AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mauvaise interprétation... [finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Mauvaise interprétation... [finit] Jeu 25 Juin - 1:12
Seule dans sa chambre, Helena attendait que le soleil se couche. Pourquoi ? Car c'est la nuit que les "monstres" sortent. Même si elle n'avait plus besoin de travailler, par pure conscience, il fallait qu'elle parcourt les rues de la ville. Volonté de justicière ou simple passe-temps pour tuer l'ennui, Helena avait besoin de son moment d'adrénaline. Voulait-elle se mettre en danger ? Ou réellement défendre les plus faibles, elle-même n'en avait pas la réponse. Tout ce qu'elle savait c'était que depuis qu'elle était partie loin de son "maître", plus rien ne lui donnait envie. Elle n'avait aucune raison sincère de continuer de vivre, mais ne serait-ce que pour honorer la mémoire de son professeur, elle le faisait. Il lui avait offert une chance de vivre au grand jour, dans cette île magnifique, sans se préoccuper de gagner sa vie. Sans se demander si demain elle pourrait manger ou payer son loyer. La vie était belle, mais trop ennuyeuse pour cette ancienne "esclave" des besoins de son maître. Allongée sur son lit, l'asura fixait le plafond sans savoir ce qu'elle allait faire ce soir. Et quand le réveil retentit sur minuit pile, elle se redressa tel un robot et enfila son sweat shirt gris, balançant la capuche pour camoufler ses cheveux noirs. Descendant les escaliers en claquant la porte de la pièce, elle s'installa sur la marche, devant la porte d'entrée et laça ses baskets. C'était parti pour le jeu du chat et de la souris.

Errant dans les rues de la ville, elle décida de se rendre en forêt pour y surveiller les alentours. Et à cette heure tardive, elle n'avait pas longtemps à attendre avant que les premiers cris retentissent entre les feuillages. Ni une, ni deux, elle se mit à courir en direction des hurlements, se demandant sur qui ou quoi elle allait tomber. Son cœur accélérait aussi vite que les mouvements de respiration qui bombaient sa poitrine. L'air frai de la forêt gelait ses narines et lui donnait un effet de menthol dans la gorge. Ses pupilles se dilataient et ses sens s'accentuaient grâce à la monter d'adrénaline qui commençait. Plus elle courait et plus elle se sentait revivre. Elle ne connaissait rien d'autre que cela, la chasse. C'était le seul désir qui existait encore en elle, qui permettait de garder cette flamme de vie brûler. Enfin de l'action depuis si longtemps.

En arrivant sur place, elle vit une jeune femme se faisant agresser par un humain. Encore cette race immonde et infecte qui détruisait tout sur son passage. Ils n'étaient pas tous pareil, mais Helena ne les portait pas dans son cœur. Alors, en observant la scène, elle ne put s'empêcher d'intervenir et de sauter sur l'homme, le poussant au sol et se tournant vers la jeune femme.


- Vous allez bien ?...

A sa seule question, la jeune femme partie aider l'homme à se relever. Sans comprendre ce qui venait de se passer, Helena sentie la main chaude de la jeune femme gifler sa joue. D'un mouvement de tête involontaire, l'asura regarda la "victime" et son "agresseur". Il s'agissait d'un simple couple qui s'amusait à se courir après et la jeune femme ne hurlait pas de détresse mais d'amusement. Une chose qui échappait totalement à la logique d'Helena qui n'avait jamais connu ça. Observant la scène, complètement perdue, l'homme se releva et sortit un couteau de sa ceinture, menaçant Helena.

- Vous avez un problème !?
- Je pensais qu'elle était en danger, excusez-moi !


Commençant à partir, Helena leur tourna le dos et marcha au fond de la forêt. Complètement perdu face à la scène qu'elle venait de voir, elle se mit à réfléchir sur son passé et tout ce que son "maître" lui avait caché. Il ne lui avait pas tout appris comme il le disait si bien. Ce n'était qu'un menteur, un charlatant. Elle ne comprenait pas qu'on puisse crier parce que l'on jouait avec son partenaire.

- Hey ! Tu ne vas pas t'en sortir aussi facilement !

Envahit par ses pensées, Helena n'entendit qu'au dernier moment les paroles de l'homme qu'elle venait d'agresser. Se retournant pour lui faire face, ce dernier se rua vers elle et la poussa en arrière, faisant rentrer la lame du côté gauche de son ventre, l'envoyant valser dans le cour d'eau qui se trouvait à proximité.
La traîné de sang zigzaguait sur l'eau qui emportait le corps de la demoiselle vers la cascade. Essayant tant bien que de mal de se retenir au rocher sur son chemin, la violente douleur au ventre la faisait lâcher à chaque fois. Et sous l'épuisement, le corps de l'asura fut conduite jusqu'aux cascades plus basses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Jeu 25 Juin - 23:12
Lineth se sentait crasseuse après une journée de dure labeur. Elle avait passé sa journée dans sa maison suspendue à réduire des plantes en poudre pour ses mixtures, son travail d'herboriste lui plaisait beaucoup, elle mettait ainsi toutes ses lectures en application. Il était plus que temps pour elle d'aller faire ses ablutions, la nuit était tombée, elle allait enfin pouvoir se faufiler jusqu'à la cascade. Elle avait une affection particulière pour ce lieu. Elle pouvait s'y laver tout en communiant avec la nature.

Il lui fallut une bonne demi-heure de marche en pleine nuit pour se rendre sur place, se mouvoir de nuit en pleine forêt ou dans un milieu hostile ne lui posait aucun soucis, ses yeux perçants lui permettant de voir de manière assez distincte ce qui l'entoure. elle observait la cascade qui jaillissait du haut de deux pierres disposées au sommet d'un immense roc. Le bruit de l'eau l'apaisait beaucoup. Elle se contenta tout d'abord d'écouter ce bruit, les muscles de son corps se détendant petit à petit. Les petites boules de nerfs dans son dos et le bas de ses reins commençaient à perdre en importance. Il était venu le temps de se laver. Elle laissa tomber au sol sa longue robe qui recouvrait sa queue serpentine. Personne ne pourrait la voir de toute manière. Elle ne risquait rien ici.

Le vent frais du soir venait frôler son corps, sa longue chevelure grise voletant au gré de la brise. Elle pénétra finalement dans l'eau, bien décidée à enlever les déchets de poudre et de plantes qui recouvrent son corps. Son corps se contracta légèrement au contact de l'eau froide, sa poitrine se durcissant à ce contact. Elle plongea entièrement son corps sous l'eau puis ouvrit les yeux, observant les poissons au fond de l'eau. Elle se rappela alors un documentaire qu'elle avait vu à propos de poissons qui se collaient à d'autre et se nourrissait de leurs impuretés. Dommage qu'il n'y en ai pas ici, elle serait sortie propre comme jamais. Elle remonta à la surface, gonflant ses poumons avec de l'air frais. Elle sentait ses alvéoles se remplir d'air, une fois celle-ci pleines, elle l'expulsa à nouveau. Elle recommença cette opération à plusieurs reprises. Une fois bien aérée, elle commença à nager, faisant battre sa queue dans l'eau pour se déplacer.

Elle était bien détendue lorsqu'un gros SPLAFF retentit autour d'elle, elle avait tout juste entraperçu quelque chose qui ressemblait à un corps tomber du haut de la cascade. Ni une, ni deux, elle fonça dans la direction du bruit, l'eau avait rougit autour du lieu de l'impact. Elle plongea rapidement, faisant fi de sa différence et de ce que cela risquait d'engendrer. Il semblait que le corps était celui d'une jeune femme. Elle semblait avoir été blessée et perdait beaucoup de sang. Lineth la pris dans ses bras, espérant qu'elle n'allait pas trop se débattre. Elle regagna assez lentement la berge, ne voulant pas prendre le risque de la blesser plus qu'elle ne l'était déjà. Elle la déposa avec douceur sur la berge.

Vous....Vous m'entendez ?

Lineth regarda autour d'elle et distingua rapidement une plante qui permettait de stopper les hémorragies. Elle pressa contre le côté gauche du ventre de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Ven 26 Juin - 0:28
L'eau la poussait vers le vide, la force du courant était bien au-delà de ce que Helena pouvait endurer. Elle avait fait une simple erreur, elle pensait sauver cette femme et au final c'est la fierté de cet humain qui avait été touché. Ne supportant pas d'avoir été mis à terre par une femme, ce dernier l'avait poignardée sans aucun remord dans ses yeux. Pourquoi fallait-il qu'elle se trompe dans son jugement ? Pourquoi fallait-il que ce monde est tellement de nouvelle chose à lui cacher ? A ce moment précis, Helena en voulait à son "maître" de ne pas l'avoir formé complètement. De lui avoir menti et de ne pas avoir été honnête avec elle. Pourquoi fallait-il que les humains continuent leur destruction ? Comment devenir ami avec une race qui se fout de tout, qui n'a aucun respect pour ce qui les entoure.

Son corps fut emporté dans les rapides et sans comprendre la suite, elle sentit l'eau pénétrer ses poumons. Suffoquant en tentant de reprendre son souffle lorsque la chance lui permettait de sortir la tête de l'eau, une sensation étrange la parcouru. Là voilà dans le vide et telle une pierre, elle chuta de plusieurs mètres. La gravité reprenait ses droits sur cette poussière qu'elle était face à l'univers. Un plongeon tellement long qu'elle perdit connaissance sur le trajet, ne sachant pas ce qui venait de se passer après avoir rencontré le sol liquide devenu si dur et pourtant si doux en temps normal.


- Vous... vous m'entendez ?

Une voix commençait à retentir dans ses oreilles. L'asura tenta d'ouvrir les yeux, mais elle était encore bien trop affaiblit. Ce n'était pas faute de chercher d'où provenait ce son si mélodieux, mais impossible de faire le moindre effort. Ses vêtements semblaient peser une tonne, la fixant au sol trempé par son corps sortis de l'eau. Elle essaya de bouger ses doigts et sa main, mais sans grand succès. C'est au moment où une matière froide se colla à sa blessure que l'air reprit sa place dans ses poumons par la même occasion. Ouvrant grand les yeux face à la douleur, Helena bascula son corps du côté droit, crachant le liquide de ses poumons qui ne cessaient de la faire tousser pour tout expulser.

Reprenant ses esprits, elle posa les yeux sur la créature qui venait de lui sauver la vie. Mi-femme mi-serpent, encore une chose qu'elle ne connaissait pas. Elle avait l'air d'avoir dans la vingtaine et semblait très grande. Ses cheveux étaient d'un blanc magique qui couraient le long de ses bras et sur sa tête c'était peut-être des cornes qui en dépassaient. Sa peau était d'un bleu mauve intriguant et ses yeux de la femme potentielle était d'un jaune-brun biconvexes qui attirait le regard et portait un certain charme. Sa taille était fine et sa poitrine faisait complexer l'asura.

Helena la regarda avec des yeux mêlant la peur et la curiosité, se demandant si quelqu'un vivait sous cette espèce qui n'avait pas de jambe. Et en tentant de se relever, la douleur la mit à terre, l'obligeant à voir une substance verdâtre sur sa blessure qui avait cessé de saigner.


- Qu'est-ce que vous êtes ?... Qui êtes-vous ?...

Choquée et encore perturbée, Helena se mit sur ses jambes avec difficulté pour s'éloigner de la créature. Elle ne savait pas que d'autres espèces différentes des humains et des asuras existaient. Tellement de choses à comprendre et tellement de questions envenimaient sa tête. Elle n'arrivait plus à réfléchir et son crâne semblait sur le point d'exploser. Ses mains appuyaient sur sa boite crânienne, une telle pression la fit tituber et chuter en direction de la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Sam 27 Juin - 1:31
La jeune femme sembla réagir à ses paroles, voila qui la rassurait, si elle reprenait aussi vite conscience, c'est que la blessure ne devait pas être si catastrophique, ou du moins pas encore. Elle fixait le visage de celle qu'elle avait en face d'elle. La scrutant essayant de découvrir à quelle espèce elle pouvait appartenir. Son instinct lui dictant qu'elle n'était pas humaine. Elle tenta de se redresser mais ne tint pas longtemps sur ses jambes, elle était encore faible, certainement à cause de la perte de sang qui l'a touchée.

Il n'est pas prudent de se lever ainsi, vous êtes encore trop faible. vous risquez d'empirer les choses.
Je ne sais pas si je peux réellement vous dire ce que je suis mais je me prénomme Lineth.


