AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une session dans les galeries [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Tailleur/Sculpteur
Pouvoir :: L'araignée.
MessageSujet: Une session dans les galeries [Terminé] Sam 28 Nov - 2:30
Plus de matériaux. Il n'avait plus aucun matériau pour ses travaux. A partir de là, il n'allait pas pouvoir faire grand-chose. Heureusement pour lui, l'inventaire de son magasin restait assez conséquent. Cela voulait dire que pour les prochaines semaines, il avait de quoi vendre mais peu à peu, tout allait se vider et pour cela, pas cinquante mille solutions. Pour autant, il ne devait pas se tourner les huit pattes pendant ce temps. Regardant tout simplement autour de lui, tout son être se déplaçait dans les galeries éclairées par les lucioles mais aussi les pierres lumineuses au sol.

"Tsss ... Ce n'est pas comme s'ils jonchent les rues."

De toute façon, ce n'est pas des Gemma dont il a besoin. Travailler la peau rocheuse de ces êtres n'est pas encore dans ses capacités. Il y arriverait ... mais pour un résultat déplorable, médiocre tout au plus. Sa boutique ne peut pas se permettre de tels résultats. Il se le refusait. Où pourrait-il trouver des Humains ? Ou des Capiens ? Ces deux races ne se promènent que trop rarement dans les Galeries du quartier Gemma. Et encore moins depuis qu'il s'est installé.

Pourquoi cela ? Tout simplement à cause d'une futile rumeur signalant qu'une créature horrible et monstrueuse kidnappait les enfants pour les dévorer. Futilités foutaises. Enfants, femmes, hommes, il ne faisait aucune différence. Pareil pour les races. Et de même, dévorer les humanoïdes était une chose mais pour lorsqu'il s'agissait du travail, son estomac passait après. Clic Clic Clic. Voilà qu'il était tout simplement en train de parcourir une paroi de roche, étant en hauteur dans les galeries. Ainsi, de ce point de vue, il n'aurait aucun mal à repérer une cible potentielle. De même, il pourrait alors aisément bondir dessus pour pouvoir lui mettre un bâillon de toile et l'empêcher de crier. Autant faire un travail plutôt discret, non ?

Hum ... Le souci primordial avec le peu de personnes présentes était le fait que cela provenait d'un afflux de touristes moins important à cause des rumeurs. Peut-être qu'il devait envisager tout simplement de se promener dans les autres quartiers avec un cocon vide sur le dos ? Ainsi, il ne laisserait aucune réelle inquiétude si un garde venait l'interroger. Il ouvrirait le cocon et il verrait que ce dernier n'était composé ... de rien. Il recommencerait plusieurs fois de suite. De toute façon, le plus important ne sera pas le cocon mais le simple fait de détourner l'attention des gardes sur ce dernier. Cela permettrait alors d'aller récupérer un corps évanoui sur les toits des bâtiments pour le transporter dans le quartier Gemma. Finalement, il décida de redescendre dur mur, marchant calmement à travers les ruelles de pierre. Autant certains Gemma ne paraissaient plus si surpris de le voir, autant les autres races tournaient leurs têtes vers lui. Il était vrai qu'il portait les atours d'un habitant du Quartier ... et cela malgré le fait qu'il soit un Morany. Oh, le fait qu'il soit un Morany Insecte devait paraître encore plus étrange. N'y avait-il pas d'autres rumeurs et histoires qui évoquaient le fait que certains Humains cherchaient à tout prix à devenir des Morany animal comme un chien ou un chat ? Simplement par pure lubie. Lui-même n'avait pas désiré sa condition. Pourtant, il s'en accommodait très bien et vivait avec, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chibi.jdr-legendes.fr/
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Dim 29 Nov - 16:17
Un saut, deux sauts, trois sauts. Le squatteur avait décidé de se tirer du magasin près de la montagne. Il y avait rencontré deux énormes tâches incompréhensives et incompréhensibles. 'fin, surtout une, avec ses mots zarb' à la noix.

