AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: L'esprit torteux du staff
Métier :: Raconter des histoires
Pouvoir :: Mettre des bâtons dans les roues.
MessageSujet: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Mer 26 Avr - 15:32
Mascarade & ombres.

Bienvenue dans le bal ouvert de la Sang-Pure. Il est ouvert exclusivement à ceux qui ont répondu positivement à la lettre. Vous débuterez dans les lieux et avec les personnes que l’on vous a attribuées. Il vous est autorisé de quitter la fête mais attention, cette action est irrévocable. Quand le bal se terminera, un message sur chaque lieu sera posté et en quelques tours, sera clos.

Quelques règles :
    - Le nombre maximal de joueur dans un même lieu est limité à 4.
    - Il est demandé de respecter les tours de jeu : A commence, puis B puis C, à nouveau A, B, C…
    - Si vous avez avec vous un membre qui ne communique pas assez rapidement et qui vous bloque, un temps d’attente de 48h (sans réponse de sa part) est demandé avant de pouvoir sauter son tour/changer de lieu. En aucun cas il est évincé du bal. Si vous avez son autorisation pour sauter son tour, elle devra être jointe en spoiler.
    - Pour changer de lieux, il faut attendre un délai de 3 jours minimum pour le réitérer. Pour cela, postez dans le nouveau lieu avec un lien d’où vous venez et dans votre poste de départ, le lieu où vous allez.
    - Il est strictement interdit d’être à deux endroits au même moment.

Il vous sera proposé 5 lieux où vous pourrez tourner selon les règles préétablies plus haut.

Tout d’abord, vous arrivez sur le parvis du manoir : un sol de petite pierre beige envoie de la poussière lorsque sabots ou pneus les dérangent. Une immense masure pas si lugubre que ça mais mangée par le lierre vous ouvre ses portes. Deux serviteurs en costumes et loups identiques vous accueillent et vérifient vos noms. Une fois cette étape passée, un ruban en soie rouge avec un pendentif représentant une goutte en argent est lié à votre poignet.

Ainsi, vous passez la porte pour arriver sur un couloir en croix : à votre droite et votre gauche, des pans en toile ont été érigés pour vous interdire l’accès. De part et d’autre de l’immense porte de bois ouvragée ouverte, deux escaliers imposants remontent le long du mur pour atteindre l’étage au dessus de vous. La facture et le détail des ornements sont à couper le souffle… Bien entendu, il vous est impossible de monter. Pour les curieux, une employée vêtue et masquée de la même manière que ses collègues surveille les lieux.

Vous voilà dans une immense pièce lumineuse avec des colonnades de part et d’autres de la piste de danse. Le parquet est ciré, lustré et reflète avec élégance le lustre en cristal royal qui tamise la pièce. Du coin de l’œil, vous apercevez le buffet érigé dans un coin de la pièce. Il est à l’effigie du reste : théâtral. Des serveurs passent dans les rangs pour distribuer boissons et canapés, d’autres restent en arrière des tables pour vous préparer vos envies, les derniers récupèrent tous les contenants vides. Malgré les bouches affamées, rien ne disparaît : à croire que ça réapparaît aussi vite que cela se consomme. Et quelle gastronomie… Si ce n’est pas fait pour vous impressionner, c’est de la vantardise à l’état pur.

Au fond de la salle une scène avec un trône impérial est dressée. Vous y voyez une jeune femme assise dans une robe délicate accordée à son loup. À ses côtés, un homme à l’allure austère. C’est le lieu des discussions et de rencontre à proprement dits. C’est surtout ici où les employés sillonnent les groupes pour proposer leurs gourmandises.

Sur la droite de la scène, une ouverture vers la nuit vous appelle : le balcon. Surplombant un jardin soigné, il est assez spacieux pour accueillir une centaine de personne. En cette saison, l’air est encore un peu frais mais non désagréable. C’est là où irons les personnes souffrant de valses trop rythmées, de chaleur humaines trop oppressante ou de repas trop copieux. Voire, ceux qui veulent se retrouver seuls…

Pour les meilleurs des observateurs, au coin du balcon, il y a un petit escalier qui mène au jardin. Entre fontaines et labyrinthes, teintés de l’élégance terrifiante du quartier, il y a vraiment de quoi se perdre. Cependant, en toute saison, vous y trouverez des fleurs.

À la moindre question, n'hésitez pas à Mp/Skyper/rechercher activement Sherlock Rechel/Sonatæ Delorme. Amusez-vous bien~♫

Ordre de poste : Sophia Mac Aedan puis Sinbad Nazima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Journaliste Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Mer 26 Avr - 19:51
La soirée avait assez mal commencé chez les Mac Aedan car la petite Sophia n’avait pas trop envie d’aller au bal organisé en hommage de la nouvelle Princesse. Il faut dire que leurs derniers échanges ne s’étaient de loin, mais de de loin pas, passés comme l’aurait voulu la jeune Capienne. Les parents durent donc la menacer de la priver de sortie pour un mois pour qu’enfin l’adolescente daigne sortir de sa chambre pour se préparer.

Comme à leurs habitudes, les petites mains du manoir firent des merveilles et la petite peste sortie de chez elle habillée comme une princesse avant d’embarquer dans le fiacre familiale. Ses parents l’avaient ensuite sermonnée durant le trajet comme quoi elle devait faire honneur à sa famille, ne pas faire de bêtise cette fois et surtout ne pas raconter des idioties à cause de son idéal de démocratie. D’ailleurs, ils se demandaient bien qui avait pu fourrer de telles niaiseries dans la tête de leur fille adorée. Ils auraient continué à lui rabâcher les oreilles pendant des heures mais heureusement pour l’adolescente rebelle le fiacre s’immobilisa, ils étaient arrivés.

