le temps de ses réflexions, autant sa nouvelle rencontre lui donnait l’impression de regarder une tornade se défouler. Toute en mouvement, tout en sourire avec un babillage des plus actifs. Dans un premier temps, la Capienne a même un peu le tournis, tant les questions se succèdent à un rythme soutenu. La Morany, même si Gwihir ne connaissait pas encore son ethnie, semblait avoir trouvé ce dont elle avait besoin. Pour toute autre personne, Gwihir aurait poliment incliné sa tête et aurait continué son chemin, mais le déluge de propos ne lui ont pas laissé le temps de s’esquiver. Puis, avec les questions, vinrent des petites inquiétudes, des remarques, tout plein de choses qui aiguisèrent la curiosité de Gwihir. Elle fit de son mieux pour répondre aux premières questions...

« Oh ? Une si petite pièce peut avoir une telle incidence ? Je suis heureuse de voir que les feux ne seront pas annulés pour son absence. Je me nomme Gwihir, et vous-même ? »


Mais déjà d’autres questions étaient arrivées et la Capienne tente d’y répondre avec politesse, même si certaines semblaient bien intrusives pour deux personnes venant de se rencontrer. Mais surement à cause du rythme effréné, elle n’a pas le temps d’en prendre ombrage.

« En effet, je viens voir le feu d’artifice, même si je vis dans un autre quartier, pas si loin. On ne m’a que trop vanté cette occasion pour que je la rate. »


Et pourtant, lorsque la question de savoir si elle avait rencontré d’autres femmes-chat se présenta, Gwihir resta interdite. Après tout, on lui a que trop rabâché, rappelé que jamais on ne doit parler des Anciennes Races avec des inconnus, que les humains, la pourchasseraient et qu’une bêtise pourrait sonner le glas de toute l’enclave Capienne. Du coup, dans sa tête se bousculent plein d’inquiétudes. Serait-ce un piège ? Une question bien trop naïve, d’une nouvelle débarquée sur l’Île ? Ou alors serait-elle devenue paranoïaque ? Dans le doute, elle tente d’esquiver la question, du mieux qu’elle peut, d’une phrase anodine… Même si… peut-être qu’elle serait… aussi une membre des Anciennes Races… Mais… faire confiance si vite…

« Une autre... femme portant le même genre de costume que vous ? Humm… je sors de temps en temps du quartier où je vis, mais je ne pense pas avoir croisé d’autres employés portant un maquillage comme le vôtre. »


Peut-être que ses inquiétudes ne sont basées que sur du vent, car l’autre personne change déjà de sujet. Laissant échapper un petit soupir de soulagement et d’amusement, elle n’aborde plus le sujet et se laisse emporter par le dynamisme de la jeune femme. Alors avec un grand sourire amusé, elle accepta.

« Mmh… ça semble être un bon deal en effet. Je n’ai jamais travaillé dans le domaine des feux et des explosifs, hein… Mon métier concerne plus les livres… Mais si je peux aider et par là même profiter d’une place de luxe pour profiter de ces fleurs incandescentes célestes, je prends. »


Gwihir semblait sincèrement amusée, tout sourire et yeux pétillants. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu de feux d’artifice, et pouvoir en admirer depuis un lieu aussi bien placé que celui des artificiers, ça n’avait pas de prix. Mais au fond de sa tête, une pensée tourne en boucle, savoir si elle a bien fait de ne pas répondre à la question pleine d’inquiétude de la femme lui faisant face, savoir si elle avait bien fait de mimer la méconnaissance. Et… si elle avait s’en mordre les doigts à l’avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Lun 21 Sep - 20:17
La jeune femme chat se rendit compte qu'elle avait oublié de se présenter, elle avait fait fi de toute politesse. Gwihir venait de marquer un point. Elle se demandait d'où pouvait provenir l'origine du prénom de son interlocutrice, elle n'en avait jamais entendu de tel par le passé et pourtant, elle avait beaucoup voyagé dans sa vie.

Je me prénomme Shallia. Votre nom est très joli, il est de quelle nationalité ?

La Morany remuait la queue comme à son habitude lorsqu'elle semblait heureuse. La jeune femme ne semblait pas avoir vu de personne lui ressemblant, elle était déçue mais elle savait qu'elle ne la retrouverait pas aussi vite même si elle en mourrait d'envie. Elle espérait donc qu'elle soit vivante au moins. Gwihir lui parlait de déguisement, encore une personne au courant de rien. Elle ne comprenait pas le besoin des gens de cacher leur nature. Elle n'avait pas honte de ce qu'elle était. Elle ne prenait pas la peine de le cacher. Elle était toujours direct, c'est dans son caractère.

Hein...quoi un déguisement, elle est bien bonne celle là. Vous n'avez qu'à toucher, vous vous rendrai vite compte qu'il s'agit de mes vraies oreilles. Je suis une femme chat et j'en suis très fière tout comme la personne que je recherche.
Enfin, je suis très contente que vous ayez accepté ma proposition, un feu d'artifice, c'est toujours mieux de le vivre à plusieurs.


Shallia se dirigea vers sa caisse de rangement et se pencha pour prendre quelque chose à l'intérieur. Elle en sortit une boite de biscuits.

Vous désirez des cookies pour patienter avant le début des festivités ? Il ne devrait plus trop tarder à faire noir, le feu sera pour bientôt. Si vous avez soif, j'ai un thermo de thé et des verres. Il ne faut surtout pas hésiter à réclamer. Si j'avais su que je rencontrerais quelqu'un, j'aurais pris des transats pour s'installer et attendre. Vous travaillez donc dans le domaine littéraire, moi je n'y arriverais pas, je manque trop de patience pour cela. Je ne sais pas tenir en place. Vous avez un livre qui vous plais plus que les autres ? Je suppose que vous ne devez pas sortir régulièrement si vous passez vos journées enfouies dans vos livres, je trouve ça un peu dommage, le grand air est bon pour la santé.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mar 29 Sep - 17:26
Gwihir sourit sous le compliment, sincère. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas croisé autre chose que des humains ou des Capiens… Mais que l’on assume aussi clairement son statut d’Ancienne Race est assez rare, si ce n’est pas unique, à sa connaissance.

« Enchantée, Shallia. Mon prénom est d’origine gaëlique, même si pour ma part, je me vois plus comme une Européenne que comme une gaëlique, à notre époque. »


Quelle idée, en effet, pour des parents Autrichiens, qui vivaient dans un Tyrol où l’on parle surtout l’Italien, de donner à leurs enfants des prénoms de racines gaëlique. Certains Capiens étaient très attachés aux racines et aux traditions, mais à ce point, ça frisait toujours l’anachronisme. Mais bon, ce prénom lui plaisait toujours autant, et l’entendre se faire complimenter lui faisait toujours aussi plaisir. Puis elle sourit, rougissant légèrement sous la proposition…

« Euh… toucher ? N… Non non, c’est bon, je peux faire confiance, hein. Si vous le dites. Je ne vais pas non plus être impolie à vous tripoter dans tous les sens… »


Au fond d’elle, elle sentait qu’elle allait commencer à dire des bêtises si elle continuait à être prise à contrepied ainsi, mais heureusement, le sujet changea et elle put reprendre son calme. Une proposition de pic-nic, quel dommage que la crêpe de ce soir l’ai aussi bien calée.

