AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

C'est de famille. - [Solo Privé - Lily-Rose Saint-Clair] - [interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Péripatéticienne
Pouvoir :: Absorption de pouvoir
MessageSujet: C'est de famille. - [Solo Privé - Lily-Rose Saint-Clair] - [interrompu] Mer 24 Mai - 3:06
En été, quand le soleil ne chasse pas tous les nuages, il peut arriver que des orages éclatent. Leurs grondements provoquent un bruit assourdissant à des kilomètres à la ronde. La pluie se met alors à tomber d'un coup, remplissant les axes routiers de flaques glissantes plus vite qu'il en faut pour le dire. Les malchanceux ayant oublié leur parapluie hument un air humide et froid. Les gouttes épaisses ruissellent ainsi partout sur les vêtements. Le tissu se colle à la peau et rend chaque effort pénible. À chaque pas, les chaussures ressemblent de plus en plus à une éponge se gorgeant d'eau.

Et c'est précisément sous cette météo que Lily-Rose galère à retrouver le nom des rues. Arrêtée à un croisement, la tête basculée en arrière, la pauvre demoiselle ne sait plus où elle se trouve et désespère. Une personne avec une excellente vue remarquerait que sur les joues de la jeune Mythe des larmes coulent également. L'idée d'abandonner lui effleure l'esprit. Exténuée, elle ne supporte plus déambuler sous ce torrent insupportable.

Il est deux heures du matin et Lily-Rose n'est toujours pas rentrée chez sa tante. Cette dernière semble vraisemblablement ne pas s'inquiéter puisqu'elle n'a même pas encore appelé la police ou montré le moindre signe d'inquiétude. Comme la jeune Sexire ne dispose pas de cellular, il est difficile de la joindre, mais il faut souligner qu'à cet instant, savoir si la sœur de son père se demande si la balafrée est bien arrivée lui est égale. Elle aimerait, au contraire, ne pas être dérangée, même si justement de l'aide ne serait pas de refus. Pour le moment, il n'a plus rien au monde qui l'intéresse à part un bon lit. Et pourquoi pas y rester définitivement? La fatigue physique mêlée à une baisse de motivation prive la rousse de tout effort pour trouver le domicile de sa tata. Elle pourrait tomber raide sur le bitume mouillée, elle en aurait rien à foutre.

La pauvre fille poursuit son cheminement inlassablement, guidée par le seul désir d'être enfin chez-soi. Et ce, malgré les nombreux bagages sous ses bras, puisque maintenant, elle doit porter ceux de sa petite copine Clémence Kempf. Cette dernière, surnommée "Ariel" en raison de ses cheveux, est malheureusement à l'hôpital à cause d'un accident de la route qui a survenu tantôt. Lily-Rose, qui a vécu l'incident également, a la trogne légèrement amochée et a quelques blessures superficielles ça et là. Elle aurait préférée que ce soit elle qui soit dans un lit blanc à la place de sa copine qui aspire à la vie. La jeune Sexire s'arrête souvent, empoignant à nouveau ses prises, cherchant ne serait-ce qu'un petit confort pour mieux marcher.

Le visage crispé par une colère silencieuse et l'esprit rongé par le doute, la triste rouquine se maudit que les choses se soient passées ainsi. Secouée émotionnellement, elle ne sait plus trop où elle en est dans sa propre vie. Est-ce que ça vaut le coup de se battre quand l'être chère pour qui tout compte est dans un coma qui risque bien durer éternellement? Dans un sens, il n'y a que grâce à Clémence que Lily-Rose reste encore chez les vivants. Maintenant, à quoi bon persévérer quand la lueur d'espoir de trouver sa place en ce bas monde s'évanouit d'un coup sec? Ishtar doit désormais vivre un quotidien incertain où celle qu'elle aime peut rester alitée jusqu'à la fin de ses jours. Autant recommencer une nouvelle vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Péripatéticienne
Pouvoir :: Absorption de pouvoir
MessageSujet: Re: C'est de famille. - [Solo Privé - Lily-Rose Saint-Clair] - [interrompu] Dim 28 Mai - 21:05
Bien que situé au cœur de l'arrondissement Sexire, le palace où réside la tante de Lily-Rose, Lilith Saint-Clair, appelée aussi "Hathor" sur l'île, est dans une zone qui semble moins animée et moins lumineuse qu'ailleurs que dans tout le reste du quartier. En effet, laissant plus de place à des immeubles d'habitations, le pâté de maisons où se trouve l'hôtel de luxe est plus effacé et plus sobre d'apparence. L'architecture à la française qui dessine les façades des élévations donne toutefois un certain charme qui pourrait s'apparenter à Montmartre à Paris. Et aussi étrange que cela puisse paraître, une certaine tranquillité y baigne dans quelques rues.