« Pourquoi faut parler comme un médecin pour avoir de l'importance aujourd'hui ? Je suis la personne la plus importante du monde et je suis PAS méd'cin !! »

Il bondissait de bout de pierre en bout de pierre en claquant continuellement sa langue, bousculant les gens sur son chemin, sans les voir. Comment il les délimitait ces bouts de pierre lisses ? J'vais t'avouer un truc : sa vue est tellement merdique que j'suis certain qu'il voit des lignes arc-en-ciel un peu partout. Faut pas trop réfléchir, quoi. Il gardait ses bras à l'horizontal, comme s'il tenait en équilibre, alors qu'il y avait du vide nulle part. Bon, tu l'as compris, il avait l'air un peu con, avec son regard douteux qui tremblait comme s'il était aimanté et attiré par toute cette caillasse sans savoir sur laquelle se poser. Au final, après un long moment, ce qui devait arriver arriva : il se prit un mur de plein fouet à cause de sa tête baissée et tâta son front meurtri. En tout cas, il s'était jamais embrouillé avec un muret aussi duveteux. Ah ces Gemmas...! Ils étaient tellement badasses qu'ils avaient même des pierres en poils de chat. Il regarda derrière lui et remarqua qu'il était seul avec les lueurs bleues - qu'il trouvait toujours aussi moches.

« Hooo, y a quelqu'un ? »

Il y eut trois échos qui le firent rire comme un dératé. Il se mit à tournoyer en répétant des bribes de mots incompréhensibles... puis se stoppa net, les yeux écarquillés devant le mur qu'il venait de se prendre. Ouaip, c'était pas un mur c'truc. Il releva progressivement le menton. Ça ressemblait plus à une tour ça. Ouais, une p'tite tour. Avec une tête bizarre au sommet, accessoirement. Il fit un bon en arrière et prit sa tête à deux mains, ébouriffant ses cheveux ébouriffés.

« Bordel Tony, tu m'as fait flipper ma caille ! J'me disais bien que j'étais pas venu ici seul ! Alors, comment s'passe ta balade mon vieux ? T'aurais pas un peu grossi ? Ou plutôt, grandi... ? La dernière fois qu'on s'est croisé, t'avais quel âge ? Ah bref, on s'en branle. »

Il prit vite fait une chose qui ressemblait à une main et qui était relié à son nouvel ami au physique bizarre. Les yeux si tirés par son large sourire qu'il ressemblait à un asiatique, il se demanda s'il trouverait d'autres tâches de ce genre.

« T'sais mec, c'est pas parce que t'es laid que j't'aime pas. Au contraire, les personnes les plus bizarres sont les plus intéressantes, tout ça, tout ça. On va rentrer chez moi, j'te ferai une p'tite bouffe pis on ira rencontrer d'la meuf. »

Il savait pas du tout par où il allait. Mais n'importe qui (sauf un aveugle) pouvait se rendre compte qu'il s'enfonçait encore plus profondément dans les galeries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Tailleur/Sculpteur
Pouvoir :: L'araignée.
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Lun 30 Nov - 21:40
"Je ne m'appelle pas Tony."

La voix qui s'adressa à l'homme complètement déboussolé naturellement n'avait justement rien de chaleureuse ou ... froide. Elle était tout simplement neutre. La patte que tenait Leylans se retira de la main de l'homme, venant se poser sur le sommet du crâne de ce dernier. Il pouvait sentir maintenant une petite pointe qui serait aisément capable de le transpercer avant que la voix ne reprenne :

"Tu t'es perdu en route, Asura. Ta chair aurait été intéressante ..."

Mais quelque chose l'empêchait de l'apprécier totalement. Le comportement de cet Asura était des plus singuliers et surtout, cela voulait dire qu'à l'intérieur même de ce corps, la qualité n'était pas forcément au rendez-vous. Délaissant complètement cet homme, Arachnos s'était remis en route, ignorant maintenant Leylans comme si de rien n'était. Le problème revint au galop quelques minutes plus tard lorsqu'il n'avait pas réussi à trouver une cible potentielle. Dans une heure, il allait recommencer le même manège mais le souci principal restait cet homme. Pourquoi ? Car ce dernier s'était perdu dans les galeries et à force, vu l'allure du bonhomme, il y avait une infime chance, mais une chance quand même, qu'il finisse par arriver chez lui.

"Les êtres comme toi feraient mieux de quitter cet endroit. Tu n'es pas le bienvenu en ces lieux. Il s'avère que si tu te perds, tu n'en ressortiras pas indemne ... voire vivant. Ce qui serait dommage alors que tu es si jeune."

Ce n'était pas une inquiétude pour la personne, loin de là. Ce n'était ni un conseil, simplement une remarque. L'Homme-Araignée paraissait maintenant bien visible aux yeux de Leylans. Celui-ci pouvait voir le haut de son visage avec ses nombreux éclats rouges, ses griffes sortant de ses bras, son imposant abdomen, ses quatre paires de pattes. Et surtout son allure terrifiante.

