AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 27 Aoû - 17:25
    « Ô cher ami, ô grand astre de lumière. Te voilà encore seul tout là-haut. Quand vas-tu enfin finir ta course effrénée pour retrouver ta sœur la lune ? Ta solitude m’attriste. Peut-être parce que je partage le même périple ? A ceci près que ma lune à moi n’existe plus, à ce qu’on dit…
    Tu es parmi les étoiles, mais moi j’ai quitté la forêt, prenant exemple sur toi. Je me mets en marche. Qui sait où ça me mènera ? Peut-être est-ce le même chemin interminable que toi. Je ne me l’espère pas. Je ne te l’espère pas. »


    Le vieux Védin parlait tout seul, et ce sans se soucier des regards des passants. Depuis trois cents ans, sa voix était sa seule compagnie. Et il semblerait qu’elle le restera. Pour le moment du moins.

    Debout face à l’océan, son regard fixait l’horizon. C’était de là-bas qu’il était venu il y a trois siècles pour traquer les derniers mythes. C’était vers là-bas que son idylle s’en est allé ensuite. Ifaël portait une longue toge blanche et se promenait pieds nus. Il observait les navires aller et venir, disparaître et apparaître au loin. Il avait perdu tout espoir de revoir sa Alice, et pourtant une petite pensée était tournée vers elle. Et si elle débarquait dans le prochain bâtiment ?

    « Aurais-je dû te suivre à l’époque ? T’empêcher de partir ? On aurait fait de cette île notre hameau, notre paradis. A présent, d’autres ont choisi ce foyer. Des personnes étranges pour la plupart. Peut-être parce que je n’appartiens pas à ce temps ? Peut-être. Tu m’appartenais, mais je t’ai perdu. J’étais tiens, mais tu n’es plus. Je ne suis plus qu’un arbre sans racines, une plante sans sève pour alimenter ses feuilles. Tu étais mon feuillage et mes saisons. Ne reste qu’un vieil homme borgne et solitaire… »

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 27 Aoû - 19:21
Alors que Lauraline rêvait encore une fois de son arrivée chaotique sur l’île, le changement de quart la sortie de son cauchemar. Elle enjamba le marin qui dormait encore, la nuit avait été longue, et s’habilla rapidement. Elle ne devait pas arriver en retard à son poste, surtout que c’était le dernier matin avant de rentrer au port. Elle avait eu suffisamment de peine à obtenir ce petit boulot dans ce bateau de pêche pour le perdre dès la première sortie. Elle arriva pile à l’heure à son poste, la journée commençait bien le soleil était juste en train de se lever et l’air marin revigorait la jeune sexire. Le bateau filait en direction d’une zone poissonneuse signalée par un attroupement d’oiseaux marin. Lorsqu’il arriva sur zone, Lauraline actionna la commande qui lançait le déroulement du filet, et attendit patiemment que les poissons se prennent dedans. Elle aimait bien ce boulot, elle était de retour sur l’eau et était la seule femme à bord avec tous ses marins en manque de compagnie. Elle regarda alors les oiseaux en vols. Elle enviait tout de même leur possibilité de voler et ainsi aller où ils voulaient, libres de toutes contraintes. C’est alors que le voyant de retour lui indiqua que le filet était suffisamment plein pour qu’elle actionne le rappel. Les poissons glissaient alors sur le toboggan, Lauraline les prenait un par un, les tuait avant de les mettre dans l’énorme bac de glace. La campagne avait vraiment été bonne mais la fatigue commençait à être sérieusement présente et elle n’était pas fâchée de rentrer au port. Elle dut relancer encore une fois le filet avant que le capitaine donne le signal du retour. Elle pouvait alors retourner dormir dans sa cabine. Elle fut heureuse de constater que cette dernière était vide, elle voulait se reposer.

Elle fut tirée de nouveau des bras de Morphée lorsque que le capitaine enclencha la sirène pour signaler son approche du port. La jeune femme se rendit alors compte qu’elle s’était endormie toute habillée dans son lit. Elle rangea en vitesse sa chambre, remit ses habits en place et sortit avec ses affaires. Elle arriva sur le pont lorsqu’on lançait les amarres et aida à placer la passerelle de débarquement. Le contremaître lui donna sa paie et lui indiqua la date de la future campagne. La jeune femme le remercia et prit congé de ses compagnons. Elle était heureuse de retourner à la maison de Lineth qui avait eu l’amabilité de l’accueillir après l’avoir sauvé lorsqu’elle été apparue devant elle après son naufrage. Lauraline irradiait d’une joie de vivre communicative et elle chantonnait une chanson qu'elle avait entendue dernièrement.

Alice, Alice, hisse moi en haut de la liste,
Alice, comme l’amour en libre service,
Alice, ne me fais pas descendre.
Alice, Alice, hisse moi en haut de la liste,
Alice, n’oublie pas je t’en supplie.
Alice, j’sais plus à quoi m’attendre.