« Oh, ça aurait été avec un grand plaisir que j’aurai partagé vos biscuits, mais je viens juste de manger une crêpe de bonne taille et si je ne dis pas non à un thé, je sens que je ne pourrai rien avaler de plus de solide. Mais je vous remercie de l’offre… Et… Pour les transats, je ne suis pas faite en sucre, hein… Je pense que l’on peut très bien s’allonger dans l’herbe pour voir les feux nous survoler, non ? Enfin… surtout moi, car si j’ai bien compris, vous allez avoir du travail, en tant qu’artificière… non ?

Et sinon… Non non, il ne faut pas de la patience, pour lire, uniquement de la passion. Voir ces mots prendre vie dans notre tête, les histoires prendre formes, découvrir ou redécouvrir encore et encore des mythes et des légendes… Si j’ai une histoire préférée ? Hum… J’en ai tant que je ne saurai toutes les lister… Mais heureusement, j’ai su faire de ma passion, mon métier. Je suis en effet l’une des bibliothécaire-libraire de l’Île. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mar 13 Oct - 21:17
Gwihir était une passionée de littérature, on ne pouvait en douter. Shallia lisait également mais plutôt des revues scientifiques et spécialisée sur les explosifs, elle aimait se tenir à la page. Une bonne artificière est une artificière instruite, voila son crédo. La Morany commença à servir le thé dans deux tasses. Elle avait sur elle comme à son habitude un thermo de thé, il était encore bien chaud, elle avait investit dans un thermo haut de gamme. C'était quelque chose d'essentiel pour elle qui travaillait énormément dehors en hiver. Une fois les tasse remplies, elle en tendit une à Gwihir.

Attention à ne pas vous brûler, il est bien chaud. Pour ce qui est des biscuits, n'hésitez pas à vous servir si vous changez d'avis. J'en ai encore un paquet entier non entamé.

Sur ses mots, Shallia en pris un et croqua dedans, un grand sourire de satisfaction aux lèvres lorsque le biscuit et le chocolat commencèrent à fondre dans sa bouche. Elle savourait ce petit moment de plaisir et vint s'asseoir dans l'herbe, fixant la grande roue au loin.

Vous avez déjà été sur une Grande roue ? Je ne suis jamais montée dessus, c'est étrange, j'ai pourtant pris place dans beaucoup d'attraction à sensation forte mais jamais sur celle-ci. C'est bien étrange. Ca vous tenterais une fois le feux terminé ou bien demain ? Vous avez peut-être le vertige ?

Elle croisa les jambes puis regarda sa montre, le temps passait l'air de rien et l'obscurité commençait à poindre le bout de son nez.

Ne vous inquiétez pas, j'ai de la lumière pour ce soir, nous ne resterons pas dans le noir. J'espère par contre que vous n'êtes pas trop frileuse, je n'ai pas d'habits supplémentaires le cas échéants. Oh quoi que, je dois encore avoir une couverture au besoin. Il nous reste encore au moins deux heures avant le début des festivités, il y a quelque chose que vous souhaiteriez faire en attendant l'heure ? Je ne peux pas m'éloigner pour ma part mais si vous souhaitez aller faire un petit tour sur la fête foraine, où tout autre chose, vous pouvez.

Shallia sortit une photo de sa poche et la présenta devant les yeux de Gwihir, elle représente une femme chat qui porte une toute petite fille dans ses bras.

Je suis désolée de vous embêter avec cela mais si jamais un jour vous l'appercevez, faites le moi savoir. Ce sont ma femme et ma fille, elles me manquent énormément. J'espère les retrouver un jour.

Une particularité saute rapidement aux yeux, la femme de Shallia arbore des oreilles et des attributs félin, ce qui n'est pas le cas de la petite fille, elle semble avoir environ 3 ou 4 ans. La photo est assez banale, sur la gauche, Shallia, sur la droite l'autre jeune Morany et dans leur bras unis, une petite fille souriante.


~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Jeu 15 Oct - 19:25
Gwihir reçu avec un grand plaisir la tasse de thé. Non pas pour le boire, mais pour y caler ses mains autour, afin de ressentir cette chaleur irradier par sa peau. Il ne faisait pas encore froid, le fond de l’air n’était pas chargé en humidité qui pourrait mettre mal à l’aise, mais ce petit plaisir restait incontournable quand la Capienne buvait du thé dehors.

« Merci beaucoup pour la tasse. »


La jeune femme laissa ses yeux glisser sur l’horizon, regardant la grande roue au loin, toute illuminée de ses lumières. Avec un sourire, elle répondit simplement.

« Le vertige ? Oh, non, nullement. Mais je n’ai pas tellement eu l’occasion de monter sur la grande roue ici. J’ai eu l’occasion une fois, à Venise. Mais en solitaire, monter sur une grande roue, ça n’a pas du tout le même charme, même si ça permet de voir bien tout le paysage, toute la ville… Après… hihi, ce n’est pas tellement une attraction à émotion forte, non ? Dans tous les cas, j'y ferai un tour avec plaisir, oui ! »


Légèrement allongée dans l’herbe, elle était détendue, avait le temps et pour une fois, avait autre chose pour s’occuper l’esprit que des livres. Ses soucis du moment se firent la malle, lui donnant une certaine paix de l’esprit. C’est avec le plaisir de ceux qui aiment la nuit et ses charmes, qu’elle répondit dans un sourire.

« Lumière ? Oh, je n’en ai pas trop le besoin, au contraire, j’aime la nuit et la douceur des lueurs des étoiles et de la lune, même si je me réjouis de voir le ciel s’embraser avec votre talent. Je n’avais rien de prévu, alors je peux bien attendre ici, et discuter, à moins que je ne dérange ? »


Puis elle regarda la photo. A part toute la tendresse qui se dégageait de cette image, avec les deux mères et la petite puce dans leurs bras. Deux adultes, l’une plutôt… féline ? L’autre canine ? En tout cas, comme en parle Shallia, comme quoi c’est « naturel », Gwihir ne doute plus qu’elle est face à une Morany. Mais elle savait que ces gens sont ainsi suite à une maladie, et les pensait plus… réservés, plus secret sur leur statut. Pour le reste, Gwihir n’est pas de celles qui pensent qu’une famille est définie par un couple de personnes opposées, mais du coup, ça signifie que cette « fille » est sûrement une fille adoptée. Mais… que pouvait bien s’être passé ? Une séparation douloureuse, un divorce mal vécu ? A notre époque, perdre quelqu’un de vue complètement, c’est presque impossible, mais la Capienne ne sait pas du tout comment aborder ses pensées sans paraître impolie ou intrusive. Du coup, elle reste très… évasive, même si ses yeux brillent d’une certaine curiosité.

« Oh ! Elle est adorable ! Hum, je ne crois pas les avoir croisées jusqu’ici, mais je veux bien ouvrir l’œil. Après tout, je tiens une boutique où nombreux sont les enfants qui passent. Mais… Comment pourrais-je vous contacter, je ne connais pas votre numéro ni votre adresse… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Sam 31 Oct - 9:23
Shallia attendait la réaction de la jeune femme après lui avoir montré la photo. Elle espérait de tout son coeur que Gwihir allait dire qu'elle les avait finalement aperçu mais ce n'était visiblement pas le cas. Elle lui expliqua qu'elle n'avait pas moyen de la contacter, Shallia sortit alors de sa poche une petite carte de visite qu'elle lui tendit. On pouvait lire sur fond vert clair :

Shallia Silvermoon
Maître artificière
Expert en démolition


En bas à droite, un numéro de mobile était mentionné.

