AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Jeu 26 Nov - 16:31
~ Carte d'identité ~

  • Nom : Lacasse
  • Prénom : Georges
  • Âge : 211 ans (14 octobre 1804)
  • Race : Gemma
  • Particularité de la race : [Sa gemme est la calcite. Il dispose d'une gemme sur son épaule gauche, d'une couleur jaune, puis une seconde entre le nombril et le bassin suite d'une dizaine d'autres qui lui font une sorte de ceinture. Les deux premières sont grandes comme un poing, les plus petites ne dépasse pas les 3cm de circonférence.]
  • Sexe : Masculin
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuel
  • Logement : [Quartier Gemma]
  • Métier : chercheur, explorateur, paléontologue
  • Outils et armes : pioche, marteau, burin
~ Biographie du personnage ~

  • Description physique : Berlin, printemps 2015, Musée d'Histoire Naturel dit Naturkundemuseum par les habitants de cette métropole, un homme vêtu d'un imperméable portant une valise pénètre par l'entrée principal dans le bâtiment. Grand d'un 1m68, les cheveux bruns moyenne bien coiffés, les yeux marrons, une barbe de 3 jours habille son menton, bien que peu de son corps se laisse transparaître sa largeur et sa taille bien proportionnée trahissent un corps fort et bien bâti. On lui donnerait la trentaine avec ses traits matures et prononcés . Le brun de ses cheveux a un aspect terreux, une couleur que l'on pourrait presque confondre pour la terre, et quand on plonge dans l'iris de ses yeux c'est la même impression qui se dégage, comme si son être était relié directement à cet élément. Peut-être était-il né pour ? Cet aspect est encore plus accentué par ses vêtements, l'imperméable beige rappelle le grès, son pantalon gris foncé celui de la pierre ponce, ses chaussures marrons et usées l'argile mouillé. À croire qu'il le fait exprès.
    L'homme regarde sa montre, 10h12, d'un pas sûr et avec une démarche mesurée il rejoint une caisse et se présente dans un allemand parfait sous le nom de Gerald Lange et demande l'accès au parti non publique du musée pour rejoindre le Pr. Dr. Korn avec qui il a rendez-vous. La rencontre dura plusieurs heures et se termina sur les coups de 15h. Bien qu'il n'appartient à aucun laboratoire ou université, Gerald Lange était un paléontologue reconnu dans le milieu bien que très mystérieux. Quand il arriva dans le hall, il regarda à nouveau sa montre, 15h04, il avait du temps à tuer et il s'offrit un billet pour visiter le musée qu'il connaît comme sa poche.
    Très rapidement il attire l'intention de plusieurs enfants, son visage sérieux mais souriant, sa démarche assurée, son air fier, lui donne un côté très aventurier qui passe parfaitement avec sa carrure. Sans hésitation il commence à conter des anecdotes sur les fossiles et dinosaures exposés, s'amuse à leur faire croire qu'il aurait participé à leur excavation. Puis deux salles plus loin il se met à expliquer la théorie de Darwin dans une grande salle dédiée à son travail. Par son discours il montre un grand engouement pour ce chercheur et ce qu'il a fait. Il passe le temps ainsi jusqu'à la fermeture du musée, laissant un public d'enfants et d'adultes émerveillés et charmés. Ensuite il quitte les lieux pour revenir à son hôtel.
    Arrivé dans sa chambre qu'il ferme à double tour derrière lui, l'homme retire sa veste et ses habits trop chauds pour la saison, mais il avait des choses à cacher, le plus visible, des gemmes de calcite incrusté dans sa propre peau, elles ne semblent faire qu'un avec sa chair. La première était sur le haut de l'épaule gauche, la seconde, juste au-dessus de son bassin, avec quelques autres calcites de petit taille se situant le long de ses flancs. La lumière se reflétait dedans faisant luire ses pierres blanchâtres donnant un contraste fort avec sa peau foncée et bronzée par le soleil. Son corps était légèrement musclé, indiquant une activité physique régulière, sûrement en extérieur vu sa peau. Des poils tirant presque aux noirs couraient le long de ses bras, de ses jambes et son torse. La couleur marron était déclinée sous toutes ses formes, peaux, cheveux, iris, poils, seul ses gemmes se dégageaient de cette uniformité par leur aspect minéral et pure. Il prit une douche pour faire partir sa sueur de la journée, finit ses bagages, puis quitta l'hôtel avec ses affaires pour se rendre à l'aéroport de Tegel, direction les États-Unis.
    Une fois débarquée à Miami, il rejoint un port, où se trouve son propre bateau et mettre cap sur Yasashi Koji. Pendant ce voyage en solitaire, il change de style vestimentaire, prenant un look steampunk, ses gemmes sont cachés sous des hublots, et ces calcites semblaient irradier de la lumière. Son arrivé au port d'île se passe sans encombre. Il se présente aux douaniers comme un habitant de l'île revenant d'un voyage professionnel de 6 mois et sous son vrai nom, Georges Lacasse, et dans un français parfait avec un léger accent du nord. Le nom de famille fait sourire un des homme de sécurité qui ne peut s'empêcher de faire une blague stupide à ce sujet, surtout après avoir lu la déclaration de notre homme qui revient les bagages chargés de fossiles, minéraux et son matériel d'expédition. Il chargea tout dans son 4x4, un puissant monstre tout terrain, imposant et fier, pas très écologique mais utile, et il prit la route pour le Quartier Gemma, car il en est un.