Valentin Marceau - "Défendre Alice":
 
Paroles entières:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 27 Aoû - 20:25
    « Alice… Et voilà que j’entends ce mot partout à présent. Une qui vient me cueillir dans la forêt et une autre qui danse d’une bien étrange façon. Pourtant, je n’en demandais et n’en attendais qu’une. Qu’ai-je donc bien pu faire de mal pour mériter pareille facétie du destin ? J’ai toujours obéi aux ordres. J’ai toujours accompli ce qu’on attendait de moi. Et voilà une nouvelle Alice qui vient se railler de moi. »

    Ifaël détacha son regard de l’océan pour suivre la chanteuse. Etait-ce elle ? Il n’y pensait pas. Mais en tout cas, elle provenait d’un navire. Alors peut-être connaissait-elle au moins les anciennes légendes ? Tendant une main devant lui, le Védin fit apparaître un bâton de sa taille. Un bon appui supplémentaire pour se déplacer sans encombre. Ifaël se faisait vieux, alors autant ne pas fatiguer son corps plus que nécessaire. D’un pas lent mais assuré, il se tourna vers elle et vint l’interrompre.

    « Bonjour, auriez-vous une bouteille de verre et de quoi écrire à proximité s’il vous plaît ? »

    Une vieille tradition. C’était surtout de cette façon que les naufragés espéraient demander de l’aide. Mais c’est également un rituel pour ceux qui croient en le dieu des océans. Ils y jettent un message, un rêve ou un espoir. Ce dernier trouve-t’il un interlocuteur ou la résolution ? Peut-être que seuls les rochers reçoivent ce petit radeau inespéré. Peut-être pas.

    « Et pourriez-vous également écrire mon message ? J’avoue ne pas savoir y faire… »

    Si vieux et pourtant analphabète. En même temps, il n’avait pas été créé pour être savant. Tout ce qu’on attendait de lui est qu’il soit un bon soldat. Ce qu’il fût. Il n’était donc plus qu’un vétéran d’une autre époque, sans aucun autre savoir que celui de tuer efficacement.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Lun 31 Aoû - 16:55
Marchant joyeusement vers la ville, Lauraline quitta assez rapidement le port en finissant sa chanson. Elle voulait rentrer rapidement chez elle et elle ne remarqua pas qu’on la suivait. Elle sursauta lorsque qu’un inconnu l’aborda en lui faisant une étrange demande. Elle se retourna afin de voir son interlocuteur. Il avait l’air âgé et elle ne savait pas pourquoi mais elle le trouvait un peu effrayant. Elle tenta tout de même que cela ne se remarque pas et répondit le plus normalement possible, elle ne voulait pas avoir d’ennui.

Euuuuuh bonjour, une bouteille de verre, vous dites ? Euuuh je crois pouvoir vous aider.

La jeune femme posa son sac à terre et entrepris de le fouiller, elle y trouva une bouteille de soda dans lequel il restait un fond qu’elle but aussitôt. La bouteille étant un peu poisseuse, Lauraline se dirigea vers une fontaine afin de la rincer et la nettoyer. Elle se dit alors qu'elle avait affaire à un des comédiens qui travaillait sur l'île. Elle se demandait à quoi allait bien pouvoir servir une bouteille vide et pourquoi il avait précisé qu'elle devait être en verre. Elle se rappela enfin que le vieil homme avait demander de quoi écrire et se souvenu alors des histoires que sa maman lui racontait parlant de bouteilles remplies de message de naufragés ou alors de cartes aux trésors. Comme elle apprécia le scénario que lui proposait l'acteur, elle décida de jouer le jeu jusqu'au bout.

Il faudra attendre un peu qu’elle sèche ...

La jeune sexire regarda alors plus attentivement l’homme qui l’avait abordée et sut enfin ce qu’il la dérangeait. Il lui manquait un œil et d’étranges veines partaient de l’orbite vide, elles avaient l’air végétal. Il en avait des identiques sur les mains. Lauraline se demandait pourquoi ce comédien avait choisi un costume aussi laid, elle le trouvait effrayant mais comme il n’avait pas l’air méchant, elle retourna vers lui en lui tendant la bouteille.

Je peux aussi vous donner une feuille de papier et un crayon si cela vous va …

Elle fut interrompue par l’inconnu lui avouant ne pas savoir écrire.

Oh, je suis désolée pour vous, cela doit être très péjorant pour vous. Je veux bien vous aider, vous désirez que j’écrive quel message ?