Avec ça, tu devrais pouvoir me joindre à n'importe qu'elle heure du jour ou de la nuit, ne te gêne pas surtout si c'est pour de bonnes nouvelles.

Elle s'étendit en arrière pour soulager un petit peu son dos puis alla chercher la console commandant les feux d'artifices.

La soirée commence à avancer, je vais commencer à te montrer comment on doit s'y prendre. C'est toi qui pressera les boutons, tu seras celle qui dirige le spectacle. J'aurais pu programmer un seul bouton qui aurait tout déclenché dans les bon timing mais je trouve ça beaucoup moins marrant. J'aime appuyer et guider moi même le cours du spectacle. Pour avoir ce timing parfait, il faut beaucoup de connaissances et beaucoup d'années d'expériences. Ne te tracasses pas, je n'essaye pas de te faire peur.

Shallia vint s'asseoir sur le sol à côté de Gwihir et déposa la console sur les jambes de celle-ci.

Je te propose ceci, il y a en dessous de chaque bouton un petit chiffre lumineux, quand je donne un chiffre, tu appuies dessus, tu verras, tu auras l'impression d'être une reine et de réaliser de grandes choses. C'est l'impression, que j'ai à chaque fois pour ma part.

Shallia semblait totalement passionnée lorsqu'elle parle de son métier, elle semblait presque avoir oublié sa tristesse d'avoir perdu sa femme et sa fille.

Cela te convient ?

Shallia espérait qu'elle ne lui avait pas fait peur en lui expliquant à quel point ce métier est compliqué.

Ah, euh, je suis également à la recherche d'une apprentie, de quelqu'un à former à ce métier qui se perd petit à petit. Ne me donne pas ta réponse tout de suite, attend d'avoir manipulé, d'avoir guidé ces petites fusées, c'est à ce moment là que tu pourras savoir si tu as le coup de foudre pour ce métier.

Shallia regarda sa montre, il était maintenant presque minuit.

Nous allons bientôt commencer, tu es prête ?


~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Ven 13 Nov - 11:55
Gwihir prit la carte de visite avec respect et la lit avec intérêt. Artificière et spécialiste en démolition ? Pour un peu, la libraire pourrait croire que son interlocutrice est une ancienne militaire à la retraite. Mais il ne semble pas que ce soit le cas, juste une femme qui aime vivre au milieu de la poudre noire. Elle rangea le petit carton au milieu de son portefeuille, dans un petit logement où s’empilaient déjà de nombreuses autres cartes de visites, dons de clients, de fournisseurs et de contacts occasionnels. Elle nota aussi l’apparence de l’épouse et de l’enfant de Shallia, afin que si elle les croisait un jour, elle ne les oublie pas.

« Je n’y manquerai pas, si j’apprends quoi que ce soit. Les bonnes nouvelles sont là pour être partagées, bien sûr ! »


Mais lorsque la console atterrit sur ses genoux, les pensées changent rapidement de sens, renouant avec un stress face à une situation inconnue. Elle, en charge du timing et tout ? C’est bien trop de responsabilités pour la jeune Capienne, de premier abord. Elle voulut refuser cet honneur qui lui était fait, mais de bonne grâce et pour ne pas vexer son interlocutrice, elle se laissa embobiner dans cette affaire d’explosions chronométrées. Avec un sourire timide, elle affermit sa prise sur le boitier, puis dit tranquillement…

« Oui, je suis prête. Mais j’espère que je ne ferai pas d’erreurs, hein. Après tout, c’est beaucoup de responsabilités pour une novice dans le domaine. Même si… Appuyer sur des boutons, ça ne semble pas trop trop compliqué. Et selon tes propos, ça semble bien… grisant ? »


Par contre, la jeune Gwihir ne s’attendait pas à recevoir une proposition d’embauche, pas comme ça, si vite. Alors qu’en sortant ce soir de son échoppe, elle ne pensait qu’à sa crêpe, voilà qu’une nouvelle surprise l’attendait au tournant. Mais cette fois, pour faire son choix, elle n’avait pas besoin d’y réfléchir trop longuement, car elle savait ce qu’elle devait faire, là où était sa place.

« Oh… je suis flattée par la proposition, mais… Je ne peux accepter. Je suis enchantée de l’offre, mais je ne peux y donner suite. En effet, j’ai déjà un travail de bibliothécaire-libraire, mais je suis surtout propriétaire de l’établissement. J’y suis ma propre patronne. Et je sais que c’est en ce lieu que je souhaite continuer à travailler. Les feux d’artifices sont magnifiques et magiques, mais je sens que c’est au milieu des livres que ma place est. Je suis désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Ven 11 Déc - 22:13
Shallia était légèrement déçue que la jeune femme ne souhaite pas devenir son assitante mais bon, nous verrons bien si elle ne change pas d'avis après s'être amusée avec les charges. Il était maintenant l'heure de démarrer, il faisait bien noir, condition minimale pour le commencement d'un feu d'artifice. Qui serait assez con pour le faire en plein jour ?

Nous allons commencer, tu vas presser le bouton 4 pour démarrer, ça fera une bonne éntrée en matière.

La première salve de fusée s'éleva dans le ciel formant des étincelles de lumière, les couleurs variant, le bleu, le rouge, le vert... se mélangeant en un ballet coloré et harmonieux. shallia aimait que les couleurs se rencontrent et fusionnent entre elles pour en former une autre. C'est d'ailleurs une de ses spécialités. Elle est était d'ailleurs reconnue pour cela dans son domaine. La salve allait prendre fin. Elle se détourna du spectacle, regardant Gwihir.

Le numéro 2 maintenant, tu vas voir ça va commencer à devenir réellement magnifique à partir de maintenant, l'entrée en matière est terminée.

La seconde salve commença, beaucoup plus aboutie que la première qui venait tout juste de s'évanouir. La partie animalière commençait, un koala se dessina dans le ciel, formé de plusieurs fusées. Beaucoup s'amusaient à faire des palmiers, ceux là n'étaient que des artificiers de secondes zones bien incapable de faire ce que Shallia faisait actuellement. Les palmiers étaient tellement simpliste et dénué de savoir faire. Elle ne se jugeait pas pour autant comme la meilleure dans sa discipline, loin de là même. Son maître Sélène était bien plus douée de son vivant que Shallia ne l'était actuellement. Elle devait encore progresser et un jour, elle espérait devenir plus douée. Plusieurs animaux se succédèrent ainsi : lapin, ours, chien, cerf... Le dernier et le clou de l'épisode animalier, une femme chat qui tirait la langue. Pendant ce temps, elle était en train d'installer quelques fusées supplémentaires. Elle enfonçait de petits piquets en bois dans le sol. Elle finit juste à temps pour annoncer le chiffre suivant : le neuf.

Les salves se succédèrent les unes après les autres. Une fois le clou du spectacle terminé, elle s'écria : "le dix, c'est la dernière, courage."

Dans le ciel on peut lire des lettres enflammées qui semblent former des mots, même une phrase :
"merci public" avec la signature de Shallia Silvermoon.

Elle alluma les mèches des fusées qu'elle venait de rajouter.

Et un grand applaudissement pour Gwihir, mon assistante de ce soir.

Shallia huma l'air, contente du résulta, elles avaient bien travaillé.