Maintenant qu'il avait prévenu cet homme et surtout qu'il l'empêchait de continuer dans cette voie, il était alors temps de partir de cette section des galeries. Non pas que son antre se trouvait dans les environs mais si cela s'avérait être un malheureux fruit du hasard, il ne voulait pas risquer que ce dernier fleurisse vers chez lui. Un bref regard en arrière, il observa si Leylans était en train de le suivre ou non. Si ce n'était pas le cas, il pouvait toujours envisager de le "forcer" à le suivre d'un petit jet de toile sur le bras.

S'il fallait tout simplement traîner un boulet derrière soi, il n'aurait aucune hésitation. Accroché à une toile, le visage de Leylans comme le reste du corps irait racler le sol que ça ne le perturberait pas le moins du monde. Il n'était pas fait pour le social et ce n'était pas avec un être comme cela que tout allait s'arranger. Ah ... Enfin bon, maintenant qu'il y avait ce gêneur dans les environs, trouver une véritable cible risquerait d'être plus compliqué que prévu. Après, il y avait toujours la possibilité de ce servir de cet homme comme bouc émissaire. Cela serait parfait s'il y avait un problème sur la route et qu'il avait besoin d'une diversion pour ses projets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chibi.jdr-legendes.fr/
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Jeu 3 Déc - 11:02
Dans cette situation, les yeux d'albinos étaient géniaux pour contrer la peur que pouvait procurer ce corps d'inconnu dégueulasse. Leylans n'en voyait que quelques zones d'ombre, des bouts fins noirs qui partaient à gauche, à droite avec au centre une petite lueur rouge. Bon Dieu, ce qu'il préférait cette couleur au bleu des lucioles. Bon, il savait pas vraiment où poser son regard (il le pouvait pendant trois secondes, c'était déjà énorme !), mais lever la tête comme un malade à s'en péter le cou, ça lui plaisait bizarrement pas. En fait, il s'en branlait que cette tâche soit complètement hors-norme. Il se les caillait dans ces galeries, même avec ses couches de vêtements. Ouais, à cause de son poids de fille superficielle anorexique - plus communément appelée mannequin, je crois – il avait pas assez de graisse pour maintenir sa température à 37°C. Il sentait son appareil reproducteur diminuer de seconde en seconde, et il avait bien compris (comprendre ?! Lui ? Nyeh?!!) que le mur duveteux était en réalité son ami Franky.

« Qu'importe ton nom, j'ai l'impression que toi et moi, on devrait se rapprocher. Tu sais, il faut tout essayer dans la vie. D'accord, on n'est pas dans un ascenseur mais ça a du charme n'empêche, les galeries… Nan ? »

Toujours avec son sourire idiot, Leylans avait ri quand le Morany avait retiré son bras. Comment pouvait-on être aussi timide avec une carrure aussi imposante ? Il savait qu'en réalité, Spidy était un coquinou !
La masse informe avait une voix forte et froide. Mais ce n'était pas elle qui fit frissonner le clochard candide. Elle ne pouvait pas s'en aller et le laisser seul dans cet endroit aussi dégueulasse pour sa vue… Tout aussi dégueulasse ! Il voulait pas être isolé dans ce milieu morbide et hostile et inconnu ! Juste parce qu'il était jeune, purée !! C'était quoi cette discrimination de tarlouze ? Et la liberté, il la connaissait l'enflure ?!
Fermant les poings et mettant ses bras à hauteur de sa poitrine, il imita le bruit de démarrage d'une moto. Il se mit à courir vers un vrai mur, mima le son d'un véhicule prenant un virage serré et fit demi-tour pour suivre son pote à la taille démesurée.

« Allez Jackie, on bouge son boule ! On va les rattraper ces salauds de capitalistes !! J'connais du monde moi, on va tous les rassembler et bim !- on va tout faire péter ! J'ai des bombes dans mon froc, on sera traité comme des pros ! »

En un pas, l'araignée pouvait sans doute le rattraper, même si le clodo courrait de toute ses forces et était devant lui, à quelques mètres. Il aurait préféré avoir un vélo plutôt qu'une moto. C'était moins dangereux à utiliser dans une galerie. Et il aurait pu mettre l'acarien dans le panier avant... Mais il ne savait pas comment faire le bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Tailleur/Sculpteur
Pouvoir :: L'araignée.
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Sam 5 Déc - 14:56
"Les seuls êtres avec qui je me rapproche sont ceux qui finissent dans mon estomac, Asura."