Lauraline sorti de son sac un grand calepin et une plume, elle s’assit par terre attendant que l’homme lui dicte son message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Mar 1 Sep - 0:53
    « A ma lieutenante,
    J’ignore si tu recevras un jour ce message, cette bouteille, ce bouchon. J’ignore si tu foules ces terres ou si tu es ensevelie dessous. Peut-être te trouves-tu dans l’océan où cette bouteille dérivera au gré des flots ? C’est la première fois que je me lance dans cette vieille tradition et j’ignore si ça fonctionne vraiment ou non.
    Le temps est une notion bien étrange. Cruelle. On dit que le temps guérit tout. Pour moi, c’est un destructeur. Sans doute sont-ce les années de vie qui changent ce point de vu. Je suis toujours autant attaché à toi, même en sachant que j’ai très peu de chance de te revoir. Tu aurais alors 375 ans si c’était le cas… Et oui, je t’ai attendu patiemment durant plus de trois siècles. J’ai tenu ma promesse toutes ces années. Pas toi.
    Le temps guérira-t-il tous ces espoirs brisés ? Ce rêve à jamais inassouvi ? Je ne regrette toujours pas d’avoir donné mon œil pour toi. A dire vrai, je ne faisais que remplir mon rôle à ce moment-là : protéger les Humains durant la guerre. Mais c’est grâce à ça que tu as commencé à t’intéresser à moi, à t’adresser différemment aux Védins, je me trompe ?
    Le temps ne soigna pas ma douleur, il ne fait que l’accentuer. Ma lieutenante, j’ai tout oublié. Le son de ta voix, la couleur de tes cheveux, ton animal préféré, jusqu’à ton visage. Je n’avais que l’image de notre baiser. Le premier et le dernier. Celui qui a scellé cette promesse.
    Je t’ai attendu, mais tu n’es jamais revenue.
    Sans doute devrais-je t’en vouloir pour ça. Mais comment détester quelqu’un qu’on a oublié ? Je ne peux que continuer à t’aimer, toi ma chimère et mon fantasme. Toi qui m’as fait tenir toutes ces années.
    Je ne désirais que toi. Ma Alice. Mais plusieurs époques nous séparent à présent. Il y a bien d’autres Alice sur cette île et dans cette ville de lumière. Mais ce n’est pas toi. J’ai vaincu la solitude et les âges pour toi. Ne peux-tu pas cracher sur la mort et me revenir ?
    Je n’avais plus que cette promesse. A présent je n’ai plus rien.

    Où que tu sois, reçois ces mots. La complainte d’un vieil homme harassé d’avoir attendu une éternité inutilement.
    Ifaël, ton soldat enraciné. »


~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 10 Sep - 10:04
Lauraline eut de la peine à tout écrire, elle ne pensait pas que le texte serait si long. Elle dut demander plusieurs fois au comédien de reprendre une phrase parce qu’elle l’avait soit mal comprise soit qu’il dictait trop vite pour la jeune femme. Lorsqu’elle eut fini, elle lui demanda s’il voulait signer lui-même la missive et le vieil homme signa d’une croix. Bien qu’elle que persuadée que cette histoire n’était qu’une belle histoire romancée, la jeune ne put s’empêcher d’être émue par une si belle preuve d’amour. Elle était également triste car cet amour semblait impossible.

J’espère qu’elle trouvera cette bouteille et qu’elle vous reviendra.

Lauraline met alors la feuille dans la bouteille et tend cette dernière avec un bouchon au vieil homme en souriant. Elle le regarde alors et étonnant ne le trouve plus si moche que ça, comme si son histoire l’avait embellit. Son orbite vide ne lui faisait plus peur mais était une preuve de l’amour inconditionnel qu’il portait envers sa bien-aimée. Submergée par ses émotions romantiques, elle oublia qu’elle avait affaire à un comédien et elle voulut connaître plus ce vieil homme. Elle se rappelle alors qu’elle ne s’était même pas présentée.

Oh mais je pense, je ne vous ai pas donnée mon nom, je m’appelle Lauraline Larson, je suis arrivée il y a peu sur cette belle île. Actuellement, je travaille dans un bateau de pêche. Vous avez été soldat ? Lors de quel conflit ? Vous avez parlé d’enracinement ? Vous avez été esclave ?

Beaucoup d’autres questions se bousculaient dans la tête de la jeune femme mais elle ne voulait pas le submerger par ses interrogations. Alors qu’elle lui parlait, elle ne pouvait pas s’empêcher de regarder son visage. Elle le trouvait fin, même joli finalement mais son regard semblait triste. Elle s’approcha du vieil homme et lui glissa un bisou sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 10 Sep - 12:33
    Une demoiselle très gentille qui eut la patience d’écrire ce que l’homme lui indiquait, d’autant plus qu’il n’était pas un très bon orateur de dictée. Sa seule touche sur le message : une signature. Une croix. N’importe qui aurait pu la faire. On avait appris aux gens ne sachant écrire de signer ainsi. C’était ce qu’il y avait de plus simple à reproduire.

    Ifaël la remercia en récupérant la bouteille, mais ne s’attendait pas vraiment à la suite. Elle semblait plutôt méfiante au début, et à présent elle regardait sans mal son orbite vide. Le Védin avait l’habitude d’être brièvement dévisagé, mais les gens détournaient bien vite le regard d’habitude. Les raisons étaient multiples : il était repoussant ou effrayant, ou bien un œil ainsi faisait mal à voir, rendait mal à l’aise. Elle alla jusqu’à déposer un baiser sur sa joue, ce à quoi il resta hébété quelques secondes, n’étant pas du tout accoutumé à ce type de réaction. Pourquoi ? Etait-ce son histoire ? Ou bien les personnes de cette époque ont une attirance pour les blessés de guerre ?

