AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Lun 28 Déc - 22:37

24 décembre 2015, 10 heures du matin, A.M.
Le lever d’Atérys… Et oui même les plantes ont besoin de repos. Surtout qu’aujourd’hui c’est noël et que la jeune Védin a invité Sherlock et miss Lulaby pour diner… Le problème étant qu’il faut aller faire les courses pour ce repas.

24 décembre 2015, 11 heures du matin, A.M.
La planplante est prête pour aller faire ses courses, armée non pas de son fusil mais d’une multitude de sacs cabas. Pour cela elle se rend au marché entre Yasashi Koji et l’Exilé, car pour les produits frais sur cette ile, il n’y a rien de mieux.

24 décembre 2015, 13 heures du matin, A.M. ah non P.M. en fait… Bof on s’en fiche de toute façon.
La femme-lierre rentre enfin chez elle, sans oublier de s’arrêter manger quelques sushis en route, avant de préparer le diner et de se préparer elle-même. Et tout cela prend du temps. En effet il faut tout de même préparer un repas pour TROIS personnes, soit trois fois plus qu’habituellement… C’est beaucoup trop de pression !!! Nan je déconne, ca ferait trop plaisir à quelqu’un si
Atérys en chiait réellement comme Sherlock par exemple.

24 décembre 2015, 19 heures du soir, P.M.
C’est fini, le repas est prêt, ce qui doit être servi chaud est encore dans le four pour garder la chaleur, ce qui devait rester au froid, était dans le réfrigérateur pour garder… Bahhh le froid, c’est un peu pour cela qu’on met dans le frigo. Il reste maintenant à la maitresse des lieux de s’occuper d’elle-même. Donc direction la douche. Et oui il est normal d’arroser une plante quotidiennement. Pour finir de parfaire la tenue, il ne reste plus que l’habillage. Pour certaines, la nudité n’est pas un problème, mais généralement ca ne dérange. D’ailleurs Laura, n’oublie pas de mettre ton string, tu va prendre froid sinon. Et oui, c’est du persobomb, c’est nouveau ça vient de sortir.

24 décembre 2015, un peu avant 20 heures du soir, P.M. encore, à moins qu’il existe un S.M. pour le soir … Oh wait !!!
Miss lulaby arrive, un peu en avance mais bon, c’est normal pour une ancienne institutrice de ne pas aimer être en retard sinon elle aurait eu besoin d’un mot des parents pour le justifier. La soirée va bientôt pouvoir commencer, il manque juste le déménageur de l’extrême qui évidemment, le connaissant, sera en retard, juste pour faire chier son monde. Et oui, pourquoi M Connard ferait plaisir a quelqu’un deux fois, déjà qu’il a accepté de venir, c’est trop lui demander de venir à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Jeu 31 Déc - 0:42
Mais quelle époque… Plus on s’enfonçait dans la blancheur de l’hiver, plus Sherlock était désespéré. C’était cette période de l’année qui l’harassait le plus : plus possible de sortir sans voir un écriteau haranguant des promotions de Noël, plus possible de s’acheter quelque chose sans que la vendeuse dise « C’est pour offrir ? », plus possible de quitter une connaissance sans l’éternelle rengaine « Bonnes fêtes à toi et embrasse ta famille pour moi, car tu en as une n’est-ce pas ? »… Enough !! Assez !! Trop de candeur, de bonheur et de fraternité !! Stooop ! Même les SDF utilisaient cette excuse pour extorquer plus de ferrailles. Et surtout… C’est une journée vide… vide de tout, d’intérêt comme de sens. Ni Frédérick ni Joseph n’avaient accepté qu’il fasse une séance aujourd’hui… Une journée de perdue… Et ces gens se fourvoient : ils se mentent, se crachent dessus, se font des crasses pendant toute l’année et parce qu’un bébé est né dans une mangeoire, on fait (é)table rase ? Mais c’est quoi cette mascarade ?! Surtout que le lendemain, les vieilles batailles reprendront, pour sûr. Non, on ne lui avait pas appris à aimer Noël, il ne pouvait comprendre à quel point cela peut être important aux yeux des gens. C’est pas parce qu’il veut être différent, soyez en sûr, mais son enfance ne lui permet pas de comprendre. Et puis, c’est aussi une occasion pour lui rappeler qu’il est seul dans sa vie, sans personne…

Réellement, journée de merde. Terré chez lui, il attendait que le temps passe en peignoir, enfoncé dans le fauteuil en face de la cheminée. Avec un regard vide, il scrutait les flammes en cherchant quelque chose à faire. Comme dit dans les derniers Rp’s, il est un peu bipolaire : des fois il est over sur méga super hyper actif et d’autres fois, c’est juste une chère loque… (Je sais pour cette blague, je sors…)



Ouais mais si je sors, vous avez pas la suite de l’histoire et puis, ça ferait plaisir à Atérys. Et par esprit de contradiction, me revoilà. J’vous ai manqué ? Qu’importe, reprenons. Donc Sherlock se faisait royalement chier. Plus une enquête à son actif, que du passif. Ces derniers mois ont été assez prolifiques pour lui mais pas assez encore pour avoir un nom sérieux. Il était 18h mais avait à la fois pas la force et la flemme de se bouger pour ce soir.

