AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|

Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé] Mar 6 Sep - 4:57
La matinée était déjà bien avancée, et l'humidité du sol ne s'était pas laissé impressionner par le timide soleil de ce début d'hiver. La pluie de la nuit avait laissé bien des traces derrière elle, mais celles-si n'empêchait pas le footing quotidien de la nekotte de se dérouler.
Elle courait, accélérant par moment, cherchant ses limites, tout en continuant de se faire des repère dans cette forêt qu'elle connaissait encore assez peu.

Au fil des enjambées, elle se retrouva dans une petite clairière, parfait pour un sprint ! Sauf si on compte l'herbe mouillée et le manque de visibilité de l'autre côté, rien de trop dérangeant en somme, même si ça restait moins pratique pour courir.
Elle s'élança donc, ses jambes félines la propulsant bien plus rapidement que le feraient des jambes humaines.

La forme noire faisait défiler les mètres derrière elle, fonçant droit devant, difficile de distinguer ce que c'est de loin, surtout avec son allure peu commune. Il restait quelques mètres avant de retourner dans la forêt, juste assez pour voir que le chemin n'était pas libre.
Un assez grand chevalet de bois barrait la route, heureusement, la féline à pas mal de réflexe, et fait un pas rapide sur le côté, hop, sur la terre un peu boueuse, une glissade pas maîtrisée du tout, interrompue par un arbre. Son élan stoppé, les bras posée contre l'arbre, Kuro tourne son regard sur le chevalet, c'est quand même plus pratique pour voir de ce côté-ci, elle en profite pour observer l'artiste, une belle rousse, assez peu expressive de son visage, mais très talentueuse de ses mains.

Une mythe elle aussi ? Ou peut-être pas, elle n'a rien qui le montre à première vue, mais Kuro risque de vite le savoir avec sa réaction, que va-t-elle penser en voyant un grand chat noir faisant environ sa taille, et qui se tient sur ses 2 pattes arrières ? Et se faire passer pour une bête sauvage, c'est un peu foutu aussi, avec le ruban rouge qui porte son alliance autour de son cou ..

La pauvre nouvelle arrivée, elle s'attendait probablement pas à ce genre de créature en venant ici ! Il ne reste plus qu'à espérer pour la moranie qu'elle ne soit pas une chasseuse de mythes, comme elle a pu en croiser pas mal durant sa vie.
Pour le savoir, autant y aller franco, elle transforme sa tête en forme un peu plus humaine, ça serait plus pratique pour parler, et probablement plus rassurant aussi pour la rouquine.

« Hmm, Bonjour ! » Elle reprenait doucement son souffle espaçant un peu ses paroles.

« Hmm.. Vous venez souvent peindre ici ?.. Hmm, c'est beau en tout cas ! .. Hmm, et vous aussi, vous êtes plutôt jolie.. Hmm, je m'appelle Kuro, et vous ? »

Elle se retourne alors complètement face à son interlocutrice, lui laissant bien voir son beau pelage noir.

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Peintre
Pouvoir :: Aucun
MessageSujet: Re: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé] Mar 6 Sep - 22:09
La jeune femme était arrivée à bon port. Elle avait eu bien du mal à se repérer dans le Quartier Morany ou elle avait choisi de s'installer. Dire qu'elle ne savait même pas ce qu'était un Morany dans le folklore de l'endroit.
Non, si elle avait choisi ce Quartier, c'était pour sa situation géographique : à la fois plongé au coeur d'une magnifique forêt à la végétation extraordinaire et terriblement hétéroclite et pourtant si proche de la ville. Son nouveau chez elle était situé en hauteur, à plusieurs dizaines de mètres du sol. Un escalier rudimentaire et pourtant pittoresque donnait l'accès au pavillon d'entrée dans ce qu'elle pourrait appeler une "rue", puisque d'autres maisons voisinaient la sienne. Une sorte d'ascenceur en bois, plus proche d'une plateforme montante que d'un réel ascenceur, était mis à disposition pour faciliter l'ascension.