Il continuait de l'appeler ainsi ... car il ne comptait pas lui demander son prénom. C'était aussi simple que ça. Surtout que visiblement, ce dernier avait un problème de santé mentale. Il suffisait de le voir imiter l'un de ces véhicules à moteurs dont Arachnos avait horreur. L'humanité s'était perdue en deux millénaires. Néanmoins, ce n'était pas à lui de faire la remarque à ce sujet. Il n'avait pas à se mêler de ce genre d'idioties et histoires. Il continua son chemin, passant à côté de l'autre Asura complètement idiot, celui-ci le regardant avec des idées absurdes plein la tête. Il n'y avait aucun doute sur le fait que dans son cerveau, ça ne carburait pas vraiment à 200 à l'heure ... ou plutôt, à ce moment précis, ça devait être le cas puisqu'il se prenait pour une moto. Oui, il avait retenu ce nom bien que ce n'était pas vraiment ce sur quoi il s'intéressait. Qu'est-ce que cet homme lui voulait ? Il pouvait aisément le tuer avec l'une de ses pattes, ça serait bien plus facile pour en terminer une bonne fois pour toutes avec cette tête à claques.

"Je n'aime pas faire exploser. Cela salit beaucoup trop. Je préfère taillader, découper, trancher, dépecer, extirper chaque parcelle du corps qui me fait face."

Et actuellement, qui se trouvait en face de lui ? Comme pour bien lui faire comprendre la gravité de la chose, le corps de l'homme-araignée se pencha pour que son visage soit à la hauteur de celui de Leylans. Les deux pattes avant se levèrent, les six autres n'ayant aucune difficulté à maintenir le corps d'Arachnos sur le sol. Elles se plantèrent légèrement de part et d'autre de Leylans, comme pour l'empêcher de fuir s'il le désirait. Néanmoins, une rapide connaissance du bonhomme avait permis à Arachnos de se faire une petite idée de l'imbécile qui se tenait non-loin de lui. Il retira ses pattes à gauche et à droite, se redressant comme si de rien n'était, reprenant la route et la parole :

"Maintenant que tu as compris ta position par rapport à la mienne, tu peux t'en aller. Tu ne me seras d'aucune utilité. Je ne peux pas faire un vêtement avec ta peau. Oh ... Tu n'es peut-être pas au courant des rumeurs, non ? Qu'un être monstrueux rôde dans les galeries Gemma, enlevant les touristes inconscients qui aiment sortir des chemins gravés dans la pierre pour un peu d'excitation ?"

Il n'allait pas dévoiler qu'il s'agissait bien de lui, il n'était pas stupide à ce point. Mais si Leylans avait ne serait-ce qu'une once de réflexion, chose dont Arachnos n'était guère sûr après ne serait-ce que ... quoi ? Déjà une trentaine de minutes avec cet idiot ? Le temps passait vite en compagnie d'imbéciles, un peu trop vite ... Et pendant ce temps, il n'avait pas trouvé de cible pour ses projets. Tout cela à cause d'un énergumène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chibi.jdr-legendes.fr/
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Sam 5 Déc - 16:26
« En fait, j'm'appelle Leylans, pas Asura, je crois. Et toi, gros ? Viens, on devient amis ! »

Leylans venait de se retourner violemment pour faire face à l'immense tâche le précédant. Tout bien réfléchi, il n'aimait pas vraiment qu'on l'appelle par un sobriquet. Ses parents lui en avaient déjà donné un, sa mère, c'était pas pour que ses prochains utilisent d'autres appellations dévalorisantes ! Il était la personne le plus classe, la plus énorme et la plus cool du monde, comment cette tâche noire dégueulasse pouvait le réduire ainsi ?! Leylans serra les poings mais fut pris de court quand les fines tiges foncées et pointues s'agrippèrent à lui, l'empêchant de bouger.

« Boudiou, ça picote. T'as mis du désinfectant au bout au moins ? On sait jamais si ça traverse mon corps de bodybuildeur ! En tout cas, t'es vachement précis Jacques, c'est quoi ce vocabulaire de fu, fou, fout ?! »

Il prit finalement une patte de l'araignée dans ses mains et y colla ses lèvres puis ses dents. Il mâcha très légèrement et rapidement, comme pour évaluer la texture. C'était frais en tout cas. Il pensa au poissonnier d'Astérix et Obélix.

« J'me demande ce que ça donnerait cuit... T'crois qu'ça fait comme des pinces de crabe ? J'adore les pinces de crabe, c'est hyper bon ! »

Les remarques et les menaces de son interlocuteur lui passèrent par-dessus (par-dessous, c'était impossible avec cette différence de taille flagrante) la tronche. Qu'est-ce i s'en branlait de cette forme de hiérarchie ? La loi du plus fort, c'était plus dans la Constitution depuis longtemps ! D'accord, il n'était qu'un insecte par rapport à Spidy mais bordel de chierie : plus c'est petit, plus c'est mignon ! Et le côté mignon de Leylans avait toujours fonctionné, que ce fut avec les veuves non éplorées ou avec les camionneurs pédophiles !