    « Vous… Vous permettez ? »

    Et le voilà qui balbutiait même. Manquerait plus qu’il rougisse un peu… De la main, il montra la bouteille à la demoiselle pour qu’elle comprenne où il voulait en venir. Lui tournant le dos, il s’approcha lentement du bord des quais. Se demandant si elle le suivait, il lança :

    « Et la pêche était bonne au moins ? »

    Puis, face à l’océan, il commença à balancer son bras d’avant en arrière. Puis la bouteille vola avant de s’enfoncer dans l’eau pour de nouveau remonter à la surface et flotter au gré des vagues. Ifaël l’observa de longues secondes durant. Il laissa s’échapper un profond soupir puis se retourna vers la demoiselle. Lauraline donc. Finalement ça n’était pas une énième Alice. Tant mieux.

    « J’ai été soldat en effet. Et pour certains, ce métier ainsi que ma provenance font de moi un esclave… Enraciné car je suis un Védin, mais il semblerait que nous ne soyons plus aussi connus que le jour de notre découverte… »

    Peut-être qu’une démonstration fonctionnerait bien mieux que des mots ? Mais il n’avait pas forcément envie de se changer en arbre avec tous ces gens autour. On le dévisageait déjà suffisamment comme ça. Alors il pointa simplement du doigt sa tête, ou plus précisément cette branche qui y siégeait avec quelques feuilles d’if au bout.

    « Une sorte d’humain et une sorte de végétal… Pour ce qui est du conflit, inutile de le rappeler. De toute façon, ceux que nous avons combattus ne sont plus là pour en témoigner. Sachez uniquement que cela remonta il y a bien longtemps. En prenant en compte l’espérance de vie d’un humain, vous n’étiez sans doute même pas encore née… Et vous, qu’est-ce que vous a attiré par ici ? »

    Pourquoi cette île alors que le monde est si vaste ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Mar 15 Sep - 10:42
Lauraline suivit le vieil homme qui se dirigeait vers les quais. Il lui demanda alors si la pêche avait été bonne, elle lui répondit que oui et que le capitaine semblait content de son travail. Elle le regarda ensuite jeter sa bouteille à la mer. Elle observait la bouteille flotter au grès des vagues et elle sourit, la mer était capricieuse, parfois porteuse de paix et d’amour ou parfois coursière de la Mort selon ses humeurs. Le vieux confirma avoir été soldat et il se présenta comme un Védin. Le mot sonnait étrangement familier dans la tête de Lauraline mais elle n’arrivait pas à se dire pourquoi. Ifaël pointa alors une espèce de corne sur le sommet de son crâne et la jeune sexire la regarda avec des yeux étonnés car elle ne l’avait pas encore vraiment remarquée, comme si elle n’avait pas voulu la voir auparavant. Il expliqua alors la nature de sa race et soudain un flot de souvenir submergea, elle se rappelait enfin où elle avait déjà entendu parler de ses étranges soldats.

Lauraline avait alors 18 ans et elle était encore dans l’institut sensée la soignée. Elle passait ses journées, dans la bibliothèque, à lire des ouvrages policiers ou alors des livres historiques. Elle voulait devenir policière plus tard mais ne se faisait guère d’illusion, aucune police au monde n’engagerait une folle, exhibitionniste de surcroît. Un jour, elle tomba sur un très vieil ouvrage poussiéreux dans une annexe que tout le monde semblait avoir oublié. Il se présentait comme une véritable source historique mais parlait d’un conflit entre les humains soutenus par les Védins contre une multitude de races nommés les mythes. Elle avait dévoré ce livre d’une traite mais n’y avait pas cru une seconde. Mais là …

Lauraline regarde le Védin et vit enfin la nature végétal de cet être comme étant réel et non pas un comédien déguisé. Elle devient blanche comme la neige la plus pure et tomba dans les pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Mar 15 Sep - 18:35
    Elle pâlit, elle qui le regarder sans frayeur aucune. Et pourtant, Ifaël n’avait pas fait apparaître son arc et une flèche pour prouver ses dires, ou une quelconque arme en bois. Il ne l’avait pas menacé non plus. Mais au début, elle avait bien semblé méfiante à son égard. Peut-être qu’à cause de l’œil manquant, elle n’avait pas véritablement fait attention au reste ? Quoiqu’une branche sur la tête ne devrait pas être si terrifiante que ça.

    Dans tous les cas, il n’y avait qu’une seule explication logique. Enfin, à moins qu’elle ne soit victime d’une maladie particulière, bien entendu. Sinon, il s’agissait soit de la nature soit du physique d’Ifaël qui l’avait mis dans cet état. Le vieil homme avait l’habitude que les gens le trouvent repoussant, mais de là à tomber en pâmoison, il y avait tout de même un gouffre. Son amour propre était touché. Quoique, en avait-il seulement ? Il n’était que soldat après tout.

    Lauraline était là, allongée à ses pieds, inconsciente. Ce qui avait pour effet d’attirer encore plus de regards qu’avant. Alors le Védin regarda autour de lui jusqu’à croiser le regard d’un des passants avant de prendre la parole.

    « Appelez les secours. »

    Lui ne savait pas quoi faire dans ce type de situation. Au moins, la cage thoracique de la demoiselle s’élevait et s’abaissait dans un rythme régulier : elle respirait encore. Du reste, il n’en savait rien. On lui avait enseigné à tuer, pas à sauver.

