AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Mar 14 Juin - 22:48

Ca fait déjà quelques mois qu’Atérys est Maire de l’ile et il est maintenant temps de savoir qui elle gouverne… Elle sait qu’elle a sous gérance des humains, des Védins, des Moranys, des Atlantins et des Capiens, même si elle ne préfèrerait pas avoir de ces derniers avec elle… Vilaine Séléné !!!

Et pourtant c’est bien chez une Capienne qu’elle va aujourd’hui. Chez THE Capienne par ailleurs, la Princesse Gwihir. Et pourquoi cela ? Parce que : ’’Il se peut que certaines portes s’ouvrent si d’aventure vous veniez à être élue.’’

Et bien maintenant elle l’est donc elle espère avoir ses réponses, surtout qu’elle prête une attention particulière aux petits détails des gens qu’elle rencontre, pour voir si jamais plusieurs personnes pouvaient avoir la même particularité mais bon pour le moment, Atérys n’a toujours rien trouvé comme point commun qui pourrait définir une nouvelle race qu’elle ne connait pas.

Une fois arrivée ’’aux milles et unes pages’’, la jeune Védin passe la porte sans se baisser (oui je sais, je le précise à chaque fois mais Atérys est si grande que c’est rare qu’elle n’ait pas à se baisser) Enfin bref, elle se présente à l’hotesse d’accueil qui, d’après ce qu’a pu entendre Atérys, s’appelle Elise aujourd’hui. Comment elle le sait ? Et bien c’est une jeune femme rousse avec des mèches blanches et ça, c’est suffisamment pas commun pour que la planplante s’en souvienne.

- Bonjour Mademoiselle Elise, est-il possible que je m’entretienne avec la Princesse ? J’ai besoin de la voir en huis clos dans son bureau. Dites-lui que c’est de la part d’Atérys Von Markov, elle me connait.

- Je vais voir si Madame est disponible. Je vous laisse prendre un siège en attendant… Le parfum du jour est Rose pour le thé, je vous en sert une tasse ?

- Pas besoin de thé merci, je vais patienter dans la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Mer 15 Juin - 20:04
Voilà quelques temps déjà que la Védin avait été élue maire de l’Île sans que la Capienne n'ai eu l'occasion de la revoir depuis. Un évènement en soit, vu qu’elle était la première de son ethnie à occuper ce poste. Elle avait même été légèrement jugée par la Capienne afin de voir quels étaient ses buts afin de rassurer l’Exilée, là où se tenait le siège des Mythes, là où se retrouve une grande partie des pouvoirs de l’Île. La Princesse y siégeait, en tant que responsable des Capiens, d’ailleurs, et c’était bien en tant que tel qu’elle avait dû jauger la Védin. Proie ou menace ? Ennemi ou allié ? Chez les Capiens, derrière chaque mot se trouve un jugement, un statut, jamais gris, toujours noir ou blanc. Et cette fois, son jugement d’une Védin avait été positif. Non pas qu’elle ne serait jamais une menace, mais au moment « t », elle était plus proche d’une possible alliée et ainsi avait bénéficié du soutien de la Princesse capienne. Du temps avait passé et jusque-là, rien n’avait justifié une remise en cause de cette décision et c’est bien une fois que la maire fut bien installée à son pouvoir qu’elle vint rendre visite à la Princesse.

La Princesse, à cet instant-là était bien en son bureau. L’heure été déjà avancée dans l’après-midi et elle se préparait à clore son travail de la journée, la lecture de ses missives, la dictée de ses réponses lorsqu’on lui annonça l’arrivée d’Atérys. Une fois que l’information eu coulé au fond de son esprit et que de nombreuses pensées et calculs politiques aient traversé son esprit, elle sourit et répondit à son majordome qui était venu la prévenir.

« - Très bien. Tu peux la faire monter, Alfred. »
Dit-elle sans cérémoniel, comme si souvent lorsqu’elle est seule avec ses plus proches serviteurs.
« - Dois-je prévoir quelque chose de particulier ? »
« - … juste des rafraichissements, je pense. »
« - Restera-elle… à souper ? »

La Princesse sourit largement… Car il y’avait bien des manières de partager sa table… Puis elle secoua la main, comme pour nier.
« - Je doute qu’on en arrive là. Elle est ouverte, mais pas encore une amie. Ni une ennemie. »
« - Très bien. Je vais la mander. »


Dix petites minutes après s’être annoncée, Atérys est donc abordée par un majordome en costume tiré aux quatre épingles, qui vient l’informer qu’elle peut le suivre. Il a une petite moustache ouvragée et taillée de frais, gracieuse, poivre-et-sel, comme sa chevelure. Ses mains sont gantées et il porte un nœud papillon. Il semble dater d’un autre âge, et pourtant, au sein de ce lieu, il est en même temps l’incarnation même du majordome, parfaitement dans son élément.

« - Dame Von Markov ? Si vous voulez vous donner la peine de me suivre, ma maitresse vous attend. »


Puis, dans un mouvement mesuré, il tourna sur ses talons dans un mouvement de sa queue-de-pie et l’emmena dans le bureau où patientait la responsable de tous les Capiens de l’Île. Assise à son bureau, un pot-pourri d’écorce d’orange parfumant la pièce, elle semblait prête à lancer des discussions sur bien des choses, prête à parler longuement. Son bureau était bien rangé, l’encre à sa place, les plumes dans leurs écritoires. Le sourire de la Capienne ne laissait aucun doute planer, Atérys était la bienvenue en son étude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Mar 21 Juin - 19:02

- Dame Von Markov ? Si vous voulez vous donner la peine de me suivre, ma maitresse vous attend.