« Mec, t'fais quel métier pour avoir autant de pierres précieuses sur toi ? »

Ça brillait de partout, Leylans ne savait plus quel reflet suivre des yeux. Malgré son attention régulièrement absente, il entendit la fin de la phrase de son pote carnivore. Bout de monologue qui attisa immédiatement sa curiosité. Il sauta dans tous les sens, émerveillé, les mains en l'air et la tête bougeant de haut en bas sans arrêt.

« Grave, j'en ai entendu parler, bro' ! J'comptais d'ailleurs aller le chasser ! Grâce à tes gros bras, j'suis sûr qu'on pourra en faire du pâté. Qui sait, ce sera peut-être une bonne expérience, peut-être qu'on finira par prouver que ce truc est hyper bon avec de la sauce et se faire plein de tune ! »

Il continua à crier des choses incompréhensibles en tournant sur lui-même et en mettant des petits coups de poings dans le torse de son pote. Ah, il commençait à bien l'apprécier celui-là. Il n'allait pas le lâcher... A moins qu'il trouve une autre âme à embêter. Et encore !- plus on est de fous, plus on rit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Tailleur/Sculpteur
Pouvoir :: L'araignée.
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Mer 9 Déc - 15:24
"Tu me fatigues, Asura. Et tu n'as qu'à m'appeler l'homme-araignée. Si tu évoques simplement le fait de ce soi-disant personnage sur papier qui porte des collants rouges et bleus, tu ne survivras pas une minute de plus."

D'un geste nonchalant, il retira la pointe que l'autre imbécile tentait de mâchouiller. Il allait vraiment devoir s'en occuper ... Hum ... Peut-être qu'une petite session accroché au plafond, pendouillant au bout d'une toile et sans cocon pour le retenir lui ferait le plus grand bien ? C'était une idée fortement envisageable, surtout que plus le temps passait, plus cette personne devenait exécrable et agaçante. Cette fois-ci, la patte se leva avant de violemment se planter à côté de Leylans. Bon ... violemment, il y eut bien quelques éclats de pierre brisée mais dans le fond, ses pattes n'étaient pas très fortes malheureusement.

"Cela serait dommage que tu te fasses emporté par ce dernier, n'est-ce pas ? Moi-même, je ne compte pas le combattre. Il faut dire que je n'ai pas de temps à perdre avec ces idioties. Tu pourrais te déplacer comme tu veux, ce n'est pas un problème à mes yeux, loin de là."

Il avait répondu cela avec nonchalance à côté du guignol qui l'accompagnait. Si tous les Gemmas étaient comme lui, il n'y aurait aucune chance qu'il soit tranquille. Heureusement, les êtres de roche étaient bien plus calmes et posés que cet Asura. D'ailleurs, même les Asuras étaient plus calmes que ce dernier. Ce type devait malheureusement avoir été bercé un peu trop près d'un mur à la naissance. On pouvait voir les effets sur son crâne. L'homme-araignée poussa un soupir lorsqu'il sentit les petits poings atteindre son torse. D'un geste lent, son abdomen se mouva pour cracher un peu de toile au niveau de ses bras, les collant l'un contre l'autre. Pas bien solide cette toile, elle n'avait pour but que de l'empêcher de continuer à le frapper de façon ridicule. S'il forçait un peu avec ses petites mimines, il y avait de grandes chances qu'il arrive à s'en sortir mais bon ...

""Je ne recherche pas cette créature abominable et affreuse. Je recherche plutôt des êtres innocents et un peu perdus. Qui ne savent pas où ils doivent se rendre. Est-ce que tu penses être parmi ces personnes ? Encore que pour le côté innocent, je ne pense pas ... mais perdu, il y a de fortes chances que tu rentres dans cette catégorie, n'est-ce pas ?"

