AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Dim 1 Nov - 9:14
J’étais au lac, songeuse à ce que j’avais déjà vécue ; je me souviens du jour où j’ai failli me noyé, que j’ai rencontré cet Atlantin qui a pu sauver ma vie mais pas celle de ma mère hélas. Mais je n’y peux rien j’imagine… Hélas, mais on dit que ainsi va la vie après tout. On pourrait croire que depuis ce jour-là, je ne sais pas nager ou que je déteste l’eau, pourtant la réalité est tout le contraire…. Je ne suis pas un chat mais une panthère noire et contrairement à ce que les hommes pensent, les félins ne sont pas tous des grand peureux de l’eau. J’avoue que depuis que mon père a rejoint ce qu’il était destiné à devenir depuis le début, je me sens un peu seul parfois. J’ai mon frère pour sûr mais néanmoins, on se voit pas forcement des plus souvent…. Je suis quand même une femme bien occupé par ses activité, n’en croyez rien à ce niveaux la ! Et puis, j’aime ma liberté aussi, n’en doutez pas. Nan vraiment, je repense encore à mon paternel. Quand j’entends des coups de feu au loin, j’ai peur pour mes frères et sœurs de race mais aussi pour lui qui ne dépend plus du moment de la journée pour devenir une simple proie pour des chasseurs avide. Je me demande pourquoi il n’essaye pas de revenir vers nous, on l’accepterait forcement… Il est ce que l’on va devenir un jour et c’est toujours notre père a ce que je sache ! Pourquoi sa semble si dur pour lui de comprendre ? Pourquoi ne revient-il pas vers nous, vers moi, vers mon frère ? On l’aime quoi !

Enfin bref, j’étais allongé sur une des berges du lac, regardant le ciel, songeuse. J’avais mis plutôt un haut à bretelle ne descendant pas plus loin que mon nombril… Il était vert (ça change du noir, hein ?) forêt et j’avais un short, lui par contre abordait encore la couleur des ténèbres. J’aime le ton sombre, c’est tout ! Je n’avais pas mis d’anneaux à mon oreille et j’avais mon sac posé à côté de moi. Comportant encore quelques trucs d’artiste dont mes deux instruments de musique de prédilection : le violon et la flute. Ma queue de félin bougeait légèrement dans l’herbe tout comme mes oreille embêté de temps à autre par un moucheront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Dim 8 Nov - 21:46
Lineth était prête, elle avait enfilé son maillot deux pièce vert. Elle avait planifié hier soir d'aller se baigner dans le lac de Sypholios. Elle s'était donc levée tôt et avait déposé un petit message sur la table de la cuisine à l'attention de Lauraline et d'Etheria.

Je suis partie me baigner au lac, si vous souhaitez me rejoindre, n'hésitez pas. Lauraline, je ne sais pas si tu as déjà acheté un maillot, sinon, sert toi dans ma chambre, tu trouveras bien quelque chose qui te convient.

Elle mit sa serviette sur son épaule et quitta sa maison suspendue dans les arbres. Elle avait tout de même pas mal de trajet à pied pour rejoindre le lieu de baignade. Elle se hâta si elle souhaitait en profiter, elle traversa la forêt à une vitesse telle qu'un néophyte ne pourrait à coup sûr jamais la suivre. Elle arriva finalement, le ciel bleu et bien dégagé laissait place au soleil à son zénith. Ce temps ensoleillé ne pouvait qu'inviter à mettre les pieds à l'eau, enfin, dans son cas à mettre la queue à l'eau. Elle déposa sa serviette sur une branche d'arbre situé à 1m80 du sol, s'étendant sur sa queue pour pouvoir l'y déposer sans difficulté. Elle était prête à se jeter à l'eau, le lac était vaste et profond mais Lineth était une très bonne nageuse. Elle n'était pas du tout effrayée, elle trouvait l'eau d'un bleu magnifique. Le lac était propre et non pollué, elle aimait se baigner ici, il n'y avait aucune comparaison entre ce lieu et la piscine de l'ile. On était ici libre de faire ce que l'on souhaite sans être dérangé. Elle allait traverser le lac de part en part comme à son habitude.

Dans un mouvement souple et gracieux, autant qu'on le peut avec une queue de serpent, elle plongea dans l'eau. Elle commença à nager, battant de son appendice caudal, elle avançait grâce à celui-ci à vive allure. Les serpents sont généralement de bons nageurs et elle ne dérogeait pas à cette règle. Cela faisait maintenant une bonne demi-heure. voire 45 minutes. qu'elle était en route, elle allait atteindre l'autre côté. Elle espérait ne pas trop avoir dévié car comme d'habitude, elle était la seule à venir ici.

Elle ne comprenait pas pourquoi les gens semblaient préférer l'eau chlorée emprisonnée dans des bassins fermés. Elle s'y était rendu une fois par le passé, mais elle n'avait pas du tout apprécié. Elle était vite sortie de l'eau, lorsqu'elle se rendit compte que ses yeux la picotaient. Elle ne comprenait pas que les gens aient recourt à une méthode chimique pour tuer des bactéries alors qu'il suffirait de bombarder l'eau avec des UV ce qui est moins nocif que la méthode actuelle. Elle sortit la tête de l'eau et aperçu la berge, elle était toute proche. Elle aperçu une jeune femme en top, elle était toute proche. Que venait donc faire une jeune femme ici. Elle portait des oreilles visiblement, ce devait être une Morany comme elle, cela là rassura. Elle n'aurait certainement pas de question embarrassantes sur son physique où elle devrait encore mentir.

Elle rejoignit le bord et sortit de l'eau, elle allait tout de même devoir se reposer un petit peu après une telle traversée.

Bonjour, belle journée, c'est la première fois que vous venez par ici ? Je ne vous ai encore jamais vue.

Elle la jaugeait des yeux, toute dégoulinante, elle se plaça au soleil pour sécher vu que sa serviette se trouvait en face. Elle tentait de déterminer si les oreilles étaient fausses mais il semblait pasoù alors, elles étaient vraiment bien faites. Elle demanda sur un ton gêné.