    Ifaël commença alors à s’éloigner, laissant faire les passants qui bidouillèrent leur petit appareil portable pour certains, qui s’approchèrent de la demoiselle pour d’autres. L’un déposa sa veste sur elle pour éviter qu’elle ne prenne froid. Le vieil homme quant à lui s’était mis à l’écart. Pas qu’elle retombe dans cet état en le revoyant. Il demeura là, éloigné, à l’observer jusqu’à ce qu’elle reprenne conscience. Et seulement alors, il s’en alla, la laissant entre de bonnes mains.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 17 Sep - 18:19
Lauraline se sentait ridicule, pourquoi avait-elle eu une réaction si violente ? Les mythes avaient été exterminés si on croyait la source historique, elle disait également que les Védins étaient une création de l’humanité et qu’ils n’étaient pas méchant. Lorsque Lauraline ouvrit les yeux, il y avait tant de gens autour d’elle. Elle chercha Ifaël du regard et elle le vit s’éloigner au loin. Elle essaya de se lever et réussit péniblement à se mettre sur ses deux pieds. Elle rendit la veste au passant en le remerciant et rassurant les autres. Elle marcha alors lentement vers la direction qu’avait prise Ifaël. Elle voulait le revoir pour s’excuser de s’être comportée ainsi, il n’en pouvait rien. Elle avait juste prit peur lorsque sa réalité s’était entrechoquée avec celle du Védin. Elle accéléra alors jusqu’au carrefour où l’homme-plante avait bifurqué. Elle le vit alors dans la foule et accéléra encore le pas.

IFAËL ! Attend moi, ce n’est pas de ta faute.

Maintenant, Lauraline courrait en direction du vieil homme. Elle avait tant de questions à lui poser. Elle voulait en savoir plus sur cette race oubliée et sur ce fameux conflit donc l’histoire l’avait captivée. Elle fut surprise lorsqu’il s’arrêta et lui lança :

« Alors la faute à qui ? »

Elle freina pour ne pas lui rentrer dedans et arriva à sa hauteur. Alors qu’elle essayait de reprendre son souffle, elle dit avec difficulté.

C’est ma faute, des souvenirs me sont revenus, des souvenirs que j’avais enfuis profondément dans ma mémoire et j’ai pris peur. Mais tout vas bien maintenant. J’aimerai te connaitre plus et tes semblables. On peut discuter ?

Lauraline posa ses mains sur les hanches et finit de reprendre son souffle, elle espérait ne pas avoir été trop insistante et que cela fasse partir son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Lun 21 Sep - 20:17
    « Peur ? Au point de s’effondrer ? Ce sont des souvenirs qu’il vaut mieux oublier dans ce cas… »

    Finalement, le vieil homme n’avait pas été suffisamment rapide. Mais une fois qu’elle l’avait repéré, il ne servait plus à rien de fuir. Une perte de temps et d’énergie. Autant s’expliquer. Car bien qu’elle tente de le rassurer, il devait y avoir un lien plus ou moins grand entre l’ancien état de la demoiselle et le Védin. Et malgré elle, elle venait sans doute de donner un indice sur la nature de ce lien.

    « On peut discuter oui. Mais pas de moi. Je ne suis pas un animal qu’on étudie, bien que je sois le fruit d’une expérience. Mais avant tout, je ne souhaite pas que tu t’effondres une nouvelle fois. »

    Elle qui était inconsciente juste avant prétendait que tout allait bien ? Ce n’était pas vraiment la définition d’être en bonne santé. A moins que cela ne lui arrive souvent, alors ce serait normal pour elle.

    Ifaël avait beau avoir été un soldat, il ne tirait aucun plaisir à voir une personne tomber devant lui. Ca faisait parti du passé, il avait accompli sa tâche. Quoique ce fait était plutôt incertain concernant Helena. Il devra vérifier ça. Mais d’abord, il cherchait le commissariat. Sauf qu’avant ça, il y avait cette Lauraline.

    « Donc, de quoi allons-nous discuter ? Pourquoi les miens t’intéressent-ils ? »

    Peut-être n’avait-elle aucun autre sujet que celui-ci, et il pourrait donc retourner à ses occupations ? Mais surtout, il saura si c’était bien là, la raison de son inconscience subite. L’acte d’un Védin ? Encore faut-il savoir ce qu’a fait ce dernier. Le vieil homme n’en avait pas croisé depuis un bail, ce qui est normal en soi lorsqu’on est resté tout seul plusieurs siècles…

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Ven 25 Sep - 16:56
Lauraline semblait de nouveau complètement en forme comme si elle n’était pas tombée dans les pommes quelques minutes auparavant. Elle marchait à côté du védin, elle semblait vraiment sincère lorsqu’elle disait que tout allait bien, du moins elle en était convaincue.

Je suis encore désolée d’avoir réagi aussi fortement lorsque vous vous êtes présenté sous votre vraie nature, d’habitude je suis plus forte que cela et je peux vous assurer que je vais bien maintenant.

Lauraline fit une roue pour lui montrer sa bonne forme puis elle reprit sa marche sous les regards plus qu’étonnés des passants.