Alors qu'elle approchait de son petit pied à pas si terre que ça, elle s'aperçut qu'elle était loin d'être celle qui vivait le plus haut.
De sa petite véranda à l'entrée de son appartement bâti à même l'arbre, elle pouvait admirer des milliers de lanternes dont les lueurs brillaient à perte de vue dans la matinée d'hiver qui se mourrait lentement. Le soleil était loin d'être radieux, mais quelques rayons filtraient à travers le feuillage miraculeusement fourni des arbres les plus hauts qui surplombaient l'ensemble de la cité. La ville était vraiment magnifique. Vayentha était déjà séduite par la vue qui s'offrait à elle, et pourtant l'hiver n'était pas sa saison préférée. Pour un peu elle réviserait son jugement !
Pour l'heure, elle ne disposait que des bagages amenés par la compagnie de ferry, soit pas grand chose. Le reste ne devrait pas tarder à arriver et l'ensemble était déjà meublé. Pour ce qui était des petites bricoles d'usage, elle ira magasiner plus tard. Pour l'heure, elle avait une formidable envie de peindre et n'avait aucunement envie d'attendre ! Rien ne la retenait entre ces murs une fois la visite terminée, et elle aurait tout le temps du monde d'arranger l'ensemble à son image et à son goût.

S'emparant de tout son attirail (chevalet, peinture et tutti quanti), c'est lourdement chargée qu'elle s'élança hors de l'arbre-maison et s'enfonça dans la forêt en essayant de prendre des repères tout le long du trajet pour retrouver son chemin. A gauche après l'arbre creux, en suivant la rivière.. décidément, un sens de l'orientation décent ne serait pas un investissement négligeable.


Après avoir cherché l'endroit où se poser pour réaliser sa première oeuvre, son choix se porta sur une charmante clairière. La lumière filtrait très peu car les arbres étaient toujours touffus. Recouvert d'un fin manteau de neige, quelques flocons timides passaient à travers et se posait délicatement sur le sol.
Un fin ruisseau serpentait entre la végétation, un reste de feuilles mortes subsistaient sous le fin linceul de givre. Parfait.
Dégainant aquarelles et pinceau, le chevalet fut monté en deux temps trois mouvements. Elle prit place sur une souche morte. Le froid lui saisit immédiatement les fesses, mais elle n'y prêta pas attention. Son regard vif et pétillant allait et venait d'un coin à l'autre de ce lieu hors du temps. Alors le premier coup de pinceau vola. Elle remplit sa toile à une vitesse incroyable, nuançant chaque couleur pour se rapprocher au maximum de ce qu'elle voyait. Perdue dans son art, son amour, elle ne voyait le temps passer. La matinée était pourtant déjà bien entamée.

Enfoncée dans son manteau, elle était transie de froid, mais encore une fois, elle n'en tenait pas compte. Elle se surprit même à sourire. La quiétude de l'endroit était propice à la réflexion. Sa toile n'était même pas au tiers achevée et pourtant elle était plus lumineuse que toutes celles qu'elle avait réalisé l'année passée. Elle avait ralenti le rythme de son pinceau, savourant la légèreté du mouvement, sa douceur et le calme qu'il lui procurait. Le soleil lui réchauffait doucement le visage, faisant scintiller ses cheveux de reflets chauds de couleur acajou. Ses yeux pailletés d'or brillaient tout autant, animés d'une ivresse rare. Son environnement semblait prendre vie par l'habile coup de crayon qu'était le sien. Chaque centimètre de la toile paraissait respirer. Telle était la force de l'artiste.
Elle posa un instant son pinceau, contemplant le travail déjà accompli et cherchant le moyen d'apporter sa touche au décor, le petit plus qui apporterait un peu de magie à l'ensemble. Réfléchissant à un jeu de couleur plus audacieux ou des ombres plus marquées, sa réflexion fut brutalement interrompue par la course effrénée d'une créature effrayante qui faillit la percuter de plein fouet. Sous l'effet de la surprise, elle perdit l'équilibre, vacillant sur son assise. Sur le coup, elle ne vit pas de suite de quoi avait l'air la créature et finit par tomber à la renverse, les fesses les premières dans la neige. Sonnée, elle ne réalisa que quelques secondes plus tard, lorsqu'elle leva les yeux. Son coeur manqua un battement.
Puis ce fut l'horreur.

