AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Mar 31 Mai - 21:03




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare



Je me sépare finalement de Sherlock Rechel, le jeune homme que j'ai rencontré alors qu'il se sentait mal, que j'ai aidé en lui donnant quelques biscuits et qui a aussi tenté de me frapper. Je ne sais pas trop quoi faire maintenant, la journée est déjà bien avancée, la fin de l'après midi approche à grands pas. Je me demande ce que je peux faire et je ne vois pas grand chose... Je décide finalement de retourner à mon appartement, je m'y rends lentement et sans grande conviction. La fatigue engourdit mon corps et arrivée à ma résidence, je décide de prendre une douche histoire de ne pas m'endormir là. Une bonne douche froide, ca me réveille plus que tout. J'en ressors revigorée et pleine d'énergie, il faut que je me rhabille, j'ai décidé à présent de sortir faire un petit tour. J'enfile une robe légère et d'un rose plutôt claire puis me remaquille rapidement avant de quitter la salle de bains. J'aperçois alors un cahier sur la table de ma cuisine et en m'approchant, je me rends compte que c'est le cahier où j'inscris toutes mes nouvelles idées. En parlant d'idées, une vient à mon esprit. Je me souviens qu'adossée aux parois de la galerie toute à l'heure, j'avais pensé que c'était un joli endroit pour s'inspirer et créer des nouvelles musiques. Je prends un crayon et le cahier puis enfile mes talons assortis à ma robe avant de quitter une nouvelle fois l'appartement.

Je marche plutôt vite vers le quartier Gemma, j'ai un petit sourire aux lèvres en réfléchissant déjà aux mélodies qui pourraient s'accorder aux nouvelles paroles à venir. Je ne tarde pas à arrivée aux galeries, somptueuses et lumineuses comme dans mon récent souvenir. Je sors mes écouteurs et les mets avant de mettre en marche les mélodies encore nues de paroles. Je me balade sans faire attention où je vais, mon cahier ouvert et mon crayon dansant dessus. Je trouve plusieurs paroles intéressantes, les parois illuminées et minutieusement taillées m'inspirant au delà de ce que je pouvais imaginer.

Je me rends finalement compte que je me suis perdue, complètement perdue. Je panique un peu dans ces longs couloirs interminables, mon point de vue sur les galeries se modifiant peu à peu. Je les vois terrifiantes, me surplombant et m'écrasant, chaque couloir ressemblant au précédent. Je me dépêche, mon pas s'accélère tandis que je cherche désespérément une sortie - y en a-t-il seulement une? J'ai l'impression que les secondes qui passent frôlent les heures alors que je les passe à chercher une simple porte qui serait ma libération. Je passe devant une drôle de sculpture dans le mur et me fige quelques mètres plus loin avant de me dépêcher de faire demi tour. Une porte! C'est une porte!! Je n'attends ni une ni deux et ouvre la porte avant de m'engouffrer dedans.

J'ai cru que j'allais devenir folle si je restais une minute de plus dans les galeries. Je finis quand même par me rendre compte que je ne suis pas à l'extérieur mais dans une bibliothèque. Une bibliothèque?? Mais qu'est-ce que je fais ici moi? C'est un endroit pour les intellos pas pour les stars! Je m'apprête à sortir mais je m'arrête, n'ayant pas vraiment envie de retourner dans les dédales. Je soupire et me demande ce que je peux faire pour sortir... Je regarde autour de moi, il n'y a pas grand monde... Une idée me vient alors à l'esprit: et si je demandais mon chemin? Ce serait bien plus rapide et on pourrait même me ramener à l'extérieur! Je choisis rapidement une personne au tas et m'approche d'elle pour m'asseoir à côté.

-Bonjour! Tu viens souvent ici?

Je ne perds pas de temps, je ne drague pas, les gens ici sont trop ennuyants pour que je veuille passer une nuit avec l'un ou l'une d'entre eux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Gardienne d'enfants
Pouvoir :: Matérialisation de contes
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Mer 1 Juin - 21:09



Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare

Emi Miyuki - Kusum Registaan

"Tu es dans un labyrinthe... Besoin d'un fil rouge pour te guider?"







La journée avait merveilleusement commencé. Quand je me réveillais, le Soleil inondait déjà le désert de sa chaleur et de sa lumière. Malgré la clarté déjà bien présente, je savais qu'il était encore tôt, une habitude que j'avais depuis l'enfance. Je m'habillais alors rapidement afin de ne pas perdre une minute de cette nouvelle journée. J'enfilais ma tenue habituelle: une chemise blanche et une tunique rose à courtes manches. Un pantalon en dessous car la tunique s'ouvre au niveau du bassin. Je sortis alors de ma chambre, attrapant un livre au vol sur une des étagères et je me dirigeais dans la cuisine. Je déjeunais tout en lisant un chapitre, l'histoire était intéressante, comme toutes celles que j'avais achetées en fait. Une fois ma réserve d'énergie remplie, je sorti et traversais le quartier de Helldream afin de me retrouver dans la ville principale de l'île.


Je rejoignis les enfants et les emmenais dans la forêt de Sypholios. Au programme de la journée: jeu d'approche et baignade. Mais pour atteindre notre but, il nous fallait traverser Luxire, ce qui était assez délicat avec des enfants... Mais en coupant court, nous avons atteint la forêt en milieu de matinée. Les petits, hypers motivés, jouèrent toute la matinée et la baignade dans un des nombreux lacs présents fut la bienvenue. La journée passa encore à une vitesse folle. À peine tout le monde séchés qu'il fallait déjà rentrer. En suivant un itinéraire proche de celui de l'aller, j'ai reconduis la petite troupe en ville. Là, je leur ai lu un chapitre d'un nouveau conte: un petit garçon transformé en gnome s'y lançait dans un grand voyage... Le passage terminé, il était temps de rentrer.


