AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Dim 24 Avr - 21:26
Just tell me you'll come.


J’ai été dormir très tard hier soir, les répétitions ont durés jusqu’à des heures pas possibles à cause du concert qui a lieu ce soir. Je ne me lève pourtant pas trop tard, j’ai fait un plan pour avoir de la compagnie après mon concert et il faut que je m’y tienne pour qu’il fonctionne. Et oui, ça m’arrive parfois de faire des plans XYZ pour attirer une victime dans mon lit. J’avais décidé de ma balader près d’une école pour choisir l’heureux élu. Je l’ai vite trouvé, à la sortie des cours, je n’ai pas beaucoup cherché non plus, je n’avais pas de temps à perdre. Mon dévolu s’est jeté sur lui, il ne s’imagine pas la chance qu’il a d’être mon choix pour ce soir, il ne le sait pas encore d’ailleurs.

Je me lave rapidement, je reviendrais me laver tout à l’heure avant le concert. Je quitte mon appartement un peu plus tard pour me rendre à un café. Je repense au jeune homme, à ma cible. Il est plutôt mignon, c’est pour ça que je l’ai choisi. Il porte des lunettes, dommage, je ne suis pas très attirée par les hommes à lunettes. Je les lui enlèverais de toute façon, ça ne sera pas un problème. J’ai prévenu Itami que je ne rentrerais pas ce soir, je préfère prendre une chambre à l’hôtel histoire de ne pas réveiller mon petit libraire. Mais revenons à ma proie, je me suis rapidement renseignée auprès de ses camarades de classe, ils n’avaient pas l’air de bien le connaître, j’ai simplement appris qu’il s’appelle Archibald Spencer. Trouver son numéros n’a pas été un problème, je suis assez connue et j’ai des sources, je sors le petit bout de papier où est noté le numéro. Je m’installe à un petit café pour y déjeuner. Un petit pain au chocolat et un jus d’orange, c’est tout ce qu’il me faut. Je sors mon téléphone et me dépêche de recopier le numéro pour l’appeler. Je colle l’appareil contre mon oreille et écoute la sonnerie en buvant une gorgée de mon jus d’orange. J’attends impatiemment qu’il décroche, je me demande comment cette conversation va se dérouler… Il décroche, je ne lui laisse pas le temps de parler, c’est moi qui commence.

-Coucou toi~

Je parle d’une voix aguicheuse comme à mon habitude, je me demande comment il est au lit. J’espère ne pas regretter de l’avoir choisis, je n’ai pas envie de passer une mauvaise nuit ce soir, surtout après mon concert.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Etudiant
Pouvoir :: Manipulation des sentiments
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Mer 4 Mai - 20:51
Le réveil sonna. Autant dire que j’avais une sale tête ce matin… On pouvait même dire que j’avais une sale tête tous les matins, d’une certaine manière. Je me traînais lamentablement jusqu’au miroir de ma chambre. Les stores de la pièce étaient encore fermés mais le peu de lumière qui passait dans les interstices reflétait ma plume. La dernière qui avait poussé était bleue, d’un bleu foncé de toute beauté. Cela faisait un mois que je ne l’avais pas arraché. Je la caressais doucement, appréciant le contact avec la plume douce comme la soie. Même si le matin n’était pas toujours agréable, il m’offrait parfois cet instant de répit. Dehors il n’y avait pas encore trop de bruit, il était tôt même si le Soleil réchauffait déjà les rues du centre-ville. Je récupérais mon téléphone que j’avais laissé à charger toute la nuit et le reconnectait au wifi. Paradoxe pour moi, le réseau portait partout sauf dans ma chambre. Pas de message ; à vrai dire j’étais peu surpris. Personne ne prenait de mes nouvelles. Bien sûr ce n’était pas tout à fait vrai. Fut une époque, on m’appelait régulièrement, tous les trois semaines, dans un cycle encore plus réglé que celui des dames. Trois semaines… C’était le temps exact qu’il fallait à notre professeure de mathématiques pour corriger et préparer un nouveau sujet de devoir à la maison… Et tout le monde savait qui appeler pour résoudre le devoir de mathématiques.

Je me regardais dans le miroir, me demandant si j’étais le seul à y voir mes larmes au coin des yeux. Je souris inconsciemment, j’étais idiot ; il n’y avait de toute façon personne pour voir. Je descendis les marches entre ma chambre et la salle à manger deux à deux (je n’avais ce matin-là qu’un quart d’heure de retard par rapport à mon planning si peu). Il ne restait pas grand-chose à manger dans les placards. J’attrapais une biscotte rassie et me faisait couler un café. J’avalais un grand bol de cette substance magique, qui effaçait, du moins je pensais-je, les marques de mes insomnies sur mon visage. La pendule en fond faisait écouler le temps, implacable résonnant dans le silence. J’allais allumer la télévision, histoire de rompre avec ce silence monotone quand j’entendis une musique. Au début faible, elle devenait de plus insistante rompant ma trance. Je cherchais autour de moi l’origine du bruit, sans aucune idée de ce que je recherchais. Je finis par baisser les yeux sur ma poche qui vibrait dans tous les sens. Je sortis mon téléphone comme on aurait dégainé une arme et glissais mon pouce sur l’écran pour répondre à la communication.