Et il resta ainsi encore 30 minutes…

Et encore 30…

Toujours…

Puis, à moins dix, il daigna lever son séant de son fauteuil. Sans entrain, il alla dans sa chambre. Pour marquer le coup, il laissa tomber son costume habituel (façon de parler car il en a quand même déchiqueté 4 depuis son arrivée… faudrait vraiment que je songe à le caser…) et chercha dans son armoire.

---------♫----------

20h03 tapante (quelle horloge va sonner 20h03 ?!), le Sexire toqua à la porte de la demoiselle. Ses cheveux étaient un peu humides créant ainsi des bouclettes qui se dessinaient bien sans pour autant faire mouton. Il avait son éternel pantalon noir mais une chemise pourpre un peu satinée et un nœud-papillon noir ouvert autour du cou. Huhu~ le beau gosse qui a pris soin de lui

Par principe, et parce qu’il se devait de ramener quelque chose, il avait dans les bras une bouteille de champagne.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Mar 5 Jan - 19:42

24 décembre 2015, 20 heures pétantes, sonnantes et trébuchantes.

Faudra que tu penses, si tu peux penser, a réparer ton horloge Sherlock elle a 3 minutes de retard. A moins que ce soit ton cerveau qui est en retard. Bon au moins niveau retard t’es encore devant Archi alors ça passe. Et puis en plus t’as une bouteille de champagne pour te faire pardonner de ce retard immense, c’est quand même 180 secondes, ça fait beaucoup vu comme ça. Bref dans tout les cas, et même si c’est M connard derrière la porte, Atérys va lui ouvrir. Après tout elle l’a bien invité, ce n’est pas pour lui refuser l’entrée au dernier moment.

- Bonsoir voisin, on n’attendait plus que toi pour commencer. Ohhh du champagne, que c’est gentil de ta part. Marie-Rose a apporté la bûche, on le boira avec. Assieds-toi je t’en prie, je vais mettre la bouteille au frais et apporter l’apéritif.

La jeune Védin s’empare alors de la bouteille que tend Sherlock et va pour la mettre dans l’immense frigo qu’il avait transporté au péril de sa vie… En fin surtout au péril de son épaule. Comment elle va cette épaule d’ailleurs ? Tu souffres toujours ? Non ? Ah mince c’est con. Il faudra envoyer un Morany la prochaine fois pour te faire bien mal… Peut être que Renard Blanc accepterait cela, à moins qu’il ne prenne Sherlock pour son diner. La femme-lierre prend alors les petits fours qu’elle avait rangé dans un placard et les apporte vers le salon

- Et ton épaule Sherlock, elle va mieux ? Je me souviens que tu saignais quand même quand on a apporté mon petit frigo. Il me semble que t’avais un point de suture qui avait sauté aussi.

Il avait même saigné abondamment, de quoi nourrir un Capien pendant 3 jours heures. Quelle chochotte franchement… enfin chochotte impassible tout de même, il ne faut pas le nier car il n’a rien dit et est juste rentré chez lui. En tout cas cela aurait été bien de recueillir le sang qui a coulé de la blessure du Sexire dans une éprouvette, ça aurait pu servir d’en-cas à Sophia lors d’une nuit de garde à l’Airsoft, elle qui refuse de chasser… La femme-lierre a alors posé le plat sur la table et a servi une boisson cocktail en guise d’apéritif. Bien évidemment tout est fait maison, ça ne fait pas 8 heures que la femme-lierre cuisine pour des prunes quand même. Elle sert 3 verres qu’elle tend aux invités avant de porter un toast :

- Je lève mon verre à Nowel mais surtout à l’aide entre voisins lors de mon arrivée dans l’immeuble. Sherlock pour m’avoir aidé a transporter les gros meubles malgré sa blessure et Marie-Rose pour m’avoir dépannée des petites choses du quotidien lorsque j’était encore dans les cartons. Et pour cela je vous en remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Jeu 7 Jan - 14:53
Atérys vint lui ouvrir la porte, récupéra le champagne et ferma la porte : fin de l’histoire ! Ah non ? Elle le laisse rentrer ? Ah c’est vrai, il n’a été désobligeant que sur la Chatbox, pas dans les Rp’s, elle ne sait pas encore qui il est vraiment. Huhu~ Quelle candeur. Nous allons rattraper cette erreur, voilà tout. Bref ! Sherlock rentra dans l’appartement et salua Mme Lulaby. Malgré l’injonction de s’assoir, le Sexire visita les lieux : tout l’agencement est identique au sien mis à part la modernité, beaucoup plus omniprésente. Depuis quand il obéit aux ordres ? C’est bien connu qu’il fait ce qu’il veut… Toujours debout, à regarder son nouvel environnement, la Védin lui demanda des nouvelles de son épaule. Bon Dieu, cela remonte il y a si loin… Entre temps, il avait à nouveau croisé Mlle Larsson pour retrouver son père, s’était fait embrasser par un SDF à l’hygiène douteuse, rencontré une Morany buveuse de lait, lu une lettre à un analphabète, coffré un vendeur d’enfant, bousculé la Princesse des Capiens et fit foiré une conférence portant sur le rétrovirus. Tout ça en seulement 3 mois… En fait, seulement ça en 3 mois ?! Le violoniste allait entamer une phrase que la Marie-Rose le coupa :
    « - Vu le bouquant qu’il fait, elle doit aller très bien cette épaule ! Mais quelle inconscience aussi ! Vous reveniez de l’hôpital, (je suis sûre qu’il est fou : dit-elle en aparté à Atérys). Et puis tout ce sang… ! J’ai dû récurer plus d’une fois le couloir ! Je ne suis pas votre femme de ménage !
    - Si je voulais avoir ma mère sur le dos, je vous assure que je vivrais encore en Angleterre. Je vais bien, merci de vous en inquiéter. »