Il me restait du temps avant de retourner chez moi et je décidais donc sans hésiter de me rendre à la Grande Bibliothèque. Cette immense salle que j'ai découverte dès mon premier jour sur l'île était un de mes endroits préféré. J'arrivais rapidement devant l'immense porte sculptée et entrais dans le labyrinthe de galeries. Je n'ai toujours pas fini l'exploration de ces tunnels mais je ne désespère pas de bientôt tout connaître. Je me rapproche du centre et les décors déjà magnifiques le deviennent encore plus. J'arrivais enfin à ma destination. Mon sentiment était toujours le même en arrivant dans ce lieu du savoir et de la magie. Une excitation soudaine mêlée à un calme olympien(ce qui ne me ressemblait pas du tout). Je passais sur les rangées et, comme à mon habitude, attrapais un livre au hasard. Je m'installais à la meilleure place, la mienne, à moi et à personne d'autre. Celle où il y avait le plus de lumière. En effet, la températures dans ces galeries était plutôt basse et seule la forte luminosité me permettais de rester ici quelques heures mais jamais aussi longtemps que souhaité. Alors si je pouvais rallonger mon temps ici en trouvant l'endroit le plus illuminé et en me le réservant, je n'allais pas me priver.


Je le suis donc assise à cette merveilleuse place et je regarde le livre que j'ai "choisi". C'est visiblement un conte de l'antiquité. Greco-Romain donc. Je soupire, je ne suis pas trop fan de philosophie et les auteurs de cette époque étaient des maîtres dans la matière. Mais en y réfléchissant à deux fois, je me dis que si ce livre était là, c'est qu'il touchait au fantastique. Rassurée sur ce point, je commençais ma lecture. L'histoire était intéressante, un prince athénien décide de sauver sa ville en se portant volontaire pour aller battre un monstre mi-homme, mi-taureau. Il se rend donc en Crête où il rencontre Ariane, la princesse de l'île. Celle-ci tombe amoureuse de Thésée et l'aide à se sortir du labyrinthe en lui donnant un fil. Une fois le minautore battu, le couple fuit. Mais l'histoire du labyrinthe n'est pas finie. En effet, Dédale, le créateur du labyrinthe, y est enfermé avec son fils Icare. Il décide alors pour s'échapper de fabriquer des ailes avec de la cire et des plumes. Le père et le fils s'envolent alors mais Icare, ivre de cette sensation de liberté et de puissance s'élève trop haut et ses ailes brûlent. Il tombe alors dans la mer...


Je n'ai pas le temps d'en lire plus que je suis tirée de ma lecture par une jeune femme. Sa question aussi inutile que dérangeante titillait cependant ma curiosité. Je supposais alors plusieurs raisons à sa demande: soit elle voulait des informations sur la bibliothèque, son fonctionnement ou autre, soit elle était perdue ou cherchait un endroit. Je la regardais plus attentivement. Sa chevelure rose me laissait penser à une Esertari mais j'ai appris que certaines personnes se teignaient les cheveux donc je ne tirais pas de conclusion. Elle était magnifique, c'était un fait et je sais l'admettre quand une femme est belle. Elle portait une robe rose plus claire que ses cheveux et des talons assortis. Si je pouvais me permettre, ce n'étaient pas les chaussures adaptée à l'endroit... Était-elle sûre qu'elle voulait venir ici? Mais pendant que je m'étais égarée dans mes pensées, analyses et autres réactions, l'inconnue attendait une réponse. Je troquais alors mon air de "dégage tu me dérange" et inquisiteur contre mon sourire habituel.

Bien sûr que je viens souvent! C'est pour quoi? Un renseignement? Un conseil? Tu cherche quelque chose en particulier?

Et voilà que je partais sur un interrogatoire pas très discret... Je me rendis alors compte que je ne connaissait pas mon interlocutrice. Et si je voulais tout savoir d'elle pourquoi ne pas commencer pas le prénom?


Mais au fait? Comment tu t'appelle? Moi c'est Kusum! Enchantée!

Ah! Décidément! C'était une belle journée! Après tout, quoi de mieux qu'une nouvelle rencontre pour clôturer un jour pareil? Rien! C'est pour cela qu'il faut rechercher les découvertes!




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Ven 3 Juin - 19:59




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare



Le regard que la jeune fille me lance me donne plus l’envie de me lever et d’aller me perdre dans les interminables couloirs plutôt que de lui demander des renseignements. Ce n’est pas dur de comprendre que je la dérange dans sa lecture, je suppose que j’aurais reçu ce regard-là de n’importe quelle autre personne que j’aurais abordé ici. Rah ces intellos, ils sont tellement peu sociables ! On leur adresse un tout petit mot et ils nous font un regard noir de chez noir, ils oublient même la politesse (non non je ne suis pas plus polie) ! Je retiens un soupire et m’apprête à me lever et partir quand son expression change totalement. Un sourire éclaire dorénavant son visage et a l’air plutôt accueillant, je reste finalement assise alors qu’elle prend la parole.

Wowowow, d’où est-ce qu’elle sort toutes ces questions ? Je la regarde, étonnée, mes grands yeux bleus la fixant, ma bouche bée. Je penche un peu la tête et hésite aux réponses que je vais fournir à ses nombreuses questions. Je n’ai même pas le temps d’ouvrir la bouche qu’elle reprend déjà la parole. Je suis un peu déconcertée mais je n’en montre rien du tout et réponds plutôt à son sourire. Elle se présente après m’avoir posé une énième question à propos de mon identité. Je souris un peu plus franchement, elle est amusante cette intello ! Kusum donc, mon interlocutrice… Je la regarde plus attentivement, mon regard la parcourt discrètement, comme j’en ai l’habitude. Elle semble plutôt petite et très mince. Sa peau est claire mais je m’attarde plus sur la couleur de ses cheveux. Rouge flamboyant, rien de naturel ou alors est-ce trop naturel ? Ferait-elle aussi de colorations dans ses cheveux ? Ce n’est pas très fréquent chez les rats de bibliothèques ! Je plonge mes yeux dans son regard vert émeraude, je trouve ses yeux vraiment beaux. Cette jeune fille est plutôt intéressante en fin de compte mais le fait que je la rencontre dans une bibliothèque gâche tout et je ne pense pas tenter quelque chose avec cette jeune fille. Je me décide finalement de lui répondre.