Malgré l'heure tardive et la météo, quelques résidents du coin sortent des bars et déambulent dans les rues en brayant fort. Pour les moins alcooliques d'entre eux, certains commencent une nouvelle activité nocturne en se dirigeant vers les casinos ou des endroits insolites. Cherchant à s'abriter de l'orage pour la plupart, les habitants du quartier accélèrent leur allure et ne s'intéressent pas aux autres passant malchanceux. Parfois vêtu d'un imperméable, parfois tenant un parapluie, ces derniers dépassent Lily-Rose sans se soucier d'elle. Toutefois, arrivant à sa portée, une âme charitable l'aborde.

Bonsoir. Je peux vous aider?

En fait, l'inconnu n'attend même pas une réponse. En ni une, ni deux, il décharge la rousse de son fardeau.

Vous êtes en train de vous exploser les épaules.

Lily-Rose se sent légèrement bousculée par l'attitude bienveillante inattendue, mais elle se laisse faire. Elle constate au premier coup d'œil que le l'étrange type ne cherche pas à la dépouiller. Il dégage une aura rassurante qui imprègne la jeune femme d'une quiétude plaisante. Elle réalise en regardant dans ses yeux que l'homme est vraiment sincère. Du moins, tout semble y croire.  Elle n'aurait jamais cru qu'un jeune de son âge du sexe opposé puisse vraiment être serviable gratuitement. Afin de la rassurer encore plus, ce bon samaritain se présente.

Je m'appelle Tristan.
Lily-Rose.

La rouquine retrouve un enfin un minimum de ses capacités. Sa gorge se desserre et ses yeux ne sont plus humidifiés par des pleurs. À cet instant, elle se sent idiote. Au moins, elle retrouve de la force. Le gentleman prend alors un sac à dos et empoigne deux des trois valises. Jugeant le poids des bagages, il se demande comme une aussi frêle jeune fille peut-elle encore tenir.

Vous avez du courage de porter tout ça à pied. Laissez-moi vous prendre encore ce sac.

Il est trop tard pour se méfier et refuser. Maintenant plus libre dans ses mouvements, Lily-Rose glisse ses mains dans la poche et en sort l'enveloppe où figure l'adresse. Tristan connaît l'endroit.

Ce n'est pas vraiment ma route, mais je vais vous y emmener.

La balafrée se contente de sourire bêtement.

C'est gentil. Un pas de plus et je m'effondrais...
J'imagine. Si ça peut vous réconforter, ce n'est plus trop loin.

Rangeant son bout de papier désormais gorgé d'eau, la jeune Sexire se met en route. Le fait de plus sentir le poids de ses affaires lui redonne la force de persévérer. Respectant profondément les gens, Tristan ne dit plus un seul mot jusqu'à arriver au parvis de l'hôtel. Autant, il semble avoir le cœur sur la main, autant, il semble être très timide lorsqu'il est avec une fille. Gravissant les marches, les deux jeunes sont maintenant abrités de la pluie.

Bon, bah, voilà... Ça va aller pour le reste?

Question un peu stupide, mais il souhaite quand même aider jusqu'au bout. Il n'aime pas faire les choses à moitié. Lily-Rose acquiesce d'un mouvement de tête pour dire que tout va mieux. Leurs regards se croisent. Le jeune homme lutte intérieurement pour ne pas insister. Laissant alors la rousse, c'est dans le silence que Tristan repart sous la pluie et emprunte le chemin inverse. Il se pince la lèvre avec ses dents. Il n'ose pas se retourner pour voir la belle une dernière fois. Finalement, il fait volte-face, mais la silhouette de la Sexire n'est plus devant la porte d'entrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Péripatéticienne
Pouvoir :: Absorption de pouvoir
MessageSujet: Re: C'est de famille. - [Solo Privé - Lily-Rose Saint-Clair] - [interrompu] Lun 12 Juin - 11:53
Salissant le hall en entrant, Lily-Rose dépose négligemment ses affaires devant la porte tant la fatigue la pèse. N'ayant plus tout à fait les yeux en face des trous, elle manque de peu de trébucher sur l'une des lanières. Désormais débarrassée de son lourd fardeau, elle peut enfin soulager ses épaules et ses mains. Elle s'étire un bon coup et fait craquer les os de son dos. Elle peut maintenant se reposer. Il faut dire qu'elle est bien la seule à cette heure-ci a avoir traversé une partie de la ville à pied sous la pluie, ce qui relève en elle une grande force de persévérance. Cela dit, la jeune rouquine est loin de connaître ses propres capacités et ne s'imagine même pas le monde dans lequel elle s'aventure. Yasashi Koji garde bien des secrets...

La lumière de l'accueil se reflète sur un sol de marbre jaune que la Sexire salope à chacun de ses pas. Encore mouillée, la balafrée s'avance vers le comptoir. L'eau s'imprègne encore sur ses tissus, ce qui laisse entrevoir un bout de ses petits seins. Ses cheveux totalement trempés se retrouvent complètement en désordre et quelques mèches lui cachent son visage ça et là.