Et il se posa sur le seul canapé, à côté de l’institutrice.
    « Voilà une chemise que je n’ai encore jamais vue, elle vous va à ravir. Cependant, le bleu vous irait mieux. Ça irait mieux avec vos yeux. Pour impressionner la ‘‘petite’’ ? »

Mais de quoi j’me mêle… Et en plus, elle se croit drôle. Pourquoi ai-je fait ce PNJ ? Elle récolta un regard froid à la fois de ma part et de celle de Sherlock. Finalement, Atérys revint et déposa un plateau de mignardises ainsi que 3 verres de cocktails. Il s’empara des deux restant et tendit celui de sa gauche à sa voisine directe. Ils portèrent ainsi un toast : pour la force de l’un et pour la présence de l’autre : on trinque et on goute. Quelle candeur, on est tous content de vivre les uns sur les autres dans des clapiers mal insonorisés… ! Youpi ! Alors que la vieille était sous le charme, le violoniste était plus perplexe… quel était ce mélange ? Il ne n’asseyait pas, laissant la place ‘‘confortable’’ à l’hôte de l’appartement. Ainsi, il chercha une chaise au niveau de la table à manger. Il se posa près de la cheminée : il aimait la chaleur et la folie d’un feu crépitant.
    « - Je suis déçue Sherlock, je pensais aujourd’hui rencontrer votre petite copine…
    - Ma petite… ?
    - Oui, vous savez, la petite qui était venu chez vous et qui avait fait le ménage ! Même la cuisine ! Ça sentait drôlement bon, vous avez bien de la chance. Et par la serrure, elle avait l’air magnifique. Je pensais que vous allez nous la présenter… »

Chemise-rouge était interdit : si ça c’était pas de l’espionnage !
    « - Mais je ne l’ai vu qu’au début de l’Automne… je suis sûre que vous préférez aller chez elle vu l’état de votre appartement, hihi. Je ne puis vous reprocher cette fièvre, j’avais la même à votre âge.
    - Je n’ai pas de petite amie. C’était une cliente.
    - Une cliente alors que vous n’avez pas joué au violon… ?
    - Je l’ai rencontrée lors de mes petits travaux, elle sait ce que je vaux.
    - C’est donc pour ça que vous n’étiez jamais chez vous.. ? »

Mais de quoi je me mêle ?! C’est du harcèlement ! Atérys, fais la donc taire ! Sois utile pour une fois dans ta vie. J’te revaudrais ça, promis. Silencieux, Mr Rechel ne répondit pas à la question, prenant un petit-four. Ignorant totalement la vile espionne, il s’adressa directement à Atérys :
    « La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, nous n’avions pas trop eu le loisir de discuter. Quel est votre métier ? Et vous êtes Canadienne pour parler avec cet accent ? »
PS : Marie-Rose parle en couleur Sexire Wink et moi Bleu Royal Cool

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Dim 17 Jan - 19:33

Aaaaaah que c’est drôle de voir Sherlock s’engueuler avec son propre PNJ qu’il a crée donc que c’est drôle de le voir s’engueuler avec lui-même. Et après cela il se moque des Védins et de leur intelligence, comment dire, restreinte alors qu’en fait il ne vaut pas mieux et il vient de le prouver. Par contre il est vrai qu’il a le droit de poser sa dernière question car ca fait déjà trois mois qu’Atérys habite dans cet appartement et la jeune Védin ne connait encore rien de Sherlock, qui n’est que son voisin du dessous…

- La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, nous n’avions pas trop eu le loisir de discuter. Quel est votre métier ? Et vous êtes Canadienne pour parler avec cet accent ?

- Non je ne le suis pas, c’était ma mère qui venait du Canada et qui m’a transmit son accent. Pour ce qui est du métier, j’étais chasseuse mais après avoir mené quelques recherches sur cette île j’ai décidé d’arrêter et pour compenser, j’espère devenir la maire du quartier de Yasashi Koji. J’ai déjà eu un entretien avec le parti opposant, espérons que je leur convienne.

La femme-lierre a pris alors un petit four et a bu une gorgée de cocktail avant de continuer.

- Sinon je chante aussi de temps en temps dans un bar-karaoké à Luxire. On dit que je suis douée… c’est ma mère qui m’a donné sa voix aussi. En parlant de voix d’ailleurs, je pense reconnaitre un accent anglais dans ta voix Sherlock.