Le majordome de la Princesse a tiré Atérys de ses pensées et de ses réflexions sur comment elle va aborder le sujet avec la cheffe des Capiens et son unique lien vers l’Exilé.

- Très bien.

Le majordome accompagne alors Atérys jusqu’au bureau de Gwihir. Le bureau, impeccablement rangé en impose et la femme qui est assise derrière respire l’autorité. Atérys se sent toute petite face à la Capienne même si la jeune Védin fait 2 têtes de plus. D’ailleurs, elle s’incline face à la Princesse, prestance oblige…

- Mes hommages Princesse.

Gwihir se lève, poliment, et désigne de sa paume la chaise lui faisant face.

- Soyez la bienvenue, Atérys. Prenez donc place.

Alors que la Planplante s’exécute, la maitresse des lieux demande si elle souhaite boire quelque chose : Thé, bourbon, kirsch, vieille prune et bien d’autres. La femme-lierre se rabat alors sur l’eau chaude. Elle se fera un petit thé au lierre, il est encore trop tôt pour l’alcool fort… On verra ca après la discussion. Le majordome s’en va alors préparer les différentes boissons avant de les distribuer et de s’en aller, laissant les deux femmes entre elles.

- Je suppose que vous avez une petite idée sur le motif de ma visite chez vous. Je viens en effet boire le thé mais en parlant et débattant sur certains points… Comme vous avez pu le lire et l’entendre, j’ai été élue au poste de Maire de l’ile et comme vous me l’avez dit la dernière fois : ’’Je saurais retrouver une aide si jamais je venais à être élue’’. Cela fait déjà quelques mois que j’occupe ce poste, sous la surveillance de l’Exilé et je pense que je n’ai rien à me reprocher depuis mon arrivée. Mais maintenant j’ai besoin de connaitre les différents peuples qui habitent Yasashi Koji. J’ai de grands projets pour cette ile mais ils resteront vagues tant que je ne saurais pas qui habite et à quel endroit et sans avoir aussi l’aval des différents chefs de peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Lun 27 Juin - 17:54
La Princesse était tranquillement assise à son bureau, détendue. Elle s’était attendue à cette visite depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vues. Si certains Védins risquent surtout un mauvais coup en croisant le chemin de la Capienne, celle-ci était ce qui se rapprochait le plus d’une amie, même si leurs liens sont étaient moins intimes que cela, étant restés très professionnels. Les yeux de la bibliothécaire coururent sur son interlocutrice. Il n’y avait plus de trace de la peur diffuse qu’elle trainait par le passé. Elle avait maintenant une certaine assurance, à moins que ce soit simplement le signe d’une confiance envers l’hôtesse, ce qui faisait sourire d’aise Gwihir.

« - En effet, je m’attendais à votre visite, même plus tôt, si je devais l’avouer. Mais je comprends que vous ayez plutôt préféré prendre votre temps et laisser les Mythes se faire à votre présence à la mairie, s’habituer à vos idées et surtout accepter votre autorité, même si elle reste réduite. »


Elle s’appuya contre le dossier, se mettant à l’aise. Elle pris une grande inspiration, sûrement pour se donner le temps de mettre en ordre ses idées, pour voir comment elle allait répondre aux attentes de la Maire, et surtout, comment faire tout ceci sans éveiller les soupçons qui voient encore en elle la cinquième colonne de la prochaine Kimatsu. Et malgré tout, ils étaient encore nombreux. Et même au sein des Capiens qui aiment honorer les mémoires et les rancunes du passé. Elle plongea ses yeux dans les émeraudes grisâtres de son interlocutrice, et commença à répondre…

« - J’imagine bien que vous avez beaucoup à apprendre, beaucoup de questions qui vous brûlent les lèvres. Je pourrais surement vous donner quelques pistes afin de comprendre les uns et les autres, mais en ce qui concerne les différents chefs des peuples qui façonnent notre Île, je ne pourrais vous aider beaucoup, car je préfère ne pas m’impliquer trop moi-même. Pour mon bien… Comme pour le vôtre, car je n’ai pas que des amis au sein de mes collègues, dirons-nous. »


La politique, tellement identique à celle des humains… Mythe ou non, elle est toujours basée sur les mêmes idées… Combattre pour assoir son pouvoir, exacerber les peurs des siens, écraser ses adversaires afin de réduire à néant ses idées, voire se les approprier plus tard… Une arène de fauves bien plus qu’une table ronde, est l’ambiance des réunions de l’Exilée. Mais cette Védin ne mérite pas de subir les inimités qu’aurait forgé la Princesse… Surtout qu’elle sera peut-être un jour une autre pièce de ses plans, à l’avenir… alors autant ne pas se l’aliéner en sabotant ses propres appuis.

« - Comment voulez-vous que l’on procède ? Préféreriez-vous travailler ici, sur une carte et avec mes explications ? Ou bien êtes-vous venue avec des questions précises qui me permettront d’orienter mes pensées et mes cours ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Lun 27 Juin - 23:14

Alors que la Capienne s’appuyait sur son dossier, Atérys en a profité pour lui donner les raisons pour lesquelles elle n’était pas venue plus tôt.

- J’ai préféré ne pas arriver dès le lendemain de mon élection pour demander des informations, j’aurais eu l’air trop pressée. J’ai préféré prendre mon temps et analyser les données que j’avais en mains ainsi que les nouvelles que j’ai eues en accédant au poste de Maire… Mais bon, je ne sais pas grand-chose quand même.

La Princesse continue alors de répondre à la Planplante, même si elle ne peut rien révéler de personnel au sujet des héritiers, elle saura au moins l’accompagner pour que la jeune Védin s’initie au secret des Mythes. Elle saura aussi contrôler l’apprentissage de le femme-lierre afin qu’elle ne sache que le minimum qu’elle doit savoir… C’est alors qu’elle demande comment Atérys souhaite procéder pour son apprentissage.