  • Description mentale :
    Georges s'est montré devant les douaniers, comme au musée à Berlin, un homme social et dégageant une ambiance rassurante et propice au dialogue. Âgé de plus de deux cents ans, il a de quoi meubler une discussion, et même beaucoup à dire, c'est un bon bavard pour peu qu'on lui réponde. Son expérience de la vie a accentué un de ses traits de caractère : sa grande confiance en lui-même, qui avait même mué en fierté. Il est fier de lui, de son travail, de ses actions, de ses biens comme sa voiture, tout ce qu'il fait, il le regarde avec l’œil le plus optimiste jusqu'à en avoir satisfaction. Il aime faire des bonnes actions pour son amour propre, il aime parler et écouter, il se montre toujours sous ses meilleurs coutures, de bonnes humeurs. Il est plutôt du genre calme, ses colères sont rares sauf quand on l'attaque sur ce qui les sujets qui lui sont les plus chers comme la paléontologie. Il a une très haute opinion de lui-même, il cherche à être au centre de ce qu'il se passe dans son entourage, ce qui peut être désagréable.
    Nous le suivons jusqu'à sa maison était une habitation troglodyte, typique de son espèce, en banlieue du quartier. Un complexe où se trouve son garage, sa demeure et son laboratoire. Commençons par le garage, une grotte taillée et travaillée, un plafond à 3m90 de hauteur et une superficie de plus de 400 m², c'était un hangar. Il était partagé en trois parties, la plus garde, environ 250m², stockait des tonnes de fossiles, de roches, de pierres, de minéraux, tout était parfaitement ranger, impeccablement, trier en fonction de ce que c'est et de la qualité, mais aussi chronologiquement et en fonction des besoins pour ses cherches, il faut Georges pour s'y retrouver, tout la classification est dans sa tête. La seconde partie est dédié à son matériel et ses véhicules, le 4x4, une moto et des outils, vieux ou récents, antiques ou high-tech, c'est trié et l'espace est optimisé au maximum. Et enfin, le dernier quart, séparé par de haut paravent, une bibliothèque, on y retrouve un rangement minutieux et méticuleux, certains ouvrages sont très vieux, d'autres sont des publications récentes. Le laboratoire est une succession de pièces, toute plus importante que la suivante selon notre homme, un ordre strict et soigneux y règne également. Georges est un scientifique dans l'âme, pragmatique, ordonné, carré, cherchant le savoir et la compréhension. Il aime l'ordre, l’honnêteté, la vérité, et déteste le contraire. Il a beaucoup de remord sur le fait qu'il ment à la majorité des habitants de la planète sur son identité et se hait intérieurement pour tous les humains qu'il a dupé pour cacher sa réelle nature. C'est sa passion pour la science qui le pousse à faire ce paradoxe, il aimerait s'exiler du monde humain, mais il ne peut se passer de leur esprit scientifique et de leurs institutions. Parfois il se raisonne en se disant qu'il ment pour une cause plus importante : la science. Mais il y a des jours où ça le déprime. Sinon attendez vous à le voir se référer aux lois ou à la police pour des pépins anodins car il souhaite que tout soit fait, quitte à ne pas prendre de risque pour les autres et délaisser l'affaire aux autorités compétentes.
    Et enfin ses appartements où il vit et se détend. Riche en décoration et en souvenirs de voyage, en comparaison avec le reste, c'est la partie de la maison la plus petite. Georges Lacasse est un homme centré sur ses recherches mais très ouvert d'esprit, il a ouvert ses horizons à de nombreuses cultures et rencontres. Il montre aussi un engouement pour la bonne table et les plaisirs simples. De manière général il est une personne curieuse de nature dont la rigueur et la raison le pousse à vouloir savoir, comprendre et découvrir, qu'il s'agisse de science, de coutume ou de gens. Quoi de mieux pour lui que de dîner avec une ou plusieurs personnes autour d'un plat exotique, ou bien de lire avec légèreté un roman avec un verre d'alcool raffiné. Mais il s'offre rarement ce genre de distraction, en général il faut venir le chercher. Il a trop tendance à être obnubilé par son métier, et c'est son premier sujet de conversation même avec les inconnus.
    Alors, oserez-vous attirer son attention, lui adresser la parole ou simplement le saluer ?