L'asura ne suivait vraiment pas ses conseils et commença à s'écarter d'elle jusqu'au moment où les dernières forces la lâchèrent. Lineth se précipita pour la rattraper ne voulant pas prendre le risque qu'elle se blesse plus. Elle la tenait dans ses bras, guidant la tête de celle-ci contre son cou. Elle ne semblait plus consciente, la douleur avait du se révéler trop forte pour elle. Elle passa une main dans la chevelure de la jeune femme, les caressants avec tendresse et douceur, ne voulant pas l'effrayer. Elle ne semblait pas vouloir se réveiller tout de suite. Elle l'a fit s'allonger au sol.

La prochaine étape allait-être un peu plus embêtante. Il ne fallait pas qu'elle attrape froid. Elle profita donc de son évanouissement pour la dévêtir et poser les habits à sécher. Elle les fit pendre à un arbre au bord de la cascade.

Elle fixa un peu le corps de l'Asura, elle était bien formée, il n'y avait pas de doute la dessus. Elle la trouvait très jolie pas autant qu'Etheria certes mais tout de même, elle était mignone. Elle était un peu jalouse de ces jolies femmes, son corps à elle était devenu hideux depuis qu'elle avait été mordue par le serpent auquel elle devait son état. Elle se reprit, ce n'était pas cela le plus important pour le moment. Elle allait devoir veiller sur elle.

Elle lui enfila ensuite sa propre robe qu'elle avait déjà enlevé avant d'aller se baigner. Elle espérait qu'ainsi elle ne finirait pas gelée. Elle s'installa à côté d'elle, attendant son réveil et les questions qui ne tarderaient surement pas à pleuvoir. L'hémorragie semblait être terminée ce qui était une bonne chose. Elle s'y connaissait grandement en plante médicinale mais n'avait jamais pu mettre en pratique ses connaissances. Elle était déçue de ne pas en
savoir plus dans le domaine médical. Elle n'avait jamais jugé cela important hormis une
connaissance empirique dans le domaine végétal. Cette rencontre la fis changer d'avis sur le
sujet. Elle pensait à prendre des cours pour devenir médecin. Elle espérait juste en avoir les
capacités intellectuelles et la force de résister aux souffrances des patients.

Elle enleva les plantes qu'elle avait déposé pour les remplacer par de l'ail pour empêcher tout risque d'infection. Elle espérait juste que l'ail ne la piquerait pas trop fort et ne la réveillerait car elle avait après tout besoin de sommeil, son corps avait besoin de récupérer
de cette épreuve. Elle attendit donc assise à ses côté aussi longtemps qu'il le faudrait qu'elle se réveille.

ps: petites modifications après postage. Bonne lecture Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Sam 27 Juin - 12:15
- Il n'est pas prudent de se lever ainsi, vous êtes encore trop faible, vous risquez d'empirer les choses. Je ne sais pas si je peux réellement vous dire ce que je suis mais je me prénomme Lineth.

Désorienté, Helena n'avait rien écouté si ce n'est le nom de la fille. Mais peut importe, elle n'avait pas non plus suivis son conseil si précieux et affaiblie par la quantité de sang perdu, l'asura s'évanouit sous la douleur. Pourtant, Helena sentait cette main dans ses cheveux qui caressaient sa chevelure avec émotion, son corps flottant au-dessus du sol et libéré de ses vêtements humides et froids. Un autre tissu les remplaça et la chaleur dégageant de sa peau pu commencer à la réchauffer. Elle ne connaissait pas cette créature et pourtant, elle prenait grand soin d'elle, comme le faisait son maître. C'était d'ailleurs l'objet de son rêve lors de ce cours laps de temps de sommeil.

Son "maître" lui avait confié une mission, capturer et séquestrer dans les bas fond de son manoir, un homme des plus répugnant. Elle devait le convaincre de gré ou de force et trouver sa peur la plus profonde. En étant allé au point de rendez-vous, Helena avait attendu toute la nuit dehors, sous la pluie mais l'homme ne vint jamais. Alors, de retour "chez elle", le contraste chaud froid ne tarda pas à avoir raison d'elle. Ses vêtements étaient trempés et ses poumons ne cessèrent de la solliciter dans des quinte de tous interminable. Lorsque son maître la vis rentrer, il accourue vers elle, s'excusant mille fois de l'avoir traité de la sorte alors que l'homme, recherché était parti en voyage sans prévenir personne. Pour ce faire pardonner, il avait lui-même retiré les vêtements de l'asura, refusant que quiconque, sauf lui, ne la voit nue, à cause de son avant bras droit. Faisant lui aussi de même, il s'était glissé sous les draps, collant son corps contre le sien pour la réchauffer en contact peau contre peau.

Les yeux de la petite brune s'entrouvrit avec difficultés et vinrent se déposer sur la queue, puis le corps de la déesse qui venait de la sauver. Elle se sentait mal et ingrate d'avoir voulu fuir une créature aussi belle qu'elle. Se redressant légèrement, Helena baissa la tête et vit un vêtement qui n'était pas le sien. Un air étonné ne quitta pas son visage, car pendant un quart de seconde, elle s'était posée la question si c'était elle ou son maître qui l'avait déshabillé ? Comme si dans son rêve c'était possible. Mais ses idées revinrent à la normal et souriant maintenant à la femme serpent, elle tenta de s'asseoir en se rapprochant d'elle.


- Veuillez excuser mon comportement de tout à l'heure... J'étais désorientée et je vous avouerais que je suis encore vierge en ce qui concerne les secrets de ce monde... Je ne connais pas votre espèce et à vrai dire, je ne connais rien d'autre que les humains et les védins... Je n'avais jamais vu un être aussi magnifique que vous ! Au moins, vous n'êtes pas comme ces rats d'humain... c'est une qualité...


Baissant sagement la tête, Helena eut un petit sourire en coin. Son visage venait de s'adoucir et regardant son ventre, elle toucha la mixture pour la porter à ses narines. C'était de l'ail à coup sûr, cela n'était pas un problème pour le remarquer. Elle connaissait le produit, c'était une des peurs étrange d'un pervers sadique qu'elle avait dû faire parler. D'ailleurs, la tête que fit l'asura en sentant faisait bien comprendre que son odorat était intact et que l'odeur de cette chose lui déplaisait.

Observant son bras gauche, elle vit que son gant n'était plus là. Sursautant à cette constatation, Helena chercha ses vêtements suspendu à l'arbre. Sauf qu'elle ne mesure qu'1m60 et qu'elle ne pouvait pas cacher son avant-bras droit. Elle ne voulait pas que son tatouage apparaisse, elle ne voulait pas connaitre la peur de cette jeune femme et entrer ainsi dans l'intimité de cette dernière. C'est comme cela qu'elle décida de tourner le dos à Lineth, se recroquevillant sur elle-même et cachant son bras.


- Je ne veux pas que tu vois ça... je ne peux pas te regarder, je ne veux pas te manquer de respect et te traiter comme les salauds que j'ai piégés... Pardonne-moi, je ne contrôle pas ce changement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Dim 28 Juin - 8:55
La jeune femme finit par reprendre connaissance, il lui avait tout de même fallut une bonne demi-heure pour que ces yeux s'ouvrent et se pose sur la Merany. Lineth la couvrait des yeux, protectrice envers cette personne qui lui semblait avoir bon fond. Elle espérait juste ne pas être tombé sur une humaine, si c'était le cas, elle risquait certainement de finir lapidée, assassinée ou même noyée au fond de la cascade. Elle frissona légèrement à cette pensée, elle doutait que cette jeune femme même humaine veuille lui faire du mal. Elle espérait que son instinct ne la trompait pas.

La jeune femme finit par s'exprimer sur un ton élogieux et flatteur. Lineth ne pu s'empêcher de rougir (si l'on peut réellement dire rougir vu sa teinte de peau mauve) lorsqu'elle lui dit qu'elle n'avait jamais vu d'être aussi magnifique, se moquait elle d'elle. Il ne semblait pas. Une autre chose la rassura, elle disait ne connaître aucune autre race que celle des humains et des Vedins, voila qui était rassurant, il y avait de forte chance qu'elle ne soit pas humaine de par cette réplique. Elle devait être une mythe mais de quelle espèce, cela elle ne le savait pas. Elle avait également des connaissances réduites dans ce domaine.

Je...je...hum c'est gentil de dire que...que je suis magnifique mais...mais, il ne faut pas exagérer. Je ne suis pas belle, mon corps est repoussant, je suis déjà heureuse que tu ne t'enfuie pas en courant.

Lineth descendit sa main sur la joue de l'Asura, la carressant avec beaucoup de tendresse et d'attention. Elle vit la jeune femme apporter un peu d'ail a son nez et le sentir, l'odeur ne semblait guère lui plaire vu la tête qu'elle faisait.

Je suis désolée pour l'odeur, je sais que ça ne sent pas très bon l'ail mais c'est un désinfectant naturel et très efficace. J'espère que vous ne m'en voulez pas trop. J'ai fais ce que je jugeais de mieux pour votre santé.

L'inconnue regarda son bras puis sembla pris d'une sorte de panique, Lineth ne comprenait pas pourquoi mais elle s'éloigna prestement d'elle. L'avait elle effrayée ? Elle venait certainement de remarquer qu'elle n'était pas si magnifique que cela, ses esprits venaient seulement de se remettre en place très certainement.

Son interlocutrice commença à parler de choses peu rassurantes, sur des pièges réalisées à certaines personnes, ce n'était guère rassurant mais elle semblait ne pas vouloir le faire avec elle. Lineth s'approcha de la jeune femme s'asseyant sur sa queue derrière elle, sa poitrine bien fournie venant se caler contre le dos de la jeune femme. Sa queue vint l'entourer en signe de protection, les écailles étaient un peu fraiches mais pas gluantes comme le pense la plupart des gens. Ses mains vinrent également se joindre autour d'elle. Elle essayait d'être la plus rassurante qu'elle le peut, elle aimerait tant que cette femme soit son amie, elle était si seule de par sa condition, elle n'avait qu'une amie, une seule personne à qui parler.

Raconte moi, que se passe-t-il ? Pourquoi penses-tu que tu risques de me faire du mal ? Tu sembles être une femme très gentille. Que ne contrôle-tu pas ? Explique moi, je t'aiderai de mon mieux.

Lineth vint déposer un petit baiser sur la chevelure de L'asura, espérant que cela la calmerait un petit peu. elle se fait aussi câline qu'elle le peut, tentant de calmer ces tourments.

Je suis là pour t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Dim 28 Juin - 16:46
Helena était du genre à dire sincèrement ce qu'elle pensait, même si parfois c'était assez maladroit. Si elle trouvait une créature magnifique, elle lui disait sans retenue et sans ménager ses mots. Tout comme si, à l'inverse, elle n'aimait pas une personne. Mais Lineth lui inspirait étrangement confiance, elle avait l'impression que des points communs pouvaient les rallier ensemble. Cette jeune femme lui plaisait de plus en plus, sa manière d'être peut-être, ou l'aura qui s'en dégageait. Lorsqu'elle s'excusa pour l'odeur, cela fit rire l'asura, mais l'explication l'étonna tout autant. Elle ne savait pas que l'ail avait une telle propriété, c'était d'autant plus intriguant vu qu'elle aimait apprendre des choses nouvelles. Mais tout bascula dans une incompréhension totale lorsque son gant n'était plus à son bras.

Recroquevillé sur elle-même, elle sentit la poitrine généreuse de Lineth venir se coller à son dos. Au début elle eue un petit haussement d'épaule, mais se rassura en douceur, essayant de se détendre. En voyant la queue de serpent l'entourer, elle posa ses mains dessus instinctivement, touchant ses écailles avec interrogation, telle une enfant découvrant les matières. C'était froid et agréable au final, le visuel ne laissait aucunement paraître un tel touché. A ce moment elle était devenue une enfant apprenant de son professeur à l'école. Un petit sourire se figea sur son visage. Il était doux et amusé. Mais quand les mains de la créature l'entourèrent, elle sursauta dans son rêve d'écaille et Helena tourna sa tête pour regarder les yeux reptiliens de la jeune femme. Leur visage était proche dû à la distance très restreinte entre elles.

Pour qu'elle ne retire pas ses mains, Helena posa ses doigts à hauteur de ses poignets. Elle ne voulait pas avoir peur de ses gestes, mais la seule personne autorisée à lui faire de telle faveur était son "maître". Il avait instauré des règles très stricte autour de l'asura, personne ne devait la toucher ou avoir une quelconque affection envers elle, sinon il se trouvait enfermé dans les caves de la demeure et Helena se trouvait dans l'obligation de faire son boulot. Elle n'était pas un être vivant, mais un chien obéissant à son maître. Mais pour une fois, une autre personne l'a prenait dans ses bras pour la réconforter et cela faisait tellement de bien au petit cœur abîmé de l'asura. Elle en remerciait grandement Lineth pour une telle attention à son égard par de douce petite caresse avec ses pouces contre sa peau mauve.