- Je souhaiterai en parler autour d’une carte de l’ile, ainsi je pourrais vous montrer ce que je sais et ce que dont j’ai des doutes. De plus je trouve cela plus commode et amical de se retrouver autour d’une carte et d’en débattre plutôt que de faire juste des questions-réponses. J’ai par ailleurs apporté quelques documents pour cela dont justement, une carte d’une certaine ile dont on parlait il y a encore peu de temps… vous devez surement la connaître, elle s’appelle Yasashi Koji…

Un petit rire vient ponctuer cette dernière phrase, évidemment pour indiquer qu’elle plaisantait.
Et depuis quand tu plaisante avec une Capienne toi ?
Mais Gwihir n’est pas une Capienne ordinaire, c’est la Princesse et elle est la seule cheffe de quartier qui, pour l’instant, fait confiance à la Planplante… Alors maintenant tu arrête de me faire chier !!!
Tu me cause meilleur toi d’abord, espèce de Schizophrène !!!
Comment ca Schizophrène ? Ne m’insulte pas avec des mots que je ne connais pas !
Ca veut dire que tu te parles à toi-même et que t’a un problème dans ta tête.
Je ne me parle pas à moi-même d’abord !
Bah si…
Tu en es sure Atérys ?
J’en ai bien peur Atérys…
Bon alors maintenant je me tais et je déplie la carte ?
Ca vaut mieux oui…

- J’ai quand même réfléchit depuis notre dernière entrevue et c’est la que j’ai remarqué quelque chose qui m’avait échappé en 6 ans de vie sur l’ile… C’est le fait que les quartiers soient vraiment représentatifs de ’’clichés’’ de peuples comme le peuple nomade dans le désert Esertari ou encore les Capiens dans un quartier style ’’1900’’… Quartier qui par ailleurs me rappelle mon enfance. Même s’il n’y a pas forcement que de bons souvenirs j’habite juste à la limite des trois quartiers du centre-ville… Enfin bon, je me demandais si justement les différents quartiers ’’clichés’’ que l’ont peut trouver sur l’ile ont pour habitants des mythes dont j’ignore la race…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Jeu 30 Juin - 14:29
Ainsi, elle avait pris le temps de se poser, de se laisser accepter par la communauté, qu’elle soit humaine ou non avant de commencer à bouger. Une bonne chose, preuve qu’elle en avait dans le ciboulot, déjà. La Capienne sourit à la blague timide de la Védin, surement là pour briser la glace et détendre l’atmosphère. Au moins, elle ne se laissait pas démonter et ça plaisait à la Princesse.

« - Hihi. En effet, ce nom me dit quelque chose. »


Le rire avait été discret, mais les yeux de la Capienne étaient pétillants, avec de fines pattes d’oies à la commissure, signe qu’elle avait apprécié la tentative et en tout cas pas pris ombrage du trait d’esprit. Elle sourit un peu plus, dévoilant ses dents lorsque la Maire nouvellement élue annonçait ses idées tout en déployant la carte. Cette dernière était très typée « touristique » avec ses bâtiments culturels et d’amusement mis en avant, mais s’adaptait bien au propos vu que les « thèmes » des animations étaient mises en exergue par des colorations spécifiques par quartier.

« - L’idée est bonne, en effet, et juste, aussi. A l’exception du centre-ville moins typé, les différents quartiers sont autant de « royaumes » pour des ethnies, des lieux ou leurs membres pourront se sentir… à la maison, tout ceci sous la patine de l’amusement et des parcs d’attraction. Vous connaissez d’ors et déjà le quartier Capien, dont je suis l’Héritière… J’imagine que vous êtes aussi assez familière avec Sypholios et Atlantos, vu que nous avons déjà discuté des Morany et des Atlantins… Après tout, vous en avez déjà rencontré. »


Au gré de ses propos, elle désignait les lieux sur la carte.

« - Souhaitez-vous que je vous en dise plus sur ces quartiers d’abord, ou que je vous présente succinctement les autres en premier lieu ? »


Elle attendait aussi d’avoir quelques informations de plus… Peut-être que la Védin aurait rencontré d’autres représentants des Mythes et dès lors, qu’elle serait familière d’autres ethnies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Sam 2 Juil - 20:25

Les réflexions de la Planplante sont donc fondées, les différents quartiers sont donc chacun des masques pour une race mythique… Après il faut encore trouver quelle race et quelle particularité de cette race est associé à chaque quartier… Elle connait déjà les Capiens, les Moranys et les Atlantins, il reste encore, d’après la carte et les réflexions de la plante verte, six quartiers potentiels ou il pourrait encore se trouver des mythes.

- Ni l’un ni l’autre princesse, je souhaiterai tout d’abord savoir si les réflexions que j’ai eues à propos des quartiers sont exactes. Pour cela, je vais vous les présenter et vous pourrez me dire ensuite si j’ai juste ou non…

Désignant alors les quartiers en même temps qu’elle en parle, elle expose les faits à son interlocutrice.