Je mis le haut-parleur, tandis que s’affichait en caractère gras sur l’écran un numéro inconnu. Je ne dis rien, attendant mon interlocuteur. C’était en fait une interlocutrice qui ne tarda guère à prendre la parole. Sa voix m’était inconnue et même si son ton presque lascif n’était pas pour me déplaire, je me demandais à qui j’avais affaire. Je fus surpris de l’entendre me tutoyer.

« Vous… vous avez sûrement dû faire un faux numéro. Lui répondis-je bégayant légèrement.
Je rougissais derrière le téléphone, délaissant soudainement le reste de biscotte qui trainait encore sur la table. Je n’osais bouger de peur que la voix ne parte, comme si elle appartenait à une divinité d’un ancien temps ou à une muse.
- Je ne crois pas ! C’est bien toi Archibald ?
La jeune femme ne s’était pas trompé mais cela me paraissait surprenant qu’une jeune femme ne s’intéresse à moi. Elle était désinvolte, comme si nous nous connaissions depuis longtemps. C’était peut-être une amie que j’avais oublié, après tout qui sait.
- Oui… oui mais qui êtes-vous ? Répondis-je après un instant de pause.
Je ne bougeais plus, retenant ma respiration, attendant sa réponse.
- Et bien… je suis en quelque sorte une admiratrice.
Je me demandais bien ce qu’il y avait à admirer chez moi et la seule réponse que je pus émettre fut assez ridicule je crois. On aurait même pu dire pitoyable.
-oh !
-J’aimerais beaucoup te rencontrer. Tu es libre ce soir ?
Mon cœur ne fit qu’un tour, le sang me battait aux oreilles. Voulait-elle vraiment me rencontrer ?
-Toujours pour une fille ! Euh oui, ce soir, je devrais arriver à me libérer. corrigeais-je rapidement.
- Parfait ! Il y a un concert d’une chanteuse plutôt pas mal dans le coin ce soir, on peut se rejoindre là-bas.
-Je te reconnaîtrais comment ?
-Ne t’inquiète pas, je viendrais à toi !
-Alors… Euh… A ce soir ? J’avais du mal à en revenir, j’avais un rencart.
-A ce soir mon chou ! »

Il me fallut quelques instants pour réaliser ce qui venait de se passer, quelques instants aussi pour réaliser que j’étais en retard et encore quelques minutes pour que je trouve le tic tac de la pendule assourdissant. J’avais tant à faire maintenant ! Je récupérais le portable, laissant définitivement la biscotte sur la table et remontais me coiffer. Je pensais à ce que je mettrais le soir pour elle. Mais il était encore trop tôt, il fallait aller à l’université…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Dim 8 Mai - 21:58
Just tell me you'll come.




Il décroche et un petit sourire se forme sur mon visage, je suis dorénavant sûre que mon plan va marcher et ça me met de bonne humeur. Je commence avec une légère impatience la conversation, me demandant comment elle va se passer.
Vous… vous avez sûrement dû faire un faux numéro.
Un sourire plus amusé se dessine sur mon visage. Moi ? Me tromper de numéro ? Je garde le téléphone collé contre mon oreille et bois une gorgée de mon jus d’orange avant de répondre au jeune homme.
- Je ne crois pas ! C’est bien toi Archibald ?
- Oui… oui mais qui êtes-vous ?
Qui je suis ? C’est très simple, je suis celle qui va te faire monter au septième soir mon chou~ Je ne réponds évidemment pas cela, me doutant bien que ça ne lui plairait pas vraiment. Je garde mon ton sensuel pour lui répondre :
- Et bien… je suis en quelque sorte une admiratrice.
Ah ah, une admiratrice ! C’est évidemment totalement faux, je n’ai jamais admiré personne jusqu’ici et ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer. C’est moi qu’on admire, pas le contraire. Mais je ne peux pas risquer de dévoiler mon identité, sinon ce n’est plus amusant.
-oh !
Réponse décevante, je me demande quelle tête il fait en ce moment…
-J’aimerais beaucoup te rencontrer. Tu es libre ce soir ?
-Toujours pour une fille ! Euh oui, ce soir, je devrais arriver à me libérer.
Charmant… Aurait-il l’habitude de sortir avec une fille ? J’en doute beaucoup, il n’a pas l’air d’un grand dragueur !
- Parfait ! Il y a un concert d’une chanteuse plutôt pas mal à Aphrodite’s au quartier Sexire ce soir, on peut se rejoindre là-bas.
Je me retiens de dire « une chanteuse extraordinaire », ça pourrait éveiller ses soupçons et je préfère éviter. Il va être surpris ce soir…
-Je te reconnaîtrais comment ?
Tiens, il me tutoie ! Est-il plus à l’aise ?
-Ne t’inquiète pas, je viendrais à toi !
-Alors… Euh… A ce soir ?
-A ce soir mon chou !
Oui, à ce soir… Et tu ne vas pas regretter d’être venu !