" Vos oreilles sont de vraies ... où..où est ce une imitation vraiment bien réalisée ?

Elle attendait la réponse avant d'en dire plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Lun 9 Nov - 22:40
Vous avez due déjà voir un chat couché sur un radiateur chaud ou allongé au soleil. Et bha, pour tout avouer, quand les lueurs du soleil arrivent sur ma peau et mes poils, c’est un peu près le même effet… Je suis juste trop bien ! Et puis, je préfère ça que de me noyer à l’alcool pour oublier mes problèmes qui concerne principalement mon père ! Je ne comprends pas pourquoi les humains préfère vomir dans la rue après avoir un peu trop forcé sur la bouteille au lieu de prendre un simple et très bon bain de soleil. Après, je ne suis pas non plus comme les reptiles qui ont le sang froid, c’est-à-dire que leur activité dépend du temps surtout et de leur environnement. En gros, quand il faut beau et chaud, ils sont plus actifs que lorsqu’il pleut. Tout le contraire des escargots quoi. Mais je vais arrêter mes comparaisons là, sinon ça va partir en un tourment peu recommandable et je vais être sur le sujet pendant une heure voir plus.

Passons donc, j’étais tranquille sur une berge du lac et un moment, je relevai paisiblement la tête. J’avais senti un léger vent et une douce brise viendrait donc parfaire parfaitement ce cadre déjà magnifique. Je suis peut-être un peu trop rêveuse mais je pense que c’est une qualité essentielle chez un ou une artiste dans mon cas. Mais lorsque je m’étais accordé cette petite vus sur l’eau miroitante, j’avais aperçut une bestiole peu commune approché. Lorsqu’elle fut plus près, je constatai que la dite créature était plutôt quelqu’un de mon espèce et je ne fis donc pas plus attention que ça et reposa ma tête dans l’herbe. J’avais fermé les yeux, savourant le moment présent lorsqu’une voix me sortit de ce serein instant certes, mais tout de même trop éphémère à mon goût.
« -Bonjour, belle journée, c'est la première fois que vous venez par ici ? Je ne vous ai encore jamais vue. »
Je fis la morte, somnolent en partie. J’ouvris quand même un œil dans sa direction et constata que je n’étais pas la seule à apprécier la douceur de l’astre du jour. Même si pour la beauté, je préférerais toujours l’astre de la nuit.

Finalement, j’entendis à nouveau la voix qui sembla un peu gêné pour une raison qui était inconnue mais fut évidente quand la question fut posé ;
« -Vos oreilles sont de vraies ... où..où est-ce une imitation vraiment bien réalisée ? »
La crainte de tous Morany, je souris rassurante, me décidant finalement de bouger les lèvres sereinement.
« -Humm, Si j’avais vraiment été humaine, crois-tu que je serais resté ici à prendre plaisir d’observé ta beauté ? »
Désolé de le dire, mais oui, je la trouvait belle de cet apparence peu commune. Je me redressai un peu et tourna ma tête vers elle. Pourquoi ne pas faire la conversation après tout ?
« -Et sinon, oui, il m’arrive de venir de temps en temps piqué une tête mais en générale, les félin préfère se cacher dans les hautes herbes. Mais regardé les eaux aide à réfléchir même si ces derniers ont vu votre mère mourir. »
Je crois que ma vie intéresse personne, je me présentai simplement, souriante ;
« -Sinon, je m’apelle Shena Etoile, et vous ? »
J’attendis la réponse patiemment alors que le même moucheront me tournait toujours autour, entrainant parfois un mouvement involontaire et naturelle de l’oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Ven 13 Nov - 18:00
Lineth n'en revenait pas, on venait de lui dire qu'elle était jolie, elle se trouvait pourtant affreuse avec cette queue qui pendait derrière elle, ses cornes juchées sur sa tête, elle aurait pu faire les attractions d'épouvantes à la peau violette qui pour l'occasion pris une teinte légèrement rouge. Elle s'approcha de la jeune femme qui semblait-être une femme chat. Elle était rassurée qu'elle appartienne à la même espèce qu'elle.

Vous-êtes une femme chat je suppose ? Vous y ressemblez très fort en tout cas. Je suis flattée que vous me trouviez belle mais vous êtes sure de bien m'avoir regardée ?

De l'eau ruisselait sur le corps de la jeune femme, toute trempée de sa traversée.

Vous permettez que je m'installe au soleil près de vous pour sécher un peu ? Je ne vous importunerai pas très longtemps, je vous le promet.

Lineth vint s'asseoir près de la jeune femme mais reste tout de même à distance. Elle étira sa queue comme un humain assis le ferait avec ses jambes. Enfin, elle occupait un long espace avec celle-ci.

Cette chaleur fait beaucoup de bien, je me sens revivre, je préfère vraiment quand il fait chaud. Vous n'êtes pas aller vous baigner ? L'eau est bonne, ça vaut le coup. Si vous voulez, je peux surveiller votre serviette si vous le désirez. Enfin, je pense pas qu'il y ai de voleur par ici vu le peu de monde qui vient par ici. A moins que vous n'aimiez peut-être pas l'eau, je peux comprendre, essayez tout du moins.

Elle respirait profondément, gonflant ses poumons, sa longue chevelure mouillée plaquée au milieu du dos.

Je m'appelle Lineth, je viens de me rendre compte que je ne me suis pas encore présentée. Cela fait longtemps que vous-êtes une Morany ? Depuis votre naissance ou...

Lineth ne continua pas sa phrase, gênée par la question qu'elle posait à une simple inconnue. Elle espérait ne pas avoir mis la queue dans le plat. Déjà qu'elle avait évoqué la mort de sa mère par noyade... Elle n'osait pas lui poser de questions à ce sujet. Ce serait totalement déplacé et en prime, cela risquait de la rendre triste et ce n'était pas du tout son objectif.

Vous vivez ici depuis longtemps ? Vous avez votre maison sur Sypholios ? J'y habite pour ma part...

Lineth regardait autour d'elle et apperçu des fraises sauvages à peine visible derrière un buisson.