Se divertir avec cet homme, cela serait si simple, tellement simple ... mais qu'importe. Ce n'était pas un problème à ses yeux. Juste le fait qu'en se divertissant avec ce pantin, il perdait un temps précieux dans son objectif. Ah ... Bon. Ce n'était pas tout ça mais maintenant que l'autre gringalet nommé Leylans était occupé avec ses bras entoilés, il prenait un peu de distance, se déplaçant avec vélocité pour disparaître à travers les couloirs de pierre éclairés par ces cristaux brillants dans la nuit. Le problème ? C'est qu'à cause de cela, son ombre restait bien présente et donc pour la discrétion pour quelqu'un qui ne voulait pas être suivi, ce n'était pas vraiment simple. Néanmoins, puisque cet idiot allait sûrement chercher à voir où il était passé et suivre son ombre, voilà qu'il planta ses pattes dans un mur de pierre, finissant par l'escalader jusqu'au plafond. Peut-être qu'en lui tombant dessus, il pourrait lui briser quelques os ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chibi.jdr-legendes.fr/
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Mer 9 Déc - 17:42
« … Spider-cochon, Spider-cochon, il peut marcher au plafond ! Est-ce qu'il peeeeeeeuuuuuuut faire une toile ? Bien sûr que non, c'est un... »

Notre gentil clochard aux références super géniales ne put finir sa chanson. L'araignée s'était fait un kiff, creusant des petits trous dans le mur derrière lui. A chacun ses plaisirs, Leylans n'avait rien à dire. Mais c'était pas très respectueux pour les gens qui l'avaient construit. C'était comme les tags ! Wesh, pourquoi tu mets ta signature sur des briques que t'as même pas assemblées, c'est pas à toi d'émarger, c'est à l'artiste qui l'a construit !
Il ne put même pas se révolter corporellement parlant ! Les mains collées par une substance visqueuse couleur semence masculine, il était ébahi et... Super content. Il ne pensait pas que les grosses araignées de taille humaine existaient vraiment, à part dans Arac attaque. C'était donc pour ça que cette tâche était aussi bizarre !
Leylans continua de tourner en rond sans tenter de se débattre contre la glu filamenteuse, mais en l'appuyant sur les parois rocheuses des galeries.

« Est-ce que je peux m'accrocher aux murs avec ça ?! Oh c'est génial, Spidy, tu gères ! J't'avoue qu'j'vois mal mais j'ai l'impression que tu portes pas de collants... Pas bleus en tout cas. Bordel, je hais le bleu !! Pourquoi y en a partout dans ce pays à nuls ?! »

S'étant pris réellement d'affection pour son interlocuteur, Leylans cessa son monologue pour écouter les douces paroles de la menaçante tâche noire. Il la regardait avec admiration, douceur et tendresse, son sourire de crétin toujours affiché sur son visage. Ah l'amitié masculine... Euh *tousse*... J'déconne hein. Il s'était mis à sauter à cloche pied sans raison jusqu'à cette personne qui était maintenant incontestablement son pote.

« Tu pourrais m'en mettre sur les chevilles ? Ce serait cool que tu fasses des animations ! Y aurait plus besoin de sac à patate pour les jeux de piste. On ferait grave des économies, en plus ce serait bio, tout ça, tout ça ! Les enfants seraient... Ben, les enfants, i sont innocents et perdus mentalement nan ? Ben woilà, on a qu'à aller les voir pour ton problème ! Viens, viens, j'en connais tout plein ! »

Quand la personne à l'hygiène douteuse cessa de tourner sur elle-même, elle vit le monde tournoyer... Mais sans son pote. Par contre, elle vit une ombre. Une ombre noire, menaçante, provenant d'un monstre accroché au plafond. Leylans, fit un petit sourire de défi, les sourcils froncés, les poings fermés. Il prit une profonde inspiration, rassemblant tout son courage et...

« NAAAAAAAAAAAAAN !!!! »

Leylans et son égo surdimensionné s'enfuirent vers le côté le plus lumineux des galeries. A toute vitesse. Avec un maximum de lâcheté. Et sans regarder derrière eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Tailleur/Sculpteur
Pouvoir :: L'araignée.
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Sam 12 Déc - 20:49
"As-tu déjà envisagé de rencontrer un psychologue ?"

Il avait tout simplement posé la question après les quelques paroles de Leylans. Comme d'habitude, cela ne semblait pas déranger l'homme-araignée en lui-même mais il ne faisait que l'interroger. Car en vue des soucis mentaux de Leylans, il y avait de fortes chances que la tête ait fortement été touchée dans un incident dans le passé. Néanmoins, il n'avait plus vraiment besoin de se poser de telles questions quand il remarqua que Leylans venait s'enfuir comme un lâche au lieu de le chercher. Bon ... Si ce n'était que ça, n'était-ce pas ce qu'il désirait dans le fond ? En y réfléchissant bien, c'était exactement ça. Il était enfin débarassé de ce gêneur. Le problème ? C'est que même avec la distance, on entendait encore son cri qui résonnait dans la grotte, et cela sans réelles interruptions. Il avait une voix qui portait loin, vraiment très loin ... beaucoup trop loin. Une voix qui ne voulait pas s'éteindre visiblement. Bon ... Il en avait assez maintenant. Il savait ce qu'il allait faire et ça serait très vite résolu ensuite.