J'espère que le spectacle t'as plu ? Tu ne veux vraiment pas devenir mon apprentie ? Il me faudrait réellement quelqu'un. Si tu n'es pas intéressée, je vais devoir mettre une petite annonce. J'espère que des personnes motivées postuleront. Il parait que l'on progresse beaucoup en prenant un apprenti. Enfin, c'est ce que Sélène me racontait sans cesse en tout cas. J'ai encore besoin de m'améliorer mais surtout, j'aimerais partager ma passion, il y a de moins en moins d'artificier dans le mondeet le peu qu'il en reste sont généralement des incompétents.
Tout en expliquant cela, elle rangeait son matériel avec soin et minutie. Elle ne voulait pas prendre le risque d'abîmer la moindre chose.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mar 15 Déc - 12:40
Gwihir avait déjà vu dans le passé des feux d’artifices, mais jamais d’aussi précis, d’aussi contrôlés. Des formes, oui, comme des palmiers ou des cœurs, mais jamais elle n’avait vu de forme aussi facilement identifiable que les formes dessinées par Shallia dans ce ciel nocturne. Ce qui s’écrivait sous les yeux de Gwihir sur cet écrin de jais était presque magique, vivant de couleur et vibrant de puissance. Le feu a toujours cette magie qui hypnotise les gens. Doublé au bruit de tonnerre des explosions, nul doute que tous les témoins étaient sous le charme des créations de la Morany. Tant de formes qui prenaient leur envol dans ce ciel que le temps semblait avoir suspendu son cours. Seule la nuque de Gwihir lui rappelait le temps qui passait et que demain, elle aurait un début de torticolis. Tout en continuant d’appuyer sur les boutons au rythme de la donnée d’ordre, elle ne put s’empêcher de lâcher un murmure admiratif en regardant le ballet aérien.

« C’est magnifique. »


Dans le lieu où elles se tenaient, les fusées partant pour le firmament laissaient une odeur de poudre enivrante et une brume lourde qui rendait la vision légèrement mystique. Cette ambiance unique que seuls les artificiers pouvaient connaître plaisait à Gwihir, ça, il n’y avait aucun doute à avoir. Mais elle savait aussi qu’elle avait déjà un travail, ainsi qu’une ambition particulière et que dès lors, elle ne pouvait pas embrasser cette carrière. Si c’était comme loisir ou comme passion créative, pourquoi pas, mais comme métier, elle n’en aurait pas le temps. Pendant qu’elle y pensait, les explosions se succédaient jusqu’au grand final puis aux mots de l’artiste. Ceci encore impressionna la Capienne car écrire dans le ciel demande une maitrise particulièrement précise de tant de variables… Oui, définitivement, Shallia était une artiste au faîte de son talent, quoi qu’elle en dise. Et sa passion autant que son énergie pour son métier forçaient le respect. Tout en l’aidant à ranger les choses, Gwihir du malgré tout confirmer sa première réponse.

« Oui, ce spectacle m’a particulièrement impressionnée ! Je n’avais jamais vu de feux d’artifice aussi précis, aussi rythmés. Aussi beaux, tout simplement. Mais… je ne peux malheureusement pas devenir ton apprentie. Non pas que cette magie ne me plaise pas, mais je sais d’ors et déjà que je ne pourrai pas y accorder autant de temps que désiré. C’eut été pour un atelier créatif, comme un loisir, apprendre ne m’aurais pas fait peur, mais mon métier me prend déjà beaucoup de temps et je l’aime bien trop pour pouvoir l’abandonner ainsi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Jeu 17 Déc - 22:10
Gwihir semblait enthousiasmée par le spectacle qu'elle venait de vivre, et de guider elle même. Elle ne tarit pas d'éloge sur les capacités de la femme chat qui se sentait flattée de tant de compliments, elle n'avait pas l'habitude qu'on lui en fasse. Elle se sentait heureuse du coup même si elle avait à nouveau refusé son offre pour devenir son apprentie. Elle semblait tout de même intéressée pour lui donner un coup de main de temps à autre. Enfin, c'est ce qu'elle en déduisait en tout cas. Elle porta son regard sur les étoiles, un peu pensive, continuant de ranger le reste de son matériel avec l'aide de la bibliothécaire. Il leur fallut un bon quart d'heure pour tout rassembler et arranger. Le spectacle était bel et bien finit pour ce soir.

Merci beaucoup de m'avoir aidée à ranger mes affaires, j'aurais bien mis le double temps toute seule. Je me pose une question, vous vendez quoi comme genre de livre dans votre bibliothèque ? Vous ne me semblez pas-être une humaine, vous n'avez guère été surprise lorsque je vous ai avoué être une femme chat. Je suppose que vous avez chez vous des informations sur les différentes races ? Pas que je m'y intéresse vraiment, je serais plus à la recherche de livres contant des utopies ayant pour thème les femmes. Je cherche à créer un monde où elles seraient à la tête de tout, un monde où les hommes n'existeraient plus. Tu n'aurais pas ça en rayon par hasard, je dois te sembler étrange, ça doit-être la première fois que l'on te demande un tel livre. Tu souhaiterais qu'on aille boire un verre pour faire plus ample connaissance ? A moins que tu ne te sente fatiguée ce que je comprendrais, il commence à se faire tard.


Shallia n'était pas le moins du monde gênée de parler ainsi de ses lectures particulières, elle assumait parfaitement la personne qu'elle est. Elle ferma la grosse boite en bois avec un cadenas en acier à code.

Hop voila, comme ça on me volera pas mes affaires, je pourrai venir les rechercher demain.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Ven 18 Déc - 23:54
Gwihir aida Shallia pour tout ranger. Il y avait là pas mal de matériel et si certaines choses ne semblaient pas fragiles, comme les tubes de lancement des fusées, d’autres comme les différents détonateurs et le tableau de commande méritaient plus de soin dans le rangement. Mais après une soirée si magique, donner un coup de main pour ranger était la moindre des choses. En tant que Capienne, elle n’avait pas non plus le même rythme de vie et la nuit ne faisait que commencer pour elle. Une fois tout rangé, tout en place et sous clé, elle se vit invitée à une petite virée dans un bar.

« Eh bien, ma foi, la nuit est encore jeune, c’est avec plaisir que je t’accompagnerai pour boire un verre. »


Elle fit comme si elle n’avait pas remarqué que la Morany avait abandonné le tutoiement pour repasser au vousoiement. Est-ce le fait qu’elle soit une Mythe elle aussi ? Elle aura du travail pour masquer sa race, mais… elle allait devoir faire plus attention, définitivement ! Est-ce que ce vousoiement était une manière de mettre de la distance ? Ou juste une erreur ? D’ailleurs elle tutoie plus tard… c’est bien sur le fait que Gwihir soit un Mythe que Shallia a semblé tiquer. Mais la Capienne fait comme si de rien n’était et continue sa conversation alors qu’elles ont pris la route d’un bar connu de Shallia.