Il y a des fraises sauvages pas loin, vous désirez que j'aille en chercher ?

Lineth n'attendit pas la réponse et se leva, elle revint à peine deux minutes plus tard, elle tendit la main, sur celle-ci trônait une petite dizaine de fraises des bois.

C'est pour vous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Sam 14 Nov - 22:37
Il n’était pas dur de remarqué son lien avec les reptiles, ou plus précisément, le genre serpent. Même si, il faut l’admettre, que ces cornes sur la tête et sa couleur de peau lui donnent une dimension fantastique. Même si les humains pourraient en dire autant sur toutes les races de l’île. Elle ne me laissa pas vraiment en placé une, parlant dans un flot presque continue de parole. Comme la plupart des gens qui me voit, elle fit trop attention à la forme de mes oreilles et se trompa de félin. Parfois, c’était utile sans qu’il paraisse, on me sous estimait et je pouvais avoir plus d’impact mais cela, c’était surtout pour mes ennemis. Elle ne sembla pas très confiante en elle, comme si sa différence l’atteignait et me demanda si je l’avais bien regardé. Les humains pouvait trouver ça moche mais pas moi, on vivait dans la différence après tout et en plus, sa lui donne un certain charme. Elle demanda la permission de se sécher, le soleil appartient à tout le monde il me semble donc cette interrogation me parait assez futile en conséquence. Elle vint s’installé près de moi en restant tout de même à distance très raisonnable. Elle occupait un espace plutôt grand avec sa queue mais bon, ça me permit de l’admiré plus en détail. Elle avait de beaux yeux je trouve et je ne comprenais pas pourquoi elle ne se trouvait pas si belle, enfin, c’est ce que je suppose au vu de l’une de ses premières interrogations. Elle commença à parler de la chaleur du soleil puis du fait d’allé se baigné. C’est vrai que j’aime aussi la douceur de cet astre brillant et domptant le ciel. Mais pour ce qui est de la beauté, je préférais quand même sa sœur gouvernant les cieux en compagnie de ses servantes étincelante dans l’ombre.
Effectivement, peu de monde viennent par ici, en même temps, heureusement surtout quand l’on sait que les humains préfèrent leur pollution dans leur ville que le bruissement du vent dans le feuillage des arbres. Quel goût étrange quoi ! Il me sembla qu’elle prit sa respiration après m’avoir fait une autre proposition. He bin, elle doit avoir de grands poumons pour parler autant !

Elle s’appelait donc Lineth, très beau prénom je trouve. Elle était réellement plein d’interrogation ! Elle demanda si je voulais des fraises sauvage en gros et je n’eus même pas le temps d’ouvrir la bouche qu’elle était partit et qu’elle m’en avait ramené. Je la regardai un instant, attendant un instant pour être sure qu’elle n’avait plus rien à dire de nouveau. Je souris, à moitié amusé devant cette personnalité insolite ;
« -Merci beaucoup, on partage ? »
Je pris la moitié de ce qu’elle m’avait ramené et en mangea déjà une avant de répondre a… Presque tout ce qu’elle m’avait demandé même si moi, je prenais mon temps ;
« -Déjà, oui, je te trouve belle moi. Et puis, mes oreilles sont trompeuse, je ne suis pas ce félin. Je suis plutôt un félidé plus gros et tout noir et qui normalement, a les oreilles plus arrondies que ça… C’est juste que je sois mal foutue, c’est tout. Et puis, je suis une Morany de naissance tout comme ma mère contrairement à mon père. J’ai un frère de deux ans de plus que moi aussi et on habite tous les deux a Sypholios même si on n’a pas trop de contact entre nous. On vit la bas depuis notre naissance donc je crois que longtemps est un bon terme. »
Je mangeai une autre fraise sauvage et demanda ;
« -Et vous, vous avez des frères ou des sœurs ? »
Lui demandai-je d’une voix bienveillante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Dim 29 Nov - 13:53
Lineth réfléchissait à quel animal pouvait bien correspondre cet animal, fixant sa queue, avec les indices donné par celle-ci ainsi que sa grande connaissance du monde animal et végétal, elle s'exclama:

Vous-êtes de la famille des panthères. J'ai vu juste ?

Les oreilles de la morany n'allaient pas du tout avec sa condition de panthère, elles étaient dissemblables, elle se cacha pourtant bien de lui faire remarquer, elle ne voulait pas la vexer. Elle s'était fait avoir au départ par ces oreilles qui ressemblaient comme deux gouttes d'eau à celle d'un chat.

Mal foutue, il ne faut pas exagérer, vous-êtes mignonne tout de même. Il...il ne faut pas se de descendre ainsi.

Elle pensa que c'était vraiment l'hôpital qui se fout de la charité. Elle était la première à le faire vis à vis d'elle même. Elle détestait pourtant que d'autres fassent comme elle à ce niveau là. C'était étrange mais c'était ainsi. on ne la changerait plus à son âge. La jeune Morany avait encore sa famille, elle était bien chanceuse, Lineth l'avait perdue entièrement. Lineth réfléchissait, elle était Morany depuis la naissance, était elle loin de la fin de sa vie, de sa transformation finale en panthère ? Elle n'en savait rien. Elle se risqua à poser la question de manière détournée.

Je sais que ça ne se fait pas trop de demander son âge à une inconnue mais je serais intéressée par votre réponse.

Lineth se cacha bien de lui donner la raison de sa question. Elle semblait encore jeune et devait-être environ à mi vie mais elle voulait en avoir la certitude, voir si elle devait prendre ses précautions.

Je trouve ça bien dommage de perdre contact avec sa famille, je peux supposer que vous ne vous entendez pas trop avec votre frère du coup, c'est bien dommage, tout le monde à besoin d'être avec sa famille, il y a rien de tel pour-être de bonne humeur. Profitez en tant que vous le pouvez. Le temps passe vite surtout pour des Moranys comme nous sans vou...vouloir vous vexer. J'ai bel et bien trois frères, je suis la cadette.

