AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Jeu 19 Mai - 18:07
On était au début du week-end, la semaine de cours avait été particulièrement dure et Sophia avait bien fêté la veille pour décompresser. Le soleil commençait tout juste de se lever lorsque le réveil matin de la Capienne sonna et la réveilla. Elle s’était couchée vraiment trop tard et elle commençait sérieusement à le regretter. La jeune adolescente était un peu marmotte pour certains côtés et appréciait trainer au lit. Cependant la motivation d’aller jouer dans la forêt finit par prendre le pas sur son envie de se retourner et de se rendormir. La jeune adolescente se rendit d’un pas encore endormit vers la salle de bain en ronchonnant légèrement pour la forme. Elle prit alors une douche rapide puis s’habilla avec des habits de circonstances. Elle allait continuer à retaper une cabane dans les arbres, pas assister à un diner mondain avec ces coincés de la haute.

Sophia descendit ensuite dans la cuisine et y trouve un petit mot.

Citation :
«J’ai fait préparer un encas pour toi, il est dans le frigo.
Gros bisous.
Ta maman qui t’aime.»

La jeune adolescente ajouta de sa plus belle écriture « Merci beaucoup. Je t’aime moi aussi <3 » puis elle prit le panier pique-nique qui lui était destinée. Les premiers rayons de soleil la réchauffèrent rapidement, la journée allait être belle.

Comme d’habitude, le chemin jusqu’à la cabane s’était déroulée presque sans encombre si ce n’est qu’elle avait encore renversée quelqu’un en courant comme une folle. C’était une femme cette fois ci, brune et très belle. Sophia ne s’était, comme à son habitude, pas trop attardée sur les lieux de « l’accident » lorsqu’elle avait constaté que sa « victime » n’était pas blessée.

Après être arrivée à destination, elle grimpa ensuite l’échelle à toute vitesse puis elle se mit alors immédiatement au travail après avoir quand même prit juste le temps de s’assurer. La quasi-chute de la dernière fois lui avait fait peur et elle ne voulait pas renouveler l’exploit.

Bien lui en prit car quelques heures plus tard, alors que la fatigue commençait gentiment à émousser ses réflexes, la corde de sécurité fut mise à contribution lorsque qu’une planche moisie se brisa sous ses pieds. La jeune adolescente se retrouva dans une mauvaise posture, pendant gentiment dans le vide à plusieurs mètres du sol, attachée au niveau du ventre.
    «Bon je vais m’en sortir comment moi ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Assistante chez un fabriquant de jouets
Pouvoir :: Perturbation sensorielle
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Sam 21 Mai - 12:25
C’était une belle matinée ensoleillée, comme Lisa les appréciait. Bercée par une légère brise printanière, elle reposait à l’ombre d’arbres aux feuilles colorées. Ses yeux avaient beau être clos, ses sens étaient plus que jamais en alerte. Elle se représentait parfaitement l’environnement qui l’entourait, des sifflements perçants des quelques oiseaux batifolant au-dessus d’elle à la profusion d’odeurs émanant des bois.
Pourtant lorsqu’elle s’éveilla, ce fut pour elle comme redécouvrir le monde. Jetant un rapide coup d’oeil autour d’elle, l’Asura ne parvînt pas à estimer la durée de son somme. Pas plus qu’elle n’avait idée de ce qui l’avait menée dans ces bois voisins. Sûrement une promenade.
Fixant le ciel, elle se remémorait avoir vécu quelque chose de similaire dans le passé. S’endormir un beau jour sans espérer de lendemain et, finalement ouvrir les yeux sur un paysage complètement différent. Elle avait appris à redouter cette torpeur et craindre sa durée. Lorsqu’elle reprit pleinement ses esprits, elle débuta donc une profonde réflexion.

Le soleil attendrait bientôt son zénith et dans un élan de lucidité, la jeune femme se rappela être en congé pour le week-end. La semaine avait été rude et le gérant de sa boutique avait reçu plus de commandes qu’à l'accoutumer.
Ainsi, elle avait dû vagabonder à travers les différents quartiers avant d'atterrir dans celui des Morany : affaire classée. Du moins c’est ce qu’elle en conclut en rassemblant les derniers souvenir que la fatigue n’avait pas brouillé. Cependant, quand bien même l’immense forêt constituait un lieu d’exploration parfait, Lisa demeurait ennuyée par l’absence de compagnie et se mit en quête de rejoindre le port.

“Je suppose qu’il y aura toujours plus de monde en ville qu’ici.”