  • Histoire :
    En mars 1768, Gaspar Lacasse épouse Hortense Lapierre, une union entre Gemma avec une cérémonie sous terre devant les yeux de leurs familles proches respectives. Gaspar Lacasse était un homme fort et érudit qui vivait en se cachant parmi les humains, à la fois artisans et homme de science. Né en 1672 dans un village secret Gemma au nord de la France, il s'était montré très vif d'esprit et avec un grand engouement pour la société humaine. Hortense Lacasse née Lapierre était une petite bonne femme un peu ronde très sociale et aventurière. Elle est un peu plus jeune que Gaspar, elle est du printemps 1685, et elle a grandi dans une petite communauté pauvre de Gemma vivant isolé du monde. Ils s'étaient rencontrés pendant l'été 1766, le coup de foudre entre cette olivine et cette cuprite, pendant une rencontre entre communauté Gemma. Les deux familles acceptèrent cette union.
    Le couple décida de vivre parmi les humains, sous de fausses identités, et déménageant tout 20 ou 25 ans de village en village. Hortense tomba enceinte après 36 ans de vie conjugale, et le 14 octobre 1804 elle accoucha d'une jeune calcite : Georges Lacasse. Mais avant, quand Gaspar apprit l'heureux évènement, il fut décider que le couple reprenne leur nom d'origine et ils s’installèrent dans la Somme à Bazentin. Pour ce qui est du prénom Georges, ce fut en référence à Georges Cuvier qui avait publié au cours de cette même année que sa publication : « Recherches sur les ossements fossiles de quadrupèdes ». Gaspar suivait avec attention les progrès des sciences, mécaniques, physiques, biologies, rien ne lui échappait. Et il transmit cette passion à son fils.
    Dès son plus jeune âge, Georges côtoya les humains et même quelques Védins fidèles à leur maître homo sapiens. Ses parents lui firent l'école et lui enseignèrent aussi l'art de la dissimulation administrative, les faux papiers, comment changer son apparence et cents autres tours pour devenir une autre personne aux yeux de la société. Il apprit aussi allemand, l'anglais et bien entendu le Gokati. On le mise en garde aussi de ne pas trop s'attacher aux humains, car il vivrait bien plus longtemps qu'eux, et si sa nature était percée à jour, peut-être que cela finirait très mal. Les savoirs basiques sur sa race et leurs autres mythes lui furent confiés. Quand il eut 16 ans, il demanda à pouvoir aller étudier à la capitale. Son père disposait qu'une bonne bourse et d'économie accumulée depuis plusieurs décennies, spécialement dédié pour. L'adolescent disposait d'une bonne base par l'éducation familiale, il put étudier la zoologie, la botanique et surtout la géologie où il se révéla un génie reconnu par ses professeurs. En 1826 il partit étudier en Angleterre où il peut parfaire son niveau d'anglais. Il fit la rencontre de nombreux scientifiques de l'époque et parvient à être nommé comme assistant dans une expédition maritime à bord du Beagle. C'est ainsi que pendant 5 ans, de 31 à 36, il parcourut les mers du globe au côté de Charles Robert Darwin.
    