« Oh, j’ai tellement de livre que j’en ai de tous les genres et pour toutes les lectures. Hum… pour des livres d’utopies, j’en ai un certain nombre… des matriarchies, aussi. Un monde sans hommes ? Peut-être « Simoun », qui pourrait te plaire. Et… non non, ce genre de demande n’est pas si étrange ! Si tu avais une idée de ce que les gens me demandent parfois ! Hahaha… Donc non, pas étrange. Intriguant, peut-être, mais… l’occasion d’en savoir plus autour d’un verre ! Où nous emmènes-tu ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Dim 27 Déc - 17:49
La jeune femme venait d'accepter d'aller boire un verre avec elle, voila qui ravit la jeune femme chat, elle aurait ainsi quelqu'un pour discuter un petit peu ce soir. Au moins, elle ne risquait pas ainsi de ressasser les événements négatifs qui ont sillonnés sa vie depuis son réveil de coma. Tout était rangé et près à être embarqué le lendemain. Elle était à jour, il faudra également qu'elle passe demain en ville récupérer son salaire, avec un peu de chance avec le joli spectacle, le commanditaire lui donnerait peut-être une prime où lui proposerait un autre emploi, ne savait-on jamais.

la jeune femme n'était en aucun cas surprise par ses lectures voila qui lui sembla presque étrange mais bon, elle était surement bibliothécaire et des gens de tous les genres devaient défiler dans ce lieu de la culture. Shallia n'était pas une fervente admiratrice de ses lieux où l'on ne devait pas faire de bruit, se taire autant que possible, elle était bruyante lors de ses lectures, c'est pourquoi, elle préférait s'adonner à se plaisir en solitaire à la maison. Elle avait visiblement de la littérature qui semblait pouvoir la contenter. Elle devait donc s'y rendre, espérant qu'elle puisse emprunter les livres et qu'ils ne doivent pas être lu sur place. Elle allait lui poser la question mais elle se dit qu'elle seraient mieux pour en parler dans un café avec un verre devant elle pour les réchauffer. Où allait-elle donc l'emmener, le style de bar était un lieu crucial pour pouvoir avoir de bonnes discussion, il ne devait pas être trop bruyant au risque de ne pas s'entendre parler et de devoir s'égosiller. Ni trop chargé en odeur de cigarette pour ne pas gêner la respiration des deux jeunes femmes. Le seul hic, il y en avait bien sûr un, dur de choisir ce lieu quand on ne connaissait pas réellement le coin.

Et bien, pour être honnête, je ne connais pas trop les environs, pas que je ne soie jamais venue mais je n'ai jamais réellement eu l'occasion d'aller dans un débit de boisson ici. Je n'ai pas spécialement d'amie, je te propose donc de nous mettre en route et d'improviser en chemin si tu veux bien.

Shallia quitta le parc qui avait fait office de base pour préparer les feux d'artifices. Elle se dirigea donc vers le centre ville, accompagnée de Gwihir qui lui avait emboité le pas. Une fois sur place, elle commença à regarder les différents lieux. Le premier ne lui plaisait pas, il semblait-être un repère de loubard biker, une quinzaine de moto garé devant, elle continua alors son chemin pour arriver devant un second, pas mieux que le premier à son goût un bar gay uniquement pour homme. Elle fit une grimace de dégout devant celui-la. Elle passa devant un troisième qui lui plaisait mieux. Une enseigne sobre au dessus de la porte : Bienvenu chez Lulu, ici tout le monde s'amuse. Avec un tel slogan, elle ne pouvaient que se rendre dans celui là.

Il a l'air pas mal je trouve, bien mieux que les deux précédents si tu veux mon humble avis. Il te tente où nous continuons de chercher ?

Shallia s'arrêta devant le bar, attendant la décision de Gwihir.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Dim 27 Déc - 18:50
Spoiler:
 

Où il était ? Il ne savait pas. Pourquoi ? Il ne savait pas. Toutes ses connaissances se résumaient à une chose : l'odeur dégueulasse de sueur de mâle. Il voyait des corps torse-nus danser au rythme d'une musique envoûtante, des mains s'emparer de quelques fesses rebondies et des langues s'entrelacer. Des hommes remuaient de partout, certains en caleçon, d'autres entièrement dévêtus. Nan sérieux... Où était-il ?! Les joues roses de gêne, Leylans tentait de sortir de ce merdier enfumé. Car oui, il sentit une seconde odeur : celle qu'émettaient les cigarettes. Comment avait-il fait pour se téléporter ici encore ? Il tapota les différents membres de son corps d'anorexique : au moins, il avait encore ses vêtements. Et la puanteur de l'immense pièce dans laquelle il siégeait devait être suffisante pour masquer la sienne. Il fut soudainement entraîné par la foule et se retrouva assis, le cul sur un canapé si grand qu'il accueillait déjà sept autres fessiers.
Le bruit était si assourdissant qu'il entendait un bip aigu accompagner son mal de tête. Et ne pouvait écouter les propositions assez tendancieuses de ses compagnons de canapé. Il voyait le monde tourner légèrement autour de lui et sentit la nausée l'envahir... Au final, il ne fit que roter en émettant un son qui aurait été bruyant si le volume des notes de musique n'avait pas été aussi élevé. Il avait bu, c'était clair... Ou on l'avait fait boire ?! En tout cas, la saveur de l'alcool avait détruit sa langue d'enfant et la douleur ainsi que ses paupières étaient lourdes à supporter. Nan, Leylans le magnifique ne pouvait dormir !

« Dormir, c'est qu'pour les faibles, vous m'aurez pas bande d'enculés ! »

Exactement, clochard dégueulasse, c'était bien ce que ces hommes à la douce carrure de bodybuildeur étaient ! Ces derniers semblaient ne pas avoir compris la brusque colère qu'on pouvait déceler dans les yeux du SDF. Alors que deux d'entre eux se lancèrent un coup d’œil et s'approchèrent de celui-ci avec des sourires mesquins, il se leva brutalement et courut vers la première porte qu'il vit. Il tomba tout d'abord sur une scène qu'aucun enfant n'aurait voulu contempler mais que tout adepte de Youporn aurait admirée. Puis se précipita vers une autre sortie comme un malade.

« De l'air, de l'air, au s'cours, au s'cours !!!!! MAMAAAN !! »

Enfin dans la rue, il s'éloigna à pas de loup du bar gay, des larmes plein le visage, de la morve coulant de ses narines et des chaussures normales de par leur absence sur ses pieds. Il dévala une légère pente comme un dingue et tomba rapidement sur les deux femmes qui n'étaient pas au courant que je répondrais à ce rp (haha !- c'est mal me connaître !).
Il en prit une au hasard par les épaules et lui cria dessus, la regardant dans les yeux.

« J'mange pas d'ce pain-là, j'mange pas d'ce pain-là, bordel, au s'cours laissez-moi bande de gros tarés ! AAAAAAH !!!! »

Ayant dit ce qu'il avait sur le cœur sur un ton suppliant et terrifié, il s'en alla comme il était venu, vers un autre quartier. Les mains en l'air, la bouche ouverte et le corps en alerte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Lun 28 Déc - 13:59
Elles étaient parties ensemble à la recherche d’un lieu où se poser, tranquillement, pour boire un verre. Shallia avait avoué ne pas connaître plus le quartier que cela, mais ce n’était pas Gwihir qui aurait pu l’aider tant elle connaissait mal le quartier humain. Elle aurait bien pu l’inviter à venir boire un verre chez elle. Ce n’était pas loin, moins de dix minutes à pied, mais elle ne voulait pas être trop entreprenante avec une personne qu’elle venait juste de rencontrer. Alors elle se laissa guider dans les ruelles du quartier voisin du sien. Sa compagne de route semblait chercher un type d’établissement bien particulier ou avec une faune « compatible » avec son humeur, ainsi elles passèrent devant un premier établissement sans s’arrêter, continuant leur route.