-Je m’appelle Emi Miyuki, c’est un plaisir de te rencontrer !

Je n’ai pas non plus envie de passer mon temps de faire la causette avec une fana de livres dans un endroit pas plus intéressant. J’ai surtout envie de sortir de ces galeries et de rentrer chez moi ! Je réponds donc vite à ses questions pour pouvoir lui en poser une autre.

-Oui en fait je cherche la sortie ! Tu pourrais m’aider ?

Désolée si je te dérange en pleine lecture qui semble –petit coup d’œil sur le livre qu’elle tient dans ses mains-… Passionnante… Mais j’ai besoin d’aide et dès que tu m’auras aidée je te laisserais tranquille !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Gardienne d'enfants
Pouvoir :: Matérialisation de contes
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Mer 15 Juin - 21:07



Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare

Emi Miyuki - Kusum Registaan

"Tu es dans un labyrinthe... Besoin d'un fil rouge pour te guider?"







Je remarquais seulement à cet instant que la jeune femme était désorientée. Tant pis! Je serais plus subtile et délicate avec la prochaine personne que je rencontrerai! Pendant un moment, elle a fait mine de partir... J'espérais qu'elle était juste mal installée et non que je la faisais fuir! Mais plus important: elle m'a répondu. J'enregistrais rapidement ces nouvelles informations Emi Myuki donc... Son nom me laissait vraiment supposer qu'elle n'est pas d'ici. Mon but à présent était de découvrir ses origines. Enchantée, je n'en doutais pas! Les rencontres sont merveilleuses! Et après, on peut se revoir, encore parler, encore apprendre des choses sur l'autre,...devenir amies! Toutes ses pensées agrandirent encore mon sourire. Et je faillis ne pas entendre sa deuxième phrase( et réponse à une de mes questions)


Elle s'est perdue! La pauvre! Mais cela me fit quand même sourire, ce qui n'a pas du se voir énormément puisque c'était déjà le cas avant. J'avais vu juste! C'était pas avec des talons pareils et une robe légère que l'on partait en expéditions de grottes. Décidément, je m'améliorais! Elle jeta alors un œil au livre que je tenais toujours. Était-ce une connaisseuse de lecture aussi? Qui sait! Mince! J'allais encore lui laisser un vent... Je dois me concentrer un minimum sur la discussion!


Enchantée aussi! Mais tu es sûre que tu veux sortir? Parce que c'est peut-être le destin qui t'a amenée ici pour qu'on se rencontre! Quoi? Tu ne crois pas au destin? Moi je l'aime bien, ce mot. Après tout, on dit bien de certaines rencontres que "c'était le destin", non? Une simple rencontre peut chambouler notre vie et je pense que ce genre de rencontre ne peut pas être un coïncidence. C'est définitivement lié au destin! Bien entendu, la vie n'est pas faite que de rencontre heureuse... Il y a beaucoup de situation triste et douloureuse et il est parfois difficile d'accepter ce que le destin nous réserve mais je pense que les choses tristes et douloureuses arrivent pour une raison. Tout ce qui arrive dans ce monde a une raison. Parce que je crois au destin!


Ah! Mince! J'étais repartie dans un délire... C'était incroyable que je sois arrivée à sortir un truc pareil alors que je suis nulle en philosophie! Il ne fallait pas que je l'effraie trop, ce serait dommage!


Enfin, tant que tu es là, tu ne voudrais pas jeter un œil à la bibliothèque? Qui sait, peut-être trouveras tu un livre qui te plairas?


Après tout, même si ce n'était pas son but premier en venant ici, qui ne serait pas désireux d'explorer un endroit si merveilleux?



CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Mer 22 Juin - 13:16




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare



Je suis un peu déstabilisée par le grand sourire qu’elle m’offre, surtout après que je lui ai annoncé que je m’étais perdue dans ce foutu dédale de galeries. Je demande juste un peu d’aide, elle n’a pas à se moquer de moi ! Ca arrive à tout le monde de se perdre non ? Pas besoin de me servir un tel sourire, ce n’est pas très sympa, enfin, je ne m’attendais pas à autre chose avec ce genre de personne… Je me demande comment on peut supporter de rester dans un tel endroit plus de 5 minutes, je ne sais pas si je vais y arriver personnellement, peut-être aurais-je dû rester dans les galeries… Elle ouvre la bouche, super elle est aussi enchantée que moi… Bon maintenant, elle peut m’aider à retrouver mon chemin ? Euh… Je la regarde en fronçant les sourcils alors qu’elle commence à me faire un long monologue sur le destin. Mon regard se détache d’elle et je parcours la salle des yeux sans l’écouter, je ne comprends pas un mot de ce qu’elle dit et je n’ai jamais demandé qu’elle me fasse une leçon, je veux simplement retrouver mon chemin mais peut-être est-ce trop demandé d’une fille comme elle ? Elle s’arrête un peu, enfin ! Elle me pose des questions et je faillis m’étouffer quand elle me propose de jeter un coup d’œil à la bibliothèque au cas où je trouverais un livre qui me plairait. Je fais un petit sourire en coin en agitant mes mains devant moi.