La famille en descendit et fit comme s’il n’y avait eu aucune dispute entre eux. Il fallait montrer que les Mac Aedan étaient unis, fiers et puissants. Ils entrèrent et obéirent sans discuter au personnel, obtenant le fameux pendentif. Ce n’est qu’après avoir été annoncé que la famille se sépara laissant une Sophia au milieu de la piste de danse encore bien déserte. La jeune adolescente n’appréciant que moyennement la musique choisie, glissa les écouteurs de son MP3 et lançant une petite Play Liste Electro-Rock des familles. Elle se mit alors à danser comme une petite folle sous le regard médusé de certains des convives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar
Age : 18

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Saltimbanque
Pouvoir :: Contrôle du métal
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Jeu 27 Avr - 19:28
J'avais été vraiment impatient d'assister à la soirée quand j'avais reçu l'invitation et j'avais très vite assuré la présence. Assister a l'intronisation de la nouvelle Sang-Pure. Ca voulait dire découvrir un gros morceau de la culture capienne, peut-être rencontrer la chef de quartier (c'est toujours intéressant quand on veut devenir Nomade) et puis c'était une fête et c'est toujours sympa une fête !

Bien entendu, impossible de trouver un masque qui ne laissait paraître que mon œil gauche, mais au final j'avais fini par en trouver un qui me permettait au moins de porter un cache-oeil en dessous sans trop d'inconfort et sans que ça ruine le style du masque. Les personnes qui allaient me voir n'aurait certainement aucun problème à me reconnaître dans la rue, je pense que je suis le seul borgne aux cheveux rouges de toute l'île, mais au moins ça participait à l'ambiance.

D'ailleurs en parlant d'ambiance, déjà que le quartier d'Helldream est particulier, le manoir est encore pire. Ils aiment vraiment la mise-en-scène chez les Capiens, entre le bracelet rouge à l'entrée, le lustre immense et les couloirs en forme de croix. Chez nous quand on fait une fête c'est un peu moins classe, mais les gens s'amusent plus. Parce que pour l'instant ce n'était pas vraiment une soirée incroyable, la preuve c'est qu'il n'y avait presque personne sur la piste de danse, c'était un peu triste.

Très bien, je n'avais peut-être quelques notions très basiques consternant la danse de salon, mais il fallait bien que quelqu'un se dévoue pour accélérer les choses. Par contre, il fallait encore que je me trouve une partenaire ... trouvé ! Il y avait une fille qui se trémoussait seule au milieu de la piste sur une musique qu'elle semblait être la seule à entendre, en plus elle avait des cheveux bleus c'était peut-être une Esertari elle aussi. Je me dirigeai vers elle et lui tendis une main en souriant.

"- pourrais-tu m'accorder une danse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Journaliste Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Sam 29 Avr - 17:25
Sophia se sentait comme seule au monde et elle faisait fit des autres ainsi que leurs éventuelles reproches. À l’aide de la musique, elle arrivait à oublier ses soucis liés à ses parents et à son éventuel futur mariage. Il faut dire que la jeune femme aimait particulièrement se réfugier dans des univers musicaux que son imaginaire créait à l’aide des notes. Elle fut cependant rapidement ramener à la réalité lorsqu’un jeune homme l’aborda en lui tendant la main, tout sourire. La jeune adolescente ne voulut pas sembler mal polie et retira les écouteurs de ses oreilles. Elle n’avait pas vraiment compris ce qu’il lui avait dit mais elle pouvait se douter que cela avait un rapport avec une invitation à danser. Après tout, ils se trouvaient sur la piste de danse non ?

«Euh bonjour euh je me réjouis de vous accorder au moins une danse … euh par contre je ne suis pas super douée alors je m’en excuse par avance. Puis-je vous demander votre nom Monsieur ?»

Elle se fendit alors d’une belle courbette avant de saisir sa main et de se rapprocher de l’Esertari. L’orchestre venait d’entamer une valse au rythme assez lent, ce qui fait plaisir à la petite peste. En effet, elle pensait pouvoir suivre le rythme et les pas.

«Je m’appelle Sophia Mac Aedan et je suis lycéenne, un jour je serai une médecin reconnue. J’aime bien m’amuser en forêt, vous connaissez le Paint Ball ? Et j’adore sortir, aller écouter des concerts de Rock ou d’électro. Sinon c’est quoi vos loisirs ? Vous faites quoi dans la vie ? Qu’est-il arrivé à votre œil ?»

Puis sentant qu’elle était allée un peu trop loin avec sa dernière question, elle lui murmura.

«Mais je suis peut-être trop curieuse, veuillez m’en excuser.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar
Age : 18

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Saltimbanque
Pouvoir :: Contrôle du métal
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Jeu 4 Mai - 11:42
hrp:
 

Elle s'inquiétait de ne pas être assez douée en danse ? Je ne pus retenir un petit rire.

« Je ne suis pas très doué en danse de salon moi non plus, pas besoin de t'excuser pour ça. Mon nom est Sinbad Nazina, et toi, qui es tu ? »

Alors que je lui répondais, elle fit une petite courbette et me pris la main. Comparés aux miens, ses doigts étaient beaucoup trop frais pour être ceux d'une Esertarie ou alors elle était vraiment en mauvaise santé, mais ca n'avait heureusement pas l'air d'être le cas, pas une membre de mon peuple donc, dommage, je n'étais pas parti du désert depuis très longtemps mais les Eseratris me manquaient depuis que je les avais quittés, cela aurait été bien d'en croiser un ou une par ici... Ses cheveux devaient être teints, ca se faisait de plus en plus ces temps-ci que ce soit chez les mythes ou les humains.

Puis arriva la réponse de la jeune fille, son prénom (Sophia) et une avalanche de question. Sur le moment je fus surpris, je ne m'attendais pas vraiment a ce qu'elle me raconte tout ca et qu'elle me pose autant de questions. Mon émotion du se voir sur mon visage car Sophia s'excusa peu après. C'était intéressant de rencontrer une personne aussi franche, elle n'avait pas vraiment besoin de demander pardon. Je repris mon sourire avant de lui répondre.

« Non, non, il n'y a pas de problème, j'ai été un peu surpris c'est tout et s'il te plait arrête de me vouvoyer»

Sérieusement, je la tutoyais depuis le début, au niveau de l'apparence j'avais l'air à peine plus vieux qu'elle et en plus je connaissais toute sa vie maintenant, dans ce genre de situation le vouvoiement n'avait plus lieu d'être à mon avis.

« Alors, j'aime beaucoup le jonglage, la musique quel que soit son type et faire la fête . Je suis actuellement en ... hum ... disons en voyage initiatique pour devenir plus responsable et pour mon œil, je me suis pris un mauvais coup, il y a longtemps. Et j'ai déjà entendu parler du Paint Ball, mais je n'ai jamais essayé»

Je ne pouvais pas lui raconter toute l'histoire pour mon œil, mais ce n'était pas un mensonge non plus.