Je raccroche, c’est dans la poche ! Je termine rapidement mon pain au chocolat et mon verre, je n’ai plus de temps à perdre, il reste beaucoup de choses à préparer avant le début du concert ce soir. Je me mets en route alors que je sens le regard d’un groupe de jeunes hommes assis un peu plus loin dans le café sur moi et ça me fait sourire. J’adore qu’on me reluque, ça me rappelle à quel point je suis une jolie femme. Je leur jette un petit coup d’œil, il y en a un ou deux pas mal… Ca peut être intéressant… Non, je dois me garder pour mon petit Archi, je veux que mes capacités et mes hormones soient au maximum ! Je me retiens donc de les aborder et me contente de leur faire un joli sourire avant de sortir du bâtiment et de m’éloigner pour éviter qu’ils me suivent.

J’arrive un peu plus tard à Aphrodite’s et retrouve mon producteur en train de donner des ordres aux personnes amenant le matériel. Il me voit arriver et soupire pour me faire comprendre que je suis encore en retard. Je ne fais plus attention à ses soupires, il sait à quel point je suis insouciante et arriver à l’heure, c’est pas mon truc. Il ne me fait plus de remarques car une fois nous nous étions disputés et j’avais failli quitter son entreprise. Depuis il évite soigneusement de m’énerver, il sait à quel point je suis importante pour son entreprise. J’avance lentement dans la pièce alors il se permet de me lancer un petit « dépêche-toi » en me montrant la porte du fond qui mène à ma petite loge. Je m’y rends encore moins vite, lui lançant un sourire moqueur. Je n’en ai rien à faire de ses remarques, je fais ce qu’il me plait depuis toujours et ça ne va pas changer.

J’entre dans ma loge où m’attendent mes maquilleuses et mes coiffeuses. Je les salue rapidement, je sais qu’elles préparent tout pour ce soir et que je ne dois pas les déranger. Je m’assieds sur un siège et sors ma trousse de maquillage de mon sac pour me repoudrer un peu le visage avant de faire les premiers essais sur la petite scène.

C’est long et fatiguant, il faut vérifier que tout aille bien, que les micros fonctionnent bien, bref, c’est très ennuyant. Le temps passe très lentement, on a à peine un moment pour manger un petit bout avant de recommencer à chanter. Le concert approche quand même et je me réjouis qu’il soit fini pour retrouver le jeune homme à qui j’ai téléphoné ce matin.

C’est l’heure, je suis maquillée, coiffée et habillée. Le bar est ouvert depuis à peu près une heure et il y a pas mal de monde, j’aime bien quand j’ai pas mal de public. Je monte sur scène, un peu surélevée comparé aux petites scènes où les streaptiseuses se produisent. Je parcours rapidement la foule du regard à la recherche de ma victime mais je n’arrive pas à la repérer. Est-elle déjà arrivée ou sera-t-elle en retard ? Dans tout les cas, le spectacle doit commencer. J’entame le couplet d’une de mes compositions (en japonais comme toutes les autres), une chanson osée que j’avais écrite dans un bar comme celui-ci en bonne compagnie. Je ne quitte pourtant pas la porte d’entrée, attendant avec impatience l’arrivée du beau mortel qui me tiendra compagnie cette nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Etudiant
Pouvoir :: Manipulation des sentiments
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Lun 9 Mai - 23:09
"Connexion au réseau établie"
Les lettres vertes s'étalaient sur l'écran de mon ordinateur. Je sortais doucement de ma rêverie. Le cours battait son plein tandis que le professeur expliquait chaque nouveau point au tableau. Dans la salle, chacun vaquait à ses occupations ; moi le premier. Je dégourdis mes doigts, prêt à agir. Je filais sur internet, j'avais maintenant beaucoup de question et la base de donnée mondiale allait m'apporter des réponses. Le point de départ était évident : "Aphrodite's" bar populaire du quartier sexire, il était surtout pour ses danseuses, si je puis parler de danseuses pour ces artistes. À vrai dire le bar proposait d'autres attractions. Le concert du soir était donné par Emi Miyuki, une étoile montante de la chanson d'après la plaquette du site d'Aphrodite's.
Je savais qu'elle était ma recherche suivante : "Emi Miyuki", le moteur de recherche affichait déjà ses résultats, si tôt que j'avais appuyé sur la touche entrée, affichant comme un trophée le temps mis à réaliser ma demande. Je soufflais derrière mon ordinateur. La jeune femme était en effet connue sur internet. J'appris qu'elle chantait en Japonais ; ce qui ne m'arrangeait pas vraiment, vu que je n'y connaissais rien. Je cherchais les paroles de ses chansons, histoire de ne pas paraître idiot. Je les téléchargeais sur mon téléphone pour suivre le concert ce soir.

Les cours passèrent plus vite que jamais, de recherche en recherche, je n'avais rien suivi de ce qui s'était passé, obnubilé par l'inconnue. Je sortis rapidement pressé. Arrivé chez moi je me glissais discrètement dans la salle de bain. À vrai dire ce n'avait rien de discret. Je me mis à chanter sous la douche. Je chantais faux mais ça n'avait pas d'importance. "White trash" hurlais je presque avant de me rappeler que les voisins n'avaient pas forcément envie de m'entendre ; et que la pluie n'était pas prévue avant demain.