- Raconte-moi, que se passe-t-il ? Pourquoi penses-tu que tu risques de me faire du mal? Tu sembles être une femme très gentille. Que ne contrôles-tu pas ? Explique-moi, je t'aiderais de mon mieux.

Le baiser sur les cheveux d'Helena fut comme une libération. Elle se sentait tellement bien qu'elle plaça sa tête au creux du cou de la demoiselle, serrant les bras de la demoiselle un peu plus fort pour qu'elle la garde en sécurité.

- Je suis là pour t'aider.

Il n'en fallut pas plus pour l'asura de délier sa langue et de lui expliquer ce qu'il en était de se pouvoir. Mais avant l'explication, elle regarda Lineth dans les yeux avec un doux sourire et pour ne pas entrer dans son intimité, elle montra son bras avant droit et détourna le regard pour ne pas voir le tatouage qui s'y dessinait.

- Cela va rester environ une minute sur mon bras... C'est ta plus grande peur qui s'y dessine et c'est à moi de l'interpréter par la suite... mon maître utilisait cette particularité pour découvrir la plus grande peur de ses ennemies et toute personne me montrant de l'affection... Il utilisait ses peurs pour les rendre dingues et qu'ils se suicident par eux-mêmes avec les outils qu'il leur laissait à disposition... Et moi, je devais regarder tout cela... j'en étais la cause, vu que je dévoilais aux yeux de mon maître le fameux dessin qui s'affiche sur ma peau... Et je ne veux plus que cela recommence... je ne veux plus faire de mal aux gens que j'aime et ceux qui ne m'ont rien fait...

A la fin de sa phrase, sa voix sanglotait et les larmes coulaient le long de ses joues. Elle était restée captive de cet homme et ne connaissait rien de plus que ce qu'il lui avait montré. Elle avait beaucoup à apprendre encore et voulait tout découvrir.

- Quand la grotte où je me cachais depuis ma naissance a été attaqué par les védins, j'étais sortie en cachette pour aller voir la lune et les étoiles... En revenant à mon campement, il y avait du sang partout, les humains étaient passés par là... Un védins m'a alors attaqué et je me suis enfuis... Mon maître m'a alors épargné et élevé auprès de lui... Je devais être à ses ordres et rien de plus, je devais faire et être tout ce qu'il désirait de moi... Jusqu'à ce qu'il soit trop vieux et qu'il me laisse tout son argent en m'indiquant de venir ici... comme si son argent pouvait me faire oublier ce qu'il m'a fait... Et toi, comment en es-tu arrivé ici ?... Et comment s'appelle ton espèce ?...

Elle se redressa et lui sourit, regardant de nouveau Lineth dans les yeux tout en cachant son avant-bras droit. Ce tatouage était une malédiction pour elle, pas un don. Il était la cause de tellement de souffrance. L'asura espérait ne pas avoir été trop indiscrète et attendait la réponse de sa nouvelle amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Mar 30 Juin - 17:22
Lineth écoutait avec attention les explications de la jeune Asura,elle semblait avoir eu un passé assez douloureux. Elle n'appréciait pas du tout la méthode qu'utilisait le "maître" de celle-ci, elle était triste pour elle qui avait du faire subir ça à de pauvres gens. Elle espérait qu'elle n'essayerait jamais de faire la même chose avec elle. Elle avait pourtant l'air si douce, cela contrastait avec ce qu'elle racontait. On aurait actuellement dit une brebis égarée, cela serra la coeur de la Merany, elle était triste pour elle. Plein de compassion, elle serra la jeune femme contre elle, voulant lui exprimer le soutient qu'elle lui offrait.

C'était la première fois qu'elle entendait parler d'une telle magie révélant les peurs enfuies de chacun, elle lui proposait de regarder. Elle était grandement tentée de regarder, elle voulait savoir ce qui au plus profond d'elle même la rendrait triste. Certainement quelque chose en rapport avec ses parents. La traitrise et l'abandon qu'elle avait vécu, elle reverrait certainement sa séquestration par sa famille après son changement corporel. Elle résista pour le moment à la tentation, elle continuait à lui expliquer son triste sort. Son maître était semble-t-il mort et l'avait abandonné. Lineth pensait que c'était une bonne chose pour... Elle se rendit compte qu'elle ne connaissait même pas le nom de la jeune femme. Elle lui demanderait une fois qu'elle aurait achevé de vider son sac.

Hum... et bien, je suis arrivée ici avec une amie, j'ai du quitter ma maison, ma transformation n'a guère plu à ma famille. Je te passe les détails, ils ne t'intéressent sûrement pas. Je fais partie de l'espèce des Merany, j'ai été mordue par un serpent et cette morsure à transformé mon corps, des attributs reptiliens ont remplacés mes jambes et mon corps à changé d'aspect. La femme que tu vois devant toi n'est plus celle que j'étais par le passé, j'ai tellement changé physiquement. Je pourrais savoir ton nom ? Je ne sais même pas comment t'appeler. J'ai une habitation au coeur de cette forêt, je ne sais pas si tu as un toit sur la tête mais si tu le désire, tu peux te joindre à moi, je te ferai un petit peu de place.

Lineth croisa le regard de l'Asura lorsque leur regard se croisèrent, elle pu se rendre compte que ses yeux étaient comme ceux des reptiles mais que cela n'enlevait rien à leur douceur. Elle vit son mouvement de bras, elle cherchait à le cacher. La main de Lineth vint frôler sa peau, la carressant lentement puis ses mains se fermèrent autour de son poignet et délicatement l'amena devant ses yeux, elle fixa le dessin qui s'était formé dessus. Elle le plaça de façon à ce qu'Helena puisse aussi facilement regarder que détourner le regard. Elle lui laissait le choix de partager ce secret. Elle espérait ainsi pouvoir se faire une amie. Elle plaçait beaucoup d'espoir en elle.

L'image devant ses yeux à sa grande surprise était celle de son amie Etheria et non une image de son passé. La jeune Zephyr, était allongée sur le sol, gisant dans son sang. Ses cheveux couleurs pailles étaient devenu rouge, imbibés. Lineth n'en pouvait plus de voir ce spectacle, cette image si horrible. Elle détourna les yeux, des larmes s'en échappant et tombant sur la chevelure d'Helena. Elle la serait fort contre elle, visiblement touchée par cette image. Elle émit de petits sanglots, se demandant si elle avait également regardé.

Je...je suis désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Ven 3 Juil - 1:09
La jeune Asura resta dans les bras de la Merany, sanglotant sous une telle pression. Elle détestait ce qu'elle était, elle ne supportait pas l'idée de faire du mal à cette créature si magnifique. Tout ce qu'elle disait elle le pensait, et l'idée même de faire pleurer ou souffrir son interlocutrice était insoutenable. Ce n'était pas son but, elle ne choisissait pas cette malédiction, elle ne contrôlait pas ce poison qui s'affichait sur son bras. Et c'est pour cela que maintenant, Helena voulait l'utiliser que si nécessaire à sa survit ou, autre cas, si un contrat sur la tête d'un homme vraiment mauvais atterrissait dans sa boîte-aux-lettres. Dans les autres cas, elle ne voulait plus jamais revoir ces tatouages qui ne font que détruire les gens avec qui elle était. Son premier amour en avait assez bavé à cause de cela et le cœur de la pauvre demoiselle en était encore marquée. Elle savait qu'il n'y avait que lui qu'elle pourrait aimer autant dans sa vie. Mais bon, son maître s'en était chargé lorsqu'il les avait surpris entrain de l'embrasser dans l'étale des chevaux. La peur de ce jeune homme était celle de mourir dans les flemmes. Alors, le maître l'avait enchaîné ce soir là, à l'un des enclos des chevaux et lorsque Helena partit se coucher, le feu se déclara, mais trop tard. Les cris de son bel amant retentissait dans la nuit noire et les brûlures légères sur les mains de son maître avaient donné la raison de cet incendie aux yeux de la belle brune. Mais cette histoire, elle ne voulait pas en parler, bien trop douloureux pour son cœur anéantit.

- Hum... et bien, je suis arrivée ici avec une amie, j'ai du quitter ma maison, ma transformation n'a guère plu à ma famille. Je te passe les détails, ils ne t'intéressent sûrement pas. Je fais partie de l'espèce des Merany, j'ai été mordue par un serpent et cette morsure à transformé mon corps, des attributs reptiliens ont remplacés mes jambes et mon corps à changé d'aspect. La femme que tu vois devant toi n'est plus celle que j'étais par le passé, j'ai tellement changé physiquement. Je pourrais savoir ton nom ? Je ne sais même pas comment t'appeler. Je loge à l'hôtel Luxire, je ne sais pas si tu as un toit sur la tête mais si tu le désire, tu peux te joindre à moi, je te ferai un petit peu de place.

La gentillesse incarnée, voilà ce qu'elle était. Pourquoi les personnes de sa famille ne l'avaient pas accepté, le physique n'est qu'un détail. Le cœur est le seul élément qui devrait toujours ressortir. C'était encore des choses que Helena ne pouvait comprendre. Comment pouvait-on renier son propre sang sur des critères aussi matérialiste que le physique ? Les humains étaient-ils bêtes au point de rejeter ses semblables à cause d'une simple métamorphose. C'était si horrible et Helena ne pouvait imaginer ce qu'elle avait bien pu endurer quand sa famille lui a tourné le dos. C'était tellement ignoble un tel acte alors que leur fille, leur sang, était toujours là face à eux.

- Je...je suis désolée...

Sentant sa nuque devenir humide et frissonnant de par cette larme qui voulait le long de son cou, Helena se redressa sur ses genoux et cacha son bras pour ne pas voir. Elle plaça ses mains de chaque côté du visage de la Merany et releva son visage pour la regarder dans les yeux. Lui faisant un doux sourire tout en caressant ses joues de ses pouces.

- Ne t'excuse de rien... C'est une malédiction que je porte en mon bras mais vois-le dans le bon sens... Cela ta permit de te rendre compte des choses qui ont de la valeur à tes yeux et de savoir qu'à par cette image que tu viens de voir, rien d'autre ne te fais peur... Tout le reste ne sera qu'un petit obstacle à passer contrairement à ta plus grande peur... Je n'ai pas regardé le tatouage, car c'est ta vie, ton intimité qui se marque à l'encre sur mon bras et je refuse de le regarder si tu ne m'en donnes pas l'autorisation...

Suite à ses mots, Helena passa ses bras autour du cou de Lineth, l'enlaçant contre son corps, pressant leurs poitrines l'une contre l'autre. Elle plaça le visage de la belle demoiselle à son cou tendit que son visage vint s'installer à l'arrière de sa nuque. Le souffle de l'asura glissait le long du dos du serpent, mais dans ses gestes il n'y avait d'une grande tendresse face à une possible amitié naissante.

- Je m'appelle Helena... Helena Maaka... Je suis une asura et si tu le désir, je serais toujours là pour toi... Je vis dans une maison, en ville, payé par mon maître avant sa mort... Et si jamais un jour ou une nuit tu ne te sens pas bien et que tu as besoin de parler, sache que ma maison te sera toujours ouverte à n'importe quelle heure du jour comme de la nuit...

Commençant à avoir froid avec la robe de la Merany, Helena desserra les liens de ce doux câlin et sourit à Lineth, essuyant les larmes qui avaient pu couler des yeux reptiliens de la belle. Elle se releva en tenant sa blessure qui lui faisait largement moins mal et regarda ses vêtements entrains de sécher et toujours humide.

- Merci pour ta gentillesse, tu es une personne magnifique et peu importe le physique, ce qui compte le plus, c'est ton cœur et ton cœur est pur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Dim 5 Juil - 13:35
La jeune femme avait pris sa tête entre ses mains et la regardait dans les yeux. Elle ne la distinguait pas complètement, ses yeux englué par les larmes ne lui permettait qu'une vision partielle, l'effet de flou était fort, rien que de repenser à ce quelle avait vu remettait le mécanisme en branle, réhumectant ses yeux.