Ses cheveux lui tombaient en travers du visage mais ne cachait pas l'abominable vision qu'était celle de cette créature indéfinissable. Vayentha était saisie par une terreur froide. Devant elle se dressait sur des pattes velues semblant appartenir à un quelconque animal un buste de femme. Une queue noire et fine fouettait l'air pendant que la créature la fixait de ses yeux verts dérangeants. La jeune femme tenta de reculer sous le coup de la panique mais se retrouva adossée à un arbre. Sa respiration s'était accélérée, ses pupilles dilatées par l'adrénaline qui s'infiltrait dans chacune de ses veines, se préparant à fuir pour sauver sa vie.
Soudain, alors que la forme humanoïde semblait ne pouvoir être plus effrayant encore, ce qui lui servait de visage ce mit à muter pour laisser lentement apparaître quelque chose qui aurait du ressembler au visage d'une femme.
La créature semblait s'exprimer, mais la répulsion qu'elle exerçait sur Vayentha avait coupé tous ses sens. L'épouvante ressentie par la jeune femme n'avait jamais été aussi forte, et sans même discerner les paroles sortant de la gueule de l'animal-femme, elle fixait son corps difforme, sans limite aucune entre l'animal et l'humain. Elle était tétanisée, mais cela ne durerait que quelques secondes. Bientôt, elle se mettrait à hurler.
Ses murmures se muèrent alors en un cri strident chargé de la terreur la plus pure.

"- Ne.. m'ap-pr-proche p-pas.. non.. n-ne.. NE M'APPROCHE PAS !!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé] Mer 7 Sep - 13:35
La vue de la rouquine terrorisée laissait naître un sentiment inconnu chez la nekotte, c'était bien la première fois qu'elle faisait peur à quelqu'un, et ça lui plaisait plutôt bien ! Un sentiment de domination, auparavant inconnu, lui donnant un sourire mesquin.

Ne respectant pas la demande qu'elle vient de recevoir, Kuro reprend complètement sa forme de chat-garou, et bondit sur sa proie, lui bloquant les bras de ses pattes avant. Elle passe sa tête dans le cou de l'humaine, rapprochant ses crocs un instant, sans les planter, juste histoire de renforcer un peu la peur de sa victime, puis lui donne un grand coup de langue, et vient s'y coller nez à nez.
Sa queue fouettant l'air d'amusement, elle prend l'humaine dans ses bras, la serrant un peu contre elle, et en profite pour une nouvelle transformation : retour en forme presque humaine. Désormais à nu, une chaire de poule commence à se dessiner sur sa peau, rien d'étonnant vu la température dans le coin.

« Hmm, je te fait moins peur comme ça peut-être ? .. Hmm, par contre, il fait froid, donc je vais vite reprendre mon pelage.
Hmm, et désolée, mais te voir dans cet état m'a donné envie de continuer .. Ça te donnait un air plutôt mignon..
Hmm, je n'ai pas envie de te tuer, mais ne parle pas de ce que tu as vu ici, c'est mieux pour tout le monde. »


Essayer de la rassurer, puis lui faire un semblant de menace, quelle belle façon de lui souhaiter la bienvenue sur l'île .. Ce n'est certainement pas ce à quoi elle s'attendait en venant ici. Mais, la vie est faite de surprise qui ne sont pas toujours agréables !

Reprenant alors sa forme un peu particulière, gardant juste sa tête de presque humaine, elle se relève, et tend la patte à la miss qu'elle vient de martyriser.


~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Peintre
Pouvoir :: Aucun
MessageSujet: Re: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé] Mer 7 Sep - 16:42
Encore sous le choc, elle restait impuissante lorsque la créature immonde lui sauta dessus, semblant se moquer d'elle, s'amuser de sa peur, ce qui provoque une colère sourde chez la jeune femme. Le contact de ses dents la fit frissonner de dégoût. Elle était simplement en train de peindre, profitant enfin d'une existence calme et apaisante dans un paysage d'une beauté à couper le souffle.. et voilà que cette chose tout droit sortie d'un mauvais film d'horreur venait non seulement perturber sa tranquillité mais en plus se permettait de la menacer ?! De mort, rien que ça ! La vue de sa toile gâchée, de ses outils et ustensiles éparpillés dans un fouilli indescriptible sur le sol attisa davantage la fureur de la jeune femme. Elle espérait que la colère prendrait le pas sur la frayeur, sinon elle serait incapable d'agir.
Si tu voulais que ton existence monstrueuse demeure un secret, il fallait rester cachée dans tes buissons sale bête..
Tandis que la bestiole irrespectueuse tentait une approche en se collant à elle, l'entourant de ses bras tout en minaudant, Vayentha réussit à attraper discrètement de sa main libre une grosse pierre qui traînait là. Elle ne fit aucun geste pour ne pas donner le moindre indice sur ses intentions à la créature féline qui était visiblement plus lourde et plus forte qu'elle. Elle parvint difficilement à reprendre le contrôle de sa respiration. Elle devait se calmer par tous les moyens au risque de rater sa chance de s'en sortir.
Elle allait devoir faire vite, mais elle n'était pas sûre de réussir son entreprise. La jeune peintre n'aurait visiblement pas de seconde chance. Grossièrement, elle enfouit la pierre sous un peu de neige pour mieux la dissimuler le cas échéant.