En même temps, si Sherlock Holmes Rechel n’est pas anglais, on refait l’histoire… c’est Gwihir que sa risque d’ennuyer, elle serait obligée de faire plein de modifications dans ses livres, et vu toute la collection qu’elle possède, elle y passerait un bon bout de temps ainsi que quelques citernes de sang afin de pouvoir tenir vu qu’elle n’aurait plus le temps d’aller chasser.

- Et puis Marie Rose parle de ’’cliente’’, tu fais quoi comme travail ?

Et oui non seulement je ne ferais pas taire Marie-Rose mais en plus j’utiliserai les informations qu’elle connait afin de bien te faire chier avec…

Love, Atérys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Ven 22 Jan - 13:18
Héhé… Comment être sûr que les Mythes auront un secret bien gardé : mettre un crétin de Védin à leur tête. Et puis, l’Exilé suivra de près cette élection, veillant à ce que les candidats leur sied. Tout de même passer de chasseuse à Maire, y’a du galon de pris. Pas mal. Mais t’es pas encore engagée meuf… Donc si tu es trop méchante avec moi, je ne ferai qu’une bouchée de ton rêve… Mwahahahaha ! Vive le pouvoir du Conteur~ Bref. Quand elle continua, la petite vieille fit enchantée :
    « - Chanter ? Vous pouvez nous faire une petite démonstration ??
    - Je vous en prie, ne vous donnez pas cette peine…
    - Voyons Sherlock, ne soyez pas si rabat-joie ! Et vous, avec votre voix grave, je suis sûre que vous auriez de quoi faire !
    - Je suis là pour embellir leurs accords mais certainement pas faire l’enfant de chœur, Mme Lulaby. » Rétorqua-t-il froidement.

Nan mais imaginez deux secondes Sher’ dans une chorale en train de prôner l’amour de son prochain ? Ou chanter la candeur de l’amour voire, le tristesse d’un manque ? Pitié… Il leva les yeux au ciel et pour clore ce débat, enchaîna sur les questions de la demoiselle :
    « Effectivement, je suis londonien. Je suis venu me perdre ici en espérant trouver un travail stable : je suis violoniste professionnel. Vous avez sans doute déjà entendu quelques morceaux à travers ces lattes miteuses. »

Alors que ce type a un doctorat en médecine et est officieusement enquêteur… Quand apprendras-tu à dire simplement la vérité ? Ah oui, c’est vrai, c’est pour les faibles. Évidemment.
    « - Il est très doué, j’aime beaucoup ce qu’il fait ! Mais par contre, les virées nocturnes sont parfois un peu gênantes. Mais vous savez parfaitement ce que j’en pense, jeune homme !
    - Sans ça, je n’aurais jamais eu le plaisir de vous rencontrer. Dit-il sarcastiquement. Tant que nous y sommes, quelle classe enseigniez-vous ?
    - Comm…
    - C’est évident. Je dirais le CP. Vous viviez en Aquitaine n’est-il pas ? Mais la mort de votre mari vous a forcé à trouver une nouvelle retraite et je suppose que vous n’avez pas d’enfant car sinon, vous ne vous serez pas exilé aussi loin.
    - En effet…
    - Et donc pour combler vos journées, vous passez votre temps à noter mes faits et gestes. J’aurais préféré que vous soyez grand-mère. Trouvez-vous un amant et laissez-moi respirer…
    - Ne dites pas des bêtises M.Rechel ! Et sans moi, vous seriez perdu. » Répondit-elle malicieusement.

Grognasse… Mais elle n’avait pas totalement tord.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Mer 27 Jan - 19:13

Le fait qu’Atérys chante n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. En effet Miss Lullaby l’a entendu et l’encourage même à chanter… Ahhhhh quelle belle perche de tendue pour pouvoir chanter mais je préfère d’autres types de perches. En plus ca te ferait trop plaisir Sherlock, contrairement à l’autre perche qui arrivera bientôt, ne t’inquiètes pas. Enfin si inquiètes toi, vu ce que je te réserve après, tu va adorer.

- En effet je t’ai déjà entendu jouer au travers du plancher miteux de l’immeuble et j’apprécie beaucoup ton style. Peut-être que je pourrais t’accompagner au chant un jour.

Elle est tellement gentille Atérys, une vraie gueule d’ange, enfin de Zephyr… je sais tu va me dire que ce n’est pas vrai et que c’est qu’une saleté de mocheté de plante décorative. La jeune Védin remarque aussi a quel point il est précis en donnant la description du métier et de la vie de la voisine, soit c’est sa mère, soit c’est un enquêteur hors pair… En même temps il s’appelle Sherlock, c’est un prénom prédisposé pour les enquêtes.

- Ne dites pas des bêtises M.Rechel ! Et sans moi, vous seriez perdu.

Elle a tout à fait raison sur ce point, c’est presque la mère de Sherlock, elle a surveillé sa porte pendant son absence lors du déménagement d’Atérys et elle va encore la surveiller après l’attaque des Russes. Ahlala, il faudra vraiment songer à le caser celui là, il n’aura pu besoin de Marie rose quand il aura trouvé une femme… Atérys par exemple.