Merci de prendre soin de moi, ce que j'ai vu est horrible, Etheria, morte et gisant dans son sang, si cela arrive, je pense que je mettrai fin à mes jours. El...Elle est si importante à mes yeux. Jamais je ne m'en remettrai. Tu....tu as raison, je sais maintenant ce qui me fait réellement peur. Je ferai tout pour que cela n'arrive pas. To...ton pouvoir n'est pas prémonitoire ? Ce...ce serait horrible ? Il...il n'a pas ce pouvoir...Je t'en prie, rassure moi. Je...je ferai tout pour ne pas que ça arrive, je suis prête à obéir à tes ordres si ça empêche cela.

Lineth commençait à psychoter, elle était morte de trouille. Elle tremblait dans les bras de l'inconnue. Le souffle contre sa nuque la calmait pourtant même si elle voulait savoir ce que la jeune femme souhaitait faire. Devait-elle la tuer ou lui faire du mal pour que le futur n'arrive pas ? Non, elle ne pouvait pas faire ça, elle était tellement gentille. Elle ne souhaitait pas lui faire du mal, elle en était sûre.

Elle finit par entendre son nom, Helena, elle appréciait beaucoup celui-ci, il lui semblait doux à l'oreille. Elle lui proposait d'être là n'importe quand si elle avait besoin de parler ou d'aide. Était ce une façon de dire qu'elles étaient amies ? Elle ne pouvait en aucun cas douter qu'elle était la bienvenue.

C'est un joli nom que tu portes, il me plait beaucoup. Si j'ai besoin de parler, je viendrai, je te fais confiance, tu es une femme bien. Je...j'aimerais que... que tu sois mon amie, tu penses que c'e...c'est possible.

Lineth avait un regard implorant, espérant qu'elle ne refuserait pas. Elle serait tellement triste le cas échéant. Helena finit par s'écarter d'elle, Elle regardait ses vêtements, elle semblait vouloir les enfiler à nouveau mais vu leur état, ce ne serait guère malin. Il prendrait encore un bon moment avant de sécher.

Tu...tu as froid ? tu...tu souhaite que nous allions chez moi et que je te prête quelque chose de plus chaud ? Tu y aurais plus chaud et nous pourrions continuer à discuter tranquillement. Tu en penses quoi ? Il serait malsain pour toi de mettre des vêtements encore plus mouillé. Je pourrais également regarder à ta blessure de plus près. Tu as encore besoin de soin et de repos. Il serait peut-être bien que quelqu'un veille sur toi non ? Ce n'est pas loin en plus.

Lineth ne ressentait pas le froid comme Helena, elle avait l'habitude de passer du temps nue dans la forêt de nuit et son corps c'était endurcit. Elle espérait de tout cœur qu'elle accepterait, elle pourrait ainsi lui présenter son amie Etheria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Mar 28 Juil - 1:08
- Merci de prendre soin de moi, ce que j'ai vu est horrible, Etheria, morte et gisant dans son sang, si cela arrive, je pense que je mettrai fin à mes jours. El...Elle est si importante à mes yeux. Jamais je ne m'en remettrai. Tu....tu as raison, je sais maintenant ce qui me fait réellement peur. Je ferai tout pour que cela n'arrive pas. To...ton pouvoir n'est pas prémonitoire ? Ce...ce serait horrible ? Il...il n'a pas ce pouvoir...Je t'en prie, rassure moi. Je...je ferai tout pour ne pas que ça arrive, je suis prête à obéir à tes ordres si ça empêche cela.

Les paroles de la morany resta en travers de l'oreille d'Helena. Elle se sentit blessée et jugée de la manière la plus horrible qu'il soit. Son don était une malédiction, la preuve en était le comportement changeant de Lineth à son égarde. Mais elle pouvait comprendre aussi que la jeune serpente puisse penser ainsi. Cela n'empêcha pas son coeur de sentir une douleur imparable, comme un pincement dû à son passé. Elle n'était pas méchante, pourquoi lorsqu'on observait son bras tout le monde lui demandait d'empêcher cette prémonition. Il était vrai qu'en vu de l'utilisation que Richard en faisait, tous ces tatouages avaient prit vie. Mais elle n'avait aucun contrôle la dessus.

- C'est un joli nom que tu portes, il me plait beaucoup. Si j'ai besoin de parler, je viendrai, je te fais confiance, tu es une femme bien. Je...j'aimerais que... que tu sois mon amie, tu penses que c'e...c'est possible.

La proposition de la morany venait contredire ses paroles passées, ce qui apaisa l'asura. Enfin, elle venait de se faire une amie. Et en plus de cela, selon la suite de ses paroles, elle s'insquiétait pour son état. cela faisait bien longtemps que personne ne c'était inquiété ainsi pour elle depuis Luc. Sa blessure lui faisait encore mal mais jusqu'à avoir besoin de plus de soin, Helena n'aimait pas les hôpitaux, même s'il ne s'agissait pas de cela. Elle hésitait de plus en plus, pesant le pour et le contre. Si elle partait chez elle, serait-ce un piège ? Où réellement une bonne intention de la part de sa nouvelle amie ? Le côté méfiant d'Helena reprenait le pas sur sa raison.

- Sache que cette malédiction n'est en aucun cas prémonitoire et que je n'ai aucun impacte sur les marques qui se dessinent sur mon avant-bras... Par contre, je veux bien être ton amie, cela me ferait extrêmement plaisir mais je dois t'avouer une chose... Je ne sais pas ce qu'est un ami... je n'en ai jamais eu... Et... oui je t'avouerais que j'ai froid... je veux bien venir avec toi...

Helena se rapprocha de Lineth et lui sourit avec douceur. Se penchant vers la jeune femme, elle déposa un délicat baiser sur sa joue avant de se redresser en se tenant à hauteur de sa blessure qui venait de lui lancer.

- Et je veux bien que tu me soigne cette vilaine blessure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Mar 4 Aoû - 10:54
Un grand sourire se dessina sur le visage de la jeune Morany, elle avait accepté sa demande. Elles étaient donc amies. Lineth était émue, elle allait finalement en avoir une seconde. Elle avait envie de pleurer de joie mais elle se retint tant bien que mal, elle ne souhaitait pas peur à sa nouvelle amie. Le quota de pleur de la journée avait déjà explosé, inutile d'en remettre une autre couche. Elle espérait de tout cœur qu'Etheria s'entendrait bien avec elle. Elles pourraient être amies toutes les trois. Cela la réjouissait d'avance. Son interlocutrice ne savait pas ce qu'était un ami mais ce n'était pas grave. C'était déjà un bon début.

- Ne te tracasse pas, je t'apprendrai ce qu'est un ami, je...je sais que je ne suis pas la mieux placée, je n'en ai hormis toi qu'une seule autre. Elle s'appelle Etheria et c'est la seule personne qui me comprend vraiment. Elle a toujours été là pour moi.

Lineth rougit légèrement en expliquant ce fait.

-Hu...Hum, pardon. Il est peut-être temps de se mettre en route, je serai plus rassurée lorsque tu seras chez moi. J'ai tout le nécessaire pou...pour prendre soin de toi chez moi. J'ai diverses plantes qui ont de très bon effets médicinaux. Garde mes vêtements sur toi, ils te tiendront un peu chaud sur le trajet.

Lineth s'approcha des vêtements d'Helena, les passa entre ses bras, prenant soin de ne rien oublier. Elle lui tendit ensuite les gants.

- Je pense que c'est eux que tu désire le plus non ? Ils sont encore mouillés mais je ne pense pas pouvoir te dissuader de les porter.

Elle lui laissa le temps de l'enfiler, une fois cela fait, elle prit une des mains dans la sienne.

Tu es prêtes ? Allons y !

Lineth la guidait dans la forêt, se déplaçant aisément avec sa queue, elle se rendit rapidement compte que sa nouvelle amie avait du mal à la suivre. Elle se décida à ralentir l'allure. Elle était blessée après tout. Après environ 15 minutes de marches à plus faible allure, elle purent découvrir la ville de Sypholios. Lineth lui montra une maison suspendue dans les arbres un petit peu à l'écart des autres. Elle lui désigna du doigts son habitation.

C'est celle là, on est presque arrivées, encore un peu de courage.

Elle se retrouvèrent devant l'entrée.


Elle ouvrit la porte donnant sur un vestibule.

Je te propose de commencer par prendre une douche, ça fera du bien à ton organisme. Ça décontractera tes muscles. Pendant ce temps, je vais aller pendre tes vêtements histoire de les faire sécher et j'en profiterai pour réunir le strict nécessaire pour faire de meilleurs soins.

Elle la guida jusqu'à la salle de bain, lui ouvrit la porte et l'y fit pénétrer. Elle déposa ensuite un essuie et un gant de toilette.

Voila tu as le nécessaire. Je t'attendrai dans la chambre, j'aurai plus facile de te faire les soins si tu es allongée. C'est la première porte en sortant à droite. Je t'y attendrai. Je vais te chercher d'autres vêtements pour quand tu sortiras.

Elle quitta la salle de bain, elle alla chercher une jupe et un top pour la jeune femme. Elle apporta également une paire de longs gants noirs de sa garde robe. Elle entra dans la salle de bain et déposa le nécessaire sur le lavabo. Elle espérait que le soutien-gorge ne serait pas trop large. Si c'était le cas, elle en emprunterait un à Etheria.

Elle fila ensuite s'habiller également pour faire plus présentable. Elle n'était guère pudique mais elle se dit que c'est mieux. Elle enfila une tenue légère, ressemblant à un pagne, dévoilant assez élégamment sa poitrine plantureuse ainsi qu'une forme de jupe fendue à outrance. Une fois prête, elle entra dans la réserve, prit diverses plantes médicinales, des pansements. Elle s'installa finalement sur le lit, attendant son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Mar 4 Aoû - 17:40
Enfin une amie, elle c'était fait une amie. C'était tellement géniale dans le regard de la petite Helena, elle qui n'en avait jamais eu à cause de Richard. De plus, elle adorait Lineth, elle était douce et gentille, et surtout à l'écoute de l'asura. Jamais personne avant Luc n'avait été aussi attentionné envers elle. D'ailleurs, elle se disait que, si un jour un homme prenait autant de temps et de patience que son premier amour, elle en tomberait peut-être amoureuse, si elle en a le droit. Lineth ressemblait un peu à Luc, mais au féminin. Même lorsqu'elle se mettait à rougir il y avait une ressemblance. C'était tellement mignon que Helena ne pouvait s'empêcher de sourire avec nostalgie.

Lorsqu'il fut temps de prendre la route, Helena hocha positivement de la tête et prit ses gants. Lineth avait bien deviner, traîner avec son avant-bras découvert était impossible pour la créature. Rien qu'à l'idée que son "don" pouvait faire du mal à d'autre qu'elle regardait, son visage était torturé de pensées négatives de son passé. Même mouillé, elle enfila ses gants en prenant soin qu'ils remontent au maximum le long de ses bras, dépassant ses coudes. Elle sourit à Lineth et lui fit une petite moue de désoler, c'était plus fort qu'elle. Puis, elle commença à marcher auprès de la femme serpent, tentant de la suivre comme elle pouvait. Une main dans celle de Lineth et l'autre se tenant la blessure, le rythme était assez soutenu et tirait sur l'ouverture. La morany a dû s'en rendre compte car elle venait de ralentir le pas. Et 15 min plus tard, elles arrivèrent à Sypholios.

Regardant ce que Lineth pointait du doigt, Helena lui sourit et continua à la suivre jusqu'à la porte d'entrée. C'était tellement mignon, même le paysage lui plaisait. C'était peut-être une asura, mais la nature était un paysage magique pour la jeune femme.


- Merci...

Sans décrocher un mot de plus et un peu intimidée, Helena suivit Lineth jusqu'à la salle de bain. Elle attendit que cette dernière parte avant de se préparer. Mais avec ce qu'elle venait de dire, Helena resta sagement à l'attendre et quand elle revint avec les vêtements, elle la remercie d'un signe de tête et regarda la tenue. Une jupe et un top, cela devrait lui aller. Mais en ce qui concerne le soutien-gorge, elle en doutait beaucoup. Helena n'avait pas une poitrine aussi généreuse que la morany mais cela la fit sourire. Retirant une à une les bretelles de la robe, Helena fit tomber le tissu à ses pieds, avant de le ramasser et de le déposer sur le lavabo à côté des autres vêtements. Puis, elle dégrafa son soutien-gorge et fit glisser son shorty le long de ses jambes, le plaçant avec son haut, sur un côté. Retirant ensuite ses gants, elle se glissa sous la douche et alluma l'eau qui était glaciale au début, ce qui fit reculer l'asura par surprise. En attendant que l'eau chauffe, elle se mit à rire toute seule, se souvenant de la première fois qu'elle avait connu les douches. Cela lui était également arrivée.Se faufilant sous l'eau devenue chaude, elle laissa les larmes sortant de la douche glisser le long de son corps, venant caresser la moindre parcelle de sa peau. Elle se savonna et lava ses cheveux avec ce qu'il y avait à porter de main et passa délicatement la main sur son ventre. A la fin, elle sortie de là et attrapa de quoi s'essuyer. Après avoir enfilé les gants en premier lieu, elle mit la jupe et le haut qui lui allait très bien et sortie de la salle de bain. Comme lui avait dit Lineth, elle prit la première porte à droite, en sortant. Là, elle y trouva Lineth déjà prête à la soigner, ce qui fit sourire l'asura.