« Tu ne dois pas être ravie ici si tu aimes le rock et l’électro.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Journaliste Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Jeu 11 Mai - 18:44
Sophia sourit à son cavalier alors que ce dernier répondait à la plupart de ses questions. Elle était contente de discuter avec une personne qui semblait avoir plus ou moins son âge. Elle ne lui en voulait pas du tout qu’il ne soit pas entré dans certains détails, tout le monde a le droit de protéger sa vie privée.

«C’est vrai que je suis ici plus par obligation familiale que par ma propre volonté. Je n’aime pas trop cette ambiance moyenâgeuse que ce soit ici ou dans mon quartier. Mais j’essaie de faire preuve d’ouverture d’esprit, certains morceaux classiques sont intéressants et si je n’étais pas venue, je n’aurais pas eu la chance de vous rencontrer.» lui répondit l’adolescente juste avant de rigoler d’un rire un peu enfantin et cristallin. «Je n’aime pas trop les robes, je m’y sens pas à l’aise dedans. Tu trouves qu’elle me vas ?»

La jeune adolescente s’écarta un peu de Sinbad pour pouvoir tourner lentement sur elle-même afin de montrer sa robe sous toutes ses coutures. Avant même qu’il puisse répondre, la petite Capienne enchaina.

«On a eu de la peine à trouver une qui convenait à la fois à moi et à ma maman. Elle est plutôt vieille école … Je ne te dis pas le nombre de fois où l’on s’engueule sur tous et rien. Et avec mon papa, c’est encore pire. Alors parfois comme ce soir, j’essaie de leur faire des concessions et j’espère qu’ils me rendront un peu la pareil.»

Sophia se rapprocha à nouveau de l’Esertari afin de continuer à danser si ce dernier le veut bien.

«J’aime bien ton costume mais j’aimerai bien voir ton visage. Serais-tu d’accord de retirer ton masque ? Même rien qu’un instant.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar
Age : 18

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Saltimbanque
Pouvoir :: Contrôle du métal
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Lun 15 Mai - 18:33
Une ambiance moyenâgeuse dans son quartier et dans sa famille ? Donc elle n'était pas humaine ou Védine logiquement, c'était tout neuf dans leur quartier et la plupart d'entre eux vivait de façon moderne. C’était surement une mythe elle aussi, tant mieux, c'était difficile de parler avec des Humains ou des Vedins sans avoir un risque de briser le Secret.

Sophia parla beaucoup, me posa une question et repris son discours sans même attendre une réponse. Elle devait vraiment avoir besoin de laisser tout ça sortir pour se confier au premier inconnu qui l’invitait a danser comme elle le faisait.
Franchement je ne savais pas trop quoi lui dire au sujet de ses parents, ça faisait bien 14 ans que je n'avais pas vu les miens et chez les Esertaris il n'y avait pas énormément de problèmes de famille. Sa relation avec ses parents ne pouvait pas être si horrible que ça, la situation allait bien s'arranger un jour.

« Vous finirez bien par vous entendre, regarde, vous avez choisi cette robe ensemble, c'est une avancée, en plus tu es très jolie habillée comme ça »


Mon costume ? J'avais dû l'acheter spécialement pour l'occasion, j'avais pris un des premiers qui m'était tombé sous la main, c'est ennuyeux de faire du shopping, c'était tant mieux qu'il m'aille bien, même si je n'étais pas sur de le reporter un jour. Quant à mon masque cela ne me posait pas de problème de l'enlever mais …

« Ca ne me dérange pas de retirer mon masque, avec ou sans ca reste facile de me reconnaitre, mais je ne pense pas que la piste de danse soit l'endroit le plus approprié pour ce genre de choses »


La piste s'était un peu plus remplie et cela briserait un peu l'ambiance de retirer mon loup ici, devant tout le monde alors que ce n'était clairement pas le lieu pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Journaliste Capien
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Lycéenne
Pouvoir :: Les nerfs
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Jeu 18 Mai - 11:18
La petite Capienne buvait les paroles du jeune Esertari et lui sourit lorsqu'il évoqua la possibilité d'une résolution des conflits qu'elle avait avec sa parenté. Elle réfléchit ensuite à trouver un endroit tranquille où le bel homme, enfin elle l'espérait puisse dévoiler son visage. Néanmoins, elle le trouvait pour le moment plus que sympathique car il avait été le seul à prendre soin d'elle durant ce bal. Son invitation à danser lui avait fait chaud au cœur, bien plus qu'elle ne l'aurait imaginé.

«J'espère que tu aies raison concernant ma relation avec mes parents, la situation est pesante pour moi et sans doute pour eux aussi. Que dirais-tu d'aller sur le balcon pour retirer ce magnifique loup de ton visage et profitez de l'air frais ? Ou préfères-tu aller vers le buffet et pouvoir profiter du talent des cuisiniers de ce manoir ? Ou dernière option, le jardin parce que je pense que la scène ne soit pas l'endroit le plus discret.»

La jeune femme rigola chaleureusement, ses yeux pétillaient de joies. Elle prit la main de Sinbad et attendit sa réponse. Mais rapidement une idée lui traversa la tête et elle lui exposa avant qu'il puisse prononcer la moindre esquisse de choix.

«Ah moins que tu aimerais visiter le manoir ? Je connais un peu les lieux. Pas les endroits secrets hihihi je ne sais même pas s'il y en a.»

Sophia trouvait assez excitante l'idée de filer un peu à l'anglaise l'ambiance un chouïa trop sophistiquée pour elle et s'amuser avec ce jeune homme qu'elle venait de rencontrer. Pas une seconde elle ne pensa qu'il pourrait la prendre pour une fille facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Esertari
avatar
Age : 18

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Saltimbanque
Pouvoir :: Contrôle du métal
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Mer 24 Mai - 11:24
Sophia avait l'air heureuse, finalement elle l'aimait bien cette "fête moyenâgeuse", ou peut être etait-ce juste l'idée de se réconcilier avec ses parents. Elle me faisait vraiment penser à certaine de mes sœurs Esertaries avec ses cheveux colorés et son sourire communicatif. J'avais eu de la chance de tomber sur quelqu'un comme elle se soir.

