AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Péripatéticienne
Pouvoir :: Absorption de pouvoir
MessageSujet: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé} Sam 26 Mar - 0:34
Précédemment.

Rares sont les fois où Séléné échappe sa victime de son étreint. D'habitude, elle maîtrise la situation de bout en bout. Elle ne supporte pas être prise au dépourvue, surtout quand elle ne peut pas niée l'évidence. Son dégoût pour s'être laissée frapper lui laisse dans une colère noire qu'elle étouffe du mieux qu'elle peut. Malgré son état affaibli, elle préfère contenir ses émotions pour garder la raison dominer son jugement et avoir l'esprit clair dans ses pensées.

Alitée et encore sous le régime d'un traitement, la trentenaire se remet peu à peu du violent coup à la tête qu'elle a reçu quand elle était "aux milles et une pages". Son agresseur se prénomme Jules Fayollet et il serait vraisemblablement professeur d'histoire. Tout est flou dans la tête de la femme aux cheveux d'ébène et elle ne se rappelle plus grand-chose, juste qu'elle conversait avec la Princesse des Capiens, Gwihir Deirfiur. Et surtout, elle se souvint qu'elle cherchait des informations dans la bibliothèque au sujet de la pierre philosophale.

Séléné sort tout juste du comas après quelques mois d'absence aux yeux des mortels. Ayant horreur des lieux publics, elle préfère que ses sujets la cloîtrent dans son manoir dans le silence et les ténèbres afin de se faire oublier un peu et que nulle ne s'interroge sur son cas. De plus, Jules doit sûrement la croire morte à l'heure qu'il est. Il est donc tout naturel que la Capienne ait passé tout l'hiver dans sa chambre aveugle, loin des regards indiscrets. Quant à ses invités lors de ses soirées mondaines qu'elle organise habituellement, ils ne posent guère de question à son propos et ne troublent en aucun cas son repos. Cela dit, une seule personne est autorisée à lui rendre visite. Sous ordre de Séléné, son plus fidèle serviteur sollicita la présence de Gwihir afin d'ouvrir une enquête et plus encore.
©odage by Séléné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé} Mer 1 Juin - 11:45
Les jours ont passé, ainsi ont fait les semaines aussi, puis les mois. La santé de Séléné, d’abord inquiétante, s’était muée dans un coma profond, terne, en attente de changement. Régulièrement, la Princesse est venue rendre visite à la Capienne alitée, en partie parce qu’elle s’inquiétait, mais aussi par devoir. Après tout, c’était entre ses murs que la russe avait dû souffrir de cette blessure, quoi qu’on en dise, et la cheffe du quartier ne comptait pas laisser ceci rester impuni. Déjà qu’on attentait à sa vie en pleine rue, qu’on tente de bouter le feu chez elle… Maintenant, on tabasse au tisonnier à domicile ? Très peu pour elle, et elle comptait bien mettre la main sur le fin mot de cette affaire. Non pas un sombre exécutant, comme ce Jules, mais bien l’esprit qui ordonna ceci, le marionnettiste.

Mais pour toute enquête, il fallait un premier pas, et celui-ci serait surement entre les mains de la victime. Alors, autant par sincère inquiétude que par intérêt, la Princesse vient, une fois par semaine, changer les fleurs dans la chambre de la blessée, veiller un instant à son chevet, silencieusement, échanger quelques mot avec le petit personnel, puis partir à nouveau avant de revenir. Cette chorégraphie devenait bien rodée. Cette fois-ci, elle était venue avec un livre, afin de s’occuper l’esprit. « À temps pluvieux, livre heureux », disent les dictons. Et si la vue depuis la chambre de Séléné est obstruée de grosses gouttes tombant en torrent, la garde-malade se contentera de lire un ouvrage encore inconnu pour passer l’heure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Péripatéticienne
Pouvoir :: Absorption de pouvoir
MessageSujet: Re: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé} Jeu 16 Juin - 4:00
Séléné ouvre les yeux lentement. Elle distingue d'abord vaguement une masse informe et floutée, puis, une silhouette légèrement méconnaissable, et enfin, la présence de son hôte. Une simple lampe de chevet éclaire la pièce, permettant à Gwihir de lire son livre. L'ambiance tamisée donne aux globes oculaires de la Dame Blanche le temps de s'habituer à la lumière du jour même si la chambre est totalement dépourvue de fenêtres. La jeune femme ayant toujours préférée la pénombre, le fait qu'il fasse partiellement sombre lui permet de se réveiller en douceur.

G... Gwihir?