- Pour commencer, j’ai remarqué que les races de mythes que je connaissais présentaient des similitudes avec les histoires fantasy que l’on peut trouver. Les Capiens seraient les vampires, les Atlantins seraient les sirènes et les Moranys seraient des genres de loups-garous… C’est alors que je me suis demandé s’il y en avait d’autres et en analysant la carte, j’ai remarqué les montagnes Gemmas. Dans les contes, ceux qui habitent dans les montagnes, ce sont les nains et je me suis dit ’’Pourquoi pas ?’’ Selon les contes aussi ils détestent les elfes qui dans notre monde sont les Védins. Aussi je préfère ne pas y aller pour le moment… Et puis aussi parce que je suis claustrophobe et que je ne pourrais pas mettre un pied dans leur galerie, sans compter le fait que je devrais me courber pour passer.
Après, il y a ce grand désert au nord de l’ile et la ville de nomades, Sanatos. Rien de bien particulier mais il y a peut être un rapport entre le désert et un autre peuple que je ne connais pas mais bon, je ne suis pas sure de cela.
Pour le quartier de Luxire, ca ressemble à Las Vegas aux Etats-Unis donc je ne vois rien de particulier à son propos.
Il y a aussi l’endroit dans les nuages, en haut des marches célestes qui me semble bizarre mais d’un point de vue construction, je n’ai rien remarqué de particulier pour se quartier.
En dessous il y a les plaines fertiles et a part des agriculteurs, je ne vois pas de mythes qui pourraient correspondre… A moins que tous les agriculteurs au monde soient des mythes, ce qui m’étonnerait beaucoup.
Et il y a aussi le port… Ou plutôt le phare de l’île appelé Exilé, je me demande ce que ce bâtiment abrite, surement des secrets bien trop importants pour moi… tout du moins pour l’instant. Voila Princesse, c’est tout pour mes constatations, est-ce que j’ai juste a quelques endroits ?


Pour reprendre son souffle, Atérys bois une bonne gorgée d’eau chaude qu’elle parfume de quelques feuilles de lierre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Jeu 7 Juil - 11:20
Pendant qu’Atérys dessinait les ébauches de sa réflexion, la Princesse écoutait, attentive. Non seulement sur les erreurs à corriger, mais aussi sur tout ce que la Védin aurait pu trouver par elle-même, autant de pistes sur les échecs de la culture du secret des Mythes. Si une femme avait pu, seule, trouver autant d’infos, la Capienne ne doutait pas que d’autres en seraient tout à fait capable et surement pas tous avec des esprits aussi ouverts que l’actuelle Maire. A la fin de l’exposé, elle se rendait bien compte que nombre de secrets avaient été percés et que la femme végétale était bien plus près de la vérité que ce qu’elle imaginait… La faute aux Morany et autres transformistes qui ne savent maitriser leur apparence et qui continuent, encore et encore, d’entrer au contact de non-initiés. Elle allait devoir parler à Cerel de son devoir de réserve, aussi… Et aux Quatre Alpha… Enfin, ce sera un autre problème. Se reconcentrant sur la conversation, elle sourit, comme pour encourager Atérys.

« - Il y a du vrai dans un certain nombre de réflexions. Même si les légendes que vous vous contez sont assez loin de la réalité, de notre essence, s’appuyer sur elles pour estimer le monde est une bonne approche. »


La bibliothécaire se versa un petit thé blanc à l’odeur excessivement légère, à peine devinée, de rose, puis continua.

« - Ne prenez pas pour argent comptant les rumeurs et légendes. Sinon, vous risqueriez de vous retrouver un peu bête, dans une église, un crucifix et de l’ail à la main sans que ça ne vous aide le moins du monde, même en plein jour. L’humanité a ajouté ses peurs et une patine religieuse sur tous les récits, les modifiant encore lors des changements de modes… Mais… nous dirons que c’est un premier pas. »


Puis elle sourit, une fois cette mise en garde énoncée.

« - Concernant les montagnes, vous avez en partie juste… Mais si vous cherchez des gens à la verticalité frustrée, vous serez déçue. Ils manient tout de même l’acier et la pierre avec un talent unique et pourraient se rapprocher des Nibelungen des histoires… Je ne vous trouve pas tellement un air elfique pour autant, mais je ne m’avancerai pas sur l’accueil qu’ils vous réserveraient. Dans le désert, vous pourriez rencontrer en effet des Mythes. Les enfants du Soleil, dirait-je. Comme lui, jamais ils ne cessent de voyager et ont cette chaleur dans leur cœur qui donne envie de raconter des histoires au coin du feu…

… Mmh… Pour le Las Vegas de l’île, n’y aurait-il rien de particulier n’est que la preuve que certains savent mieux se cacher que d’autres. Vous pourriez rencontrer ce que vous rapprocherez le plus de vos légendes de succubes ou d’incubes, même si les histoires sont largement exagérées ! Quant aux marches célestes… Si vous avez jeté l’opprobre sur certains d’entre nous, faisant dans votre imaginaire collectif des monstres, vous avez aussi fait l’inverse pour d’autres. Sans être les anges de vos livres sacrés, certains Mythes aiment à vivre au milieu des nuages. Et ne préjugez pas des gens en fonction de leur activité… Nous avons aussi besoin d’agriculteurs, qu’ils soient Mythes ou humains… Ne mettez pas les gens dans des boites, dans des préjugés, sinon vous irez droit vers de tristes désillusions. Ou un funeste destin. »


Puis elle inspira un instant, semblant réfléchir. Chose rare, elle semblait hésitante… puis elle parla, sûrement moins que ce qu’elle aurait pu, mais ses propos ne laissaient pas le moindre doute sur son but : Elle mettait en garde autant qu’elle informait…

« - L’Exilée… Là-bas vivent encore d’autres Mythes. Mais ne vous en approchez jamais. Si certains vous voient d’un mauvais œil, là-bas, vous risqueriez plus qu’ailleurs d’en souffrir. »


Elle sourit, pour détendre l’atmosphère devenue un peu lourde.