Lineth baissa la tête lorsqu'on toucha à ce sujet et les yeux un peu baissé et embrumé de larme, la voix tremblante.

Ils ne veulent plus me voir, je suis à leurs yeux un monstre... Ils ne me feraient pas un meilleur accueil que la dernière fois où je les ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Lun 30 Nov - 15:21
Lineth avait d’abord pensé que j’appartenais au chat à cause de mes oreilles certainement, j’y peux rien, la nature m’a faite ainsi, je n’y peux rien ! Mais je lui indiquais qu’elle se trompait et avoua que j’étais plutôt mal faite pour une panthère. En effet, j’aurais dut plutôt avoir des oreilles arrondis plutôt qu’aussi pointus ! Je ne suis pas un chaton après tout mais un gros prédateur. Mais bon, j’imagine que ça va avec le reste ; mes yeux vairons et ma côte en plus par exemple ! Je lui avais aussi demandé aussi pour ces proches, j’avais moi-même dit pour mon frère après tout donc j’espère que ça ne la dérange pas. Elle sembla bien curieuse en tout cas. Elle fixa sa queue et des mots franchirent ses lèvres, je me dépêchai de répondre à chacun de ses dires ;
« -Vous-êtes de la famille des panthères. J'ai vu juste ?
-Exact ! Je suis une panthère noire ! »
Je lui souris et attendis la suite ;
« -Mal foutue, il ne faut pas exagérer, vous-êtes mignonne tout de même. Il...il ne faut pas se de descendre ainsi.
-Ce n’est pas se descendre, c’est juste la vérité. Mais ça ne m’empêche pas de vivre, il vaut mieux rire que pleuré sur son sort… La vie est bien courte après tout !
-Je sais que ça ne se fait pas trop de demander son âge à une inconnue mais je serais intéressée par votre réponse.
-Ne t’inquiète pas, il n’y a pas de problème ! J’ai 19 ans et je ne compte pas avoir des rides avant longtemps que ce soit sous une forme ou l’autre. »
Je souris de nouveau, c’est vrai quoi ! C’est moche les rides !
« -Je trouve ça bien dommage de perdre contact avec sa famille, je peux supposer que vous ne vous entendez pas trop avec votre frère du coup, c'est bien dommage, tout le monde a besoin d'être avec sa famille, il y a rien de tel pour-être de bonne humeur. »
Perdre contact ? Je ne sais pas si on peut vraiment appeler ça comme ça, on ne l’a pas voulu après tout. On a pris simplement chacun notre chemin et de fil en aiguille, on c’est de moins en moins vu, c’est tout. Et oui, je n’ai pas spécialement de le voir pour être heureuse, tout comme lui probablement, du moment que l’autre va bien, le bonheur sera toujours présent. On ne se déteste pas non plus, on s’aime, on est frère et sœur après tout ! Et quand on se croise, c’est toujours le sourire aux lèvres.
« - Profitez-en tant que vous le pouvez. Le temps passe vite surtout pour des Moranys comme nous sans vou...vouloir vous vexer. J'ai bel et bien trois frères, je suis la cadette. »
Ça en fait du monde, dite moi ! Mais je reste compatissante pour la suite, ne comprenant pas.
« -Ils ne veulent plus me voir, je suis à leurs yeux un monstre... Ils ne me feraient pas un meilleur accueil que la dernière fois où je les ai vus.
-Je me demande pourquoi, on est tous des Moranys, qu’importe l’apparence après tout, vous êtes frère et sœur après tout ! Les monstres c’est plus eux que vous, car seul les véritables monstre rejettent leur propre sœur. »
Je me redressai et posa un regard chaleureux dans ses yeux et sourit.
« -Ça vous dit qu’on soit amie ? »
Je lui tendis ma main, comme une invitation. C’est sympa d’avoir des amis, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Mer 16 Déc - 20:29
Lineth était attentive aux réponses de la jeune femme, elle n'avait donc que 19 ans, elle ne risquait donc pas de devenir incontrôlable dans les jours qui viennent. Elle était soulagée. Shena avait beaucoup de chance, elle était née de parents Morany, elle avait donc été reçue de bien meilleure façon. Elle avait été reçue comme un heureux événement pas comme la transformation de Lineth.

J'ai réellement été perçue comme un monstre tu sais, les membres de ma famille ne sont pas des mythes, je le suis devenu à cause d'une morsure de serpent. Ils m'ont rejetée tu sais, j'ai dû partir seule, m'enfuir car j'étais séquestrée là haut. Je pensais être un monstre, je pensais être la seule dans mon cas par le passé. J'étais triste, désemparée mais j'ai retrouvé l'espoir quand je me suis rendue compte que je n'étais pas la seule. C'est pour ça que je te dis de profiter autant que possible de ta famille.

Cela la rendait toujours triste de parler de son passé, elle aurait préféré n'en souffler mot mais elle trouvait dommage que cette jeune femme commence à perdre sa famille de vue. Shena lui proposa de devenir son amie, elle en fut surprise. Demander aussi rapidement, enfin, pensa-t-elle, elle n'avait de toute manière pas fait mieux mieux avec ses toutes première amies. Elle devait en apprendre tout de même un peu plus sur elle avant de répondre...

Tu exerces quel métier ? Les humains ne te font pas peur parfois avec leur drôle de manie de nous croire déguisée. Surtout pour toi qui n'a certainement jamais côtoyé d'humains avant leur arrivée sur l'ile. Beaucoup ne les apprécient pas. je ne peux rien dire de mon côté, j'en étais une par le passé.