La jeune fille posait une bonne question, ou aller pour retirer ce masque ? Ce n'était pas vraiment une question d'une grande importance, mais je n'y avais pas vraiment réfléchi, ça pourrait être intéressant de voir le balcon ou le jardin, il faisait un peu frai dehors et je n'ai jamais été un grand fan du froid, mais nous n'allions pas passer des heures dehors non plus et peut-être que c'était le choix que Sophia préférait. Et le buffet ? Il y avait peut-être encore un peu trop de monde là-bas mais c'était déjà plus discret que la piste de danse , mais ….

Ma réflexion fut coupée par la voix de Sophia qui me fit une proposition beaucoup plus intéressante, découvrir la résidence de la Sang Pure. Visiter le manoir en douce ce n'était pas vraiment une action très mature ni très responsable et justement c'était ce pourquoi j'étais ici, non ? Devenir plus mature... mais d'un autre côté je venais de commencer mon "voyage initiatique" j'avais encore le droit à quelques entorses et puis, ce n'était pas tous les jours qu'on avait l'opportunité de visiter un manoir Capien.

« Tu peux vraiment me faire visiter ? Ca serait génial »

J'avais l'impression d'être un gosse devant un nouveau jouet et en même temps le même gosse, mais qui s'apprêtait à faire une bêtise. Je laissais la jeune fille m'entraîner avec la main qu'elle m'avait prise un peu plus tôt, de côté là, je ne la voyais pas très bien à cause de mon angle mort, mais sa main était largement suffisante pour me guider. Cela avait définitivement été une chance de rencontrer Sophia, elle était amicale, gentille, souriante et en plus elle connaissait le manoir et voulais bien me le monter.

Alors qu'elle me guidait, une question s'insinua dans mon esprit et je la posai tout en tournant légèrement la tête pour que Sophia soit un peu plus dans mon champ de vision.

« Mais au fait comment tu connais le manoir, tu es une proche de la Sang pure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Dim 2 Juil - 18:38
De petits rapides et souples se faisaient entendre lorsqu'elle franchit la porte en direction de la piste de danse. Shallia avait un objectif en tête, trouver une personne en particulier mais cela n'était guère facile à cause des loups portés par les gens. Certains étaient facile à éliminer, la gente masculine qu'elle ne portait d'ailleurs toujours pas dans son cœur. Il y avait du mieux tout de même. Mon regard scrutait les alentours de la piste, pas de trace d'elle, sur le lieu dansant en lui même, non plus. Elle s'installa donc sur une petite table juste à côté des invités qui dansaient. Elle fit un petit signe à une des servantes qu'elle connaissait bien pour la héler, soulevant son masque pour que celle-ci puisse la reconnaître avant de le rabattre. Rapidement, celle-ci se trouva devant elle.

Vous désirez quelque chose ?

Je souhaiterais un verre de whisky on the rock

Je vous en ramène un de suite.

La servante s'éloigna donc laissant une Shallia pensive à la table qui continuait à fixer la foule. A peine une ou deux minutes plus tard, elle se retrouva avec un verre plein devant elle. La femme chat remercia chaleureusement celle qui venait de la servir. Doucement, elle sirotait, préférant rester à table un peu à l'écart de la foule. Que pouvait-elle bien faire ? Elle se devait d'être présente dans un tel événement. Les choses avançaient plutôt bien pour Shallia au niveau de sa montée hiérarchique.

Elle fixait maintenant les couples, collés les uns contre les autres, dansant un slow. Son verre commençait lentement à se tarir mais il ne serait de bon ton d'en boire un deuxième, surtout toute seule. Un couple maladroit se rétama au sol, en emportant un second en embardée. Elle ne put s'empêcher de sourire devant cette scène qui lui rappelait sa première danse avec sa femme. Certains des voisins des maladroits se mirent à rire tandis que d'autres les invectivaient pour leurs maladresse. Rha, un panel de la population n'avait vraiment aucun humour ni aucun respect.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Mar 4 Juil - 23:45
Je descendais de mes appartements, prenant un chemin différent pour ne pas croiser cette.. Sexire et pour me permettre de bien remettre mes idées en place. Un instant à une fenêtre ouverte me fit le plus grand bien. L’air frais entrait dans mes poumons, envoutait mes sens olfactifs et sensitifs, dansait avec mes cheveux de neige, entrainait un frisson délicieux. Il n’y avait rien de mieux pour se sentir vivant. La lune diaphane lançait ses rayons à qui voulaient bien les contempler, reine sourde et mal aimée de la nuit. Et pourtant, son mystère et son aura me semblent tellement plus éminent que ce banal soleil, roi commun. Elle varie avec le temps, se cache, se fait désirer, enveloppe de son manteau les secrets les plus profonds… ce que le jour ne doit savoir. Elle tisse et envoute les esprits, les rend plus fragiles, plus… malléables.

De plus, si le soleil est l’astre phare, il est bien seul dans son royaume. Seul quelques braves nuages le titillent sans jamais en atteindre le sommet. Cependant, la lune, elle, est toujours accompagnée d’une myriade de courtisanes, toutes plus éblouissantes les unes que les autres et ce, malgré leurs âges éparses. Dire qu’en glissant un regard sur la voute céleste de nuit, nous pouvons voir des choses qui n’existent plus dans le présent… Une porte sur un passé plus ou moins élastique, plus ou moins lointain…

La nuit, de son unique œil et de ses tâches de rousseur me prenait dans ses bras. Sera-t-elle clémente ? Apportera-t-elle conseil ? Sera-t-elle pourvoyeuse de terreur et de cauchemars ? Seule elle sait, cyclope intemporel et infini.