Une partie de moi a toujours voulu croire en votre existence mais les médecins et les médicaments ont créé une sorte de pièce fermée afin d’enfermer tous mes souvenirs des védins et des mythes. Vos paroles et votre apparence ont fait sauter le verrou et c'est cela qui m'a fait peur, j'ai été submergée par un trop pleins de sensations et de souvenirs.

Lauraline fixe alors le védin dans les yeux.

Es ce que vous connaissez le livre « Le massacre du Kimatsu » ? Je l’ai lu dans ma jeunesse et il se référence comme source historique concernant une terrible bataille entre l’humanité, les védins d’un côté et les mythes de l’autre. Je voulais savoir qu’elle était les parties romancés et quelle partie étaient crédibles. Dans le texte, on ne fait qu’éloge des capacités de votre race, es ce que les védins sont si bon combattants qu’on le dit ? Avez-vous vraiment massacrés tous les mythes ou es ce que vous pensez qu’il en reste encore en vie ? Es ce que vous connaissez les raisons de cette guerre ?

Lauraline prend alors la main du védin et lui adresse un regard implorant.

S’il vous plait, j’aimerai en savoir plus sur ce conflit, on m’avait pris pour une folle lorsque que j’ai essayé d’en parler avec d’autres, je veux en savoir plus, dit-elle d’une voix déterminée.

Alors que la jeune sexire inondait le védin de question, elle ressentait une étrange impression lorsque son regard se portait sur le bâton de l’homme-plante comme si cet objet voulait communiquer avec lui. Cette sensation se faisait de plus en plus forte. C'est alors que le bâton qu'Ifaël portait lui glissa des mains. Lauraline se pencha pour le récupérer et ressentit comme une terrible brûlure lorsqu'elle le prit en main. Lauraline cligna des yeux et lorsqu'elle les rouvra, elle n'était plus dans la ruelle. Un peu perdu, elle scanna du regard son nouvel environnement et vit Ifaël créer ce bâton. Lauraline re-cligna des yeux et elle était de retour dans la ruelle en train de tendre le bout de bois au Védin. Une fraction de seconde s'était déroulé entre les deux clignements d’œils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Lun 28 Sep - 22:11
    La demoiselle avait une bien étrange façon de prouver qu’elle était en forme. La roue serait une preuve de santé ? Les personnes âgées sont donc toutes malades ? Mais les propos de Lauraline furent plus étonnants encore que ses actes. En plus de questions rhétoriques auxquelles elle devait déjà connaître les réponses. Quoiqu’elle les posa tout de même. Après un état d’inconscience, on ne peut pas vraiment lui reprocher un manque de réflexion.

    « Je ne sais pas lire. »

    Ni écrire. Sinon il ne lui aurait pas demandé de l’aide pour le message dans la bouteille. Alors comment connaîtrait-il l’ouvrage auquel elle faisait allusion ? Ce serait l’histoire de la bataille à laquelle Ifaël a participé ? Mais Lauraline parlait beaucoup, donnait plusieurs informations. Trop peut-être. Des médecins et des médicaments contre des souvenirs ? Etait-elle dans un asile auparavant ?

    « Quand ai-je mentionné des mythes ? »

    A aucun moment. Pourtant, Lauraline fit le parallèle entre une guerre et celle-ci en particulier. Mais c’était surtout son niveau d’insistance qui était choquant. Elle agrippa la main de l’homme, lui faisant perdre son bâton avant de le lui rendre. Elle le suppliait pour en savoir plus. Un tel intérêt était suspect. Ifaël arrêta alors sa marche sans prévenir, et se tourna vers la demoiselle pour soutenir son regard et vérifier ses réactions.

    « Un trop plein de sensations et de souvenirs… A cause d’un simple manuscrit ? Si les mythes ont survécu ? Pourquoi ? Vous croyez en avoir croisé un ? Ou bien, vous en êtes un et vous recherchez vos compagnons ? »

    Le bâton bien en main, Ifaël était prêt à réagir à tout geste suspect de la part de la demoiselle. Helena semblait être encore une mythe, bien qu’il faille encore vérifier ce point. Mais si une a pu survivre, pourquoi pas d’autres ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Mer 30 Sep - 18:43
Lauraline se sentit un peu bête lorsqu’Ifaël lui dit qu’il ne savait pas lire. Mais bien sûr patate ! S’il ne sait pas écrire, tu ne penses quand même pas qu’il sait lire. Elle fut surprise quand il lui fit remarquer qu’il n’avait jamais évoqué les mythes mais elle comprit immédiatement pourquoi elle avait fait le rapprochement. Pour elle, cela coulait de source, la seule source qu’elle avait lue concernant les Védins parlait de ce conflit et il n’était plus question d’eux avant ou après dans l’histoire.

Vous n’avez pas mentionné personnellement les mythes, c’est juste que la seule fois où j’ai lu un texte concernant les Védins, il parlait de ce conflit contre ces créatures. Comme vous avez dit être soldat et avoir attendu 375 ans, vous auriez pu donc y participer mais peut être que je me suis trompée et je suis désolée, je fais régulièrement des hypothèses sur de trop faibles informations.