- L’aquitaine ? C’est bien en France c’est cela ? Je n’y suis jamais allé mais il parait que c’est un beau pays. Et puis tant qu’a y être, autant visiter l’Angleterre aussi. Je ne connais pas beaucoup l’Europe occidentale, vu que je suis Roumaine née sous le régime de l’URSS, le gouvernement n’autorisait que peu de contact avec les autres pays occidentaux. Mais ca ne m’empêche pas d’avoir attrapé l’accent canadien de ma mère au lieu de l’accent roumain.

La femme-lierre a ensuite mangé quelques petits-fours et a terminé son verre avant de proposer de passer à table.

- Je vous propose de passer à la suite, afin de continuer la discussion devant le repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Jeu 11 Fév - 18:10
Pitié, pas de chants ! C’est quoi cette idée saugrenue… Nan, impossible… Bon, elle pourrait être douée, avoir des qualités et des qualifications mais pas ce soir… Pas maintenant car imaginons, c’est une casserole, comment fuir sans se mettre ces deux femmes à dos ? Et je t’arrête de suite : Sherlock ne se mariera JAMAIS à Atérys : trop grande, pas assez intelligente et mo… pas dans ses goûts. N’espère pas, je te fais gagner du temps et de l’énergie, je t’assure ! (Et quand c’est l’auteur qui te le dit, tu n’as aucune chance auprès de son personnage ♥) Et personnellement, je ne pense pas qu’Atérys ait gagné en sex-appeal en ayant récupéré l’accent canadien… Bref, tu accumules les tares tout de même. Avec toute la bonne intention du monde, je n’y arriverai pas… Ralala, quel dommage Twisted Evil (<= le seul Rp avec un smiley dedans !)
    « - La France, je n’ai que vu ça, et je n’ai pas eu le salaire pour visiter mais, de là où je vivais, c’était tout à fait charmant. J’avais une belle ancienne maison qui al…
    - La Grande-Bretagne est terriblement maussade et la France n’ajuste le niveau que par sa côte méditerranéenne. Pas grand-chose d’extravagant.
    - Ne pensez-vous pas que c’est une vision trop… simpliste ? Chaque endroit est différent et doté d’un charme unique… »

Sherlock leva les yeux au ciel et n'écoutait plus : ces romantiques du paysage sauront vendre un frigo à un esquimau… En tout cas, ne comptez pas sur lui pour éventer les beautés anglaises : son pays natal ne lui a laissé qu’une belle balafre dans ses souvenirs. Tout en continuant de palabrer sur les contrées enchanteresses dont la France regorge, Marie-Rose finissait son verre avant de s’installer. Le trentenaire lui, laissa son verre quasiment plein et les rejoignit à table.

Espérons que le repas relèvera le niveau de ce Rp. Bien que j’en doute..! Désolée Sherly, on aime te maltraiter~♥

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Mar 23 Fév - 18:39

Relever le niveau du Rp au diner ? Chose impossible, car ce repas est la réunion entre une Védin, une grand-mère espionne et un alcoolique drogué… Ah non, juste drogué pardon. Et puis ne t’inquiètes pas pour le mariage entre la planplante et le connard, ça n’aura pas lieu. Mais elle saura abuser de tes faiblesses pour obtenir satisfaction avec ton corps, que tu sois d’accord ou non.

Enfin bref, il est temps de diner car les petits fours, ca ne nourrit pas. Laissant les invités prendre place autour de la table, Atérys va dans sa cuisine pour aller récupérer le plat qui mijote depuis le début de l’après-midi. Un bon petit canard à l’orange avec ses légumes associés. Comme Cerel n’a pas encore été récupérée par Atérys, le poisson n’est pas encore beaucoup au menu de la jeune Védin pour le moment. Et puis la cuisine de la femme-lierre est garantie sans gras donc pas de poignés d’amour en prévision. Faudra que t’achètes des lunettes Papy Sherlock… où que t’arrêtes la drogue. Quoique les lunettes ce sera plus facile à faire.

La planplante pose alors le plat sur la table et sers ses invités avant elle-même et retourne chercher une bouteille de rouge qu’on lui a conseillé avec cette viande. La débouchant avec le ’’plop’’ caractéristique, elle l’apporte sur la table.

- J’espère que le repas vous plaira, c’est cuit à point. Et pour le vin, je ne sais pas si vous en buvez mais c’est ce qu’on m’a conseillé avec ce type de viande.

- Vas y voisine, c’est noël après tout.

Sans même attendre la réponse du drogué, la jeune Védin a rempli les verres de tout le monde et s’est finalement assise à table.

- Et bon appétit.