- Merci pour la douche et les vêtements... Par contre, le soutien-gorge est trop grand pour moi...

Elle se mit à rire et vint s'installer sur le lit, remontant le haut pour dévoiler sa blessure qui avait déjà arrêté de saigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Sam 15 Aoû - 10:35
Lineth ne pu s'empêcher de rire également lorsqu'Helena lui parla de son soutien-gorge trop grand pour elle. Elle s'en doutait, elle savait également que sa poitrine était un peu hors-norme et cela la génait un petit peu. Elle prenait tout de même ça avec philosophie, d'autres femmes se seraient battues et entredéchirées pour pouvoir en avoir une aussi grosse, alors, elle pouvait bien vivre avec.

Il va falloir que tu t'allonge pour la suite des opérations.

Sur ses mots, elle exerça une légère pression sur les épaules de la jeune femme, avec beaucoup de douceur, ne voulant pas lui faire mal en étirant la blessure.

Je vais regarder d'un peu plus prêt ta blessure, ça risque de faire un petit peu mal tout de même. J'espère de tout coeur que non mais ne sait on jamais. tiens ton top bien haut, ça me facilitera la tâche.

Elle tenait une fine aiguille à la main, sur laquelle un fil, semblant d'origine végétale est accroché.

Je vais te faire un point de suture par sécurité, il ne faudrait pas que la blessure s'ouvre à nouveau. Le fil n'est pas comme la plupart des fils que tu as déjà rencontré, celui-ci est particulier, il est fait à partir d'une plante qui à une propriété intéressante. Elle endort la douleur, ça devrait te soulager un petit peu. Si tu désire pour l'opération, j'ai déposé sur la table de nuit un antidouleur si tu le souhaite. C'est à toi de voir.

Lineth laissa quelques secondes à la jeune femmes pour prendre sa décision. Une fois cela fait, elle piqua le bout de l'aiguille dans la chair autour de la blessure faite au couteau. Elle se fait aussi douce qu'elle le peut mais elle n'a pas pour habitude de jouer les médecins, elle n'a que très rarement recousu des gens. Elle se dit qu'elle devrait peut-être suivre des cours dans ce domaine. Peut-être qu'un jour, elle en aura besoin. Elle classa cette idée dans un coin de sa tête avec les autres choses importantes à faire. Elle prit en tout une dizaine de minutes à recoudre Helena.

J'espère ne pas t'avoir fait trop mal, je n'aime pas faire souffrir les gens.

Une fois cela fait, elle inspecta son travail, pas trop mécontente du résultat obtenu. Il fallait maintenant passer à la seconde étape, celle qui posait le plus de difficulté pour elle.

Je vais devoir te faire un bandage mais je te préviens, je ne suis pas très douée dans ce domaine. Je vais faire de mon mieux. Je me demandais, tu me fais confiance alors qu'on ne se connait pas encore vraiment, co...comment ça se fait ?

Sur ces mots, Lineth commença a bander le ventre d'Helena, elle n'était pas douée comme elle l'avait dit et du s'y reprendre en 3 fois avant d'en arriver à un résultat convenable.

Voila, j'ai enfin réussi, je suis désolée pour l'attente. Je peux te poser quelques questions ? Tout d'abord, quel est ton plat favoris ?, ta couleur favorite ?, Tu as quelqu'un dans ta vie ?, tu aimes les promenades dans la nature ?

Après ces quelques questions plutôt sympathique, elle allait poser une ou deux questions sur son accident, elle voulait savoir pour quelle raison son amie se retrouvait dans cet état.

Tu sais pourquoi on t'a blessée ? tu sais qui t'as fait ça, tu as vu son visage ? Désolée de te poser ces questions mais j'aimerais savoir. Je ne supporte pas que l'on fasse du mal aux gens que j'apprécie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Dim 16 Aoû - 19:18
S'installant sur le lit, Helena glissa son haut pour dévoiler sa blessure, espérant que la douleur ne soit pas trop intense. Elle releva un peu plus le tissu, se stoppant à la limite de sa poitrine. Le fil que tenait Lineth était étrange. Cela n'avait aucun rapport avec ce qu'elle connaissait. C'était un fil vert, entrant dans une aiguille assez fine pour faire des points de sutures. Comme l'expliquait la morany, c'était un fil spécial ayant des propriétés apaisantes. Cela voulait dire que c'était une pratique qui ferait mal. Le visage de l'asura se durcit par la peur. Par mesure de sécurité, elle prit le comprimé laissé par la femme serpent et avala le tout d'une traite.

Lorsqu'elle commença l'acte chirurgical, Helena sentit sa respiration s'accélérer et ses doigts se serrer sous le stresse. Le premier point la fit inspirer fortement et contracter son ventre sous la douleur. Mais pour la suite, elle réussit à se détendre et plus le fil coulait sur sa peau, plus la douleur devenait inexistante. Cela dura une dizaine de minute, mais le résultat était parfait. Pour la remercier, elle lui fit un signe négatif de la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait été très douce. Et pour protéger le tout, Lineth lui proposa de lui faire un bandage.

Se redressant doucement pour ne pas faire craquer le fil, elle laissa la morany faire le bandage tout en répondant à toutes ces questions.


- Et bien, il faut croire que je te fais autant confiance que toi... j'ai accepté de te suivre, tout comme tu as accepté de me faire venir chez toi... je dirais que c'est l'aura que tu dégages... on voit bien que tu n'es pas une mauvaise personne, bien au contraire... Tu es douce et tu t'appliques beaucoup, même pour soigner une parfaite inconnue comme moi...

Elle lui sourit tendrement et adora le bandage que Lineth venait de terminer. Mais les questions multiples qu'elle défilait, lui fit tourner la tête et sourire en même temps.

- Oui, je t'en pris... Mon plat favori... je dirais que c'est les lasagnes, surtout ceux que j'ai mangé dans ce restaurant à Rome... Ma couleur... le bleu... j'aime les promenades en forêt, c'est mon lieu préféré les soirs d'insomnies... pour ce qui est de quelqu'un...

Les larmes montèrent aux yeux de la jeune asura, sa respiration se saccadant légèrement et sa gorge se nouant sous les mots qui ne voulaient pas en sortir.

- Luc...

Mais l'asura éclata en sanglot, allant se réfugier dans les bras de Lineth par instinct. Elle n'arrivait pas à se calmer, la douleur était si intense. Cela faisait tellement d'année qu'elle n'avait pas prononcé son nom. Cet homme qu'elle avait aimé plus que tout au monde et que Richard, son maître, avait assassiné sans remords. Helena était son jouet, son objet et personne n'avait le droit de la toucher, à par lui. Et Luc en avait été la première victime.

- Richard... mon maître... il a utilisé mon bras pour le tuer... pendant ma captive, Luc a été le seul à me voir comme une personne normale... il faisait attention à moi, il était si doux et si attentionné... Il adorait n'emmener en balade sur le même cheval que lui... et le soir, nous allions dans la forêt pour observer les animaux nocturnes...

Un soir, il avait préparé un dîné tellement romantique, dans la grange... Richard en a été malade, il m'a avoué nous avoir vu dans la grange, enlacé sous la couverture et qu'il en était devenu fou... C'est à ce moment là que Luc avait découvert mon secret en même temps que Richard qui nous épiait... Pourtant, Luc n'a pas eu peur de moi un seul instant, bien au contraire... et Richard l'a tué en mettant le feu à l'étable, alors que j'avais regagné ma chambre...
Helena se redressa et sentit une baisse de sa force.

- Cette nuit, je suis allée parcourir la forêt car le plus grand nombre d'agression se fait à ce moment là, et à cet endroit là... une fille hurlait et un garçon la poursuivait, alors j'ai mis une correction au garçon, mais au même moment, la fille me gifla... ce n'était qu'un couple qui s'amusait et je ne le savais pas... je me suis excusée et je suis partie, j'étais plongée dans mes pensées... et là... en me retournant, j'ai senti la lame transpercer ma peau et ce garçon qui me regardait avec mépris... je pense qu'il n'avait pas aimé qu'une femme puisse le mettre à terre... les humains... ils sont si répugnants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Dim 16 Aoû - 20:28
Lineth était heureuse, sa nouvelle amie semblait lui faire entièrement confiance. Elle la trouva très courageuse pendant toute la durée des soins. Lineth aimait beaucoup poser des questions, aimant en savoir de plus en plus sur Helena, pourtant, il y eu un hic et elle le regretta très vite. Elle n'aurait pas du lui demander si elle avait quelqu'un dans la vie, elle prononça le nom de Luc et commença à pleurer. Elle attira la tête de son amie contre son cou, lui carressant les joues avec infinie tendresse. Elle se sentait coupable de cette situation mais ne l'interrompit pas, elle avait besoin de vider son sac.

Elle lui parla de comment son aimé était mort. Lineth était très touchée devant cette situation qui la peinait également. Une main dans la chevelure de la jeune femme, elle essayait de la rassurer de lui montrer qu'elle était là. Elle prit ensuite délicatement la tête d'Helena entre ses mains, venant apposer front contre front, la regardant dans les yeux, essayant de lui communiquer autant d'espoir qu'elle le pouvait. Elle réfléchissait, que faisait donc Etheria quand elle n'allait pas bien, lors de ses cauchemars nocturnes. Le déclic vint et doucement, elle vint unir ses lèvres à celle d'Helena. Lineth fut surprise par la douceur de celles-ci. Elle rompit pourtant très rapidement, se sentant un petit peu mal à l'aise mais ne souhaitant pas le montrer. Elle ramena à nouveau la tête au creux de son cou, voulant qu'elle puisse pleurer tout son saoul.

Helena sembla se calmer et continua à répondre aux questions de la jeune Morany. Elle avait été blessée vraiment par la faute à pas de chance. elle lui carressa le dos à travers le tissus du top, se voulant aussi rassurante que possible.

Je suis d'accord avec toi, les humains sont répugnants, tu ne peux pas savoir ce que m'a fait ma propre famille après ma transformation. J'ai vécu des choses que j'aurais préféré ne jamais vivre.

Lineth inspira profondément avant de reprendre.

Je pensais au départ te proposer à manger mais tu dois être vraiment fatiguée, je pense qu'il est temps pour toi de dormir un petit peu.

Lineht soulève la couverture, elle est très fine, servant juste à recouvrir vu la chaleur du moment. Elle est finement ouvragée, on peut voir qu'elle dénote d'une certaine touche de richesse, composée de dessin de fleurs des champs. Lineth tenait beaucoup à cette couverture qui lui rappelait qu'elle appréciait énormément la nature.

Je dors avec toi cette nuit, je suis là pour veiller sur toi.

Elle enleva prestement ses vêtements qu'elle déposa pliée sur un coin de table de nuit. Elle était totalement nue et vint se glisser du côté gauche du lit. Attendant que son amie la rejoigne. Elle était prête pour le cas où son amie aurait besoin d'aide pour enlever ses vêtements. Elle ignorait de quelle manière elle dormait, peut-être habillée, peut-être nue, elle n'en avait vraiment aucune idée. Elle lui laissa le temps de faire ce qu'elle souhaitait.

Une fois son amie glissée sous les couvertures, elle vint se blottir contre elle, attirant la tête d'Helena contre son cou et dans un geste de protection, enroula sa queue le long du corps de celle-ci.

Je suis là pour toi mon amie, tu peux me raconter tout ce que tu souhaite, je t'écouterai.