Lineth attendait les réponses à ces questions avant de donner son avis sur leur future amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Sam 19 Déc - 14:33
Je lui avais dit gentiment mon âge et j’avais parlé un peu de ma famille, de mon frère. Je lui avais aussi avancé que j’étais mal fichue mais que ça ne m’empêchais pas de vivre. Heureusement d’ailleurs, n’est-ce pas la différence qui rend la vie amusante ? Je préférais largement rire que pleurer sur mon sort, ainsi, je pourrais profiter pleinement du lendemain et des années qui vienne, pour mon futur. Je fermai un instant les yeux avant de les ouvrir de nouveau, un sourire aux lèvres comme pensive à ce que nous réservais l’avenir. Car personne ne le connaissait, c’était un mystère après tout. Elle avait dit que c’était dommage de perdre contact avec sa famille mais pour moi, ce n’était pas entièrement vrai. On s’entend toujours très bien et si on le voulait, on n’aurait aucun problème pour se voir à nouveau. Du moment que l’on sait que l’autre va bien, notre vie nous va. Elle m’avait aussi dit que pour sa famille, elle était un monstre, je trouve ça cruel de leur part, comment peut-on rejeté ainsi l’un des siens ! Non, les véritables monstres, ce sont eux.

Je lui avais aussi demandé un moment si elle voulait bien que l’on soit amie. Mais elle sembla optée pour en apprendre un peu plus sur moi. Elle me raconta donc un peu sa vie. Je vois, elle n’est pas née Morany comme moi, ça s’explique… Mais ça prouve aussi la cruauté des hommes. Si votre enfant est malade, allez-vous l’abandonner simplement ? C’est exactement la même chose. On dit que c’est une malédiction mais c’est en fait une bénédiction ; on voit l’envers du décor, la véritable nature du genre humain. Elle dit qu’elle a dû s’enfuir, elle a dit qu’elle se pensait être la seule avant. Mais a-t-elle maintenant retrouvé la paix sur cette île ? Est-elle heureuse tout simplement ? Je ne pus que demander ;
« -Et maintenant ? A tu trouver le bonheur sur cette île ? »
Je lui avais aussi demandé si elle voulait devenir mon amie. Comme ça, d’un coup, mais je n’ai pas vraiment de tac et puis, ça me ferait plaisir.

Mais elle m’en demanda d’avantage sur ma personne et je lui répondis avec un sourire ;
« -Tu exerces quel métier ? Les humains ne te font pas peur parfois avec leur drôle de manie de nous croire déguisée. Surtout pour toi qui n'a certainement jamais côtoyé d'humains avant leur arrivée sur l'ile. Beaucoup ne les apprécient pas. Je ne peux rien dire de mon côté, j'en étais une par le passé.
-Je suis une artiste, je fais beaucoup de chose. Peinture, dessins, poterie mais en général, je joue de la musique. Surtout de la flûte et parfois du violon.
Il est vrai que je n’aime pas forcement les humains, enfin, surtout les chasseurs avide. Ce sont des ignorants qui seraient capable de tuer tous ce qui bouge pour de l’argent. Combien des nôtres se sont fait abattre par l’un d’eux alors qu’ils étaient complétement transformer, comme à chaque même heure, chaque jours ? Non, vraiment, ils sont du genre à mépriser la vie et à être égoïstes. Mais ils ne sont pas tous comme ça aussi, il faut savoir, heureusement d’ailleurs, cette minorité est d’ailleurs souvent admirable.
Sinon, parfois, je botte les fesses de quelques chasseurs hors de notre forêt mais je ne peux pas le faire pour tous hélas. »

J’ai toujours été sincère, elle était humaine avant, va t’elle me méprisé pour ces paroles ? Je soupirai.
« -Même si je n’arrive pas à comprendre pourquoi ils en arrivent au point de se discriminé les uns des autres alors qu’ils font partit du même peuple. »
Je jetai un coup d’œil à mon sac ;
« -ça te dis que je te joue un morceau ? Tu préfères la flûte ou le violon ? »
J’avais envie et cette conversation m’avait inspiré.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Jeu 31 Déc - 12:09
La jeune femme était donc une artiste voila qui étrangement collait parfaitement au profil du personnage. Elle était en prime multitâche, semblant exceller dans plusieurs domaines, elle était bien chanceuse. Elle semblait ne pas spécialement apprécier les humains même si elle trouve certains gentil apparemment, c'est vrai qu'après tout, la jeune policière qu'elle avait rencontrée était gentille avec elle. La jeune panthère avait peut-être raison après tout, il fallait peut-être nuancer. Lineth ne se sentait nullement choquée par les propos de la jeune femme, elle avait plutôt tendance à éviter les humains qu'à discuter avec eux. Pas qu'elle les haïssait mais elle se méfiait de ce qui pourrait lui arriver si on découvrait sa véritable nature.

La jeune femme lui proposa de jouer un morceau, voila qui était une bonne idée, on lui laissait le choix de l'instrument mais lui laissait on également le choix de la musique ? Elle espérait que oui, une musique lui manquait terriblement, elle savait qu'elle serait dure à encaisser pour elle mais elle avait tellement envie de l'entendre.

J'aimerais le violon mais il y a une musique qui me tient particulièrement à cœur, pourrais-tu la jouer ? Elle s'appelle les jeux interdit. J'espère que tu la connais, cette musique est un vrai chef d'œuvre et touche beaucoup le cœur des gens. Je sais qu'elle n'est pas facile à jouer et qu'elle est généralement très triste à écouter. Les gens qui n'ont jamais perdu d'être proche passent généralement au dessus sans ressentir la tristesse latente. Ceux qui ont vécu des choses horribles par contre finissent généralement en larme avant la fin de la musique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Dim 10 Jan - 12:05
J’étais une artiste, voilà tout. Mais une artiste polyvalente ; alors que beaucoup excellait dans un domaine particulier, moi, je préférais être bonne un peu partout. J’avais des gouts artistique sur un peu tout et cela que ce soit sur de la peinture, de la sculpture ou encore de la poterie. Je ne me considérais pas vraiment chanceuse car c’est une question de gout. Je faisais déjà avant plusieurs chose, fuyant l’ennuie et donc j’aimais déjà beaucoup de chose. Mais il est vrai que la musique est une forme particulière, ne relevant non plus de la vue mais juste de l’ouïe pour capter les émotions des notes.
Je lui avais aussi dit qu’il ne fallait pas se faire une idée de l’humanité avec un seul individu car il est vrai qu’ils ont chacun leur propre comportement et force est de le constater. Ceci volontairement ou non bien entendus moi j’avais surtout des aprioris sur les chasseurs que je détestais plus que tout mais c’est normal : ils sont notre principal menace. C’est eux qui tire dans la forêt, ignorant de l’existence de notre espèce, de notre malédiction comme l’appelle quelque uns.