Ce ne fut qu’à regrets que je quittasse le chambranle pour m’intéresser aux vies éphémères que nous sommes. Ainsi, je revins dans la salle de bal après un petit temps. Je regardais avec envie ces couples qui ne faisaient qu’un sur un rythme d’une beauté saisissante. Je riais avec ceux qui ne savaient que faire de leur pied. Je grimaçais avec celles et ceux qui perdaient un peu plus de leurs chaussures dans la bataille. Malgré mon envie, je ne pouvais me lancer : 500 ans de sommeil, il y a de quoi être… Hors du temps. Ce fut donc avec philosophie que je m’assis à côté d’un costume qui ne me disait rien. Pourquoi donc cet accoutrement ? Peut-être une mode inconnue…

D’un mouvement fluide de la tête, je cherchais Gabriel et la jeune femme du regard… croisant celui de la femme en rouge… que je reconnus sur le coup.
    « Apprentie Alpha Silvermoon… ! »
Lieux:
 

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Dim 9 Juil - 9:33
Shallia continuait de chercher des yeux se rendant rapidement compte qu'elle risquait de ne jamais pouvoir la localiser. Beaucoup trop de monde avait élu domicile dans la demeure pour la soirée. En prime, le visage de tous étaient masqué par un loup ce qui ne simplifiait pas du tout le travail. Elle cherchait désespérément une femme à la chevelure blanche comme la neige. Cette couleur ne courrait pas les rues mais elle n'en voyait aucune sur la piste de danse. Elle n'avait peut-être pas choisit le bon lieu ? A moins que celle-ci ne soit carrément pas présente à la soirée ? Non, elle n'y croyait pas, cela ne correspondait pas à son tempérament.

Son verre de Whisky était presque vide maintenant et les premiers effets commençaient à se faire ressentir. Il lui en faudrait plus pour monter sur la table et y danser mais ses idées commençaient légèrement à se troubler. Elle termina le peu qu'il lui restait lorsqu'une voix l'interpella. Ce son, cette voix, elle l'a connaissait, une certitude. Elle n'aurait pas réussit à la relier à son possesseur si elle n'avait vu la longue chevelure blanche. Ce n'était autre que la propriétaire des lieux.

"Désires-tu me tenir compagnie ? Pour-être honnête, j'étais en train de scruter la foule dans l'espoir de te trouver. Tu souhaiterais quelque chose à boire ?"

La neko héla à nouveau une des servantes recommandant pour sa part un autre Whisky, laissant le choix de ce qu'elle désirait à la Capienne. Une fois le verre devant elle à nouveau remplit, elle y plongea les lèvres pour en prendre une grande rasade. Shallia n'était pas une alcoolique, ne buvant que peu en général, c'est juste qu'elle en avait besoin pour se remettre de ses émotions avec la fleuriste.

"Je suppose qu'il est préférable que je ne cite pas votre nom, tout me laisse penser que vous préfériez rester ici incognito. Une chose est sûre, vous savez y faire pour organiser une fête".

La musique qui résonnait dans la pièce était pour le moment assez entraînante, une sorte de twist moderne.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Ven 14 Juil - 13:49
À boire ? Oh oui..
    « Un punch Capien avec plaisir. »

Avec la Sexire qui me faisait du rentre dedans et la demoiselle aux cheveux chocolat qui rodait autour de mon amour… il fallait que je me détende. Est-ce une bonne idée avec cette demoiselle ? Et puis… pourquoi pas après tout ? Quasiment instantanément, j’eus un verre en main et, voyant ma collègue boire sans attendre, j’en fis de même avec une petite rasade. Et cela me fit du bien.
    « Tutoie-moi. Ça sera plus simple que de jongler entre les deux. Et merci pour le compliment. »

Mais ce n’était rien de très extravagant. À vrai dire, c’était même minime par rapport à ce que j’ai déjà pu voir. Cependant, si cela suffit… Tant mieux. Je lançai un œil vers mon trône où ‘je’ n’étais plus. Je bus encore une lampée.
    « J’ai hâte de voir aussi à mon tour ton potentiel festif. Car, une montée en puissance mérite de s’ébruiter, non ? » Lui fis-je dans un sourire. « Comment ça se passe de ton côté ? Les Moranies sont à cran depuis la réunion, sans parler des Gemmas… Pas une mince affaire… »

Je ne voulais pas parler des sujets qui fâchent mais cela méritait attention. Je ne pouvais les aider dans ces préparatifs et pourtant, quelque part, je me sentais parti prenante. C’est tout de même notre île, notre bulle… et les vies qui y grouillaient étaient sous notre responsabilité.
    « Cela ne te fait pas peur.. ? Une bataille pareille… Es-tu guerrière ou stratège ? Participeras-tu ? »

Tant de questions que je pourrais répondre pour moi, mais mon point de vue n’est pas général et encore moins partagé. D’habitude, ceux qui ont le pouvoir ainsi que la sécurité se camouflent sous ce bouclier d’or, envoyant leurs sous-fifres souffrir à leurs places… Ce que je ne pouvais concevoir.
    « Si tu veux que je change de sujet, ou ne pas répondre, n’hésite pas. Je me sais parfois intrusive… »

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Mar 18 Juil - 22:06
Shallia ne put s'empêcher de laisser échapper un petit gloussement. Vouvoiement, tutoiement, trop compliqué, elle s'emberlificotait. Bon aller, décidé, elle la tutoie et basta les problèmes. L'alcool commençait à faire effet, pervertissant le sang de la femme chat. Shallia ne put s'empêcher de rire lorsqu'on parlait de sa montée en grade et d'organiser une fête.

Ouhla, moi à l'organisation d'un événement, tu veux engendrer une catastrophe ? Je pense que certains se dévoueront pour l'organiser à ma place. J'ai de bonnes amies qui auront des idées du tonnerre, c'est certains.

Après avoir bien rigolé, elle reprit un petit peu son sérieux mais son visage restait doux, quoi qu'un peu soucieux tout de même.

C'est vrai que pour le moment, c'est assez tendu. Je ne pense pas me tromper en disant qu'une guerre ne vas pas tarder à exploser et ça me désole mais si cela est nécessaire... Il faudra la faire. Bien sûr que j'ai peur, qui n'aurait pas la peur au ventre avant de possiblement se rendre sur un champ de bataille. J'ai une femme, une fille, je n'ai pas envie de les perdre et c'est pour eux que je me battrai. J'ai peur mais je ne suis pas une pleutre, c'est en première ligne que je me battrai pour défendre mon peuple, mes amis et ma famille.