Une des mains de Lineth passa sur le dos d'Helena, l'enserrant avec douceur contre elle. Samain glissant le long de son dos, ses doigts fins parcourant le dos de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Lun 17 Aoû - 22:43
Helena était totalement détruite par ce souvenir. Il était le seul homme qui lui avait fait accepter sa différence et aimer les humains. Avant que la cruauté de Richard, nourrit par la jalousie, ne les sépare à tout jamais. Ce frissonnement sur sa peau, ce bien-être qui envahissait son âme et apaisait son cœur à chaque fois qu'elle le voyait, à chaque fois qu'il l'a touchait. Elle ne pourra plus jamais replonger ses yeux dans ceux de son amour, elle ne pourra plus jamais sentir son parfum, ni toucher ses lèvres. Le seul rayon de bonheur dans sa vie après le massacre de son clan et en un brasement Richard avait tout détruis. A croire que la joie n'était qu'un rêve dans sa vie. Mais maintenant qu'elle rencontrait de plus en plus de personne et surtout depuis qu'elle avait croisé le chemin de Lineth, sa façon de penser changeait de plus en plus. Le chemin noir et sombre qu'elle traversait, commençait à s'éclairer par endroit.

Le contacte et le geste tendre que la morany avait envers elle l'a calmait et l'apaisait petit à petit. Sentant son front se coller au sien, Helena ouvrit délicatement les yeux et ressentit la tendresse de la jeune femme. Et ne s'y attendant pas, elle sentit les lèvres chaudes de la femme serpent caresser sa bouche. Ce moment avait été étrange et embarrassant pour l'asura qui ne comprit pas de suite ce qui venait de se passer. Pourtant, cela ne lui avait pas déplu, bien au contraire, c'était étrangement un moment agréable. Mais elle n'eut pas le temps de réagir et replaça sa tête dans le creux de son cou, essayant de calmer ses larmes. Et pendant que Lineth parlait de son passé, Helena comprit alors que la jeune femme avait subi de terrible chose de la part des humains. Pourtant, cette morany était à la base une humaine, alors pourquoi son propre clan l'avait rejeté à cause de cette métamorphose. Les humains sont vraiment des personnes sans cœur, il faut leur ressembler pour être acceptée et Lineth en était la preuve.


- Oui... je n'ai pas vraiment grand appétit avec toutes ces émotions...

Helena lui sourit et se glissa sous la couverture, adorant l'idée qu'elle veillait sur elle. Dans les bras de Lineth, l'asura se sentait protégée et étrangement "aimée". Voyant la morany se déshabiller, la jeune gazelle blessée decida de faire comme chez elle, en espérant ne pas choquer Lineth. Elle retira ses vêtements, préférant dormir entièrement nue. Sentir le drap sur une peau dénudée, c'était le bonheur parfait au moment de dormir. Helena fit face à Lineth, calant son visage contre son cou, s'approchant de son corps de serpent. L'asura passa son bras sur l'omoplate de la morany, passant sous son bras à elle. Elle se cala comme elle pouvait, fermant les yeux pour attendre les baisers de Morphée. Même la queue qui l'enlaça la rassura et l'apaisa suffisamment pour qu'elle trouve le sommeil rapidement.

- Merci Lineth... malgré mon malheur d'aujourd'hui, j'ai eu le bonheur de croiser ta route et d'avoir une nouvelle amie et la première... je ne sais pas si j'arriverais à parler vu ma fatigue, mais si tu veux te confier à moi, tu le peux aussi... je serais là pour toi également... je veux veiller sur toi...

Elle releva sa tête et regarda Lineth dans les yeux. Puis, lui faisant un doux sourire, elle se redressa et déposa un délicat baiser sur son front, retournant se blottir par la suite dans ses bras.

- Tout ce qu'il y a à dire sur mon passé, c'eest qu'après le massacre de mon clan, Richard m'ayant prise pour une humaine, il m'avait gardée captive... je lui ai appartenu pendant des années... aucuns hommes, aucunes femmes n'avaient le droit de m'approcher, de sympathiser avec moi... Parce que la seule fois où cela s'est passé, c'était avec Luc... il était tellement beau et attentionné... quand on le voyait, toutes les filles en étaient dingues... mais je ne sais pour quelle raison, il avait décidé de me choisir parmi toutes ces femmes... même en ayant découvert mon secret, il m'aimait toujours autant, il n'avait jamais changé son regard qu'il avait en me fixant... mais après cette fameuse nuit ou Richard mit le feu à la grange pour le tuer... toutes mes nuits ont été accompagné de la présence de Richard... il essayait de me faire oublier Luc avec ou sans mon accord... mais il n'a jamais réussi à me l'enlever du cœur... je donnerais ma vie pour le revoir me sourire et entendre sa voix qui me disait sans cesse que j'étais la seule à ses yeux... lorsqu'il me voyait, il ne pouvait s'empêcher de me sourire et de venir me parler... parfois on se cachait de tous et je ressentais le désir qu'il avait pour moi... c'était tellement parfait... contrairement avec Richard...

Helena sentit un frisson parcourir son dos et sourit paisiblement.

- Dis-moi si j'en demande trop mais... est-ce que tu peux me raconter ton histoire ?... et j'aimerais savoir également ton plat préféré, ta couleur préférée et... si tu as quelqu'un dans ta vie ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Sam 22 Aoû - 8:57
Lineth rougit en entendant Helena parler d'elle en tant qu'amie, le premier pas de cette nouvelle amitié était posé. Elle écoutait le récit de la jeune, comptant son passé et sa rencontre avec celui qu'elle aime. Lineth souriait au début de l'histoire, heureuse de l'amour qu'elle éprouvait pour Luc. LA jeune femme avait dû être au paradis pendant ce court laps de temps mais la fin tragique de cette histoire ému la jeune femme qui elle même, les larmes aux yeux, vint l'enserrer avec encore plus de tendresse voulant montrer à quel point, elle était triste pour elle, qu'elle souhaitait la protéger. Tout le long de cette histoire, elle lui caressa la joue du plats de sa main, se voulant câline.

Mon amie, console toi d'une chose, tu as eu la chance de connaître l'amour, tout le monde n'a pas pu vivre d'instant aussi beau que les tiens. Garde le bien au fond de ton coeur, en hommage à ce qu'il ressentait pour toi. Tu as vécu la plus belle chose de la vie même si cet amour a été succinct, je le sens encore vivre en toi. Je ressens tes émotions, tes envies en parlant de lui. Je ne suis pour toi qu'une amie mais sache que tant que tu auras besoin de moi, je serai là. Je te donnerai autant de mon amour que je le peux. Luc était quelqu'un de bien, il a accepté ta différence alors que tu n'étais pour lui qu'une simple inconnue. Tous les humains ne sont peut être pas mauvais avec ce qu'ils ne comprennent pas.

Lineth tomba sur la question qu'elle redoutait un peu, l'explication de sa propre histoire. Elle aurait bien aimer éclipser ce passage de sa vie. Elle se devait de lui expliquer, elle lui avait livré son passé, il était donc logique qu'elle fasse de même.

Je...Je ne suis pas très à l'aise avec mon passé mais je vais te le révéler. Je suis la descendant d'une famille de bourgeois aisés. L'argent diminuait pourtant d'année en année, les affaires de mon père ne fonctionnait plus aussi bien depuis 4 ou 5 ans. J'étais encore jeune à l'époque, mon père a voulut donner ma main à un homme que je ne connaissais pas, il avait de l'argent et ça allait relancer notre capital. Je n'avais bien sûr pas envie de me marier avec un inconnu mais je n'avais guère le choix, c'était une décision de la famille. Quelques jours avant la date de ma rencontre avec lui. J'ai été camper seule dans la forêt comme à mon habitude, je savais que ce serait la dernière fois. Une dame n'a pas le droit d'avoir de tels passe temps. C'est ce soir là, que j'ai été mordue par un serpent. Je suis rentrée à la... maison

Lineth commence à pleurer, son passé est dur à vivre pour elle. Elle avait après tout été trahie par sa propre famille. Elle continua pourtant, la voix déformée par les larmes.

Je... Je suis rentrée dans la maison, sans me rendre compte que mon corps a...avait changé. Mon ...mon père a essayé de me tuer. Il...il ne me reconnaissait plus. Il a finit par se rendre compte que j'étais sa fille. Il me fit enfermer dans les caves, sous bonne garde d'un homme de main qui....qui n'a pas été tendre avec moi. Il me frappait régulièrement... J'étais la honte de la famille, on voulait m'oublier... Je suis restée prisonnière de cette cave...puis...puis un jour, j'ai décidé de fuir, j'ai...j'ai honte mais... mais j'ai tué le garde en l'écrasant avec ma queue. Je l'ai broyé, récupéré la clé et me suis enfuie...

Lineth se blottissait autant qu'elle le pouvait contre Helena, se laissant cajoler par celle-ci. Les larmes finirent par se tarir et elle se calma. Les questions suivantes étaient plus facile à répondre pour Lineth.

J'adore tous les plats à bases de légume. Ma couleur préférée, c'est le vert car il me rappelle la nature. Dan...Dans ma vie, je ne pense pas que j'ai quelqu'un. je... je n'en sais rien en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Lun 24 Aoû - 2:53
Une chance ? C'était peut-être vrai. Lineth n'avait pas totalement tord dans ses paroles. Peu de gens peuvent se vanter d'avoir été réellement amoureux dans leur vie. Mais c'était une telle source de douleur pour la jeune asura. Ce sentiment est tellement lunatique que c'est parfois compliqué à suivre. Un jour ça va et le suivant tout s'écroule. Sans réellement savoir ce qui faisait le plus mal, l'habitude que l'on a prit pendant notre courte ou longue relation, où ce sentiment d'avoir échoué. Elle avait prit ses marques dans son couple, à l'époque. En se levant, elle se préparait pour être la plus belle, essayé d'être la plus jolie à ses yeux, pour ensuite se rendre directement aux écuries et le voir travailler. Elle se posait sagement sur une bote de foin, le regardant suer et s'acharner, exprimant toute la force de ses muscles pendant son travail. Et entre deux ordres donnés par son patron, il s'arrêtait et venait voir sa bien-aimée pour lui prendre l'eau qu'elle avait dans les mains. Pendant ces moments, il en profitait pour caresser sa main, effleurer ses jambes mises à nues. Tout était prétexte aux rapprochement entre eux deux. Une manière de garder secret leur relation, pour ne pas attirer la jalousie des collègues. Il ne voulait pas que le bruit court qu'il se "tapait" sa patronne. Car en quelque sorte, Helena était son employeur, même si c'était Richard qui contrôlait tout. Les meilleurs moments de sa vie furent à ses côtés. Pouvait-elle réellement dire que c'était une chance d'avoir goûté à l'amour avant de l'entendre mourir dans les flamme ? Mais cessons de trop s'attarder aux passées de la belle jeune femme et passons aux passées de Lineth.

Avec elle, les répugnants humains n'étaient autre que sa propre famille. Quel genre de père laisserait sa fille entre les griffes de ce garde pervers et dégueulasse. Même si un serpent l'avait changé à tout jamais, elle en restait sa fille, son propre sang. Et ce garde, ce n'est pas parce qu'elle n'était plus humaine qu'il avait le droit de la traiter comme un animal. C'était même à ce demander si un vrai animal n'aurait pas été mieux traité que sa pauvre amie. En sachant cela, elle n'avait qu'une envie, venger sa chère amie serpent, retrouver ses parents et leur faire passer le pire des moments avec leur peur la plus profonde. Des sales rats, ce n'était que cela aux yeux de la belle. Déjà qu'il voulait marier sa fille sans son consentement, mais c'est à ce demander ce qui aurait été préférable pour elle. Se marier avec un homme qu'elle n'aimait pas et ne connaissait pas, ou se faire changer en serpent et subir l'ignorance et la peur des humains envers les races qui leur sont inconnues.


Mais à ce moment là, Helena devait être présente pour son amie. Chacun son tour, c'était à elle de la consoler maintenant. Et pour ne pas faillir à sa tâche, Helena entoura le corps de la serpent de ses bras, passant sa main le long de la chevelure de la belle, tout en la calant contre elle. D'un geste doux et du bout de ses autres doigts, l'asura passait dans le dos de sa Lineth, prenant soin que ses caresses soient les plus douces et amoureuse possible. Cela lui rappelait les moments où Luc se mettait dans ses bras, avant qu'ils ne sortent ensemble. Elle faisait pareil avec Lineth, prenant un petit rôle de grande sœur attentionnée, qui voulait calmer son sang, en sanglot dans ses bras. Et après ce grand moment d'émotion, Helena écouta jusqu'à la dernière parole de Lineth, avant de fermer doucement les yeux.

- Il vaut mieux essayé de dormir... je pense que pour toi comme pour moi, cette journée a été très éprouvante et il faut nous reposer... Reste dans mes bras, cela ne me dérange pas... essaye de te calmer et ne pense plus à tout cela... lorsque les mauvais souvenir m'envahissent, j'essaye de rassembler toutes mes forces et je me submerge de bons moments...

