AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Hackeur/Voleur
Pouvoir :: Métamorphose
MessageSujet: Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock] Mer 17 Fév - 17:26
L'automne, une bien triste saison dans le quartier des Zéphyrs où nul arbre ne venait teinter le paysage de ces couleurs rouge et or. À cette saison, les artistes travaillaient d'avantage dans le quartier des humains mais Etheria aimait venir retrouver le calme et la sérénité de la plaine des nuages à cette époque de l'année avec le vent comme seule compagnie. Observant le ciel, la longue robe blanche de la blonde et ses cheveux volaient dans le vent. Il faisait un peu frisquet, surtout dans cette tenue, mais la Zéphyr n'en tenait guère rigueur, profitant de la sensation du vent sur sa peau. Cependant, quelque chose attira son attention, une mélodie qui se mêlait aux cris du vent. Curieuse, Etheria se lança à la recherche de l'origine de celle-ci. C'était une musique calme et harmonieuse, très plaisante à l'oreille de la jeune femme, et elle se demandait bien qui pouvait bien la jouer ici.

Après quelques minutes de marche guidée par la musique, la Zéphir apperçu un homme dans le vent. Il se tennait là, au milieu de la plaine des nuages, et jouait de son violon comme si rien ne l'entourait. La scène qui se tenait devant Etheria lui semblait à la fois étrange et merveilleuse. Les nuages couvraient la surface du plateau de verre, donnant véritablement l'impression qu'il flottait sur ceux-ci, et sa silhouette se découpait nettement sur le fond du ciel gris. Et puis la mélodie qu'il jouait avec dextérité sur son instrument et ses habits si distingué donnaient une ambiance irréelle à l'ensemble, comme si l'inconnu était revenu directement du XIXe siècle en jouant de son violon. Sa tenue étaient si raffinée qu'elle tranchait avec les costumes bariolés que la jeune femme avait l'habitude de voir dans ce quartier en été lorsque le tumulte d'artiste et de touriste remplissaient les lieux.

Silencieusement, la blonde s'approcha de l'inconnu pour venir s'installer en tailleur à même le sol, deux ou trois mètres les séparant seulement. Est-ce qu'il l'avait remarquée? En tout cas, il ne s'était pas arrêté de jouer. Ma jeune femme resta là, écoutant sa douce musique, avant d'applaudir doucement quand il eut fini.

"Bravo, vous êtes très talentueux... Un véritable virtuose. Mais ce n'est pas un temps idéal pour jouer hélas, à moins que vous ne cherchiez la solitude en ces lieux. Dans ce cas, ne vous arrêtez pas pour moi je vous prie."

La Zéphyr rougit légèrement. Elle avait aborder cet inconnu sans réfléchir et n'avait pas imaginer un seul instant que, comme elle, il cherchait peut-être le calme en venant en ces lieux aujourd'hui. Etheria commença alors à regarder le sol à ses pieds, un peu embrassée d'être venue ainsi se mêler de ce qui ne la regardait pas. La seule chose qu'elle espérait désormais, c'est que l'homme lui pardonnerait pour l'avoir ainsi dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Maire Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock] Mer 17 Fév - 23:43
Depuis le temps qu’il voulait le faire… Oui, il savait qu’il allait suer, qu’il allait maudire en silence ces efforts inutiles, qu’il se dirait qu’il devrait arrêter de fumer, qu’il s’en voudrait d’avoir des idées aussi saugrenues mais ses râles ne passèrent pas sa bouche. C’était ainsi que Sherlock se tapa toutes les marches pour monter à Celestia. Une fois en haut, il déboursa de quoi s’acheter une bouteille d’eau qu’il but quasiment cul-sec. Le Sexire retrouva le chemin pour le champ de nuage et fit une partie de la route une cigarette entre les doigts. La journée était claire, belle mais assez nuageuse pour recouvrir la plaque de verre d’un océan de coton. Bien vite le bas de son pantalon fut trempé par la condensation mais ce qu’il ressentait valait toutes les températures et engelures.