Je me séchais rapidement avant de nettoyer la buée sur la glace et de remettre mes lunettes. Je me battais désespérément pour arranger mes cheveux. Je repassais dans ma chambre, que je n'avais pas ouvert depuis le matin, je me glissais sous mon lit, laissant des traces humides sur mes draps. J'attrapais une boîte que j'avais caché là des années plus tôt. Dans la semi-pénombre, je distinguais à peine les plumes que contenaient la boîte. Je récupérais, mécanique, une pince. Je ne disais plus un mot, je serrais les dents avant de retourner dans la salle de bain. Je me mis devant le miroir, les larmes déjà aux yeux par anticipation...

Je me glissais dans mon pantalon et arrangeais mes cheveux. J'attrapais une chemise dans mon armoire et l'enfilais. Étais-je désirable? J'avais quelques doutes... Je repassais une dernière fois dans ma chambre contemplant la plume bleue qui trônait maintenant sur le haut de la pile dans la boîte. Je glissais mes doigts dessus, essuyant une goutte de sang qui perla sur mon majeur. Je frottais mes doigts comme si je pouvais faire disparaître le liquide poisseux. J'essayais de sourire sans grand succès. Il était l'heure de partir ; j'étais en avance cette fois.

J'arrivais au bar à l'avance, pour la première fois sans doute de ma vie et m'installais dans la pénombre au fond. Même ainsi je n'aimais pas me montrer. Mon admiratrice allait-elle me voir?

La chanteuse entra sur scène. Je ne pus m'empêcher de la regarder avec envie. Elle était belle. Elle portait une robe courte bleue turquoise aux bords de dentelle. Le bustier soulignait doucement sa poitrine, tandis que ses cheveux roses bougeaient doucement quand elle marchait. Elle se mit à chanter ; elle avait une voix douce et suave.

Je restais encore un moment dans l'ombre tandis que la chanteuse avançait dans son concert. Je regardais autour de moi, pour voir si une jeune femme allait venir m'aborder. Après un quart d'heure, je finis par envoyer un message à l'inconnue "je suis au bar, je te cherche" avant de m'avancer un peu dans la foule qui semblait apprécier la musique. J'écoutais d'une oreille distraite. Je reconnus les paroles de la chanson, je les avais lu aujourd'hui. Je souris un peu bêtement, en repensant aux mots qui défilaient sur l'écran ; parlant d'amour entre personnes qui ne s'étaient jamais vues, rêvant à une telle femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Jeu 12 Mai - 18:37
Just tell me you'll come.



J'ai de plus en plus de mal à regarder la porte d'entrée et le fond de la salle devient obscure, je ne vois plus que des silhouettes immobiles. Les lumières m'illuminant sont trop fortes, je l'ai déjà fait remarqué à mon équipe mais ils m'ont tous répondu que c'était pour qu'on me voit mieux. Mais peu importe, le fait est que je ne trouvais pas ma proie parmi la foule mais pas moyen de mettre la main dessus. Le spectacle continue sans la moindre trace du jeune homme.

Ca fait un quart d'heure que je suis sur scène, je suis à la moitié du concert. Dans ce genre de bar, les concerts ne peuvent pas durer plus d'une demi-heure, ce n'est pas le but premier du lieu et les danseuses doivent reprendre leur travail. Je continue mes chansons sans arrêter mes recherches et c'est à ce moment que je le vois. Un grand sourire illumine mon visage, il est venu et ma fin de journée est toute tracée. Je me réjouis que le deuxième quart d'heure passe pour aller me retrouver. Je me réjouis de voir la surprise sur son visage quand il va découvrir qui je suis. Je suis sure de lui plaire, une fille comme moi ne peut que plaire de toute manière!

Enfin, j'entame ma dernière chanson qui est aussi ma dernière composition. Blackjack, une chanson dédiée aux jeux et à l'argent. Je l'ai écrite spécialement pour cet endroit et ceux qui sont du même genre car il y a une petite partie du bâtiment dédiée aux jeux d'argent où les hommes apprécient se rendre avant d'aller chercher une danseuse et passer une délicieuse nuit. Je danse aussi, je n'aime pas rester statique pendant que je chante et j'invente chaque fois des chorées pour mes chansons. Quand la musique se termine les spots s'éteignent et la foule m'applaudit, j'ai du succès même si je sais que c'est surtout pour mon physique vu le lieu où je me représente. Je descend de la scène et passe un petit instant dans ma loge pour boire un petit coup d'eau et me rendre un peu plus présentable. Je ne perds pas mon temps, il ne faudrait pas que le jeune homme s'impatiente et s'en aille. Je lui envoie un petit message en voyant que j'en ai reçu un de sa part:
J'arrive tout de suite! Attends moi ❤️
J'avance dans la salle où les danses ont déjà repris et cherche le jeune homme du regard. Il n'a pas bougé de l'endroit où je l'ai vu la dernière fois. Il est dos à moi, ce qui me convient parfaitement pour le petit effet de surprise. Je me glisse parmi la foule jusqu'à l'atteindre.

Je glisse mes mains devant ses yeux et me presse doucement contre son dos, ma bouche collée contre son oreille.

-Qui c'est~?