Se mettant à bailler, Helena se mit à rire un petit moment et prit Lineth dans ses bras, continuant ses papouilles. Elle avait les yeux fermés et petit à petit, se lançant aller dans les bras de Morphée, elle se sentit partir dans de doux rêve, cessant en douceur ses caresses pour s'endormir avec Lineth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Hackeur/Voleur
Pouvoir :: Métamorphose
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Jeu 27 Aoû - 20:41
La nuit était déjà bien avancée alors qu'Etheria s'aventurait dans la forêt où le peuple Morany avait élu domicile. Cela devait faire des semaines qu'elle n'avait plus parcouru ceux-ci, ces derniers temps elle n'avait fait que les traverser en vitesse pour voir Lineth pendant quelques instants et pour cause... Son installation à Célestia avait été plus compliquée que prévu, l'obligeant à accepter un contrat afin de payer les frais supplémentaires et louer une chambre le temps que les derniers travaux dans sa maison soient terminé.

Maintenant, ces problèmes étaient derrière elle et la blonde n'aspirait qu'à une chose, passer quelques jours avec la personne la plus importante à ses yeux, Lineth. Pour l'occasion, la Zéphyr portait une petite robe légère blanche et apportait un bouquet de roses rouges agrémenté de plusieurs de ses plumes. Bien sûr, ce n'était pas sans mal, littéralement, qu'elle avait confectionner ce bouquet, mais elle l'avait fait en pensant à Lineth et à la joie qu'elle aurait en le découvrant.

Quand elle arriva enfin chez la Morany, Etheria entra sans bruit et se dirigea vers la chambre avec dans l'idée de réveiller avec un baiser Lineth. Poussant doucement la porte les séparant, la Zéphyr ne pu retenir un cri de stupeur tandis qu'elle lâcha son bouquet qui tomba au sol. Les larmes commencèrent à embué ses yeux alors qu'elle voyait celle qu'elle aimait endormie dans les bras d'une autre.

"Je sais que j'ai été absente ses derniers temps mais... Je pensais que je serais la seule à partager ton lit. Toutes ces plumes que je t'ai offerte, ce n'était rien pour toi?"

Elle n'avait pas su s'en empêcher... Épuisée par son travail aussi bien mentalement que physiquement, la jeune femme avait crier ces mots assassins envers son amie sans chercher à comprendre. Il devait y avoir une explication à tout cela mais la Zéphir n'avait tenu jusqu'au bout de son contrat que grâce à la pensée de ses retrouvailles avec Lineth. Alors retrouver la Morany dans les bras d'une autre... D'un seul coup les retrouvailles qu'elle avait imaginer volèrent en éclat et le choc avait été si rude qu'elle avait eu cette réaction disproportionnée, sans doute accentuer par une pointe de jalousie envers cette inconnue qui partageait la couche de la femme-serpent.

Ne pouvant en supporter d'avantage, Etheria tourna les talons et sortit en courant de la maison pour aller grimper au plus grand des arbres des environs afin de laisser couler ses larmes. Pendant de longues minutes, les perles humides et chaudes coulèrent le long des joues de la Zéphyr alors que ses sanglots résonnaient dans la nuit. Comment Lineth avait pu lui faire ça? Bien sûr, elles n'étaient pas officiellement ensemble mais après tout ce qu'elle avait vécu ensemble... Comment pouvait-elle la remplacer ainsi par une inconnue? Est-ce que son intérêt pour elle n'était que pour être avec quelqu'un ou était-elle vraiment sincère? Les doutes commencèrent à envahir les pensées de la blonde au sujet de la Morany alors qu'une jalousie grandissante naissait envers l'autre femme dans son lit. Finalement, elle redescendit et retourna chez Lineth une fois ses larmes séchées, allant retrouver les deux femmes dans l'espoir d'avoir une explication malgré sa très mauvaise première impression.

"Alors, que s'est-il passé Lineth? Tu as cru que je t'avais oubliée et que je n'allais plus revenir? Je suis que je n'ai pas été très présente ces derniers temps mais je pensais à toi tout les jours et j'étais heureuse à l'idée de te retrouver... Mais quand je reviens, je te trouve dans les bras d'une autre."

Installée sur une chaise, la jeune femme fixait dans les yeux la Morany sans même prêter attention à l'autre femme, l'inconnue qui était dans les bras de sa belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Sam 12 Sep - 10:37
Lineth était profondément endormie, rêvant du retour d'Etheria qu'elle n'avait guère vu ses derniers temps. Elle espérait que son retour se ferait dans les jours qui viennent. Elle fut réveillée en sursaut par la voix de celle-ci, émergeant de son doux rêve. Elle était encore à moitié endormie, elle entendit son amie perdre les pédales. Son corps quitta rapidement les bras de Morphée, elle pu voir Etheria s'enfuir, quittant la chambre à toute vitesse. Elle se leva, larmes aux yeux, se demandant bien ce qu'il a pu se passer. Elle trouva au sol un bouquet de rose rouges agrémentés de quelques plumes appartenant à Etheria, c'était donc bien elle qui avait fait irruption dans la pièce. Elle s'était tellement agitée dans le lit qu'elle avait très certainement réveillé la jeune femme qui partageait sa couche.

Elle fonça en dehors de la chambre, fouillant la maison et l'entrée de celle-ci mais ne trouva pas Etheria. Elle retourna dans la chambre, tout chamboulée ne comprenant pas la réaction de la jeune femme pourquoi s'était elle enfuie si elle était si heureuse de la voir ? La présence d'Helena dans son lit était si dérangeante ? Elle avait uniquement à prendre soin de la personne qu'elle hébergeait au vu de sa blessure, elle ne pouvait pas la laisser seule dans la chambre d'amis. Elle était donc en tort, elle faisait souffrir son amie. Elle alla se cloitrer dans un coin de la chambre, recroquevillée sur elle-même. Elle pleurait toutes les larmes de son corps, elle ne voulait surtout pas faire de mal à Etheria. Elle était la seule personne qui la comprenait vraiment. Paniquée, elle s'allongea sur le lit et retourna se blottir contre son amie, elle avait besoin de contact, besoin d'être rassurée. Elle avait peur, Etheria ne reviendrait peut-être jamais. Elle serait alors seule, le cœur déchiré. Elle se demandait même si elle serait capable de vivre sans elle.

Qu..qu'est ce que j'ai fais ? He....Helena explique moi ? Pou...Pourquoi est-elle partie ? Tu...tu crois qu'elle va revenir ?

Quelques minutes plus tard, Etheria franchit la porte, elle semblait s'être calmée. Lineth n'eu pas le temps de prononcer le moindre mots que les questions d'Etheria fusèrent. Les yeux de la morany étaient rougis par les larmes. Elle prit la parole pour répondre aux questions d'Etheria, la voix un peu hésitante.

Je...je ne t'ai pas remplacée Etheria, je ne fais que prendre un peu soin d'Helena, elle a été poignardée par une méchante personne. Je...j'ai fait le nécessaire pour ne pas qu'elle souffre trop et.. et je veillais sur son sommeil. Je...je faisais rien de plus. Ce..ce que j'ai fais est mal ? Pou...pourquoi tu m'en veux comme ça ? Je...je ne comprends pas...

Lineth quitta les bras rassurants d'Helena et se précipita dans ceux d'Etheria, venant se blottir contre elle, pleurant de plus belle.

Re...Reste avec moi.

Elle souleva ensuite Etheria du sol, la prenant dans ses bras, la câlinant de tout son cœur. S'approcha du lit et la déposa dessus, venant ensuite s'allonger sur elle pour un baiser fougueux, commençant un balais de sa langue reptilienne avec celle de son amie. Elle prolongea aussi longtemps qu'elle le pu. Elle avait envie de sentir le corps de la jeune femme contre le sien et prestement, lui enleva la robe dévoilant son corps, se frottant contre elle avec douceur. Elle se sentait bien lovée contre elle. Elle rougit très fort en pensant à Helena qui se trouvait juste à côté d'elle dans le lit. Elle devait se sentir mal à l'aise. Elle tendit donc sa main droite et vint englober celle d'Helena.

Tu..Tu m'a terriblement manquée Etheria, ton bouquet est si beau. Je...je suis désolée, il est à même le sol, je me sentais tellement mal de te voir partir comme ça que je n'ai pas eu le coeur à le ramasser. je... Je te présente mon amie, elle se prénomme Helena. Elle est comme nous, elle est différente des humains. C'est une personne très gentile, on peut lui faire confiance. Helena, je te présente Etheria, tu sais l'amie dont je te parlais hier soir.

Lineth regardait Etheria dans les yeux, toute rouge, gênée d'être vue dans une telle posture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Sam 12 Sep - 13:50
Helena dormait profondément, rêvant de son bien-aimé comme à chaque fois. Par moment, cela lui arrivait de dire son nom en dormant. L'avait-elle fait ce soir là, elle ne le savait pas. Tout ce qu'il lui restait était le souvenir de cette chaleur, le souvenir de ses mains, de ses lèvres, le doux souvenir de son visage et de sa voix dans ses rêves. Lorsqu'elle ne faisait pas de cauchemar sur Richard, c'était un doux rêve avec Luc qu'elle faisait. L'asura ne voulait pas se réveiller dans ces moments là, elle préférait rester dans les bras imaginaires de son fantôme. Mais dans un moment si paisible, elle sentit une présence autre que Lineth. Peut-être une capacité développer à la peur que Richard entre dans sa chambre, mais elle sentait un troisième être. Et cela se confirma en entendant la voix d'une femme. Dans un instinct de survie, elle se réveilla et se redressa du lit, restant toujours assise auprès de Lineth. Mais la jeune femme s'enfuit sans laisser le temps aux deux mythes de s'expliquer. Un bouquet magnifique dessinait le sol.

Regardant Lineth dans un tel état, elle comprit de suite que cette femme était la fameuse Etheria dont elle lui avait tant parlé. Alors, la voyant si triste, Helena commença à détester cette créature. Comment pouvait-elle faire souffrir Lineth alors qu'elle n'avait fait que l'aider ? C'est une personne tellement gentille et incroyablement douce. Elle l'avait aidé alors que rien ne l'y obligeait et semblait être le genre de personne à tout faire pour ses amis. Tout ce que pouvait faire l'asura à ce moment-là était l'étreindre et la câliner pour l'aider à se calmer.


- Calme-toi Lineth... Elle va revenir et on pourra tout lui expliquer... sa réaction montre à quel point elle t'aime... Elle va revenir, j'en suis sur !

Elle n'en savait rien du tout mais Helena l'espérait pour arranger la situation. La demoiselle n'aimait pas voir son amie dans un tel état et voulait arranger les choses, même si cette Etheria ne le méritait pas en vue de son comportement si puéril à travers les yeux de l'asura. Et comme un miracle, la jeune femme revint. Mais ce qui se passa par la suite mit la jeune Helena dans un état assez complexe. Elle était très mal à l'aise d'une telle scène. En réalité, elle se sentait de trop. Et même lorsque Lineth la présenta, Helena ne su pas comment réagir, mais bon, il fallait faire un effort pour sa nouvelle amie. C'est ainsi qu'elle prit la main de Lineth qu'elle lui tendait, et croisa ses doigts avec les siens. Caressant sa paume de son pouce en attendant de voir la suite. Et par gentillesse, elle ramassa le bouquet au sol et le posa sur le lit.

- Je suis une des dernières asuras et j'ai le don de voir, en forme de tatouage, la plus grande peur des personnes, en les regardant... La plus grande peur de Lineth est de te perdre... Alors je te rassure, si nous nous sommes retrouvé dans ce lit, toutes les deux, ce n'était en rien pour une question ambigue. Elle m'a soigné car j'ai été bléssé à cause de ma stupidité... Nous sommes amies, mais pas comme l'amitié qui vous lie toutes les deux... Je suis une simple amie qui a été sauvée par Lineth... Et je pense que vous avez beaucoup de chose à vous dire, je vais peut-être vous laisser ?