-Euh non merci sans façon ! Je veux juste sortir, je n’ai jamais voulu venir dans une bibliothèque !

Je lui souris, un peu mal à l’aise, ce n’était finalement peut-être pas une bonne idée de venir ici, je me lève et m’incline un peu poliment.

-Excuse-moi de t’avoir dérangée ! Je vais me débrouiller toute seule ne t’inquiète pas ! Encore désolée pour le dérangement !

Je me tourne et regarde autour de moi une quelconque porte qui peut me faire sortir de ce bâtiment.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Gardienne d'enfants
Pouvoir :: Matérialisation de contes
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Lun 27 Juin - 21:25



Je suis dans un Dédale,

sers-moi d'Icare

Emi Miyuki - Kusum Registaan

"Tu es dans un labyrinthe... Besoin d'un fil rouge pour te guider?"







Emi refusa gentillement ma proposition mais ce qu'elle me dit après me laissa perplexe. Elle n'avait jamais voulu venir dans une bibliothèque? Mais pourquoi? Qu'y avait-il dans cet endroit merveilleux qui lui déplaisait? J'ajoutai cette questions aux autres que je comptais lui poser. Elle me sourit alors d'un drôle de sourire, comme si elle s'excusait ou qu'elle se sentait gênée. Mais ma grande stupéfaction fut de la voir se lever pour parti. Je n'avais jamais entendu autant d'idioties dans une même phrase! Déjà, elle pensait m'avoir dérangée alors que j'étais toute contente d'une nouvelle rencontre. Après elle me dit de ne pas m'inquiéter, qu'elle se débrouillerait toute seule, comme si elle allait trouver la sortie d'elle même alors qu'elle ne savait même plus par où elle était entrée! Car ses regards à gauche à droites m'indiquaient clairement qu'elle ignorait par où aller. Je me levais alors d'un bond et lui pris la main pur la tirer avec entrain vers la sortie.


Attend! Tu ne pense quand même pas te reperdre encore? Je t'accompagne! Et puis.... Ah! Mince! Attend moi un instant!


Je m'étais arrêtée net sur le seuil de la bibliothèque. Une pensée m'avais traversée l'esprit et je ne pouvais l'ignorer. Je retournais alors rapidement à ma place et allais ranger le livre que j'avais commencé à sa place. Après tout, il faut toujours ranger les livres quand on ne les lit pas, sinon on risque de les égarer et on ne les trouve plus et c'est horrible. Bref. Je reparti en direction d'Emi et, lui reprenant la main pour l'entraîner à ma suite, je m'engouffrai dans les couloirs illuminés du quartier Gemmas.


La Grande Bibliothèque se trouve au centre du quartier donc le chemin le plus court vers la sortie sera quand même long!


C'était à titre purement informatif mais j'avais enfin compris que ma compagne ne souhaitait pas s'éterniser et je me dis que cette donnée l'intéressait. De plus, vu la longueur du trajet, je me demandais si ses pieds survivraient.


Puisque on va marcher un moment, si tu me parlais un peu de toi?


Bon on est d'accord, il y avait beaucoup plus discret comme manière de lui demander des infos sur sa vie mais le trajet ne me paraissait pas long de mon point de vue et je n'avais donc pas le temps de faire dans la subtilité.



CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Jeu 30 Juin - 20:16




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare



Je cherche une porte de sortie mais j’ai l’impression que la porte par laquelle je suis entrée a disparu, j’ai un sens de l’orientation si pourri que cela ? Je ne pensais pas être capable de me perdre aussi facilement, j’ai un peu honte de moi. Je m’avance un peu, j’ai vraiment envie de quitter cet endroit le plus vite possible. J’ai horreur des bibliothèques, il y a des livres partout et derrière pleins des intellos, ça me donne la nausée, ce n’est vraiment pas un endroit pour les stars telles que moi ! Je sens soudainement une main prendre la mienne et me tirer vers la direction opposée à la mienne. Je tourne la tête et regarde avec étonnement la petite tête rouge qui m’entraîne vers la sortie. Elle me dit qu’elle m’accompagne mais avant de continuer sa phrase (je ne relève pas sa remarque sur mon sens de l’orientation) elle s’arrête et je lui rentre presque dedans. Nous sommes sur le seuil de la bibliothèque et pourtant elle fait demi-tour, je la suis avec de grands yeux et l’observe bouche bée alors qu’elle range soigneusement le livre qu’elle lisait avant son arrivée. Je soupire en passant une main las sur mon front, c’est bel et bien une intello qui va m’aider à retrouver mon chemin… Elle revient ensuite vers moi et en me reprenant la main, elle me tire dans les grandes galeries. Elle m’informe que la bibliothèque se trouve au centre des galeries et que le chemin est super long, je retiens un long soupire, d’abord je vais devoir marcher et en plus en compagnie de cette jeune fille !

Puisque on va marcher un moment, si tu me parlais un peu de toi?

Je la regarde longuement, d’où elle est intéressée par ma vie ? Ah oui, c’est vrai, je suis une star donc j’intéresse tout le monde ! Je regarde autour de moi, les magnifiques murs qui nous entourent, elle n’est pas très discrète et ses questions sont directes, elle ne prend pas vraiment des gants à ce que je vois. Je lui fais un petit sourire continuant de la suivre dans les galeries.

-Et bien, comme tu le sais déjà, je m’appelle Emi Miyuki, je suis une chanteuse japonaise très connue par ici ! Peut-être as-tu déjà entendu parler de moi ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Gardienne d'enfants
Pouvoir :: Matérialisation de contes
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Dim 28 Aoû - 11:57



Je suis dans un

Dédale,

sers-moi d'Icare

Emi Miyuki - Kusum Registaan

"Tu es dans un labyrinthe... Besoin d'un fil rouge pour te guider?"