Alors qu’elles passaient devant un second bar au nom sans équivoque, la porte s’en ouvrit à la volée, vomissant un garçon dont la tenue était des plus négligées et qui se dirigea droit vers elles. Connaissait-il Shallia ? Ah, pouah, mais quelle odeur ! Sait-il seulement que la douche a été inventée ? Qu’il ne s’approche pas plus, sinon Gwihir lui brise les doigts. Ou un genou, pour l’arrêter… Et à l’hôpital, au moins, il aura un bain forcé… Mais il s’approcha de la Morany et la saisi par les épaules puis lui crier un truc incompréhensible dessus. Cette dernière avait les yeux paniqués de surprise... Qu'il la secoue encore un peu, et finalement il aura quand même les doigts brisés... Mais heureusement pour ses articulations et son ossature, il la lâcha avant que Gwihir ne perde patience et partit plus loin crier comme un dément. Les deux femmes restèrent ainsi un moment, interdites… Puis reprirent leur route, bien décidées à oublier cet événement traumatisant.

Arrivées devant une enseigne annonçant « Bienvenue chez Lulu, ici tout le monde s'amuse.», elles s’arrêtèrent à nouveau. Là, pas d’enfant hagard pour en sortir, pas de cris improbables. Non, juste une musique sympathique qui naviguait entre un classique français et de la pop anglaise. De quoi mettre une ambiance ni stressante ni étouffante. Un pictogramme « interdit à la fumée » était aussi cloué sur la porte. La Capienne regarda sa compagne de route. A vu de nez, il était déjà passé minuit depuis un moment, donc des bars ouverts tard, il ne devait pas y en avoir encore mille…

« - Il a l’air bien, oui ! Entrons donc, nous verrons ce qu’il en sera. Car vu l’heure, en semaine, nous ne verrons pas de nombreux autres bars ouverts. Si celui-ci n’est pas à notre goût, je pense qu’il sera même plus simple que je t’invite à boire ce verre chez moi… »


Gwihir lui sourit, amusée de la situation et monta la petite volée de marches pour ouvrir la porte du bar et la tenir à Shallia, la laissant entrer la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mer 30 Déc - 11:31
Shallia était choquée de l'apparition de cet homme qui semblait vouloir l'agresser, elle avait été totalement prise au dépourvu et avant qu'elle n'ai le temps de réagir, il était déjà parti, qu'elle odeur nauséabonde, elle en aurait eu les narines révulsées si cela avait été possible, heureusement pour elle, ce n'était pas le cas. Il fila, la jeune femme aurait aimé le poursuivre pour lui faire payer ses sévices mais elle ne pouvait pas abandonner la Capienne, puis pour qu'elle décérébrée passerait-elle. Elle tenta de garder son calme, affichant un masque pour camoufler ses sentiments. Elle finit par calmer ses nerfs assez rapidement à sa grande surprise.

La femme aux cheveux noir de jais avait accepté sa proposition de se rendre chez Lulu. Il ne semblait pas désagréable après tout. Elle ouvrit la porte, et passa la tête pour écouter la musique, elle lui convenait et elle n'était pas assourdissante. Elle entra donc, cherchant du regard une table libre. Elle en trouva plusieurs mais une lui faisait particulièrement envie. Une table dans un coin un petit peu plus sombre et reculé. Elle indiqua la table du doigt. Elle se tourna vers Gwihir et lui demanda si cette table lui convenait. Elle lui fit comprendre que oui. Shallia se dirigea vers la table, la lumière tamisée lui plaisait beaucoup, elle lui rappelait de bon moments. Elle s'assit sur la chaise, faisant passer sa queue par l'ouverture entre la partie supérieur et inférieure de la chaise, elle ne risquait ainsi pas d'écraser sa queue.

Ca fait du bien de s'asseoir un petit peu, on va pouvoir discuter un petit peu plus ainsi et de manière tranquille.

Shallia vit passer un serveur mais ne le héla pas, elle attendit le passage de la serveuse, levant la main pour lui indiquer qu'elles souhaitaient prendre une consommation. La serveuse se hâta, sortant un calepin. Elle portait un chemisier blanc et une jupe noire bien assortie. Le tout agrémenté d'un nœud papillon noir, contrastant élégamment avec la couleur du chemisier. Le corps de la jeune femme était mis en avant. Elle plaisait bien à Shallia, cela faisait maintenant plusieurs mois qu'elle n'avait plus eu aucun rapport intime. Elle se reprit rapidement, elle n'était pas là pour cela.

Bienvenue dans notre humble établissement, j'espère que vous vous plairez ici, je m'appelle Lysa et je suis entièrement à votre service.

Voila qui donnait de sacrées envies à la femme chat, elle était à leur service mais, à quel point, elle se le demandait. Elle trouvait la tournure de phrase assez ambigüe mais bien heureuse à son oreille.

Que désirez-vous boire ?

Je prendrai, un verre de vin rouge, un bon crû si possible.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mer 30 Déc - 14:40
La Capienne avait bien remarqué que sa proposition de prendre le verre chez elle avait été complètement ignorée, ou qu’en tout cas Shallia ne semblait pas avoir envie d’y donner suite. Qu’à cela ne tienne, elle ne s’en formalisa pas non plus. Elle comprit juste qu’elles étaient partie pour boire un verre entre amies, et rien de plus, pour l’instant. A moins que ce ne soit le fait de la timidité de sa compagne de soirée qu’elle n’eut pas osé sauter sur l’occasion. Bah, dans tous les cas, commencer ici ne ferme aucune porte. Elle suivit donc la Morany dans l’établissement, jusqu’à la table désignée et s’y installa. Dans un coin, ce qui faisait qu’elles étaient toutes les deux adossées à un mur, voyant la salle devant elles. Le serveur n’avait pas été raté par l’œil de la jeune femme, mais le jeu de Shallia non plus. Ainsi, elle n’aimait pas les hommes au point de préférer n’avoir rien à faire avec eux du tout, et attendit que la serveuse se rende disponible. C’était noté. Quand cette femme en uniforme demanda ce qu’elles buvaient, la Morany resta vague, soit, mais sur du vin. Bien, alors Gwihir fera de même. Elle jeta un coup d’œil à la carte des vins et répondit simplement.

« - Nous prendrons un pot de Châteauneuf du Pape, domaine de Beaurenard, je vois que vous avez du millésime de 2012, ce sera parfait pour nous deux. »


Lorsque la serveuse s’en alla, Shallia ne s’empêcha pas de la regarder, même discrètement. Elle fut ou est mariée à une femme, c’est donc normal qu’elle regarde ses congénères. Gwihir la regarda aussi, alors… « C’est ainsi ses goûts… » pensa-t-elle. Une femme, humaine, visiblement, dans un chemisier mettant ses formes en valeur et son fessier serré dans une mini-jupe. A moins que ce ne fut les propos de cette serveuse qui éveilla en elle cet intérêt ? Aime-t-elle les femmes serviles ? Bah… Vu les lectures, elle devait aimer les choses non conventionnelles… La conversation s’annonçait comme palpitante !