« - Vous aviez plus juste que ce que j’imaginais, même si vous avez encore certaines choses à découvrir… Au moins, nos secrets ne sont pas éventés trop facilement… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Dim 17 Juil - 22:02

Un funeste destin ? Comme quoi Atérys met le doigt sur des secrets très très importants et dangereux. Et la Planplante ne sait pas si c’est elle-même où la Princesse qui prend le plus de risques dans cette histoire. Dans tous les cas, ses réflexions et ses investigations sont justes, ou du moins en partie, même si elle a poussé un peu trop à l’extrême pour les races. Non, il n’y a pas de nains, ni de gens à la verticalité frustrée (que de mots compliqués) dans les montagnes, mais un peuple qui est à l’origine de ces légendes humaines… Et c’est pareil pour bien d’autres races présentes sur cette île.

Cependant quelque chose à attiré l’attention de la jeune Védin. A aucun moment son interlocutrice Capienne lui a dit les noms des races qu’elle a décrites précédemment… Jusqu'à ce qu’elle vienne à parler de l’Exilé… Quel endroit dangereux pour Atérys si d’aventure elle devait s’y aventurer… Explicitement, la bibliothécaire lui a dit que si jamais elle entrait dans ce bâtiment, il n’y avait que très très peu de chance pour qu’elle en sorte… tout du moins, debout sur ses jambes.

Il est vrai que j’ai pu découvrir quelques menus secrets sur cette ile mais c’est vraiment parce que j’ai fait des recherches… et puis après tout, j’ai mis près de 5 ans avant de comprendre que quelques animaux avaient un petit truc en plus. Après c’est tout ce que j’avais et en partant de ces éléments, j’ai pu déduire un peu du secret de l’ile mais sans votre aide, Princesse, je ne pourrais pas aller plus loin… Je suis au courant que je ne devrais pas savoir cela mais étant donné que je suis Maire, j’espère bien que vous pourriez bien m’éclairer mes lanternes. Après tout, je souhaiterai aider les mythes pour la protection de leur secret. Je sais que je me répète mais si jamais une discussion lors de l’un de vos conseil de quartiers me concerne, vous pourrez dire que je suis du coté des mythes. Après tout, je n’ai jamais connu Kimatsu, et ma mère non plus…

Mais à présent, si jamais il vous est possible de le faire, j’aimerai connaître les différents noms des races mythiques, ainsi que leur particularité, afin que je puisse savoir à qui je parle. Par ailleurs, si jamais il y a des lieux que je dois éviter, autres que l’Exilé, et que vous connaissez, j’aimerai les connaitre. Je n’ai pas envie de finir en feu de cheminée au détour d’une ruelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Ven 29 Juil - 21:43
La Capienne sourit doucement à l’évocation d’un feu de cheminée. Pourquoi ne pas proposer un bûcher, tiens… Mais ceux qui sont du côté du tisonnier sont plus rarement Mythes qu’humains… Non, les sorcières de l’inquisition n’étaient pas des Védins trop curieux, mais bien des Mythes trop peu discrets. Ses idées voletaient encore dans sa tête lorsqu’Atérys eu fini de parler, mais la Princesse ne reprit pas la parole de suite, préférant se garder le calme de la réflexion. Car il y’avait là de nombreuses pistes de discussions, toutes importantes, mais elle ne savait pas laquelle primerait, quelle voie était la plus importante… Définitivement, elles allaient en avoir pour la soirée ! Mais non, une première question était bien plus simple à répondre que les autres…

« - Des lieux à éviter ? Je dirais… qu’il y’en a bien plus que je ne saurai citer en une seule soirée. Après tout, des Mythes refusant votre existence, il y’en a beaucoup et donc dès qu’ils se rassemblent en un lieu, votre présence pourrait être mal vue. Mais si je devais citer qu’un petit groupe de lieux… Je ne m’avancerai pas trop en parlant de l’Exilée… Pour les autres lieux… Je ne pourrai m’avancer. Certaines maisons comme la mienne vous seraient ouvertes et d’autres fermées, mais je ne peux m’avancer trop… Je sais par contre que certains ont le sens du devoir chevillé au corps et si vous aidez les leurs, ils sauront voir au-delà du voile de la haine… J’imagine que vous voyez de qui je veux parler. »


Elle reprit une lapée de thé, avant de continuer…

« - Certes, nous avons des réunions, des conseils. Mais ma voix n’est prédominante qu’en mes terres, et même si je vous soutiens dans votre œuvre, ne prenez pas ma protection comme acquise hors des murs de mon quartier. Même si la Kimatsu date d’un autre temps, les mémoires traversent les époques, j’en sais quelque chose. Les mémoires… et les rancunes. »


Puis la bibliothécaire sourit très largement, visiblement amusée de la situation. Son rire cristallin résonna un petit instant alors qu’elle savourait la question de son amie Védin. Ah là là… Toujours à demander des petits détails, des petites précisions…

« - Des noms, hum ? Faites attention de ne pas mettre des gens dans de petites boîtes, de ne pas voir les détails à trop se rattacher à des récits. Même si je vous parlais des uns et des autres, je ne pourrais tout dire… Il y’a des choses que j’ignore, mais il y’a surtout de nombreuses choses dont je veux respecter le secret. Car le mystère est ce qui protège les miens et les autres, jamais je ne déchirerai de trop le voile. Mais je peux bien vous donner les noms des petites boites… A vous de faire attention à ne pas trop vous focaliser dessus… »


Car oui, pour toute informations, il y’avait un prix, mais aussi un risque, celui de trop écouter et de ne plus regarder avec ses propres yeux… Les petites boites, c’est bien, mais uniquement pour raconter des histoires… Chaque personne est unique et ne rentre pas toujours dans un concept trop simple, dans un nom trop vague… Avant de parler, la Capienne étendit sa capacité de sentir les âmes afin de s'assurer que nul n'est en train d'écouter leur conversation, ne serait-ce même une blatte dans une crevasse de sa façade.