Comme je m'y attendais, Emi ne sembla pas ravie par l'idée de marcher un moment, je l'observai avec attention tout en écoutant sa réponse. Ses cheveux étaient une curiosité, serait-il possible qu'elle soit...? mais ses paroles me coupèrent dans ma contemplation. J'avais beau être une fille, j'avais du mal à faire plusieurs choses à la fois. Enfin, c'était surtout quand on me parlait que le problème se posait. Etant donné que si je faisais autre chose en même temps, je zappais souvent une partie du dialogue ce qui, j'en étais consciente, était impolis. Je m'arrêtais donc dans mes réflexions physiques pour m'intéressé aux réponses.


Ainsi donc,elle était chanteuse. Japonaise, en plus. Je l'observais alors différemment. Après cette révélation, je pouvais en effet reconnaître cette fierté et cet air que les stars avaient et je n'avais aucun mal à imaginer cette femme sur une scène. Cela ne m'étonnais pas. En tout cas, j'aurais été plus étonnée si elle m'avait dis qu'elle était institutrice. Je réfléchis ensuite rapidement à si je connaissais des chansons japonaises mais aucunes ne me vint en tête. Je décidais alors de poser mes questions et de répondre à sa réplique.


Je dois admettre que mes connaissances sur ton pays son faibles. Je ne me suis jamais vraiment intéressée à cela... Mais alors qu'est ce que tu es venue faire ici? Je veux dire, ce n'est pas un endroit très fréquentée par les gens de la scène. Ah! Et tant que j'y suis à te poser des questions, tu n'aimes pas les bibliothèques ni les livres? Tu n'aimes pas lire?


Je devais avouer que sa réponse, que je pressentais, m'attristais déjà. Je l'observais à nouveau et j'essayais de deviner son âge. Je l'estimais à environs 20-25 ans mais je savais pour en être le cas que les apparences étaient souvent trompeuses. Je m'arrêtais pour la énième fois sur ses cheveux. Leur couleur pour le moins inhabituelle m'intriguait. Je n'arrêtais pas de me demander si elle étais aussi, peut-être, une Esertari mais je savais que les colorations existaient tout comme je n'ignorais pas que les Hommes nous avaient oubliés. Mais était-ce néanmoins possible qu'elle soit une mythe? C'était la seule question que je devait poser discrètement à moins d'être sûre du fait que mon interlocuteur soi un mythe.


Dis, tes cheveux c'est naturels? Parce que, rose, ce n'est pas une couleurs très courante par ici, et encore moins au Japon, je me trompe?


Je tournais à un croisement tout en écoutant ses réponses.



CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Ven 2 Sep - 16:38




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare


La demoiselle en ma compagnie semble être très curieuse et ses questions sont plutôt directes, je pense que c’est dans son caractère même si j’aurais aimé que ce soit juste parce que je suis une star. J’ai l’impression de subir un interrogatoire ou une interview, au choix. Je retiens pourtant mon exaspération, si j’en ai pour longtemps avec elle dans ces dédales, autant essayer d’améliorer l’ambiance en était plus sympa. Je réponds donc en me présentant sommairement et simplement, je sais que parmi ces maigres éléments, elle trouvera de quoi me poser d’autres questions et maintenir le dialogue. Au fond, c’est plutôt attachant comme caractère et je pense que je répondrais à ses questions si elle m’en repose. Mes pieds commencent déjà à me faire souffrir ce qui est normal mais j’y suis habituée et si le trajet n’est pas trop long, je ne devrais pas trop souffrir. Elle semble réfléchir un peu et je souris en me demandant si elle cherche quelles questions elle peut me poser encore. Ce qu’elle me dit ne m’étonne pas vraiment, je ne connais pas beaucoup de monde qui s’y connaissent sur le Japon à part ceux de ma nationalité évidemment ! Personne ne s’y intéresse et je trouve ça tout à fait normal à vrai dire. Mon sourire s’agrandit encore quand elle me demande ce que je suis venue faire ici, disant que ce n’est pas un endroit très répandu pour les stars. Elle me demande par la même occasion si je n’aime pas les bibliothèques, les livres et donc lire. Je réfléchis un peu pour répondre correctement à ses questions avant de regarder à nouveau les parois et de répondre.

-Et bien, je suis venue ici pour trouver de l’inspiration pour mon prochain single mais je me suis vite perdue, c’est comme ça que je me suis retrouvée dans la bibliothèque. Non je n’aime pas lire et tout ce qui touche à la lecture, je sais juste écrire mais je ne lis jamais ! Et toi ? Je suppose que tu lis beaucoup ?

Elle m’observe encore, j’ai l’impression qu’elle essaye de définir qui je suis et de trouver les réponses à ses questions qu’elle n’a pas encore posées. Je me trompe sûrement encore, je ne suis pas très douée avec les autres et je suis très nulle pour définir leur caractère. Je passe une main dans mes cheveux roses et la suis dans les couloirs, à combien de temps sommes-nous de la sortie ? J’ai la sensation que les murs se resserrent sur nous et qu’ils vont nous écraser. Peut-être que je suis un peu claustrophobe au fond… Je sors de mes pensées quand Kusum me parle de mes cheveux. Je ris un peu à ses questions, ce n’est pas de la moquerie mais je trouve ça adorable qu’elle pense que mes cheveux sont naturellement roses.

-Non bien sûr que non ! Ils sont noirs normalement mais ça fait très longtemps que je les teins en rose ! Et toi ? Tes cheveux rouges sont-ils naturels ? D’ailleurs tu ne m’as pas dit ta nationalité !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Gardienne d'enfants
Pouvoir :: Matérialisation de contes
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Sam 17 Sep - 20:13



Je suis dans un

Dédale,

sers-moi d'Icare

Emi Miyuki - Kusum Registaan

"Tu es dans un labyrinthe... Besoin d'un fil rouge pour te guider?"