Je suis à la fois guerrière et stratège pour répondre à ta question, ce qui pose parfois problème en fait. Il est plus simple d'être un bon stratège avec une vue du dessus, en étant en dehors du combat et non mêlé en plein milieu de celui-ci. Un vrai chef, un vrai leader digne de ce nom ne peut se permettre de se cacher derrière ses troupes, il doit les conduire au combat. Il doit montrer à ceux qui ont foi en lui qu'ils ont eu raison de lui faire confiance.

Hum... Pardon, je m'emporte un petit peu.


Elle respira profondément, les vapeurs d'alcool avaient légèrement perturbé son métabolisme et sa façon de s'exprimer dans le sens où elle était plus franche.

Tu n'es pas intrusive, tu veux apprendre à connaître ma façon de raisonner tout simplement, comprendre pourquoi Gwihir avait toute confiance en moi et c'est naturel.

La musique changea du tout au tout, un slow commença à résonner dans la pièce, un son doux et propice aux rapprochements des corps. Doucement Shallia posa sa main sur celle de Sonatae.

Me ferais-tu l'honneur d'une danse ? J'ai envie de me changer un peu les idées. Je ne suis pas la plus douée des cavalières mais je pense être capable de me débrouiller.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Ven 21 Juil - 20:25
    « Soyons folles, laissons nous porter ! »

Je saisissais la main de la Moranie et me laissai guider. Devait-elle être le cavalier ? Ou la cavalière ? À vrai dire, c’est la première fois que je me pose ce genre de question. Quoi qu’il advienne, je faisais tout mon possible pour m’amuser et ne pas faire de mal à ma partenaire. Si au départ mes mouvements étaient assez timides, ils s’étirèrent bien vite, devenant plus élégant, plus aérien. Des millénaires de fêtes : ça forge un langage corporel.

Malheureusement, si mon agilité me servait en combat, elle n’était usitée lors des festivités. Plus d’une fois la partenaire dû souffrir de mon poids… Je m’en mordis les lèvres de désolation. Lors d’un passage plus rythmé, Shallia me fit tourner, faisant voler ma cape.
    « Doucement, sinon je ne serai plus en pleine impunité… Et j’ai encore envie de profiter de cette soirée. Fis-je dans un clin d’œil en remettant ma capuche en place. Donc tu as une femme et une fille ? Comment s’appellent-elles ? Elles sont ici ? Enfin, sur l’île ?»

Ma voix était chaude, presque maternelle. Les femmes entre elles discutent souvent famille. En plus d’aimer bavarder, il y a une sorte d’intimité qu’on crée autour de nos propos. On partage avec quelqu’un quelque chose qui nous tient à cœur.

Et pour être la mère des Capiens, je sais de quoi je parle.
    « Sinon, je n’ai toujours pas eu de nouvelles de la Princesse. Je ne sais ce qu’elle devient et où elle est. Cependant, car tu n’es pas la seule à me le demander, je continue inlassablement de traquer des signaux de vie. »

En parlant de ça, où se trouve Gabriel ? Je ne l’ai toujours pas revu depuis… A-t-il boycotté la fête ? Il n’a jamais été d’un naturel très jovial mais tout de même…

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Dim 30 Juil - 10:05
Shallia jouerait le rôle du cavalier, menant la danse du mieux qu'elle le peut. Cela faisait maintenant plusieurs années qu'elle ne s'était plus laissée aller à cela. De petits flash du passé s'imposèrent à elle. A l'époque, elle tenait la main de sa meilleure amie, sa femme actuelle n'avait pas encore rejoint leur petite troupe d'amie. Elle se voyait main dans la main avec Lianna en train de danser un slow lascif comme elle en avaient l'habitude. Parler n'était pas nécessaire dans ce cas, elles étaient tellement proche à cette époque. Shallia était toujours fourré chez elle, y ayant élu domicile malgré que Lianna soit déjà mariée.

La chatte continuait de mener la danse, faisant tournoyer la Capienne. Elle fut arrachée à son passé par une question posé par la Princesse.

J'ai une femme et une fille en effet, les petites prunelles de mes yeux pour qui je serais prête à tout. Ma femme s'appelle Kuro, elle est présente à cette petite réception même si j'ignore où elle se trouve pour le moment. Au buffet possiblement, elle est un peu gourmande tu sais. Ma fille, s'appelle Selenn mais on l'a laissée chez une amie pour pouvoir profiter un peu de cette soirée. J'avoue que je suis ici de par ma fonction mais également car j'avais envie de te voir pour en apprendre un petit peu plus sur toi. On va dire que j'ai certains besoin qui doivent-être comblés.

La phrase ainsi formulée pourrait sembler perverse alors qu'il n'y avait strictement aucune allusion, une simple tournure de phrase mal choisie.

Tu m'as rassurée sur mon amie lors de notre précédente visite et je t'en remercie encore. Je lui fais entièrement confiance pour revenir en un seul morceau. Elle est forte, bien plus forte que je ne le serai jamais.

La musique changea mais un autre slow s'ensuivit continuant de porter les deux femmes :



Possédez-vous une famille également ? Des gens qui vous sont cher et pour qui vous seriez prêt à tous les sacrifices ?

Elle écouta avec attention, rajoutant une petite phrase lourde de sens.

Je ne sais pourquoi, je ne te connais que depuis peu mais, je sens que je peux te faire confiance, tu es une femme droite et juste comme je les aime.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Mer 2 Aoû - 11:15
Sa femme était ici ? Me voilà bien curieuse d’un coup. De mon temps, les mariages intra-sexes étaient interdits et cela était neuf pour moi. Cependant, cela n’empêchait pas un rapprochement des corps ou une fusion des âmes. Une autre question me taraudait : est-ce que la ‘technologie’ avait assez avancé pour que cette fille soit la leur ? Cela serait merveilleux. Mais chaque chose en son temps. Je lui lançai un regard intrigué pour sa dernière phrase : des besoins à combler lors de ma fête ? Ma première pensée se fit vite chassée : voyons, elle a une femme qu’elle a emmenée et une fille. Elle parle sans doute d’autre chose. Non ? Est-ce mon esprit qui est tordu et/ou en manque ? Cela dessina un léger sourire joueur sur mes lèvres rouges.
    « Ma nouvelle vie a été trop courte pour que je puisse arriver au même point que toi. Mais en effet, il y a des gens qui me provoquent des palpitations lorsqu’ils sont en danger. Ma famille tout d’abord bien qu’elle ne sache pas où je me trouve. Mais avant tout, un homme. Il devrait être pas loin d’ailleurs… »