« - A l’Exilée, par exemple, vous pourriez rencontrer des Asuras. Menés par un Oracle, ils sont de ceux qui connaissent et connaitront toujours vos craintes et vos peurs, pour en jouer. Ou pour manipuler ceux qui sont proches de vous. De votre amie Cerel, vous avez connaissance des Atlantins qui sont dirigés par un Triton… Dans le désert, vous rencontreriez peut-être des Esertaris, qui sont les fils du soleil, nomades sans fin. De Shallia que vous avez sauvée, vous avez la connaissance des Moranies, meute chaotique dirigée par un Alpha… »


Puis elle sourit largement, montrant ses dents immaculées…

« - Et vous me connaissez, moi, Princesse des Capiens, de ceux qui boivent le sang de leurs proies… Comme d’autres, Sexires et leur Mac, s’abreuvent de plaisirs charnels, à l’image de vos succubes légendaires. Pour un peu, j’en oublierai les Gemmas et leur Titan, aussi dur de tête que leurs montagnes… Et je finirai en citant les anges de vos récits que nous nommons Zéphyrs et qui sont guidés par un Saint. Mais si j’ai pu dire ces noms… n’oubliez pas ma mise en garde… Les mots ne sont pas absolus, ils enferment une partie de l’esprit… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Jeu 4 Aoû - 21:53

Maintenant, Atérys a des noms à mettre sur les différents peuples qui habitent l’ile qu’elle gouverne. C’est déjà un plus dans son avancée pour obtenir la confiance des différents chefs de quartiers. Pour le moment, elle a obtenu celle de la Princesse, et c’est déjà un grand pas. Elle pense aussi avoir obtenu celle du Triton et de l’Alpha, au vu de ce qu’elle a déjà pu faire pour ces peuples. Après pour les autres, ce ne sera qu’une question de temps et la Planplante est prête a tout mettre en œuvre et à attendre le temps qu’il faudra pour… Mais pour le moment, elle doit aller à la pêche aux informations avec la cheffe Capienne.

- Je sais que j’en demande toujours plus mais existe-t-il un moyen de reconnaitre les différents peuples… Comme un signe quelconque, comme mes feuilles autour de mon cou, des oreilles de Shallia, le sourire carnassier des Capiens, ou encore les membres palmés de Cerel… Je cherche à connaitre ceux des autres peuples évidemment.

De plus, vous venez de parler d’un peuple nommé Esertari qui, d’après ce que j’ai pu comprendre semblent apprécier la chaleur. Cette description me fait penser à ma secrétaire, miss Purple… Elle garde toujours un radiateur au niveau de ses pieds. Je sais que c’est une Mythe infiltrée mais c’est tout ce que j’ai eu comme informations à son propos… Ca et le fait qu’elle aime le violet. Elle est de cette couleur de la tête aux pieds… Peut-être est-ce aussi une particularité de cette ethnie, mais bon, ce n’est qu’une supposition étrange basée sur le fait que je suis ignorante en la matière.

De plus, vous m’avez confirmé qu’il y a des réunions inter-quartiers. Je ne sais pas si je peux y assister, même juste en temps qu’invitée, où même attachée de partout avec du granit marin… Je sais que les différents chefs savent que je peux apporter mon aide car la Maire possède certains pouvoirs qu’ils n’ont pas. Mais je suppose qu’ils attendent de voir ce que je fais… Et c’est pour cela que je suis ici aujourd’hui aussi, pour essayer de ’’cacher’’ le secret en appuyant encore plus le coté parc d’attraction de l’ile… Et pour mener à bien ce projet, j’aurais besoin de votre aval sur les données que je vous communiquerai un peu plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Mer 10 Aoû - 19:51
La Princesse écoutait, avec son sourire poli… L’ambiance était détendue, comme si souvent. Elle distillait doucement ses quelques connaissances, et de petits conseils, ne serait-ce que pour ne pas voir une de ses étudiantes « disparaître » soudainement. Puis elle en vint à une question… prévisible, mais qui sembla déranger la Capienne. Alors que son sourire resta identique, il ne dégagea plus de chaleur alors que ses sourcils se fronçaient légèrement. Elle ne répondit pas de suite, au contraire, elle laissa un silence s’installer, un petit moment, un temps peut-être assez long pour mettre mal à l’aise la Védin…


Puis elle repris la parole… Son ton était conciliant, sans agressivité, mais ses yeux restaient sérieux, loin des blagues qu’elle distille parfois lors des entretiens.

« - Peut-être, mais si c’était le cas, je ne le partagerai pas. Pourquoi vouloir être capable de reconnaître au premier coup d’œil un être différent ? Non pas que je ne vous fasse pas confiance, mais nous arrivons à un point ou certaines informations… resteront inconnues. Savoir identifier l’un ou l’autre d’un coup d’œil… Ce serait comme porter… hum… tous les jours une étoile jaune cousue sur la poitrine, non ? Je pense savoir quelle serait votre réaction, mais les autres ? Ceux qui pourraient, par hasard ou pour une autre raison accéder à ce genre d’informations, grâce à vous ? Je sais comment les hommes se comportent face à ceux qui leur sont que légèrement différents, de couleur ou de langue, alors… Non, je ne vous aiderai pas à apprendre à nous reconnaitre. L'Histoire nous a assez montré à quoi nous attendre… »


Elle laissa un moment de réflexion passer, puis continua…

« - J’ai envie de vous aider à comprendre les besoins des uns et des autres, de vous faire comprendre certains rouages ou expliquer quelques mystères, mais certaines lignes rouges ne seront pas franchies. Quant à votre secrétaire, je ne vais pas me prononcer, d’une part parce que je ne la connais pas, d’autre part, Esertari ou non, ce n’est à moi de déchirer le voile, pas sans son consentement. Je ne suis pas là pour vous permettre d’identifier les Mythes, uniquement pour vous aider à interagir avec eux en jetant un pont par-dessus le fossé de haine et de peur qui sépare les Mythes et les Védins. »


Des données à valider ? La Maire von Markov aurait donc prévu certaines choses ? Des grands projets pour l’urbanisme, des activités ? Autre chose ? Elle avait aiguisé un peu de curiosité, en tout cas. Le visage de la Princesse se détendit un peu, alors qu’elle répondit…

« - Pour le moment, je dirai que vous ne pouvez pas y participer. Mais je suis sûre que vous y serez invitée prochainement. Certains des nôtres seront là pour vous écouter. D’autres pour vous juger. Mais le moment de cette rencontre se rapproche, n’en doutez pas… Si je suis la seule « chef » à vous parler directement actuellement, vous n’êtes pas sans savoir que nombre d’entre nous vous surveillons… Bientôt, ils vous parleront aussi… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Mer 10 Aoû - 22:31

Et voila Atérys, T’a posé la question de trop… t’a encore fait du zèle… Et en prime t’a droit à un silence pesant qui met mal à l’aise. Tu les sens le poids du silence ???
Heu mec, tu parles à qui là ?
Je sais pas je suis juste fatigué je pense…

La Princesse n’en dira pas plus sur les mythes… Rien sur les différentes manières de les reconnaitre, rien sur sa secrétaire. Elle précise quand même qu’elle est la juste pour tendre la première perche et Dieu (donc moi) seul sait à quel point il est difficile de faire le premier pas, surtout quand une population entière vous surveille par derrière.

Et son invitation aux réunions inter-quartiers n’est pas encore sur l’emploi du temps de la jeune Védin mais la Capienne lâche une information : Des contacts seront surement bientôt pris entre les mythes et la Maire. Et ca c’est un pas de plus pour qu’elle soit acceptée, même si le chemin sera encore semée de bûches.
D’embuches, abruti…
Mais ca ne veux rien dire.
Laisse tomber, c’est une expression…

- Je me doutais bien que j’en demandais trop cette fois la mais bon, qui ne tente rien n’a rien… Et puis j’espère que les autres chefs comprendront aussi que je suis de leur coté. J’attends leur visite avec impatience. Pour l’instant revenons sur le second sujet qui m’amenait ici au départ.

Atérys sort alors une seconde carte sur la table. La carte est un plan du quartier Capien avec différents traits ressemblant à des lignes de bus.

- J’ai comme projet d’accentuer le côté vert et écologique de l’ile et pour cela je voudrais me lancer dans de grands travaux pour aménager des lignes de transports en commun et plus précisément des tramways. Ca peut paraitre anodin et distant par rapport à de ce que l’on parlait auparavant mais je pense qu’on peut accentuer le côté ’’Ile/Parc d’attractions’’ en construisant ce genre d’aménagements. Ca permet aux autres pays de moins nous considérer comme un pays à part entière et permettra d’endormir quelque peut leur méfiance… Et puis bon, on est aussi une des rares grandes villes ’’Moderne’’ où il n’y a pas de métro ou de tramway… Autant se mettre au gout du jour.

Comme vous pouvez le voir sur la carte, j’ai fait une première ébauche des nouvelles lignes que je pourrais construire dans le quartier Capien. J’ai tenté de relier les lieux les plus importants que je connais dans votre quartier, en utilisant la fontaine de sang comme point central des lignes. Ca ressemble peut être à rien pour le moment mais une fois tous les quartiers reliés entre eux, un grand réseau permettra de relier l’Exilé avec les plages du nord par exemple. Plus besoin de voiture.


Une photo vient compléter la carte sur la table. Elle représente des wagons de trains du xixe siècle remis au gout du jour et aux normes actuelles tout en gardant leur charme d’antan. C’est un mélange entre le luxe des wagons de l’Orient Express, la forme des trams du début 1900 ( > ici < ) aux dimensions d’un tram moderne.

- Sur cette photo vous verrez une première ébauche des wagons qui circuleront à Helldream, enfin si cela vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Sam 20 Aoû - 17:07
Elle opina du chef, lentement, marquant son accord avec les derniers propos. La Princesse semblait accepter que le sujet soit clos avec cette petite excuse, cette reculade pas si habile de la part d’une politicienne. Certes, tester les limites est une bonne chose, mais le faire en prenant à rebrousse-poil ses interlocuteurs pouvait se montrer très dangereux dans un monde qui l’était déjà bien assez pour une Védin qui en savait trop. La Capienne ne relancera pas ce sujet, espérant que ses avertissements précédents auront suffi.

Se penchant sur la carte, elle étudia les tracés en même temps que la maire développait l’idée de son projet.

« - Je vois l’idée, oui. Mmh... Je n’ai rien contre l’idée de fond, mais est-ce que ça ne demanderait pas de larges investissements ? Après tout, entre la pose des voies, des caténaires, les wagons, sans compter les éventuels travaux d’élargissement des routes pour pouvoir faire passer les trams en même temps que les autres véhicules… ça ne sera pas donné, surtout si vous comptez développer plusieurs voies de front, ainsi que dans les autres quartiers. Non pas que votre projet ne m’hérisse, mais… Les travaux vont durer longtemps, aussi, ce qui nuira au commerce à court terme… Quelles sont vos réponses face à ces problèmes ? »


Attendant plus de renseignements, des réponses très pratiques, la bibliothécaire continuait de regarder les tracés, de se remémorer la largeur des routes ici et là, ainsi que réfléchir à pourquoi poser les rails ici plutôt qu’ailleurs… Rues commerçantes, centres d’activités… Il y’avait de l’idée, oui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Lun 5 Sep - 22:00

Alors que la Princesse examine la carte des futures lignes de tramway, Son regard semblait intéressé, tout en étant interrogatif. Surement qu’elle se demandait si les rues étaient suffisamment larges pour laisser passer les véhicules tout en laissant un accès pour les piétons pour qu’ils puissent accéder aux boutiques.

- Je vous vois pensive Princesse mais les problèmes que vous avez évoqués ont été étudiés et si je viens vous voir aujourd’hui c’est que le projet est jugé viable. Je vais vous expliquer en détail les résolutions.

Pour les investissements, ils ont étés réduits au minimum, et les travaux de voirie aussi. Etant donné qu’une grande majorité des futurs emplacements des rails sont déjà pavés, il suffira juste de retirer deux sillons et de poser les rails dedans puis de retailler les pavés pour compléter le sol. Pour les parties ou le tracé passe dans des parcs, il faudra par contre creuser et reconstruire… Mais les coûts sont au moins deux fois moins élevés par rapport à ce qui était prévu à la base. De plus j’ajoute que les travaux sont dans le cadre de l’urbanisme autour du parc, le quartier Capien n’a rien à débourser pour ce projet.

Après, les routes n’auront pas besoin d’être élargies, la particularité des trams qui circuleront dans le quartier Capien, c’est qu’ils ont la même longueur que les bus qui y circulent déjà. Bus qui sont d’ailleurs hors du temps par rapport aux tramways. L’idée c’est de supprimer les lignes de bus pour les remplacer par le tram. Les conducteurs des bus seront formés et passeront sur les trams. Pas de chômage comme cela.

De plus les caténaires ne défigureront pas le paysage aérien du quartier et les moteurs qui remplacent les lignes ne pollueront pas. Les véhicules seront équipés de panneaux solaires sur leurs toits ainsi qu’un récepteur particulier qui récupère de l’énergie ’’sans contact’’ d’un capteur situé sur les stations. Ca donne suffisamment d’autonomie pour aller à l’arrêt suivant…

Voila si jamais vous avez d’autres questions, je suis la pour y répondre, n’hésitez pas a demander avant de laisser votre avis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Mar 20 Sep - 17:05
La Princesse regarda à nouveau les schémas et les plans, à la lumière de ces nouvelles informations. Ainsi ce projet avait été poussé aussi loin, pensé dans bon nombre de détails. A ce stade de la réflexion, elle n’avait plus rien à ajouter ni à discuter… Elle aurait peut-être plus de choses à relever lorsque la mise en pratique deviendrait plus précise avec les défis que ça lèverait.

« - Hé bien, je dois reconnaître que ce projet me semble bien ficelé et que vous avez, semble-t-il, pensé à tous les points qui pourraient lever des oppositions. Alors… pour le moment, je n’ai rien à y ajouter et vous pourrez compter sur mon accord de principe. Je me réjouis de voir ce que ça donnera. En tout cas, c’est un gros morceau que vous lancez à peine arrivée à la mairie… »


La maire allait-elle laisser ces documents ou une partie d’entre eux pour qu’elle puisse les étudier plus en profondeur ou la tête reposée, ou bien allait-elle tout reprendre, ce sera à voir, mais dans tous les cas, la Capienne aura du travail pour suivre ceci. Car si tout se déroule bien, soit, c’est facile, mais en cas de dépassement, en cas de changement de tracé, en cas de retard, c’est vers elle que les autres Capiens se retourneront, et elle se devra d’avoir des réponses claires à ce moment-là.

« - Un morceau… qui peut vous permettre de laisser votre marque, mais qui pourrait aussi sceller votre fin si tout ne se passait pas bien… Au moins, vous avez de l’ambition pour cette Île. Et c’est positif à mes yeux… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Védin
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: ??
Métier :: Herboriste
Pouvoir :: Le lierre
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé] Jeu 13 Oct - 11:39

L’approbation de la Princesse est la, le projet va pouvoir commencer. Et comme le dit si bien Gwihir, Atérys laissera sa marque sur cette ile. Après tout, la Planplante veut aider les Mythes sur Yasashi Koji, et pour cela, il faut continuer à maintenir le fait que ce lieu est un immense parc d’attraction. Il faut donc des nouveautés en continu sinon l’ile serait délaissée et le secret en danger.

- J’ai tenté de résoudre les problèmes avant qu’ils ne se posent car comme ca le chantier ira plus vite, les rues seront bloquées moins longtemps et les autres parties pourront être lancées plus rapidement. Après en effet, je souhaite laisser ma marque ici, je ne veux pas faire en sorte d’être juste une Maire n’ayant qu’un rôle représentatif. Je souhaite être utile aux peuples de Yasashi Koji et aussi leur prouver que je suis de leur coté... Et ca, ce sera difficile car beaucoup de gens font encore du Védin-racisme à mon égard. Vous dites aussi que cela pourrait sceller ma fin en cas de problèmes mais mes agissements sont déjà surveillés de très près depuis que je suis élue, et surtout depuis que les Mythes savent que je sais... Mais ca ne me fait pas peur, je saurai retourner la situation et me faire accepter par les différents peuples. Après tout, j’ai déjà pu le démontrer en sauvant de la mort une Moranie et une Atlantine, mais bon, à moins de sauver le ou la grand chef des Mythes, il y aura toujours un petit quelque chose contre moi. Mais bon, je ne suis pas la pour parler de mes problèmes mais pour vous présenter mon projet. Comme c’est déjà fait, je vais à présent pouvoir vous laisser vaquer à vos occupations.

Laissant un dossier sur le bureau contenant tous les éléments du projet, Atérys se lève et se dirige vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

J'ai le droit de savoir {pv Princesse Gwihir}[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le droit d'objection du Président de la République
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Capien :: Helldream-