Je lui proposai de joué un morceau et lui laissa le choix de l’instrument, elle choisit alors le violon mais aussi une musique. Je l’écoutai, je vois et je crois l’avoir déjà entendus une fois. Oui, il me semble que c’est la musique d’un film mais j’espère que ma mémoire n’est pas trop périmer car c’est dur de joué avec un souvenir lointain. Je pris mon instrument et commença à produire les sons. Je me demande si c’est vraiment fidèle mais je fis du mieux que je pus avec des hauts et des bas comme dans la vie avec les bonheurs et les petits malheurs du quotidien. Quand j’eus finit, je m’excusai par avance ;
« -Je suis désoler, j’espère que c’était assez fidèle, j’ai entendus l’air dont tu me parle il y a longtemps. Donc j’ai dû jouer de mémoire, ce n’était pas trop mauvais ? »
Je me demande comment elle jugera l’air que j’ai reproduit par mémoire, si ça pas trop dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Lun 11 Jan - 19:47
Lineth écoutait la jeune femme munie de son violon et de son archet, elle jouait bien et semblait dans la tonalité. Quelque chose était pourtant différent de la version qu'elle avait l'habitude d'entendre lorsqu'elle était jeune. Malgré cela, la musique eut beaucoup d'impact sur elle, la mélancolie de celle-ci laissait place à des réminiscences de son passé qui eurent raison d'elle. Ses yeux doucement se voilèrent, ses glandes lacrymales semblant fonctionner à outrance. Elle pleure tout du long de l'interprétation de la femme panthère. Elle était comme en transe. Les mélodies finirent par s'essouffler jusqu'à finalement disparaître. Les larmes de la douce jeune femme se tarirent et, de sa main fine, elle essuya les gouttelettes de liquide lacrymal sur ses joues et à l'encoignure de ses yeux. Un sourire timide se dessina au coin de ses lèvres. Les yeux un peu désembrumés, elle s'adressa à Shena.

Ta prestation était magnifique et totalement à mon goût quoi que bien différente de celle que j'ai pu entendre par le passé. Tu es très douée pour réussir à la jouer avec une telle simplicité alors que tu ne l'as entendue qu'une seule et unique fois. Merci beaucoup d'avoir accepté de la jouer pour moi. Je me sens redevable, j'aimerais t'offrir un spectacle équivalent en retour même si j'ignore ce que je pourrais te proposer. Mon métier d'herboriste ne me permet pas vraiment de te rendre l'appareil.
La jeune femme était maintenant bien sèche, le soleil ayant fait son œuvre sur les parties écailleuses et humaines de son corps.


Qu'est ce que je peux aimer le soleil, je crois que j'ai vraiment adopté cette habitude des serpents. Tu es sûre que tu ne souhaite pas venir te baigner avec moi ? L'eau est vraiment bonne, ça te ferait du bien. On peut ne pas trop s'éloigner du rivage si tu le souhaite pour-être sûr que l'on ne vole pas tes instruments.

Lineth s'écarta de la jeune femme et entra dans l'eau, le visage comblé au contact de l'eau rafraichissante au contact de sa peau et de ses plaques dermiques. Elle plongea la tête sous l'eau puis se tourna en direction de la berge pour voir si elle avait été suivie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Dim 17 Jan - 15:08
J’avais fait de mon mieux mais quand on entend une musique qu’une seule fois, ce n’est pas si simple. Faire une prestation parfaite aurais donc tenue au miracle si ce n’est plus. Je remarquai les larmes sur les joues de ma semblable et je crus un instant qu’il faudrait que je m’arrête. Mais bon, si elle a voulu l’entendre, elle devait savoir les émotions que ça lui procurerais je pense. Je continuai donc surtout en voyant son petit sourire. Finalement, la mélodie pris fin et Lineth sécha ses larme doucement, comme une fleur que l’on effleure. Enfin, elle me complimenta et me dit que j’étais doué pour jouer ainsi alors que mon nombre d’écoute de cette mélodie se résumait à une seule et unique fois. Elle dit aussi que c’était légèrement différent mais en même temps, malgré les apparences, ce n’était pas simple. Je ne compris pas vraiment pourquoi elle se sentait redevable, j’aimais faire écouter ma musique, c’est tout. Elle voudrait m’offrir un spectacle en retour, c’est inutile.
« -Ne t’inquiète pas, j’aime jouer de la musique donc ne te sens pas redevable pour cela. Ça m’a fait plaisir. »
C’était vrai, j’aime avoir une auditrice aussi attentive qu’elle.

Ses écailles tout comme sa peau semblait sec, au moins, elle n’attrapera pas froid. Elle dit aimer le soleil. Moi aussi remarque, j’aime la chaleur, surement à cause de ma partie féline bien que je sois plutôt panthère que chat. Mais j’aimais aussi la nature en général donc le froid glacé de l’hiver ou encore les fleurs épanoui de l’été écrasante. Elle me proposa de nouveau d’aller me baigné mais je n’avais vraiment pas envie. Je n’eus pas le temps de lui répondre que déjà, elle s’enfonça dans l’eau. Quand elle se retourna, je lui adressai ainsi un signe de la main en souriant. Je me demande si j’ai une feuille et un crayon dans mon sac et j’allai vérifier. A ma grande joie, j’avais même un petit carnet au fond. Je les pris et alla me rassoir face à l’eau. Je commençais à dessiner, jetant des petits regards au serpent s’ébattant dans l’eau. Je la dessinais avec un sourire radieux. J’y prenais plaisir, je lui donnerais à la fin, en espérant que mon œuvre lui plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Sam 23 Jan - 1:28
Lineth se retourna et vit que la jeune femme ne l'avait pas suivie, elle était déçue et cela se voyait au fond de ses yeux. Elle aurait préféré ne pas être seule, on s'amuse mieux à deux dans l'eau que toute seule mais bon... Elle souhaitait un peu de contact et de chaleur humaine, elle venait de pleurer il y a peu. Elle vit la jeune femme lui faire un signe de la main. Lineth plongea sous l'eau, un peu frustrée et tentant tant bien que mal de se détendre un peu, se laissant guider par les vaguelettes provoquée par la brise légère. Elle ressortit et vit la panthéridé en train de la dessiner, elle espérait qu'elle ne pourrait pas voir les larmes qui perlaient au coin de ses yeux, elle devait-être trop loin, c'est ce qu'elle espérait tout du moins. La femme serpent barbotait dans l'eau, tentant d'oublier les choses qui la tourmentait pour le moment.