Je me tordis le cou pour regarder autour de moi lors des lentes circonvolutions mais rien n’y faisait, je ne le voyais pas. Cependant, je crus voir la belle brune au niveau du buffet. Une sensation de soulagement prit mon être : elle n’était plus avec lui… mais qu’ont-ils fait ? Qu’ont-ils dit ? Ahhh ! Lâche-lui la grappe… ! Il est grand garçon et fait ce qu’il veut. Surtout fait ce qu’il veut d’ailleurs…
    « Droite et juste… Je te remercie mais je ne sais si tu te trouves dans le vrai… Mais tu es sans doute plus objective que moi. Ponctuai-je d’un sourire. Je te vois plus chaleureuse et impulsive : on ressent la lionne en toi. Et c’est une belle force. »

Un regard à une horloge pour voir le temps qui s’était écoulé… Et qu’il passait vite.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Jeu 10 Aoû - 10:34
La Sang-Pur répondait à ses questions avec honnêteté, une qualité supplémentaire indéniable. Par contre, elle n'avait pas relevé ma phrase qui quand elle y réfléchissait après coup pouvait-être mal interprété comme si la féline désirait faire du rentre dedans mais elle ne rajouta rien car elle ne semblait pas choquée. Shallia pris note dans son esprit, elle possédait une famille et un homme auquel elle tenait plus que les autres. Visiblement celui-ci ne faisait pas partie de son entourage familial vu qu'ils ignoraient où elle se trouve.

Si je peux me faire indiscrète, serait-ce votre petit ami ?

La nekotte était curieuse même si elle trouvait dommage que cette jeune demoiselle se soit tourné vers l'ignominie qu'est le sexe masculin. Shallia savait maintenant masqué son dégoût et n'en laissa rien paraître mais un ou deux ans plus tôt, son faciès aurait été totalement différent.

Si une de mes questions vous choque, où que vous ne voulez pas y répondre, n'hésitez pas à me le dire clairement.

L'impératrice cherchait, tournant la tête visiblement à la recherche de cet homme. Fort à penser qu'amour il y avait entre eux. Elle décida de changer de sujet, appréciant les compliments de la Capienne. La chatte tourna la tête également et découvrit sa femme qui lui faisait une tête pleine de reproche. Qu'elle pouvait-être jalouse la bougresse mais ça faisait son charme également. Shallia soupira quand allait-elle comprendre qu'elle pouvait lui faire confiance ? Une erreur du passé, un seul faux pas... Jamais elle ne lui pardonnerait vraiment. Tentait-elle de se venger ? La jeune femme la quitta à nouveau des yeux pour se refocaliser sur sa partenaire.

Je me posais une question sur les calices. Peut-on l'être de deux personnes à la fois ? Ou est-on totalement lié à cette personne ? Pour-être honnête, je suis déjà le calice de la Princesse mais...

Elle laissa sa phrase en suspens, un peu gênée de la suite. La Sang-Pur allait-elle creuser pour en savoir plus ? Shallia vit alors que sa femme tentait de déclencher le même sentiment de jalousie chez elle en prenant également une cavalière, des plus jolie d'ailleurs. Quand comprendrait-elle qu'il en faudrait beaucoup plus pour la rendre jalouse ?

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Jeu 10 Aoû - 20:50
    « M-mon petit ami ? »

Sous ma cape, mes joues rosirent. Mon sourire perdit de son assurance. Touchée. Il me fallut quelques secondes pour reprendre le contrôle de mon esprit. D’un côté j’en rêve, d’un autre, il l’a été… mais dans les faits :
    « N-non… Il ne m’est pas lié. Je le considère plus comme un grand-frère, un protecteur… Notre lien est différent des couples ou des amoureuses. Il veille sur moi et en retour, j’en fais de même. »

Un sourire un peu crispé conclut ma légère tirade. Car, en effet, c’est ce qu’il est… mais pas ce que je voudrais qu’il soit. Mais l’état de mon cœur ne l’inquiétait guère… Je parle autant de Gabriel et que de Shallia.
    « N’aie pas peur. Aucune question n’est imprudente. Et si elle éveille un instinct, c’est que la personne a quelque chose à cacher ou se cacher… »

Je me re-concentrais sur la danse, cherchant à bien placer mes pieds. Le rythme étant lent, j’arrivais à ne pas persécuter ma douce cavalière. Puis vint la question des Calices et des Liés.
    « Un Calice est une exception. C’est promettre son sang en exclusivité à une seule personne en qui on a confiance, en qui on donne sa vie lors de ces moments intimes où le Lié doit savoir s’arrêter. Ce n’est pas un acte anodin ou à rompre au premier désaccord. Cela équivaudrait à la fidélité d’un couple Humain. Un Calice doit fidélité à son Lié mais le Lié peut avoir plusieurs Calices. Après il existe des règles plus alambiquées… Mais plus le lien entre Calice et Lié est exclusif, plus leur relation est fusionnelle et la confiance, incassable. »

Je fis une halte dans mon discours… Certain Capien ne se nourrissait que de leur partenaire propre, souvent le conjoint, mais parfois cela est un ami ou un membre de sa famille. Ceux qui ont les crocs baladeurs sont plus vengeurs qu’aimant, plus destructeur que créateur d’amour ou d’amitié. Moins respectés et plus rapidement arrêtés.
    « Cela dit, il est totalement possible de s’arranger avec le Lié. Les contrats ne sont pas les mêmes pour tous. »

J’étais curieuse de la suite de sa phrase, cependant, je ne devais lui soutirer des informations et elle avait le droit de garder sous silence ce qu’elle ne voulait me dire.

Relation intime avec la Princesse, être sa Calice, sa colocataire et sa subordonnée pour quelques tâches… Voilà un tableau qui se dépeint assez vite.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany admin
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Artificière
Pouvoir :: Le feu
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Lun 14 Aoû - 18:31
Shallia en apprenait un petit peu plus sur les coutumes Capiennes. Elle aurait dû poser ce genre de question à Gwihir par le passé mais... Elle n'avait jamais réellement prit le temps de le faire. Pourquoi et bien, elle préférait passer son temps à d'autres activités en sa compagnie.