Je me demande quelle va être sa réaction quand il va se retourner, ça promets d'être une soirée très intéressante!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Etudiant
Pouvoir :: Manipulation des sentiments
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Jeu 2 Juin - 12:07
J'étais la à attendre dans le bar. Les danseuses avaient repris leurs places sur les barres de strip-tease. Je regardais nerveusement mon portable, la jeune femme ne répondait toujours pas. C'était un lieu étrange pour donner rendez vous à quelqu'un. Je commençais a penser que quelqu'un s'était moqué de moi. Ce n'était pas la première fois.

L'écran de mon téléphone venait de s'éclairer, je venais de recevoir un message dans l'inconnue. J'étais un peu plus rassuré. Je me retournais pour la chercher mais la seule chose que je pus distinguer n'était autre que la strip-teaseuse la plus proche, éclairée par les projecteurs. J'espérais que ce n'étais pas une femme comme elle qui m'avait donné rendez-vous. Je me tournais à nouveau sans vraiment savoir quoi faire. Laissant l'écran de mon portable, je glissais mes écouteurs dans les oreilles et écoutais une chanson de la chanteuse qui venait de passer.

J'appréciais sa musique bien que je n'arrivais pas à comprendre les paroles. Le concert avait été court, ce qui me paraissait trop court, pourquoi avoir organisé un concert d'une demi-heure seulement? J'attendais de plus en plus inquiet. J'essayais de me calmer, soufflant par la bouche pour faire redescende mon rythme cardiaque. Je finis par enlever les écouteurs, en ayant un peu marre. Je vérifiais que je n'avais rien perdu dans le bar, me préparant à partir.

Je fus assez surpris quand une main passa devant mon visage, me bouchant la vue. Je sentis aussi les formes tendre d'une jeune femme, pressée contre mon dos. Je ne contrôlais plus vraiment ma respiration ; mon coeur battait la chamade. Il y avait cette voix dans mon oreille. Elle ne disait pas grand-chose mais il n'en fallait pas plus. Je me mordais la lèvre inférieur pour me retenir de parler. J'étais dans une situation des plus étranges. Je me concentrais sur ce qui m'entourait. Sa main sentait bon, elle est délicatement parfumée. Je pris une profonde respiration, essayant de cacher ma gêne et tout le reste. Je gardais mes yeux fermés et me tournais sur moi-même pour faire face à l'inconnue un sourire sur mon visage.

Je devais avoir l'air idiot mais je ne voulais pas trahir la surprise qu'elle me faisait. Je croisais mes mains devant moi ne sachant pas vraiment quoi en faire et essayait de parler d'une voix que je voulais calme. À dire vrai, j'avais maintenant l'habitude que la situation me dépasse.

"- Tu es... Tu es mon admiratrice? Disais-je rouge comme une tomate, espérant que les lumières cacheraient mon visage.
Sans attendre sa réponse, je repris doucement :
-je peux ouvrir les yeux et te voir?"

Je devais vraiment être ridicule mais ça n'avait pas d'importance. J'étais heureux que quelqu'un m'ait invité. Tout cela me faisait de plus en plus penser à Eros et Psyché... Même si je n'avais rien d'une mortelle. Il fallait que j'arrête de divaguer ; cela devenait intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Dim 5 Juin - 13:02
Nice to meet you




Je presse mon corps contre le dos de ma victime et ma main passe doucement devant son visage pour cacher ses yeux et donc sa vue. Je glisse quelques mots à son oreille, je me réjouis de voir l’expression de son visage quand il se rendra compte de mon identité. Il se tourne pour me faire face, un sourire sur ses lèvres. Je glisse ma main qui cachait ses yeux dans sa nuque, mon regard se lève sur son visage, il garde les yeux fermés même si ma main n’est plus devant. Je souris, amusée par la situation, mon plan se déroule pour le moment à merveille et il n’a pas de raison de foirer. Après tout, si ce cher Archibald est venu au rendez-vous, c’est qu’il est intéressé et ça me donne toutes les chances de pouvoir l’attirer dans mon lit.

Sa réponse ne m’étonne pas, il n’a rien d’un idiot je pense et ce n’est pas dur de deviner que c’est effectivement son « admiratrice » qui l’aborde de cette façon. Je me demande alors s’il est déjà venu dans ce genre d’endroit, ce n’est pas un lieu destiné pour les étudiants tout innocents. Mon regard embrasse les personnes autour de nous, les danseuses ont repris leurs danses et les hommes majoritairement présents ici se promènent à la recherche de la femme avec qu’ils passeront leurs nuits. Personnellement, je ne fréquente pas régulièrement ce genre de lieux. Les proies y sont trop faciles et il n’y a pas besoin de les draguer alors que mon plaisir ne peut pas se faire sans un minimum de drague. Revenons à ma chanceuse victime du jour, je remarque que ses joues sont légèrement rougies, je ne sais pas si c’est à cause de la lumière ou si au contraire, les spots cachent l’ampleur des « dégâts ».

Il ne me laisse pas répondre mais je ne m’en formalise pas puisque sa deuxième question est beaucoup plus intéressante que la première. Mon sourire s’agrandit, la soirée ne fait que commencer. Je mords ma lèvre inférieure, impatiente de voir comment cette nuit va se dérouler. Je fais un petit pas en avant pour que mon corps soit de nouveau pressé contre le sien. J’observe les moindres détails du visage du jeune homme, ma main serrant doucement sa nuque. Je glisse mes lèvres au creux de son cou, même si ses yeux sont toujours fermés, il doit déjà ressentir du désir pour moi, j’en remercie mes hormones de Sexire. Mon souffle chaud se répand sur sa peau tandis que je lui réponds, d’une voix sensuel et douce.