Georges découvrit le vaste monde, des lieux dont seuls les livres faisaient vaguement références, des créatures inconnues, des climats aussi bien éprouvant qu'enivrant. Il développa un véritable engouement pour la voyage et l'exotisme. Il s'improvisa tantôt ethnologue, tantôt marin, tantôt cuisinier, tantôt musicien tellement qu'il y avait à voir et découvrir. Les débats scientifiques avec ses compagnons de voyage étaient aussi une attraction forte, en particulier avec Darwin qui commençait à émettre de nouvelles idées dans le domaine de vie et de la paléontologie. Sa curiosité fut piquée par une dernière chose aussi. Il connaissait bien les mythes, mais pour le moment, à part une rencontre éphémère avec des nomades Esertaris et quelques Védins vivant docilement chez leurs maîtres, jamais il ne fut confronté à eux autrement que sous la forme de Gemma de communauté voisine. En passant par les Îles Galapagos, il découvrit des vestiges anciens, plus anciens que le Kimatsu, d'Atlantins. Il garda cela secret du reste de ses amis de bord et ne conserva de sa trouvaille que quelques croquis. Puis ce fut en Australie où des autochtones se révélèrent des Gemmas et des Morany de type reptilien. Goerges fut surpris de savoir que des gens de son espèce habité depuis des siècles et peut-être même des millénaires ce continent pourtant longtemps inconnu.
    Quand il revient à Plymouth en 1836, de nombreuses interrogations le tourmenté, il fit une pause dans ses études et se retire du monde scientifique pour enquêter en allant de communauté en communauté Gemma sur les mythes. Il visita ainsi toute l'Europe, d'ouest en est, du nord au sud, pendant 23 ans. Il ne rencontra pas seulement des Gemmas, mais aussi des Esertaris, des Védins mais plus distant des humains, quelques Capiens slaves, des Morany grecques et Zéphyrs cachés dans les montagnes du Caucase. Son travail est interrompu au cours de l'hiver 1859 dans un ami lui apporte d'Angleterre un ouvrage de Darwin : « Sur l'Origine des Espèces au moyen de la Sélection Naturelles ». En plongeant dans l'ouvrage de son ancien compagnon de voyage qu'il avait délaissé pour éviter de trop s'attacher à lui une question de le frappa :
    - Si l'homme descend du singe, d'où descend le Gemma ? Où viennent les mythes ? Pas leur civilisation ou leur histoire, au quatre coins du globe ils semblent avoir bâti des sociétés, mais leur origine. L'origine de leur nature. Ils sont si proche des hommes... physiquement mais tellement différent pourtant. Les mythes sont-ils d'autres espèces de primates ? Des descendants des hommes ? Non, trop facile, surtout que chaque cas est différent. Je dois chercher, je dois trouver. Pour moi, et pour les autres.
    Georges rentra en France, changea son nom pour Gustave Lorient, et mit tout son être et son cerveau au service de la paléontologie. Il enchaîna les conférences, les études, les fouilles. Quand la guerre de 1870 arriva entre les Prussiens et les français, il se réfugia en Suisse et fut forcé de devenir Guillaume Lagrange et quitta temporairement son parcours scientifique pour mettre ses talents de géologues et de Gemma à des buts plus lucratifs. Il désirait repartir aux Galapagos réobserver ce site sous-marin Atlantin, il avait besoin d'os ou de fossiles de mythes, très dur à trouver voir impossible, le marché des fossiles n'est pas des plus abordable d'ailleurs. Il amassa son argent bien à l'abri dans une banque Gemma suisse, doublement plus secrète que la normale, c'est son père qui lui l'avait recommandée. Au cours des années qui suivirent il apprit l’existence d'un site aux Caraïbes où vivraient des Atlantins et avec son or, il prépara son expédition. Il acheta un grand voilier et recruta des marins et des volontaires parmi les Gemmas et les Esertaris des communautés qu'il connaissait. Un des Capien russe se présenta aussi mais le temps s'était écoulé, 1914 arrivait et il se retrouva coincer en Russie. Avant que les conflits ne prirent trop terrains, Georges et ses amis qu'il avait bercé, voir bassiné, de ses histoires du voyage du Beagle, embarquèrent en mettant cap sur les Caraïbes. Ils formèrent un fier équipage d'une dizaine d'individu, plus enclin au voyage et aux îles paradisiaques qu'à la science.