Son cœur reprit un rythme normal tandis qu'elle analysait la situation. Une Catwoman au rabais venait d’apparaître devant elle tel un diable sorti de sa boîte. La peur était encore bien présente, mais la jeune femme ne devait pas se concentrer dessus sous peine de perdre le peu de contenance qu'elle était parvenue à rassembler. Il fallait impérativement neutraliser l'animal avant de prendre la fuite. Sans cela, elle sera rapidement rattrapée et qui sait ce que l'abominable femme-chat lui ferait. La solution tenait à peine dans sa main.
Il lui fallait attendre le bon moment pour agir. Elle comptait assommer son assaillante à coup de pierre pour se laisser le temps de fuir vers la ville. Elle n'était pas très loin, en courant vite elle devrait y arriver facilement. Pour ce qu'elle ferait une fois à l'abri, elle n'y pensa pas sur le moment. L'important maintenant était de sauver sa peau.

Lorsque la bête se releva, ayant repris une forme presqu'humaine, l'ascendant dont elle disposait sur la petite rouquine se dissipa un peu plus. La femelle nue comme au jour de sa naissance tendit alors la main dans une attention qui semblait presque amicale. Il ne manquait plus que le bon vieux "sans rancune ?" et le tableau serait parfait. La situation en était presque grotesque. La féline se montrait au grand jour sans le moindre artifice, agressait une inconnue et lui demandait ensuite le silence ? Du jamais vu ! Maintenant qu'elle affichait une forme humainoïde, la femme paraissait à peine plus imposante que la jeune Humaine. La peur finit de se dissiper.
Alors que la créature se penchait vers elle, la fixant de son regard si dérangeant, Vayentha lui jeta la pierre avec toute la peur et la colère emmagasinées durant ce bref laps de temps.
Le projectile atteignit sa cible en plein visage. Profitant de l'étourdissement provoqué, elle ramassa une seconde pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
morany ft
avatar
Age : 24

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Espion/Serveur
Pouvoir :: Chat
MessageSujet: Re: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé] Jeu 8 Sep - 3:04
Boom ! Une pavasse en pleine mâchoire ! Pas tant sans défenses que ça la rouquine en fin de compte. Kuro reste tout de même consciente, et voit l'humaine qui prend une autre pierre en main, elle fait quelques pas en arrière, sort ses griffes, et reprend la parole, bien que ça ne soit pas simple après le coup reçu. Pour essayer de calmer les choses, c'est qu'elle n'a pas plus que ça envie de se battre, surtout pour un simple jeu de peur.

« Hmm, tu tiens vraiment à te battre ? Ou on sh'arrête là, sans rancune, une pierre pour une peur ?
Je n'ai pas de raison de me battre contre toi, quoi que ça m'éviterait probablement des soucis, je ne voudrais pas déchirer un joli visage comme le tiens, hmm .. »


La moranie crache un coup de sang, la première pierre n'avait vraiment pas manquée sa cible ..
Elle se demande bien si ça vaut le coup d'essayer de parler, mais ça ne lui coûte pas grand-chose pour le moment d'essayer.

« Hmm, tu peux poger ta pierre ? 'Aimerais éviter d'en reprendre une .. »

Elle se baisse, ramassant un peu de neige qu'elle pose sur sa joue abîmée, regardant la coupable dans les yeux.

« Hmm, tu as de la chance que je sois plus calme que ma femme, tu serais déjà brûlée vivante .. Je ne lui parlerai pas de notre rencontre, ou du moins pas de la façon dont elle s'est passée, et en échange, tu dois garder ta langue, un mot de trop, et tu risquerais la vie de nombreux innocents.. Hmm, si tu ne te fais pas tuer en le disant, pas par moi, mais beaucoup le ferait sans pitié.. Et ne penses pas pouvoir t'en défendre avec une pierre.. »

Bien des mots pour essayer d'en éviter d'autres, mais sans penser qu'elle pourrait être une personne de confiance par la suite, une amie, elle aurait simplement fait en fonction de la faire disparaître.