Elle se releva, secoua brièvement les plis de sa robe où s’étaient logées des feuilles, puis se mit en route. Avec le temps, elle avait appris à retrouver son chemin à partir d’un rien et il ne lui fallut pas longtemps avant d’entrevoir les lanternes qui la mèneraient à la civilisation.
Soudain, un son étranger vînt piquer son attention. Claquements, percussions : Liza percevait à quelques minutes de marche de sa position un ensemble de bruits, cadencé. Jugeant le pour et le contre, elle se dirigea presque instinctivement vers la source de cet écho.
Ne se fiant qu’à son ouïe, elle tomba finalement sur un arbre au sommet duquel quelqu’un avait réalisé un rêve d’enfant : une cabane perchée dans les nuages.
Elle s’émerveilla quelques instants de la construction avant de balayer la zone du regard. Personne.

« Bon je vais m’en sortir comment moi ? »

Innocemment, Lisa longea l’imposant tronc avant de s’arrêter sur une situation, elle devait l’avouer, assez comique. Suspendue à plusieurs mètres du sol, une jeune fille à la chevelure cyan ne semblait devoir sa survie qu’à une simple corde. Lisa présumait avoir affaire à l’architecte de la maisonnette et se résigna à connaître le “pourquoi ?” ou le “comment ?”, tant qu’il ne s’agissait pas d’une illuminée voulant reproduire du saut à l’élastique ou quoi que ce soit du genre.

“My, my…”

Elle s’approcha doucement de l’adolescente, veillant à ne pas la surprendre.

“Voilà une bien étrange façon d'admirer le paysage jeune fille. Besoin d’aide ?”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Lun 30 Mai - 20:39
    «Euh bonjour, effectivement vous avez raison, ma situation est vraiment particulière. Quant à la vue, je n’y avais pas pensé mais elle était nettement meilleur avant de chuter.», dit la petite Capienne en souriant. Comme Lisa lui semblait plus âgée qu’elle, Sophia avait opté pour le vouvoiement. «D’ailleurs ma chute ce n’était pas absolument pas voulue. Je suis accidentellement passée à travers une ancienne planche de ma cabane, elle devait être moisie. C’est très gentil à vous de proposer votre aide, je ne suis pas certaine que je m’en sortirai toute seule. Je pense que la meilleure solution est que vous grimpiez à l’échelle derrière l’arbre pour tirer la corde lorsque je grimperai au tronc.»
En attendant que sa sauveuse arrive en haut, Sophia se balança plusieurs fois pour arriver à s’agripper au tronc de l’arbre. Elle attendit alors que Lisa soit bien installer pour commencer son ascension dans une relative sécurité. Cette dernière se déroula relativement sans encombre car le tronc était glissant à causes de l’humidité de l’écorce. Sophia se glissa dans le trou du plancher et s’érafla le coude, pas grand-chose mais juste assez pour qu’elle saigne. La petite Capienne ne sentit d’ailleurs rien et ne vit pas directement sa peau prendre une teinte rouge. La difficile petite grimpette épuisa un peu l’adolescente et elle s’assit contre l’arbre pour reprendre son souffle.
    «Merci … merci beaucoup, j’aurai eu énormément de peine sans votre aide. Je m’appelle Sophia, Sophia Mac Aedan, enchantée de faire votre connaissance madame ?»
L’adolescente ne savait plus quoi faire pour la suite, devait-elle faire la bise à la belle inconnue ou devait-elle se contenter d’une poignée de main. La petite Capienne préférait la première solution bien plus amicale à son avis mais elle ne voulait pas forcer sa sauveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Assistante chez un fabriquant de jouets
Pouvoir :: Perturbation sensorielle
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Dim 5 Juin - 14:22
“Je vois.”
Lisa acquiesça avant de s'exécuter.
Mais bien qu’il ait été tâche aisée pour elle de se glisser en haut de l’arbre, remonter la jeune fille s’était avéré bien plus éprouvant que ce que son corps pouvait possiblement supporter. Innocemment, elle se rapprocha du tronc pour s’y adosser, le temps de reprendre son souffle et quelques forces au passage.
Rapidement, elle aperçu une touffe bleue se faufiler à travers les planches. Lisa ne put contenir un sourire. Décidément, cette enfant avait de l’énergie à revendre.

«Merci … merci beaucoup, j’aurai eu énormément de peine sans votre aide. Je m’appelle Sophia, Sophia Mac Aedan, enchantée de faire votre connaissance madame ?»