Emi me regardait mais elle reporta vite son regard sur les parois tout en répondant à mes questions. La raison de sa venue était son travail,ce à quoi je n'avais pas penser, je ne pouvais pas penser à tout, mais je comprenais qu'elle se soit perdue. L'endroit n'était pas connu pour ses panneaux d'indications ni pour être un réseaux logique. C'était tout simplement un labyrinthe où seuls ceux qui le connaissait par coeur pouvaient se balader sans inquiétude. Il m'avait fallut un moment pour retrouver la sortie, la première fois que j'étais venue. Quand j'avais enfin trouvé la sortie, javais bien dû avoir pris soixante ans! mais la proximité du désert et de Mirah, ma "ville", avait vite fait de régler le problème en m'apportant les dernières chaleurs de la journée. Mais si quelqu'un venait et déambulait simplement en pensant à autre chose, comme écrire une musique, c'était sûr que les chances de se perdre étaient de 200%!!


Sa deuxième réponse, bien que prévisible, m'attrista quand même un peu... Je me doutais bien depuis ma rencontre avec la jeune femme qu'elle n'avait pas vraiment d'intérêt pour les bibliothèque et pour tout ce qu'elles contenaient mais je trouvais ça triste, tout ce qu'elle perdait en savoir!! Sans compter sur l'amusement que procurait la lecture, un vrai bonheur! Mais elle m'avait retourné la question!! Il fallait que je réponde, non?


J'adore lire! je pourrais passer mes journées à ça si le devoir ne m'appelait pas! Mais dit moi, comment tu écrit sans lire? Si tu lit beaucoup, l'écriture n pourrait en être que meilleure, non? Et puis c'est triste! J'ai déjà lu pleins d'histoires super et je suis certaine que tu trouverais des choses que tu adorerais! Et puis, il y a aussi pleins de livres sr les Mythes! Ca ne t'intéresse pas?


Je ne savais pas si c'était correct de dire ce que je venais de dire... Et puis, j'avais parlé des Mythes! De nous! Si elle n'était qu'Humaine, elle ne saurais pas de quoi je parlais! Mais au moins, je savais rebondir et me justifier sans avoir à mentir si elle ne savait rien à notre sujet! Je reporte ensuite mon attention sur Emi. Elle semblait un peu plus nerveuse, elle était pressée? Elle avait un rendez-vous? Je regardais ses pieds. J'espérais que ce n'était pas à cause de ses chaussures qu'elle se sentait pas bien.

Dis, pourquoi tu as mis des chaussures pareilles pour venir dans des grottes?



La question m'avait échappée, comme toute les autres en fait. Après sa réponse, je la questionnais sur ses cheveux. Elle rit de bon coeur et ça m'a fait sourire. A l'origine, ses cheveux étaient noirs, comme ceux de tous les Japonais. Dès cette déclaration, j'excluais le fait qu'elle soit une Esertari aussitôt. Dès que je compris ça, je me suis dit que les chances qu'elle soit une Mythes étaient presque inexistantes. Elle les teintait donc depuis longtemps, très longtemps. Mais combien de temps? Mais elle me retourna la question, et je paniquais intérieurement. Je ne pouvais pas lui dire que c'était naturel. Mais je ne pouvais pas mentir non plus, je m'en savais incapable.


Je suis Indienne de naissance! Mais dit moi, quand tu dis que tu te teint les cheveux depuis très longtemps, c'est depis combien de temps exactement? Et tu as quel âge?





CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Ven 23 Sep - 23:07




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare


Je me demande pour le énième fois ce que je fais ici, réduite à me faire guider par une bavarde pour retrouver la sortie ! J’ai de plus en plus mal aux pieds mais je cache ma douleur du mieux pour ne pas qu’on remarque qu’à force, marcher avec de telles chaussures n’est vraiment pas pratique ! Je pensais que j’allais être très inspirée par ce lieu et je l’ai pas mal été mais le fait que je me sois perdue à tout gâcher et finalement je n’ai pas écrit grand-chose. Déception de savoir que je suis finalement venue ici pour rien et que j’aurais simplement pu rester chez moi.

Elle me demande si j’aime lire et ma réponse qu’elle avait sûrement devinée est non et elle semble évidemment déçue par ma réponse. J’ajoute que j’aime écrire puisque je compose moi-même mes chansons et ça lui semble illogique que j’aime écrire sans aimer lire et elle prétend que lire améliorerait mon écriture. Je secoue un peu la tête sans y croire un mot, je m’en sors très bien sans lire aucun livre ! Je hausse les épaules mais quelque chose me fait tiquer, elle a prononcé le mot mythe. Je ne laisse rien paraître mais je l’observe un peu plus longtemps, je commence à la considérer comme un mythe évidemment mais elle aurait pu être un peu plus discrète. Elle n’a sûrement aucun soupçon sur le fait que je sois un Mythe et tant mieux si pour le moment ça reste ainsi, elle l’apprendra bien assez tôt puisqu’elle a réussit à capter mon intention de cette manière.

-Je ne suis pas d’accord avec toi parce que si je lis des livres, ils seront en français et que je ne chante qu’en japonais alors je suppose que ce n’est vraiment pas utile ! Excuse-moi mais ce genre de choses ne m’intéresse pas du tout.