Il allait retrouver cet humain et l'assommer ... et le faire s'évanouir. Ensuite, il le déposerait dans un coin, surement dans les ordures dont il était issu. A partir de là, ça serait beaucoup plus simple disparaître de son champ de vision et ne plus avoir à le supporter. Avec de la chance, il aura surement perdu la mémoire sur les derniers évènements et alors, il n'aurait plus aucun souvenir de son apparition. Car oui, qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ? Oh, c'était sûrement à cause du fait qu'il zigouillait des inconnus pour leur extirper leurs peaux et toutes ces choses. Des écailles, des nageoires, des plumes, un peu de tout ça Même ces fameux tatouages Asura quoi ... Tiens, en parlant d'Asura, il était vrai que ce Leylans en était un mais en même temps, il n'avait pas remarqué son tatouage. Il faut dire qu'il ne s'y intéressait pas concrètement ... mais plus sur le pouvoir qui émanait de ce dit tatouage. Un jour, il apprendrait alors à s'en servir et à les utiliser ... comme pour garder les capacités élémentaires des corps qu'il dépeçait.

BON ... Il était temps de se mettre en route ! Ou en marche. Avec vivacité grâce à son corps d'araignée, voilà qu'il s'était mis à marcher sur les murs, telle l'ombre que Leylans fuyait. Bien entendu, ce dernier cherchait encore à s'enfuir mais contrairement à Arachnos, il ne connaissait rien des galeries et ce dernier n'hésitait pas à le forcer à prendre quelques voies qui allaient bien finir par le faire déboucher ... sur une voie sans issue. A partir de là, il avait aussi prévu une pierre assez importante pour frapper le jeune homme avec. Cela allait sûrement lui laisser une plaie sur le crâne mais avec ça, il finirait bien par s'évanouir. C'était tout ce que l'homme-araignée allait accomplir. Après que Leylans soit assommé, un peu de toile pour le traîner le long du sol puis l'emmener dans un coin populaire du quartier Gemma Il n'aura alors qu'à le lâcher là-bas discrètement et ainsi, il n'aurait plus besoin de s'en préoccuper ... et surtout, il pourrait alors retourner à sa première occupation : kidnapper des personnes et les dépecer. Il avait un travail à accomplir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chibi.jdr-legendes.fr/
AuteurMessage
Asura
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Dans le lit de Shallia
Métier :: Fan de Shallia
Pouvoir :: Le puant en puissance
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Dim 13 Déc - 12:02
Leylans courait à en perdre une jambe et gueulait à en perdre ses cordes vocales. A cause du mur qu'avait quasiment détruit l'araignée, il avait un petit caillou enfoncé dans son talon et laissait des mini gouttes de sang sur son passage. Ouais, il était un Sans Domicile Fixe, un vrai, un viril avec de la sueur et plein de poils, et pas d'chaussure ! Mais malgré ce mal qui le consumait et qu'il ne remarquait guère, c'était une bonne chose. Grâce à ça, il était obligé d'utiliser la pointe de ses pieds et, toi-même tu le savais, c'était un mouvement génial pour augmenter l'accélération.
Ouais bon, ça faisait d'la vitesse en plus... Mais c'était pas suffisant pour fuir Spidy, fallait pas exagérer ! Avec ses yeux dégueulasses et sa lâcheté dépassant celle de Usopp (personnage au design sale qui gagne un peu plus de classe à la deuxième saison de One Piece mais pas tellement), Leylans ne pouvait même pas se retourner pour zieuter l'ombre qui s'avançait dangereusement de sa merveilleuse personne.

« Au s'cours m'man !! J'ai fait du charme à un monstre et maintenant, il me court après !! MES TECHNIQUES DE DRAGUE, ELLES MARCHENT !!! »

… Elles étaient même trop performantes, mec. Sans cesser de courir, il finit par éclater de rire et relever la tête en arborant un sourire immense. Bien que ses sens fussent en alerte, il était pas mal fier de lui et de son charisme hors du commun ! Il se mit à faire de grands sauts en respirant comme un bœuf stressé par sa condamnation à mort. Ouais, Leylans était pas vraiment sportif. Il avait que la peau sur les os aussi ! Sans bouffer, il pouvait pas vraiment prendre de muscle. Même si l'ombre menaçante avait voulu le manger, elle aurait été déçue. C'était un avantage pour notre clochard d'ailleurs : en allant dans une savane pleine de lions affamés, il était certain de rester en vie. Il n'aurait qu'à se déshabiller et montrer sa viande inexistante pour être pris de pitié par ces grosses bêtes toute mignonnes au ronronnement si délicat, à la fourrure si... Hum, bref, je m'emporte un peu là.