Pour une fois, et ce depuis très longtemps, il se sentit libre. Dans cet espace où seuls les éléments sévissaient… Ce vent qui s’infiltrait dans toutes ses coutures, lui caressait aussi bien son corps que son âme meurtrie. Il ferma les yeux et se laissa imprégner de la magie du lieu. Il était seul au monde, loin de ses soucis quotidiens, de ses contraintes, de ses démons… Libre de tout, même assez endoctriné pour vouloir être lui-même pendant ces quelques secondes. Quand il rouvrit les yeux, une flamme brulait au fond de ses pupilles : quel magnifique endroit. L’Anglais se promit de revenir autant de fois qu’il le faudrait pour se ressourcer.

Quand il jugea être assez loin de la populace, il s’arma de son violon et laissa ses doigts glisser le long des cordes. La mélodie était belle, lancinante mais d’une tristesse implacable. Le genre de sentiment qu’on a tous déjà ressenti une fois, où on hésite entre pleurer à chaude larme et rougir de bonheur. Inlassablement, ses notes s’offraient aux cieux et trouvaient échos dans l’être de chacun. Ajoutant encore de la mysticité à ce lieu déjà unique. Ses trilles étaient chantantes, ses blanches rondes et généreuses, ses croches piquantes mais ses silences, de plomb. Qu’importait le lieu ou son état d’esprit, le violoniste ne savait pas faire de musiques joyeuses. Ainsi, l’expression : les yeux sont le reflet de l’âme ne marchait pas avec lui : c’était bien ses mains qui trahissaient ses désirs et son histoire. Et toujours ce vent farceur qui s’engouffrait dans son long manteau, le faisant claquer au rythme des bourrasques. À croire que le musicien contrôlait la bise par le biais des mesures qu’il tissait.

Quand le trentenaire leva son archet, il fut accueillit par des applaudissements. Un léger sourire colora ses traits sérieux et il fit une petite révérence pour remercier son seul publique.
    « C’est toujours plaisant d’avoir un auditoire, surtout s’il est aussi enchanté que vous l’êtes. »

Puis son regard se posa furtivement sur la broche de la demoiselle.
    « Vous êtes une habituée des lieux ? »

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Hackeur/Voleur
Pouvoir :: Métamorphose
MessageSujet: Re: Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock] Jeu 18 Fév - 18:11
Etheria était assise sur le sol à écouter le violoniste et sa mélodie lancinante et pleine de tristesse. Il devait avoir un passé bien malheureux pour jouer une telle musique mais celle-ci était si belle. Visiblement, c'était le destin de tout les artistes d'avoir un passé chargé en larmes et en noirceurs. Que pouvait-il lui être arrivé? Cependant, c'était du passé et la Zéphyr n'avait pas à se mêler des affaires du trentenaire. Après tout, il n'y avait jamais rien à gagner à interroger un artiste sur sa vie passé. Peu importe ce qui s'était passé, la vie continuait et on ne pouvait que rouvrir d'ancienne plaie à vouloir en savoir trop. Mais... Étaient-elles vraiment refermées pour cet homme? Sa douleur était si vive dans sa musique, peut-être était-il encore meurtri par son passé.

La blonde était heureuse d'être venue écouter le violoniste quand elle vit le sourire dessiner sur ses traits tandis qu'elle applaudissait sa performance. Il semblait véritablement sincère et heureux d'avoir eu un public. De plus, il s'avéra qu'il était un véritable gentleman comme on en trouve que très rarement. C'était vraiment un personnage d'une autre époque qu'Etheria avait devant elle. Et un gentleman observateur qui, d'un furtif, regard avait vu sa plume... Avait-il compris qu'elle était une Zéphir? Essayant de son mieux de cacher son malaise, la blonde se releva et fit une révérence au violoniste.

"Effectivement, j'habite à Célestia... Je viens souvent ici, pour le travail aux beaux jours et pour trouver un peu de calme une fois ceux-ci passés. Mais j'en oublie de me présenter, je m'appelle Etheria Snow."