Mes pieds continuent de me faire souffrir et je sais que la seule façon de ne pas y penser c’est de penser à autre chose. Le problème est que je commence sérieusement à en avoir de ces parois bleues et que la seule autre chose qui peut occuper mon esprit est… Je tourne la tête et pose mon regard sur mon guide en me disant qu’au moins elle pourrait me servir à autre chose qu’à me guider ! En réalité, je n’ai pas eu le temps de répondre avant ses deux autres questions sur mes chaussures et mes cheveux. Il faut que je retienne tout et que je réponde à une question à la fois et que j’y réponde dans l’ordre. Je commence à répondre à sa question sur les livres puis à celle sur mes chaussures :

-J’ai mis ces chaussures parce que je n’ai que des chaussures comme ça ! Et que ce sont celles qui allaient le mieux avec ma tenue c’est aussi simple que ça !

Je décide de m’intéresser à elle après avoir parlé de mes cheveux surtout pour faire passer le temps plus vite. Elle m’apprend qu’elle est indienne de naissance mais ne réponds pas à ma question sur ses cheveux ce qui attise ma curiosité et je comprends un peu plus ce qu’elle pourrait cacher mais je ne fais pas de conclusions hâtives. Elle aussi se doute de quelque chose puisqu’elle me demande depuis combien de temps je me teins les cheveux et quel âge j’ai. J’ai un petit sourire amusé et lui réponds ensuite, me réjouissant de retourner la question.

-Depuis le début de mon adolescence et j’ai 21 ans ! Et toi, quel âge tu as ? Et tes cheveux ils sont naturels ?

21, 22 ou 23 ans ça dépend de mon humeur mais puisque la jeune femme avait l’air plus jeune autant rapprocher son âge du mien non ? Enfin, à quelques centaines d’années près évidemment !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Esertari
Métier :: Gardienne d'enfants
Pouvoir :: Matérialisation de contes
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Sam 29 Oct - 16:56



Je suis dans un Dédale,

sers-moi d'Icare

Emi Miyuki - Kusum Registaan

"Tu es dans un labyrinthe... Besoin d'un fil rouge pour te guider?"







Alors que j'essayais en vain de la convaincre des bienfaits et de l'intérêt de la lecture, Emi avait l'air d'avoir déjà pensé à la question plus d'une fois et était donc sûre de ses arguments, si tant est que c'en était. En bref, elle ne voyait pas en quoi ça lui serait utile de lire alors que c'était écrit en français, ce qui se tenait en soi mais qui était loin de me satisfaire.


Mais cette île regorge sûrement de littérature japonaise! Et puis, rien ne t'empêche de tirer des idées de récits! En fait, la langue n'as pas d'importance, ce qui compte, c'est les idées que les histoires peuvent te transmettre! Je suis sûre que tes chansons seront plus originales que de simples histoires d'amour!! Car les chansons sont souvent des chansons d'amour, non? Ca ne te dérange pas de tout le temps écrire sur le même thème? Les mêmes choses tout le temps? Genre "Je l'aimais mais il m'a quittée pour une autre" ou alors "Je l'aime mais lui pas, que je suis malheureuse!" ou même " Pardonne-moi mon amour, j'ai fait une bêtise, mais je suis désolée, je vais me racheter, promis!"? Parce qu'il y a bien un moment ou tu auras fait le tour du sujet! Alors que les livres t'apportent un choix infini!


Alors qu'elle réfléchissait sûrement à ce qu'elle allait répondre à ma question sortie toute seule sur ses chaussures, Emi s'était perdue dans la contemplation des murs et de l'endroit incroyable où on marchait. Mais elle finit par tourner la tête et me regarder de manière assez insistante.Je ne savais pas trop quoi penser du regard qu'elle me faisait... J'avais quelque chose sur le visage? J'avais dit quelque chose qu'il ne fallait pas? Je réfléchissais à ce que j'avais bien pu faire pour mériter un tel coup d'oeil? Mais elle finit par s'expliquer sur mon étonnement comme si de rien était et j'ai alors décidé d'en faire de même. Si ce n'était rien, pas la peine de s'inquiéter! Je lui donnais mon attention pour découvrir qu'elle n'avait que ce genre de chaussures et que c'était la paire qui allait le mieux avec la robe qu'elle portait!


Mais pourquoi tu n'achète pas des chaussures moins douloureuses pour quand tu vas te promener! Avec ça, tu ne peux même pas courir ou marcher des longues distances! c'est stupide, ça sert à rien! Et puis, pourquoi tu voulais les assortir à ta robe? C'est si important? Et du coup, tu as combien de chaussures?


Je l'écoute attentivement puis elle me répond à propos de ses cheveux et de son âge. Madame la directrice de l'orphelinat me disait souvent que j'étais naïve mais je savais quand même que les autres savent mentir bien mieux que moi et que les personnes dites "Mythes" étaient particulièrement douées pour ça. Du coup, quand elle m'a dit qu'elle se colorait les cheveux depuis le début de son adolescence, je savais que ça pouvait facilement dater de quelques dizaines d'années. Et l'âge qu'elle s'était donné pouvait juste être celui qu'elle faisait physiquement. Je dois donc avouer que je n'ai pas vraiment tenu compte de ses nouvelles réponses. Mais je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle me retourne la question! C'est quoi cette idée? Depuis quand les gens vous posent des questions comme ça sans vous y préparer? Mais je devais suivre les idées que j'avais préparées au lieu de paniquer. Après tout, j'étais prête à ce genre de questions...


A peu près comme toi! Et oui, mes cheveux sont naturels!