Le repas s’annonçait tranquille, rempli de bavardages de blablas et d’autres sujets de conversation tous aussi inutiles les uns que les autres et qui n’ont pas besoin d’être détaillés. Nannnnn ce que tout le monde attend, c’est quand le dessert arrive, lorsque tout le monde à déjà 1g d’alcool sur chaque épaule et où le champagne se débouche, manquant de faire un trou au plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Dim 28 Fév - 12:45
Ohwiiii, obtiens satisfaction de mon corps, j’aime ça ♥ *Tousse* Pardon, je voulais dire : même pas en rêve grognasse ! Il est assez fort d’esprit pour te résister ! Ou presque… Ou pas… Bref ! La suite du repas se passait : il écoutait la plupart du temps ces femmes bavarder de choses et autres, relevant le niveau de la discussion que quand elles l’autorisaient à ouvrir la bouche. Le plat était délicieux et Sherlock fit vraiment honneur. Gourmand de nature, il se laissait ce petit plaisir : un des seuls qu’il s’autorisait sans une bataille mentale longue et laborieuse. Et le vin était aussi à la hauteur de son palais : là aussi, il aida à ne faire aucun survivant. Au fur et à mesure que le diner avançait, ses entraves psychiques se détendaient. Qui aurait cru qu’un homme de ce gabarit mangerait autant ?
    « - Et bah Sherlock, quel appétit !
    - Quand c’est bon, Mme Lulaby, il ne faut pas avoir peur de le montrer. On entend que trop souvent les critiques négatives, cependant, se sont les positives qui construisent nos agissements. »

Après que les assiettes furent léchées et les verres essorés, vint le temps d’attaquer le dessert. À table ou dans les canapés, plus tendres, doux et accueillants ? C’est à la maitresse de maison de le dire.
    « - Sherlock, avez-vous une petite copine ?
    - Non, ce n’est pas ma tasse de thé.
    - Oh, je vois… Un compagnon alors ? Vous savez, ça se fait de plus en plus, vous n'avez pas à vous cacher ! Tout le monde a le droit de s’amuser..!
    - N-non plus. La vie de couple de me sied guère et puis, voyez, qui arriverait à me supporter ? D’abord très surpris et touché dans sa virilité, puis amusé.
    - Hahaha ! Vous marquez un point ! »

Ne venait-il pas de laisser entendre qu’il avait déjà été en couple pour dire que cela ne lui allait pas.. ? Héhé… L’alcool rend ses pensées de plus en plus directes… ! Mais Marie-Rose était elle-même bien imbibée et bien plus touchée par l’éthanol que lui. Elle rigolait pour un rien et faisait des contrepèteries dans ses phrases. Mais au lieu de l’énerver, cela l’amusait, étrangement.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Sam 19 Mar - 19:14

Mais Atérys n’attend que ça d’obtenir satisfaction de ton corps mon Sherlounet. Que tu sois d’accord ou pas n’a aucune importance mais bon, c’est plus sympa si t’es consentant. Mais attendons que le dessert soit terminé avant de commencer à tenter des trucs, même si Lullaby commence déjà avant d’avoir gouté la buche d’Atérys.

Pour goûter ce dessert, la maitresse de maison propose a ses invités de retourner sur le canapé, pour plus de confort en cette heure tardive. Les pas se font un peu hésitants pour Marie-Rose, signe que le vin était bon. Sherlock semble avoir une démarche plus droite mais il a apprécié le vin aussi, vu que la bouteille est maintenant vide.

Alors que ses invités se mettent en place, Atérys prépare sa buche dans la cuisine. Le pâtissier où elle est allée avait une buche que la jeune Védin a tout de suite adorée. Une longue bûche à la vanille pouvant se couper en trois mini-bûches, le tout fourrée avec une crème épaisse comme la crème anglaise et recouvert d’un léger coulis de chocolat. Et comme Atérys adore la crème anglaise, ou tout autre crème, la femme-lierre ne pouvait que choisir celle la.

- Et voila le dessert, j’espère que vous aller aimer car j’ai choisi selon mes goûts, comme je ne connaissais pas les vôtres.

Les assiettes sont distribuées et, étant un peu avinée, Marie-Rose se met de la crème anglaise un peu partout, un peu comme si elle venait d’être la victime d’une certaine pratique japonaise. Tu vois de quoi je parle Sherlock… Rapidement elle s’essuie avec une serviette, espérant que personne ne l’a vue comme cela.

- Et bien Marie-Rose vous vous en mettez partout.

- Ce n’est pas ma faute, la cuillère a glissé. Mais bon, la situation ma rappelé ma jeunesse dans les années 60.

- A ce point là ? Je ne pensais pas que tu étais comme ça …

- Mais si. A l’époque j’aurais sauté sur notre petit Sherlock. Toi aussi tu le ferais hein Atérys ?

- Faut voir… Mais je pense surtout que tu a suffisamment fait le plein d’éthanol pour la soirée et qu’il va être temps de rentrer se coucher.

- J’ai passé l’âge pour qu’on me dise d’aller me coucher…

Et Marie-Rose s’endort contre Sherlock, lui aussi assit sur le canapé. Sa tête est sur l’épaule de l’homme de la maison, son assiette à dessert dans la main et ronflant fort.

- Sherlock, après le dessert, tu veux bien m’aider à la ramener chez elle ? Si on la laisse ici, ses ronflements m’empêcheront de dormir.