Lisa marqua une pause. Là où son expression ravie demeurait inaltérée, son regard parti se perdre dans le paysage ; après s'être brièvement confronté à celui de Sophia.
Mac Aedan, un nom qui n’était pas totalement inconnu à l’Asura. Et pour cause, elle avait assez côtoyé les différents quartiers pour en connaître les plus grandes personnalités. Enfin, toujours était-il qu’elle était là en tant que civil.

-Des Capiens si je ne me trompe pas…- Pensa t-elle en soutenant son sourire.
Aucune tension, aucun conflit, aucune alliance particulière : inutile d’engager hostilement la conversation. De plus, Lisa manquait de compagnie et la sienne était pour le moment assez divertissante. Aussi, et comme elle tenait à ne pas évoquer de soupçons chez son interlocutrice, elle reprit la parole comme si de rien n’était :
“Pendleton. Mais Lisa serait un bon début, glissa t-elle de sorte à mettre à l’aise l’adolescente, qu'en dis-tu, Sophia ?”

Elle l’observa quelques secondes de plus. La Capienne était jeune, assez pour que Liz’ se heurte à la barrière des âges. Réservés, impulsifs, aisément vexés, tactiles : il fallait souvent estimer le poids de chacune de ses paroles avec les mythes de cet âge. Un pli à prendre que la lady se vantait d’avoir assimilé. Néanmoins, le tutoiement demeurait un exercice particulièrement ardu. Il pouvait tout aussi bien rapprocher qu’en déstabiliser certain, Lisa la première. Ou du moins, quand elle n'étais pas celle l'initiant.
-Hum?-
Une odeur désagréable traînait depuis un moment déjà. L’air ambiant s’en trouvait assez troublé pour que l’odorat en soit alerté : c’était sans nul doute du sang.
“Le plaisir est partagé...”
Un soupir s’échappa de ses lèvres. Elle n’avait pas le cœur à jouer au jeu des courtoisies, pas plus qu’elle n’avait envie d’évaluer l’effet du sang sur un Capien. Agir vite et sans attirer l'attention, c'était le plan. Et tant que la bricoleuse resterait amicale et sous-contrôle, personne n’aurait à montrer les crocs.
“Les politesses vont malgré tout devoir attendre. Conclut elle en pointant la blessure.Il y a un nouveau problème à régler."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Mar 28 Juin - 18:48
Spoiler:
 

«Un problème Lisa ?», demanda Sophia juste avant de constater que les faibles picotements venant de son bras provenait d’une belle écorchure. La vue du sang la fit prendre peur et elle pensa un instant se rouler en boule pour essayer de dissimuler sa larme. Mais elle se rendit vite compte que cela ne la rendrait que plus suspecte et décida de sortir l’histoire comme quoi elle souffrait de l’Haemolacria. Bien que rare, c’est une maladie bien réelle et ainsi elle pouvait protéger le secret des Mythes comme elle le faisait d’habitude avec les inconnus.
    «J’espère que le vue du sang ne vous gêne pas trop car je … je souffre d’Haemolacria et il m’arrive de pleurer du sang. Certaines personnes me fuient à cause de cela.» dit la jeune adolescente alors qu’une goutte de sang commençait de perler.
Le mensonge semblait crédible et une personne ne connaissant pas les Capiens serait sans doute tombée dans le panneau. Sophia jeta ensuite un œil vers une boite à outil proche puis demanda amicalement.
    «Il doit y avoir de quoi penser et désinfecter ma petite blessure dans cette boite, vous voulez bien m’aider s’il vous plait ?»
Sans attendre la réponse, la petite Capienne se dirigea vers la boite à outil et en ressorti une trousse de premier secours. Elle en sorti une bouteille de désinfectant puis avec une ouate en disposa sur la blessure. L’adolescente dut serre les dents pour ne pas pousser des petits cris de douleurs, le liquide lui brulait le coude.
    «Est-ce que vous voulez bien prendre un passement dans la trousse et l’appliquer sur la plaie s’il vous plait?»
Sophia sourit alors à Lisa attendant sa réaction, espérant que cette dernière ne fuit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Assistante chez un fabriquant de jouets
Pouvoir :: Perturbation sensorielle
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Ven 15 Juil - 2:09

"L’Haemolacria, hum ?"
Des gestes rapides et précis, des paroles assurées et une diversion si bien trouvée qu’elle parvint à surprendre Lisa. Cependant, celle-ci ne perdait jamais longtemps de vue les faits avérés. Bien qu’elle n’ait été particulièrement charmé par leur culture, les Capiens demeuraient un sujet d’étude fondamental pour Lisa. Ses recherches lui permirent d’aisément déceler le mensonge et identifier l’origine de cette anomalie néanmoins, l’Asura devait reconnaître l’efficacité ainsi que le sang-froid de Sophia :
“Est-ce que vous voulez bien prendre un pansement dans la trousse et l’appliquer sur la plaie s’il vous plaît?
-Bien sûr… Un instant.” Elle saisit la trousse.