L'homme n'était donc pas son petit ami, tout aurait pu le faire penser en tout cas mais il est parfois guère évident d'avouer ses sentiments. Mais qui était-elle pour en juger ? L'amour est à la fois si primaire et si complexe. Certainement ce qui fait tout son charme. Elle n'insista donc pas plus, ne voulant de toute façon pas prendre le risque de la vexer, elles ne se connaissaient pas encore assez. Un jour, si le futur le permet, elle en saura peut-être plus.

Nous continuons à danser tranquillement, virevoltant et attirant possiblement le regard de tous. La musique touchait à sa fin. Encore quelques ultimes mouvements et tout s'arrêterait jusqu'à ce qu'un nouveau son, mélodie ne vienne nous titiller les oreilles pour nous emporter à nouveau dans le monde de la danse. La femme chat fut un peu brusque dans un de ses mouvements, la cause, un autre danseur venait de la heurter, lui faisant un peu perdre l'équilibre. Résultat des courses, les cheveux de la Capienne furent révélé lorsque la capuche tomba en arrière.

Le visage de la jeune femme pour peu qu'on puisse l'appeler ainsi vu son âge véritable était maintenant visible de tous.

Oups, pardon...

La première réaction de Shallia fut de tenter de la masquer de son corps mais trop tard bien évidement. La couverture était grillée. Shallia espérait juste qu'elle ne lui en voudrait pas trop. Certains regards étaient maintenant braqués sur eux.

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: aucun
Pouvoir :: Sang Pur
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé] Lun 14 Aoû - 22:05
Ma mascarade venait de prendre fin… Mais elle avait assez duré. Lorsque mes cheveux passèrent ma capuche, j’entendis les premiers murmures. Une fois mon visage à découvert, je pus voir les yeux qui me dévoraient, les bouches qui se tordaient, les regards qui s’illuminaient. Tous les Capiens s’agenouillèrent en concert et ceux à la traine comprirent très rapidement le pourquoi du comment. La fête se paralysa d’un coup. Simplement car je m’étais révélée.
    - Dame Sang-Pure… Pourquoi avoir joué ainsi.. ?
    - Dame Sang-Pure, permettez que je vous présente mon fils, un parti excellent…
    - Dame Sang-Pure, ma famille vous offre allégeance. N’hésitez pas à nous demander des faveurs, nous nous plierons à vos désirs…
    - Dame Sang-Pure… »

Des rapaces… Des affamés… Mon peuple dans sa splendeur. S’il restait des externes, ils durent se demander dans quel monde ils venaient d’être parachutés. Les murmures se transformèrent en brouhaha alors qu’ils ne bougeaient pas. Je voyais des crocs sortir… des envies qui pointaient… Mon sang était un met pour tous, désiré, fantasmé. J’étais la Sang-Pure, la première Capienne.
    « - Mes chers sujets, n’ayez crainte, je ne voulais disparaître de votre vue. Je ne désirais que me fondre dans la foule pour en apprendre plus précisément sur tous.
    - Oh mais bien sûr Dame Sang-Pure…
    - Vous n’aviez pas à vous cacher pour tout savoir de nous, n’hésitez pas à nous le demander directement.
    - Que cela était drôle ma Dame Sang-Pure... »

Des mots creux… des mots qui veulent me rassurer pour mieux me dévorer. Je le sais. Je le sens. Ces regards n’étaient pas admiratif… non, ils étaient affamés. Devant moi, ils étaient mes poupées. Dans mon dos, ils conspiraient pour ne faire qu’une bouchée de moi. Malgré les siècles, cela ne bougera pas. Ils savent que j’ai le pouvoir, que j’ai le rang, que j’ai le sang… et feront tout pour s’élever au dessus des autres : qu’importe les coups. J’en eus presque un frisson de dégoût.
    « Voyons mesdames et messieurs, ne restez pas ainsi, redressez-vous. Que la fête continue ! »

Je pris le temps de regarder Shallia à côté de moi. Je lui pris la main et la fis virevolter. Ils se relevèrent mais ne cessaient de m’ausculter de la tête au pied, ne me perdant jamais du regard. Je partais pour le trône en laissant ma partenaire de danse en ces termes :
    « - J’ai été heureuse de passer ce moment d’insouciance avec toi. Ça sera toujours avec plaisir que j’en passerai plus amplement. N’hésite pas à me rendre visite, qu’importe l’horaire. J’espère que la soirée t’a plu… Au plaisir mon amie.
    - A bientôt mon amie, je sais que nous nous reverrons rapidement... »

Ainsi, je me m’assis sur le trône, régnant sur la salle de bal, regardant de hauts mes invités, m’enfermant dans une cage dorée… Cela ne faisait pas une minute de passée que je m’ennuyais déjà. Je voyais doucement le bal se vider, ne restant que les habitués et mon peuple… Il eut quelques dépassements rapidement résolus mais doucement, le sang bouillait. Des présentations de fils, des présentations de filles, des avances pour des travaux, des promesses creuses… Des baises-mains, des approches discrètes… Lors d’une salutation, l’homme serra fort ma main, ne me la rendant plus. Il sortait les crocs : Non ! Pas maintenant !

Vif comme un fauve, Gabriel débarqua pour retirer ces lames avides de ma peau tendre et alléchante. D’où venait-il ?
    « Bas les pattes… Cette mascarade n’a que trop duré. Permettez à la Sang-Pure de se retirer, elle doit être épuisée. » Fit-il sans compassion, froid comme un glaçon. Cela sonnait comme un ordre d’un père à sa fille.

Il me prit par le bras, ne bronchant pas face à mes critiques, ne prenant garde au peuple qui le guettait. Il était proche de moi… il était une cible pour ces carnivores. Et s’en attirer ainsi les foudres n’était ni intelligent, ni responsable. Mais était-il seulement l’un ou l’autre ?

Mais après tout… malgré ses méthodes, j’étais bien heureuse d’être arrachée à ces menteurs…

~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Mascarades & ombres : la piste de danse [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]
» Piste de danse
» TG3 ❥ La piste de danse
» Festivités étudiantes (prio Lav', libre sinon) [T]
» 02.03/13.L.Crémaillère - Piste de danse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Capien :: Helldream :: Habitations-