Et pourquoi pas après finir la soirée chez Sherlock et tenter des trucs avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Mer 23 Mar - 13:39
Atérys, faut que je t’apprenne quelque chose… Lulaby c’est qu’avec deux l, pas trois. Apprends à lire puis à écrire, je t’en serai gré. Car là, tu entaches mon Rp de tes erreurs. J’ai une réputation moi, t’as une réputation toi ? Non, on est d’accord alors respecte mon travail. J’te jure…

Le dessert fut à la hauteur du reste et ce fut avec plaisir qu’il re-goûta à de la crème anglaise qui ne l’est pas tout à fait. Son origine est assez contestée mais je vous passe les détails historiques et culinaires de cette affaire de la plus haute importance. Bon, revenons. Heureusement que Marie-Rose (MR pour les intimes) avait un périmètre bien délimité de dégâts collatéraux : Sherly n’en eut pas sur lui. Sachant limiter les débordements, il apprécia la sucrerie jusqu’au bout sans en gâcher une goutte. Yumi~ Quand les deux femmes se mirent à causer du gentleman, il fronça les sourcils comme s’il ne comprenait pas (et c’était le cas) puis vrilla son regard interrogateur dans celui plus flou de sa voisine bourrée. Pour seule réponse à cette révélation indécente, il pinça son sourire et récupéra le verre de champagne de la petite vieille pour le mettre à l’opposé de la table : prophylaxie contre toutes autres paroles qu’il ne voulait pas entendre. Cependant, quelques minutes plus tard, l’ancêtre s’endormit contre l’épaule du jeune homme : un sourire moqueur et une lueur amusée passa dans ses yeux. Il le fit partager à sa complice du moment.

Car oui, si on la laisse ici, elle va scier du bois toute la nuit ! Si, c’était drôle… Je te jure… Rigole si tu veux que ta quête soit validée è___é C’est mieux, beaucoup mieux. Minutieusement, pour ne pas la réveiller, il déposa son assiette et vida son propre verre. En utilisant sa force, il sut se dégager sans bouger l’institutrice et avec délicatesse, il la fit se coucher sur le canapé. Par réflexe médical, il la positionna en décubitus latéral pour prévenir les soucis d’éthylisme paroxystique et chercha si elle respirait encore (Ouais, j’étale ma science avec des mots compliqués qui veulent rien dire, m’en fou ! Y’a pas d’respect). C’est ainsi qu’il aida à débarrasser le dessert en récupérant les cuillères, les assiettes et les verres. Il alla simplement les déposer à côté de l’évier. Une fois l’appartement mit au propre (et les affaires de l’éducatrice rassemblées), il fit les poches de MR pour trouver ses clefs (Bon Dieu ! Tout ce qu’il y avait là dedans ! Ce faisant, M.Rechel trouva des indications sur certains aspects de cette espionne, déductions, toujours et encore). Le trentenaire fit jouer trousseau autour de son index puis stoppa le mouvement circulaire en les enfermant dans sa paume.
    « Ce fut une soirée fort plaisante. Mais je crois en entendre son glas. Je vais ranger notre voisine et me retirer. Par contre, je vous serai gré de bien vouloir m’ouvrir les portes sur mon passage, ce n’est pas très élégant de la mettre sur l’épaule et je crains un reflux gastrique délétère pour ma chemise… »

Alcoolisé certes, mais toujours classieux dans ses paroles ! Enfin presque… Le Sexire donna le trousseau à la Védin et sans attendre une réponse de son hôte, récupéra Marie-Rose une main dans le dos et une autre dans le creux des genoux. Il la ramena contre lui pour éviter que la tête ne pende dans le vide. L’exercice était facile pour notre boxeur d’autant plus que la dame était légère.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Ven 25 Mar - 19:08

Ha ha ha … c’était pas drôle mais je veux la validation de ma quête. Et puis d’où j’entache TON rp ? Parce que de 1, c’est moi qui l’ai lancé, et de 2, c’est même moi qui l’ai proposé alors maintenant, tu respectes ta planplante ET ta future Maire !!!

Enfin bref, avec Lulaby ( t’a vu je l’ai bien écrit) sur son épaule, Sherlock a terminé son dessert et son verre. Avec toute la délicatesse dont il peut faire preuve (oui, il en a, je sais c’est dur à croire, j’en suis la première étonnée), il s’est dégagé de l’emprise de la voisine et l’a allongée sur le canapé. Après avoir aidé a débarrassé les affaires, il a fouillé dans les poches de Marie-Rose pour y trouver ses clés. Il a demandé à la jeune Védin de l’accompagner pour ouvrir la porte de l’appartement de la voisine et pour se faire il lui a donné les clés précédemment récupérées.

Alors qu’il prenait la retraitée dans ses bras, la femme-lierre s’occupait d’ouvrir sa propre porte pour faciliter le passage de son voisinou préféré. Elle a refermé derrière elle, a suivi Sherlock jusqu'à l’étage d’en dessous avant de le doubler sur le palier et d’ouvrir la porte de la voisine. Le trio entre alors dans l’appartement et Atérys guide Sherlock vers la chambre, vu qu’elle y a déjà mit les pieds. (Ce n’est absolument pas ce que vous croyez !!!)

Une fois la vieille au lit, l’appartement refermé et les deux rescapés dehors, la jeune Védin a finalement demandé à Sherlock de passer au stade suivant… Après tout, c’est la Luxure de la famille Von Markov.