Helena se leva et détacha sa main de celle de Lineth, attrapant ses vêtements maintenant secs pour se changer. Elle n'avait aucune honte pour se déshabiller devant des femmes. Alors ni une, ni deux, elle retira les vêtements gentiment offert par Lineth et remit son short. En soutient-gorge, on pouvait voir la marque de l'attaque sur son ventre, mais cette dernière fut couverte par son débardeur. Pour ne pas causer d'autre panique, elle entoura son avant-bras droit d'un bandage, pour camoufler le tatouage qui pouvait se dessiner. La situation était assez compliquée pour l'asura et l'envie de partir était plus forte qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Zéphyr
Métier :: Hackeur/Voleur
Pouvoir :: Métamorphose
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Ven 9 Oct - 1:39
Quand elle entendit l'explication de Lineth, la Zéphyr se sentit comme une idiote d'avoir réagit de la sorte. Pourquoi était-elle autant à fleur de peau quand il s'agissait de la Morany? Ce n'était pas dans son caractère d'avoir ce genre de réaction mais elle ne pouvait s'en empêcher quand ça la concernait. Cependant, la jalousie n'était jamais bien loin de l'amour surtout pour deux personnes dans leur situation, éloignée l'une de l'autre. Malgré la confiance aveugle qu'Etheria accordait à son amie, elle n'avait su y résister en la voyant dans le lit aux côtés d'Helena.

"Je suis désolée. J'ai cru que... J'avais tellement pensé à nos retrouvailles que j'avais fini par m'en faire une image idéale. Alors, ça m'a fait un choc quand je vous ai vue toutes les deux dans ce lit."

La blonde se laissa alors porter par la femme-serpent dans le lit et lui caressa le visage avant de partager un long baiser. Leurs lèvres unies, elles entamèrent un balais de leur langue tandis qu'Etheria vint passer avec délicatesse une main dans les cheveux de sa belle. La Zéphir se laissa ensuite déshabiller et serra sa chérie contre elle. La fraicheur du corps de son amante sur sa peau lui rappela les soirées qu'elles avaient partager avant leur arrivée sur l'île. Elle était si heureuse de retrouver les bras de Lineth mais elle était un peu gênée pour Helena.

"Helena, je m'en veux un de t'avoir ainsi traitée. J'aurais dû attendre d'avoir une explication avant de faire un scandale comme je l'ai fait. Est-ce que tu pourras me pardonner?"

Malheureusement, l'Asura semblait déjà sur le point de partir alors, instinctivement, Etheria quitta les bras de sa chérie pour attraper Helena par le poignet. Elle ne serait pas fort, elle voulait juste lui faire comprendre qu'elle désirait qu'elle reste avec elles. Rapidement, elle couvrit son corps et celui de Lineth avec une couverture, assise dans le lit où elle avait repris sa place aux côtés de son amour. D'un signe de tête, la Zéphyr invita la stripteaseuse à s'installer elle aussi à son aise.

"Si nous faisions un trait sur tout ceci et que nous faisions réellement connaissance, qu'en pensez-vous les filles?"

La blonde se blottit délicatement contre sa chérie et l'embrassa doucement, espérant qu'Helena resterait avec elle. Maintenant que la jalousie était partie après avoir attendu les explications de Lineth, Etheria avait très envie de faire connaissance avec l'Asura et elle regrettait amèrement son comportement à son arrivée. Elle avait remarqué qu'elle avait couvert son bras d'un bandage pour éviter de connaître la plus grande peur d'Etheria mais si elle l'avait vu... Elle aurait compris sa réaction. Sa plus grande peur était de perdre la Morany et cette nuit, en la voyant dans les bras d'une autre, elle avait vraiment cru que son pire cauchemar était devenu réalité.


Malgré la gêne qu'elle ressentait encore à cause de son attitude, Etheria essayait d'entamer la conversation et de briser la glace. Sa voix était tremblante et un peu faible mais intelligible malgré tout.

"Alors Helena, tu te promènes souvent dans les environs ou bien était-ce une première? D'habitude, c'est plutôt un endroit calme tu sais."

Elle ne savait pas trop comment aborder la situation mais cela lui semblait un bon début. Au moins, la rencontre entre Lineth et elle était un bon début pour éviter les sujets sensibles où les points de vue risquaient de se confronter. Alors, autant parler de la personne qu'il y avait en commun dans leurs vies pour commencer.

"Lineth et moi nous nous sommes connues sur le bateau qui nous a conduit sur cette île. Les autres m'avaient rejetée à cause de mon pouvoir qui s'est manifesté et que je ne maîtrisait pas à l'époque... Et Lineth est la seule qui est restée avec moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Dim 18 Oct - 12:21
Lineth était contente, un large sourire se décrivait au coin de ses lèvres. Elle était réconciliée avec Etheria et en prime, elle semblait vouloir démarrer la conversation.

Elle est comme nous, elle est différente des simples gens, des humains. Le pouvoir qu'elle possède st vraiment terrifiant. Ne regarde surtout jamais son avant bras, elle le cache en permanence mais, je ne sais pas si tu saurais encaisser ce que tu y verrais, j'ai eu beaucoup de mal de mon côté. Tu verrais ce qui te fait le plus peur sur cette terre.

Lineth carressait distraitement la joue de la Zephyr, elle aimait par dessus tout la sentir contre elle. Elle enfouit doucement son nez contre son cou, humant son odeur qu'elle trouvait toujours aussi délicate et angélique. Elle apposa un petit baiser sur sa nuque, ses lèvres épousant la peau de celle-ci, elle écarta lentement les lèvres et donna une petite lèche, la pointe de sa langue glissant sur sa peau. Elle souhaitait provoquer un petit frisson à Etheria pour avoir une excuse pour se coller encore plus contre elle.

Je peux vous poser une question ? J'ai lu dans mes recueils sur les plantes que certaines ont des propriétés aphrodisiaques, j'ai préparé plusieurs de ses mixtures. c'est noté qu'elles donnent des envie ou des propensions à exciter et à faire l'amour avec autrui mais j'avoue que je ne comprends pas trop ce que c'est que faire l'amour, vous pourriez m'expliquez ?

Lineth ne leur laissa pas le temps de répondre en enchaînant rapidement tant qu'elle avait le courage de poser ces questions qui la taraudaient depuis un petit moment.

Faire l'amour, c'est la même chose que font les animaux pour se reproduire non ? Pa...Parce que j'ai déjà eu l'envie de faire pareil a....a...avec toi E...Etheria... mais...mais on est des...des femmes ce n'est donc pas normal il me semble non ? On...On voit pas ça dans la nature...puis on...on est sensé faire comment ?

Lineth était toute rouge d'aborder un tel sujet, surtout qu'elle n'avait pas encore avoué ses sentiments à la Zephyr. Elle allait surement la trouver bizarre, elle espérait qu'elle ne la rejetterait pas après une telle révélation. Elle avait peur, la chair de poule se propagea le long de son corps, sur sa partie humaine, sa partie reptile n'étant pas sensible à ce phénomène. Cela lui prouvait qu'elle était humaine malgré tout et pas un simple animal, ceux-ci incapable de ressentir de telles sensations. Elle se demandait ce qu'allaient dire les deux jeunes femmes de cette confidence.

La queue de Lineth s'enroulait de plus en plus autour autour de la Zephyr. Elle commença même à la serrer comme un serpent le ferait avec une proie. Elle ne s'en rendait pas compte mais elle devait très certainement faire mal à Etheria, sa force de constriction pouvait devenir redoutable voir mortelle pour les personnes non robustes mais heureusement pour elle, elle n'exerçait pour le moment pas une force capable de réellement faire du mal, juste d'endolorir la peau et pousser un petit cri de douleur.

Pourquoi les gens auraient besoin de... de ces filtres ? Si...si elle s'aiment, c'est inutile non ? Ou...ou alors c'est moi qui ne comprends rien ? Tu...Tu en penses quoi Helena ? Tu...tu sais ce qu'est réellement l'amour toi, tu l'as déjà vécu. Moi jamais...enfin, je ne penses pas, je ne sais pas.

Lineth regardait Etheria en prononçant ces mots, le visage rougit, elle détourna vite le regard, trop gênée que pour continuer à la regarder.

Helena, quand je t'ai embrassée toute à l'heure, je...je n'ai pas ressentit la même impression qu'avec Etheria... est ce que c'est ça l'amour ? J'aimerais comprendre, avec elle, je ressens un sentiments de plénitude, de complétion, j'aimerais que cet instant dure indéfiniment.

Lineth réalisa soudain que ce qu'elle expliquait pouvait peut-être rendre Helena triste.

Je suis désolée, je ne veux pas dire que j'ai pas aimé t'embrasser mais c'était différent, tu comprends ? Je ne veux pas te faire de peine.

Dans un petit murmure à peine perceptible, une dernière question franchit ses lèvres.

Est-ce que je suis amoureuse ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Asura
Métier :: Stripteaseuse
Pouvoir :: Eau
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit] Lun 26 Oct - 16:18
Helena restait en tant de simple spectatrice, ne voulant pas interrompre les retrouvailles. D’autant plus que le jour était levé et que son travail n’allait pas attendre d’être fait tout seul. Et tout en se préparant, elle écouta attentivement la conversation des deux jeunes femmes. Et en écoutant Etheria, elle lui sourit et baissa la tête en guise de réponse positive.

- Je ne t’en veux absolument pas… Je comprends parfaitement ta réaction et je m’excuse à mon tour… Je n’avais pas pensé qu’en dormant avec une autre femme, cela aurait pu susciter un tel quiproquo… Sinon, pour ma part, je ne suis pas d’ici, je viens juste d’arriver… Enfin, il y a peu de temps… Je découvre encore l’île… Mon pouvoir est simple à dissimuler… C’est bien plus facile pour ma part… Je ne connais personne ici à part vous deux maintenant…

Les paroles de Lineth mirent mal à l’aise l’asura. Son pouvoir était terrifiant. C’est vrai, on ne pouvait pas le nier. C’était une malédiction encré dans son bras à jamais. Une double peau qu’elle sera obligée de porter à vie. C’était impossible de faire autrement. Et plongé dans ses pensées, Helena releva la tête en entendant de nouveau la voix de Lineth. Une question à poser. Pourquoi pas. Et en écoutant attentivement, elle faillit s’étouffer avec sa propre salive.

- C’est un acte tendre… Faire l’amour avec la personne que tu aimes est un moment de partage… Un plaisir commun qu’on désir donner et recevoir avec l’être aimé… Il ne faut pas le faire à la légère, surtout pour sa première fois… C’est un acte animal de base, un simple geste de reproduction, mais pour les êtres plus développés, on ne suit pas ce schéma de reproduction… L’acte sexuel ou faire l’amour, est un doux moment… Après, avec le temps et la pratique, on peut préférer un peu plus de sauvagerie et de brutalité, mais chacun ses goûts…

Elle se sentit un peu mal dans son explication et espérait avoir détaillé comme il le fallait la chose. Mais ce n’était pas fini.

- Il arrive que dans les longues relations, une certaine monotonie s’installe et parfois, les couples ont besoin d’un stimulant… Les aphrodisiaques peuvent stimuler l’envie et l’excitation… Parce que, sans excitation, cela n’est pas agréable du tout…


Le baiser. Elle avait totalement oublié ce passage. L’asura se mit à sourire puis à rire à ce propos.

- Lorsque tu m’as embrassée, ce n’était pas le même geste que pour Etheria… Tu ne m’aimes pas comme tu l’aimes, elle… Moi c’est surtout de l’amitié qu’il y a entre nous… Alors que avec Etheria… On peut parler de sentiment amoureux… Vous vous aimez toutes les deux, comme j’ai eu la chance d’aimer Luc… Lorsqu’on est avec la personne qu’on aime sincèrement, tous nos problèmes s’efface… En étant simplement dans ses bras, le monde autour de nous n’existe plus… Plus rien ne compte que les battements de son cœur ou le rythme de sa respiration qui berce votre tête… Vous êtes envahit par une chaleur apaisante qui calme vos maux et soulage votre propre cœur… C’est le plus beau des sentiments sur terre…

Cela n’avait pas raté. Les larmes coulèrent des joues de la demoiselle. La penser de son Luc était un poignard dans son cœur. Elle donnerait tout ce qu’elle avait pour avoir le droit à une simple journée avec lui. Pouvoir l’avoir encore une fois, une seule fois. Ses lèvres, ses mains, sa chaleur, sa voix, tout de lui, lui manquait. C’était une torture continuelle et qui ne se calmait jamais.

-Je suis désolée… Je vais vous laisser toutes les deux… Ce n’est en rien à la situation mais j’ai du travail et il est déjà tard pour moi… En tout cas, je suis heureuse de vous avoir rencontré toutes les deux et j’espère vous revoir très bientôt !

Les saluant, Helena ramassa le reste de ses affaires et partit de chez Lineth, retournant enfin chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mauvaise interprétation... [finit]
Revenir en haut Aller en bas

Mauvaise interprétation... [finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» Nouvelle Interprétation du CFK soumis a convention
» A great day for freedom (19/06, 19h42)
» De l'interprétation des points de vie.
» [Théorie] La guerre Pokemon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Forêt-