AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Renard Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Admin Morany Saint
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Comédien
Pouvoir :: Annihilation
MessageSujet: Renard Blanc Sam 24 Oct - 18:50
~ Carte d'identité ~

  • Nom : Blanc
  • Prénom : Renard
  • Âge : 24 ans
  • Race : Morany
  • Particularité de la race : Les oreilles et les queues de renard. En devient un chaque midi.
  • Sexe : Mâle
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuel
  • Logement : Quartier Morany
  • Métier : Comédien
~ Biographie du personnage ~

  • Description physique :
    D’une espèce rare je suis originaire. Rare et redoutée. Enfin, redoutée par moi-même. Ce n’est pas chose aisée d’être repoussé par sa propre personne. Mais au moins, j’ai le poil soyeux. C’est déjà ça. Mes oreilles vous rappelleront sans doute un renard, et le nombre de mes queues des contes japonais. Je suis un mâle de la race des renards à neuf queues. Un peu comme un piano… à queue… Pardonnez-moi, mais on fait comme on peut pour se divertir quand on vit avec soi-même pour seule compagnie. Comme là : à décrire mon physique à voix haute devant mon propre reflet sur l’eau de ce lac.

    Où en étais-je ? Ah oui, le piano. Et non, je ne sais pas en jouer. Mais là n’est pas la question. Enfin, si question il y a… Et dire que les hommes adorent ce pelage, cette race. Comment peuvent-ils donc apprécier ces poils d’un blanc pur, contrastant de façon fulgurante avec la plus petite goutte de sang ? Des griffes et des crocs capables de taillader le tronc des arbres avec aisance. Des yeux vairons et intrigants qui vous fixent avec la ferme intention ou de vous dévorer ou de vous fuir, suivant mon état physique et donc psychologique. Suivant si je me déplace en quadrupédie ou en bipédie surtout. Mon pelage attire les chasseurs, jusqu’à ce qu’ils deviennent les proies. En même temps, quand on se retrouve face à un animal qui mesure notre taille sur ses quatre pattes et deux fois notre largeur, on ne fait pas le fier en le voyant retrousser ses babines. Puis y a le nombre de piano… de queues je veux dire.

    A l’état de bipède, mon pelage blanc ne se retrouve que sur mes oreilles et mes cheveux. Mais je garde ces mêmes yeux à la coloration étrange. Un bleu d’un ciel vide de tout nuage, symbolisant le néant absolu. Et un œil d’or, comme l’argent que l’on peut tirer de la fourrure d’un renard blanc ou de ma rareté. Un nez bien marqué, et une peau aussi pure que mes poils, soit pâle comme un malade. Je suis un homme grand et élancé, mais pas très lourd. Un peu comme un renard : long mais léger. Un peu plus d’un mètre quatre-vingt-dix pour une soixantaine de kilogrammes. Vous me verrez le plus souvent porter des kimonos. Ou bien rien du tout. Mais ne me jugez pas trop vite je vous prie, ce n’est pas ce que vous croyez.

  • Description mentale :
    Au lieu de parler à mon reflet, peut-être devrais-je plutôt écrire un journal, histoire de laisser une trace derrière moi quand je ne serais plus ? Ca aurait été une bonne idée, si je savais lire ou écrire. Je n’ai pas eu droit à une éducation appropriée, comme la plupart de ceux de mon âge. Par choix et par obligation. Peut-être ne laisserais-je alors rien à ma mort ? Je préfère rien que le carnage et le sang. Pourtant je la souhaite, la mort. Mais Dame la Faucheuse se joue de moi et ne m’accepte pas. Ce n’est pas faute d’avoir essayé beaucoup de choses. Je ne veux pas de cette vie ! Je suis allé jusqu’à insulté la Dame Blanche et attendre devant mon reflet minuit chaque jour. Mais rien n’y fait. J’ai 24 ans, il m’en reste encore seize pour trouver une solution avant de devenir uniquement une bête assoiffée de sang.

    Seize ans, c’est très long pour quelqu’un désirant mourir, et encore plus pour quelqu’un de seul. Seul, par choix et par obligation, encore une fois. En même temps, celui qui commence sa vie dans le sang de ses parents ne peut que vivre péniblement. Ma voix est ma seule compagnie qui ne craint rien. Ca, même quand je deviens le renard blanc, il ne peut me l’arracher. C’est peut-être pour ça que je parle souvent à haute voix, comme là ? Pour ne pas perdre complètement la tête… Si ce n’est pas déjà fait. Hum ? Ah non, j’ai encore bien ma tête. Dommage. Ne peut-elle pas simplement rouler à mes pieds ?