- Maintenant que maman dort, ca te dit de passer aux choses sérieuses, j’ai des alcools forts à la maison. Cela nous permettrais d’oublier tout les deux qu’on était seuls pour les fêtes de Nowel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Admin Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Lun 28 Mar - 16:42
Tu sais ce que je vais faire à cette planplante et cette maire de pacotille ?! Bah non car il te le fera jamais ! Mwahahahahahaha ! (Même si je te l’avais plus ou moins permis un jour mais vu mon présent, je suis de plus en plus pessimiste… [ou bien l’ai-je fait exprès contre toi et Laura.. ? Vous ne le saurez jamais ♥])

Sherlock suivait les instructions de la demoiselle quand ils mirent les pieds dans l’appartement de la vieille dame. Inconsciemment (ou pas), le trentenaire engrangeait des informations autant sur sa voisine directe que sur celle un étage plus haut : que les lieux de vies sont riches d’indices ! Le milieu était charmant, efficace et d’un style vieillot qu’appréciait notre héros. Délicatement, il la déposa dans son lit aux matelas superposés rembourrés et confortables en position latérale (pour éviter toutes les complications liées à l’alcool) et la borda comme s’il veillait sur un enfant. Mais avant de sortir de la chambre, il décrivit la fin de la soirée sur un post-it trouvé et le colla directement sur le bois de la porte, bien en évidence. Le Sexire fit jouer silencieusement la clenche du verrou et ainsi, enferma la douce institutrice dans la chaleur des rêves.

Une fois l’appartement refermé et la mission terminée, il chercha lui aussi ses clefs. Il lança un regard fugace à la Védin, accompagné de son sourire mystérieux, charmeur :
    « Dois-je vous rappeler, chère voisine, que nous n’étions nullement seul ? Cette soirée fut charmante et votre repas excellent mais je ne désirerais pas tirer sur la corde. Permettez que je vous fausse compagnie et de terminer les fêtes sur cette note légère.»

Ce sourire était rare, unique par sa sincérité souvent inhibée par ses réflexions et ses jeux d’acteur. L’alcool aidait beaucoup à faire ressortir le gentil qui est en lui, le cœur qu’il tentait aussi maladroitement que possible de cacher à la vue du monde.
    « Même pas un dernier verre ? » Tenta-t-elle une dernière fois.

M.Rechel s’approcha de la trentenaire, embrassa ingénument sa joue et murmura de sa voix sexiresque en mettant de la distance :
    « Merci pour cette belle soirée. »

Et il laissa Mlle Von Markov sur son palier.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé] Mer 30 Mar - 18:01

Et non, même pas un dernier verre. Sherlock est un drogué, pas un alcoolique. Ne l’oublie pas Atérys, règle numéro un de Sherlock : ’’Tu ne copuleras point avec une plante verte.’’ Mais bon, ca reste à voir ca, je te rappelle que tu as promis, et un gentleman tient toujours parole. Bon c’est vrai que si tu sors de l’hôpital en plusieurs morceaux dans une boite, ca sera plus compliqué pour que tu tiennes parole mais on saura s’arranger, moi ainsi que les autres vagins de l’île, pour te pourrir l’existence.

Enfin bon, après un « Merci pour cette belle soirée » de la part de Sherlock, ce qui est déjà fort troublant de l’entendre remercier quelqu’un, Atérys se retrouve sur le palier, dans l’obscurité du palier. La soirée est donc officiellement terminée et il est temps pour la jeune Védin de rentrer chez elle. Une montagne de vaisselle l’attend et même si elle ne voit pas trop clair et qu’elle n’a pas trop les idées en place, il faut la faire.

Une fois cette montagne gravie et le drapeau planté en son sommet, Atérys sort une bouteille de vodka, un verre type ’’verre a shoot en Russie’’ (un verre à bière quoi… hop cliché +1) et va dans son salon. Elle pose le tout sur sa table basse, met une lumière plus faible et allume sa télévision sur une chaîne quelconque. Et la elle sombre dans la boisson, pour oublier le fait qu’elle n’a toujours pas trouvé chaussure à son pied ainsi que d’autres soucis différents comme par exemple, si elle se présente à la mairie, sera-t-elle élue ? Elle aurait voulu partager ce moment de débauche avec son voisin mais il a refusé. Peut-être qu’il fait la même chose devant sa cheminée… Le verre se vide et se remplit, la bouteille se vide sans se remplir, le cerveau se vide… ah non, il l’était déjà. Et puis finalement, les yeux se ferment et les ronflements commencent. Heureusement que le canapé est confortable, la nuit sera bonne pour la planplante, après tout, Sherlock l’a embrassée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé]
Revenir en haut Aller en bas

joyeux nowel {feat. Sherlock Rechel} [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Annabella V. Lerenard feat Bella Thorne (Terminé)
» (X) Drague la si tu peux-feat Alma Rodriguez [Terminé]
» Please be gentle Hanako San ! feat Katase Kenta[Terminé]
» Joyeux Nowel !
» Joyeux noel à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Humain & Védin :: Yasashi Koji :: Habitations-