« - Alors ! Maintenant que nous sommes posées, dis-moi… quelles sont tes passions, tes envies, ces temps ? Ta vie m’intrigue… Es-tu comme les feux que tu crées, explosive, rayonnante, passant d’une chose à l’autre, d’une forme à une autre, d’une couleur à une autre ? »


D’une chose à une autre… En parlant à une femme mariée qui regarde avec appétit une autre femme, ça pouvait prêter à confusion. A moins que cette dernière méprise soit volontaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Mer 30 Déc - 22:57
Shallia fut surprise, la jeune femme semblait-être une sacrée connaisseuse en vin, pour sa part, elle n'y connaissait strictement rien, pas qu'elle ne savait pas reconnaitre un bon vin au goût, juste qu'elle ne s'était jamais intéressée au dénomination voila tout. Elle regarda la serveuse s'éloigner, regardant les fesses de celle-ci avec une légère insistance. Elle trouvait le départ et le déhancher de cette femme assez provoquant et cela lui plaisait beaucoup. Elle reviendrait sûrement un jour pour tenter de discuter avec elle mais là, elle avait une autre femme qu'elle souhaitait découvrir un petit peu plus en détail. Elle reporta son regard sur Gwihir, souriante. Elle détaillait le visage de la jeune femme, elle avait le trait fin et quelque chose dans les yeux qui paraissait différent de beaucoup de femme qu'elle avait déjà croisé. Cette femme semblait mystérieuse et la Morany souhaitait en apprendre plus sur elle. Pourtant, elle n'eut pas le temps de poser une question que Gwihir se chargea de commencer la conversation.

Oh mes passions et bien, tu en connais déjà une, tout ce qui touche aux explosifs, je ne me cantonne pas spécialement aux feux d'artifices. Mon envie du moment est assez simple, j'aimerais apprendre à te connaître un petit peu plus intimement. Tu sais la vie de femme seule, ce n'est pas toujours facile, il y a certaines choses qui parfois sont plus dures à assumer sans partenaire ou amie pour t'aider. Je suis effectivement une femme assez changeante comme tu l'as compris, j'aime beaucoup expérimenter de nouvelles choses, découvrir l'inconnu et percer les mystères parfois.


Shallia se demanda si elle n'était pas un petit peu trop direct dans ses propos, elle ne voulait en rien choqué cette jeune femme mais bizarrement, elle ne sait pas pourquoi mais elle doutait qu'elle risque de la choquer, elle ne savait pas pour qu'elle raison. Une intuition féminine peut-être, elle n'en avait aucune raison, elle doutait de sa propre existence de toute manière mais elle avait un long passif qui lui permettait de voir parfois certaines choses, jamais rien de bien exubérant mais elle se trompait rarement lorsqu'elle abordait une femme.

La serveuse revint quelques minutes plus tard, débouchant une bouteille de châteauneuf Du Pape.

Qui goûtera le vin ?

Je pense que la personne qui va goûter est toute désignée, elle semble avoir de bonnes connaissances dans ce domaine, je ne suis pour ma part que Néophyte, tout du moins, il y a d'autres choses ou j'excelle un petit peu plus mais là franchement, je suis carrément nulle.

La serveuse servit le verre de Gwihir, faisant tourner la bouteille pour éviter de goûter. Une fois servie, elle s'écarta légèrement attendant le verdict de celle-ci.

J'espère que le vin sera à votre convenance.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Jeu 31 Déc - 12:25
La serveuse tendit le verre, légèrement rempli et présenta l’étiquette de la bouteille à Gwihir le temps qu’elle goûta le vin.

« - Je suis sûre que ce sera le cas. »


Elle porta le verre à son nez, le huma légèrement afin de voir si une odeur de liège ou de boisé aurait dénaturé le vin. Puis, le portant à ses lèvres, elle en prend une gorgée en bouche, la fit rouler sous la langue puis passer le long du palais. Pas de goût dérangeant, rien de dissonant dans cette bouteille. Elle avala et fit signe à la serveuse.

« - Il est parfait, vous pouvez servir. »


Dans les verres arrivèrent alors deux beaux rubis liquides. La serveuse, son devoir fait, s’en alla s’occuper d’autres tables, laissant les deux femmes à leur conversation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Shallia avait décidé d’attaquer la thématique de la séduction de manière très frontale. Était-ce son côté animal qui la faisait être ainsi ou bien était-ce son caractère ? Dans tous les cas, Gwihir ne pouvait pas louvoyer ou faire la naïve qui avait mal saisi un concept, là. Elle n’en avait pas l’habitude, mais bien que bousculée dans sa routine, elle n’en pris pas ombrage non plus. Elle sourit à son interlocutrice, et répondit doucement.

« - Eh bien, au moins, l’on peut dire que tu es assez directe ! Mais je suis heureuse de voir qu’il n’y a pas besoin de beaucoup de vin pour délier les langues. » Elle regarda son verre, a peine encore entamé. « Je pourrai bien être cette amie dont tu parles… » Puis elle regarda Shallia dans les yeux, avec un sourire mi-naïf mi-coquin. «… mais que voudrais-tu… expérimenter, tout en apprenant à me connaitre plus personnellement… » Elle ajouta à mi-voix. « … plus intimement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Jeu 31 Déc - 13:30
La femme au cheveux noir de jais venais de donner son assentiment sur le vin, Shallia lui faisait entièrement confiance. Elle avait dégusté comme une grande œnologue le ferait, prenant son temps, faisant tourner le vin dans sa bouche. Shallia était bien incapable de ça, pas qu'elle n'avait pas déjà vu les techniques par le passé, combien d'émission sur le vin n'avait-elle pas vu ? Les verres se remplirent laissant apparaître une jolie robe couleur grenat.

La serveuse, son office terminé s'éloigna de la table pour continuer son service terminant sur une dernière phrase :

"- Je suis contente que le vin soit à votre goût. N'hésitez pas à m'appeler en cas de besoin, je viendrai aussi vite que possible."

Shallia remercia la jeune femme pour le service effectué. Elle ne reluqua pas les fesses dandinantes de la jeune femme cette fois. Elle préférait regarder Gwihir, beaucoup plus captivée par son charisme et sa façon d'être que la pauvre serveuse et ses possibles avances.

Hé bien, j'ai toujours été directe, je ne sais pas si c'est une qualité ou un défaut mais j'ai toujours voulut rester moi même. Je n'ai pas vraiment besoin d'alcool pour me délier la langue même si j'aime encore bien les effets de l'alcool sur mon corps.

Shallia bu une petite gorgée de vin, laissant son palais s'imprégner des saveurs. Elle avala ensuite avec lenteur. Elle sourit, le vin lui plaisait énormément. Elle avait rarement eu l'occasion d'en goûter de si bon de son vivant.

Je te félicite pour le choix du vin, c'est un vrai délice, enfin pour moi mais j'y connais pas grand chose comme je te l'ai déjà dit, il est peut-être assez banal pour toi.

J'aimerais bien que tu sois cette amie qui pourrait me faire découvrir des choses que je n'ai jamais vécue jusqu'à maintenant. Mais j'aimerais savoir ce qui te passionne dans la vie hormis la lecture, je suis sûre que tu fais d'autres choses de ta journée. Je ne sais pas pourquoi mais il y a quelque chose en toi qui m'intrigue énormément, je ne parle pas que de ta beauté, car oui, tu es très belle mais tu es comme un livre intriguant que l'on souhaiterait connaître sous toutes ses coutures. La première chose que j'aimerais expérimenter pour-être honnête, c'est le goût de tes lèvres, fines et à la fois si attirantes.