Lauraline n’aimait pas trop la tournure des évènements, elle en avait trop dit. Il ferait vite le rapprochement entre « me prendre pour une folle » et un séjour à l’asile. Il fallait vite terminer cette discussion et s’éclipser le plus rapidement possible. De plus, elle ne comprenait pas trop ce qu’il s’était passé avec le bâton et il fallait qu’elle s’isole pour y penser au calme. Mais Ifaël ne lui en laissa pas l’occasion en lui reposant des questions sur son évanouissement et elle ne savait pas trop comment esquiver ces dernières. Heureusement, il continua son interrogatoire par d’autres, la voilà sa porte de sortie, ne répondre qu’à certaines et esquiver les gênantes.

Non, non je ne pense pas avoir croisé un seul mythe de ma vie, mais j’aimerais bien. Je suis peut être une grande idéaliste mais je trouve déplorable qu’on ai massacré ses personnes. Ils avaient fait quoi de mal ? Ce n’est pas précisé dans le livre.

Lauraline eu la bouche bée lorsque que le Védin évoqua la possibilité qu’elle soit une mythe.

Moi, une mythe ? C’est ridicule. Avant de vous rencontrer, je pensais qu’ils n’étaient qu’une histoire inventée par un pseudo historien, de même que les Védins. Alors en être une ? RIDICULE.

Lauraline est encore persuadée d’être une humaine comme les autres, un peu particulière oui mais humaine quand même et cela s’entend dans sa voix et se voit dans sa gestuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Jeu 1 Oct - 17:40
    « As-tu lu tous les ouvrages existants sur terre ? »

    Si non, ses propos restaient de l’ordre d’une supposition. Aucune preuve, aucune certitude. Ca n’était pas parce qu’elle l’avait lu quelque part que c’était vrai d’ailleurs. Ou bien croit-elle toutes les histoires qu’elle lit ? Pas étonnant qu’elle ait été internée dans ce cas.

    « Je te le déconseille. »

    De vouloir croiser un mythe. Car si elle en rencontre un, ça signifie qu’ils ont survécu. Forcément, ça se saura un jour où l’autre. Et ce jour-là, l’histoire se répétera. Alors, si elle aime le sang et les combats, alors oui, elle peut vouloir en croiser un. Sinon, il vaut mieux que ça n’arrive jamais.

    Ifaël tiqua sur le comportement de la demoiselle. Elle niait être une mythe avec tant de vigueur que ça en devenait suspicieux. Elle dont le point de vu sur eux semble positif, pourquoi répondrait-elle sur la défensive à la question ? Ca devait être une sorte de compliment, d’honneur pour elle, et non pas une insulte, comme s’il l’avait comparée à une criminelle.

    « Ne veux-tu pas boire un peu d’eau ? Tu as été inconsciente juste avant, ça te ferait sans doute du bien. »

    Ifaël n’avait rien sur lui, mais peut-être qu’elle avait le nécessaire ? Le vieil homme pensa à son lieu de travail : l’océan. Il se demandait alors si ça n’était pas lié à sa véritable nature. Ainsi, il attendrait qu’elle sorte une source d’eau pour la bousculer légèrement afin que l’eau entre en contact avec sa peau, tout en fixant ses mains. Une demoiselle travaillant sur un navire avait de fortes chances d’être une Atlantin s’il s’agissait d’un mythe. Ils avaient remarqué par le passé que certaines races privilégiaient un certain type d’environnement.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Mar 6 Oct - 11:17
Lauraline avait de nouveau un peu peur du Védin car elle était persuadée qu’il l’a prenait soit pour une folle soit pour une mythe, ce qui n’était, dans cette situation, guère plaisant lorsque l’on sait le traitement que les deux groupes se réservaient. Elle savait qu’elle pourrait dissimuler cette peur durant un moment mais qu’elle risquerait de la dévoiler si cet entretient s’éternisait. Il fallait qu’elle trouve une excuse pour s’éclipser mais avant elle voulait cependant lui montrer qu’elle n’était pas aussi folle que les gens voulaient le croire et que son comportement pouvait l’indiquer. Elle prit alors une grande inspiration afin de se calmer.

Je suis désolée de vous embêtez avec toutes ces questions, mon enthousiasme est exagéré car ce sujet m’intéresse énormément et je n’ai jamais trouvé quelqu’un avec qui en parler. Non, je n’ai pas lu tous les ouvrages sur terre, mais j’en ai lu plusieurs centaines et de sources différentes, un seul parlait des Védins et des Mythes. *Je me permets de signaler que pour Lauraline, les mythes sont une race comme les Védins et qu’elle ne connait pas les différents groupes de mythes.* Mais vous avez raisons, se baser sur une seule source n’est pas une démarche digne d’une scientifique. C’est pour cela que je vous pose ces questions, afin d’avoir un autre point de vue sur ce dossier. Mais si cela vous ennuie ou vous gêne, nous pouvons en rester là.