    Trouver l'îles des Atlantins ne fut pas aisé, surtout quand les compagnons prenaient bien leur temps dans ce paradis terrestre. Ils finirent par rencontrer un Védin presque millénaire, ou plutôt ce Védin vint à leur rencontre et les guida sur un île dans les Triangles des Bermudes. Mais ils ne furent pas accueilli que par des Atlantins, toutes les races mythiques étaient représentées dans cette importante communauté, ils venaient d'arriver sur Yasashi Koji. Tous furent bouche bée quand on leur expliqua l'histoire de l'île, son développement, ses coutumes. Ils y restèrent jusqu'à la fin de la Première Guerre Mondiale. Georges y établie une maison dans un secteur privilégié des Gemmas. Il fit aussi les études de son site aux Galapagos mais il ne put qu'apprendre des choses sur l'Antiquité des Atlantins.
    Pendant l'entre deux guerres, il devient américain, Gary Lorenz, et travailla pour l'industrie pétrolière et minière tout en continuant ses études scientifiques et les fouilles paléontologiques. Il vivait entre Yasashi Koji et les États-Unis, ils correspondaient beaucoup avec ceux qu'il avait laissé sur le Vieux Continent et invita certains à venir sur l'île. Ses parents refusèrent de quitter leur campagne française où ils avaient creusé leur trou. Il profita aussi des joies de ses années là, des amis Esertaris le traînèrent hors de son bureau pour les boîtes de jazz, des amis Gemmas dans les cinémas et ainsi de suite. Il fit de nombreuses rencontres mais il évita les contacts trop prolongés avec un même humain. C'était préférable et il se savait incapable de mentir une vie entière à des gens qui seraient ses amis. Les tentations étaient là, mais il eut la volonté d'y résister. Au pire il calmait sa libido et son manque d'affection auprès d'une femme de joie qu'il ne verrait plus jamais, il s’efforçait même de les oublier.
    La Seconde Guerre Mondiale il la passa entièrement à Yasashi Koji, il ne comptait pas y participer. Pour lui les guerres d'humains doivent rester entre les humains. Bien sûr il était très inquiet pour sa famille et ses amis vivant en Europe, et certains y laissèrent leur vie. Il ne revient qu'à la fin du conflit, toujours sous une nouvelle identité. Il retrouva ses parents et de nombreux Gemmas mais déjà il était difficile de savoir ce qu'il était advenu de ceux vivant du côté Soviétique. Il aida à la reconstruction des pays touchés par cette effroyable guerre. Un pied en Europe, un autre au États-Unis, un dernier sur Yasasha Koji. Georges mit en place lentement une routine alternant voyage d'affaires, scientifiques et vacanciers. Il commença aussi à obtenir des fragments de fossiles pouvant s'apparenter à ceux des ancêtres des mythes, mais il n'arrivait pas vraiment à tirer de conclusion sûre pour trancher entre ses nombreuses hypothèses. Cependant il apporta beaucoup à la paléontologie ordinaire. Sa vie devient de plus en plus routinière, les seuls interruptions furent les morts d'amis Gemmas ou autres mythes, le souvent plus âgé que lui, l'effondrement du bloc Soviétique et les grandes découvertes de la science et du progrès. Bien que confortablement installé maintenant, les événements tristes et heureux s'alternèrent. Nous voilà arrivé en 2015, Georges à 211 ans, il continue sa quête sur l'origine des mythes, un véritable passion, il vit sous plusieurs identités à travers le monde. Le Gemma creuse et creuse encore la roche de la Vérité et du Savoir.