L'acrobate vint ensuite se mettre à côté de l'inconnu, observant le ciel distraitement. Ce paysage monochrome l'apaisait mais le vent qui se levait la fît frissonner. Après tout, sa tenue était bien légère pour la saison où les températures commençaient déjà à chuter. Instinctivement, la jeune femme se rapprocha du violoniste, cherchant à s'abriter du vent derrière lui.

"Il commence à faire un peu froid... Est-ce que vous voudriez un café ou un thé pour vous réchauffer un peu? À moins que vous ne préfériez le chocolat chaud mais ça ne vous ressemblerait pas."

Etheria afficha un petit sourire amusé en faisant cette dernière remarque, ayant imaginer l'inconnu qui semblait si distingué et sérieux boire un chocolat chaud. Pour être honnête, elle avait même fait un effort pour ne pas laisser échapper un rire moqueur afin de ne pas vexer le violoniste. La blonde se tût alors pendant quelques instants puis reprit la parole d'une voix douce et amicale.

"Mon appartement n'est pas loin. Nous pourrions y parler à notre aise et à l'abri du vent. J'ai l'impression qu'il est en train de se lever et rester ici ne servirait alors qu'à tomber malade."

D'un signe de tête, la Zéphyr désigna un groupe de bâtiment dont la silhouette se détachait dans la brume. C'était dans une de ses imposantes bâtisse qu'elle possédait un trois pièces. Ce n'était pas grand chose mais il offrait assez de confort pour une discussion et les voisins ne se plaindraient pas si l'envie de jouer reprenait le violoniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Maire Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock] Sam 20 Fév - 0:06
Touché. Sherlock avait fait mouche sur la vraie nature de sa nouvelle rencontre. Comme toutes les personnes qu’il croisait à vrai dire. Sans s’appesantir sur la gêne de la demoiselle, il embraya :
    « Un plaisir, Mlle Snow. »

Quand celle-ci s’approcha, le violoniste fronça les sourcils, toujours suspicieux. Une phrase pourrait parfaitement lui coller à la peau : se méfie toujours. Cependant, il ne recula pas, gardant la jeune femme dans son champ visuel et son masque sérieux sur le visage. La tenue légère de l’habituée ne collait pas à la saison et son frisson n’échappa à son regard aiguisé. La suite étira un léger sourire et le Sexire répondit malicieusement :
    « Il est vrai que je ne suis pas un grand spécialiste du chocolat chaud mais je ne demande qu’à apprendre…! »

En avait-il au moins déjà but dans sa longue vie ? Certainement pas pendant son enfance et encore moins lors de sa croissance. Peut-être une fois ou deux, pas plus. Lui-même laissa un soupire amusé passer ses lèvres. Les paroles de la blonde le fit à nouveau tiquer. Alors qu’Etheria l’invitait chez elle, lui déboutonnait son manteau et le tendit à la Zéphyr en pur gentleman :
    « Mon éducation m’intime de vous venir en aide pour éviter que cela n’arrive. »

Ainsi, nous pouvons apercevoir le costar gris clair que portait notre sujet : sobre, cintré, efficace : du sur mesure. Sa chemise ivoire n’était pas boutonnée jusqu’au bout laissant apparaître la naissance de ses clavicules. Ces teintes plus claires faisaient ressortir ses yeux gris bleutés ainsi que les touches cuivrées de ses cheveux bruns, en pagaille délicate. Sa toilette avait été réalisée avec assez de soin pour paraitre travaillée mais pas assez pour être dans la séduction.
    « Je vous en prie, guidez-moi. »

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock]
Revenir en haut Aller en bas

Une mélodie dans le vent. [Terminé] [PV: Sherlock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Héraclès - C'est géant ! Herc' est dans le vent! !
» Te souviens-tu de ces sourires innocents et de ces paroles dans le vent ? ~ Nina ♥︎
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Zéphyr :: Champ de nuages-