La salle d'entrée semble être déserte. En débarquant ici, la rousse ne s'attend pas vraiment à un comité d'accueil, mais elle aurait pensé que sa tante serait au moins là. Elle imagine qu'une permanence est en place, surtout dans un hôtel aussi luxueux, mais l'absence de personnes donne le doute à la jeune femme. Ce n'est qu'au fur et à mesure qu'elle s'approche du plan de travail qu'Ishtar entend un bruit étrange. Derrière le meuble qui sépare la jeune femme et lui, un homme au crâne rasé se relève comme un diablotin sorti d'une boîte. La soudaine présence du réceptionniste pousse Lily-Rose à lâcher un minuscule cri malgré elle. Elle roule des yeux en signe d'exaspération. Alors que le son de sa bouche manifeste sa petite frayeur, quelque-chose se cogne au niveau des pieds de l'employé de l'hôtel. La rouquine lève un sourcil.

Bien le bonsoir.

Le gars s'efforce de garder un air naturel. Il sue légèrement. Il a cru que sa patronne vient de le surprendre en train de faire une connerie. Un insigne pendouille sur la veste de son costume indiquant son prénom et son statut. Il se nomme Ernest et il est en période d'essai. Lily-Rose n'est pas aussi dupe que son physique pourrait laisser croire. Elle voit bien que la personne en face d'elle cache quelque-chose. Généralement, à cette heure-ci, peu de gens viennent dans le hall déranger ce pauvre réceptionniste. En principe, les habitués se contentent de tracer leur route sans lui adresser la parole. Cherchant à se débarrasser de Lily-Rose rapidement, il reprend la conversation.

Bienvenue au Gomorrah. Que puis-je faire pour vous?
Bonsoir. Enfin... De ce qu'il en reste.

Le ton de la balafrée est pesant. Son interlocuteur ne peut s'empêcher de regarder la cicatrice tant ça l'intrigue.

Ma tante m'a invité à la rejoindre ici. Je devrais avoir une chambre à mon nom, normalement.

Étant accoudée au plan de travail, la rouquine réalise qu'il y a une femme brune en petite tenue qui se cache derrière le meuble. Inutile de se demander ce qu'elle fait là. La réponse en est évidente. Sachant que le pantalon du monsieur est déboutonné... Ernest s'efforce d'occulter la scène et fait genre qu'il se passe rien. La personne qui se recroqueville pour ne pas être vue semble être une prostituée. Et il semblerait qu'elle n'a pas le droit d'être ici. La jeune Sexire s'en fiche complètement et préfère oublier ce qu'elle vient de voir.

C'est à quel nom?
Lily-Rose Saint-Clair.

Le chauve tapote alors sur son clavier pour rechercher s'il y a une chambre réservée à ce patronyme. Au bout de quelques instants, il s'arrête.

Je n'ai rien dans mes registres.

Ishtar est complètement surprise et relève la tête brusquement.

Essayez avec Lilith.
Non plus. Il n'y a rien à ce nom.
Quoi?! Ce n'est pas possible. Je me suis trompée d’hôtel?? Le Gomorrah, c'est bien ici, non?

Lily-Rose se pose trop de questions dans sa tête. Elle réfléchit rapidement. Comment ça se fait? Sa tata est loin de faire une mauvaise farce de ce genre. Elle n'aurait pas conduit sa nièce aussi loin de la France pour lui dire qu'elle s'est plantée d'endroit. Cela dit, la rousse sait que sa tata est un brin cachottière.

Je peux vous attribuer une chambre. Ça coûte 500€ par nuit.
Euh... Essayez avec Hathor.
Ah! Mais il fallait le dire toute suite. Je vais vous appeler une personne pour vous conduire auprès de la patronne. Il va vous aider à prendre vos affaires.

Le cœur de Lily-Rose fait un bond dans sa poitrine. Elle est soulagée. Elle n'a pas autant d'argent à cause de toutes les dépenses liées au voyage. Elle est presque à sec.

Vous êtes la nouvelle, c'est ça? Si vous pouvez éviter de parler de ce que vous avez vu, ça m'arrangerait.

Ernest est prêt à lui filer un bifton de 100€ pour qu'elle garde son silence, mais elle refuse. Elle préfère rester intègre. Elle lui explique qu'elle n'a aucune raison de mentionner la vison d'horreur à sa tante tellement ça la dégoûte. Au moins, elle se dit qu'elle est enfin arrivée. En attendant le groom, elle s'assoie sur un fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est de famille. - [Solo Privé - Lily-Rose Saint-Clair] - [interrompu]
Revenir en haut Aller en bas

C'est de famille. - [Solo Privé - Lily-Rose Saint-Clair] - [interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Boite mails de Lily-Rose Donowho
» Les Pantins, euh Liens, de Lily-Rose ♥
» Lily-Rose Donowho
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.
» Histoire de Famille [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Sexire :: Luxire-