Elle avait peut-être commis une erreur, il était peut-être encore trop tôt, les blessures encore trop récentes ne semblaient pas s'être refermées. Cette musique, peut-être ne saura-t-elle plus jamais l'écouter de son existence sans ressentir ce mal-être qui l'avait traversé un peu plus tôt. Elle devait oublier son passé, c'était sûrement la meilleure façon d'envisager les choses. Ce n'était pas vraiment une fuite qu'elle prenait, elle souhaitait juste se protéger contre ce qui lui faisait mal, ce qui détruisait son moral. Etait-ce honteux ? Etait-ce mal, elle l'ignorait mais était prête à prendre ce risque.

Elle s'enfonça profondément dans l'eau, le temps passait et elle ne semblait pas vouloir remonter à la surface. Cela faisait maintenant 5 minutes et il n'y avait aucun signe de vie provenant du fond du lac. On ne voyait pas de bulles d'air briser la surface et exploser. Tout laissait croire que la jeune femme s'était noyée ou était en train tout du moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Mar 9 Fév - 19:08
J’ai toujours aimé l’art et cela que ce soit en musique ou en dessin. Dessiner ce que je vois pu même ce que je ressens, mes sentiment dominants… Parfois, la colère ou la haine quand je pense à ce que les hommes font subir à notre belle forêt, crime qui est en quelque sorte impunis… Car personne n’est au courant de l’existence des Moranys…. Hélas. Moi, je me contrôle à présent mais les autres, lors de leur transformation, ils deviennent la proie des armes, des fusils et de l’ignorance de l’humanité. Oui, c’est bien cela que je peins parfois, même si peu de gens peuvent le comprendre. Mais pour l’instant, je me concentre sur d’autre courbe que mon ressentis. Elle a beau être un serpent, elle n’en reste pas moins belle, une sorte de sirène presque. Effectivement, elle parait tellement agile dans l’élément aquatique, même si elle n’a pas de lien avec les poissons… J’espère ne pas l’avoir trop déçu en restant sur la berge. Mais vraiment, je n’ai pas envie de me mouillé… J’ai l’impression de distinguer autre chose mais d’ici, je n’ai pas de jumelle non plus…

En tout cas, elle peut dire ce qu’elle veut mais moi, je la trouve vraiment belle, cela ne fait aucun doute ! Moi, je en suis qu’un félin, la famille dont fait partie toute les panthères et les chats aussi… Même si je suis mal fichue, ça n’en reste pas moins vrai. Mon dessin fut interrompu, en effet, elle venait de plonger agilement… J’attendais qu’elle remonte mais le temps passait et aucuns signes. Se serait-elle noyée ? C’est impossible au vu de son agilité mais je fus prise d’un doute. Je rangeai mes affaires en me pinçant les lèvres… J’espère que personne ne me volera. J’entrai rapidement dans l’eau, mettant rapidement mis-en sous vêtement. Je rejoignis rapidement l’endroit où je l’avais vu pour la dernière fois, les poils tout mouillé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Mer 17 Fév - 22:34
Lineth était maintenant au fond de l'eau, sa queue lui servant de gouvernail, elle raclait le sol, serpentant et avançant. Elle était songeuse mais retenir sa respiration ainsi avait le mérite de la calmer un petit peu. Le fond du lac était recouvert de vase, qui se laissaient guider au gré de l'eau. Elle focalisa son regard sur ceux-ci, se laissant guider par leurs rythmes lents et relaxant. Le temps passait et elle ne s'en rendait pas compte. Elle ne se doutait pas que l'on pouvait croire qu'elle était en train de se noyer, elle n'avait même pas envisagé cette hypothèse. Elle leva la tête, regardant la surface de l'eau mais dans le sens inverse à celui habituel. Le soleil reflétait dessus, rendant visible les arbres qui sous la légère brise voyaient leurs feuilles se décrocher et terminer leurs courses sur l'eau provoquant de mini ondulations à l'interface air-eau.

Les poumons de la femme serpent commençaient à se vider, il lui restait encore un petit peu d'autonomie mais il était temps pour elle de remonter à la surface si elle ne voulait pas prendre le risque de se noyer. Elle était loin d'être casse-cou ou suicidaire, c'est pourquoi elle se propulsa à l'aide de sa queue, s'en servant comme d'un propulseur, remontant lentement à la surface. Sa tête émergea de l'eau, son regard se posant sur l'endroit ou se trouvait précédemment la panthère sur la berge mais il n'y avait plus de trace d'elle. Il restait uniquement le tableau qu'elle avait commencé, posé sur un trépied. Elle semblait avoir bel et bien disparu. Elle n'était pas dans son champ de vision. Lineth s'inquiéta un peu de ne plus la voir, se demandant ou elle avait bien pu filer. Ce qu'elle ne pouvait voir, c'est que Shena se trouvait dans son dos, elle était descendue à l'eau pendant qu'elle jouait à l'apnéiste amateur. Elle l'appela donc, espérant qu'il ne lui était rien arrivé de grave.

SHEEEENNNNAAAAAAAA, tout vas bien où es-tu ? SSHHHHEEEEENNNAAAA ?