    Attention, ce n’est pas que je méprise la vie et les gens. C’est le sang que je déteste. Le sang et la violence. Sauf que tous les midis, c’est ce que j’adore et désire le plus durant une heure… Assez de temps pour accomplir des actes qui se transformeront en cauchemars plusieurs mois. J’aimerais tant être avec quelqu’un d’autre que ma voix, ne pas être seul. Mais je ne peux pas, car tôt ou tard je causerais son trépas. Certains me disent un peu lunatique. Enfin, certains… C’est moi-même qui me le dis parfois. Notamment, quand j’essaie tout de même d’aborder quelqu’un, sachant pertinemment que je finirais par le tuer. Mais j’en avais marre d’être seul, c’est tout ! Et puis, il semblait assez grand et fort pour me contenir… Sauf que personne ne le peut. Il serait temps que je me fasse une raison… Alors tantôt je tente, tantôt je repousse avec véhémence pour ne pas avoir à faire ces cauchemars. J’ai à la fois la phobie d’être seul et celle d’être accompagné. Tout comme je suis une autre personne en bipédie ou en quadrupédie, peut-être y a-t-il plusieurs moi dans ma tête ? Si c’est le cas, au moins je ne suis pas vraiment seul… Que ferais-je du prochain que je verrais ? L’approcher, le repousser, lui demander de me tuer ou bien le dévorerais-je avant ?

  • Histoire :
    Peut-être que me narrer ma propre histoire mettra en relief les côtés positifs de ma vie ? Au pire, ça aura le mérite d’accaparer mon attention sur autre chose que ma solitude en plus de faire passer le temps.

    Je suis un renard blanc à neuf queues. Une espèce rare. Je devrais donc me sentir honoré ? Privilégié ? Ma nature attire tant l’attention, et pourtant je la déteste. Ce n’est pas parce que je suis de blanc que je suis aussi pur qu’un Zéphyr. Bien au contraire.

    Mais sachez tout d’abord que dans le cas des Moranys, nous naissons parfois en tant qu’animal, parfois en tant qu’humanoïde. Dans ce dernier cas, il n’y a aucun problème. Dans le premier, il faut neutraliser la bête qui n’a encore jamais pu goûter à du vrai sang. La bestialité de notre maladie dans sa forme la plus meurtrière, car les parents sont tiraillés entre l’idée de nous étreindre pour la première fois ou de nous immobiliser. Qui plus est, il est parfois compliqué d’entraver un animal sanguinaire sans le blesser. Qui pourrait faire du mal intentionnellement à son enfant à peine né ?

    Evidemment, nous le savions. Aussi, tous les Moranys se préparent à cette éventualité au cours de l’accouchement. Souvent, la délivrance se fait directement dans une cage. Sauf que cette dernière était prévue pour un renard normal. Pas le blanc aux multiples queues et trois fois plus grand que l’animal auquel ils s’y attendaient. Leur étonnement était compréhensible : on raconte que le renard blanc n’apparaît qu’une fois toutes les dix générations en moyenne. Je n’étais que la sixième après le dernier phénomène.

    Alors, la première fois que j'ai pleuré ne fut pas en quittant le foyer maternel comme tout bébé, mais en baignant dans le sang de mes parents, entouré par leurs deux corps. Dès le début, mon pelage fut tacheté de rouge. Le plus effroyable dans tout ça, c’est qu’un Morany, même s’il ne se contrôle pas, se souvient très bien de tout ce qu’il fait en tant que bête. Cette envie insatiable de sang vous ronge de l’intérieur et peut profondément vous changer. Certains arborent la viande sous forme humanoïde. D’autres deviennent des meurtriers pour retrouver cette sensation à chaque instant de leur vie. Et il y en a qui souhaitent leur mort.

    Je fais partie de ces derniers. Contrairement à ce que l’on peut penser, il faut beaucoup de courage pour franchir le pas. Dire vouloir embrasser Dame la Faucheuse est simple. S’en donner les moyens est bien plus ardu. J’ai essayé. Avec le couteau du chasseur défunt qui se trouve juste à côté de moi. Ma bestialité avait encore frappée… Si les chasseurs ne pouvaient m’atteindre, il ne me restait plus qu’une solution : me chasser moi-même. A peine eus-je appuyer sur ma gorge que le couteau se volatilisa. La grande Faucheuse se raillait de moi. J’étais l’un de ses champions à présent. Soit mes victimes devenaient des Moranys à leur tour, soit elles la rejoignaient de l’autre côté du voile.