Une moue perplexe, presque imperceptible, déforma le visage de la blonde. D’une façon générale, cette petite s’adressait à Lisa respectueusement et répétait souvent ces mots : “s’il vous plaît”. Comme si elle craignait que la sauveuse tourne le dos à une personne blessée. Une réflexion qui vexait légèrement l’Asura. Tout de même, c’était déjà un miracle qu’une aristocrate ait su demander de l’aide. De ses différents contacts nobles, Lisa avait gardé l’image de personnes très fières, abordant la société d’un point de vue très spécial. Ne pas montrer signe de faiblesse, être mesuré, obéissant… Une existence aussi maussade que désolante conclut elle après s’être désintéressé du problème :
“Je suppose qu'il n'y a pas à s'en faire tant qu’elle respecte le secret… Songea Lisa avant de reprendre à haute voix, avec un sourire. Ne t’inquiète pas pour moi, cela ne me gène pas. Occupons-nous plutôt de ta blessure.”

Elle appliqua délicatement le pansement puis, jeta un oeil à son interlocutrice. La situation devait être assez compliquée à gérer. Son sourire plein d’anticipation réveillait une certaine empathie chez Lisa qui reprit la parole :
"Des origines inconnues et des effets secondaires imprévisibles : c’est là que s’arrêtent mes connaissances sur le sujet, ahah...Voici. Dit-elle en lui tendant un mouchoir qu'elle gardait dans une poche. Hum, je pense que tu as assez vu de sang pour aujourd’hui, tu devrais te reposer un peu maintenant."

L’adolescente avait beau être agile, elle semblait se blesser facilement. Intérieurement, Lisa se la représentait déjà couverte de la tête aux pieds de bleus, coupures et autres blessures. Une vision infernal qui l’empêchait d’annoncer son départ l’esprit tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu] Mer 17 Aoû - 18:42
Sophia n’était pas certaine que Lisa ai cru à son histoire de maladie mais elle ne pouvait pas faire beaucoup plus selon elle. Elle était cependant certaine que le Secret n’était pas en danger à cause d’elle car si la femme en face d’elle n’y avait pas crue, c’était qu’elle devait déjà connaitre les Capiens et/ou les Mythes.

La jeune adolescente était contente que l’Asura soit resté auprès d’elle pour la soigner car il est rarement simple de se prodiguer les premiers soins soi-même. La petite Capienne n’aimait pas contre pas trop l’idée de devoir se reposer.
    «Merci beaucoup, le repos est vraiment obligatoire selon vous? Je n’ai pas perdu tant de sang que ça si ? J’ai encore tant de chose à faire et si peu de temps à disposition …»
On pouvait voir et entendre que la jeune adolescente était plutôt à courir dans tous les sens dans la nature que sagement posée sur une chaise à boire du thé.
    «Ah si seulement Papa voulait bien m’aider comme avant. On s’amusait bien tous les deux mais il n’arrête pas de me dire que ce n’est plus de mon âge et plus de mon rand. J’en ai marre de la noblesse, ce n’est pas marrant du tout.»
La jeune adolescente intercepta finalement le regard de Lisa lorsque celle-ci l’imaginait maladroite et la jeune Capienne ressentit la crainte qu’elle inspirait à Lisa.
    «Vous semblez inquiète ? C’est à cause de moi ? A cause de mon œil ? Ou parce que je donne l’impression de ne pas tenir sur mes jambes ? C’est vrai que c’est déjà la deuxième fois en peu de temps, il faut que je sois plus prudente. Je ne pensais pas que cette cabane était si mal en point. J’aurai du plus m’en occuper …»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu]
Revenir en haut Aller en bas

Vers l'infini et '-' vers le bas (privé feat. Lisa Pendleton)[Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vers l'infini et l'eau de là
» "Vers l'infini et au-delà - Buzz l'Eclair" [Zack Evans/Sunggyu Kim]
» Kamoulox vers l\'infini
» Vers l'infini et au delaaaa
» Vers l'infini et au-delà...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Forêt-