« NYEH ?! »

Leylans était si accaparé par la flatterie de son ego qu'il fut impossible pour lui de s'arrêter dans sa course. Il se prit donc – en beauté, bien sûr - le mur formant un magnifique cul-de-sac. Il finit par terre avec une vision trouble qui ondulait sans qu'il eût à tourner son corps adorable. Avoir la tête qui tournait été une sensation si agréable pour lui...
Il attendit sa mise à mort (qu'il avait commencée lui-même, soit dit en passant) avec le sourire et les yeux fermés. Car, même s'il y avait pensé, il avait constamment besoin de s'agiter.. Donc faire le mort n'était pas une technique que Dieu lui avait accordée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Morany
avatar
Age : 29

CV
Quartier d'habitation :: Gemma
Métier :: Tailleur/Sculpteur
Pouvoir :: L'araignée.
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé] Sam 19 Déc - 11:43
... ... ... L'idiot. Il avait finit par coincé Leylans dans un coin ... et lorsqu'il s'abattit, ce fût aussi avec ses poings réunis pour en former un seul, tenant une lourde pierre pour l'abattre sur le crâne de Leylans. Bien entendu, il n'était pas assez bête pour l'avoir tué, surtout en ayant laissé des preuves aussi évidentes. Non, il avait juste décidé de l'assommer pour être sûr qu'il ne bouge plus. Voilà qu'il sortait maintenant de la toile, s'appliquant à entourer correctement complètement le corps de Leylans en ne laissant que la tête de libre pour que le jeune homme puisse respirer. Vraiment ... Ces idiots ne comprenaient rien à rien, n'est-ce pas ? Dans ce monde, ça ne se passait jamais aussi simplement que ça, non ? Ah ... Ah ... Ah ... Pfiou ... Bon, avec ce gros cocon de toile sur l'abdomen, ce n'était pas le plus aisé et il devait rester quand même discret ... car il portait quelqu'un de vivant. S'il se faisait repérer, tout pouvait fichu. Tout ce qu'il avait fait depuis le début. Il ne pouvait pas se permettre un échec maintenant ! HORS DE QUESTION !

Voilà qu'il était sorti des quartiers Gemma avec une certaine vivacité, grimpant sur le flanc d'un montagne pour se mettre au travail. Avec le corps de Leylans recouvert de toile, tout était plus simple pour le traîner. Il marcha pendant une bonne quinzaine de minutes, se déplaçant avec une certaine vivacité pour mettre un maximum de distance entre lui et le territoire Gemma. Lorsqu'il avait enfin terminé pour souffler, Arachnos observa où il se trouvait. Le sol ... Il y avait le sol ... Et le vide surtout plus bas. Un vide avec un long cours d'eau. Parfait. Il en était sûr et certain que c'était la même chose ... et surtout qu'il était certain de l'endroit où ça allait emmener cet être si stupide. Oui ... Voilà qu'il faisait glisser le cocon le long de la roche, ne semblant plus s'intéresser déjà au sort de Leylans jusqu'à ce que ce dernier ne finisse par toucher l'eau. Et maintenant ? Un dernier petit coup et voilà que la toile se déchirait par rapport au cocon, celui-ci se retrouvant emporté par le flot aqueux, disparaissant au loin.

Pas mécontent pour un sou, Arachnos retourna dans le quartier Gemma, quelques têtes se tournant vers lui, un peu effrayées. Voilà, c'était exactement ce genre de sensation qu'il voulait produire chez les autres. Même si les Gemmas étaient forts et robustes, ils le craignaient à cause des rumeurs. Maintenant, vu l'après-midi qu'il venait de passer, autant dire qu'il ne fallait pas espérer qu'il passe une bonne journée ... Il n'avait pas réussi à trouver de cible potentielle pour recharger les stocks de son inventaire et ainsi préparer quelques nouvelles "tenues". Mais bon, qu'importe, ce n'était pas vraiment problématique. Il n'était pas à "court" non plus hein ? L'être arachnéen ne se préoccupait plus pour le moment. Aujourd'hui, il allait retourner tout simplement dans sa grotte et se reposer. Des fois, certaines personnalités pouvaient être épuisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chibi.jdr-legendes.fr/
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une session dans les galeries [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Une session dans les galeries [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Des informations, on peut même en trouver dans des lettres [Terminé]
» Finale de la Saison I - Bond dans le temps [terminée]
» Le loup dans l'auberge [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Gemma :: Galerie des limbes-