-Non, pas encore~

Un petit sourire se dessine sur mes lèvres roses tandis que celles-ci parcourent la peau de son cou. Je n’attends pas sa réaction ni sa réponse que mes lèvres remontent déjà, mon visage se retrouve à quelques centimètres du sien et j’hésite un peu. Je l’embrasse puis il ouvre les yeux ou il ouvre les yeux puis je l’embrasse? Ne sachant pas quelle option choisir, je frôle légèrement ses lèvres avant de prendre de nouveau la parole.

-Vas-y, ouvre les yeux…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Etudiant
Pouvoir :: Manipulation des sentiments
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Sam 2 Juil - 16:22
La jeune femme se pressa contre moi. J’étais dans un état qui échappait à tout contrôle, au bord de la transe. Je serrais un peu plus fort mes paupières, de peur de ne la voir et de rompre l’enchantement. La situation m’échappait totalement. J’avais accepté un rendez-vous avec une parfaite inconnue et je me retrouvais maintenant dans ses bras sans l’avoir vu. La jeune femme sentait bon ; cela paraît idiot à dire pourtant cela m’avait frappé. Elle s’était délicatement parfumée et l’odeur fruitée contrastait particulièrement avec l’odeur de sueur et de renfermé du lieu. Je sentais ses mains sur sa peau, son contact m’électrisait. J’entendais les battements de son cœur. Il allait vite ; à moins que ce ne fût le mien qui battait ainsi. Je sentais son souffle sur mon cou, puis un contact plus doux que celui de ses mains : elle posait délicatement ses lèvres sur la peau de mon cou. L’instant dura une éternité et jamais l’instant n’avait paru si beau.

Elle se mit à bouger à nouveau, ses cheveux frôlèrent mon visage et sa bouche frôla la mienne. Etait-ce un baiser ? Ecoutant son ordre, je rouvris les yeux. Il me fallut un instant pour que mes yeux se réhabituent à la lumière de l’endroit et un instant de plus pour reconnaître la jeune femme qui était devant moi.

« Emi Miyuki… » Dis-je tout à la fois surpris et charmé par la créature de rêve qui se tenait devant moi. Elle était incroyablement belle et je me retrouvais à quelques centimètres à peine de son visage. Je ne savais plus quoi dire d’autre. A postériori, j’aurais dû me méfier de trouver une si jolie femme devant moi, mais j’étais alors beaucoup trop occupé à dévorer ses lèvres du regard tandis que je rougissais à vue d’œil. Je ne savais plus vraiment que faire ; s’il fallait l’embrasser ou non. Je restais là à essayer de reprendre mes esprits. Il n’était pas toujours facile pour moi de me concentrer, mais je crois que cette fois-là la tâche était impossible. Cela ne cessait de s’agiter et je n’étais plus tout à fait maître de moi. Je devais être ridicule. Après une minute, je décidais finalement de passer à l’assaut et je bougeais courageusement la tête pour venir attraper ses lèvres avec les miennes.

Je n’entendais plus rien, la musique semblait s’être tu ; je l’avais embrassé du bout des lèvres, sans doute encore hésitant, mais c’était doux comme un nuage. J’étais heureux autant qu’on peut l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Sam 2 Juil - 19:45
Nice to meet you




Je frôle ses lèvres avec les miennes, observant son visage avec amusement, je lui ordonne d’ouvrir les yeux, attendant avec impatience sa réaction. Il ouvre donc lentement ses paupières et j’ancre mon regard bleu dans ses yeux. Je le regarde juste et lui sourit tendrement alors qu’il doit encore être en train de s’habituer à la luminosité. Je patiente un peu le temps qu’il se rende compte de qui est en face de lui, ma main est toujours autour de sa nuque et je viens poser mon autre main sur son torse. Il cite mon nom et mon prénom et mon sourire s’agrandit, ce serait-il déjà renseigné sur moi ? Ca ne m’étonne pas, après tout, c’est mon concert qu’il est venu voir et s’il est un minimum curieux, c’est normal qu’il se soit un peu renseigné sur la chanteuse. Il ne me regarde pas vraiment, mes lèvres ont l’air d’attirer ses yeux et je devine qu’il hésite à m’embrasser. C’est déjà ça de gagner, il me désire, ça va être encore plus facile que ce que je pensais.