Maintenant que c'était dit, je pouvais réfléchir plus posément. La couleur de ses cheveux n'était pas naturelle et, si je me souvenais bien, sa main était plus froide que la mienne quand je lui ai pris la main pour la sortir de la bibliothèque tout à l'heure... Mon Dieu! Merci de m'avoir donné une mémoire qui me permette de me rappeler de détails aussi idiots! Du coup, ce n'est pas une Esertari. Elle n'a pas d'attribut végétaux, pas une Védin! Pas d'attributs animaux non plus donc pas une Morany! Je n'ai vu aucune plume dans ses cheveux donc ce n'est pas une Zéphire, pas plus qu'une Gemmas vu sa taille et l'absence de pierres précieuses. Enfin, elle ne portait aucun bandages ou pansement pour masquer un quelconque tatouage ce qui supprimait les Asuras de la liste du mythe qu'elle pouvait être. Il restait donc comme choix: Capienne, Atlantin...ou Sexire. Je réfléchissais au différents moyens de savoir qui elle était vraiment. Mais pourquoi j'étais si sûre qu'elle était un Mythe? Intuition, encore et toujours! C'est fou ce que je l'aime celle-là! Mais j'en oubliais de poser mes questions!!!


Au fait! Qu'est ce qu'une chanteuse japonaise vient faire ici? Tu n'aurais pas eu plus de succès dans ton pays d'origine? Parce que venir sur une île perdue pour faire carrière, c'est un peu bizarre non? Les affaires vont bien?



CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu] Jeu 3 Nov - 15:27




Kusum Registaan & Emi Miyuki


Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare



Elle n’arrête pas d’essayer de me convaincre que lire est une chose merveilleuse qui pourrait, selon elle, m’inspirer pour mes futures chansons. Ses commentaires sur ce qu’elle croit être les thèmes principaux de mes chansons m’énervent un peu et me contrarient parce que je trouve ça déplacé de se permettre de faire des critiques sur des chansons que l’on n’a jamais écouté. Elle a l’air persuadée que je trouverais une inspiration débordante en lisant ses livres et que mes chansons en seraient plus riches. Je retiens un long soupire et ma bouche se crispe un peu sous l’exaspération tandis que je fais un geste pour lui montrer que je n’en ferais rien.

-Tu m’as dit que tu n’avais pas vraiment de connaissances sur mon pays ni sur moi n’est-ce pas ? Alors comment peux-tu prétendre que je ne fais des chansons que sur l’amour ? C’est déplacé de ta part de dire que mes chansons ne sont que sur ce thème 100 fois revisité ! Je n’ai besoin d’aucune inspiration, j’ai déjà tout ici, et là.

Je dis le ici en posant mon index sur mon front puis le là en posant ma main à l’endroit où se trouve mon cœur. Je réponds ensuite à sa question sur mes chaussures, elle m’observe vraiment dans tous les sens pour remarquer que j’ai un peu de mal avec mes chaussures à talons. Encore une fois, toutes ses petites remarques me tapent un peu sur les nerfs et j’essaye tant bien que mal de me calmer et de ne pas perdre mon sang froid. Elle ne peut pas s’empêcher de poser toutes les questions qui lui passent par la tête et je remarque aussi qu’elle ne doit pas faire très attention à la mode…

-Je ne cours pas et je ne fais pas de longues distances d’habitude donc j’ai pas besoin de m’acheter des chaussures hideuses pour faire ce que je ne ferais pas. Oui c’est important d’assortir mes chaussures à ma robe, je ne pense pas que porter une robe rose avec des chaussures bleues soit très beau, il y a quand même un minimum ! Je ne sais pas combien j’ai de paires de chaussures, probablement une pour chaque tenue donc ça en fait… Beaucoup !

Je vois bien à sa tenue qu’elle ne doit pas être une fan de mode et de tenues vestimentaires et je ne m’étonne pas trop des ses commentaires : quand on se fout de la mode, on trouve ceux qui y prêtent attention bizarres. Je réponds ensuite à sa question sur mes cheveux et sur mon âge, disant à peu près la vérité. Mes cheveux ne sont pas du tout naturels après tout et le seule petit mensonge est à propos de mon âge quoique j’ai vraiment 21 ans physiquement donc ce n’est qu’un demi-mensonge ! Je lui retourne la question, autant en connaître aussi un peu sur elle pour faire passer le temps non ? Sa réponse est plutôt courte, et vague, ce que je trouve un peu louche, elle a « à peu près mon âge » et ses cheveux rouges sont naturels. De plus elle connaît l’existence des Mythes… J’essaye de ne pas trop réfléchir à ça, de toute façon, il y a pas mal de Mythes et ce n’est pas si rare d’en croiser, si ? J’essaye quand même de deviner ce qu’elle serait si elle était un Mythe. Ce n’est pas très difficile en soi, sa couleur de cheveux et, en y repensant, la chaleur de sa main quand elle a pris la mienne me font plutôt penser à une Esertari. Je n’en dis rien cependant, je pourrais me tromper et ce serait embêtant de lui demander « Es-tu une Esertari ? » si elle n’est qu’une Humaine au courant des Mythes… Cela pourrait me griller moi-même. Elle recommence à me poser des questions, je ne sais pas ce qu’elle a en tête, elle doit être très très curieuse pour avoir autant de questions à me poser ! Je réponds vaguement à ses questions mais suffisamment pour qu’elle ne se doute de rien.

-En réalité, j’ai beaucoup voyagé avec mes parents pendant mon enfance et mon adolescence et je n’ai pas beaucoup vécu au Japon… Après leurs morts, je n’avais pas trop envie d’y retourner et je me suis retrouvée ici alors que je continuais à parcourir le monde ! Les affaires marchent assez bien, ma carrière débute plutôt bien ! Et toi ? Au fait tu ne m’as pas dit quel était ton métier ! Qu’est-ce que tu es venue faire sur l’île ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu]
Revenir en haut Aller en bas

Je suis dans un Dédale, sers-moi d'Icare [pv Kusum][Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» Je suis dans la merde, j'ai besoin de toi → ELIOTT MON POUSSIN.
» [Mission] Gêneur ça rime avec frimeur
» Recrutement BlacKOuT x)
» J.D. APPLE KOVALEVSKI ► nina dobrev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Gemma :: Grande bibliothèque-