Lauraline espérait avoir donné une meilleure impression d’elle mais elle se rendit compte qu’elle avait fait une autre grosse bêtise avant en avouant devant un Védin qu’elle aimerait voir un mythe, c’était comme dire à un nain qu’elle voulait voir des elfes, bref le meilleur moyen pour recevoir un bon coup de hache. Lauraline sourit de sa comparaison et se rappela les heures passées à écouter « Le Donjon de Naheulbeuk ». Elle fut soulagée de constater qu’il ne s’énerva pas plus que ça et lui conseilla juste de ne pas les approcher. Le Védin sembla cependant tiquer lorsque Lauraline nia être une mythe, elle lui trouvait subitement un regard suspicieux et elle se dit qu’elle avait été trop virulente mais qu’essayer de se justifier ne ferait qu’empirer la situation. Il lui conseilla alors d’aller boire de l’eau.

Vous avez sans doute raison, un peu d’eau me ferait du bien.

La jeune sexire se dirigea alors vers une belle fontaine et fit un récipient avec ces mains pour récolter l’eau qui coulait d’une corne tenue par des belles sirènes. Lauraline se sentit beaucoup mieux et se servit du fond d’eau dans le creux de ses mains pour se rafraîchir le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Sam 10 Oct - 10:03
    Lauraline se jeta sur la proposition de l’eau et alla jusqu’à bien s’asperger le visage. Une habitude, un besoin, ou bien pour prouver quelque chose ? En tout cas, Ifaël observa consciencieusement les mains de la demoiselle lorsqu’elle était en contact avec le liquide. Aucune palme n’apparut. Connaissait-elle un moyen pour le masquer ? A moins que ce n’était une mauvaise piste, qu’elle provenait d’une autre race. Ou bien, il s’agit véritablement d’une Humaine. Mais dans ce cas, elle n’était pas tout à fait saine d’esprit.

    Le vieil homme soupira et prit le temps d’y réfléchir pendant que la demoiselle se rafraichissait. Il était mal à l’aise, ne sachant véritablement quoi faire. La majorité des preuves raciales sont physiques, mais ils étaient dans un lieu public et il n’aurait jamais le temps de tout vérifier avant qu’on ne les interrompe.

    Dans tous les cas, qu’elle soit Humaine ou une mythe, elle niera le fait d’en être une. Sa parole ne servait donc à rien. Alors, il ne pouvait pas vraiment en apprendre plus pour le moment. Peut-être dans d’autres occasions ? Peut-être qu’Helena connaît la réponse ? Etant sans doute elle-même mythique, peut-être connait-elle les autres ?

    « Tu as raison. Il vaut mieux en rester là. Ce ne sont pas des connaissances très utiles, ni bonnes à avoir. Oublie ça. »

    C’était la meilleure chose à faire. Dans les deux cas. S’il s’agit d’un mythe, elle recherche une information particulière, et Ifaël n’allait pas risquer de la lui offrir. S’il s’agit d’une Humaine, y croire risque de la faire passer pour une folle. Qui croit encore au père noël de nos jours ?

    « Merci encore pour le message. »

    Empoignant son bâton, le vieil homme reprit sa démarche lente à la recherche du commissariat en se disant toujours qu’il aurait mieux fait de rester dans sa forêt.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Mécanicienne/prostituée
Pouvoir :: Contrôle mental et sentiments
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé] Sam 10 Oct - 15:01
Le Védin donnait l’impression de porter beaucoup d’attention aux gestes de la sexire et elle trouvait cela troublant. Elle ne faisait que boire à une fontaine et se nettoyait un peu le visage. Cependant, cela semblait l’intéresser au plus haut point, notamment l’état de ses mains qu’il observait consciencieusement. D’un coin de l’œil, elle le vit soupirer, il devait s’attendre à quelque chose, peut-être que les mythes réagissaient en contact de l’eau et comme elle était humaine, il ne se passa rien. C’est alors que l’homme-arbre demanda congé et la remercia pour son aide pour le don de la bouteille et l’écriture du message.
    «Mais de rien, ce fut un plaisir de vous rendre service. Je suis heureuse de vous avoir rencontrée.»

Sur le premier point, Lauraline ne mentait pas, en effet elle aimait rendre service et bien qu’elle trouve Ifaël intriguant et dérangeant, elle souhaitait qu’il retrouve sa bien-aimée. En revanche, elle aurait souhaité ne jamais s’être arrêté ou avoir prétexté un rendez-vous urgent. Le védin semblait la soupçonner d’être une mythe suite à l’insistance de ses questions lorsqu’il ne voulait pas lui répondre ou lorsqu’elle avait avouée vouloir en rencontrer un mythe. C’était deux erreurs de sa part et elle s’en voulait énormément. Malheureusement, elle ne voyait pas comment désamorcer la «bombe Ifaël» qu’elle venait d’armer. En le regardant s’éloigner, elle eut un frisson de peur car elle s’imagina traquer puis tuer par cette création de l’humanité. Qu’avaient donc fait les mythes pour mériter pareil haine ? Et qu’avait-on fait à ce védin pour qu’il semble haïr autant les mythes. C’est sans réponse que Lauraline se remit en route de la maison de Lineth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Les mous et les remous {Lauraline} [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Remous et repos
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Asura :: Port-