Lineth s'égosillait dans l'espoir qu'elle lui réponde et mette fin à ses tracas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Sam 12 Mar - 8:42
J’avais déjà plongé et essayer de distinguer quelque chose. Le lac était fait d’eau douce donc je ne risquais pas d’avoir les yeux qui me pique comme dans la mer avec le sel ou dans une piscine avec le chlore. Mais néanmoins, sans lunette de piscine, je voyais floue et je ne voyais aucunes écailles à proximité. Je continuai un peu, je ne pouvais rester que quelques minutes au maximum en apnée… Mais ce fut quelque chose d’intense ; partager entre l’inquiétude et el doute. En effet, si ça se trouve, c’était tout à fait normal pour elle d’être immergé aussi longtemps ; je ne suis pas une experte en reptile. Mais d’un autre côté, si j’avais tort, elle pouvait avoir des problèmes ou même se noyé et je m’en voudrais terriblement… Mais d’un autre côté, ça pouvait très bien être une stratégie pour que j’aille à l’eau, comme elle le voulait à l’origine et je serais tombé tête la première dans son piège mais bon, qu’importe en soit ? Je préfère y aller et voir que je me suis trompé plutôt que de le regretté ! Elle fait partie de mes semblables aussi car il faut avouer que je ne lèverais pas le petit doigt si cela avait été une humaine ! Enfin je pense, car certain individu de l’humanité sont des exceptions parmi ceux de leur race. Finalement, l’air commence a manqué…

Je remonte rapidement à la surface, dès que mon visage perce la surface de l’eau, je prends une grosse bouffé d’air frais… Je regarde de tout coter avant d’entendre une voie derrière moi, je me retourne. Ha bah, on va dire que chacune de nous a inquiété l’autre ! Enfin, je pense au vu du fait qu’elle m’appelle. Je me rapproche et lui met ma main sur son épaule.
« -Je suis la… J’ai crus que tu te noyais comme je ne te voyait pas remonté… »
Ça va être drôle après de sécher mes poils de ma queue et de mes oreilles de panthère tien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sexire
avatar
Age : 27

CV
Quartier d'habitation :: Humain/Védin
Métier :: Étudiante
Pouvoir :: Les vecteurs
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Mer 16 Mar - 21:36
Lineth entendit la voix de la femme panthère. Elle provenait de derrière elle. Lentement, elle se retourna et la vit, elle était là, la tête dépassant de l'eau. La serpentine était rassurée de voir qu'elle était présente. Elle se demandait juste pourquoi elle était dans l'eau alors qu'elle avait jusque là refusé. Elle avait peut-être enfin décidé de venir s'amuser avec elle ? Ce devait-être cela, il n'y avait pas d'autres interprétations plausibles. Elle n'avait tout d'abord pas fait le lien entre ce que venait de lui dire Shena et la noyade. C'est quelques secondes plus tard qu'elle tilta. On avait essayé de lui sauver la vie mais pour qu'elle raison ? Elle pouvait retenir sa respiration une assez longue période, elle devait sûrement ignorer que les serpents étaient de très bon nageurs.

Le soleil commençait à monter haut dans le ciel, le temps passait a une vitesse faramineuse. Il allait-être temps pour elle de prendre congé. Elle devait se rendre en ville avant qu'il ne soit trop tard, sinon pas de courses et donc rien à manger ce soir. Une petite pastèque comme dessert, voila qui la tentait beaucoup.

Merci d'avoir essayé de me sauver de la noyade mais je peux aisément tenir un petit quart d'heure sans respirer sous l'eau. Merci beaucoup d'avoir pensé à moi en tout cas. c'est très gentil de ta part. Par contre, je suis désolée mais je vais devoir y aller, sinon, je n'aurai rien à manger.

Lineth s'approcha de la jeune femme, lui fit un baiser sur la joue, puis plongea sous l'eau. Elle prit la direction du bord opposé pour aller chercher son essuie de bain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 22

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Aucun
Pouvoir :: Griffon
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé] Mer 20 Avr - 13:11
La fille pris un moment plus ou moins long à répondre ; donc les serpents on de grand poumons. Cela lui paraissait normal mais bon, je suis désolé de la décevoir, mais bon, on ne tient pas tous aussi longtemps sous l’eau ! la moyenne est de quelques secondes à quelques minutes en général et non pas un gros quart d’heure ! Elle me remercia tout de même d’avoir pensé à elle, c’est normal. Mais bon, si j’avais su, je ne me serais pas mouillé ! Bah oui, car du coup, je vais devoir me sécher après… C’est malin tien. Elle dit d’une belle manière qu’elle devait partir, surement pour faire des courses au vue de ses dires. Elle vint près de moi et me fit un baiser sur la joue. C’est légèrement bizarre mais bon, c’est peut-être une différence de culture aussi. Elle plongea juste après et l’ombre dans l’eau se dirigea du côté opposé, sur la berge opposée. Je lui fis signe de la main comme signe d’en revoir et retourna moi-même auprès de mes affaires. J’imagine que je la reverrais certainement. Enfin, je l’espère, bien qu’elle semble timide, elle est aussi de bonne compagnie. Une fois prés de mes affaires, je dut laisser le soleil le loisir de me sécher et de me réchauffé avant de pensé à me rhabiller. Je finis mon tableau et commença à ranger mes affaires que tard, quand le soleil s’éloignait déjà vers d’autre horizon, caché derrière quelques nuages. Alors seulement, je pris mes affaires et rentra chez moi par quelques sentiers escarpés. Je chantonnais dans les bois, j’aimais bien l’art, quel que soit sa forme, de la plus improbable a la moins insolite. Une fois rentré, je pris mon violon et commença à l’effleuré de mon archet, sa douce mélodie se déversant sur les arbres et les animaux. Bah, ma journée était bien, je trouve…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Les yeux du monde [PV Lineth Synë] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Henriette d'Angleterre, mais appelez moi « Madame » !
» Elizabeth Taylor
» La Bête aux Vingt Yeux | Voronwë & Ëninríl [Terminé]
» (terminé) « Et de ses tentacules, la pieuvre l'enserra, solitude infâme qui isole du monde. » [pv Nathanaël]
» je fuis le monde. [apollo] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Lac-