Il y avait quelque-chose de changé dans le timbre de la voix. Le ton habituellement ferme, décidé et autoritaire de la femme aux cheveux d'ébènes semble avoir disparu pour laisser place à celui de la douceur. Le coup sur la tête a sûrement chamboulé plus que quelques neurones. Séléne paraît à son réveil étrangement plus humaine. Est-ce temporaire? Elle se frotte à l'arrière du crâne, comme pour vérifier qu'en fin de compte, tout ceci n'est pas un stupide rêve. Pourtant, elle gardera la cicatrice à jamais. Le regard tournée vers sa consœur de race, elle n'ose pas entreprendre la parole. Il semblerait que la trentenaire soit atteint d'un mal beaucoup plus handicapant que les médecins ont pu croire. La situation devient grave.
©odage by Séléné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé} Ven 17 Juin - 17:28
La luminosité n’a jamais été très forte dans cette pièce, même avec la petite lampe de chevet permettant à la Princesse de lire durant ses heures de visites. Par contre, la salle a toujours été d’un silence sépulcral avec uniquement le bruit régulier des respirations et les « bip bip » des instruments de surveillance. Alors lorsque le pseudo-silence fut brisé par une inspiration faible, puis par un prénom murmuré, la Capienne eut de suite son attention attirée. Surtout quand c’est le sien. Est-ce que Séléné avait déjà repris ses esprits au point de pouvoir identifier la personne qui était à son chevet, ou bien elle n’avait murmuré que le nom de la première personne à traverser son esprit ? A moins que ce soit une réminiscence de la dernière personne qu’elle ait vu avant son agression… Mais dans tous les cas, il serait bien assez tôt pour juger de l’état de santé de la blessée. La Princesse se leva alors de son siège et vint s’approcher de du lit pour rassurer l’héritière du domaine Von Markov.

« - Je suis là. Reposez-vous… Ne vous forcez pas à vous lever, vous avez ramassé un sale coup. »


Avec ses deux mains, elle lissa les plis de sa robe et vint s’assoir sur le bord du matelas, au côté de l’alitée et plongea ses yeux dans les siens, des yeux voilés de sollicitude, d’un peu d’inquiétude mais où se reflètent aussi un peu de quiétude retrouvée… La Princesse ne voulait pas bousculer celle qui venait juste de sortir d’un long coma, alors elle ne posa pas trop de questions, juste un minimum, afin de voir si tout reprenait sa place dans l’esprit de l’autre Capienne.

« - Est-ce que… hum… vous allez mieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 26

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Péripatéticienne
Pouvoir :: Absorption de pouvoir
MessageSujet: Re: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé} Lun 15 Aoû - 8:56
En réalité, Séléné est toujours dans le coma. Elle ne fait que rêver. Son esprit imagine la présence chaleureuse et bienveillante de Giwhir à son chevet. Rien d'autre. Et tout semble croire que la jeune femme aux cheveux d'ébène restera clouer au lit pendant des années. La fin de son règne est proche. Du moins, si des êtres mal avisés apprennent son état et lui porte un coup fatal. Ce Lord Darwin Moriaty pourrait tuer définitivement la Reine des Ombres, par exemple. Ainsi, tous les projets noirs que la trentenaire projetée ne verront pas le jour. Entre la création d'une armée constituée exclusivement de Démons, avoir une dévotion totale envers les Capiens et posséder la jeunesse et la vie éternelle, tout cela s'estompera. Et pour Yasashi Koji, c'est sûrement une bonne chose. Séléné n'aurait aucun scrupule à mettre à sac l'île pour réaliser ses desseins. Alors, pour l'heure, savoir que la diablesse soit pour l'instant hors d'état est sûrement une bonne chose pour tout le monde. C'est la maire Atérys qui devrait être contente. Tant que le coma dure, cela dit...
©odage by Séléné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Sang-Pure
avatar
Age : 34

CV
Quartier d'habitation :: Capien
Métier :: Conteuse, bibliothécaire
Pouvoir :: Affinité d'âme
MessageSujet: Re: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé} Sam 20 Aoû - 17:24
Une fois ses espoirs douchés par le « bip bip » constant des appareils de surveillance médicale, la Capienne se rassied sur le fauteuil qui fait face au lit de la comateuse. Un petit soupir de déception passe les portes de ses lèvres, ses yeux se font un peu plus las d’attendre un fin fil d’espoir qui ne vient pas. Elle repris un instant la lecture de son roman, mais l’esprit déconcentré, elle finit par le fermer dans un petit claquement puis elle rassembla ses affaires. Elle n’avait pas l’entier contrôle de son planning et il était temps pour elle d’aller s’occuper de ses autres devoirs. Son sac sous le bras, son livre rangé, la voilà qui se lève et se prépare à s’en aller. Un jour, elle saura qui elle doit chasser pour laver l’affront d’avoir eu une agression en ses propres murs. Mais en attendant, elle se contentera de briser tous les os de ceux qui voudraient répéter cet exploit et se contentera de leurs suppliques pour apaiser cette petite rage qui parfois empli son cœur à ce souvenir.

« - Reposez-vous bien. Je repasserai. »


Ces quelques mots ont plus été soufflés qu’articulés. La voix est fatiguée, mais la Princesse continue de croire à ce réveil… Peut-être qu’elle saura le fin mot de cette affaire… Mais en attendant, elle s’en irait et continuera de remplir ses devoirs avec diligence. Et un autre samedi, elle reviendra s’assoir sur ce fauteuil, passer deux heures à lire des romans, espérant un réveil. Et d’ici là, les gardes qu’elle a choisi elle-même continueront de mener leur veille sur celle qui détient le fin mot de cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé}
Revenir en haut Aller en bas

Huis clos - [Privé - Gwihir Deirfiur et Séléné Von Markov] - {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Huis Clos : Le contexte
» GN du 16 mai 2005 - historique du monde
» La Nuit du Huis Clos
» L'Eléonor [ RPG futuriste - Huis clos ]
» Cauchemar en huis clos [PV Joclad]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Capien :: Helldream-