  • Pouvoir : Les pouvoirs de Georges sont liés à la roche et il les a développé dans l'utilité de son métier. Il peut sonder une roche, altérer, la transmuter si les compositions chimiques sont correctes. Il peut même sonder un terrain. Il est capable d'illusions optiques et de manipuler la lumière grâce à ses calcites. Il possède la capacité de solidifier sa chair en calcites ternes et impures.

~ IRL ~

  • Nom : Victor
  • Âge : 21 ans
  • Première impression : Un peu perdu au départ ce qui m'a fait hésiter, mais une fois qu'on a compris ça va mieux.
  • Comment avez-vous découvert le forum ? Par des amis
  • Votre Parrain : C'est Lineth qui m'a montré ce forum. Mais c'est en discutant avec Arachnos Lloth que je me suis décidé à m'y mettre.
  • D'où provient le personnage sur votre avatar et le nom du personnage ? Les noms sont dés inventions de ma part, excepté les personnages historiques, ou bien on était trouvé à l'aide de : http://fr.fakenamegenerator.com/
    L'avatar est un fan art du personne de Buck dans Wild Star.

  • Votre Skype : Durand Victor/Niche

  • Acceptez-vous le règlement et vous y soumettez-vous ? Oui
  • Code du règlement : Réponse en hide
  • Quel est le nom de la guerre qu'engagèrent les Humains face aux mythes ? : Réponse en hide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Jeu 26 Nov - 21:11
Hey hey !

Bienvenu parmi nous ! Content de voir que les Gemmas trouvent des gens pour remplir leurs rangs.

J'ai déjà un peu lu ce que tu as fais et je me permets de te dire qu'1m83 pour un Gemma, c'est bien trop grand. Ils sont les descendants des nains (plus ou moins), donc tu dois quand même rester dans les tailles "minimes". 1m70~75 graaaaaaand max.

Sinon, bonne chance pour la suite !
Si tu as des questions, hésite pas : entre ici, la Cb ou si tu me rajoutes sur Skype.

EDIT : Les Gemmas ne sont PAS les descendants des Nains => mauvaise info !!!!

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 28

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Sans profession fixe
Pouvoir :: Contrôle temporel
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Jeu 26 Nov - 22:55
Bienvenu et good luck, cool un homme Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Ven 27 Nov - 2:16
Et bien je ferais un "grand" Gemma d'un mètre soixante-dix. La description de la race ne le dit pas au départ, elle mentionne uniquement que les Gemma rapetissent quand leur mort approche.
Sinon voilà la suite de la partie description mentale, ca fera un peu doublon avec le moment où je décrirais ma maison sur le forum.
Je potasse l'histoire. Et il faut que je corrige la taille de l'avatar en maintenant quelque chose de visible.


Salut régente Lauraline. Et oui un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Ven 27 Nov - 10:14
*se tape le front* Parfois je suis tebé.

Je t'écris exprès quelque chose pour te cause de ton avatar et comme un couillon j'oublie de t'en causer x) Bref ! Je suis le designeur du forum, si tu as un souci avec ton avatar, envoie le moi par mp et je pourrais tenter quelque chose pour le mettre en bonne taille ^^

Sinon, tes descriptions sont assez légères : tu ne décris pas beaucoup physiquement ton personnage (enfin rapidement alors que les 1500 caractères sont normalement pour elle) et dans ta présentation mentale, tu présentes ta maison au lieu de ton toi intérieur. Ce qu'on voudrait savoir c'est s'il est gentil, méchant, doux, attentif, bavard, orgueilleux, colérique, narcissique... On voudrait une description de toi pour qu'on s'imagine un peu ton caractère, la façon dont tu as de réagir face à une situation. En effet, la description de ta baraque, tu le feras dans un poste à part. Donc, profite de ces caractères libres pour qu'on puisse plus en apprendre sur toi.

Oh ? Me serai-je fourvoyé depuis tout ce temps sur les Gemmas ? Je vais relire la description qu'on en a faite... Et peut-être en causer avec le staff si effectivement, je me suis planté.