Ses joues semblent rougir de plus en plus, la lumière deviendrait-elle plus rouge ? Je commence à croire qu’il est vraiment sous mon charme, je ne vais pas m’en plaindre que du contraire. J’aurais peut-être voulu qu’il soit plus difficile à attirer mais ce n’est pas grave. Dans un élan de ce qui semble être du courage, il se penche vers moi et ose m’embrasser. Ses lèvres chaudes rencontrent timidement les miennes, je les accueille doucement, répondant à son baiser avec tendresse. Je ne veux pas le brusquer, j’ai remarqué qu’il est plutôt timide et je sais que si je vais trop vite, il se renfermera. Ma main dans sa nuque l’attire un peu plus contre moi tandis que je presse mes lèvres contre les siennes. Il embrasse plutôt bien pour un intello, je suis agréablement surprise par notre premier baiser. S’il est aussi doué au lit qu’en baiser, ça promet une assez bonne nuit. J’ai déjà connu mieux c’est sûr mais j’ai envie de savoir comment s’en sort un intello dans un lit. Je garde ses lèvres contre les miennes un long moment avant de me détacher de lui et de le regarder tendrement. Oui je suis plutôt romantique aujourd’hui mais ce n’est qu’une illusion, je dois jouer l’admiratrice éperdument amoureuse après tout ! Ma main quitte son torse pour se glisser dans la main de ma victime et entrelacer ses doigts dans les siens.

-Je suis tellement contente que tu sois venu ! Tu sais, ça fait très longtemps que j’ai envie de te rencontrer…

Je le regarde avec un petit sourire et je l’embrasse une nouvelle fois, moins longtemps tout de même. Embrasser la cible est la meilleure façon de la faire me désirer encore plus et même si je suis déjà sûre qu’il ne peut plus m’échapper, mieux vaut prendre ses précautions…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Etudiant
Pouvoir :: Manipulation des sentiments
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Dim 10 Juil - 22:42
Je m'étais penché pour frôler ses lèvres, mais le baiser fut bien plus long. Emi retenait mon visage contre le sien et je dois dire que ce n'était pas désagréable. Ce plaisir n'avait à vrai dire rien de très chaste, mais au diable la pudeur et le détachement ; elle était superbe.

J'écoutais ses paroles comme si elle provenait d'un ange ou de Dieu lui-même. Rien ne me gênait ; j'étais dans un état d'euphorie. Aujourd'hui pourtant je me rends compte à quel point ces paroles étaient ridicules.
« Je n’ai rien d’exceptionnel tu sais, je suis juste un étudiant ; je ne suis pas connu comme toi. » lui murmurais-je. Je ne voulais pas qu’elle parte, mais je ne voyais pas bien ce qu’elle pouvait me trouver malgré tout, j’étais heureux qu’elle soit là. J’avais à vrai-dire peur qu’elle ne se soit trompé de personne. Je n’avais vraiment rien de spécial. Je ne dis plus rien, espérant qu’elle ne m’ait pas entendu.

Je souriais, l’air un peu béta sans doute. Je ne savais trop que faire, mais le bar était un peu trop bondé à mon goût ; je décidais alors de l’emmener dehors pour profiter de la douceur de la nuit et du calme autour. J’étais à vrai-dire assez embarrassé ; comment l’inviter à sortir ? Je profitais qu’elle ait sa main dans la mienne pour saisir l’occasion ; pardonnez mon jeu de mot ; je me penchais un peu et lui dit : « Allons faire un tour dehors, nous serons plus tranquille » et sans vraiment attendre sa réponse, je pris le parti de l’emmener dehors, en tirant sur son bras. J’étais plutôt content de l’emmener ainsi.

Dehors, le quartier des plaisirs vivait au rythme de la nuit ; partout les néons de couleurs invitaient à la débauche et au gain. Il y en avait pour tous les goûts : casinos, bars, hôtels de luxe, bars à strip ou enseignes de produits… La rue où se trouvait le bar était à vrai dire un peu à l’écart comme souvent et était plutôt calme. Dans la rue, seuls quelques couples trainaient de pars et là ; quelques femmes attendaient aussi de l’autre côté de la rue, guettant sur le trottoir. C’était un quartier chaud, il n’y avait pas de doute.

Je ne savais plus vraiment que faire. J’étais plus à l’aise dehors, mais je ne savais pas comment poursuivre notre échange. Quelle attitude devais-je alors adopter ? « Heureusement », Emi avait pris les devants. La nuit ne faisait en fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Age : 17

CV
Quartier d'habitation :: Sexire
Métier :: Chanteuse/Danseuse
Pouvoir :: Les contrats
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Lun 11 Juil - 20:18
The night just begins...



Mon tendre sourire s’agrandit suite à ses paroles, j’ai du mal à les entendre à cause de la musique et du monde autour de nous mais je comprends l’essentiel. Je me presse un peu plus contre le torse de mon cher et tendre tandis que ma main dans sa nuque glisse contre sa joue. Je baisse un peu les yeux et hausse doucement des épaules.

-Peu importe que je sois connue et toi pas ! La première fois que je t’ai vu, j’ai su directement que tu étais le bon…

Bla bla bla… Je sais que ce n’est pas très sympa de le baratiner de cette façon, surtout qu’il n’a pas l’air d’être un mauvais garçon… Tant pis, c’est trop tard de toute façon et il a de la chance que je l’ai choisi après tout ! Ce n’est pas le premier cœur que je vais briser, à force on s’y habitue plus ou moins. Je glisse ensuite ma main dans la sienne, observant son sourire un peu idiot en cachant parfaitement mon amusement. Il se penche ensuite un peu et me propose de sortir pour être tranquille, quelle merveilleuse idée ! Il n’attend pas mon approbation qu’il tire sur mon bras et m’emmène hors du bar.

Je le suis et arrivés dehors, je profite de l’air pur et frais qui contraste complètement avec celui du bar. La rue où nous nous trouvons est assez calmes comparée à d’autres, il y a tout de même quelques filles de joie qui se promènent et quelques couples mais ce n’est rien du tout, j’ai déjà vu bien pire. Je me suis renseignée, il y a un hôtel plus que convenable à deux rues d’ici, ce qui est plutôt pratique pour ce que je compte faire avec mon petit chéri ici présent. Je serre un peu sa main dans la mienne et lui fais un joli sourire avant de faire quelques pas dans une direction précise. Je suppose qu’il ne sait pas trop ce qu’il faut faire, il n’a pas l’air d’être un grand connaisseur en matière de filles. Je décide donc de prendre les devants comme à mon habitude et je choisis de lui poser une dernière question avant de l’attirer dans la chambre d’hôtel réservée. Je m’arrête et me tourne vers lui, prenant un air un peu timide, ma main toujours dans la sienne.

-Dis… Est-ce que je te plais ?

Il n’y a aucune chance qu’il me dise non, suite à sa réponse, je recommencerais à marcher tout innocemment jusqu’à ce que l’on se retrouve comme par hasard devant l’hôtel… La suite est évidente. Encore et encore, tous les soirs, tous les matins, c’est la même chose… Personne ne me résiste à long terme à part Itami, je deviens las de cette routine qui est pourtant obligatoire si je veux rester belle. Je ressemble finalement un peu à ces filles qui passent à côté de nous à la recherche d’une proie, il n’y a pas tant de différences entre elles et moi. Je continue de sourire à Archibald, cachant bien les sentiments que je ressens tout de même au fond de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Humain
Métier :: Etudiant
Pouvoir :: Manipulation des sentiments
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu] Dim 20 Nov - 22:30
La réponse à la question d’Emi était évidente : bien sûr qu’elle me plaisait ; il fallait dire qu’elle avait tout pour plaire. Elle était infiniment belle et séduisante, beaucoup plus que ce que je n’avais espéré de la part de mon admiratrice secrète. Je répondis d’une petite voix douce presque dans un murmure :

« - Oui bien sûr que tu me plais »

J’étais rouge comme une tomate pour lui dire, mais le soir aidait à cacher mes différents émois. Je marchais tranquillement dans la rue, respirant les odeurs autour de moi. L’air était frais et la nuit noire. J’ai toujours aimé la nuit : quand plus personne ne me voyait et plus personne ne se prenait la tête avec ma plume. J’étais enfin libre d’être moi-même dans la nuit ; il faut dire aussi que je ne quittais pas souvent mon appartement une fois le soir tombé. Les lampadaires s’allumaient et j’étais ivre du parfum de celle dont mon bras était prisonnier. J’étais sous le charme, et j’aurais pu alors croire au coup de foudre. Le quartier était calme, chacun était occupé à ses propres affaires et il y avait de la place pour que chacun soit à l’aise et ne dérange pas son voisin.

Je profitais de l’instant espérant qu’il dure, savourant chaque tintement des talons d’Emi sur les pavés. J’étais serein car pour une fois la vie me souriait. La nuit faisait un cocon ouaté autour de nous et c’était un instant magnifique. Ni l’un ni l’autre nous ne disions un mot, mais ça n’avait aucune importance. Dans mon cœur, chaque battement remontait jusqu’à mes oreilles et chaque fois que nos pas froissait le tissu de nos habits je frissonnais. Emi ne faisait pas que me plaire, je la désirais… Peut-être était-ce déplacé mais je la désirais. Tout au fond de moi cela me fit un peu peur, pas que ce fut ma première fois, mais que cela fut venu si vite et que je n’ai pu vraiment contrôler mon envie. Je crois que c’était surtout cela qui me faisait peur tandis que nous avancions dans la nuit à travers les rues.

Nos pas nous amenèrent finalement devant un hôtel et Emi amena encore son regard sur moi. Elle était bien plus que désirable et son envie était palpable. Si je me sentais coupable de la désirer, il ne faisait aucun doute que c’était réciproque. N’était-ce pas trop rapide ? Qui était-elle vraiment ? J’étais un peu perdu dans mes pensées. Emi ne me laissa pas le temps de me poser d’avantage de questions et m’entraîna à l’intérieur. Elle avait l’air heureuse et ses cheveux dansaient au vent tandis que nous nous approchions de la réception. J’avais dû quelques instants plus tôt hocher la tête pour répondre à la question qu’elle avait murmurée ses lèvres presque contre les miennes : « Dis, on prend une chambre ? ».

L’hôtel était propre et cela me rassura un peu, cela n’avait rien d’un endroit sordide. J’aurais aussi pu ramener Emi chez moi, mais j’écartais vite cette possibilité en me rappelant la tête de ma mère la dernière fois qu’elle était rentrée dans ma chambre. Je payais donc et prenais l’ascenseur au bras d’Emi. J’étais de plus en plus tendu et je crois que ma main s’était contractée autour de celle de ma belle. Je n’étais pas tranquille et j’avais raison…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu]
Revenir en haut Aller en bas

Want to meet you tonight [Pv Archibald][Interrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Sexire :: Bar à strip-