Si tu trouves ce que je dis dérangeant ou gênant, il faut me le dire, je ne voudrais pas t'ennuyer avec mes petites pulsions si tu vois ce que je veux dire.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Jeu 31 Déc - 18:01
« - Gênant ? Non, je ne dirai pas ceci. Surprenant, ou direct, oui, mais pas déplacé. »

Elle goûta le vin, aussi. Il était bon, corsé et bien charpenté, mais avec cette petite note sucrée tellement plaisante au palais. Gwihir laissa le vin tourner dans sa bouche un instant avant de répondre de sa voix posée à son interlocutrice. Cette dernière n’avait pas reluqué le fessier de la serveuse cette fois, gardant son attention pour elle. Donc la Capienne avait su garder son attention ou éveiller quelque chose en elle. Visiblement de l’envie, vu l’orientation des propos.

« - Être naturelle, c’est une bonne chose, je pense. Un luxe pour certains, mais… profite de cette liberté. »


Elle ne précisa pas plus sa pensée. Pensait-elle à elle-même, ou à d’autres personnes ? Quel était le sens là-derrière ? Aucune idée, et elle ne laissa pas à Shallia le temps de trop y réfléchir, rebondissant sur ses propos.

« - Qui t’intrigue ? Hummmm… j’aimerai bien savoir ce qui motive ce sentiment, cette envie de découverte… même si je pense que je pourrai bien te montrer certaines choses nouvelles… »


Elle reprit une gorgée de vin, sans préciser sa pensée, puis continua…

« - Je fais bien des choses… je donne des cours, je fais un peu de musique, aussi… mais ce que j’aime énormément, c’est la Chasse. »


Sur ce dernier mot, elle mit un peu plus d’emphase, mais avant que la Morany ne puisse rebondir dessus pour tenter d’en savoir plus, elle souffla, avec un tout grand sourire et un regard légèrement coquin…

« - Mais… serais-je, ce soir, dans le rôle de la proie ou de la chasseuse ? Quels genres de coutures de moi aimerais-tu ouvrir pour découvrir des choses ? … Et… seules mes lèvres t’attirent… ou serait-ce une première saveur… avant d’accepter une invitation… à venir chez moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Ven 1 Jan - 11:27
Shallia se sentait rassurée, elle ne l'avait pas choquée, elle ne savait pas exactement pourquoi mais elle s'y attendait. Elle ne se serait pas permise de telles phrases si elle pensait qu'elle aurait réellement pu la vexer ou la choquer. La déclaration de Gwihir sur la liberté l'interpella mais elle n'eut pas le loisir d'y réfléchir que la jeune femme contre attaqua sur son envie de découverte qui semblait être devenu un point central de cette conversation.

Ce qui m'intrigue ? C'est assez simple, ta façon d'être comme si tu tenais à cacher quelque chose. Je ne sais pas du tout ce que tu occultes de cette manière mais je suis sûre que c'est quelque chose qui risque de me plaire. J'ai beaucoup d'instinct vis à vis des femmes et je suis certaine que tu pourras m'apprendre une myriade de choses qui ne m'ont même encore jamais effleurées l'esprit. J'aimerais beaucoup découvrir ses choses nouvelles avec toi, je penses pouvoir te faire confiance.

Shallia faisait tourner délicatement le verre regardant de temps à autre la robe du vin même si au final, elle passait plus de temps à regarder la jeune femme qu'autre chose. La jeune femme parlait de chasse et cela l'intriguait grandement.

Voila une question intéressante, j'ai pour habitude d'être la chasseuse, je ne prend guère de plaisir à être une proie mais je ne sais pas pourquoi mais avec toi, j'ai l'impression que je pourrais devenir une proie et ça me plait bien. La plupart des femmes préfèrent comment dire être ma proie que de me proposer l'inverse. Je ne sais pas si c'est mon côté félin qui provoque cela. Je prends la serveuse par exemple, sans vouloir me venter car ce n'est pas dans mon caractère mais si je m'approche d'elle, je suis presque sûre qu'en moins de 5 minutes, j'en fais ma proie. J'avoue que je suis assez lassée d'une telle facilitée. J'aimerais tout savoir de toi en fait, aussi bien mentalement que physiquement. J'ai l'impression que tu es différente de la plupart des femmes que j'ai déjà rencontrée et ça me plait beaucoup tu sais. Je ne veux pas qu'un contact avec tes lèvres tu sais, ce ne serait qu'un prémisse à l'envie de découvrir ton corps.

Shallia se leva légèrement de sa chaise et se pencha en avant, approchant son visage de celui de Gwihir. Elle se demandait qu'elle allait-être sa réaction, venant délicatement apposer ses lèvres sur celle de Gwihir. La saveur était exquise, elle était totalement convaincue, Gwihir était digne d'intérêt. Elle rompit cependant le baiser assez vite, elle voulait en garder pour un petit peu plus tard. Elle regarda avec attention la réaction de Gwihir pour déterminer si ce baiser semblait réveille quelque chose en elle.

Si c'est une invitation que tu me tends, je viendrai chez toi avec grand plaisir. Saches juste que ce que tu me propose est une sacrée avance et une forme d'assentiment.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé) Sam 2 Jan - 10:22
Gwihir se laissa embrasser, la Morany semblait aimer avoir l’initiative et bousculer un peu les habitudes. Ça ne dérangeait pas la Capienne plus que cela, même si elle craignit sur le coup le passage d’une langue qui aurait mis en exergue ses canines trop effilées. Mais non, ce ne fut qu’un baiser assez chaste, comme une perche que l’on tend pour sonder l’autre, afin de voir si la fin de la soirée vaut la peine d’être organisée ou si mieux vaut rentrer chacun de son côté. Elle sourit avec un petit air mystérieux en regardant Shallia dans les yeux.

« - Hum… qui sera la proie de l’autre, je ne sais… mais il semble que tu aies déjà goûté l’un des fruits qui te faisaient envie. Après ce vin, je pense que nous pourrons continuer cette petite « chasse » toutes les deux chez moi, oui… »


Elle regarda par-dessus l’épaule de Shallia et vit la serveuse… Cinq minutes, hein ? De la vantardise ou bien est-ce qu’elle est vraiment sûre de ses capacités à ce point ? Morany, n’est-ce pas ? Peut-être est-ce le côté animalier qui ferait ainsi un effet particulier sur les autres humains ? A moins que ce n soit ses talents ou tout simplement sa manière de prendre l’initiative… Dans tous les cas, ça intriguait la Capienne.

« - Une chasseuse de talent, à ce point ? Hum, ça rend rêveuse et presque impatiente… Qui fera tourner la tête de l’autre en premier, hum ? Mais… pour se dévoiler… un bar n’est pas le meilleur lieu, mon amie… »


Se dévoiler ? Mentalement ? Pour parler de son état de Mythe ou alors pour dire à l’autre que sa vision de la chasse est plus compliquée que juste une chasse romantique à la recherche de quelques nuits passées entre les bras d’autres personnes ? Et que souvent sans lendemain, elles sont toujours quelques peu… sanglantes, même si sans violence. Non, elle n’en parlera pas de suite et surtout pas dans un lieu public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Préparatifs et imprévus (terminé)
Revenir en haut Aller en bas

Préparatifs et imprévus (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» L'imprévisible (Terminé!)
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Humain & Védin :: Parc d'attraction-