Même avec son pelage, elle commence à avoir froid, et pense à rentrer, elle se relève avant de demander ce que deviendrait leur histoire.

« Hmm, j'ai froid, on se dit adieu ? À moins que tu souhaites faire plus ample connaissance ? Dans ce cas, je te proposerais bien de t'inviter chez moi, mais c'est plus chez ma femme que chez moi, et ce n'est pas très bien rangé, donc si tu as une autre proposition.. »

~~~~~~~~~~~~

Je parle en #008000
Je pense en #32CD32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

CV
Quartier d'habitation :: Morany
Métier :: Peintre
Pouvoir :: Aucun
MessageSujet: Re: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé] Jeu 15 Sep - 13:34
La jeune femme serrait fermement sa prise sur son "arme". La créature en face d'elle avait l'air bien amochée au niveau de la face. Comme quoi, la peur donne vraiment des ailes, même à la caillasse.
Vayentha tremblait encore légèrement comme conséquence de la montée d'adrénaline sur le moment.

La femme-chat désormais plus femme que chat tentait visiblement de calmer le jeu. Déblatérant des paroles qui semblaient sans queue ni tête et au sens obscur pour l'artiste, celle ci ne semblait décidément pas disposée à jeter sa pierre, seule protection en cas d'attaque. Elle parlait d'une femme, d'innocents qui pourraient mourir.. voire même provoquer sa propre disparition.
Qui était donc cette femme ? Que voulait-elle, s'exposant ainsi, puis réclamant le silence, l'anonymat ? Qui était-elle pour menacer une personne sans défense et qui ne représentait à l'évidence pas l'ombre d'un risque pour ce fameux secret si vital à défendre ?

La rouquine ne savait que penser de la situation. La créature se rapprochait dangereusement, proposant de repartir ensemble pour trouver des explications à tout ceci.. elle voulait l'amener chez elle. Qu'était ce que cette mise en scène ? Un piège douteux ? Une façon de l'attirer encore plus loin dans la forêt pour la faire disparaitre discrètement ? Et dans quel but, lui révéler un secret dont la connaissance seule pouvait lui être fatale ? Que fallait-il décider ? A l'évidence la fuite s'imposait, mais comment ?
Et qu'en était-il de la curiosité ? Évidemment, elle avait commencé à susciter chez Vayentha un intérêt grandissant pour l'étrange aberration naturelle qui lui tenait ce discours si déroutant. Elle ne savait que répondre.
La créature avançait, commençait à se distordre, ses propos amplifiés en une sorte de rugissement. Le décor devint noir et la jeune femme se sentait soudain attirée très loin au centre de la terre, happée par une force contre laquelle elle ne pouvait pas lutter. Elle hurla alors, s'agita dans tous les sens.. et finit par brutalement rencontrer le parquet froid de sa chambre.

Un horrible cauchemar. Saisie dans son sommeil, elle rêvait depuis déjà des heures alors que la scène jouée par son inconscient avait tout au plus duré une dizaine de minutes. Un bien curieux phénomène que celui du rêve.
Se relevant avec peine, la jeune femme se dirigea vers sa petite cuisine pour se servir un verre d'eau. Complètement alerte après ce brutal réveil, elle ne pensait pas pouvoir se rendormir de sitôt. Elle jeta un coup d'oeil à sa pendule. Il était cinq heures tout juste passé. Le ciel sombre était bardé d'étoiles multiples qui brillaient comme de jolis petits soleils. Amusée alors par son rêve grotesque et la façon dont elle était tombée, empêtrée dans ses draps, Vayentha chercha de quoi peindre. Un ciel d'hiver comme celui ci devait être unique, jamais on ne contemplait pareil spectacle depuis le continent.
Munie de son matériel, elle s'appliquait à saisir l'instant, quand dans le lointain de la nuit, un cerf bramait à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

Cauchemar en forêt ? [PV Vayentha] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une forêt, un labyrinthe [Terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Rêve et cauchemar. [Terminé]
» Un rêve qui se transforme en cauchemar [terminé]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yasashi Koji :: Zone RP :: Quartier Morany :: Forêt-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet