AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Peintre
Pouvoir :: Aucun
MessageSujet: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu] Dim 11 Déc - 21:43
Une sensation de chaleur.. une grosse difficulté à respirer. Et pourtant une forme de soulagement. Puis le néant. Voilà tout ce qui restait de cette éprouvante journée. Aspirée par un coma aussi soudain que brutal, Vayentha avait sombré dans les profondeurs de son esprit, de son âme.

La voilà dans un hôpital, lieu bien peu réjouissant. Autant le coma était tout à fait artificiel, autant ce qu'elle ressentait, voguant dans les abysses, était bien réel. Des souvenirs remontaient, certains heureux, d'autres bien moins..
Elle avait si mal. La douleur émotionnelle, la pire de toute, la rongeait petit à petit. Malgré tout, peut-être était-elle mieux ici ? Dans le noir, à l'abri du monde et de ses peines ? S'évertuer à avancer, à se battre au final pourquoi ?
L'environnement changeait. Tout devenait plus doux. Et si aucune de ses douleurs n'avait jamais existé ? Comme si son inconscient tentait de la garder plus longtemps dans l'obscurité en lui montrant ce qu'elle voulait voir ? Un monde sans peine, sans émotion.. un cocon bien rassurant. Se réveillerait-elle un jour ? Probablement, puisqu'elle n'est pas maître de son corps. Un autre la contrôle, et bien qu'elle l'ignore, l'issue n'est-elle pas la même ? Elle ne contrôle rien.
Peut-être peut-elle toutefois profiter quelques instants encore de la douceur rassurante du néant ? Une bouffée d'oxygène..

Les bips du moniteur sont réguliers. La jeune femme semble dormir. Son corps et son esprits fatigués profitent encore de ce répit inattendu. Un inconnu est assis dans un fauteuil, guettant le moindre signe d'activité. Le visage fermé de la demoiselle n'indique rien de tout ceci.
La patiente trouvera t-elle la force de quitter son sommeil sans aide extérieure ?
BIP, BIP, faisait le moniteur. Une sinistre berceuse, dans le silence de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Maire Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu] Mar 13 Déc - 18:42
Attente… Urgence… Hospitalisation… Premiers soins… Le long et morne diagramme des étiologies avançait et les meilleurs médecins étaient sur le coup. La valse des questions était entamée et cela embarrassait Esteban autant que ça agaçait Sherlock. Qui êtes-vous pour elle ? Comment l’avez-vous retrouvée ? Avait-elle eu un coup sur la tête ? Un traumatisme ? Des drogues ? Des médicaments ? Quelque chose qui pouvait induire cet état ? Diverses imageries ont été réalisées et rien de suspect dessus. Une ponction lombaire tout à fait normale… Aucun point d’appel, rien.

Cependant, une personne savait.

À son chevet depuis quelques jours à présent, le temps que tout se tasse, Esteban était assis sur une chaise, lisant le journal de l’île. De temps en temps, il lançait un regard désintéressé au scope qui sonnait aléatoirement. Les fréquences cardiaque et respiratoire semblable aux personnes qui dorment, sa saturation parfaite… Seuls sa bonne mine et ses mouvements thoraciques pouvaient rassurer les gens qui entraient dans cette pièce. Qui pourrait parier que cette frêle et jolie fille était dans le coma ?

Mais il fallait que cela cesse.

Avec parcimonie, doucement, Sherlock retira l’entrave afin que l’Humaine se réveille. Ainsi, ses doigts commencèrent à bouger, le scope s’affola juste assez pour indiquer une présence, et les yeux roulaient sous ses paupières closes. Quand l’harmonie des signes alerta les infirmières, elles allèrent clamer la bonne nouvelle à l’équipe en charge de la rouquine.

Pour respecter l’intimité et le secret médical, le rouquin sortit de la pièce le temps que les premières questions soient levées. Il attendait patiemment le feu vert de l’équipe pour aller rendre visite à la demoiselle.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Peintre
Pouvoir :: Aucun
MessageSujet: Re: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu] Jeu 29 Déc - 19:48
BIP BIP, faisait le moniteur.
Il faisait noir sous les paupières de la jeune endormie, mais dans ses rêves brillaient mille couleurs. Toujours en proie à un sommeil induit, son esprit voguait et divaguait dans les recoins de sa mémoire, arpentant ses souvenirs. Etait-ce un réflexe conscient ? Ou cette liberté était-elle due au fait que tout ceci n'était pas un véritable trauma ?
Le saura t-on un jour ?

Un havre de paix mental s'offrait à ses sens et pourtant il fallait que cela cesse. Pourquoi, se disait l'âme ? Pourquoi ne pas s'abandonner au repos éternel, ne plus se battre, que cela était fatiguant.. Un long et doux sommeil réparateur. Quelle ironie de s'imaginer qu'un sommeil réparateur signifiait une défaillance massive des fonctions vitales qui maintenant cet agaçant signal sonore.
Et ainsi, elle sombra dans le silence.
Le coeur commença par ralentir inexorablement. La poitrine s'affaissait, se vidait. Les yeux cessaient de rouler dans leurs orbites, tandis que l'âme glissait lentement dans un tunnel sombre et sans fin..un très court instant.

Son esprit luttait contre son corps fatigué et affable, privé de toute information extérieure. L'esprit, l'âme, l'inconscient, quelque soit le nom qu'untel lui donnait, il se battait. Car sans le corps, qu'était-ce donc que l'esprit ? Peu de chose évidemment. Il s'apprêtait alors à rendre les armes. Finalement, que pouvait-il bien faire si le corps ne répondait plus. La volonté ne suffisait pas toujours..
Quelque chose cependant se battait toujours. Comme si une infime partie du corps était tout de même prête à y mettre du sien pour continuer à vivre. Une toute petite partie, indécelable au demeurant, continuait de s'agiter dans tous les sens.
Vayentha avait le choix : se laisser mourir sur un coup de tête imputable au désespoir qui ne l'avait toujours pas quitté depuis son arrivée sur l'île - ou croire à l'espoir immuable qui l'avait malgré tout poussée vers les flots et la renaissance. Il était si facile de laisser grandir sa défaillance physique - qui n'était même pas réelle soit dit en passant - puisque finalement sans étincelle de volonté la vie ne peut exister.
Le signal, loin d'avoir faibli, émis un bref instant un BIP continu et toujours aussi sonore.


Et puis zut à la fin ! Pourquoi avoir parcouru tout ce chemin dans tous les sens du terme pour s'éteindre bêtement sur un lit d'hôpital ?!
L'esprit bouillonnait, loin d'avoir dit son dernier mot. Animée d'une volonté toute nouvelle, la jeune femme ne voulait pas - même de façon inconsciente - renoncer à la chance qu'elle s'était offerte de démarrer une nouvelle vie enfin heureuse et sereine sur une île presque merveilleuse ou tout était possible. Certes, elle avait failli laisser sa vie dans un incendie mystérieux et avait rêvé de sa mort en proie à un fauve monstrueux mi femme mi bête, mais allons bon.
Oui, elle allait revenir à la vie, littéralement et métaphoriquement et réaliser la toile la plus incroyable de sa future galerie, illustrant la beauté terrifiante des flammes. Une autre image se glissa dans son esprit. Celle de l'homme qu'elle avait très certainement laissé mourir dans le brasier. Elle n'avait aucun souvenir du sort de l'inconnu, mais elle en était sûre, au fond d'elle même, qu'il avait péri ce jour là.

Une rage de vivre terriblement intense la parcourut alors, si intense qu'elle procura au corps un sursaut d'énergie alors inespéré. Des fourmillements parcoururent alors le corps inerte de l'endormie, provoquant une série de spasmes musculaires tandis que la cage thoracique se remplit alors d'air.

Le coeur se remit à battre d'un rythme lent et régulier. BIP BIP faisait le moniteur.

Et Vayentha ouvrit les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Maire Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu] Ven 30 Déc - 15:28
Cris, stupeurs et hurlements : voilà ce qui résumait assez bien ce qu’entendait Esteban. Dans cette chambre aseptique, les émotions s’entrechoquaient : les réjouissantes comme les plus morbides… Mais cela n’était pas son problème même si cela le faisait tiquer. Pouvait-il tuer quelqu’un en retirant son entrave ? Cela ne s’était jamais passé ainsi.

Finalement, pas si désintéressé que ça, il décodait patiemment les quelques mots qu’il entendait. Un petit temps, il était question d’un déchoquage en urgence puis quelques secondes après, des congratulations. Ma que ?

Les infirmières sortirent de la chambre en sueur, un large sourire sur le visage. Prestement, il posa son journal sur la chaise adjacente et apostropha les soignantes, inquiet.
    « Contre toute attente elle s’est réveillée. Bien qu’elle nous ait fait quelques frayeurs. Les médecins font un examen complet. Ils vous diront eux-mêmes quand vous pourrez rentrer. » Fit l’une sans s’arrêter.

Cela ne répondait pas à toutes ses questions muettes. Il mordit légèrement sa lèvre inférieure en lançant un regard interrogateur vers la porte close. De l’attente, encore et toujours… Qu’allait-elle dire à ces hommes en blanc ? Vont-ils ressortir avec l’intime conviction que les Mythes existent ou bien, hésiteraient-ils à l’interner pour hallucinations ? Avec un peu de chance, elle n’aurait pas la force d’aller dans les détails et eux, la jugeote d’approfondir leur interrogatoire. Mais alors… pourquoi son cœur battait plus fort dans sa poitrine ? Serait-ce du stress ?

Ou plutôt le bonheur de voir une situation se débloquer… ?

Qu’importe. L’Espagnol sous-pesa la monnaie qu’il avait en poche puis récupéra son journal. Il était temps d’un bon café… car on connait tous la propension des médecins à être chronophage.

Une heure plus tard, le journal jeté, un café liégeois englouti et un passage aux toilettes, il revint dans le couloir. Cette fois-ci, c’était l’infirmière qui l’apostropha.
    « Vous pouvez aller la voir. Mais peu de temps, elle a besoin de reprendre des forces. »

Après quelques remerciements, le Sexire hésita à toquer. La laisser dormir ? Revenir plus tard ? Y aller directement ?

TOC TOC

Après son accord, il rentrera et s’inquiétera de son état de santé.

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Peintre
Pouvoir :: Aucun
MessageSujet: Re: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu] Sam 7 Jan - 15:01
La lumière était vive, peut-être même trop. Ses yeux noisette s'ouvrirent d'un coup, désireux de revoir le monde. La bouffée d'adrénaline qui s'était dégagée afin de la ramener aux vivants l'avait presque fait bondir de son lit ! La patiente s'était redressée tel un diable qui jaillit de sa boîte, les yeux écarquillés et la respiration haletante, comme si elle venait de courir un marathon au lieu de simplement s'éveiller..
Peut-être que l'effort qu'elle avait donc fournit pour se réveiller était sous-estimé par l'équipe médicale.

En tout cas, la jeune femme fut bien surprise, une fois ses esprits retrouvés, de voir justement une telle équipe s'affairer autour d'elle. Que s'était-il donc passé ? Vayentha n'avait même pas le temps de rassembler ses esprits que déjà elle était assaillie de questions. Que lui était-il arrivé ? Quels étaient ses derniers souvenirs ? Se souvenait-elle de l'homme qui l'avait amenée et qui attendait depuis des heures dans le couloir ?
Chacune de ses questions lui causait plus d'interrogations encore. Tout ce dont elle parvenait à se souvenir était cet effroyable brasier dans lequel elle aurait pu laisser sa vie sans l'intervention d'un parfait inconnu roux et de quelques autres personnes qu'elle n'avait jamais vues et qui n'étaient certainement pas des pompiers.
Une équipe de recherches plus qu'une équipe anti-incendie ? Des amateurs ou des professionnels ? Mandatés par la Mairie pour retrouver les disparus ou étaient-ils à la recherche de quelqu'un en particulier ? La jeune femme n'en avait aucune certitude. Sa seule conviction était qu'il s'agissait d'un groupe disparate de personnes qui semblaient être des comédiens de l'île (comment oublier cet homme inquiétant tout vêtu de blanc..?) et que sans eux elle serait certainement morte, brûlée vive ou tuée de sang-froid par cet ignoble individu. Dire qu'elle l'avait tiré du feu ! Si seulement elle pouvait savoir ce qui lui était arrivé.. et en même temps pourquoi s'en inquiéter ?

Les médecins et infirmiers s'affairaient toujours autour d'elle, ne semblant pas satisfaits de ses évasives réponses.. et pourtant, elle cherchait dans sa mémoire ! Son souvenir le plus fort était celui de son mystérieux sauveur dont les yeux étaient d'un ambre un peu dérangeant et dont les cheveux étaient plus roux encore que les siens. Ils abandonnèrent pour le moment, mais la jeune femme sentit qu'ils n'en avaient pas fini avec elle.
L'un des médecins, un grand homme au crâne rasé, plutôt mate de peau et portant de petites lunettes carrées lui indiqua que l'inconnu en question s'enquérissait de sa santé. La jeune femme, gagnée par la curiosité, accepta de le voir.

Le personnel médical quitta la pièce au compte goutte, une fois assurés que la patiente allait bien. Elle attendit tout de même quelques minutes avant que l'on se décide à toquer à sa porte. Vayentha enjoignit alors la personne à entrer. Il s'agissait bien de son sauveur. Il avait l'air un peu fatigué voire même anxieux. Il entra dans la pièce, mais ne dit pas un mot. Ce fut la jeune rousse qi rompit le silence avant qu'il ne devienne pesant.

"- Bonjour.. il paraît que c'est vous qui m'avez amenée ici, alors je tenais à vous remercier de m'avoir sauvée du feu. J'espère que tous vos compagnons s'en sont sortis également."

Vayentha ne savait pas trop comment réagir face à l'inconnu. Elle avait des questions à lui poser, mais une en particulier lui brûlait les lèvres.

"- Je voulais savoir.. comment vous m'avez retrouvée ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Maire Sexire
avatar
Age : 23

CV
Quartier d'habitation :: Humain.
Métier :: Violoniste.
Pouvoir :: Les cellules.
MessageSujet: Re: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu] Mar 10 Jan - 14:53
Un signe. Esteban entra doucement dans la pièce qu’il connaissait à présent par cœur. Sur son visage se bousculait l’inquiétude, la fatigue et une douceur qu’on pouvait lui reconnaitre. Il resta quelques secondes entre la porte et la chambre, dévisageant la jeune femme, se demandant si c’était bien le moment pour entrer ou non. Elle avait l’air si frêle… si fragile. S’il la bousculait, elle risquerait de se briser… Ses yeux ambre voletèrent dans la pièce, ne supportant le regard de la rouquine pour se poser finalement sur ses propres affaires.

Bon, la question ne se pose plus. Il doit au moins les récupérer.

Délicatement, il ferma la porte sans bruit et s’avança dans la pièce. Sa voix brisa le silence et attira l’attention du jeune homme sur elle, le stoppant dans sa course. Il bredouilla quelque chose du genre ‘D-de rien… Ce n’était…’ en perdant son regard sur le sol. Ses pommettes avaient rosies de concert. Avant de répondre, il vint auprès d’elle, tirant silencieusement une chaise pour être à sa hauteur. On pouvait sentir de la maladresse émaner de lui, un être craintif mais aussi soucieux.
    « V-vous aviez crié. Et donc… »

Puis subitement, il se releva, comme piqué par un insecte quelconque. La chaise crissa horriblement sous cette impulsion. Le rouge rongeait ses joues et ses mains jouaient nerveusement entre-elles. On pouvait y voir des ongles rongés et abîmés… et des pulpes très calleuses.
    « Ex-Excusez-moi. Vous êtes fatiguée et moi je ne trouve rien de mieux que vous déranger alors que vous venez de vous réveiller. J-je reviendrais demain... ou après-demain. »

Il avait rapidement récupéré ses affaires, mit sa grosse écharpe autour du cou en cachant sa bouche, sa veste kaki non fermée… Il avait les manières d’un oisillon fraichement sortie de sa coquille. Assez tendre pour chercher à savoir comment vont les gens mais pas assez téméraire pour supporter leurs regards ou leurs attentes.

Maintenant qu’il sait qu’elle va bien, va-t-il seulement revenir.. ?
Oh que oui…

~~~~~~~~~~~~


Pourquoi mon pseudo ne colle pas à mon avatar ? Pourquoi j'écrivais en disant 'Sherlock' et à présent c'est 'Esteban' ?
Simplement car je suis censé être mort pour l'Exilé mais que je ne le suis pas... Mais chuuuuut, c'est un secret entre toi et moi...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu]
Revenir en haut Aller en bas

Douloureux coma.. le réveil serait-il pire ? - PV Esteban (aka Sherlock Rechel)[Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quel serait le pire sujet au brevet ?
» Un réveil difficile - Terminé
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Le réveil du chat
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Humain & Védin :: Yasashi Koji-