    Je vivais dans la forêt, mais pas à Sypholios même. Je n’avais jamais osé y mettre les pieds. Comment accueillerait-on l’orphelin qui l’est devenu par ses propres faits ? Sous forme humanoïde, j’étais un comédien qui portait un déguisement rappelant une étrange rumeur. Celle de l’apparition d’un renard blanc à neuf queues chaque midi, heure de ma naissance. Et oui, l’instant où tout le monde mange, eux deviennent mon repas. Cependant, il n’est pas rare de voir un chasseur fouiller la forêt à ce moment de la journée. Celui qui rapporterait un tel trophée serait irrémédiablement reconnu de tous les autres chasseurs. Ils devraient plutôt chasser le comédien, ce serait plus simple.

    Je vis donc en ermitage. Pourquoi ? Pour limiter mes meurtres. Jusqu’à quand ? Que la Faucheuse daigne m’accepter. A moins que quelqu’un n’arrive à me maîtriser un jour ? Jusque-là, je ne serais pas un Morany. Uniquement un homme malade, un animal souffrant de la rage. La mort ne m’accepte pas, mais mon existence repousse la vie d’autrui. Quelle ironie.

  • Pouvoir :
    Annihilation : il s'agit du pouvoir opposé à la création. L'utilisateur peut faire disparaître ce qui l'entoure, purement et simplement. Cependant, pour les êtres humains, il ne peut faire disparaître leur corps en entier.

~ IRL ~

  • Nom : ///
  • Âge : 21 ans
  • Première impression : ///
  • Comment avez-vous découvert le forum ? DC d'Ifaël
  • Votre Parrain : Ifaël
  • D'où provient le personnage sur votre avatar et le nom du personnage ? Aucune idée
  • Votre Skype : ///

  • Acceptez-vous le règlement et vous y soumettez-vous ? Oui
  • Code du règlement :
  • Quel est le nom de la guerre qu'engagèrent les Humains face aux mythes ? :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Renard Blanc Dim 25 Oct - 15:40
Coucou cher fondateur,

Encore merci pour ce forum qui me tient à coeur. Lineth passe la pommade pour faire avaler la pilule Razz

La description physique est bien réalisée, tu décris à la fois ta forme de renard et ta forme humaine. Il est assez aisé de se le représenter, ce qui est également plaisant c'est que la description du protagoniste est faite par lui même en parlant à un lac, j'avais jamais eu l'occasion de voir ça par le passé. Généralement, je n'apprécie pas trop les présentations en "je" mais le rendu est ici très bon. J'ai bien aimé cette touche d'originalité et l'humour que tu arrives à glisser dans ta présentation.

La description mentale permet de cerner le personnage sans trop de difficulté (pervers, sociopathe, fou et aime le sang), je précise que ce que je viens de mettre entre parenthèse n'est qu'une mauvaise blague :p. Bon, de manière plus sérieuse, son état d'âme est bien retranscrit.

L'histoire se lit facilement et rapidement, presque trop je trouve. Une petite chose me chagrine, les renards blanc apparaissent toutes les 10 générations, c'est pas un petit peu trop courant pour des êtres qui devraient-être aussi exceptionnels ?
Je ne résiste pas à la tentation de te taquiner un petit peu : "Je n’étais que la sixième après le dernier phénomène. " Renard blanc est en faite une femme ? Quelle surprise. Cette phrase ne veut pas dire grand chose en elle même, mais j'ai quand même compris ce que tu voulais dire Laughing. Tu ne précises pas quand Renard blanc à tué ses parents ? A la naissance, plus tard, vers quel-âge ? Je suppose pas à la naissance, il n'aurait pas pu survivre seul, il n'est pas encore sevré. J'aimerais en savoir plus là dessus avant activation.

Niveau pouvoir, je sais que je ne m'occupe pas de ça normalement mais il me semble tellement puissant que je me permet de le faire tout de même remarquer. Je ne sais pas ce que tu as prévu derrière mais il me semble à prime abord tout puissant. Suffit-il d'un simple regard pour faire disparaître quelque chose ? Dans ce cas, tu pourrais faire disparaître la tête d'une personne sans qu'elle puisse y faire quelque chose. A-t-il besoin d'entrer en contact avec la chose pour que ça se déclenche ? D'après ce que j'en comprends pour le moment, il n'en aurait pas besoin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Morany Saint
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Comédien
Pouvoir :: Annihilation
MessageSujet: Re: Renard Blanc Dim 25 Oct - 17:13
Bonjour bonjour,

Merci pour la critique =)

Sinon :
Citation :
Une petite chose me chagrine, les renards blanc apparaissent toutes les 10 générations, c'est pas un petit peu trop courant pour des êtres qui devraient-être aussi exceptionnels ?
Sachant que la durée de vie d'un Morany est de 40 ans, toutes les 10 générations équivaudrait à un écart de 400 ans entre chaque renard blanc. Soit, si la moyenne était respectée, le dernier aurait vu le jour avant la grande guerre.