En tout cas, bonne chance pour la suite~

EDIT (car j'ai jamais les yeux en face des trous les matins) : il faudrait quand même que tu mettes des noms pour tes parrains... sinon ils n'auront rien x)

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Ven 27 Nov - 17:51
Voilà, j'ai apporté des modifications pour les deux descriptions.
Peut-être c'est le style qui n'est pas bon. Essayer de présenter son personnage par son quotidien.

Édit :
Ah oui, les parrains. Au départ c'est Lineth alias Shallia, qui m'a montré ce forum. Mais c'est en discutant avec Arachnos Lloth en privé que je me suis décidé de tenter l'aventure.

Édit bis :
J'ai vu que les avatars étaient 400 sur 200, à la règle j'ai retravaillé mon avatar pour avoir le double en hauteur qu'en largeur, mais il y a toujours un espace en dessous. C'est parce qu'on doit encore rajouté l'entête avec le nom et la race ou bien c'est que mon avatar n'a toujours pas les bonnes dimensions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Ven 27 Nov - 23:39
Bienvenu parmi nous,

heureux que tu te sois finalement décidé à venir.

Bon travail sur ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Sam 28 Nov - 9:02
bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Sam 28 Nov - 10:58
Toujours pas les bonnes dimensions :p

Peux-tu mettre tes parrains dans ta présentation ? Comme ça on le lira plus vite. (Ça nous est utile de temps en temps comme info, et c'est parfois un peu embêtant de chercher dans les commentaires de la suite)

See you later.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Sam 28 Nov - 18:52
Trois tentatives d'avatar plus loin, échec à 1 millimètre prêt.

Voici l'image pour ceux qui veulent tenter et maîtrise mieux l'informatique que moi. Quoi je suis sur paint ? J'aimerais qu'on voit les épaules et la ceinture pour les "gemmes".
http://orig06.deviantart.net/83fc/f/2014/177/5/7/wildstar_online_buck_sketch_by_phil_cho-d7o1lpy.jpg

Merci d'avance et désoler pour la surcharge de travail.


Merci Leylans et Chani pour vos images. Je vous en dois une maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Ven 4 Déc - 18:43
Voilà, enfin fini.
Bon je suis moyennement satisfait pour l'histoire. J'ai eu du mal à la mettre sur le papier. J'avais les idées mais c'était à la rédaction que je peinais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Humain
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Garde du corps
Pouvoir :: aucun
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Dim 6 Déc - 7:50
Bienvenue, je viens pour le pouvoir.

Citation :
Il est capable d'illusions optiques et de manipuler la lumière grâce à ses calcites
Cette partie, faudra que tu me l'expliques dans ta FT lorsque tu proposeras la technique liée à ces illusions.

Citation :
Et pour finir, il peut altérer son propre corps pour le durcir, mieux encaisser des coups ou des chutes, voir même se faire plus léger
Ca par contre, je ne suis pas d'accord. Surtout pour le plus léger, qui serait de l'ordre d'autres pouvoirs plutôt.
(Cependant, tu peux très bien, par le biais d'une technique, couvrir ton corps d'une fine couche de roche. Une armure protectrice quoi.)

Le reste est bon sinon.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Dim 6 Déc - 11:29
Coucou,

C'est l'heure du..du...du... duel de l'évaluation. Nous allons donc commencer par le début de ta fiche.

Ta description physique permet de se représenter le personnage même si je trouve dommage qu'elle soit un peu noyée dans le flot d'info qui auraient pu se retrouver au niveau de l'histoire.

La description mentale, alors là, c'est la catastrophe, tout est totalement noyé, la description mentale bâclée, je suis désolée de te le dire ainsi. La partie description de la maison n'a strictement rien à faire à ce lieu. Il y a un lieu qui est dédié à cela après ton activation, tu pourras te faire plaisir. Cette partie est à retravailler avant activation.

Il y a également beaucoup de mots qui manquent ou d'autres qui usurpent (comme Lys sait si bien le faire) la place d'autre. Il est donc impératif que tu relise ta fiche et que tu fasses diverses correction.

Ton personnage est également trop parfait, il ne semble pas avoir de défaut, ce n'est hélas pas trop réaliste, je sais que l'on à tous tendance à tomber dans le panneau et à mystifier notre personnage.

Passons maintenant à l'histoire, le background est bien posé et plaisante à lire. Par contre, il y a un petit hic, quelque chose qui ne correspond pas du tout au contexte. Tu dis que des humains étaient présent sur Yasashi avant 2009 qui est la date de leur arrivée, tu dois également modifier cela.

Ah oui, j'ai vu également que tu avais omis de réintégrer les noms des parrains dans ta fiche de présentation comme te l'avais demandé Sherlock, je te conseille de le faire si tu veux éviter son courroux divin.

Ah et une dernières chose, nous sommes des Mythes et non des Myths comme tu l'écris partout, attention, Sherlock à faillit faire un infarctus. Ton prénom est également déformé à certains endroit ainsi que la race des Esertaris.

Je pense avoir ainsi dit tout ce que j'avais à dire.

Une fois ces modifications faites et ton pouvoir aux normes, je me ferai un plaisir d'activer ton personnage.

Je te souhaite bonne chance pour les corrections et courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Dim 6 Déc - 12:11
Je vais reprendre cela. Sabré les descriptions dans les descriptions, et refaire des corrections. Je suis relu pourtant... bon je vais imprimer ça va être plus facile à reprendre. Et oui je suis dyslexique les mots nouveaux comme toutes races de ce forum, j'ai du mal avec l'orthographe, j'écrivais même au départ Atlantin de la mauvaise manière mais j'ai remarqué cette erreur là.

Je ne trouve pas que mon personnage soit trop parfait. Ses pouvoirs seront limité à de l'utilitaire pour son métier. Au mieux, il est capable de durcir sa peau en calcite, entre autre pour bloquer d'éventuel hémorragie. Pour les illusions, c'est plus des aveuglements de lumière ou des "hologrammes" flou que pourrait projeter ses calcites (mais sans son). Pour l'allègement du corps, je passais à une altération interne du corps et des os pour être plus léger pour l'alpinisme, mais je vais le retirer, ce n'est pas très utile au final.
Sinon c'est quelqu'un de social, bien veillant au premier abord mais il y a une haute opinion de lui et qui aime beaucoup trop l'ordre (ça peut être un défaut). Niveau sport, en dehors de la randonnée et de l'alpinisme il n'est pas spécialement doué. C'est un chercheur têtu qui planche sur la même question depuis des décennies et n'avance pas. Son approche de la magie est très rationnel. Pour un défaut, éventuellement le fait qu'il ne va pas chercher à prendre de risque et laisser les autres dans leurs propres soucis. Je vais essayer de racoler cela à la description mentale, que je rends de fond en comble.

Pour l'histoire, je prend note de ma bourde. Et désolé Sherlock d'avoir écrit Mythes à l'anglaise comme j'ai l'habitude de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Dim 6 Déc - 13:40
Courage, Georges ! Je comprends ta douleur...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Gemma
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Quartier Gemma
Métier :: chercheur, explorateur, paléontologue
Pouvoir :: La roche
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Dim 6 Déc - 17:20
Merci de ton soutien Leylans, et toi aussi Lloth.

Voilà j'ai relu, corrigé, glissé des choses à gauche à droite, changé, sabré, etc.
Si la description mentale ne convient tjrs pas, je pondre un nouveau texte.

Pour ce qui est du nom des parrains, cela est dû à une mauvaise sauvegarde, vu que le paramètre sur la provenant de l'avatar était aussi vide.

Voili voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre Dim 6 Déc - 18:12
C'est à nouveau moi et pour une bonne nouvelle cette fois.

Tu es validé avec la note de 6, la moitié de tes xp iront à l'araignée :p.
Félicitation et bienvenu parmi nous.

Faites péter le champomy Smile. Faut faire attention, on donne pas de champagne à cause des mineurs.
Puis bon après, tu vas faire encore plus de fautes, je te conseille donc de faire plus attention à l'avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre
Revenir en haut Aller en bas

De la roche aux origines, la recherche d'un homme de terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A la recherche de l'homme introuvable...
» Une fille ou un chat ? Qui est Estelle ?
» Guildes (La quête des origines et Eldorado)
» recherche un pokemon de type roche
» Recherche Roche Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Général :: Présentations :: Validées-