Citation :
Je ne résiste pas à la tentation de te taquiner un petit peu : "Je n’étais que la sixième après le dernier phénomène. " Renard blanc est en faite une femme ?
La sixième génération après le dernier phénomène. La renvoie à génération de la phrase précédente. Si j'avais dit "le sixième après le dernier phénomène", là ça ne voudrait rien dire. Etre le sixième renard blanc après le dernier renard blanc ? Hein ? XD

Citation :
Tu ne précises pas quand Renard blanc à tué ses parents ? A la naissance, plus tard, vers quel-âge ? Je suppose pas à la naissance, il n'aurait pas pu survivre seul, il n'est pas encore sevré.
Je voyais ça à la naissance. Tous les midis, en tant que renard, il se repaît de viande et de sang (pas forcément d'humains à chaque fois, il peut manger des lapins aussi ^^). Ensuite il redevient un bébé humanoïde après l'heure, baignant dans le sang de ses victimes et attendant le jour suivant pour se nourrir en tant qu'animal de nouveau. Jusqu'à ce qu'il apprenne à marcher de lui-même, etc...
Et si tu demandes comment il fait pour survivre dans la forêt alors qu'il n'est qu'un simple bébé, je pensais qu'aucun animal ne chercherait à l'attaquer justement. C'est un Morany, donc un animal malade. Dans ce cas on l'abandonne, on ne s'en approche pas pour éviter d'être infecté à son tour. Et pour les animaux les plus téméraires, les dépouilles entourant le bébé devrait les dissuader de tenter quoique ce soit. Ou sinon il y a encore son pouvoir qu'il ne contrôle pas pour le moment.

Ce qui fait une excellente transition pour parler du pouvoir XD Etant moi-même le valideur techniques, je pensais voir les contraintes au cas par cas dans chaque technique. Mais si tu veux je peux donner les limites ici.
Pour tous les êtres humains, ce sera par contact nécessairement. De plus, il ne peut pas tuer directement par le biais de ce pouvoir (il ne peut faire disparaître le cerveau ou le cœur ou le corps en entier d'un coup). Il pourra plutôt à haut niveau faire disparaître un muscle, un nerf, ou un membre.
Pour ce qui est des objets, il pourra le faire à distance selon l'objet en question (je ferais pas disparaître la ville en éternuant XD)
Voilà, j'espère que ça répondra à tes questions ^^

Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Renard Blanc Lun 26 Oct - 18:37
Ok, tes arguments me semblent bon quoi qu'un peu tiré niveau réalisme mais après tout, nous sommes dans un monde de Mythe ;p. Niveau pouvoir, je te fais confiance pour regarder ça avec Lauraline.

Une autre question me vient à l'esprit, comment Renard Blanc a-t-il pu apprendre à parler sans connaître ses parents et en restant solitaire ?

C'est ma dernière question puis je te valide promis Wink.

Vais finir par me faire fusiller ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Morany Saint
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Comédien
Pouvoir :: Annihilation
MessageSujet: Re: Renard Blanc Lun 26 Oct - 18:53
Pour ta question :
Citation :
Certains me disent un peu lunatique. Enfin, certains… C’est moi-même qui me le dis parfois. Notamment, quand j’essaie tout de même d’aborder quelqu’un, sachant pertinemment que je finirais par le tuer. Mais j’en avais marre d’être seul, c’est tout ! Et puis, il semblait assez grand et fort pour me contenir… Sauf que personne ne le peut.
Donc parfois il tente tout de même d'aller chez les gens, quand la solitude lui pèse trop. Parfois il fait juste un brin de discussion pour passer le temps avant de fuir avant l'heure de midi.
Donc c'est un solitaire oui, mais c'est le cas la plupart du temps. Ce n'est pas pour autant qu'il n'a jamais croisé personne. Et c'est ainsi qu'il a appris à parler. Par contre il ne sait ni lire ni écrire ni toutes les règles d'usage et de courtoisie.

J'espère que ça te convient ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Renard Blanc Lun 26 Oct - 19:04
C'est bon, j'approuve et je m'occupe de ce pas de ton activation.

J'allais oublier de te donner ta note, je te met un 7.

Bienvenu parmi nous Jeune Renard Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Renard Blanc
Revenir en haut Aller en bas

Renard Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» renard voleur de.... boules de pétanques !!
» Sous l'oeil du renard la délégation revient
» Petit Renard | 3 lunes | Chaton | Pris
» La Louve, le Renard et la Vipère... [RP Ana-Samuel-Margot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Présentations :: Validées-